Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Al-Andalus le Lun 2 Mai - 22:07

amos 


Habitué
Habitué
Ce mois-ci, le magazine l'Histoire, consacre un numéro consacré aux 700 ans d'Espagne musulmane.


On célèbre cette année les 1300 ans d'Al-Andalus. En 711, les troupes arabes envahissent la péninsule ibérique. Ils transforment cette province terne et lointaine en l'un des foyers les plus brillants de l'islam.

Quelques dates
711-Tariq ibn Ziyad débarque aux environs de Gibraltar avec une dizaine de milliers d'hommes, la plupart berbères. Trois ans plus tard, seuls subsistent au nord (Pyrénées) et nord-ouest (Asturies) quelques territoires chrétiens indépendants.

750-Les Abbassides massacrent les Omeyyades de Damas. Le prince Abd al-Rahman, seul survivant, se réfugie à Cordoue où il se fait proclamer émir en 756. L'émirat de Cordoue échappe au contrôle du califat abbasside.

927-La révolte d'ibn Hafsun, le descendant d'une famille de Wisigoths convertie à l'islam, est écrasée par l'émir Abd al-Raham III.

929- Abd al-Rahmam III se fait proclamer calife pour mettre un frein à l'expansion des Fatimides en Afrique du Nord. Sous son règne et celui de son fils Al-Hakam II, Al-Andalus connaît son âge d'or. C'est à son époque que sont écrites les chroniques de son origine, empreintes d'une nostalgie de l'époque omeyyade de Damas.

1031- Le califat de Cordoue est dissous, victime de guerres civiles qui divisent le royaume depuis 1009. Il est remplacé par une trentaine de principautés indépendantes, les taifas.

1085- Le monarque chrétien Alphonse VI de Castille prend le contrôle de Tolède. Les princes musulmans font appel aux Almoravides qui règnent depuis peu sur Marrakech. Ces derniers en profitent pour annexer les taifas.

1212-La victoire des chrétiens à Las Navas de Tolosa amorce la reconquête du Sud de la Péninsule.

Lexique
Abbassides
Ces descendants d'Al-Abbas, l'oncle du Prophète, chassent les Omeyyades de Damas en 750. Ils s'appuient sur des musulmans non arabes comme les Persans pour mettre sur pied un Etat centralisé autour de Bagdad.

Omeyyades
Première dynastie de califes qui règnent depuis Damas sur l'empire islamique entre 661 et 750 avec l'aide de cadres essentiellement arabes. La dynastie est renversée par les Abbassides, sauf en Espagne où elle règne jusqu'en 1031

Voir le profil de l'utilisateur http://www.enseignemoi.com

2Re: Al-Andalus le Lun 2 Mai - 22:11

amos 


Habitué
Habitué
Palais de l'Alhambra



"Dorés comme un rêve", les palais de l'Alhambra dominent la cité de Grenade depuis le XIIIe siècle. Les Rois Catholiques, saisis par leur beauté, ont choisi de les conserver comme un trophée.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.enseignemoi.com

3Re: Al-Andalus le Mar 3 Mai - 10:30

amos 


Habitué
Habitué
La conquête de l'Espagne par les musulmans et les premières générations d'existence d'Al-Andalus, au début du VIIIe siècle, n'ont été racontées que bien plus tard, au Xe siècle. A cette date en effet, la dynastie des Omeyyades, qui s'est réfugiée en Espagne en 750 après avoir été chassée de Syrie par les Abbassides, entend reprendre à ses rivaux orientaux la dignité califale, la plus haute de l'islam.
L'histoire d'Al-Andalus que les Omeyyades font écrire au Xe siècle est donc tout un plaidoyer pour le califat, l'Espagne musulmane étant présentée comme une terre de rédemption.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.enseignemoi.com

4Re: Al-Andalus le Mar 3 Mai - 10:45

amos 


Habitué
Habitué
L'histoire que nous content les textes omeyyades aboutit donc à une double conclusion. La première, c'est que toute révolte contre les Arabes débouche sur la trahison de l'islam, ou encore que les Arabes sont les seuls gardiens authentiques de la religion qu'ils ont reçue du Prophète leur parent - il y a donc tout lieu de suspecter l'orthodoxie des Abbassides, domestiqués par leurs serviteurs persans et turcs.
La seconde conclusion, c'est que les Omeyyades, privés du califat en Orient depuis 750 face aux non-Arabes (Persans), ont regagné le droit d'être califes par leur victoire en Espagne sur les non-Arabes (Ibériques). Moins de deux ans après la chute de Bobastro en 929, Abd al-Rahman III reprend la dignité de calife. L'empire islamique est à présent partagé en trois califats :

- Cordoue
- Bagdad
- Mahdiya en Tunisie, proclamé en 909 par les chiites fatimides

Voir le profil de l'utilisateur http://www.enseignemoi.com

5Re: Al-Andalus le Mar 3 Mai - 10:50

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@amos a écrit:La première, c'est que toute révolte contre les Arabes débouche sur la trahison de l'islam, ou encore que les Arabes sont les seuls gardiens authentiques de la religion qu'ils ont reçue du Prophète leur parent - il y a donc tout lieu de suspecter l'orthodoxie des Abbassides, domestiqués par leurs serviteurs persans et turcs.
Suspecter c'est à dire ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

6Re: Al-Andalus le Mar 3 Mai - 11:00

amos 


Habitué
Habitué
@TetSpider a écrit:
Suspecter c'est à dire ?
Peut-être que l'auteur fait référence au fait que les Abbassides ont été domestiqués par des serviteurs non Arabes (Persans et Turcs).

Gabriel Martinez-Gros

Professeur à l'université Paris X Nanterre

Voir le profil de l'utilisateur http://www.enseignemoi.com

7Re: Al-Andalus le Mar 3 Mai - 11:11

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Oui mais il faut savoir que peut être le seule dynastie arabe qui est régné sur le monde musulman était les Omeyyades, tout ceux qui sont venu après ne l’était pas. L’Andalousie a constitué un refuge des Omeyyade certes mais cette même al-Andalus va être gouverné après par les Berbères Almoravides et Almohades venus du Maroc et c'est eux qui l'on conquise une première fois. Tous ont été attaché à l'Islam orthodoxe sauf les Fatimides qui appartenaient aux Chiites ismaélites, une secte qui ne relève rien à l'Islam et qui va être anéanti par les Ayyoubides Kurdes et Sunnites.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

8Re: Al-Andalus le Mar 3 Mai - 13:06

YM 


Habitué
Habitué
@amos a écrit:L'histoire que nous content les textes omeyyades aboutit donc à une double conclusion. La première, c'est que toute révolte contre les Arabes débouche sur la trahison de l'islam, ou encore que les Arabes sont les seuls gardiens authentiques de la religion qu'ils ont reçue du Prophète leur parent - il y a donc tout lieu de suspecter l'orthodoxie des Abbassides, domestiqués par leurs serviteurs persans et turcs.
La seconde conclusion, c'est que les Omeyyades, privés du califat en Orient depuis 750 face aux non-Arabes (Persans), ont regagné le droit d'être califes par leur victoire en Espagne sur les non-Arabes (Ibériques). Moins de deux ans après la chute de Bobastro en 929, Abd al-Rahman III reprend la dignité de calife. L'empire islamique est à présent partagé en trois califats :

- Cordoue
- Bagdad
- Mahdiya en Tunisie, proclamé en 909 par les chiites fatimides
Du point de vue de l'Islam (enfin de la majorité), le regne des omeyyade n'etait pas un califat, c'etait une royauté, un régime monarchique héréditaire (bien que parfois on utilise pour eux le terme qualif par extention). Les seul qalifs sont les 4 premiers (Abu Bakr, Omar, Othman et Ali). Après le systeme des qalifs a été avorté pour donner place à des monarchies héréditaires.
Ainsi l'andalousie et le système de gouvernace en andalousie n'est pas , du point de vue de l'Islam, un model. Mais son interet et qu'il a pu, au coeur de l'europe moyen ageuse, apporté certains bienfaits de la civilisation Islamique dont l'ouverture vers les autres, liberrtté de foi (Des juifs le reconnaissent), sciences (dont l'architecture, medecine,...).

Pour petit rappel, le systeme qalifal est un sysstème qui se caractérise par une liberté très poussée de foi et de choix du qaliph. Le qalif etait choisi par les musulmans, ceux ci lui fesaient l'allégence et pouvait A TOUt MOMENT le critiquer, le kalipf ecouaitr acceptaient les critiques avec la plus grande humilité. Les kaliphs sont pratiquement mort sans rien laisser, ni argent ni richesse. Leur systèmes se basait aussi sur la séparation des pouvoir. Le kaliph ne peut par exemple pas influencer le juge, qui dans certains cas donne un jugement défavorable au calif!!. Enfin le kalif avait pour mission principale de faire connaitre l'Islam et de l'appliquer avec l'esprit prophètique (et pas avec l'esprit monarchique ou déspotique qui viendra après eux et qui souvent utilisera l'Islam comme moyen pour arriver à des fins personnelles)

Voir le profil de l'utilisateur

9Re: Al-Andalus le Mar 3 Mai - 14:10

amos 


Habitué
Habitué
Cordoue, reine des cités

Ibn Hawqal, géographe irakien qui visite l’Espagne vers 980, évalue la population de Cordoue à 150.000-200.000 habitants. Ce qui fait de la capitale andalouse la ville la plus peuplée d’Europe et la deuxième ville du monde islamique devant Le Caire ou Boukhara, mais bien loin derrière Bagdad, la rivale, fondée en 762 par les Abbassides. La proclamation du califat de Cordoue en 929 portait pourtant deux ambitions : surpasser Bagdad et retrouver Damas, l’ancienne capitale omeyyade.
A Cordoue se concentrent les principaux organes administratifs et religieux (grande mosquée, palais des émirs) ainsi que des édifices publics (bains). A l’époque califale, une nouvelle résidence royale est construite en dehors de la ville à 6 km, à Madinat al-Zahra, dont il ne reste aujourd’hui que des ruines. Un siècle auparavant, les Abbassides avaient eux aussi quitté Bagdad pour la ville-palais de Samarra..
Mais c’est avec sa grande mosquée commencé au VIIIe siècle que Cordoue prétend supplanter la capitale abbasside. Al-Hakam II (961-976) fait d’elle la plus belle de l’islam en ornant son mihrab de mosaïques à fond d’or et d’azur venues de Constantinople. L’empire par excellence – Byzance – rend ainsi son verdict en faveur du califat légitime des Omeyyades contre l’usurpateur abbasside.

Le mihrab de la mosquée de Cordoue



Cette niche creusée dans le mur et qui indique la direction de La Mecque est ornée de mosaïques à fond d’or.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.enseignemoi.com

10Re: Al-Andalus le Mar 3 Mai - 22:00

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@YM a écrit:Du point de vue de l'Islam (enfin de la majorité), le regne des omeyyade n'etait pas un califat, c'etait une royauté, un régime monarchique héréditaire (bien que parfois on utilise pour eux le terme qualif par extention). Les seul qalifs sont les 4 premiers (Abu Bakr, Omar, Othman et Ali). Après le systeme des qalifs a été avorté pour donner place à des monarchies héréditaires.
Des monarchies héréditaire mais cela ne signifie pas qu'elle n'ont pas été des Califats, avec défaut si on veut dire pour ce qui est de la succession du pouvoir, mais est ce qu'ils étaient des califats qui régnaient selon la Charia ? oui, et c'est le point essentiel.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

11Re: Al-Andalus le Mer 4 Mai - 10:16

YM 


Habitué
Habitué
@TetSpider a écrit:
@YM a écrit:Du point de vue de l'Islam (enfin de la majorité), le regne des omeyyade n'etait pas un califat, c'etait une royauté, un régime monarchique héréditaire (bien que parfois on utilise pour eux le terme qualif par extention). Les seul qalifs sont les 4 premiers (Abu Bakr, Omar, Othman et Ali). Après le systeme des qalifs a été avorté pour donner place à des monarchies héréditaires.
Des monarchies héréditaire mais cela ne signifie pas qu'elle n'ont pas été des Califats, avec défaut si on veut dire pour ce qui est de la succession du pouvoir, mais est ce qu'ils étaient des califats qui régnaient selon la Charia ? oui, et c'est le point essentiel.
Notre prophète a bien fait la différence entre Khilafa et monarchie, il fallait donc souligner que les 2 concepts sont différents. Une des principales différences est que dans la Khilafa le choix du qaliph se fesait par la choura parmis les hommes les plus digne de confiance, les plus pieux. Après le choix est devenu imposé : C'est devenu le fils du roi. Et de la sont sortis beaucoup de maux de notre communauté. Et meme si la charia etait respecté au départ (a part pour le chapitre de la sussession!), la monarchie fini par morcellé les musulmans du fait des querelles de palais et aspiration des emirs à avoir leur part de pouvoir. Cela dit cela n'exclu pas qu'il y'ai eu des monarques qui ont été une fierté pour les musulmans.

Voir le profil de l'utilisateur

12Re: Al-Andalus le Mer 4 Mai - 10:31

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Mouaouia lorsqu'il a donné la succession à son fils les oulémas de l’époque n'ont pas dit que c'est contraire à la Charia mais juste qu'il aurait mieux fait autrement comme proposer son fils Yazid comme candidat, et puis à l’époque il y a avait une priorité urgente c'est celle de souder les musulmans après des années de Fitna, et cela s'est perpétué ainsi comme un État islamique vivant en État d'urgence, la règle est certes c'est la Shoura en allant sur la voie des Salafs mais tant qu'il y a Charia est appliqué il y a pas problème. Et puis c'est pas parce qu'il y a un règne héréditaire qu'il faut se soulever contre lui mais lorsqu'il devient mécréant et n'appliquant pas la Loi de l'Islam.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

13Re: Al-Andalus le Mer 4 Mai - 11:09

YM 


Habitué
Habitué
@TetSpider a écrit:Mouaouia lorsqu'il a donné la succession à son fils les oulémas de l’époque n'ont pas dit que c'est contraire à la Charia mais juste qu'il aurait mieux fait autrement comme proposer son fils Yazid comme candidat, et puis à l’époque il y a avait une priorité urgente c'est celle de souder les musulmans après des années de Fitna, et cela s'est perpétué ainsi comme un État islamique vivant en État d'urgence, la règle est certes c'est la Shoura en allant sur la voie des Salafs mais tant qu'il y a Charia est appliqué il y a pas problème. Et puis c'est pas parce qu'il y a un règne héréditaire qu'il faut se soulever contre lui mais lorsqu'il devient mécréant et n'appliquant pas la Loi de l'Islam.
Ok, je vois qu'on est rentré dans un vaste sujet à part.
J'ai juste voulu expliquer à notre amis Amos que monarchie et une chose et Khilafa Raachida est une autre chose.

Voir le profil de l'utilisateur

14Re: Al-Andalus le Mer 4 Mai - 12:11

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Oui en principe ne Islam il devrait y avoir la Shoura pas la succession de pouvoir de père en fils, et c'est ce que le Prophète Paix sur lui a parlé du règne mordant (عاض), http://www.forumreligion.com/t737-questions-de-la-part-d-une-musulmane#23586

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

15Re: Al-Andalus Aujourd'hui à 12:56

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum