Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Le baptême de Clovis le Jeu 25 Fév - 10:57

amos 


Habitué
Habitué
le baptême de Clovis



Clovis n'a que 15 ans lorsqu'il succède à Childéric en l'an 481. Clovis le roi des Francs s'appuie sur le clergé pour étendre et consolider son pouvoir. Son baptême devient l'acte fondateur du royaume qui instaure la monarchie de droit divin.
"Franc" ne signifie pas une appartenance à une tribu, à un peuple, encore moins à une race, mais désigne ceux qui sont libres du joug romain.

Clovis sait que la grande majorité, son peuple, ses guerriers, ne sont pas chrétiens. La question du baptême ne le laisse pas indifférent, mais va-t-il pour autant oser franchir le pas ? Le baptême risque de le couper de ses forces agissantes, il suit donc la voie de la prudence. Finalement ce qui va décider Clovis à se convertir et recevoir le baptême, c'est la conjoncture favorable, les conseils ou appels entendus, l'élan et la volonté personnelle du roi.

Son épouse Clothide joua également un très grand rôle dans le vie de Clovis, elle est la reine bien-aimée d'un roi de 26 ans. Mais cette princesse burgonde est aussi l'auxilliare précieuse de la construction d'une royauté forte, d'un vaste royaume.

La bataille de tolbiac


Francs et Alamans s'affronte à Tolbiac, le sort des armes semble être favorable aux seconds, quand Clovis invoque le dieu de Clothilde, il promet de se convertir s'il lui accorde la victoire.

Une question se pose, celle de la date de son baptême, acte fondateur de la royauté sacrée. Avit de Vienne, invité à se joindre à la cérémonie, évoque la sainte nuit de la naissance du Sauveur. La date est fixée au 25 décembre 496.
Par le baptême, le voilà armé d'un casque salutaire. Son pouvoir vient de Dieu.
Clovis a déjà choisi sa capitale. Ce sera Paris, il y meurt le 27 novembre 511, à l'age de 45 ans. C'est à Clovis que nous devons le nom du pays sur lequel il a régné, la France.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.enseignemoi.com

2Re: Le baptême de Clovis le Mar 2 Mar - 22:00

amos 


Habitué
Habitué
Clovis converti par conviction ?

Au Moyen-Age le royaume de France se dessine peu à peu. Il s'agrandit au cours de conquêtes, d'achats, d'alliances matrimoniales. Parallèlement, le pouvoir du roi se renforce et un véritable gouvernement s'instaure. Dans ce monde de guerriers, les femmes réussissent à se faire une place de choix. C'est à la suite de sa victoire contre les Alamans à la bataille de Tolbiac en l'an 496 que le roi des Francs décide de se convertir à la foi catholique, miracle qui le convainc de franchir le pas ?


Un baptême historique - en présence de Clotilde son épouse, le roi est plongé dans la cuve baptismale (Vitrail de la basilique de Paray-le-Monial en Bourgogne)

Le baptême de Clovis est présenté par le premier historien des Francs, Grégoire de Tours, comme un signe du ciel. Ses motivations s'avèrent cependant tout autant politiques que religieuses. C'est vers l'an 481 que Clovis commence à régner sur les Francs saliens qui occupent le nord de la Gaule. sur les ruines de l'Empire romain se sont en effet installés divers peuples germaniques, comme les Francs, les Burgondes, les Wisigoths, et les Ostrogoths. Leur pouvoir reste cependant fragile : numériquement très minoritaires, ils sont en butte à l'hostilité des populations gallo-romaines, qui ne se mêlent pas à eux pour des motifs essentiellement religieux. Elles suivent les christianisme romain, alors que les Barbares, qui sont pour la plupart ariens, ne reconnaissent pas la nature divine du Christ. Quant aux Francs, plus arriérés, ils sont restés païens.

Durant les premières années de son règne, Clovis ne semble pas se préoccuper des questions religieuses, mais il a épousé par politique une princesse burgonde. Or Clotilde, de confession catholique, entreprend de catéchiser son païen de mari. S'il accepte de laisser baptiser leur fils premier-né, la mort du nourrisson ne l'incite pas à poursuivre dans cette voie. C'est au cours d'une bataille mal engagée contre les Alamans que Clovis aurait cependant joué sa dernière carte en promettant au dieu de Clotilde de se convertir en cas de succès. Bien que victorieux, le roi hésite encore un peu à tenir parole, car il craint les réactions de son peuple, mais un rapide sondage d'opinion le rassure.

Clovis baptisé
Un jour de Noël, Clovis reçoit donc le baptême des mains de saint Rémi qui lui déclare : "Dépose humblement tes colliers, Sicambre ! Adore ce que tu as brûlé, brûle ce que tu as adoré". Dans la foulée, plusieurs membres de sa famille ainsi que 3000 guerriers auraient été baptisés. Autrement dit, toute l'aristocratie franque. Il s'avère difficile d'apprécier la sincérité de la conversion de Clovis, on sait seulement qu'il fit ce qu'on pouvait attendre d'un souverain désormais chrétien : respecter les dogmes, protéger les églises, en construire de nouvelles..
Mais Clovis, qui avait pris le temps de la réflexion, pouvait mesurer les conséquences qu'aurait son geste sur le plan politique. Il était en train de conquérir un territoire immense sur les autres peuples barbares, mais sans l'appui des populations catholiques gallo-romaines, quel serait l'avenir de son empire?
En acceptant le baptême, il recevait ipso facto l'appui inconditionnel des évêques et des élites locales, y compris dans les régions dominées par d'autres barbares ariens, comme l'Aquitaine wisigoth ou la Burgonde. En outre, ses hommes devenus catholiques, pouvaient désormais épouser de jolies Gallo-Romaines. Le baptême de Clovis permet ainsi la naissance d'un nouveau peuple.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.enseignemoi.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum