Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

ismael-y 


Passionné
Passionné
partagaez vous l 'opinion des cathares et avant eux les marcionites que le Dieu des juifs (AT) n est pas le dieu des chrétiens( NT), le 1 ére violent , sanguniare raciste..et le 2eme sympa gentil et donc pas question de rassembler AT ET NT en 1 seul livre:qui est la Bible

,,??

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

Credo 


Averti
Averti
Tout au long de l’Ancien Testament, il est écrit que Dieu est “miséricordieux et bienveillant, lent à la colère, plein de fidélité et de loyauté” (Exode 34:6 ; Psaume 86:5 ; Psaume 86:15 ; Psaume 108:4 ; Psaume 145:8 ; ).

Dans le Nouveau Testament, l’amour, la bonté et la miséricorde de Dieu se manifestent pleinement par le fait que : “Dieu, en effet, a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils, son unique, pour que tout homme qui croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle.” (Jean 3:16).

Dieu ne varie pas.Ancien ou Nouveau Testament, il est toujours miséricordieux.

Voir le profil de l'utilisateur

VERHOYE 


Novice
Novice
partagaez vous l 'opinion des cathares et avant eux les marcionites que le Dieu des juifs (AT) n est pas le dieu des chrétiens( NT), le 1 ére violent , sanguniare raciste..et le 2eme sympa gentil et donc pas question de rassembler AT ET NT en 1 seul livre:qui est la Bible



Ceux qui pensent que le Dieu des Ecritures Hébraïques est violent, sanguinaire, et raciste, ceux-là n’ont pas compris l’histoire biblique. Ils ont examiné les faits sans en étudier ni les causes ni les buts. Ce qui se comprend parce qu’étudier la Bible en profondeur demande beaucoup de temps, de l’aide, et le désir sincère de comprendre sans se laisser influencer par les idées préconçues qui nous ont été inculquées, ce qui n’est pas facile.

Dès les premiers chapitres du livre de la Genèse, nous pouvons constater que Dieu est miséricordieux. Comment ça ? Eh bien, Dieu avait prévenu Adam que s’il mangeait du fruit défendu, il mourrait. Adam a mangé du fruit. Allait-il continuer à vivre ? Il a été condamné à mort : « Tu es poussière et tu retourneras à la poussière ». Mais Dieu a été assez miséricordieux avec les enfants d’Adam qui n’étaient pas encore nés pour ne pas faire mourir tout de suite Adam. Il lui a permis de vivre largement assez longtemps pour avoir des enfants dont nous sommes les descendants. Dès le début de l’humanité, Dieu s’est donc montré miséricordieux ET juste.

Voir le profil de l'utilisateur

VERHOYE 


Novice
Novice
Dieu est-il violent ? Nous pouvons le croire si nous ne comprenons pas les motifs des guerres d’Israël. Essayons donc de comprendre.

Le titre “ Jéhovah des armées ” figure près de trois cents fois dans les Écritures hébraïques et deux fois dans les Écritures grecques chrétiennes (1 Samuel 1:11). En tant que Maître Souverain, Jéhovah commande une immense armée angélique (Josué 5:13-15 ; 1 Rois 22:19). La puissance de destruction de cette armée est inimaginable (Isaïe 37:36). Évoquer la destruction d’humains n’est pas agréable, mais soyons conscients que les guerres de Dieu n’ont rien de commun avec les guerres mesquines des hommes. Dieu ne fait donc jamais rien sans raison. Il utilise sa puissance destructrice avec mesure et en dernier recours, comme en témoigne cette question transmise par son prophète Ézékiel : “ ‘ Est-ce que je prends vraiment plaisir à la mort du méchant ’, c’est là ce que déclare le Souverain Seigneur Jéhovah, ‘ et non pas plutôt à ce qu’il revienne de ses voies et qu’il reste bel et bien en vie ? ’ ” — Ézékiel 18:23.

Voir le profil de l'utilisateur

VERHOYE 


Novice
Novice
“ Loin du vrai Dieu d’agir méchamment et du Tout-Puissant d’agir injustement ”, a déclaré Élihou, ajoutant un peu plus tard : “ Quant au Tout-Puissant, nous ne l’avons pas atteint ; il est sublime en force, et le droit et l’abondance de justice il ne les décriera pas. ” (Job 34:10 ; 36:22, 23 ; 37:23). Par conséquent, soyons convaincus que, lorsque Dieu combat, c’est pour le bon motif. Ceci posé, examinons un certain nombre de raisons pour lesquelles le Dieu de paix se mue parfois en guerrier. — 1 Corinthiens 14:33.

Voir le profil de l'utilisateur

VERHOYE 


Novice
Novice
Dieu d’amour, Dieu est aussi un Dieu de sainteté et de justice, deux qualités qui exigent parfois la mise en œuvre de sa puissance destructrice (Isaïe 59:15-19 ; Luc 18:7). Dieu ne ternit donc pas sa sainteté en combattant. C’est, au contraire, parce qu’il est saint qu’il combat. — Exode 39:30. Examinons ce qui s’est produit avec le jugement sur les Cananéens. Dieu avait révélé que d’Abraham viendrait une “ semence ” par laquelle toutes les familles de la terre se béniraient. Conformément à ce dessein, il promit de donner aux descendants d’Abraham le pays de Canaan, alors habité par les Amorites. Comment allait-il justifier l’éviction de ce peuple par la force ? Il prédit qu’elle n’aurait lieu que 400 ans plus tard, une fois “ la faute des Amorites ” “ complète ”. (Genèse 12:1-3 ; 13:14, 15 ; 15:13, 16 ; 22:18.) Au cours de cette période, les Amorites sombrèrent dans la corruption. Canaan devint un pays d’idolâtrie, de meurtres et de pratiques sexuelles dépravées (Exode 23:24 ; 34:12, 13 ; Nombres 33:52). On y tuait même des enfants en les jetant dans des feux sacrificiels. Comment un Dieu saint aurait-il pu exposer son peuple à pareille méchanceté ? “ Aussi, déclara-t-il, le pays est-il impur, et je ferai venir sur lui la punition pour sa faute, et le pays vomira ses habitants. ” (Lévitique 18:21-25). Pour autant, il ne se livra pas à une tuerie aveugle. Il épargna les Cananéens qui, comme Rahab ou les Guibéonites, manifestèrent de bonnes dispositions. — Josué 6:25 ; 9:3-27.

En résumé, les guerres de Dieu sont motivées par le besoinde protéger son peuple de la corruption. C’est pourquoi il épargne les personnes et les peuples qui se plient de bon gré à sa volonté.

Dieu combat aussi pour son saint nom. Prenons l’exemple de l’Egypte.

Tant que les Israëlites y sont restés en esclavage, la promesse faite à Abraham selon laquelle toutes les familles de la terre se béniraient par sa Semence a semblé inconsistante. Mais, en les délivrant et en les constituant en nation, Dieu a lavé son nom de cet opprobre. Le prophète Daniel le rappellera en ces termes : “ Ô Jéhovah notre Dieu, [tu] as fait sortir ton peuple du pays d’Égypte par une main forte et [tu] as entrepris de te faire un nom . ” — Daniel 9:15.

La sainteté de Dieu et son attachement à la justice l’incitent aussi à protéger ses serviteurs. Juste avant de pénétrer en Canaan, les Israélites ont reçu cette assurance de la bouche de Moïse : “ C’est Jéhovah votre Dieu qui marche devant vous. Il combattra pour vous, selon tout ce qu’il a fait avec vous en Égypte. ” (Deutéronome 1:30 ; 20:1). De fait, sous Josué, le successeur de Moïse, puis pendant la période des juges, et jusque sous les rois fidèles de Juda, Dieu a combattu pour ses serviteurs, leur donnant de nombreuses victoires retentissantes. — Josué 10:1-14 ; Juges 4:12-17 ; 2 Samuel 5:17-21.



Dieu ne s’est pas montré un redoutable guerrier par vanité. Il a protégé son peuple de ses ennemis et de la corruption et il s’est fait un nom, une réputation, dans l’objectif que la nation d’Israël finisse par produire la semence promise à Abraham, à savoir Christ. S’il n’en avait pas été ainsi, la nation sainte n’aurait plus été sainte et n’aurait pas été identifiée, Christ non plus.

Voir le profil de l'utilisateur

VERHOYE 


Novice
Novice
Dieu n’a pas changé ni n’a renoncé à faire de la terre un paradis paisible. Dieu est toujours bon et miséricordieux. Et Dieu est toujours juste. Il a toujours protégé son peuple de ceux d’alentour pour que son dessein se réalise de sacrifier son Fils pour donner aux humains l’opportunité de vivre éternellement. Sa haine de la méchanceté est intacte, et il aime infiniment ses serviteurs, en faveur de qui il interviendra sous peu (Psaume 11:7).

Prenons un exemple. Un homme voit une bête sauvage attaquer sa famille. Il se jette sur le fauve et le tue. Penses-tu que sa femme et ses enfants seront horrifiés de son geste ? Tu t’attends plutôt à ce qu’ils soient profondément touchés par tant d’amour et d’abnégation, n’est-ce pas ? Que Dieu utilise sa puissance pour détruire ne devrait pas davantage t’offusquer. De le savoir prêt à combattre pour toi, son serviteur, pour protéger, devrait te le faire aimer encore plus, et augmenter aussi ton respect pour sa puissance illimitée. C’est ainsi que tu pourras “ offrir à Dieu un service sacré [...], avec crainte de Dieu et effroi ”. — Hébreux 12:28.

Si Dieu se montre “ un guerrier ” quand la situation l’exige, il n’est pas belliqueux pour autant. Dans sa vision du char céleste, Ézékiel a vu Dieu prêt à combattre ses ennemis. Mais il l’a vu aussi entouré d’un arc-en-ciel, symbole de paix (Genèse 9:13 ; Ézékiel 1:28 ; Révélation 4:3). Dieu est manifestement calme et pacifique. “ Dieu est amour ”, a écrit l’apôtre Jean (1 Jean 4:8). Toutes ses qualités s’équilibrent à la perfection. Quel bonheur de pouvoir nous approcher de ce Dieu puissant, mais plein d’amour !

Voir le profil de l'utilisateur

ismael-y 


Passionné
Passionné
@VERHOYE a écrit:partagaez vous l 'opinion des cathares et avant eux les marcionites que le Dieu des juifs (AT) n est pas le dieu des chrétiens( NT), le 1 ére violent , sanguniare raciste..et le 2eme sympa gentil et donc pas question de rassembler AT ET NT en 1 seul livre:qui est la Bible



Ceux qui pensent que le Dieu des Ecritures Hébraïques est violent, sanguinaire, et raciste, ceux-là n’ont pas compris l’histoire biblique. Ils ont examiné les faits sans en étudier ni les causes ni les buts. Ce qui se comprend parce qu’étudier la Bible en profondeur demande beaucoup de temps, de l’aide, et le désir sincère de comprendre sans se laisser influencer par les idées préconçues qui nous ont été inculquées, ce qui n’est pas facile.

Dès les premiers chapitres du livre de la Genèse, nous pouvons constater que Dieu est miséricordieux. Comment ça ? Eh bien, Dieu avait prévenu Adam que s’il mangeait du fruit défendu, il mourrait. Adam a mangé du fruit. Allait-il continuer à vivre ? Il a été condamné à mort : « Tu es poussière et tu retourneras à la poussière ». Mais Dieu a été assez miséricordieux avec les enfants d’Adam qui n’étaient pas encore nés pour ne pas faire mourir tout de suite Adam. Il lui a permis de vivre largement assez longtemps pour avoir des enfants dont nous sommes les descendants. Dès le début de l’humanité, Dieu s’est donc montré miséricordieux ET juste.
AU CONTRAIRE lorsque adam a mangé du fruit défendu il avait acquis la connaissance de dieu et il est devenu divin Dieu dit : "Voici que l'homme est devenu comme l'un de nous, par la connaissance du bien et du mal."...aussi la régle dit :"celui qui un début a une fin" et si adam avait un début( cré) certes il auar une fin ..donc pas question de dire s il n a pas mangé du fruit il ne mourra jamais ..car non seulement est vs la régle mais aussi Seul dieu qui n a ni début ni fin et si vous disiez que adam n aura pas de fin( mort) cela revient a dire que adam sera dieu avec Dieu qui n a ni début ni fin
je ne sais pas si tu a compris ce que je veux dire

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

ismael-y 


Passionné
Passionné
@VERHOYE a écrit:Dieu n’a pas changé ni n’a renoncé à faire de la terre un paradis paisible. Dieu est toujours bon et miséricordieux. Et Dieu est toujours juste. Il a toujours protégé son peuple de ceux d’alentour pour que son dessein se réalise de sacrifier son Fils pour donner aux humains l’opportunité de vivre éternellement. Sa haine de la méchanceté est intacte, et il aime infiniment ses serviteurs, en faveur de qui il interviendra sous peu (Psaume 11:7).

Prenons un exemple. Un homme voit une bête sauvage attaquer sa famille. Il se jette sur le fauve et le tue. Penses-tu que sa femme et ses enfants seront horrifiés de son geste ? Tu t’attends plutôt à ce qu’ils soient profondément touchés par tant d’amour et d’abnégation, n’est-ce pas ? Que Dieu utilise sa puissance pour détruire ne devrait pas davantage t’offusquer. De le savoir prêt à combattre pour toi, son serviteur, pour protéger, devrait te le faire aimer encore plus, et augmenter aussi ton respect pour sa puissance illimitée. C’est ainsi que tu pourras “ offrir à Dieu un service sacré [...], avec crainte de Dieu et effroi ”. — Hébreux 12:28.

Si Dieu se montre “ un guerrier ” quand la situation l’exige, il n’est pas belliqueux pour autant. Dans sa vision du char céleste, Ézékiel a vu Dieu prêt à combattre ses ennemis. Mais il l’a vu aussi entouré d’un arc-en-ciel, symbole de paix (Genèse 9:13 ; Ézékiel 1:28 ; Révélation 4:3). Dieu est manifestement calme et pacifique. “ Dieu est amour ”, a écrit l’apôtre Jean (1 Jean 4:8). Toutes ses qualités s’équilibrent à la perfection. Quel bonheur de pouvoir nous approcher de ce Dieu puissant, mais plein d’amour !
donc tous les crimes commis par ordre de dieu ;: massacre des enfants des vieillards des bébés des femmes par l 'épée les malédictions des noirs!! donc tout cela est pour vous c est l amaour !!! c est incroyable

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

ismael-y 


Passionné
Passionné
En résumé, les guerres de Dieu sont motivées par le besoinde protéger son peuple de la corruption. C’est pourquoi il épargne les personnes et les peuples qui se plient de bon gré à sa volonté.
les bébés et les viellards les femmes les civils ??!!! ak laissons cela pour un autre sujet pour plus de détail et on verra comment vous allez justifié les crimes contre l humanité et les animaux

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

Credo 


Averti
Averti
Ismael-Y

Je ne crois pas qu'il soit bon de créer un autre sujet dans lequel tout le monde s'enverra à la tête ses massacres réciproques. Car toutes les religions du monde, polythéistes ou monothéistes, ont, à un moment ou à un autre, massacrer au nom de Dieu pensant Lui faire plaisir.


Essayant plutot de comprendre que, dans la Bible, il y a des livres dit "historiques" qui révèle les relations de Dieu, le peuple élu et les peuples environnant, de la région. Il y a au moins trente siècles de cela. Si on reste dans nos esprits du XXIeme siècle, on ne pourra guère les comprendre. Il n'y a qu'à reprendre l'exemple de Pharaon. Dieu a été patient. Il a fallu sept plaies en Egypte pour le faire plier. Et la septième c'est la mort des premiers nés. Sans cela Pharaon ne cédait pas. Et encore cela a été de courte durée puisqu'il a envoyé ses chars les poursuivre. Dieu devait les menacer des pires choses pour arriver à les faire plier. Il n'en dirait pas le quart maintenant que nous serions tremblant devant Lui.


Le juif n'était plus le même du temps de Jesus que 1800 ans auparavant. Un chrétien, fut un temps, brulait et torturait au nom du Christ. Un musulman massacrait les soi-disant mécréants. Vous et nous n'agissons plus ainsi, il me semble. Eh bien Dieu n'agit plus avec nous comme il était obligé d'agir il y a plus de trente siècles . Il faut remettre les faits dans leur contexte. Dieu a tiré un peuple de la barbarie ambiante pour le faire sien, pouvoir y faire venir son Fils et il a fallu 18 siècles pour transformer leur coeur. Et nous ? Comment étions-nous il y a dix huit siècles ? Gentils, doux, bien fidèles à Dieu tu crois ?

Voir le profil de l'utilisateur

VERHOYE 


Novice
Novice
Le Dieu de l'Ancien Testament est-il le même que le Dieu du Nouveau Testament ?

Nous pouvons penser que oui. Dans le Nouveau Testament, le prophète Aïssa, pour parler de la résurrection, rapporte les propos suivants : ‘ Je suis le Dieu d’Abraham et le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob ’ prononcés par Dieu en Exode 3 :6, c’est à dire dans l’Ancien Testament.



Un disciple de Jésus, Pierre, disait (dans le Nouveau Testament) : « Le Dieu d’Abraham et d’Isaac et de Jacob, le Dieu de nos ancêtres, a glorifié son Serviteur, Jésus, que vous, vous avez livré et renié devant la face de Pilate, alors qu’il avait décidé de le relâcher. » Il reconnaissait donc en Dieu celui qui était le Dieu de l’Ancien Testament.

Un autre rédacteur du Nouveau Testament a écrit ceci : «Vous savez bien que ce sont ceux qui sont attachés à la foi qui sont fils d’Abraham. Or l’Écriture, voyant d’avance que Dieu déclarerait les gens des nations justes en raison de la foi, a annoncé d’avance la bonne nouvelle à Abraham, à savoir : “ Par ton moyen toutes les nations seront bénies. ” Ce rédacteur reprend la promesse de Dieu de bénir l’humanité par le moyen d’Abraham, promesse rapportée en langue hébraïque, dans l’Ancien Testament. Il ajoute : « Aussi ceux qui sont attachés à la foi sont en train d’être bénis avec le fidèle Abraham. (…)C’était afin que, pour les nations, la bénédiction d’Abraham vienne par le moyen de Jésus Christ. » Non seulement cette information montre que Dieu n’a pas changé, mais en plus, elle nous apprend que les promesses de Dieu faites à Abraham dans l’Ancien Testament se réalisent dans le Nouveau Testament. Le Nouveau Testament serait donc une simple continuité, et même l’accomplissement des choses écrites dans l’Ancien Testament. Il n’y a donc pas lieu de croire que le Dieu de l’Ancien Testament soit différent du Dieu du Nouveau Testament.

Voir le profil de l'utilisateur

patience 


Enthousiaste
Enthousiaste
Bonjour ismael-y,

Je suis de ceux qui partage cette opinion mais de plus quand il dit ceci, il faudrait ne pas vouloir entendre sa parole.

Jn 8:54- Jésus répondit : " Si je me glorifie moi-même, ma gloire n'est rien ; c'est mon Père qui me glorifie, lui dont vous dites : "Il est notre Dieu",

Voir le profil de l'utilisateur

patience 


Enthousiaste
Enthousiaste
Bonjour ismael-y,

Je suis de ceux qui partage cette opinion mais de plus quand il dit ceci, il faudrait ne pas vouloir entendre sa parole.

Jn 8:54- Jésus répondit : " Si je me glorifie moi-même, ma gloire n'est rien ; c'est mon Père qui me glorifie, lui dont vous dites : "Il est notre Dieu",

Voir le profil de l'utilisateur

rayessafa 


Résident
Résident
Le Dieu de l'Ancien Testament est-il le même que le Dieu du Nouveau Testament ?

regardons:

Dieu de l'ancient testament :

Deutéronome
4.35
Tu as été rendu témoin de ces choses, afin que tu reconnusses que l'Éternel est Dieu, qu'il n'y en a point d'autre.
32.39
Sachez donc que c'est moi qui suis Dieu, Et qu'il n'y a point de dieu près de moi; Je fais vivre et je fais mourir,
Je blesse et je guéris, Et personne ne délivre de ma main.
Psaumes
18.32
(18:32) Car qui est Dieu, si ce n'est l'Éternel; Et qui est un rocher, si ce n'est notre Dieu?
Esaïe
43.10
Vous êtes mes témoins, dit l'Éternel, Vous, et mon serviteur que j'ai choisi, Afin que vous le sachiez, Que vous me croyiez et compreniez que c'est moi: Avant moi il n'a point été formé de Dieu, Et après moi il n'y en aura point.
43.11
C'est moi, moi qui suis l'Éternel, Et hors moi il n'y a point de sauveur.
...
44.6
Ainsi parle l'Éternel, roi d'Israël et son rédempteur, L'Éternel des armées: Je suis le premier et je suis le dernier, Et hors moi il n'y a point de Dieu.
...
45.18
Car ainsi parle l'Éternel, Le créateur des cieux, le seul Dieu, Qui a formé la terre, qui l'a faite et qui l'a affermie, Qui l'a créée pour qu'elle ne fût pas déserte, Qui l'a formée pour qu'elle fût habitée: Je suis l'Éternel, et il n'y en a point d'autre.
...
46.9
Souvenez-vous de ce qui s'est passé dès les temps anciens; Car je suis Dieu, et il n'y en a point d'autre, Je suis Dieu, et nul n'est semblable à moi.
Ezéchiel
20.3
Fils de l'homme, parle aux anciens d'Israël, et dis-leur: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Est-ce pour me consulter que vous êtes venus? Je suis vivant! je ne me laisserai pas consulter par vous, dit le Seigneur, l'Éternel.
Osée
13.4
Et moi, je suis l'Éternel, ton Dieu, dès le pays d'Égypte. Tu ne connais d'autre Dieu que moi, Et il n'y a de sauveur que moi.

voici Dieu du nouveau testament:

Dieu enfant et circoncis:
Luc
2.21
Le huitième jour, auquel l'enfant devait être circoncis, étant arrivé, on lui donna le nom de Jésus, nom qu'avait indiqué l'ange avant qu'il fût conçu dans le sein de sa mère.
Dieu grandit:
Luc
2.52
Et Jésus croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.
Dieu a faim:
Matthieu
4.2
Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim.
21.18
Le matin, en retournant à la ville,il eut faim.
Dieu a soif:
Jean
19.28
Après cela, Jésus, qui savait que tout était déjà consommé, dit, afin que l'Écriture fût accomplie: J'ai soif.
Dieu voyage et se fatigue:
Jean
4.6
Là se trouvait le puits de Jacob.Jésus,fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C'était environ la sixième heure.
Dieu mange et boit:
Luc
7.34
Le Fils de l'homme est venu, mangeant et buvant, et vous dites: C'est un mangeur et un buveur, un ami des publicains et des gens de mauvaise vie.
Dieu pleure:
Jean
11.35
Jésus pleura.
et en fin Dieu !!!...est mort !! et comment !!
Matthieu
27.28
Ils lui ôtèrent ses vêtements,...
27.29
Ils tressèrent une couronne d'épines, qu'ils posèrent sur sa tête, et ils lui mirent un roseau dans la main droite; puis, s'agenouillant devant lui, ils le raillaient, en disant: Salut, roi des Juifs!
27.30
Et ils crachaient contre lui, prenaient le roseau, et frappaient sur sa tête.
27.31
Après s'être ainsi moqués de lui, ils lui ôtèrent le manteau, lui remirent ses vêtements, et l'emmenèrent pour le crucifier.
27.39
Les passants l'injuriaient, et secouaient la tête,
27.44
Les brigands, crucifiés avec lui, l'insultaient de la même manière.
27.46
Et vers la neuvième heure, Jésus s'écria d'une voix forte: Éli, Éli, lama sabachthani? c'est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?
27.50
Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l'esprit.

Voir le profil de l'utilisateur

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@rayessafa a écrit:Le Dieu de l'Ancien Testament est-il le même que le Dieu du Nouveau Testament ?

regardons:

Dieu de l'ancient testament :

Deutéronome
4.35
Tu as été rendu témoin de ces choses, afin que tu reconnusses que l'Éternel est Dieu, qu'il n'y en a point d'autre.
32.39
Sachez donc que c'est moi qui suis Dieu, Et qu'il n'y a point de dieu près de moi; Je fais vivre et je fais mourir,
Je blesse et je guéris, Et personne ne délivre de ma main.
Psaumes
18.32
(18:32) Car qui est Dieu, si ce n'est l'Éternel; Et qui est un rocher, si ce n'est notre Dieu?
Esaïe
43.10
Vous êtes mes témoins, dit l'Éternel, Vous, et mon serviteur que j'ai choisi, Afin que vous le sachiez, Que vous me croyiez et compreniez que c'est moi: Avant moi il n'a point été formé de Dieu, Et après moi il n'y en aura point.
43.11
C'est moi, moi qui suis l'Éternel, Et hors moi il n'y a point de sauveur.
...
44.6
Ainsi parle l'Éternel, roi d'Israël et son rédempteur, L'Éternel des armées: Je suis le premier et je suis le dernier, Et hors moi il n'y a point de Dieu.
...
45.18
Car ainsi parle l'Éternel, Le créateur des cieux, le seul Dieu, Qui a formé la terre, qui l'a faite et qui l'a affermie, Qui l'a créée pour qu'elle ne fût pas déserte, Qui l'a formée pour qu'elle fût habitée: Je suis l'Éternel, et il n'y en a point d'autre.
...
46.9
Souvenez-vous de ce qui s'est passé dès les temps anciens; Car je suis Dieu, et il n'y en a point d'autre, Je suis Dieu, et nul n'est semblable à moi.
Ezéchiel
20.3
Fils de l'homme, parle aux anciens d'Israël, et dis-leur: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Est-ce pour me consulter que vous êtes venus? Je suis vivant! je ne me laisserai pas consulter par vous, dit le Seigneur, l'Éternel.
Osée
13.4
Et moi, je suis l'Éternel, ton Dieu, dès le pays d'Égypte. Tu ne connais d'autre Dieu que moi, Et il n'y a de sauveur que moi.

voici Dieu du nouveau testament:

Dieu enfant et circoncis:
Luc
2.21
Le huitième jour, auquel l'enfant devait être circoncis, étant arrivé, on lui donna le nom de Jésus, nom qu'avait indiqué l'ange avant qu'il fût conçu dans le sein de sa mère.
Dieu grandit:
Luc
2.52
Et Jésus croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.
Dieu a faim:
Matthieu
4.2
Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim.
21.18
Le matin, en retournant à la ville,il eut faim.
Dieu a soif:
Jean
19.28
Après cela, Jésus, qui savait que tout était déjà consommé, dit, afin que l'Écriture fût accomplie: J'ai soif.
Dieu voyage et se fatigue:
Jean
4.6
Là se trouvait le puits de Jacob.Jésus,fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C'était environ la sixième heure.
Dieu mange et boit:
Luc
7.34
Le Fils de l'homme est venu, mangeant et buvant, et vous dites: C'est un mangeur et un buveur, un ami des publicains et des gens de mauvaise vie.
Dieu pleure:
Jean
11.35
Jésus pleura.
et en fin Dieu !!!...est mort !! et comment !!
Matthieu
27.28
Ils lui ôtèrent ses vêtements,...
27.29
Ils tressèrent une couronne d'épines, qu'ils posèrent sur sa tête, et ils lui mirent un roseau dans la main droite; puis, s'agenouillant devant lui, ils le raillaient, en disant: Salut, roi des Juifs!
27.30
Et ils crachaient contre lui, prenaient le roseau, et frappaient sur sa tête.
27.31
Après s'être ainsi moqués de lui, ils lui ôtèrent le manteau, lui remirent ses vêtements, et l'emmenèrent pour le crucifier.
27.39
Les passants l'injuriaient, et secouaient la tête,
27.44
Les brigands, crucifiés avec lui, l'insultaient de la même manière.
27.46
Et vers la neuvième heure, Jésus s'écria d'une voix forte: Éli, Éli, lama sabachthani? c'est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?
27.50
Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l'esprit.


Faut pas cponfondre les dogmes de la Chrétienté avec ce qu'enseigne la Bible.

(Marc 12:26-27) [...] Mais au sujet des morts, qu’ils sont relevés, n’avez-vous pas lu dans le livre de Moïse, dans le récit concernant le buisson d’épines, comment Dieu lui a dit : ‘ Je suis le Dieu d’Abraham et [le] Dieu d’Isaac et [le] Dieu de Jacob ’ ? 27 Il est un Dieu, non pas des morts, mais des vivants. Vous êtes grandement dans l’erreur.  [...]


(Luc 13:28) [...] C’est là que seront [vos] pleurs et [vos] grincements de dents, quand vous verrez Abraham et Isaac et Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu, mais vous, jetés dehors.


(Actes 3:13) [...] Le Dieu d’Abraham et d’Isaac et de Jacob, le Dieu de nos ancêtres, a glorifié son Serviteur, Jésus, [...]



C'est le même Dieu, mais Marcion n'était pas un véritable chrétien.

Voir le profil de l'utilisateur

Vishnu 


Novice
Novice
est ce Dieu d ancien testament et le meme que Dieu du NT ?

Oui et non

Il y a dans la Bible une perspective historique. La Bible est l'oeuvre d'hommes habités par Dieu. Les auteurs sont humains (Isaïe, Paul, Jean etc...). La Bible ce n'est pas une dictée divine comme le Coran. Les auteurs ont écrit avec leurs mots, leurs cultures, leurs expressions. La Bible est le témoignage du travaille de Dieu dans le coeur de l'homme durant près de 2 millénaires. Il y a dans cette espace de temps une maturation de la foi. La foi d'Abraham n'est pas celle d'Isaïe.

Dieu ne se fera connaître de manière directe qu'à travers Jésus Christ.
Le vrai visage de Dieu n'est accessible qu'à travers le Christ.

Lire :

La Bible et le Coran

Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
vous l’essoufflé

Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
L'Apôtre Paul nous instruit que tout cela c'est fait sous le Ministère des Anges. Celui qui donna la Loi à Moïse n'était autre qu'un Ange qui porte le Nom de Dieu en lui, ou sur son front, voici un exemple:
Job 33:23 Mais s’il se trouve pour lui un ange intercesseur, Un d’entre les mille Qui annoncent à l’homme la voie qu’il doit suivre,
Esaïe 63:9 Dans toutes leurs détresses ils n’ont pas été sans secours, Et l’ange qui est devant sa face les a sauvés ; Il les a lui-même rachetés, dans son amour et sa miséricorde, Et constamment il les a soutenus et portés, aux anciens jours.
Daniel 6:22 Mon Dieu a envoyé son ange et fermé la gueule des lions, qui ne m’ont fait aucun mal, parce que j’ai été trouvé innocent devant lui ; et devant toi non plus, ô roi, je n’ai rien fait de mauvais.
Il existe beaucoup d'exemple ainsi ou c'est Dieu qui envoie son Ange. Sur le Sinaï ce fut la même chose, car Dieu ne change pas, il agit toujours de la même manière.
La Bible dit que personne n'a vu ou entendu Dieu, or ceux qui disent que Dieu était sur le Sinaï se trompe, son Ange oui, mais pas Dieu lui-même, car on ne peut vivre et voir Dieu.
Pour ce qui est du Nouveau Testament, l'Esprit qui parle au Seigneur après le Baptême n'est toujours pas Dieu, mais un représentant. De plus dans l'Apocalypse, ce n'est pas le Seigneur Jésus qui parla mais un Ange, c'est écrit noir sur blanc. 
Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum