Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 5]

Harmony 


Enthousiaste
Enthousiaste
La Parole de Dieu fait-elle une distinction entre les viandes pures et les viandes impures ?

Beaucoup de personnes entretiennent des croyances erronées au sujet des enseignements de la Bible sur les viandes pures et les viandes impures. Que disent les Saintes Écritures exactement ? Pourquoi Dieu fait-Il cette distinction et pourquoi cette mise en garde ?
Dieu nous a donné toutes Ses lois pour de bonnes raisons. Elles nous enseignent comment distinguer le bien du mal, le vrai du faux, le bénéfique du maléfique. Elles nous enseignent à distinguer ce qui est saint, c'est à dire ce que Dieu a mis à part, de ce qui est commun et ordinaire. Elles définissent aussi le chemin que nous les chrétiens, nous devons emprunter pour rester saints, mis à part par Dieu pour des buts saints.

La Parole de Dieu est formidable. Plus nous mettons en pratique les lois saintes de Dieu dans nos vies, plus nous sommes encouragés à penser différemment par rapport à ce monde corrompu qui se détruit, pour penser davantage comme Dieu pense.

Notre perception est alors influencée de plus en plus par les bonnes pensées de Dieu.
Il en est de même avec les lois de Dieu concernant ce qui est impropre à la consommation.

Qu'en pensez-vous ?

Voir le profil de l'utilisateur http://eddam.org/

Serviteur 


Passionné
Passionné
A vrai dire avec des versets en plus cela sera plus convaincant :)

Serviteur

Voir le profil de l'utilisateur

Harmony 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Serviteur a écrit:A vrai dire avec des versets en plus cela sera plus convaincant :)
Serviteur
Merci Serviteur,
C'est vrai. Commençons par... le commencement. Certains commentateurs bibliques avancent que cette loi est une invention de Moïse. Or, le premier récit biblique notant des différences entre l'aspect pur et impur des animaux est apparu bien avant l'époque de l'Exode. Presque 1000 ans avant que Dieu ne conclut une alliance avec la nation d'Israël, Il ordonna à Noé de préserver 2 couples pour chaque genre d'animal impur et 7 couples pour chaque genre d'animal pur (Genèse 6:19; 7:2).

De plus Dieu n'a pas dit à Noé qu'Il faisait cette distinction pour la toute première fois. Lisez le récit de Genèse 7:2. De toute évidence et bien que la Bible ne le révèle pas, cette distinction a dû être faite et enseignée à l'homme dès la création d'Adam.

Moïse ne répète pas dans Genèse ce qu'il a écrit dans Lévitique au chapitre 11 concernant les détails de ces distinctions entre animaux consommables et animaux inconsommables.

Voir le profil de l'utilisateur http://eddam.org/

Harmony 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Credo a écrit:Harmony,
Es-tu chrétien ? Tu saurais sinon que les
chrétiens se fient à l'enseignement de Jesus qui se trouve dans le NT.
Le lévitique ne concerne que les juifs. La bonne nouvelle devant être
adressé à toutes les nations, ceux qui ont été baptisés dans l'Esprit
Saint, donc par les apôtres et leurs disciples ne sont plus soumis aux
prescirptions du lévitique mais à l'enseignement de Jesus qui est la
Parole de Dieu. Tu trouves pour cela deux versets : l'un de Jesus qui
fait allusion à ce qui souille l'homme et l'autre dans l'acte des
apôtres qu'a cité Arthur.
Credo,
Oui je suis chrétien et je dis la vérité. Je ne suis pas juif et je ne suis pas musulman. Le NT est fait pour enseigner les chrétiens, mais je regrette : l'AT aussi. Si le Lévitique ne concernait que les Juifs, alors Paul n'aurait jamais écrit :
2 Timothée 3:16 Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,
Et le Christ n'aurait jamais dit :
Matthieu 5:17 Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.
La Parole de Dieu est la Bible, la Vérité, qui est l'AT et le NT (Jean 17:17). Même le Coran le reconnaît (3.3).
La vision de Pierre dans les Actes n'annule pas la Loi. Pierre ne comprend pas tout de suite le sens de la vision. Jamais Dieu ne parlait de nourriture. Il parlait des païens, à travers ce qu'ils mangeaient. Les païens étaient considérés comme impurs, c'est pourquoi Dieu dit :
"Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé".
Mais notez bien que Pierre est confus, il ne sait qu'en penser.

A ce point du récit, au lieu de nous fier à notre interprétation, nous comprenons que la suite des évènements va être l'établissement d'une nouvelle doctrine.
Lisons donc la suite du contexte pour savoir quelle va être cette nouvelle doctrine et pour comprendre le sens de la vision.

Et voici la réponse, dix versets plus loin :

Actes 10:28 Vous savez, leur dit-il, qu'il est défendu à un Juif de se lier avec un étranger ou d'entrer chez lui; mais Dieu m'a appris à ne regarder aucun homme comme souillé et impur.

Pourquoi Pierre ne parle t-il
plus de nourriture ? Parce qu'il a compris ce que Dieu lui a appris. Et il le déclare avec assurance d'ailleurs. Il était question des païens comme Corneille dans la vision, non de nourriture, chose qui aurait été complètement insensée pour les chrétiens de l'époque.

Enfin concernant la citation du Christ :
Matthieu 15:11 Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme; mais ce qui sort de la bouche, c'est ce qui souille l'homme.

La traduction française du texte original grec est encore une fois sous l'influence de la doctrine qui consiste depuis des siècles à rejeter les enseignements juifs. Mais c'est une influence perverse.

Si le sens de ce que le Christ a réellement dit est d'exprimer vraiment le fait que rien de ce qui entre dans la bouche de l'homme ne peut le souiller, alors le Christ se serait lui-même contredit par rapport à ce qu'Il a déclaré dans 5:17, voir ci-dessus.
Bien sûr qu'il existe des choses qui peuvent entrer dans notre bouche et nous souiller. Il existe des poisons violents et des poisons lents. La pharmacopée en est remplie et le Christ le savait. Soyons un peu plus honnêtes et essayons de comprendre ce que le Christ voulait dire ici.
L'intention du Christ était de mettre l'accent sur ce qui SORTAIT de la bouche de l'homme, les paroles malhonnêtes, les méchancetés, les calomnies, etc. C'est l'intention de la leçon. Pour bien appuyer sur celle-ci, le Christ fait une comparaison avec ce qui entre dans notre corps et peut effectivement nous souiller, il n'y a aucun doute là-dessus et il faudrait être fou pour prétendre le contraire, demandez à un pharmacien si vous en doutez, mais je n'ose le croire .

Le Christ voulait donc dire (et il n'y a pas d'autre possibilité, d'ailleurs) que par rapport à ce qui peut entrer dans notre corps, et qui peut être un poison, c'est surtout ce qui en ressort qui est vraiment un poison spirituel violent, un poison qui tue éternellement, qui nous condamne à la mort éternelle si nous le laissons agir au lieu de nous repentir et de l'enlever.
Voilà le vrai message du Christ dans ce passage. Le Christ ne remet pas en cause les règles qu'Il avait Lui-même, YHWH, l'Éternel, données à l'homme dès le jardin d'Éden et qui restent aujourd'hui valables évidemment.

Voir le profil de l'utilisateur http://eddam.org/

Le Roi Arthur 


Enthousiaste
Enthousiaste
[La règle désormais si un post contient un dépassement, il sera entièrement effacé et non juste édité] TS.



Dernière édition par Le Roi Arthur le Jeu 19 Mai - 6:34, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Bien entendu ce dernier verset du Christ ne te convient pas alors pour toi il y a un problème de traduction. Mais je te rappelle que tout ceci sont des prescriptions religieuses. La Loi est celle de Dieu dictée à Moïse au Sinai. Ce sont les dix commandements et Jesus n'est pas venu l'abolir mais l'accomplir car Aimer Dieu correspond aux 4 premiers commandements et aimer son prochain aux 6 suivants et Jesus dit encore plus : aimer votre ennemi qui s'oppose ainsi à la Loi du talion de l'AT, toujours une prescription et pas une loi, mais qui entre dans "aimer son prochain comme soi-même". Alors il ne faut pas confondre la Loi avec ces différentes prescriptions religieuses qui sont pour les juifs, pas les chrétiens.

Voir le profil de l'utilisateur

Harmony 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Credo a écrit:Bien entendu ce dernier verset du Christ ne te convient pas alors pour toi il y a un problème de traduction. Mais je te rappelle que tout ceci sont des prescriptions religieuses. La Loi est celle de Dieu dictée à Moïse au Sinai. Ce sont les dix commandements et Jesus n'est pas venu l'abolir mais l'accomplir car Aimer Dieu correspond aux 4 premiers commandements et aimer son prochain aux 6 suivants et Jesus dit encore plus : aimer votre ennemi qui s'oppose ainsi à la Loi du talion de l'AT, toujours une prescription et pas une loi, mais qui entre dans "aimer son prochain comme soi-même". Alors il ne faut pas confondre la Loi avec ces différentes prescriptions religieuses qui sont pour les juifs, pas les chrétiens.
Vous commettez plusieurs erreurs dans ce commentaire :
1. La Loi est celle de Dieu. L'appeler "prescription religieuse" ou rappeler qu'elle a été donnée à Moïse ne change rien. C'est la Loi de Dieu pour les chrétiens fidèles. Les autres font ce qu'ils veulent s'ils désirent rester dans l'illégalité.
2. La loi de Moïse n'a pas été donnée qu'aux Juifs, elle a été donnée aux Israélites. Tous les Juifs sont Israélites, mais tous les Israélites ne sont pas Juifs. Un "détail" de l'Histoire qui n'est pas enseigné publiquement. Les Israélites non Juifs ont été déportés en Assyrie. Puis ils ont émigré en Europe. Les Cimmériens, les Celtes, les Francs, les Angles, les Saxons ("Isaac's sons") sont fils d'Israël. Et supposons par exemple que vous soyez Canadien (je n'en sais rien bien sûr), alors vous êtes peut être un fils d'Israël.
3. Si vous reconnaissez que la Loi n'a pas été abolie par Christ, c'est donc qu'elle est toujours en vigueur. La preuve, le 7ème commandement enjoit de ne pas commettre l'adultère. Le Christ a confirmé ce commandement et Il l'a amplifié en enjoignant les chrétiens de ne pas regarder une femme pour la convoiter. Dans ce cas, pourquoi les chrétiens n'observent ils pas le 4ème qui enjoint de respecter le samedi comme jour de repos ? Transgresser un commandement, c'est transgresser toute la Loi (Jacques 2:10).

Voir le profil de l'utilisateur http://eddam.org/

Harmony 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Le Roi Arthur a écrit:... notamment quand ils font des hémoragies internes et ont besoin qu'on leur donne du sang.
Vous faites encore erreur : je ne suis pas opposé aux transfusions sanguines. Je ne suis pas TJ, au cas où vous en seriez encore à le croire. Donner mon sang et porter une assistance pacifique à une personne en danger fait partie de mon devoir de chrétien. Vous vous faites un film, mon ami.

Puisque le Lévitique c'est sacré et qu'on ne doit pas le violer, qu'on doit respecter l'interdiction de manger des animaux comme le porc, expliquez-moi donc pourquoi vous ne lapidez pas ceux qui comme chez nous, les musulmans, commettent l'adultère ou autres péchés mortels ? Vous voulez respectez le lévitique, alors respectez-le totalement.
Vous devriez vous calmer, vous allez attraper un coup de sang, c'est très mauvais pour la santé, vous savez.
La peine de mort est la responsabilité du pouvoir civil, pas celle du chrétien lambda que je suis. Pierre nous dit de respecter les gouvernements (1 Pierre 2:17) tout en s'assurant que ce respect ne viole pas la Loi de Dieu (Actes 5:29). Là est notre responsabilité. La lapidation est la Loi réservée aux responsables du pouvoir civil qui devront en rendre compte à Dieu. Les prisons bondées et remplies de violeurs en puissance, c'est eux qui l'ont voulu, pas moi et Dieu non plus.

Le Christ à Son retour sur Terre rétablira la Loi, y compris la lapidation pour les adultères incorrigibles en particulier. La femme adultère s'est elle repentie ? Probablement, nous ne le savons pas. Dieu a montré Sa miséricorde dans l'application de la Loi et c'est sans aucun doute ainsi qu'Il l'appliquera (Esaïe 9:6) : des chances seront données. Mais les pécheurs incorrigibles seront châtiés.

je préfère l'homme qui va en croisant une belle femme, la désirer dans son coeur et qui en même temps se jettera sur le bandit qui essaiera de violer cette femme, prenant le risque de le blesser ou de le tuer.
Ça c'est votre lecture de la Loi, mais je suis au regret de vous dire que vous préférez passer pour quelqu'un de "cool aux yeux du monde" plutôt que saint aux yeux de Dieu.
Transgresser une loi, c'est transgresser toute la loi (Jacques 2:10)

Voir le profil de l'utilisateur http://eddam.org/

Credo 


Averti
Averti
Pense ce que tu veux mais la Loi donnée à Moïse était inscrite sur des tablettes "les tables de la Loi" conservées dans l'Arche d'Alliance dont la fabrication a suivi des indications très précises données par Dieu d'où l'importance de cette loi différente du lévitique. Le lévitique est un code de lois comme chez nous il y a le code pénal, le code rural, le code de santé publique....donné aux juifs pour qu'ils deviennent une nation qui plait à Dieu après son retour d'Egypte. Mais la Loi Divine à laquelle se réfère Jesus c'est bien les 10 commandements aussi est-elle précieuse et enfermée dans l'arche d'alliance.



Dans ce lévitique, il est même question de femme impure lors de ses menstrues, d'holocaustes, de lapidation : pourquoi ne parles-tu pas de tout ça ? Tu devrais les mettre en pratique alors ? Pourquoi juste cette histoire de porc ? On dirait que toute la religion tourne autour de ça ?

Quant à croire que parce que des israelites ont été déportés en Assyrie.....presque toute l'humanité est fille d'Israel est faire preuve d'une imagination débordante.


Quant au samedi, il a justement été remplacé par le dimanche parce que c'est le jour de la résurrection du Seigneur, signe de la nouvelle Alliance de Dieu avec les hommes. Jesus guérissait durant le sabbat malgré les reproches des pharisiens. Accuses-tu le Christ d'avoir transgressé toute la Loi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Harmony 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Credo a écrit:Pense ce que tu veux mais la Loi donnée à Moïse était inscrite sur des tablettes "les tables de la Loi" conservées dans l'Arche d'Alliance dont la fabrication a suivi des indications très précises données par Dieu d'où l'importance de cette loi différente du lévitique. Le lévitique est un code de lois comme chez nous il y a le code pénal, le code rural, le code de santé publique... Mais la Loi Divine à laquelle se réfère Jesus c'est bien les 10 commandements aussi est-elle précieuse et enfermée dans l'arche
d'alliance.
Bien sûr que non, cette affirmation n'est supportée d'ailleurs par aucune Écriture restrictive, elle est même contredite par une déclaration du Christ : la Loi au sens biblique représente bien la totalité des 5 livres de Moïse : Genèse, Exode, Lévitique, Nombres, Deutéronome. Quand Jésus Christ faisait allusion à la Loi, aux Psaumes et aux Prophètes (Luc 24:44), il faisait référence à tout l'Ancien Testament à travers ses trois grandes parties, tous les érudits bibliques le savent. Dans Mt 5:17, Il dit qu'Il n'est pas venu pour l'abolir. Toutes les prescriptions des Écritures font partie de la Loi.

donné aux juifs pour qu'ils deviennent une nation qui plait à Dieu après son retour d'Egypte.
Pas seulement aux Juifs, mais aussi aux Israélites non Juifs.

Que je sache la Constitution de la Vème République n'a pas été donnée qu'aux Parisiens. Elle a été donnée à l'ensemble des Français.

Le mot Juif désigne les citoyens du Royaume de Juda fondé après le règne du roi Salomon. 10 des 12 tribus d'Israël ne sont pas juives. Il faut bien comprendre cela. Si vous ne connaissez pas l'Histoire d'Israël, comment pouvez vous parler de la Bible correctement ou même comprendre ce que le Christ disait ?

Dans ce lévitique, il est même question de femme impure lors de ses menstrues, d'holocaustes, de lapidation : pourquoi ne parles-tu pas de tout ça ? Tu devrais les mettre en pratique alors ? Pourquoi juste cette histoire de porc ? On dirait que toute la religion tourne autour de ça ?
Dites-donc je viens juste d'arriver sur ce forum et il faudrait que je parle de tout ça à la fois ?
Minute, papillon, chacun son tour : j'ai ouvert ce thème et je le développe. Pour le reste je suis ouvert à toute discussion. On dirait d'ailleurs que celui-là vous dérange, c'est curieux... Si vous trouvez que ça ne va pas assez vite ouvrez vous même le thème correspondant, mon ami et ne vous gênez pas pour moi. Aucun thème ne me dérange, je suis prêt à toute discussion.

Quant à croire que parce que des israelites ont été déportés en Assyrie...
Oui ça s'appelle l'Histoire. Vous l'ignoriez ?

...presque toute l'humanité est fille d'Israel est faire preuve d'une imagination débordante.
Je n'ai pas dit "presque toute l'humanité", c'est vous qui le dites. Les Arabes, les Grecs, les Romains, les Chinois, les Slaves, les Espagnols, les Indiens, etc n'en font pas partie et j'en oublie. Par contre des Juifs (issue de la Seconde Déportation, celle de Babylone) y ont émigré.
Il existe des études très sérieuses à ce sujet.

Quant au samedi, il a justement été remplacé par le dimanche parce que c'est le jour de la résurrection du Seigneur, signe de la nouvelle Alliance de Dieu avec les hommes.
C'est une erreur : Le Christ n'est pas ressuscité un dimanche. Nous savons grâce aux Écritures qu'Il est ressuscité exactement le samedi soir peu avant le coucher du soleil, le 17 Nisan de l'an 31 de notre ère. Le dimanche matin qui suivit, Il était déjà ressuscité. Nuance.
D'autre part le Christ et les apôtres observaient le Sabbat puisqu'ils prêchaient dans les synaguogues. Ils étaient pourtant libres de prêcher ailleurs et les autres jours pour bien montrer que le Sabbat ne devait plus être observé... Bien au contraire, il n'y avait pour eux aucune raison d'abolir la Loi (le 4ème commandement) du Sabbat. Les premiers chrétiens l'observaient. C'est le Concile de Laodicée associé au pouvoir païen romain dans son 29ème canon qui a déclaré le Sabbat hors la loi (et donc punissable de mort sous l'empire romain) persécutant les vrais chrétiens. Dieu n'a jamais aboli le Sabbat. Il le dit Lui même dans Sa Parole, c'est très clair.

Jesus guérissait durant le sabbat malgré les reproches des pharisiens. Accuses-tu le Christ d'avoir transgressé toute la Loi ?
Les Pharisiens accusaient le Christ de transgresser le Sabbat parce que cela transgressait leur propre tradition humaine. Ils avaient édité 39 catégories de travaux à éviter le jour du Sabbat. Or le Christ dit qu'Il est Lui même le Maître du Sabbat, déniant ce droit aux Pharisiens qui se l'étaient approprié injustement. Le Christ savait que guérir le jour du Sabbat n'est pas un péché. Nous suivons Son exemple chrétien aujourd'hui encore.

Voir le profil de l'utilisateur http://eddam.org/

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
Bonjour Harmony,

Vous êtes peut-être un adventiste ou un juif messianique, il serait bon alors pour vous de voir ce que l'apôtre paul, vase de choix de Christ a écrit à ce sujet:

(Romains 10:4) 4 Car Christ est la fin de la Loi, pour que tout homme qui exerce la foi ait la justice.
(Galates 2:21) [...] si la justice vient par le moyen de [la] loi, Christ, en fait, est mort pour rien.

(Galates 3:24-25) 24 Aussi, la Loi est devenue notre précepteur menant à Christ, pour que nous soyons déclarés justes en raison de [la] foi. 25 Mais maintenant que la foi est arrivée, nous ne sommes plus sous un précepteur.


(Galates 5:3-4) [...] D’autre part, j’atteste de nouveau à tout homme qui se fait circoncire, qu’il est tenu d’accomplir toute la Loi. 4 Vous êtes séparés de Christ, vous qui cherchez à être déclarés justes par le moyen de [la] loi ; vous êtes déchus de sa faveur imméritée

Voir le profil de l'utilisateur

Harmony 


Enthousiaste
Enthousiaste
@ami de la vérité a écrit:Bonjour Harmony,

Vous êtes peut-être un adventiste ou un juif messianique, il serait bon alors pour vous de voir ce que l'apôtre paul, vase de choix de Christ a écrit à ce sujet:
Bonjour ami de la vérité,
Je ne suis ni adventiste, ni Juif messianique, je suis chrétien sabbataire, membre de glise de Dieu.

Votre intervention semble séparer la Grâce de la Loi. Mais cela ne tient pas. Si vous séparer l'un de l'autre, vous tombez dans l'absurde.

Voir le profil de l'utilisateur http://eddam.org/

Credo 


Averti
Averti
Chrétien sabbataire, je ne connaissais pas sinon, vu la définition trouvée sur internet, je comprends maintenant mieux ton point de vue. Je ne vois d'ailleurs pas pourquoi il y en a qui n'annoncent pas la couleu et se contentent de christianisme, autres ou rien du tout. Mais au moins maintenant c'est plus clair.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Adventisme ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Credo 


Averti
Averti
Pourrais-tu cependant nous en dire un peu plus : si vous avez des fêtes, des rites particuliers puisque vous croyez au Christ tout en respectant la loi mosaïque si j'ai bien compris.

Voir le profil de l'utilisateur

Harmony 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Credo a écrit:Je ne vois d'ailleurs pas pourquoi il y en a qui n'annoncent pas la couleur et se contentent de christianisme, autres ou rien du tout.
Et bien ce n'est pas très compliqué : Si vous vous êtes inscrite en février, vous devriez vous rappeler que dans la rubrique Croyance laquelle figure à gauche sous votre nom, vous disposez d'un certain choix. Or je regrette, mais l'Église à laquelle j'appartiens fait remonter son origine à celle que le Christ a fondée.
Donc pour moi c'est le christianisme, autant dire que c'est très vague, vu le paysage actuel des confessions chrétiennes. Mais je suppose que l'administrateur met la liste à jour régulièrement.

Le mot sabbataire n'est pas nouveau : Emile Littré le fait déjà figurer dans son célèbre dictionnaire. Au passage, cette définition était et reste aujourd'hui incomplète : je ne suis ni adventiste ni anabaptiste.

Voir le profil de l'utilisateur http://eddam.org/

Harmony 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Credo a écrit:Pourrais-tu cependant nous en dire un peu plus : si vous avez des fêtes, des rites particuliers puisque vous croyez au Christ tout en respectant la loi mosaïque si j'ai bien compris.
Pour cela, cliquez sur la page web de l'Église en bas à gauche de ce post.

Voir le profil de l'utilisateur http://eddam.org/

Harmony 


Enthousiaste
Enthousiaste
Pour en revenir au sujet, la liste des animaux purs et des animaux impurs et les méthodes d'identification figurent au 11ème chapitre du Lévitique.

Voir le profil de l'utilisateur http://eddam.org/

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@Harmony a écrit:
@ami de la vérité a écrit:Bonjour Harmony,

Vous êtes peut-être un adventiste ou un juif messianique, il serait bon alors pour vous de voir ce que l'apôtre paul, vase de choix de Christ a écrit à ce sujet:
Bonjour ami de la vérité,
Je ne suis ni adventiste, ni Juif messianique, je suis chrétien sabbataire, membre de glise de Dieu.

Votre intervention semble séparer la Grâce de la Loi. Mais cela ne tient pas. Si vous séparer l'un de l'autre, vous tombez dans l'absurde.


Bonjour Harmony,

Je ne connaissais pas cette confession, vous partez donc du principe que la Loi de Moïse doit être appliquée. Mais selon cette idée Paul serait absurde car on peut lire de lui :

Bible de Jérusalem
Dès lors, que nul ne s'avise de vous critiquer sur des questions de nourriture et de boisson, ou en matière de fêtes annuelles, de nouvelles lunes ou de sabbats.
(Colossiens 2:16)

Tout cela n'est que l'ombre des choses à venir, mais la réalité, c'est le corps du Christ. (Colossiens 2:17)



Bible Ostervald
Celui-ci estime un jour supérieur à un autre; celui-là estime tous les jours égaux; que chacun soit pleinement persuadé en son esprit. (Romains 14:5)


Mais puis-je vous montrez ceci ?

(Lévitique 12:2-7) “ Parle aux fils d’Israël, en disant : ‘ Si une femme conçoit une semence ; si elle a mis au monde un mâle, elle doit être impure pendant sept jours ; comme aux jours de [sa] souillure, lors de ses règles, elle sera impure. 3 Le huitième jour, on circoncira la chair du prépuce de [l’enfant]. 4 Pendant trente-trois jours encore, elle restera dans le sang de la purification. Elle ne touchera à aucune chose sainte, et elle n’entrera pas dans le lieu saint jusqu’à ce que soient accomplis les jours de sa purification. 5 “ ‘ Et si elle met au monde une femelle, alors elle doit être impure pendant quatorze jours, comme pendant ses règles. Pendant soixante-six jours encore, elle restera avec le sang de la purification. 6 Puis, quand seront accomplis les jours de sa purification, pour un fils ou pour une fille, elle apportera un jeune bélier dans sa première année, pour un holocauste, et un jeune pigeon ou une tourterelle, pour un sacrifice pour le péché, à l’entrée de la tente de réunion, au prêtre. 7 Celui-ci devra le présenter devant Jéhovah et faire propitiation pour elle, et elle devra être pure de la source de son sang. [...]

Je suppose que lorsque vos femmes (celles des adeptes de votre église) mettent au monde un enfant, que vous apportez un jeune bélier pour un holocauste et un jeune pigeon ou une tourterelle pour un sacrifice pour le péché à vos prêtres pour un sacrifice pour le péché ? Autrement comment pouvez-vous dire que vous tenez la Loi si vous ne pratiquez pas les holocaustes, sacrifices, fêtes exigées par la Loi ?

De plus Paul a écrit:
(Galates 5:1) [...] C’est pour une telle liberté que Christ nous a libérés. C’est pourquoi tenez bon, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de l’esclavage.

(Actes 15:10) [...] Maintenant donc, pourquoi mettez-vous Dieu à l’épreuve en imposant sur le cou des disciples un joug que ni nos ancêtres ni nous n’avons été capables de porter ?

Il y a en effet une impossibilité pour l'homme à pratiquer la Loi parfaitement, ainsi il est écrit à ce sujet :
(Galates 3:10) [...] Tous ceux en effet qui dépendent des œuvres de [la] loi sont sous une malédiction ; car il est écrit : “ Maudit est tout homme qui ne demeure pas dans toutes les choses écrites dans le rouleau de la Loi afin de les pratiquer. [...]

Car comme l'a exposé Jacques, le frère du Seigneur:
(Jacques 2:10) [...] Car quiconque observe toute la Loi, mais fait un faux pas sur un seul point, est devenu coupable à l’égard de tous

Bonne journée.

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Harmony a écrit:Pour en revenir au sujet, la liste des animaux purs et des animaux impurs et les méthodes d'identification figurent au 11ème chapitre du Lévitique.
Bonjour Harmony,
J'ai consulté le site de ton église, et je suis en grande partie d'accord avec ce que j'ai lu. Par contre je ne le suis pas du tout concernant l'alimentation, et particulièrement concernant les animaux, car la Bible dit que Christ est la fin de la Loi (Romains 10:4), et aussi que les seuls interdits alimentaires qui incombent aux chrétiens sont les choses qui ont été sacrifiées aux idoles, le sang, et ce qui est étouffé (Actes 15:29). Je ne comprends donc pas pourquoi vous conservez des interdits qui ne concernent en rien les chrétiens !

Voir le profil de l'utilisateur

Harmony 


Enthousiaste
Enthousiaste
@ami de la vérité a écrit: Mais selon cette idée Paul serait absurde car on peut lire de lui :
Dès lors, que nul ne s'avise de vous critiquer sur des questions de nourriture et de boisson, ou en matière de fêtes annuelles, de nouvelles lunes ou de sabbats.
Tout cela n'est que l'ombre des choses à venir, mais la réalité, c'est le corps du Christ. (Colossiens 2:16-17)
Merci de citer ce passage, souvent interprété d'une façon erronée, en raison de l'étude du contexte complètement négligé et de la traduction souvent incomprise du grec 'brosis'. Conséquence, la vérité est spoliée.

Le sens primaire de brosis n'est pas la nourriture mais l'acte de manger ou de ne pas manger (Vine’s Complete Expository Dictionary of Old and New Testament Words, 1985, p. 245). Certaines traductions rendent cela plus clair : La Bible de la Bible Annotée 2005, La Bible Darby 1991, La Bible Louis Segond 1910, La Nouvelle Édition de Genève 1979, et ainsi de suite, traduisent toutes de cette façon.
Aucune preuve d'autre part ne vient au secours du postulat erroné selon lequel Paul aurait rejeté les pratiques de l'Ancien Testament.

Bien au contraire, quel est le contexte ici ? Si vous examinez certains commentaires comme The International Standard Bible Encyclopaedia, 1939, vous découvrirez que des Juifs adeptes de la philosophie de l'ascétisme critiquaient les chrétiens auxquels Paul s'adressait, au sujet de leurs coutumes différentes des leurs. Ils jeûnaient certains jours de fêtes commandées par Dieu (Lévitique 23), alors que les chrétiens se réjouissaient ces jours-là. Les versets 20 à 23 confirment ce contexte.
Paul était en train de combattre bien au contraire une hérésie de synchrétisme, annonçant le gnosticisme. Il encourageait les chrétiens de Colosse de ne pas se laisser juger sur leur façon d'observer les Fêtes (les Jours Saints de Dieu), les nouvelles lunes (qui permettaient de calculer les dates des fêtes) et les Sabbats .

C'EST DONC TOUT A FAIT DIFFÉRENT.

Celui-ci estime un jour supérieur à un autre; celui-là estime tous les jours égaux; que chacun soit pleinement persuadé en son esprit. (Romains 14:5)
Là nous continuons de dévier sur le sujet des jours à observer, mais bon, réglons ce problème :
En citant ce passage, certains pensent que Paul fait référence aux jours de Fêtes ordonnés par Dieu à perpétuité, et aux Sabbats. Ils l'affirment sans aucune preuve.
Or le Sabbat n'est même pas mentionnée dans toute l'Épître aux Romains. C'est loin d'être le sujet de préoccupation dans son message aux Romains.

The Expositor's Bible Commentary explique que le contexte de ces versets dans Romains 14 indique "un sujet autour de l'acte de manger ou de jeûner suggère que Paul avait à l'esprit un jour spécial mis à part pour festoyer ou au contraire pour jeûner" (Everett Harrison, 1976, Vol. 10, p. 146, traduction personnelle). Il est évident là encore que Paul ne parlait pas du Sabbat.

La tradition humaine du Talmud indique que les Juifs jeûnaient les lundis et les jeudis. Cette tradition n'a jamais été un commandement divin. C'est dans ce contexte que Paul mettait en garde les chrétiens contre les pressions des Juifs qui voulaient les pousser à observer leurs traditions au lieu de les voir se limiter à la seule Loi de Dieu.

Paul et les autres auteurs du Nouveau Testament ne se référaient jamais au Sabbat au moyen d'une appellation aussi vague que "un jour". D'autre part Paul cite 84 fois l'Ancien Testament !
On a vraiment du mal à croire que c'est là le comportement d'un homme qui cherche à annuler ou abolir la Loi et Les Prophètes.


Mais puis-je vous montrez ceci ?...
Là nous dévions à nouveau du sujet, donc je verrai cela plus tard. Pour le moment, je serais curieux de connaître votre réaction aux commentaires précis ci dessus. Je note aussi que personne n'a apporté d'arguments contrant mes commentaires au sujet de la vision de Pierre. J'en prends bonne note.

Voir le profil de l'utilisateur http://eddam.org/

Le Roi Arthur 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Harmony a écrit:
@Credo a écrit:Pourrais-tu cependant nous en dire un peu plus : si vous avez des fêtes, des rites particuliers puisque vous croyez au Christ tout en respectant la loi mosaïque si j'ai bien compris.
Pour cela, cliquez sur la page web de l'Église en bas à gauche de ce post.

Me voici de retour de mon pélérinage à Lourdes

Tout d'abord, cher harmony, excuse-moi de t'avoir pris pour un TJ. Il faut dire qu'il y a de quoi se mélanger les pinceaux avec toutes ces sectes ou associations qui se réclament toutes chrétienne tout en vivant la foi transmises par les Apôtres, à leur propre sauce

Donc, vous faites partie d'une nouvelle église qui vient se vanter d'être la meilleure, la plus vraie, la plus fidèle au Christ et aux premiers chrétiens.

Apparemment, tout en suivant le Christ vous vivez sous le régime de l'Ancienne Alliance, celle qui a été abolie par Jésus. Vous vivez sous les régime de l'Ancienne Loi de Moïse que Paul a rejeté pour vivre sous les régime de la Nouvelle Loi scellée par Jésus, en son sang ; pour vivre sous le régime de l'Evangile.

Pourquoi croyez-vous que St Paul est été rejeté par les juifs ? Parce qu'il a rejeté les préceptes de l'Ancienne Loi : la circoncision, le respect du Sabbat et des prescriptions alimentaires et le respect des 39 travaux interdits selon la Mishna.

Paul est très claire, c'est Jésus-Christ lui-même qui l'a libéré de la Loi. Pour Paul, il y a incomptabilité entre Jésus et la Loi. Quand il dit "tenez bon et ne vous remettez pas sous le joug de l'esclavage .... en vous faisant circoncire". (Galates 5, 1-4)

Pour un juif de l'époque, et apparemment encore pour vous, être saint (ou juste) c'est être lié à des obligations ou restrictions. Pour Jésus, être saint, c'est au contraire "être libre". Jésus a pris de la liberté par rapport au sabbat, comme aux autres prescriptions, par apport à la Loi de Moïse, nous ramenant à ce qu'il y a d'essentiel dans la Loi de Moïse, ce que j'appèlerai "la Loi de Dieu", la Loi originelle que Dieu donna à Moïse et que Jésus résume en 2 commandements : "Tu aimerais le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur ...... et ton prochain comme toi-même".

Tout ce qui a été ajouté à ces 10 commandements est venu "alourdir la Loi", la rendre "impraticable". Toutes ces prescriptions qui avaient été rajoutés par Moïse et les pères, ce sont ce que Jésus appelle "la tradition des anciens". Elles n'avaient plus rien à voir avec les 10 commandements, elles n'apportaient rien aux 10 commandements ; elles n'avaient rien à voir avec l'Amour de Dieu et surtout du prochain ; elles ne faisaient pas grandir dans l'Amour de Dieu et du prochain. Ces prescriptions sont venues rendre la Loi dûre comme pierre, faidant de cette Loi la pierre avec laquelle on lapidait.

Vous êtes vous-mêmes esclave de la Loi Mosaïque cher harmony. Jésus est venu libérer le peuple Juif de la Loi sous laquelle il ployait et que les plus pauvres n'arrivaient pas à pratiquer tellement elle les enchaînait. Jésus est vraiment venu libérer l'homme du joug de cette Loi Mosaïque dans laquelle vous enchaînez à nouveau tous ceux que vous arrivez à séduire par vos prêches.

Vous n'êtes pas chrétien, contrairement à ce que vous prétendez. Vous n'apportez pas la libération, au contraire, vous fermez la porte du Royaume de Dieu à tous ceux qui on soif de liberté intérieur, de cette libérerté que Jésus apporte, la liberté des enfants de Dieu.

Jésus nous a ramené au coeur de la Loi, l'amour de Dieu et du prochain qu'il vient nous aider à accomplir en nous faisant don de l'Esprit de Dieu qui nous rend capable par la Charité qu'il répand en nos coeurs, d'aimer parfaitement Dieu et notre prochain.

Se faire circoncire, se purifier les mains avant de manger, respecter le Sabbat, ne pas manger n'importe quel anima, cela n'a jamais aider à vivre les 2 plus grands commandements et les 8 qui l'accompagnent. Jésus l'a bien dit : "toutes ces doctrines (prescriptions ajoutées à la Loi) ne sont que des préceptes humains (Matthieu 15, 8-9)

Vous faites parti, cher Harmony, des aveugles qui conduisent des aveugles, ceux que Jésus fustigeait (Matthieu 15, 13-14). Jésus a briser la Loi qui était devenue, entre les mains des observants le moyen aussi bien de se soustraire à la volonté de Dieu que d'édifier leur justice et leur droit. Dieu ne réclame pas des observances, il réclame l'homme, le coeur de l'homme.

Arthur

Voir le profil de l'utilisateur

Harmony 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Le Roi Arthur a écrit:Apparemment, tout en suivant le Christ vous vivez sous le régime de l'Ancienne Alliance, celle qui a été abolie par Jésus. Vous vivez sous les régime de l'Ancienne Loi de Moïse que Paul a rejeté pour vivre sous les régime de la Nouvelle Loi scellée par Jésus, en son sang ; pour vivre sous le régime de l'Evangile.
Paul n'a pas rejeté l'ancienne alliance. Cette affirmation repose sur une fausse interprétation biblique que je suis en train de commencer à expliquer dans le sujet sur les viandes impures. Merci de bien vouloir y jeter un coup d'œil.

Pourquoi croyez-vous que St Paul est été rejeté par les juifs ? Parce qu'il a rejeté les préceptes de l'Ancienne Loi : la circoncision, le respect du Sabbat et des prescriptions alimentaires et le respect des 39 travaux interdits selon la Mishna.
Non, plusieurs commentaires dont celui que j'ai cité dans la réponse en question disent très clairement que c'est uniquement à cause du Talmud (ou plus précisément de la Mishna) que Paul a été rejeté par les Juifs. Pas concernant l'ancienne alliance qui n'a rien à voir avec le Talmud, lequel est venu bien plus tard et n'est qu'une tradition humaine, tradition que le Christ a rejetée. Il ne faut pas commencer à tout embrouiller dans une même sauce. Ce n'est pas de cette façon qu'un scientifique amoureux de la vérité travaille.

Paul est très clair, c'est Jésus-Christ lui-même qui l'a libéré de la Loi. Pour Paul, il y a incomptabilité entre Jésus et la Loi. Quand il dit "tenez bon et ne vous remettez pas sous le joug de l'esclavage .... en vous faisant circoncire". (Galates 5, 1-4)
D'abord Paul ne parle ici QUE de la circoncision. En effet, la circoncision a été abolie et la circoncision fait partie de l'ancienne alliance. Est ce que cela veut dire que toute l'ancienne alliance doit être abolie ? Non !

Question : Alors pourquoi la circoncision a t'elle été abolie et pas l'ancienne Alliance ? Je réponds à cette question dans un sujet à part.


...pour vous, être saint (ou juste) c'est être lié à des obligations ou restrictions...
Ce n'est pas la définition de la sainteté. Être saint, c'est être "mis à part par Dieu". Voyez le cas de Job qui dérange complètement Satan. Dieu le montre en exemple dans sa face ! Et bien, c'est en revenant à Dieu, comme David, comme les apôtres et les prophètes et finalement comme Jésus l'a enseigné (voir le centre du christianisme en lisant Matthieu chapitre 5, 6 et 7) que nous devenons saints aux yeux de Dieu.

Pour Jésus, être saint, c'est au contraire "être libre".
Oui c'est être libre, mais libre du péché, pas libre de faire n'importe quoi. Si je suis l'exemple de ce que vous me dites, le 4ème commandement sur le Sabbat est aboli, soit. Mais dans ce cas, il faut rester logique : les autres aussi.
C'est donc un encouragement à être rebelle à ses parents, à tuer, à voler, à commettre l'adultère, à mentir et à être jaloux de ce que les voisins peuvent posséder. Mais quelle espèce de christianisme est ce là ? Moi je n'en veux pas dans ma vie et qui en voudrait ?

Jésus a pris de la liberté par rapport au sabbat, comme aux autres prescriptions, par apport à la Loi de Moïse, nous ramenant à ce qu'il y a d'essentiel dans la Loi de Moïse, ce que j'appèlerai "la Loi de Dieu", la Loi originelle que Dieu donna à Moïse et que Jésus résume en 2 commandements : "Tu aimerais le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur ...... et ton prochain comme toi-même".
C'est une interprétation personnelle qui contredit la Bible et Matthieu 5:17. Jésus n'est pas venu pour abolir la Loi, or vous l'abolissez. Jamais dans la Bible, de la Genèse à l'Apocalypse quelqu'un ne réussira à trouver UN SEUL PASSAGE dans lequel il est possible de prouver que Dieu a promulgué une chose qui est tombé en décrépitude plus tard. La Parole de Dieu ne change pas. Tant qu'il y a des criminels, ils continuent et ils continueront de tomber sous le coup de la Loi. Jusqu'au jour où il n'y aura plus de criminels. Les criminels ne figureront pas dans le Royaume de Dieu, c'est ce que dit la Bible. Ils devront se repentir ou bien mourir éternellement. La Loi est résumée dans les deux commandements, elle n'est pas abolie. Les dix continuent d'expliquer les deux. Les deux expliquent le but de la Loi qui est l'amour de Dieu. Comment peut on en arriver à un tel égarement alors que les choses sont si simples ? Où est l'Esprit de Dieu dans ces paroles ?

Tout ce qui a été ajouté à ces 10 commandements est venu "alourdir la Loi", la rendre "impraticable".
La loi est impraticable pour celui ou celle qui n'a pas encore reçu l'Esprit de Dieu. Mais grâce à Son Esprit, vous pouvez avoir la puissance qui éloigne Satan et vous permet de porter du fruit, j'en suis témoin.

Toutes ces prescriptions qui avaient été rajoutés par Moïse et les pères, ce sont ce que Jésus appelle "la tradition des anciens".
Non, ça c'est le Talmud, pas la Loi. Nuance.

Elles n'avaient plus rien à voir avec les 10 commandements, elles n'apportaient rien aux 10 commandements ; elles n'avaient rien à voir avec l'Amour de Dieu et surtout du prochain ; elles ne faisaient pas grandir dans l'Amour de Dieu et du prochain. Ces prescriptions sont venues rendre la Loi dûre comme pierre,
Si ce que vous dites là concerne le Talmud, vous avez raison. Et c'est bien là ce que le Christ a condamné. C'est pourtant clair : Le Christ dit Lui même qu'Il n'est pas venu pour abolir la Loi, comment pouvez vous dire sérieusement le contraire, voyons.

Vous êtes vous-mêmes esclave de la Loi Mosaïque cher harmony.
Que nenni ! Le Sabbat par exemple est pour moi un délice. Oui, je le dis en toute vérité.
Depuis presque trente ans que j'ai commencé à l'observer, comprenant mon erreur, je n'ai jamais considéré le Sabbat comme un fardeau, jamais.
C'est au contraire un temps de repos où je cesse de travailler pour admirer la création de Dieu, la nature. Je me lève un peu plus tard, je prépare un brunch copieux pour ma femme et moi. Je mets mes meilleurs habits. Je chante les cantiques de l'Éternel à pleine voix avec les frères des registres ténors et basses et les sœurs des registres sopranos et altos. Élever les cœurs pour la gloire de Dieu, et non pas les attrister dans des gningninsseries péniblement ânonnées par 2 ou 3 fidèles devant le pauvre prêtre qui en finit par perdre sa propre foi...
Méditer comme David le faisait (Psaumes 119) annoncer les merveilles de Dieu, quelle joie !

Jésus est venu libérer le peuple Juif de la Loi sous laquelle il ployait et que les plus pauvres n'arrivaient pas à pratiquer tellement elle les enchaînait.
C'est exact en ce qui concerne le Talmud, mais pas en ce qui concerne la Loi de Dieu. Dieu ne change pas, Il est l'Éternel, jamais Il n'annulera Sa propre Loi pour dire "Oups ! Je me suis trompé. Allez, on va tout changer". C'est ridicule !


Vous n'êtes pas chrétien, contrairement à ce que vous prétendez. Vous n'apportez pas la libération,
Bien au contraire, j'annonce avec l'Église la libération par rapport au péché :
Voici un extrait de nos croyances fondamentales à ce sujet :

6. Le péché et la loi de Dieu


Le péché est la transgression de la loi de Dieu, laquelle est spirituelle, parfaite, sainte, juste et bonne. La loi divine est basée sur les deux grands principes de l'amour envers Dieu et l'amour envers son prochain. Les Dix Commandements expliquent ces principes fondamentaux de la loi divine d'amour. Transgresser n’importe quel aspect de la loi de Dieu inflige à une personne la peine de mort. Ceux qui aiment Dieu et recherchent la vie éternelle s’efforceront de respecter les commandements de Dieu. L'obéissance à la loi de Dieu produit le bonheur et la paix d'esprit. La désobéissance à la loi divine produit la misère, le conflit et en fin de compte la mort éternelle.
Preuves bibliques :
I Jean 3:4; 5:03; Matthieu 5:17-19;
19:17-19; 22:37-40; Jacques 2:10-11, Romains 2:5-9; 6:23; 7:12-14; 13:8-10.

Voir le profil de l'utilisateur http://eddam.org/

Le Roi Arthur 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Harmony a écrit:Paul n'a pas rejeté l'ancienne alliance. Cette affirmation repose sur une fausse interprétation biblique que je suis en train de commencer à expliquer dans le sujet sur les viandes impures. Merci de bien vouloir y jeter un coup d'œil.

Nous sommes dans le sujet sur les viandes impures

Paul n'a pas rejeté l'Ancienne Alliance, il est passé à une autre Alliance, l'Alliance NOUVELLE que Jésus a scellée en son sang, pour la rémission des péchés.

Connaissez-vous le sens du mot "rémission" ? Ce mot à 2 sens :

. remise de peine,
. atténuation d'une maladie.

Jésus nous dit qu'il est venu pour les malades ; ceux que le péché rend malade. Quand Jésus donne son sang pour la rémission des péchés, il faut donc prendre le 2ème sens. Jésus est venu faire "reculer" en nous le péché, ce que la pratique de la Loi n'arrivait pas à faire. Jésus est venu nous libérer intérieurement de celui qui a fait sa demeure dans le coeur de l'homme, le diable, l'esprit du mal.

La Loi ne libère pas de l'esprit du mal ; seul l'Esprit de Dieu peut nous libérer de l'esprit du mal.

Les 10 commandements de Dieu c'est "le code de la route" que nous devons respecter. Mais c'est pas avec le code de la route qu'on conduit, qu'on avant, mais avec une voiture et un chauffeur. Eh bien celui qui vient conduire avec nous, notre voiture, notre corps qui se déplace dans la vie, c'est l'Esprit Saint.

Avec l'Esprit Saint, pour prendre une autre image, c'est "la conduite accompagnée". L'Esprit Saint qui nous est donné, répand en nos coeurs la Charité, l'Amour jaillit du Coeur de Dieu, qui devient l'essence avec lequel il va nous faire marcher.

Si le Sabbat c'est le repos en Dieu, alors nous aussi, catholique nous le respectons, puisque le dimanche est le jour où le Christ ressuscité nous rassemble pour nous remettre dans le repos de son Esprit, pour laver notre robe de baptême, notre âme, et refaire nos forces avec son Pain de vie pour que nous retournions dans le monde vivre ; ce monde dans lequel l'esprit du mal est toujours à l'oeuvre.


Non, plusieurs commentaires dont celui que j'ai cité dans la réponse en question disent très clairement que c'est uniquement à cause du Talmud (ou plus précisément de la Mishna) que Paul a été rejeté par les Juifs. Pas concernant l'ancienne alliance qui n'a rien à voir avec le Talmud, lequel est venu bien plus tard et n'est qu'une tradition humaine, tradition que le Christ a rejetée. Il ne faut pas commencer à tout embrouiller dans une même sauce. Ce n'est pas de cette façon qu'un scientifique amoureux de la vérité travaille.

C'est parce que Saint Paul n'a pas imposé la circoncision, ni même le Sabbat aux païens qui se convertissaient qu'il a été rejeté par les juifs et la synagogue ; tout comme Jésus lui-même était rejeté par les pharisiens parce qu'il n'obligeait pas ses Apôtres à respecter les prescriptions de la Loi et le sabbat.

Jésus fait sortir de l'Ancienne Alliance pour faire entrer dans la Nouvelle Alliance ; parce que dans la Nouvelle Alliance nous recevoir l'Esprit Saint qui va écrire notre vie avec Dieu, en lettres de Feu, le Feu de l'Amour de Dieu.

Est ce que cela veut dire que toute l'ancienne alliance doit être abolie ? Non !

Elle n'est pas abolie, mais accomplie dans la Nouvelle Alliance. Voilà pourquoi Jésus invite le jeune homme riche à aller plus loin que l'observance des 10 commandements. Il l'invite à le suivre, Lui qui fait entrer dans la Nouvelle Alliance en son sang.


..Ce n'est pas la définition de la sainteté. Être saint, c'est être "mis à part par Dieu".

Et l'on était mis à part pour Dieu, en observant la Loi donnée par Dieu. Depuis la venue de Jésus, on n'est plus mis à part par l'observance de la Loi Mosaïque, mais par notre union à Dieu, par l'Esprit Saint ; notre union réalisé dans la chair de Jésus, au sein du Nouvelle Adam dans lequel l'Esprit Saint nous fait retourner, entrer, pour que nous puissions être restaurés.

Oui c'est être libre, mais libre du péché, pas libre de faire n'importe quoi. Si je suis l'exemple de ce que vous me dites, le 4ème commandement sur le Sabbat est aboli, soit. Mais dans ce cas, il faut rester logique : les autres aussi.

C'est la manière dont on se repose qui est abolie. Il nous faut maintenant, venir nous reposer EN JESUS et DANS L'ESPRIT SAINT, l'Amour de Dieu qu'il répand en nos coeurs pour les purifiers, les sanctifier.
C'est l'Esprit Saint qui vient nous libérer petit à petit du péché qui a pris racine en nous, en répandant en nos coeur la Charité qui jaillit du Coeur de Jésus (son sang), qui va faire reculer en nous la maladie du péché, ce cancer du péché. La charité qui fait reculer le péché et la Lumière de l'Esprit Saint, le Feu qui vient cicatriser les blessures causées par le péché.

@Harmony a écrit:C'est donc un encouragement à être rebelle à ses parents, à tuer, à voler, à commettre l'adultère, à mentir et à être jaloux de ce que les voisins peuvent posséder. Mais quelle espèce de christianisme est ce là ? Moi je n'en veux pas dans ma vie et qui en voudrait ?

NON, je n'ai jamais dit cela, mais sans l'aide de l'Esprit Saint, sans l'aide de la Charité qu'il répand en nos coeurs, on va beaucoup plus loin qu'observer les commandements de l'amour, on s'unit totalement à Dieu, dans l'Esprit pour ne plus vivre que de Lui, de son Amour.


C'est une interprétation personnelle qui contredit la Bible et Matthieu 5:17. Jésus n'est pas venu pour abolir la Loi, or vous l'abolissez.

NON, je l'accomplie en observant tout ce que Jésus m'a dit de pratiquer, notamment en mangeant sa chair et en buvant son sang, et en m'appuyant sur son propre Esprit et la Charité que ce dernier répand en mon coeur, pour aimer Dieu et mon prochain comme moi-même.

@Harmony a écrit:Jamais dans la Bible, de la Genèse à l'Apocalypse quelqu'un ne réussira à trouver UN SEUL PASSAGE dans lequel il est possible de prouver que Dieu a promulgué une chose qui est tombé en décrépitude plus tard.

Quand un maçon construit une maison, il utilise des matérieux pour soutenir sa construction, comme par exemples un échaffaudage. Lorsqu'il achève sa maison, accomplit son oeuvre, il n'a plus besoin des échaffaudage. Le chrétien qui se laisse habiter par l'Esprit de Dieu, finit par ne plus avoir besoin de la Loi pour le guider, pour le soutenir. Il ne vit plus sous le régime de la Loi, mais sous le régime de l'Esprit. Dieu ne règne plus en son coeur, par une Loi qui lui est extérieure, mais par l'Esprit qui habite en lui.

@Harmony a écrit:La Loi est résumée dans les deux commandements, elle n'est pas abolie.

Elle trouve son accomplissement dans la Nouvelle Alliance et dans la mise en pratique de l'Evangile, des préceptes donnés par Jésus.

@Harmony a écrit:Depuis presque trente ans que j'ai commencé à l'observer, comprenant mon erreur, je n'ai jamais considéré le Sabbat comme un fardeau, jamais.
C'est au contraire un temps de repos où je cesse de travailler pour admirer la création de Dieu, la nature. Je me lève un peu plus tard, je prépare un brunch copieux pour ma femme et moi. Je mets mes meilleurs habits. Je chante les cantiques de l'Éternel à pleine voix avec les frères des registres ténors et basses et les sœurs des registres sopranos et altos. Élever les cœurs pour la gloire de Dieu, et non pas les attrister dans des gningninsseries péniblement ânonnées par 2 ou 3 fidèles devant le pauvre prêtre qui en finit par perdre sa propre foi... Méditer comme David le faisait (Psaumes 119) annoncer les merveilles de Dieu, quelle joie !

Nos coeurs ils sont élevés par la Charité que l'Esprit Saint répand en nos coeurs, quand ceux-ci s'unissent au Coeur de Jésus qu'il nous donne à manger, pour qu'il deviennent notre propre Coeur. Annoncer les merveilles de Dieu, quelle joie, oui ; mais c'est encore mieux quand c'est l'Esprit Saint Lui-même, Dieu Lui-même qui nous saisit avec sa Vie, la Vie dans l'Esprit pour nous élever à Lui et en Lui.

Arthur

Voir le profil de l'utilisateur

Harmony 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Le Roi Arthur a écrit:
Les 10 commandements de Dieu c'est "le code de la route" que nous devons respecter. Mais c'est pas avec le code de la route qu'on conduit, qu'on avant, mais avec une voiture et un chauffeur. Eh bien celui qui vient conduire avec nous, notre voiture, notre corps qui se déplace dans la vie, c'est l'Esprit Saint.

Votre problème justement, c'est qu'en transgressant le Sabbat, vous roulez correctement à un "détail" près : vous grillez tous les feux rouges. A part ça, vous respectez le reste du code de la route.
Les douze apôtres vous rigolent au nez et Paul avec eux.

Voir le profil de l'utilisateur http://eddam.org/

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 5]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum