Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 5 sur 5]

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Pourtant il vous est dit celui qui vous gifle sur une joue il faut que tu lui donne l'autre, si quelqu'un t’enlève ta tunique tu lui donne aussi ton manteau etc... Et puis moi je veux juste violer ta femme pourquoi me tuer ? tu devrais me donner plutôt ta fille par exemple ? Et puis est ce que tu sais ce qu'a fait Jésus lorsque les romains sont venu le prendre ? tu connais cet épisode ?

« Mt 26:52. Alors Jésus lui dit: Remets ton épée à sa place; car tous ceux qui prendront l'épée périront par l'épée. »

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Bagoumawel 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:
@Bagoumawel a écrit:Moi je pensais à un événement plus récent, pendant lequel des Musulmans ont massacré des dizaines de milliers de civils, éventré des femmes enceintes, découpé des enfants en morceaux, émasculé des hommes, enlevé des jeunes femmes pour en faire des esclaves sexuelles, etc.

Le pire, c'est que les victimes, elles aussi, étaient musulmanes : c'était dans les année 90, en Algérie...
Lol, mais je croyais qu'il y n'avait plus de gens qui croient à cela... S'il y a massacre en Algérie c'est grâce à la junte militaire et il y a des enquête et des études qui vont dans ce sens. Quel intérêt en tirait les islamistes à tuer et massacrer des musulmans qui ont choisi de voter pour eux, cherche qui va tirer profils de ses massacres et tu trouveras le criminel.

Je n'ai pas désigné le parti islamiste comme responsable des massacres, j'ai juste dit que des musulmans ont tué des musulmans. Les militaires n'étaient-ils pas musulmans ?

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Bagoumawel a écrit:Je n'ai pas désigné le parti islamiste comme responsable des massacres, j'ai juste dit que des musulmans ont tué des musulmans. Les militaires n'étaient-ils pas musulmans ?
Des collabos qui servent tout sauf l’intérêt de leur peuple, comme Khalid Nizar est cie, en Islam ils sont pire que non-musulmans d'origine, ce sont les hypocrites.

« 4.145 En vérité, les hypocrites seront relégués au plus bas degré de l'Enfer »

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

muslima 


Récurrent
Récurrent
@Le Roi Arthur a écrit:
@TetSpider a écrit:
@Le Roi Arthur a écrit:l'Islam qui doucement les pousse à la fuite ou la conversion par des moyens coercitifs.
Par exemple ?
Voici un exemple de la bonté des musulmans. Lis le jusqu'au bout c'est édifiant. As-tu déjà entendu parlé du massacre de Damour. Voici le témoignage donné par le Père Labaky :

Le 9 janvier 1976, trois jours après l’Epiphanie, le prêtre de Damour, le Père Mansour Labaky procédait à une coûtume maronite consistant à bénir les maisons avec de l’eau bénite. Alors qu’il se tenait debout devant une maison bordant la petite ville du côté du village arabe de Harat Na’ami, une balle siffla à son oreille et entra dans le mur. Une rafale de mitraillette la suivit. Le prêtre entra dans la maison et réalisa que la ville était encerclée. Il apprit rapidement que les forces qui menaçaient Damour étaient celles de Sa’iqa, comprenant 16,000 Palestiniens et Syriens, ainsi que des unités des Mourabitoun et de quelques quinze autres milices, auxquels prêtaient main forte des mercenaires d’Iran, d’Afghanistan, du Pakistan, et un contingent de Libyens.



Le Père Labaky téléphona au sheikh musulman de sa région et lui demanda, en tant que dirigeant religieux, d’aider la population de Damour : »Je ne peux rien faire », répondit le sheikh, « Ils veulent vous détruire. Ce sont les Palestiniens. je ne peux pas les arrêter. »

Alors que les tirs continuaient, pendant toute la journée, le Père Labaky appella une longue liste de personnes en leur demandant d’intervenir. Il ne reçut que des mots de sympathie et de commisération, accompagnés d’excuses selon lesquelles «ils ne pouvaient rien faire ». Puis il téléphona à Kamal Jumblatt, qui dirigeait la représentation parlementaire dont dépendait la région de Damour. « Mon Père », lui dit Jumblatt, « je ne peux rien faire pour vous , parce que tout cela dépend de Yasser Arafat. » Il donna au prêtre le numéro de téléphone de Yasser Arafat.



Un aide de camp de Yasser Arafat répondit, et comme il refusait d’appeller Arafat en personne, le père lui dit alors : « Les Palestiniens sont en train de bombarder et de tirer sur ma ville. Je peux vous affirmer, en tant que leader religieux, que nous ne voulons pas la guerre, et que nous ne croyons pas en la violence. »

Il ajouta que près de la moitié des gens de Damour avaient voté pour Kamal Jumblatt, « qui vous soutient », rappella-t-il à l’homme de l’OLP. La réponse qui lui fut donnée fut la suivante : « Mon Père, ne vous inquiétez pas. Nous ne voulons pas vous faire de mal. Si nous vous détruisons, c’est pour des raisons stratégiques.» Le Père Labaky ne fut pas rassuré d’apprendre que la destruction avait lieu pour des raisons stratégiques, et il insista pour parler à Arafat, et pour que celui-ci rappelle ses troupes. L’aide de camp finit par lui dire que les quartiers généraux de l’OLP allaient donner l’ordre de cesser le feu.

Mais il était déjà onze heures du matin. Les minutes et les heures passaient, et les tirs ne cessaient pas. Le Père Labaky appella de nouveau Jumblatt et lui dit ce que l’aide de camp d’Arafat lui avait répondu. Le conseil de Jumblatt fut de persister à essayer de parler directement à Arafat, et de tenter de contacter d’autres de ses amis personnels, parce que « quant à lui [Arafat] » il « ne lui faisait pas confiance ». A vingt trois heures trente, l’eau, l’électricité et le téléphone étaient coupés. L’invasion de la ville commença à une heure du matin, par le côté du village où le Père Labaky avait reçu les premières balles, le matin même. Les hommes de Sa’iqa se précipitèrent dans les maisons. Ils massacrèrent près de cinquante personnes en une nuit. Le Père Labaky entendit les hurlements et sortit dans la rue. Des femmes couraient vers lui en chemise de nuit en criant « Ils nous massacrent ». Les survivants, quittant cette partie de la ville, se réfugièrent dans la zone près de l’église. Les attaquants occupèrent alors la partie de la ville qu’ils avaient prise.

Le Père Labaky décrit la scène : « Je parvins à entrer dans une des maisons pour aller y chercher les corps au petit matin, malgré les bombardements. Et je me rappelle une chose qui me terrifie encore aujourd’hui. Toute une famille avait été tuée. C’était la famille Can’an, quatre enfants étaient morts, ainsi que la mère, le père, et le grand-père. La mère tenait encore un des enfants dans ses bras. Elle était enceinte. les yeux des enfants avaient été arrachés des orbites, et leurs membres coupés. Ni bras, ni jambes. C’était affreux. Nous les avons emmenés dans un camion. Le seul survivant, le frère du père de famille, Samir Ca’nan, m’aida à rassembler les restes de son frère, sa femme, et de leurs enfants, ainsi que du grand-père. Nous les avons enterrés dans le cimetière sous les coups de mortiers de l’OLP. Et alors que je procédais à cet enterrement, nous trouvions de plus en plus de corps dans les rues... »



La ville tenta de se défendre. Deux cent vingt cinq hommes jeunes, la plupart âgés environ de seize ans, armés de fusils de chasse, et tous dénués de formation militaire, tinrent la ville pendant douze jours. Les villageois se blotissaient dans des caves, avec des sacs de sable empilés devant leurs portes et les fenêtres du rez-de-chaussée. Le Père Labaky passa d’abri en abri pour visiter les familles et leur porter du pain et du lait. Il passa aussi souvent « encourager les jeunes gens qui défendaient la ville. ».

Le pilonnage incessant de la ville fit d’énormes dégats. Pendant le siège qu’ils établirent le 9 janvier, les Palestiniens coupèrent immédiatement les approvisionnements de la ville en eau et en nourriture, et refusèrent de laisser la Croix Rouge évacuer les blessés. Les bébés et les enfants moururent de déshydratation. Le 23 janvier, lorsque le dernier massacre eut lieu, des centaines de Chrétiens furent tués. Le Père Labaky continue :



'L’attaque eut lieu depuis la montagne qui était derrière. Ce fut une apocalypse. Ils arrivaient, des milliers et des milliers, criant « Allahou Akbar ! Attaquons les pour les Arabes, offrons un holocoste à Muḥammad » Et ils massacraient toutes les personnes qu’ils trouvaient sur leur passage, hommes, femmes, et enfants. »

Des familles entières furent tuées dans leur demeure. De nombreuses femmes furent violées par des groupes d’hommes, puis tuées ensuite pour la plupart. Une femme sauva sa fille adolescente du viol en lui passant du bleu de lessive sur le visage pour la rendre repoussante. Pendant les atrocités, les assaillants eux-mêmes prirent des photos. qu’ils vendirent ensuite à des journaux européens. Les survivants du massacre témoignèrent. Une jeune fille de seize ans, Soumavya Ghanimeh, assista à l’éxécution de son père et de son frère par deux attaquants, ainsi qu’au pillage de sa maison qui fut ensuite brûlée. Elle témoigne :

“Alors qu’ils m’emmenaient par les rues, je voyais les maisons brûler autour de moi. Ils avaient des camions devant les maisons et y empilaient des affaires. Je ne me rappelle combien j’étais effrayée par le feu. Je hurlais. Et même des mois après les événements je ne pouvais pas supporter que quelqu’un enflamme une allumette près de moi. Je ne suppportais plus l’odeur de brûlé. »

Elle et sa mère Mariam, ainsi qu’une jeune soeur et un petit frère, furent sauvés de la tuerie dans leur propre maison, parce qu’elle se précipita dérrière un Palestinien pour se protéger de l’arme d’un autre qui la visait déjà, en criant « Ne les laisse pas nous tuer ». L’homme accepta le rôle de protecteur que la jeune fille lui faisait endosser soudainement. Il répondit à son comparse « Si vous les tuez, il faudra aussi me tuer ». C’est ainsi que la jeune fille, sa mère, sa soeur et son frère furent épargnés, entraînés dans les rues entre les maisons en feu, placés dans un camion pour être emmenés au camp de Sabra à Beyrout[4]. Là ils furent gardés dans une prison surpeuplée « Nous devions dormir à même le sol, et il faisait un froid très vif. » Lorsque le père Labaky trouva les corps calcinés du père et du frère de la famille Ghanimeh, il dut se rendre à l’évidence, « on ne pouvait plus savoir s’il s’agissait d’hommes ou de femmes ».

Dans la frénésie de destruction totale qui les avait saisis, comme si les limites de la Nature ne devaient pas les arrêter, les Palestiniens ouvrirent les tombes, en exhumèrent les ossements des morts qu’ils répandirent dans la rue. Les chrétiens qui échappèrent à la première vague de l’attaque tentèrent de s’échapper avec tous les moyens possibles : des voitures, des charrettes, des vélos, et des motos. Certains s’enfuirent à pied vers la plage pour tenter de s’échapper en bateau. Mais la mer était forte, et l’attente pour des secours fut longue, dans l’angoisse que leurs agresseurs pouvaient fondre sur eux à tout instant.

Quelques 500 personnes se réfugièrent dans l’église de St Elias. Le père Labaky s’y précipita à six heures du matin, lorsqu’il perçut le tumulte de l’attaque. Il dit candidement aux fidèles rassemblés qu’il se sentait impuissant à leur conseiller que faire. « Si je vous dis de fuir par la mer, vous vous ferez peut-être tuer. Si je vous dis de rester ici, vous serez peut-être tués ici. »

Un vieil homme suggéra de brandir un drapeau blanc. « Peut-être nous épargneront-ils si nous nous rendons » dit-il. Labaky lui remit son surplis. Il le mit sur une croix de procession et le plaça devant l’église. Dix minutes plus tard, quelqu’un frappa à la porte, trois petits coups, puis trois séries de trois. Les réfugiés étaient pétrifiés. Le père Labaky dit qu’il allait voir qui c’était. Si c’était l’ennemi, peut-être les épargnerait-il. « Mais s’ils nous tuent, au moins nous mourrons ensemble, et nous aurons une belle paroisse au paradis, 500 personnes, et pas de point de contrôle ! » Les assiégés rirent, et le prêtre alla ouvrir la porte. Ce n’était pas l’ennemi, mais deux hommes de Damour qui avaient fui la ville et qui avaient vu le drapeau blanc depuis la plage. Ils étaient revenus pour prévenir les assiégés que cela ne leur servirait à rien. « Nous avons levé un drapeau blanc devant Notre Dame, et ils nous ont mitraillés. »

A nouveau, ils discutèrent de ce qui pouvait être entrepris. Le prêtre leur dit qu’ils devraient faire une chose, bien qu’elle leur soit « impossible », prier pour le pardon de ceux qui venaient les tuer. Alors qu’ils étaient en prière, l’un des jeunes défenseurs de la ville qui avait vu le drapeau entra et dit : « courez maintenant jusqu’à la plage, on vous couvre. »

Les deux jeunes hommes se tinrent devant l’église et tirèrent dans la direction d’où venaient des fedayins. Il fallut dix minutes aux personnes réfugiées dans l’église pour quitter la ville. Les 500 personnes s’enfuirent, sauf un vieil homme qui dit qu’il ne pouvait pas marcher, et qu’il préfèrait mourir devant sa propre maison. Il échappa à la mort. Le père Labaky le trouva des semaines plus tard dans des prisons de l’OLP et entendit ce qui s’était passé après que les survivants soient partis.



Quelques minutes après qu’ils soient partis, « l’OLP vint et bombarda l’église sans même y entrer. Ils enfonçèrent la porte et jetèrent des grenades à l’intérieur. » Tous aurait été tués s’ils y été restés.



Le prêtre mena ses ouailles le long de la plage jusqu’au palais de Camille Chamoun. Mais lorsqu’ils l’attinrent, ils se rendirent compte que la palais avait déjà été pillé et brûlé en partie.

Ils trouvèrent cependant refuge dans le palais d’un musulman qui « n’était pas d’accord avec les Palestiniens », puis ils s’enfuirent dans de petites embarcations, pour rejoindre ensuite un plus grand navire, qui les mena à Jounieh. « Une pauvre femme dut donner le jour à un bébé sur la mer déchaînée d’hiver, à bord de cette petite embarcation. »



582 personnes moururent dans le massacre de Damour. Le père Labaky revint avec la Croix Rouge pour les enterrer. Beaucoup des corps avaient été démembrés, de sorte qu’ils durent compter les têtes pour dénombrer les morts. Trois des hommes qu’ils trouvèrent avaient eu leur parties génitales coupées et enfoncées dans leur bouche. L’horreur ne s’arrêtait pas là. Le vieux cimetière chrétien avait été détruit, les cercueils déterrés, les corps dérobés, les cryptes ouvertes, les corps et les squelettes avaient été jetés dans la cour du cimetière. Damour avait été ensuite transformé en forteresse du Fatah et du FPLP (Front de Libération de la Palestine). la ville en ruines devint l’un des centres principaux de l’OLP pour la promotion du terrorisme international. L’église d’Elias servit de garage de réparations pour les véhicules de l’OLP, ainsi que de champ d’exercice de tirs dont les cibles étaient peintes sur le mur oriental de la nef. Le commandant des forces combinées qui attaqua Damour le 23 janvier 1976 était Zuhayr Muhsin, chef de al-Sa’iqa, connu depuis lors dans tout le Liban chrétien sous le nom de « Boucher de Damour ». Il fut assassiné le 15 juillet 1979 à Cannes, en France.



Voilà ce que des musulmans sont capables de faire, au nom d'Allah et c'était il y a 35 ans.



Arthur

Vous confondez l'Islam et les extrémistes cher monsieur. Les extrémistes ne sont pas des musulmans ce sont des fanatiques et l'islam est innocent et ne les reconnait pas. Puisque Allah a interdit aux musulmans de s'entre tuer.
Voilà ce que nous recommande Allah dans le Coran.
« Ne vous tuez pas vous-même, Dieu est miséricordieux envers vous »
«Tout Musulman à un autre Musulman est inviolable : Son Sang, ses biens et son honneur».
Voilà le vrai Islam.

Voir le profil de l'utilisateur

muslima 


Récurrent
Récurrent
@Le Roi Arthur a écrit:
@TetSpider a écrit:Tu demande pardon pour les crimes, alors tout juste dans un autre post tu créditais les croisades, mais alors l'hypocrisie catholique vraiment on en est habitué.

Et puis si tu dis que tu demande pardon, c'est normal puisque c'est ta religion qui demande pardon de ne pas être parfaite, nous notre religion est parfaite et ne demande pas pardon, si tu as des règlement de compte avec des gens bien particulier tu vas chez eux et tu leur demande des excuses ou les justificatifs de leur actes.

Les croisades furent des guerres justes, menés contre les musulmans injustes

Moi je demande pardon pour les meurtres commis à l'encontre des innocents, par des hommes d'Eglise ; des crimes commis uniquement parce que ces personnes n'avaient pas la religion catholique.

J'avais oublié que les musulmans, eux, leur Dieu leur accorde de tuer ceux qui ne sont pas musulmans, quand ils ne veulent pas se convertir où s'opposent à ce qu'ils convertissent les autres.

Arthur

Encore une fois tu dis des bêtises.
Si les croisades étaient des guerres justes, votre dieu d'amour, comme vous aimez l'appeler aurais pu la couronner par une gloire contre les musulmans injustes.
Mais c'était le contraire qui s'est produit, les défaites se multipliaient tellement que ça mettaient en rogne vos papes et pour se venger appeler à une autre croisade plus meurtrière que la précédente et vouée à l'échec. ça c'est un signe de Dieu, rien que ça devrait vous ouvrir les yeux si vous avez la foi en Dieu, un Dieu qui ne vous a jamais accordé la gloire ds ces croisades, c'est certainement pour une bonne raison.

Voir le profil de l'utilisateur

muslima 


Récurrent
Récurrent
Le Roi Arthur dit:

J'avais oublié que les musulmans, eux, leur Dieu leur accorde de tuer ceux qui ne sont pas musulmans, quand ils ne veulent pas se convertir où s'opposent à ce qu'ils convertissent les autres.


Voilà un verset qui prouve que vous avez tort et que l'Islam au contraire nous interdit de tuer musulmans ou non musulmans. Sourate6 verset 151:"Ne tuez qu’en toute justice la vie qu’Allah a fait sacrée. Voilà ce qu’[Allah] vous a recommandé de faire; peut-être comprendrez-vous".
Alors cessez d'accuser l'Islam à tort.

Voir le profil de l'utilisateur

Bagoumawel 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:
Des collabos qui servent tout sauf l’intérêt de leur peuple, comme Khalid Nizar est cie, en Islam ils sont pire que non-musulmans d'origine, ce sont les hypocrites.

« 4.145 En vérité, les hypocrites seront relégués au plus bas degré de l'Enfer »

@muslima a écrit:

Vous confondez l'Islam et les extrémistes cher monsieur. Les extrémistes ne sont pas des musulmans ce sont des fanatiques et l'islam est innocent et ne les reconnait pas. Puisque Allah a interdit aux musulmans de s'entre tuer.
Voilà ce que nous recommande Allah dans le Coran.
« Ne vous tuez pas vous-même, Dieu est miséricordieux envers vous »
«Tout Musulman à un autre Musulman est inviolable : Son Sang, ses biens et son honneur».
Voilà le vrai Islam.



Quand des musulmans font quelque chose de mal, ce ne sont pas de vrais musulmans mais des "collabos" et des "extrémistes" ; mais quand ce sont des chrétiens qui font quelque chose de mal, ce ne sont pas des "mauvais chrétiens"...

Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident
Quand des musulmans font quelque chose de mal, ce ne sont pas de vrais musulmans mais des "collabos" et des "extrémistes" ; mais quand ce sont des chrétiens qui font quelque chose de mal, ce ne sont pas des "mauvais chrétiens"...

si j'ai bien compris, un chretien qui fait le mal est un mauvais chretien, et bien oui et ce n'est pas que ce chretien a fait celà qu'on va accuser tous les autres chretiens, c'est idem pour les musulmans, les juifs

Voir le profil de l'utilisateur

Bagoumawel 


Récurrent
Récurrent
@hanane a écrit:Quand des musulmans font quelque chose de mal, ce ne sont pas de vrais musulmans mais des "collabos" et des "extrémistes" ; mais quand ce sont des chrétiens qui font quelque chose de mal, ce ne sont pas des "mauvais chrétiens"...

si j'ai bien compris, un chretien qui fait le mal est un mauvais chretien, et bien oui et ce n'est pas que ce chretien a fait celà qu'on va accuser tous les autres chretiens, c'est idem pour les musulmans, les juifs

Merci hanane, c'est ce que je voulais dire.
Certains semblaient avoir ce raisonnement pour leur religion et pas pour l'autre.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Bagoumawel a écrit:Quand des musulmans font quelque chose de mal, ce ne sont pas de vrais musulmans mais des "collabos" et des "extrémistes" ; mais quand ce sont des chrétiens qui font quelque chose de mal, ce ne sont pas des "mauvais chrétiens"...
Sauf si vous pensez qu'ils sont pas des chrétiens, est ce que vous excommuniez tout ceux qui tuent parmi les chrétiens ? et si oui, ça serait selon quels critères ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Bagoumawel 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:
@Bagoumawel a écrit:Quand des musulmans font quelque chose de mal, ce ne sont pas de vrais musulmans mais des "collabos" et des "extrémistes" ; mais quand ce sont des chrétiens qui font quelque chose de mal, ce ne sont pas des "mauvais chrétiens"...
Sauf si vous pensez qu'ils sont pas des chrétiens, est ce que vous excommuniez tout ceux qui tuent parmi les chrétiens ? et si oui, ça serait selon quels critères ?

Sous mon pseudo c'est écrit "autre" : je ne suis pas chrétien
Par contre ta question m'interpelle : l'excommunication existe-t-elle en Islam ? Comment ça se passe concrètement ?

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Bagoumawel a écrit:Par contre ta question m'interpelle : l'excommunication existe-t-elle en Islam ? Comment ça se passe concrètement ?
On peut pas toujours être musulman en toute circonstance, il y a bien des faits et des convictions qui font sortir un "musulman" de sa religion, et c'est assez détaillés comme critères.

Un exemple, l'autre jour, une "musulmane" dans un blog, qui publie un article en mettant en cause la Loi du Talion en Islam, et que cela (sans le dire franchement) est inspiré des peuples anciens car a été évoqué chez les mésopotamiens... Je sais que beaucoup de chrétiens aiment donner des attributions du genre à leur Bible tout en étant chrétien et sans que personne ne puisse leur dire quoi que ce soit, mais alors dire de même du Coran en prétendant être musulman cela vous éjecte à une année lumière en dehors de la religion islamique.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

muslima 


Récurrent
Récurrent
@Bagoumawel a écrit:
@TetSpider a écrit:
Des collabos qui servent tout sauf l’intérêt de leur peuple, comme Khalid Nizar est cie, en Islam ils sont pire que non-musulmans d'origine, ce sont les hypocrites.

« 4.145 En vérité, les hypocrites seront relégués au plus bas degré de l'Enfer »

@muslima a écrit:

Vous confondez l'Islam et les extrémistes cher monsieur. Les extrémistes ne sont pas des musulmans ce sont des fanatiques et l'islam est innocent et ne les reconnait pas. Puisque Allah a interdit aux musulmans de s'entre tuer.
Voilà ce que nous recommande Allah dans le Coran.
« Ne vous tuez pas vous-même, Dieu est miséricordieux envers vous »
«Tout Musulman à un autre Musulman est inviolable : Son Sang, ses biens et son honneur».
Voilà le vrai Islam.



Quand des musulmans font quelque chose de mal, ce ne sont pas de vrais musulmans mais des "collabos" et des "extrémistes" ; mais quand ce sont des chrétiens qui font quelque chose de mal, ce ne sont pas des "mauvais chrétiens"...


Bien sur que c'est un mauvais chrétien tout comme les extrémistes ne sont pas des musulmans.
Nous musulmans on reconnait cette triste vérité et on la dénonce mais vous, vous ne voulez pas croire au fait qu'il y a de mauvais chrétiens. Des papes même et des saints que vous continuez toujours à célébrer alors qu'ils étaient des meurtriers de leur vivant.

Voir le profil de l'utilisateur

Harmony 


Enthousiaste
Enthousiaste
Je pense que les croisés qui faisaient la guerre aux musulmans, se disaient chrétiens et croyaient vraiment qu'ils l'étaient.
Un vrai chrétien ne fait pas la guerre aux autres, ni physiquement, ni moralement. Il m'arrive parfois de rétorquer à quelqu'un qui m'insulte, mais je ne devrais pas. Si ma foi était assez grande, alors je devrais obéir au Christ et me laisser insulter et avoir confiance en la délivrance de Dieu.

Les croisés donc n'étaient pas de vrais chrétiens.

Voir le profil de l'utilisateur http://eddam.org/

Le Roi Arthur 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Harmony a écrit:Je pense que les croisés qui faisaient la guerre aux musulmans, se disaient chrétiens et croyaient vraiment qu'ils l'étaient.
Un vrai chrétien ne fait pas la guerre aux autres, ni physiquement, ni moralement. Il m'arrive parfois de rétorquer à quelqu'un qui m'insulte, mais je ne devrais pas. Si ma foi était assez grande, alors je devrais obéir au Christ et me laisser insulter et avoir confiance en la délivrance de Dieu.

Les croisés donc n'étaient pas de vrais chrétiens.

Je vous vois très bien mon ami, témoin d'une agression dans un bus et un métro, laissant massacrer une femme ou un enfant sans rien faire pour ne pas faire mal à l'agresseur, sinon prier Dieu qu'il veuille bien délivrer ce malheureux du bandit qui l'assassine. En fin de compte, votre prochain a le droit d'être agressé, d'être spolié, d'être tué même devant vos yeux, tout simplement parce que vous voulez respectez le commandement de Dieu qui nous dit de ne pas tuer. Et vous osez vous dire chrétien et traiter ceux qui viennent au secours de leurs frères maltraités, agressé et même tués de mauvais chrétiens !!

Vous ne valez pas mieux que ces pharisiens qui étaient plus attaché à la lettre de la Loi qu'à l'Esprit de la Loi. Je vous vois très bien dans la peau du lévite de la Parabole du bon samaritain, croisant un homme qui se fait tabasser par des brigands, sauf que vous vous le croisez au moment où le brigand se fait agresser. Vous faites, comme ce lévite, le choix de ne pas le secourir, jugeant que Dieu le délivrera de son malheur et vous filez au Temple afin de prier pour lui.

L'amour du prochain, mon ami, vous ne l'avez que sur les lèvres et vous vous en vantez tellement vous vous nourrissez d'orgueil. Si vous continuez comme cela, quand vous rencontrerez le Seigneur le jour du jugement dernier il vous dira : "va loin de moi, maudit de mon Père, dans le Feu éternelle préparé pour toi" ; car j'étais agressé par le malin, tu ne m'as pas secouru ; je perdais mon sang, tu n'as pas donné ton sang pour que je survive, tu m'as laissé mourir ; tu t'es jugé meilleur chrétien que les autres alors que tu n'étais qu'un lâche et un renégat.

Malheureux es-tu cher Harmony, car tu n'appliques pas le commandement de Jésus qui nous a dit qu'il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour son prochain ; que de le secourir quans sa vie était en danger, comme Jésus lui-même l'a fait, en livrant sa vie pour toi. Malheureux es-tu.

Heureusement pour nous que ces pieux chevaliers croisés n'étaient pas témoins de Jéhovah ; que cette secte n'ai vu le jour qu'il n'y a que 250 ans, car si c'est il y a 1500 ans que cela était arrivé, nous serions certainement tous musulmans, et vous aussi cher Harmony.

Puisse Dieu réussir à ouvrir le coeur de tous ses enfants TJ ou autres, qui se sont laissés séduire par l'esprit du mal qui a réussi en se servant de la Bible, à les endormir pour qu'il puisse accomplir ses méfaits sans être dérangés. Vous vous croyez complice de notre Seigneur Jésus, ses disciples alors que vous n'êtes que les disciples du prince des ténèbres qui a réussit à vous enténébrer l'esprit.

Je m'en vais ce matin pour 3 jours à Lourdes. Je prierai pour toi la Vierge Marie pour qu'elle écrase la couleuvre que l'on t'a fait avaler et qui te rends si méprisable à l'égard de ton prochain qui se meurt sous les coups du prince des ténèbres.

Arthur

Voir le profil de l'utilisateur

muslima 


Récurrent
Récurrent
Le Roi Arthur dit:

"Ces pieux chevaliers croisés"

Ce texte ne vient pas de moi, je cite ici de grands historiens des croisades:

Rien ne pouvait arrêter la fureur des croisés, ni leur appétit de vengeance. Ils massacrèrent sans pitié les défenseurs d'el-Aqsa (les musulmans), y compris ceux qui s'étaient réfugiés sur le toit. De l'aveu des témoins, "le temple ruisselait de sang".
La tuerie se prolongea tout l'après-midi du 15 juillet et reprit le lendemain. Les juifs eux-mêmes ne furent pas épargnés, car ils avaient contribué à la défense de la ville, probablement contraints et forcés. Les survivants s'enfermèrent dans la synagogue. On incendia l'édifice.

http://www.histoire-en-questions.fr/moyen%20age/croisades%20massacre%20jerusalem.html

"Massacrèrent partout les Juifs sur leur passage, sous prétexte que leurs ancêtres avaient mis à mort Jésus Christ.
Après les massacres commis chemin faisant pour Jérusalem, dont 30.000 Juifs en Rhénanie, ils tuèrent lors de la prise de la Ville Sainte 70.000 Musulmans et Juifs - hommes, femmes, enfants, vieillards - pour ensuite les piller. Comme écrit le chroniqueur Franc de Gesta Francorum qui prit part à la curée, après ce massacre, les Croisés, tout dégoulinants de sang, "allèrent, pleurant de joie, honorer le Tombeau du Seigneur",
Un historien allemand du XXe siècle écrit :

"L'assaut fut donné le 14 juillet 1099. Le jour suivant Jérusalem tombait aux mains des Chrétiens. La ville fut totalement pillée, et ce qui s'en suivit fut une vraie boucherie. Tous les infidèles furent tués. Des monceaux de cadavres entouraient la ville et empestaient encore longtemps l'atmosphère. Pas même le Trésor de l'Église du Saint Sépulcre fut épargné."

http://www.basile-y.com/islam/isl2a.html



Si c'est ça la chrétienté est bah je gerbe dessus

Voir le profil de l'utilisateur

muslima 


Récurrent
Récurrent
Par contre voilà ce qu'ont fait les musulmans lors des croisades et encore le texte ne vient pas de moi mais d'historien des croisades.

Il est des historiens qui disent, très graves : "Ne tombons pas dans l'anachronisme en jugeant les moeurs du XIe siècle avec ceux du XXe". Cela est vrai. Jugeons les moeurs des Croisés avec ceux de leur époque mais d'une autre civilisation. Quatre vingt huit ans après la prise de Jérusalem par les Croisés, consacrée par un carnage, l'Islam reprend sa ville. Et voilà comment l'historien anglais - plus sérieux - Steven Runciman fait la comparaison entre les deux civilisations :

"Les vainqueurs (musulmans) étaient corrects et humains. Là où les Francs 88 ans auparavant avaient pataugé dans le sang de leurs victimes, pas un seul bâtiment n'était maintenant pillé, pas une personne molestée. Sur ordre de Saladin des gardes patrouillaient dans les rues et les portes de la ville pour prévenir tout outrage contre les chrétiens. Pendant ce temps chaque chrétien s'efforçait de trouver l'argent nécessaire pour sa rançon, et Balian (5) vidait la trésorerie pour rassembler les trente mille dinars promis. C'était avec difficulté qu'on pouvait faire rendre gorge de leurs richesses aux Templiers et aux Hospitaliers (6). Et le Patriarche romain et son Chapitre ne s'occupaient que d'eux-mêmes. Les musulmans étaient choqués de voir le Patriarche Héraclius payer les dix dinars de sa rançon et quitter la ville courbé sous le poids de l'or qu'il transportait, suivi de charrettes chargées de tapis et de vaisselles. Grâce au reste de la donation de Henri II, sept mille pauvres furent libérés, mais on aurait pu épargner l'esclavage à plusieurs milliers d'autres si les Ordres et l'Église avaient été plus généreux. Bientôt deux courants de chrétiens s'écoulèrent à travers les portes de la ville. L'un, de ceux dont les rançons avaient été payées par eux-mêmes ou par les efforts de Balian (5). L'autre courant, celui de ceux qui n'avaient pas pu payer leur rançon et partaient en captivité. Ce spectacle était si pathétique, qu'Al-Adil (7) se tournant vers son frère, lui demanda mille captifs en récompense de ses services. Ils lui furent accordés et il les mit aussitôt en liberté. Le Patriarche Héraclius, enchanté de trouver un moyen si bon marché pour faire le bien, demanda aussi la faveur de pouvoir libérer quelques captifs. On lui en accorda sept cents (8), et cinq cents furent accordés à Balian. Alors Saladin annonça qu'il libèrerait lui-même tout homme âgé et toute femme. Les dames franques qui avaient payé leur rançon vinrent lui demander où elles devaient aller maintenant que leurs pères et maris étaient morts ou captifs. Il répondit en promettant qu'il libérerait tout mari captif, et donna des cadeaux aux veuves et aux orphelins de sa propre trésorerie, à chacun selon son rang social. Sa miséricorde et sa bienveillance étaient en étrange contraste avec les actes des conquérants chrétiens de la première croisade."(9)

C'est après avoir lu cela que l'on devient sceptique concernant ce qui a été écrit sur le "fanatisme des chiens d'Aghar". Ce que Runciman appelle un "contraste" est le fait que les Croisés trahirent l'Enseignement du Christ, tandis que Saladin respecta celui de Muḥammad :

"Quoi qu'on en ait dit (de Muḥammad), l'homme fut bon et généreux. A la prise de La Mecque sa clémence fut plus qu'un acte politique."

Les principes enseignés dans les Évangiles sont aussi des appels à la bonté, à la générosité et à la clémence, mais les Croisés ne firent pas des Évangiles ce que Saladin fit du Coran...

Voir le profil de l'utilisateur

muslima 


Récurrent
Récurrent
Vous devriez avoir honte après avoir lu ça de traiter les croisés de pieux chevaliers

Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident
Je m'en vais ce matin pour 3 jours à Lourdes. Je prierai pour toi la Vierge Marie pour qu'elle écrase la couleuvre que l'on t'a fait avaler et qui te rends si méprisable à l'égard de ton prochain qui se meurt sous les coups du prince des ténèbres.

prier les morts!!! vous etes sans doute dans l'association pur et parfaite

marie est aussi une diesse selon toi arthur?

il est ou le monotheisme?

Voir le profil de l'utilisateur

Harmony 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Le Roi Arthur a écrit: Je vous vois très bien mon ami, témoin d'une agression dans un bus et un métro, laissant massacrer une femme ou un enfant sans rien faire pour ne pas faire mal à l'agresseur, sinon prier Dieu qu'il veuille bien délivrer ce malheureux du bandit qui l'assassine.
Me connaissant, je ne suis pas sûr d'avoir suffisant la foi de Jésus Christ pour Lui obéir fidèlement, rester non violent et ne rien faire si un tel moment intervient. Réagir par la violence, c'est l'erreur que Pierre a faite en tranchant l'oreille du serviteur du Grand Prêtre. La réponse de Jésus est édifiante : "Quiconque tuera par l'épée périra par l'épée", et c'est ce que je voulais dire en parlant des croisés, ce qui a chatouillé votre susceptibilité mal placée.
Vous feriez mieux de vous en repentir vous-même, franchement et de commencer à prendre au sérieux ce que le Christ disait vraiment. Pour le moment, ça vous passe à 1000 pieds au dessus du grenier et encore...
Alors bien sûr dans votre cas de figure, on peut prendre des cours et devenir un héros du Kung Fu, un David Carradine alias Kwai Chang Caine ou un Master Po. Pourquoi pas, mais je vous y attends : et excusez moi, mais je ne vois toujours pas votre nom dans les journaux, mon cher apprenti Batman.


Et vous osez vous dire chrétien et traiter ceux qui viennent au secours de leurs frères maltraités, agressé et même tués de mauvais chrétiens !!
Je ne dis pas que ce sont de mauvais chrétiens, expression très catholique qui ne veut rien dire d'ailleurs, je dis qu'ils ne sont pas chrétiens du tout. Un chrétien se repent de ses péchés. Pierre s'en est repenti une fois baptisé et récipiendaire du Saint Esprit. Il a changé (lire le livre des Actes).

Et puis non mais dites donc, qu'est ce que les Francs fabriquaient en Palestine sinon coloniser le royaume de Jérusalem ? Dieu a permis que cette ville soit conquise par les musulmans. La prophétie dit qu'à Son retour Jérusalem sera Sienne et que la justice et la paix seront rétablies. Les vrais chrétiens, sabbataires et fidèles aux lois attendent patiemment Son retour prophétisé.

Vous ne valez pas mieux que ces pharisiens qui étaient plus attaché à la lettre de la Loi qu'à l'Esprit de la Loi.

Nouvelle erreur doublée d'une inversion des rôles : le problème des Pharisiens, ce n'est pas du tout le fait qu'ils "'étaient plus attachés à la lettre de la Loi qu'à l'Esprit de la Loi". Ça, c'est un mensonge colporté par les faux prophètes qui veulent affaiblir et annuler les Saints Commandements de Dieu. Les Pharisiens mettaient leurs traditions juives (encore en vigueur aujourd'hui) au dessus de la Loi, ça oui. C'est pourquoi le Christ les condamnait et les réprimendait rudement. Le Christ n'a jamais annulé la lettre de la Loi. Il a bien dit qu'Il n'était pas venu pour l'abolir (Mt 5:17). Tout ce que vous faites c'est entretenir la confusion dans l'esprit des gens. Mais la Parole de Dieu est claire et limpide. Vous accomplissez les désirs de votre père le diable, le père du mensonge. Repentez vous et changez avant qu'il ne soit trop tard ! Les Pharisiens et le clergé catholique font le même mal et entretiennent la même hypocrisie. La preuve, c'est que la "foi" catholique est basée sur une tradition païenne qui remplace le vrai culte de Dieu et brouille complètement l'esprit, accomplissant ainsi les désirs de Satan. Vous servez le mauvais maître !
Arrêtez et changez ! Demandez humblement à Dieu d'intervenir et Il vous répondra. Libérez vous des liens du diable, revenez à Dieu !

Je vous vois très bien dans la peau du lévite de la Parabole du bon samaritain, croisant un homme qui se fait tabasser par des brigands, sauf que vous vous le croisez au moment où le brigand se fait agresser. Vous faites, comme ce lévite, le choix de ne pas le secourir, jugeant que Dieu le délivrera de son malheur et vous filez au Temple afin de prier pour lui.
Interprétation rigolote et torsion complète de ce que le Christ a dit. Vous pouvez nous envoyer une photo de votre costume de Batman ? Après tout la couleur doit être la même que votre défroque de ténèbres ...

L'amour du prochain, mon ami, vous ne l'avez que sur les lèvres et vous vous en vantez tellement vous vous nourrissez d'orgueil.
Si vous connaissiez et si vous enseigniez vraiment la Parole de Dieu, laquelle moisit malheureusement sur votre étagère, vous sauriez que (2 Jean 1:6) Et l'amour consiste à marcher selon ses commandements. C'est là le commandement dans lequel vous devez marcher, comme vous l'avez appris dès le commencement.
et que (1 Jean 5:3) ... l'amour de Dieu consiste a garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles,
et ainsi que le Christ l'a dit (Jean 15:10) Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour.
Mais parce qu'on vous a appris à rejeter la Loi, vous le faites aussi. Vous êtes un aveugle et un conducteur d'aveugles.
Pour vous, il n'est pas trop tard, repentez-vous et demandez pardon à Dieu et Dieu vous ouvrira l'esprit !

Si vous continuez comme cela, quand vous rencontrerez le Seigneur le jour du jugement dernier il vous dira : "va loin de moi, maudit de mon Père, dans le Feu éternelle préparé pour toi" ; car j'étais agressé par le malin, tu ne m'as pas secouru ; je perdais mon sang, tu n'as pas donné ton sang pour que je survive, tu m'as laissé mourir ; tu t'es jugé meilleur chrétien que les autres alors que tu n'étais qu'un lâche et un renégat.
Comment pouvez vous dire cela quand vous ne connaissez pas ma vie ? Vous voyez bien que vous vous enfoncez dans le ridicule et dans le fiel de la méchanceté avec vos paraphrases tordues. Vous étalez devant tout le monde le spectacle lamentable d'une religion en voie de décomposition.
Priez Dieu ! Demandez Lui de vous ouvrir les yeux. Il est le Seul à pouvoir le faire et si votre prière est sincère, Il vous répondra avec miséricorde !

Malheureux es-tu cher Harmony, car tu n'appliques pas le commandement de Jésus qui nous a dit qu'il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour son prochain ; que de le secourir quans sa vie était en danger, comme Jésus lui-même l'a fait, en livrant sa vie pour toi. Malheureux es-tu.
Donner sa vie pour son prochain ne veut pas dire tirer l'épée ou brandir un fusil. Vos êtes à côté de vos sandales, père Tarin.

Non, je ne suis pas malheureux. Je suis très heureux de voir les bénédictions de Dieu dans ma vie de tous les jours. Dieu me délivre du mal. Il est plus fort que votre père le diable et Il m'a ouvert l'esprit à Ses vérités merveilleuses. Je comprends Sa Parole et vous, vous lisez et vous copiez-collez les notes poussiéreuses de votre petit séminaire-bréviaire. C'est un ramassis de manipulations et une escroquerie qui insulte la vérité.
Repentez-vous. Mettez Dieu au défi de vous montrer si vous êtes dans la vérité ou pas. Et Il vous répondra. Demandez au non de Jésus, Il a promis de répondre à cette condition. Faites le et vous ne serez pas déçu. Il est même possible que vous m'écriviez pour me remercier.
Vous voyez, ma vie, mes instants sont pour mon prochain et même pour ceux qui se déclarent mes ennemis. Je les sers, même en les secouant un peu et sachez que je prie pour vous au cas où vous vous poseriez la question.

Heureusement pour nous que ces pieux chevaliers croisés n'étaient pas témoins de Jéhovah ; que cette secte n'ai vu le jour qu'il n'y a que 250 ans, car si c'est il y a 1500 ans que cela était arrivé, nous serions certainement tous musulmans, et vous aussi cher Harmony.
Décidément, votre manque de foi est consternant. Sachez que quand bien même la France que j'aime aurait été envahie en 732 ou plus tard, la conversion est une affaire personnelle. Lisez les exemples de Daniel et de ses 3 amis. Dieu les a délivrés. Si demain, la France devient un pays musulman où il est interdit de pratiquer ma religion, je ferai comme Daniel et je continuerai de prier Dieu. Et si je dois mourir pour cela, que la volonté de Dieu soit faite. Les apôtres sont tous morts ainsi sauf peut être Jean. Mais jamais je ne serai musulman, jamais.

Je m'en vais ce matin pour 3 jours à Lourdes. Je prierai pour toi la Vierge Marie
Priez plutôt Dieu le Père comme le Christ vous l'a appris. Marie est décédée et elle sera ressuscitée avec les autres chrétiens au moment du retour de son Fils sur Terre. Elle ne peut donc pas intercéder pour vous. Si vous priez une statuette, elle ne vous répondra pas. Dieu a bien dit de ne pas tailler d'idoles. Cette idole couronnée avec Tammuz dans les bras, c'est Astarté, ce n'est pas du tout Marie. Vous faites la volonté de Satan, pas celle de Dieu.

Amicalement et sincèrement, si vous allez à Lourdes, priez notre Père céleste et vous verrez le changement. Faites le, juste pour essayer et faites au nom de votre Sauveur Jésus Christ. Je vous promets qu'Il vous répondra.

Voir le profil de l'utilisateur http://eddam.org/

Le Roi Arthur 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Harmony a écrit:Priez plutôt Dieu le Père comme le Christ vous l'a appris. Marie est décédée et elle sera ressuscitée avec les autres chrétiens au moment du retour de son Fils sur Terre.

Désolé Harmony, mais c'est pas ce que Jésus nous a enseigné. 11 25 Jésus lui dit "Je suis la résurrection. Qui croit en moi, même s'il meurt, vivra; 11 26 et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Le crois-tu?" (Jean)

Vous faites partie de cette première catégorie, cher Harmony, de ceux qui malgré leur foi mourront, devront mourir pour ressusciter à la Vie éternelle. Moi je fais partie de CEUX QUI VIVENT EN JESUS ; de ceux en qui Dieu a établit sa demeure avec son Fils, dans l'Esprit. NOUS ON NE MEURT PLUS ; on continue à vivre avec le Christ, là où est le Christ, au coeur même de la Trinité, notre Paradis.

Je prie Marie et les saints, car ce sont les membres de ma famille qui voient Dieu, tandis que moi je ne le vois pas encore, même si je suis déjà au Ciel avec Lui, comme le petits enfant porté dans le sein de sa maman, qui tout en étant dans le monde, entouré de sa maman, de ses frères et soeurs, ne peut pas encore les voir.

Eh oui, moi, mes frères et soeurs, ma maman du Ciel, elle prie pour moi, elle intercède pour moi auprès de son Fils. J'ai une famille qui prend soin spirituellement de moi. Dans la bienheureuse vierge Marie et mes frères et soeurs les saints qui sont au Ciel, c'est mon Seigneur et mon Dieu que j'honore ; mon Seigneur et mon Dieu qui vie en eux, selon son désir, sa volonté.

Vous ne seriez pas prisonnier de la Loi Mosaïque qui vous rends totalement aveugle, vous seriez habités par l'Esprit de Jésus, vous seriez capable de voir cela, de le comprendre. Dieu prend plaisir à être aimé de nous en ceux qu'il a choisit pour être Temple de son Esprit. Le plus grand et beau culte qui plaît à Dieu, c'est que nous l'aimions dans notre prochain où il désire établir sa demeure.

@Harmony a écrit:Elle ne peut donc pas intercéder pour vous. Si vous priez une statuette, elle ne vous répondra pas. Dieu a bien dit de ne pas tailler d'idoles.

Marie est une créature que Dieu lui-même a taillé, comme il vous a taillé cher harmony. C'est en vous que Dieu désire être aimé. Vous êtes appelés à devenir une icône de Dieu, une image de Dieu, au cas où vous l'auriez oublié.

Marie est celle qui m'a été donné par Jésus, pour mère : "Jean (tout apôtre qu'il représentant au pied de la croix), voici ta mère". Je suis très heux de cette mère, la mère de tous les vivants en Jésus qui m'a été donné par mon Seigneur et mon Dieu et comme il est bon de se tourner vers elle pour lui confier les prières qu'elle ne manque pas de présenter à son fils pour qu'il les exauce

@Harmony a écrit:Amicalement et sincèrement, si vous allez à Lourdes, priez notre Père céleste et vous verrez le changement. Faites le, juste pour essayer et faites au nom de votre Sauveur Jésus Christ. Je vous promets qu'Il vous répondra.

Heureusement qu'il ne m'a pas fait attendre votre rencontre pour me répondre J'ai prié pour qu'un jour vous alliez à la grotte de Lourde, mouillé vous yeux aveuglés, avec l'eau qu'il a fait jaillir de la Roche, et qui symbolise la Vérité qui jaillit de l'Eglise catholique et du Successeur de Pierre que Jésus a établit "Roche" pour nous tous, ses disciples. Puisse cette vérité enseignée par l'Eglise catholique, un jour vous laver vos yeux et vous rendre la vue. C'est ce que je vous souhaite de mieux.

Arthur, pour vous servir.

Voir le profil de l'utilisateur

Harmony 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Le Roi Arthur a écrit:
@Harmony a écrit:Priez plutôt Dieu le Père comme le Christ vous l'a appris. Marie est décédée et elle sera ressuscitée avec les autres chrétiens au moment du retour de son Fils sur Terre.

Désolé Harmony, mais c'est pas ce que Jésus nous a enseigné. 11 25 Jésus lui dit "Je suis la résurrection. Qui croit en moi, même s'il meurt, vivra; 11 26 et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Le crois-tu?" (Jean)
Oui mais ceci n'implique pas que cette résurrection a déjà eu lieu ! Le livre de l'Apocalypse et plusieurs épîtres de Paul (Thessaloniciens, 1 Corinthiens 15) rendent très clair le fait que la résurrection des Saints aura lieu au moment du retour de Jésus Christ sur Terre !


Vous faites partie de cette première catégorie, cher Harmony, de ceux qui malgré leur foi mourront, devront mourir pour ressusciter à la Vie éternelle. Moi je fais partie de CEUX QUI VIVENT EN JESUS ; de ceux en qui Dieu a établit sa demeure avec son Fils, dans l'Esprit. NOUS ON NE MEURT PLUS ; on continue à vivre avec le Christ, là où est le Christ, au coeur même de la Trinité, notre Paradis.
La trinité n'est pas biblique, cette croyance rassemble ceux auxquels le Christ dira : "Je ne vous ai jamais connu, vous qui pratiquez l'iniquité" (c'est à dire qui vous qui enseignez de fausses doctrines, non bibliques, et qui abolissez Ma Loi, Je vous avais bien dit de ne pas l'abolir !)

Voir le profil de l'utilisateur http://eddam.org/

Le Roi Arthur 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Harmony a écrit:Oui mais ceci n'implique pas que cette résurrection a déjà eu lieu ! Le livre de l'Apocalypse et plusieurs épîtres de Paul (Thessaloniciens, 1 Corinthiens 15) rendent très clair le fait que la résurrection des Saints aura lieu au moment du retour de Jésus Christ sur Terre !

Il s'agit ici de la résurrection de l'âme et pas du corps. L'âme est morte lorsqu'elle se coupe de sa source, Dieu : "mon fils que voilà était mort et il est revenu à la vie", dira Jésus à propos du fils cadet de la Parabole, quand il revient vers le Père.

C'est de cette résurrection là que parle Jésus et Paul lorsqu'il dit : "2 5 alors que nous étions morts par suite de nos fautes, nous a fait revivre avec le Christ --c'est par grâce que vous êtes sauvés! 2 6 avec lui Il nous a ressuscités et fait asseoir aux cieux, dans le Christ Jésus. (Ephésiens) ou encore "2 12 ensevelis avec lui lors du baptême, vous en êtes aussi ressuscités avec lui (Colossiens) ou encore 3 1 Du moment donc que vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les choses d'en haut, là où se trouve le Christ, assis à la droite de Dieu. (Colossiens)

Les saints, c'est très claire, selon Paul, sont déjà ressuscités avec Jésus, en Jésus et ils sont déjà dans la gloire avec Jésus, assis avec Jésus dans les Cieux. La résurrection de la fin des temps c'est uniquement la résurrection des corps qui sera donnés à tous.

La trinité n'est pas biblique, cette croyance rassemble ceux auxquels le Christ dira : "Je ne vous ai jamais connu, vous qui pratiquez l'iniquité" (c'est à dire qui vous qui enseignez de fausses doctrines, non bibliques, et qui abolissez Ma Loi, Je vous avais bien dit de ne pas l'abolir !)

Nous n'aurons pas aboli la Loi, l'Esprit Saint l'aura accompli en moi ; ce qu'il n'aura pas pu réaliser en vous.

Arthur

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 5 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum