Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

ismael-y 


Passionné
Passionné
bukhari
Narrated Abu Qilaba: Anas said, "Some people of 'Ukl or 'Uraina tribe came to Medina and its climate did not suit them. So the Prophet ordered them to go to the herd of (Milch) camels and to drink their milk and urine (as a medicine). So they went as directed and after they became healthy, they killed the shepherd of the Prophet and drove away all the camels. The news reached the Prophet early in the morning and he sent (men) in their pursuit and they were captured and brought at noon. He then ordered to cut their hands and feet (and it was done), and their eyes were branded with heated pieces of iron, They were put in 'Al-Harra' and when they asked for water, no water was given to them." Abu Qilaba said, "Those people committed theft and murder, became infidels after embracing Islam and fought against Allah and His Apostle ." (Book #4, Hadith #234)
http://www.searchtruth.com/searchHadith.php?keyword=camel&translator=1&search=1&book=&start=0&records_display=10&search_word=all
traduction:
d'apres abi Qilba d'apres Anas : Certains de la tribu d'Ukl et uraina sont venues chez le prophète (Mahomet) et ont embrassé L'islam. Le climat de Médine ne leur convenait pas, alors le Prophète leur a ordonné d'aller au troupeau de (Milch) de boire l'urine et le lait des chameau pour se soigner. Ils l'ont fait et après avoir été soignés. Ils se sont détourné de l'islam et ont tué le berger du prophéte :face: et sont partis avec les chameaux. ils ont tué loin le berger du Prophète et foule tous les chameaux. Les nouvelles ont atteint tôt le Prophète le matin et il a envoyé (hommes) a leur poursuite et ils ont été capturés et ont été apportés à midi. Il a ordonné alors de couper leurs mains et pieds (et il a été fait), et leurs yeux ont été marqués avec morceaux chauffés de fer, Ils ont été mis dans 'Al-Harra et quand ils ont demandé de l'eau, aucune eau a été donnée à leur." Abu Qilaba a dit, "Ces gens ont commis le vol et assassinent, sont devenus des incroyants après avoir ambrassé l'Islam et ont lutté lutté contre Allah et Son Apôtre.
ps/
les detracteurs en premier ne mentionnent pas ces hadiths :
) Anas reported that Allah's Messenger (may peace be upon him)
pierced their eyes because they had pierced the eyes of the shepherds.
(Book #016, Hadith #4137) ( je reviens a ce point plus tard)
--les lâches intellectuels ne mentionennt pas
ALORS OU EST LE MIRACLE ,,??ET le lait=) pour faire passer le message que seul urine du chameau sans etre mélangé avec LE LAIT a été recommandé
OU EST LE MIRACLE ,,??ou LES MIRACLES ,,?
1- 1 ér:MIRACLE: que ce récit preuve la stupidité des détracteurs car le récit avait dit: après avoir été soignés.
alors si voue nc royez pas au "après avoir été soignés" qui fait partie du récit PAS L APPEL DE CROIRE AU 1ER partie du récit...ou bien expliquez nous que veut dire qu ils sont soignés
2- 2éme MIRACLE:
De l'urine pour nos médicaments ?
(MFI) L'urine de vache distillée permettrait d'augmenter l'efficacité des médicaments, de diminuer les doses tout en réduisant leurs effets secondaires, peut-on lire ce mois-ci dans la revue anglaise Chemistry and Industry. Selon les chercheurs indiens qui ont découvert cette propriété de l'urine, l'efficacité d'un anti-cancéreux et d'un anti-tuberculeux pourrait être ainsi multipliée par 20 et celle d'antibactériens jusqu'à 80 fois.
Cette invention a des implications directes sur une réduction drastique des dosages en augmentant l'absorption des molécules. Cela réduirait donc les coûts des traitements ainsi que leurs effets secondaires. Selon les chercheurs qui ont jusqu'à présent travaillé sur l'urine de vache, celle du buffle, du chameau, du cerf ou du daim ferait aussi bien l'affaire.
source :
http://www.rfi.fr/fichiers/MFI/Sante/641.asp

3-2éme MIRACLE:
Effect of camel urine on the cytological and biochemical changes induced by cyclophosphamide in mice
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8771453?dopt=Abstract

4- 3éme Miracle

Switzerland: Swiss researchers discovered in the urine of mouse of let us pray, this contagious agent responsible for cerebral degenerations such as the mad cow disease or of Creudtzfeld-Jacob. These mice suffered from renal inflammations: transmission would be made therefore via the urine of animals kidneys of which are sick. This result underlines importance to test the existent pharmaceutical products of animal urine.
Source: Science, October 13th, 2005
traduction
Suisse : Des chercheurs suisses ont découvert dans l’urine de souris des prions, cet agent infectieux responsable de dégénérations cérébrales telles que la maladie de la vache folle ou de Creudtzfeld-Jacob. Ces souris souffraient d’inflammations rénales : la transmission se ferait donc via l’urine d’animaux dont les reins sont malades. Ce résultat souligne l’importance de tester les produits pharmaceutiques issus de l’urine animale
donc témoignage qu'il ya vraiment de produit pharmaceutique fabriqué par des urines d'animaux
exemple :
pour urine de juments voulez bien lire

PREMARIN was proven to treat moderate to severe menopausal symptoms—and it has over 60 years of experience. PREMARIN, an estrogen, is proven to increase bone mass and help prevent postmenopausal osteoporosis (bone loss).
http://www.premarin.com/
ok c est koi ce PREMARIN ,,??
Premarin is the commercial name for compound drug consisting primarily of conjugated estrogens. Isolated from mare's urine (PREgnant MARes' urINe), it is manufactured by Wyeth Pharmaceuticals (part of Pfizer since January 2009) and has been marketed since 1942. It is available in oral (0.3/ 0.45/ 0.625/ 0.9/ 1.25 mg), IV, and topical form.
http://en.wikipedia.org/wiki/Premarin

AU MOINS urine des chameaux est plus sympa que celui de jument a savoir que les chameaux se nourrisent de tous les plantes

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

ismael-y 


Passionné
Passionné
les athées plagient de mohamud sws et recommande l urine des humains
5 millions d’Allemands boiraient leur urine pour se soigner ! Stress, diabète, boulimie, allergies… rien ne résisterait au traitement. Délire new age ou médecine de demain ? Notre journaliste a enquêté et, donc, porté la coupe à ses lèvres.

Ils seraient deux millions au Japon, un million aux Pays-Bas et cinq millions en Allemagne à boire leur urine ou à s’en oindre pour guérir. Autrement dit, à pratiquer l’urinothérapie. L’engouement pour cette technique gagnerait l’Italie et l’Espagne, et bientôt la France…
« J’ai beaucoup hésité avant de le faire. » Comme Maria-Eugenia, la plupart des dégustateurs d’urine l’avouent : le premier pas coûte. Eduqués dans l’idée que nos déjections sont sales, nous répugnons à les consommer. Et, pourtant, nous sommes aussi attirés par elles : boire son urine, c’est briser un tabou. D’où les curieuses appellations qu’on lui donne : eau de vie, nectar divin, tisane délicieuse, eau dorée, don de Dieu, sang blanc, shivambu (nom indien de l’urine) ? Ce divin nectar, donc, serait une panacée. Pour s’en convaincre, il suffit de les quelques ouvrages qui lui sont consacrés, où se succèdent des témoignages de guérison auprès desquels les archives de Lourdes font pâle figure. Dès la première gorgée d’urine, tous auraient senti une force vitale les pénétrer. Sida, cancer, blennorragie, boulimie, sclérose en plaques, diabète, parasitose, etc. : rien ne résisterait au traitement. Pas plus que les maladies dites de société – stress, allergies, infections à répétition…
Comment s’y prendre ? Avec un verre tout simplement. On le remplit d’urine à la source et l’on boit encore tout chaud. En usage externe, toute liberté est donnée : en démaquillant ou en après-rasage sur le visage, en shampooing sur les cheveux…
Pourquoi en arrive-t-on là ? « Je souffrais d’endométriose (une atteinte de la muqueuse utérine), explique Maria-Eugenia, et les traitements hormonaux que je subissais produisaient de nombreux effets secondaires. J’ai tout arrêté. Les symptômes sont revenus, plus violents. Je n’avais plus rien à perdre, alors j’ai suivi les conseils de ma mère et j’ai bu mon urine. » Le résultat a été catastrophique : coliques, acné, chute de cheveux, otites… Maria-Eugenia persiste : « Au bout de deux mois, ça s’est calmé. Maintenant, je vais beaucoup mieux. » Convaincue, elle soigne désormais sa peau avec et encourage ses proches à en faire autant. Avec succès.

L‘urine : pis-aller ou remède miracle ?
De l’Inde à l’Egypte ancienne, en passant par nos campagnes, l’urine – humaine et animale – a toujours été utilisée. « Des milliers de pages ont été écrites au fil des siècles sur ses vertus », note l’historien Roger-Henri Guerrand. Certaines sont farfelues, comme la vérification de la virginité d’une femme à la seule couleur de ses urines, ou bien la croyance, notamment défendue par Pline l’Ancien, que l’urine d’eunuque était souveraine pour rendre les femmes fécondes. D’autres sont plus sérieuses : Ambroise Paré, le père de la chirurgie moderne, la recommandait pour désinfecter et cicatriser les plaies. De nombreuses histoires de soldats perdus dans le désert attestent encore qu’à défaut d’eau la consommation d’urine permet de rester en vie, mais quelques jours seulement : « De plus en plus concentrée, elle finit par devenir toxique », précise le Dr Odile Cotelle-Bernède, coauteur d’une thèse sur les aspects psychologiques de l’incontinence. On sait aussi que les marins blessés en mer ou les alpinistes partis à la conquête des plus hauts sommets urinent sur leurs plaies. Le liquide, stérile au sortir de l’urètre, est acide et bactéricide. Au temps de Pasteur, au xixe siècle, l’urine de jument était utilisée dans la composition des sérums et des vaccins.
Si les médecins s’accordent pour reconnaître à l’urine certaines vertus, ils n’en font pas une panacée. Au mieux un pis-aller en cas de pénurie. Pour ses défenseurs, en revanche, elle remplace volontiers l’armoire à pharmacie. Principal véhicule d’élimination des déchets de l’organisme (filtrés par les reins), l’urine comporte quantité d’éléments indispensables à la vie (sels minéraux, déchets azotés, différents acides, hormones, vitamines, enzymes). La boire ou ne pas la boire, telle est la question. « Réingérer tous ces éléments, ce n’est jamais que leur faire faire un tour de plus dans l’organisme », assure Boyan Christoforov, professeur de médecine interne. De leur côté, le Néerlandais Coen Van der Kroon, le pape de cette méthode, et le Français Christian-Tal Shaller affirment que le rein produit des substances qui, une fois réintroduites dans le système digestif, seraient bénéfiques. Exemples : la glutamine, un acide aminé renforçant le système immunitaire, et les hydrates de créatinine qui, combinés à l’urée, auraient un effet anticancéreux. Vrai ou faux ? « Dans le règne animal, il existe ce qu’on appelle le cycle entéro-hépatique (qui se rapporte aux intestins et au foie), explique Boyan Christoforov. Certaines substances sont sécrétées dans la bile puis réabsorbées par l’intestin, ce qui constitue une économie. » Ainsi les rats mangent-ils leurs propres selles. Un certain nombre d’éléments indispensables – notamment des vitamines – sont recyclés de cette façon. Mais, à notre connaissance, semblable cycle n’existe pas pour l’urine… D’ailleurs nous ne sommes pas des rats.

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

ismael-y 


Passionné
Passionné
Autre argument à considérer :l’utilisation par les laboratoires de produits extraits de l’urine. Comme l’urokinase, une enzyme utilisée pour dissoudre les thromboses artérielles, ou encore la gonadotrophine (une hormone utilisée dans le traitement de la stérilité, mais aussi des retards pubertaires ou de l’acné). « Tout cela est vrai », confirme le Dr Cotelle, se rappelant que lorsqu’elle était enceinte, elle remettait de pleins bidons de son urine à une association travaillant avec des laboratoires spécialisés dans la procréation médicalement assistée. Pour Christian Tal Shaller, la récupération de l’urine par l’industrie pharmaceutique est une « preuve » de l’efficacité de la technique d’amaroli (nom indien pour l’urinothérapie).
Plus prudent, le Dr V., ORL et chirurgien parisien pratiquant la méthode, avoue : « L’urinothérapie, c’est avant tout une réconciliation avec soi-même. Quand je suis stressé, je fais une cure et cela me fait du bien . C’est sans doute dû à à un effet placebo et à une action psychothérapeutique. A ce jour, personne ne peut définir son principe d’action… On peut supposer qu’à doses infinitésimales l’urine agit comme un autovaccin. En tout cas, c’est prodigieux contre la constipation. »
Les risques d’une mésutilisation
Le Dr V. le souligne : « Il y a eu des drames, des cas d’hyperurémie (élévation excessive du taux d’urée dans le sang) parce que les gens se sont mis à boire d’un coup toutes leurs urines. » Cela, les ouvrages se gardent d’en parler. Il existe aussi un risque de contamination. De nombreuses médecines populaires appliquent des pansements à base d’urine, de matières fécales ou de purin. Résultats catastrophiques : ils communiquent le tétanos.
Aux effets positifs de l’urinothérapie, « scientifiquement prouvés » affirme-t-il, Van der Kroon ajoute un effet psychologique : en buvant son urine, le patient réapprendrait à aimer son corps, à s’accepter jusque dans ses rejets. « Faux, affirme le psychanalyste Jean-Pierre Winter. Il apprend à s’aimer comme déchet. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si la technique a un tel succès en Allemagne et au Japon. Ces pays ont bien des déchets à recycler, au regard de leur histoire. »
Consommer sa propre urine ne doit assurément pas être neutre sur le plan symbolique. « Je rejoins le clan de vos amis psys qui se défaussent devant ce sujet dégoûtant », s’offusque un psychiatre contacté. « Si cette thérapie “dégoûte”, souligne Winter, ce n’est pas parce que l’urine est sale, mais parce qu’elle nourrit le fantasme d’autoengendrement. Quel est le message de celui qui boit son urine ? “Je n’ai besoin de personne, je me suffis à moi-même.” C’est un véritable rejet de l’autre. »
Selon Van der Kroon encore, les reins transformeraient par « magie » des déchets en substances utiles. Ce qu’il appelle le principe de « transmutation ». Interrogé, un ésotériste affirme que c’est l’inverse qui se produit ! Qu’importe, nous sommes là dans le domaine des croyances. Et c’est bien ce qui caractérise l’urinothérapie : plus qu’une thérapie, elle s’apparente au religieux. Il suffit d’analyser les propos de ses « zélateurs » pour s’en persuader. Leur discours recourt sans cesse à des logiques concurrentes afin de ne jamais être mis en échec. Quand on argue que, scientifiquement, la technique n’est pas validée, ils répondent que des « mystères » demeurent. Que le patient se couvre de furoncles ou soit pris de diarrhées ? C’est normal, il « détoxifie ». Qu’il se porte comme un charme ? C’est normal, il renforce ses défenses immunitaires… Les urinothérapeutes se protègent des critiques de la « médecine officielle » en précisant que leur technique n’est pas une panacée. Pourtant, ils affirment que tant que vous continuez à intoxiquer votre corps avec des médicaments l’urinothérapie ne sert à rien. Donc, si vous entamez une cure à l’urine, arrêtez tous vos traitements. Là commence le danger… et l’arnaque
http://www.psychologies.com/Bien-etre/Sante/Se-soigner-autrement/Articles-et-Dossiers/Urinotherapie-une-panacee-difficile-a-avaler

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

ismael-y 


Passionné
Passionné
Amaroli est le nom donné en Inde dans la tradition tantric pour ce que l'on nomme l'urinothérapie en France. On l'appel aussi l'eau de vie, nectar divin, eau dorée, don de Dieu, sang blanc, shivambu (nom indien de l’urine).

Cela consiste à utiliser de l'urine par application externe ou en la buvant pour entretenir sa santé ou pour se soigner......
le lien supprimé:
http://amaroli-urinotherapie.awp-lab.fr/urinotherapie-presentation.php

bon vous pouvez cherhez au net des 10 des articles dans ce sens
conclusion: les non musulmans par jalousie du miracle du hadith de l urine des chameaux ils avaient plagié de ce hadith mais en remplacant l urine des chameaux par celui des humains!!

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum