Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1la dégénérescence et Christ le Mer 26 Jan - 16:05

logos 


Novice
Novice
L'être humain meurt, c'est un fait, mais comment peut-il mourir deux fois ?
D'un point de vue scientifique, la croissance de l'être humain est manifeste par la multiplication des cellules. Ainsi cette croissance s'opère jusqu'à l'âge de 33 ans environ. C'est environ à partir de cet âge que l'homme connaît ensuite la vieillesse ou dégénérescence.
De ce fait, j'estime que l'être humain a jusqu'à cet âge pour parvenir au self-contrôle de son corps, sinon il vieillit. Raison pour laquelle Christ est mort à cet âge, car pour moi, du fait qu'il avait un corps parfait, il ne pouvait pas être soumis à la vieillesse et donc aurait continuer à vivre toute sa vie avec un corps de 33 ans, ce qui n'aurait pas manqué par susciter le questionnement de ces contemporains. Raison pour laquelle il a été mis à mort à cet âge. Donc, pour moi, l'être humain meurt ou connaît une première mort à ces 33 ans environ. Il se trouve en "enfer" s'il n'arrive pas à comprendre ce qui génère la vieillesse, ou s'il n'arrive pas à trouver ce qui peut le rendre éternel. Il est donc mort bien que vivant. Ce qui me permet de comprendre l'enseignement du christ qui parle de "naître de nouveau", car celui qui trouve la formule de l'éternité, c'est comme une nouvelle naissance.
Et la seconde mort est cette fois littérale. C’est la mort physique de l'individu en attendant son retour à la vie en vue de l'éternité. Voilà pourquoi la bible dit de certaines personnes que la seconde mort n'a pas de pouvoir sur eux, car celui qui découvre la formule de l'éternité ne peut pas connaître la seconde mort.
Révélation 20:6 Heureux et saint quiconque a part à la première résurrection ; sur ceux-là, la deuxième mort n’a pas de pouvoir, mais ils seront prêtres de Dieu et du Christ, et ils régneront avec lui pendant les mille ans.
Ce qui me permet de comprendre pourquoi la bible parle de première résurrection. Car celui qui connaît cette résurrection du corps ne peut plus mourir. Et ce qui me permet de comprendre les paroles du prophète qui a déclaré :
Isaïe 65:20 “ Il n’y aura plus de ce lieu de nourrisson de peu de jours, ni de vieillard qui n’accomplisse pas ses jours ; car on mourra étant [encore] un garçon, bien qu’âgé de cent ans ; quant au pécheur, bien qu’âgé de cent ans, on appellera le mal sur lui.

Pour étayer un peu plus le sujet, voici un article que j'ai trouvé sur le NET :

http://hermandenis.perso.sfr.fr/index.htm

Je reproduit un paragraphe de l'article :

Le lecteur intéressé trouvera des renseignements sur la sénescence réplicative et sur la sénescence métabolique des cellules, qui sont responsables de la détérioration progressive des fonctions biologiques après l’âge de 30 ans. Ces deux phénomènes n’affectent pas les cellules germinales, qui bénéficient d’une espèce d’immortalité, parce qu’elles se perpétuent de génération en génération. La sénescence réplicative survient lorsque les cellules en prolifération permanente deviennent incapables de se diviser.

Voir le profil de l'utilisateur http://mortreux.gilles.monsite-orange.fr/

2Re: la dégénérescence et Christ le Jeu 28 Juil - 1:14

VERHOYE 


Novice
Novice
Ta réflexion montre que tu cherches à connaître les choses en profondeur et c’est bien. J’ai beaucoup réfléchi avant de te répondre parce que jamais je n’avais entendu ou lu pareille idée.

Et puis, ce matin, je me suis dit : « mais… ce n’est pas possible…. Il est vrai que Dieu aurait pu prévoir une chronologie des événements de telle sorte que le corps de Jésus ne dégénère pas. Mais encore eut-il fallu qu’il soit sujet à la dégénérescence ».

Non, Jésus n’était pas sujet à la dégénérescence quand il était sur Terre, même pas dans le ventre de Marie. Pourquoi ? Simplement parce que Jésus, quand il était sur Terre, n’était pas un humain imparfait comme chacun de nous.

Nous, nous vieillissons et nous finissons par mourir parce que nos premiers parents, Adam et Eve, nous ont privé de la perfection en refusant d’être soumis à Dieu. Mais il n’en est pas ainsi de Jésus. En ce qui le concerne, bien qu’il soit né d’une femme, parce qu’il devait venir sous la forme d’homme, la perfection qu’il avait en tant que personne spirituelle, angélique, lui est restée.

L’ange Gabriel a dit à Marie : “ N’aie pas peur, Marie, car tu as trouvé faveur auprès de Dieu ; et voici que tu concevras dans ta matrice et tu mettras au monde un fils, et tu devras l’appeler du nom de Jésus. Celui-ci sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut … C’est pourquoi aussi ce qui naîtra sera appelé saint, le Fils de Dieu. »

De tous les hommes nés sur la terre, un seul n’a pas hérité de la condamnation à mort transmise par le premier homme et la première femme, les pécheurs Adam et Ève ; cet homme fut Jésus-Christ. Comment une telle chose, impossible sur le plan humain, a-t-elle pu se produire? C’est parce que Jésus n’a pas reçu la vie d’un père humain. L’ovule dans le ventre de sa mère humaine Marie n’a pas été fécondé par l’intervention d’un homme, mais par le Dieu tout-puissant dans les cieux qui a transmis la vie dans cette cellule et l’a fait se développer pour devenir une créature humaine. Dans l’ovule de la vierge, le Tout-Puissant n’a pas transmis une vie nouvelle, mais la force vitale de son Fils céleste, et il a fait croître cette cellule.

De plus, Dieu n’a pas abandonné à son sort le fœtus : « De l’esprit saint viendra sur toi, et de la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi aussi ce qui naîtra sera appelé saint, le Fils de Dieu. » Rien ni personne ne pouvait souiller, rendre impur ou imparfait Jésus lorsqu’il était dans le ventre de sa mère humaine, parce que Dieu lui-même, par son esprit saint, sa force, y veillait.

En résumé, Jésus, né homme parfait, n’était pas sujet à la dégénérescence et à la mort.

S’il en était autrement, le sens même de sa venue et de son sacrifice n’aurait aucun sens, puisqu’il est venu pour donner, justement, sa vie parfaite en sacrifice, en échange, pour racheter le péché de l’humanité.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum