Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Protestantisme et Catholicisme le Sam 16 Avr - 12:33

SaidSaid 


Novice
Novice
Bonjour, ma question est la suivante :

Quelles sont les divergences de fond entre d'un côté le Protestantisme et de l'autre le Catholicisme ?

Merci beaucoup !

Voir le profil de l'utilisateur

Le Roi Arthur 


Enthousiaste
Enthousiaste
@SaidSaid a écrit:Bonjour, ma question est la suivante :

Quelles sont les divergences de fond entre d'un côté le Protestantisme et de l'autre le Catholicisme ?

Merci beaucoup !
Les divergences c'est ce qui éloigne. On peut reformuler la question en disant : "par quoi les Protestants et les Catholiques sont-ils éloignés ?" Qu'est-ce qui empêche les protestants et les catholiques de vivre leur foi ensemble ; de célébrer ensemble leur Seigneur ; de faire un seul Corps, une seule famille ? Pourquoi restent-ils séparés ? Pourquoi n'arrivent-ils pas à se réconcilier ?

Quand on quitte une famille, on se réconcilie avec elle quand on revient en son sein. L'homme qui quitte Dieu, comme le fils cadet de la Parabole, pour se réconcilier avec Dieu, avec son Père, revient dans la maison de son Père.

Eh bien, le fondateur du protestantisme, c'est un catholique qui a quitté l'Eglise catholique, qui s'est séparé du père de l'Eglise catholique, le Pape, pour vivre loin de l'Eglise catholique, entraînant avec lui un nombre important de catholiques.

La première divergence de fond, c'est que les protestants ont décidés de vivre loin de l'Eglise catholique, de faire bande à part. Ils ont fait le choix, après leur fondateur Luther, de vivre leur foi, hors de l'Eglise catholique. Ils ont fait le choix de ne plus rester unis au berger de l'Eglise catholique, le successeur de Pierre.

Roi Arthur

Voir le profil de l'utilisateur

Le Roi Arthur 


Enthousiaste
Enthousiaste
Voici une deuxième différence de fond entre catholiques et protestants.
Les catholiques croient qu'ils doivent s'appuyer sur ce que dit le Pape et ceux qui s'assistent, les évêques, pour interpréter la Parole de Dieu. Ils doivent interpréter la Parole de Dieu en Eglise, en union avec le Pape et les Evêques ; le pape qui a reçu de Jésus, la mission de confirmer les chrétiens dans leur foi pour ne pas qu'ils croient selon leur interprétation propre.

Les protestants, eux, croient, après que leur fondateur les aient encouragés, qu'ils peuvent se passer d'un berger qui les éclaire, qui les confirme dans leur foi ; que Jésus seul est leur berger et que l'Esprit Saint lui-même les éclaire quand ils interprètent la Bible. Il pense que c'est dans la Bible qu'il vont pouvoir vérifier leur propre interprétation ; ce qui fait que depuis qu'ils croient cela, nombreux sont les protestants qui ont fondé leur propre église, selon l'interprétation qu'ils faisaient de la Bible.

Arthur

Voir le profil de l'utilisateur

4Re: Protestantisme et Catholicisme le Mar 26 Avr - 13:18

Serviteur 


Passionné
Passionné
Et bien même si je ne fais pas partie de ces deux religions, ceux qui fait de mon avis, un avis subjectif, je pense qu'ils ont plus de foi en Dieu que les catholiques, car vous remettez votre foi ( en quelques sortes ) au Pape, si le pape dit cela c'est que c'est vrai .
Eux au contraire se laisse guider par le berger, qui n'est autre que Jésus Christ

Jean 10:16  "J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là, il faut que je les amène; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger."

Je ne suis pas en train de remettre votre foi en Dieu, car je ne doute pas d'elle, mais faites confiance en Dieu, il n'a jamais dis qu'il y aura des successeurs de Pierre .

Que Dieu guide vos pas

Serviteur

Voir le profil de l'utilisateur

5Re: Protestantisme et Catholicisme le Mar 26 Avr - 14:49

Le Roi Arthur 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Serviteur a écrit:Et bien même si je ne fais pas partie de ces deux religions, ceux qui fait de mon avis, un avis subjectif, je pense qu'ils ont plus de foi en Dieu que les catholiques, car vous remettez votre foi ( en quelques sortes ) au Pape, si le pape dit cela c'est que c'est vrai .
Cher Serviteur,

Les protestants, pour interpréter la Bible, disent s'en remettre à Dieu et à son Esprit, sans toutefois avoir la garantie que c'est bien Dieu où son Esprit qui les inspire. Nombreux sont les protestants qui ont quittés leur propre Eglise pour fonder leur propre église, parce qu'ils se croyaient inspirés par l'Esprit Saint, à commencer par les étudiants de la Bible de qui sont issus les TJ.

Nous aussi on peut croire qu'on est inspiré par l'Esprit Saint quand on cherche à comprendre la Parole de Dieu et on peut l'être effectivement, mais sans être certain que c'est bien l'Esprit Saint qui nous a inspiré. Eh bien le Pape c'est celui qui, dans l'Eglise, nous apporte la garantie que c'est bien l'Esprit Saint qui nous a inspiré. Nous catholique, on accepte que nos interprétations soient passées au crible par le pape et ceux qui dirigent l'Eglise avec Lui. C'est la mission que Jésus a voulu que l'un des Apôtres remplisse, lorsqu'il a dit à Pierre : "quand tu seras revenu, confirme tes frères".

Le ministère que le Pape remplit dans l'Eglise, à la suite de Pierre, il a été institué par Jésus qui ne voulait pas qu'à cause de nos interprétations personnelles, son Eglise explose en mille morceaux ; ce qui s'est passé chez les protestants lorsqu'ils ont été autorisés à interpréter le Bible seule, sans discernement d'une autorité compétente. C'est une grande grâce, un beau cadeau que Jésus a fait à son Eglise, en lui donnant "un Berger", "un Pasteur", "un Rocher" sur lequel ses disciples pourraient s'appuyer pour ne pas se perdre et pour rester uni, faire un seul Corps.

@Serviteur a écrit:Eux au contraire se laisse guider par le berger, qui n'est autre que Jésus Christ;

Désolé, mais quand on se laisse guider par Jésus, le Bon Berger, on ne se divise pas, on reste rassemblés autour de Jésus. Jésus n'a jamais voulu diviser son Eglise, la disperser en de multiples églises. Jésus voulait que ses brebis restent réunis autour d'un seul et unique berger, ce qui explique qu'il a désigné l'Apôtre Pierre pour être, en son absence, le berger de ses brebis. Jésus est le Bon Berger, qui garde dans l'unité, grâce au ministère que rempli le Pape, son troupeau.

@Serviteur a écrit:Jean 10:16 "J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là, il faut que je les amène; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger."

Les brebis dont parlais Jésus, c'était les juifs vers qui il avait été envoyé et principalement ceux qui ont acceptés de le suivre. Les autres brebis, ce sont tous les païens qui viendront rejoindre le groupe des disciples pour former l'Eglise de Jésus, que Jésus confiera à Pierre : "Paîs mes Agneaux".


@Serviteur a écrit:Je ne suis pas en train de remettre votre foi en Dieu, car je ne doute pas d'elle, mais faites confiance en Dieu, il n'a jamais dis qu'il y aura des successeurs de Pierre .

Je fais confiance au Christ Jésus. Je ne vois pas pourquoi il aurait confié son troupeau, son Eglise où seraient réunis juifs et païens (croyants non juifs) à un berger, que pendant quelques années (jusqu'à la mort de Pierre) et qu'ensuite il n'y aurait plus eu de berger à la tête de tout le troupeau. Cela n'a pas de sens. L'Eglise de Jésus, il était nécessaire que durant l'absence visible de Jésus, elle est à sa tête un pasteur qui tiendrait la place de jésus, en union avec lui, son Esprit, pour ne pas que le diable déssime le troupeau. C'est ce qu'il a essayé de faire en attirant hors de l'Eglise, Luther et d'autres.

@Serviteur a écrit:Que Dieu guide vos pas
Qu'il guide aussi les tiens et qu'il ouvre ton coeur à l'intelligence des Ecritures et t'aide à découvrir la Vérité Révélée

Arthur

Voir le profil de l'utilisateur

6Re: Protestantisme et Catholicisme le Mar 26 Avr - 15:03

Credo 


Averti
Averti
Serviteur,
Protestants et Catholiques pensent différemment sur certains sujets mais ils sont chrétiens et tous ont autant la foi les uns que les autres. Ce n'est pas l'autorité du Pape qui est à l'origine de la foi. La foi est un don de Dieu. Le Pape interprète la Parole de Dieu, il est serviteur du Christ qui reste bien le seul berger. Ainsi que l'on suive ou non le pape, ne fais de personne un bon ou un moins bon chrétien.


Avec nos frères protestants, nous avons réussi à adopter un baptème commun, un Notre Père commun et même une Bible commune la TOB, Traduction Oecuménique Biblique (rédigée par les protestants, orthodoxes et catholiques). Alors je préfère citer ce qui nous rapproche car nous formons une seul et même Eglise, celle du Christ.

Voir le profil de l'utilisateur

7Re: Protestantisme et Catholicisme le Mar 26 Avr - 17:26

Serviteur 


Passionné
Passionné
Désolé, mais quand on se laisse guider par Jésus, le Bon Berger, on ne se divise pas, on reste rassemblés autour de Jésus. Jésus n'a jamais voulu diviser son Eglise, la disperser en de multiples églises. Jésus voulait que ses brebis restent réunis autour d'un seul et unique berger, ce qui explique qu'il a désigné l'Apôtre Pierre pour être, en son absence, le berger de ses brebis. Jésus est le Bon Berger, qui garde dans l'unité, grâce au ministère que rempli le Pape, son troupeau.

Je suis d'accord, mais est ce des mauvaises brebis ou un mauvais berger . Le pape est choisit par les hommes et donc pour que les hommes choisissent bien, il faut qu'il est l'esprit saint en eux, donc reconnaitre que Dieu est dans les hommes ... Si Dieu est dans les hommes, ils n'ont pas besoin d'un berger, mais dès lors un groupe de berger :), ou alors ne pas accepté de berger et se laisser guider par Dieu

En effet, ce qui nous a séparé c'est malheureux, voyons plutôt ce qu'il nous rassemble :)

Moi, appartenant a aucune religion, je me laisse guider par Dieu et par Jésus Christ :)

Serviteur

Voir le profil de l'utilisateur

8Re: Protestantisme et Catholicisme le Mar 26 Avr - 19:08

Le Roi Arthur 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Serviteur a écrit:Je suis d'accord, mais est ce des mauvaises brebis ou un mauvais berger.

Le pape a ses faiblesses, comme Pierre avait les siennes et la preuve c'est qu'il a renié Jésus par 3 fois. Par contre, pour défendre la Foi que les Apôtres ont reçu de Jésus, le Pape, à la suite de Pierre, est soutenu par Jésus qui a promis de rester auprès de ses Apôtres pour les aider à diriger son Eglise. Le pape à dit à ses Apôtres, que l'orsqu'il faudrait défendre la Foi, c'est l'Esprit de Dieu qui parlerait en eux.

Quand le Pape défend la Foi de l'Eglise, confirme la Foi de l'Eglise, ce que nous devons croire pour partager une même Foi, parce qu'il n'y a qu'une seul Foi, il ne se trompe jamais et l'Eglise qui annonce cette Foi en communion avec lui, ne se trompe jamais.

Quand ce sont des chrétiens qui annonce ce qu'ils croit, après avoir lu la Bible, et que ce n'est pas en accord avec la Foi reçue des Apôtres, sur laquelle le Pape a mission de veiller, alors ils peuvent se tromper.

@Serviteur a écrit:Le pape est choisit par les hommes

Oui, mais assisté par l'Esprit Saint, l'Esprit de Jésus, qu'ils ont ensemble invoqué, comme les premiers Apôtres on fait quand il a fallût choisir un successeur à Judas : 1 24 Alors ils firent cette prière : "Toi, Seigneur, qui connais le coeur de tous les hommes, montre-nous lequel de ces deux tu as choisi 1 25 pour occuper, dans le ministère de l'apostolat, la place qu'a délaissée Judas pour s'en aller à sa place à lui." 1 26 Alors on tira au sort et le sort tomba sur Matthias, qui fut mis au nombre des douze apôtres.
@Serviteur a écrit:et donc pour que les hommes choisissent bien, il faut qu'il est l'esprit saint en eux, donc reconnaitre que Dieu est dans les hommes ... Si Dieu est dans les hommes, ils n'ont pas besoin d'un berger, mais dès lors un groupe de berger :), ou alors ne pas accepté de berger et se laisser guider par Dieu.

Explique-moi alors pourquoi Jésus a demandé à Simon-Pierre d'être le berger de ses brebis, si ces disciples n'avaient pas besoin de berger, ayant l'Esprit Saint en eux.

Arthur

Voir le profil de l'utilisateur

9Re: Protestantisme et Catholicisme le Mar 26 Avr - 19:12

Serviteur 


Passionné
Passionné
Pour les brebis égaraient a mon avis :)

Oui, mais assisté par l'Esprit Saint, l'Esprit de Jésus, qu'ils ont ensemble invoqué, comme les premiers Apôtres on fait quand il a fallût choisir un successeur à Judas : 1 24 Alors ils firent cette prière : "Toi, Seigneur, qui connais le coeur de tous les hommes, montre-nous lequel de ces deux tu as choisi 1 25 pour occuper, dans le ministère de l'apostolat, la place qu'a délaissée Judas pour s'en aller à sa place à lui." 1 26 Alors on tira au sort et le sort tomba sur Matthias, qui fut mis au nombre des douze apôtres.

Oui mais eux avaient reçut l'esprit Saint, et prêcher la bonne Nouvelle .. ce que ne font plus le pape et ses apôtres

Serviteur

Voir le profil de l'utilisateur

10Re: Protestantisme et Catholicisme le Mar 26 Avr - 20:20

Le Roi Arthur 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Serviteur a écrit:Oui mais eux avaient reçut l'esprit Saint, et prêcher la bonne Nouvelle .. ce que ne font plus le pape et ses apôtres. Serviteur
Ah bon !!! Et c'est quoi la Bonne Nouvelle qu'ils ne prêche plus ?

Arthur

Voir le profil de l'utilisateur

11Re: Protestantisme et Catholicisme le Mar 24 Mai - 18:35

muslima 


Récurrent
Récurrent
@Serviteur a écrit:
Désolé, mais quand on se laisse guider par Jésus, le Bon Berger, on ne se divise pas, on reste rassemblés autour de Jésus. Jésus n'a jamais voulu diviser son Eglise, la disperser en de multiples églises. Jésus voulait que ses brebis restent réunis autour d'un seul et unique berger, ce qui explique qu'il a désigné l'Apôtre Pierre pour être, en son absence, le berger de ses brebis. Jésus est le Bon Berger, qui garde dans l'unité, grâce au ministère que rempli le Pape, son troupeau.

Je suis d'accord, mais est ce des mauvaises brebis ou un mauvais berger . Le pape est choisit par les hommes et donc pour que les hommes choisissent bien, il faut qu'il est l'esprit saint en eux, donc reconnaitre que Dieu est dans les hommes ... Si Dieu est dans les hommes, ils n'ont pas besoin d'un berger, mais dès lors un groupe de berger :), ou alors ne pas accepté de berger et se laisser guider par Dieu

En effet, ce qui nous a séparé c'est malheureux, voyons plutôt ce qu'il nous rassemble :)

Moi, appartenant a aucune religion, je me laisse guider par Dieu et par Jésus Christ :)

Serviteur

Vous avez raison c'est pas Jésus qui choisi les papes ce sont les cardinaux qui le choisissent.

Voir le profil de l'utilisateur

12Re: Protestantisme et Catholicisme le Mer 25 Mai - 14:31

Credo 


Averti
Averti
Muslima, lors de l'élection d'un pape, les cardianux s'enferment, se coupent du monde extérieur pour prier l'Esprit Saint de les guider dans le choix tout comme, du temps des hébreux, c'est bien souvent le prophète par lequel parlait Dieu qui désignait le futur roi. Les prophètes n'étant plus, les cardinaux prient l'Esprit Saint de Dieu.


C'est bien beau de chercher Dieu seul et croire avoir l'Esprit Saint avec soi, mais maintenant on se retrouve avec des adventistes, pentecotistes, baptistes etc...tout des peits groupuscules qui arrangent la Bible à leur manière de penser. Il faut se rappeler que c'est le Malin qui cherche la division.

Le pape cherche au contraire à rassembler. Il travaille sur l'unité des chrétiens, pour offrir au monde un témoignage fort de la Parole de Dieu par le Christ, tandis que tous ces groupuscules entretiennent la division. Il réunit même à Assise, chaque année, toutes les religions possibles pour prier Dieu et engager le dialogue. 128 dignitaires musulmans lui avaient écrit pour parler de Dieu et de la paix dans le monde avec lui. I

Le pape est le seul religieux à parler des chrétiens persécutés, à s'élever lorsque des lois indignes menacent la famille ou la vie car, pour vous les musulmans, le pouvoir religieux n'est pas séparé du pouvoir politique. Chez nous oui. Cela préserve le libre arbitre de chacun mais il y a le revers de la médaille. Le pouvoir peut faire passer une loi contraire à la loi divine, ce qui est impossible chez vous. Donc chez nous, la seule possibilité reste de se faire entendre en espérant être écouté. A part des associations laïques qui parfois vont être du même avis, il n'y a que les évêques, en accord avec le pape, pour soutenir cette loi divine.

Voir le profil de l'utilisateur

13Re: Protestantisme et Catholicisme le Mer 25 Mai - 14:38

Credo 


Averti
Averti
Serviteur,

Pourquoi dis-tu que le pape ne prêche pas ? Il délègue une bonne partie de ses pouvoirs car il doit passer de longues heures à prier, méditer la Parole de Dieu et célébrer des cérémonies religieuses. Il y a l'homélie du dimanche et la catéchèse (audience publique), les encycliques, les lettres apostoliques et les livres écrits en tant que cardinal puis pape. Tout cela pour guides les fidèles. Avant d'avoir des reponsabilités au Vatican, il enseignait la théologie dans des universités allemandes. Méditer, enseigner et expliquer la Parole de Dieu : c'est toute sa vie.

Voir le profil de l'utilisateur

14Re: Protestantisme et Catholicisme le Lun 30 Mai - 22:33

amos 


Habitué
Habitué
@SaidSaid a écrit:Bonjour, ma question est la suivante :

Quelles sont les divergences de fond entre d'un côté le Protestantisme et de l'autre le Catholicisme ?

Merci beaucoup !
Video du pasteur Jonathan Bersot, qui parle de Martin Luther et de la naissance du protestantisme

Le juste vivra par la foi

Voir le profil de l'utilisateur http://www.enseignemoi.com

15Re: Protestantisme et Catholicisme le Dim 10 Juin - 16:06

Véronix 


Récurrent
Récurrent
Jésus : "Avant vous, des enfants ont prié, ils ont pratiqué les sacrements et ils ont suivi les commandements de Dieu et de l’Église, oui, de mon Église. Elle est de moi, elle est moi, l’Église; je la maintiens en vie.

Vous n’avez pas compris mon Église; vous vous représentez l’Église comme un ensemble de bâtisses dont des prêtres sont responsables de chaque église, sous la juridiction d’un évêque, selon leur territoire. Oui, ces bâtisses sont les lieux où, moi, je suis; je vis dans le tabernacle et l’autel est l’endroit où mes prêtres consacrent les Saintes Espèces; les églises sont aussi les endroits où vous, tous les enfants de Dieu, venez pour prier, adorer et recevoir les sacrements; les églises ont été bâties pour vous tous.


Mais mon Église est plus que cela, c’est moi qui forme l’Église; je suis la Tête, mes prêtres sont mes membres actifs et vous êtes mes membres; voilà ce qu’est l’Église: vous et moi sommes l’Église. Pierre fut mon premier pape et, par la suite, il y a toujours eu des papes. Eux sont les premiers dans la hiérarchie des membres actifs de mon Église, puis il y a les cardinaux, les archevêques, les évêques et les prêtres. Ce sont des consacrés, ils ont reçu le sacrement de l’ordre qui les a tous faits prêtres.


Je suis le Prêtre Christ et, par leur sacerdoce, ils me représentent auprès de vous. C’est moi qui suis devant vous lorsque vous venez recevoir les sacrements, je passe à travers leur sacerdoce. Si, dans mes membres actifs, il y a des manquements, c’est parce qu’ils ont en eux leur volonté humaine qui est faible, mais lorsqu’ils administrent les sacrements, c’est moi, le Grand Prêtre divin, qui passe.


Allez-vous vous priver des grâces rattachées aux sacrements parce que certains de mes prêtres, évêques, archevêques, cardinaux — et même des papes de jadis — ont laissé passer leur volonté humaine? L’Église, c’est moi, c’est chaque enfant de la terre avec ce qu’il est: vous tous. Vous vivez avec le bien et le mal en vous et, tant qu’il y aura le mal en vous, vous devrez vous confesser.


Savez-vous que mon saint vicaire Jean-Paul II va à confesse? Pourtant, si vous pouviez voir son âme, elle resplendit. Votre Pape est un modèle à suivre. Il ne vous condamne pas, il ne vous juge pas, il ne vous ridiculise pas, il prie pour vous tous même si vous n’êtes pas fidèles à mon Église. Il ne juge pas certains des consacrés qui lui sont infidèles, alors qu’ils lui doivent obéissance, non il prie pour eux, car il sait qu’ils sont tous membres de l’Église de Dieu. Il prie pour tous les membres de toute religion, car vous êtes tous sans exception membres de l’Église de Dieu.


Mes enfants, ne reniez pas mes sacrements, ils vous nourrissent. Votre âme agonise lorsque vous êtes loin de mes grâces. Venez vers moi, j’ai pour vous des grâces qui vont vous transformer et le monde dans lequel vous vivez vous apparaîtra meilleur. Plusieurs de ceux qui étaient sur la terre avant vous avaient la foi, vous, vous l’avez perdue; vous reniez ce que j’ai fait pour vous.


Combien ont quitté l’Église catholique pour aller chercher dans des sectes ce que j’ai promis aux anciens: une vie éternelle. Eux continuent de chercher une raison d’être sur la terre mais, vous, vous avez rejeté tout pour vous adonner à toutes sortes de plaisirs terrestres. Parce que vous ne voulez plus vous attacher aux choses que vous ne voyez pas, vous dites que ce sont des balivernes qu’on a voulu vous inculquer; en disant cela, vous rejetez la Pierre Angulaire qui vous a bâti votre demeure éternelle: l’Église. Heureux ceux qui croiront sans avoir vu, ils auront le Ciel en héritage. Amen."

http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/7sacrem.htm


Voir le profil de l'utilisateur

16Re: Protestantisme et Catholicisme le Jeu 14 Juin - 4:36

EP 


Chevronné
Chevronné
Ça n´a pas toujours été ainsi,mais aujourd´hui,je considère que beaucoup des catholiques seront sauvés et sont des vrais chrétiens,malgré les différences doctrinales que nous avons. Significatif que je viens de lire dans un site catholique,que nous sommes considérés des "fratelli separati". Mais en faite,qui est le frère qui regarde avec bons yeux son dit "frère éloigné"? Me semble que pour la majorité des catholiques nous serons les "frères ingrats" a avoir sortie de la maison et rejetée la Mère. Ceci dit,nous protestants,avons des conditions doctrinales pour dire que les catholiques seront sauvés,puisque pour nous le salut est strictement personnel et n´implique pas l´appartenance à une quelconque Église,soit-elle Orthodoxe,Catholique ou Protestante,juste être sous la coupe de Jésus Christ,notre Dieu et Sauveur.

Autre chose,point de discorde est le cas de Marie. Faut avouer que nous ne donnons, peut-être [?],la place ou l´importance qui l´est dû,ainsi comme faudra se dire que les catholiques donnent trop de portée a Marie,trop de grandeur,plus ce qu´il fallait lui donner.Ce que nous avons en moins,les catholiques en ont de trop.

Faut des concessions d´un coté comme de l´autre...chose que me semble très difficile,voir impossible.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiki-protestants.org/

17Re: Protestantisme et Catholicisme Aujourd'hui à 13:12

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum