Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 5]

exmuzz 


Novice
Novice
@hanane a écrit:Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Que la prière et bénédiction soient sur son messager, Mohammad, le dernier des prophètes. Amen

Quelques chrétiens s'empresse de dire: J'ai lu la Bible plusieurs fois, je n'ai jamais vu le nom de Mohammad. Les chrétiens sont d’accord pour dire que chaque livre de la Bible annonce la venue de Jésus Christ (paix sur lui). Sans le contester, car le Christ est annoncé dans l’Ancien Testament, il convient aussi de préciser qu’en aucun cas, Jésus (paix sur lui), n’est nommément cité dans les prophéties bibliques. C’est là le propre de bien des prophéties: on comprend leur accomplissement après leur réalisation, les prophéties deviennent alors claires. Il ne serait donc que juste que l’on puisse appliquer le même processus d’appréciation pour authentifier certaines prophéties bibliques concernant la venue de Mohammad (prière et bénédiction sur lui).

Si la Bible avait prédit autant de prophéties, comme l’invasion de Nabuchodonosor, de Cyrus et d’Alexandre, les péripéties qu’auraient traversées l’Egypte, Edom et Ninive. Il serait impossible qu’ils n’aient pas annoncé la venue de Mohammad, dont la religion s’étendit de l’Orient à l’Occident et ne cessera de s’étendre avec l’aide de Dieu ; une religion qui a produit en tout genre, des milliers de savants remarquables, des saints, des héros et de grands souverains, est certainement un événement aussi remarquable que la chute de Ninive ou de Babylone. Il est certain que la Bible devait contenir quelques références au sujet d'un homme comme Mohammed qui a été à l'origine d'une communauté mondiale composée de plus d'un milliard de croyants. Il serait peu raisonnable de dire que les prophète aient pu annoncer des faits d’importance secondaire, et de négliger un événement aussi capital que l’institution de l’Islam.

En ouvrant la Bible, nous rencontrons la plus importante prophétie du Pentateuque, concernant ce personnage, dans le Deutéronome 18: 18 à 22


« Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai. Et si quelqu'un n'écoute pas mes paroles qu'il dira en mon nom, c'est moi qui lui en demanderai compte. Mais le prophète qui aura l'audace de dire en mon nom une parole que je ne lui aurai point commandé de dire, ou qui parlera au nom d'autres dieux, ce prophète-là sera puni de mort. Peut-être diras-tu dans ton coeur: Comment connaîtrons-nous la parole que l'Éternel n'aura point dite? Quand ce que dira le prophète n'aura pas lieu et n'arrivera pas, ce sera une parole que l'Éternel n'aura point dite. C'est par audace que le prophète l'aura dite: n'aie pas peur de lui. » Deutéronome 18: 18 à 22

Cette prophétie ne se réfère pas à Josué, comme le disent les savants juifs, ni à Jésus Christ, ainsi que l'ont prétendu les chrétiens. Elle annonce la venue de Mohammad (Pbsl). Les raisons de cette conviction pourront être expliqué à l’appuie des faits et par autres versets bibliques, nous allons examiné ensemble ( si Dieu le veut) point par point chaque verset afin d’identifier de quel prophète il s’agit.

« Je leur susciterai du milieu de leurs frères » Deutéronome 18: 18
La prophétie est au futur : « Je susciterai ». Or Josué était présent quand Moïse communiqua ces paroles au peuple, ainsi ce n'est pas de lui que Dieu a voulu parler.
Le texte du Deutéronome dit « du milieu de leurs frères ». Si l'Ecriture avait voulu dire que le Prophète serait de la race d'Israël, elle aurait dit « l'un d'eux » ; le mot frère indique une affinité de race, une communauté d'origine. La Genèse dit, en parlant d'Ismaël 16: 12 :
« il habitera en face de tous ses frères », et dans un autre endroit 25: 1 « Il s'établit en présence de tous ses frères », c'est-à-dire devant les descendants d'Esaü, d'Isaac et des autres enfants d'Abraham. On lit dans les Nombres (20: 14) : « De Kadès, Moïse envoya des messagers au roi d'Édom, pour lui dire: Ainsi parle ton frère Israël: » et dans le Deutéronome 2: 4-8 : « Donne cet ordre au peuple: Vous allez passer à la frontière de vos frères, les enfants d'Ésaü, qui habitent en Séir. Ils vous craindront; mais soyez bien sur vos gardes ». Deutéronome 2: 4 « Nous passâmes à distance de nos frères, les enfants d'Ésaü, qui habitent en Séir, et à distance du chemin de la plaine, d'Élath et d'Etsjon Guéber, puis nous nous tournâmes, et nous prîmes la direction du désert de Moab. » Deutéronome 2: 8 Le mot frères est pris ici, comme dans beaucoup d'autres endroits, au sens propre pour indiquer les descendants d'une même souche. Or Josué et Jésus étant Israélites, la prophétie ne saurait leur être appliquée. De plus, dans Isaïe 42:1-13 on parle du serviteur de Dieu, Son "élu" qui apporte la loi aux nations. "Il ne vacille ni n'est découragé, jusqu'à ce que le droit (la loi) soit établi sur terre, car les îles attendent ses instructions." Isaïe, 42-4. Le verset 11 associe celui qui est attendu aux descendants de Kédar. Qui est Kédar? Selon Genèse 25:13, Kédar était le second fils d'Ismaël, l'ancêtre du prophète Mohammed.

« un prophète comme toi »

Le Deutéronome dit « un prophète comme toi » , ce prophète devait êtres comme Moïse, or ni Jésus, ni Josué n'étaient pareils à Moïse.

On lit, dans les Actes 3:22 « Moïse a dit: Le Seigneur votre Dieu vous suscitera d'entre vos frères un prophète comme moi; vous l'écouterez dans tout ce qu'il vous dira, » .Actes 3:22 Cette prophétie a été reprise postérieurement à Jésus (paix sur lui) par, entre autres, Luc citant Pierre dans Actes 3:22, puis encore par Luc citant Etienne peu avant sa mort (Actes 7:37). Cela seul suffit pour prouver à tout esprit impartial que cette prophétie ne s’appliquait pas à Jésus (paix sur lui), car sinon, ni Pierre, ni Etienne, ne rappelleraient alors une prophétie déjà réalisée, comme devant s’accomplir bientôt. Et étudions la prophétie: Moïse dit dans la prophétie :
« un prophète comme moi » cela prouve à l'évidence que le prophète dont il s'agit d’un prophète qui doit êtres comme Moïse. Les circonstances que je viens de mentionner conviennent toutes à notre Prophète Mohammad (Pbsl).
Remarquez que nous allons omettre dans la liste des similitudes entre Moïse et Mohammad des similarités d'ordre des généralités, par exemple tout deux sont né d'une naissance naturelle, ont une mère et un père (ce qui est normale lors qu’on est née d’une naissance naturelle...), se sont marié, ont eu des enfants, etc sont des similarités d'ordre des généralités, et ne constitue en aucun cas des similitudes d'ordres spécifiques, d'ailleurs si l'ont en suit des similitudes d'ordre des généralités, quasi toute personne ayant eu une existence un jour sur terre, pourrait réclamer être le prophète annoncé par Moïse et ne constitue en aucun cas des similitudes d'ordres spécifiques. C’est la raison pour laquelle, nous vous présentons les points de similitudes entre Moïse et Mohammed qui sont seulement d'ordres spécifiques:

1. Moïse et Mohammed sont serviteur et prophète de Dieu, tandis que Jésus est Dieu selon les chrétiens.

2. Le Jihad (combat contre les ennemis) est prescrite à Mohammad comme à Moïse.

3. Prescription de la propreté corporelle avant d'accomplir les pratiques religieuses.

4. L'obligation de se laver pour ceux qui ont eu une pollution, pour les femmes qui ont leurs règles et pour les femmes en couches.

5. La prescription relative à la propreté des vêtements qui ne doivent pas être salis d'urine.

6. La défense des animaux tués sans la formule légale et des sacrifices faits aux idoles.

7. La punition de l'adultère.

8. La loi du talion

9. La défense de manger de la viande de porc.

10. La détermination des peines et des supplices.

11. Le pouvoir comme Moïse de mettre ses lois en vigueur.

12. La défense de l'usure.

13. La désapprobation de ceux qui prêchent un autre culte que celui de Dieu.

14. Moïse et Mohammed étaient venu libérer les esclaves durant leur mission.

15. Moïse et Mohammed demandent de suivre la Loi pour être sauvé

16. La religion de Moïse et Mohammed contient aussi une législation politique. Les deux étaient aussi bien prophètes que homme d'État. Un homme d'État est toute personne guida pouvoir de vie et de mort sur son peuple. Jésus était seulement prophète. Certains de ces hommes de Dieu, tels les prophètes Lot, Jonas, Daniel, Esdras et Jean le Baptiste étaient impuissants devant le rejet pur et simple de leur message. Ils ne pouvaient que le délivrer sans pouvoir imposer la loi. Le Saint Prophète Jésus appartenait malheureusement, à cette catégorie de prophètes. Les évangiles chrétiens le confirment clairement.

17. Moïse et Mohammed apportèrent de nouvelles lois et une nouvelle réglementation à leur peuple et Jésus non, car lui-même dit : Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. Matthieu 5:17-18. En d'autres termes, il n'était venu avec aucune loi ou réglementation; il était simplement venu pour accomplir l'ancienne loi.

18. La religion de Moïse et de Mohammad contient des préceptes hygiéniques, des prescriptions relatives aux ablutions, aux aliments défendus, à la proportion des peines, qui manquent absolument dans le culte institué par Jésus.

19. Moïse et Mohammad étaient les premiers dans leur peuple, jouissant d'une influence et d'une grande autorité, tandis que Jésus était rejeté par son peuple. La Bible dit : "Elle (la lumière, c'est-à-dire Jésus) est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue." (Jean 1:11). Et même aujourd'hui, après deux mille ans, son peuple - les Juifs dans leur ensemble - le rejette toujours. Donc, Jésus n'est pas comme Moïse, tandis que Mohammed est comme Moise.

« je mettrai mes paroles dans sa bouche et il leur dira tout ce que je lui commanderai. » Deutéronome 18: Verset 18

Lors des 23 années de sa vie prophétique, des paroles étaient mises dans sa bouche, ce qui indique la révélation d'un livre, d'une parole divine, que le prophète apprendra par cœur, ne sachant pas lire. Dieu mit sa parole dans sa bouche, et il parlait d'après les révélations qui lui étaient faites, ainsi que Dieu lui-même l'a dit : « et il ne prononce rien sous l'effet de la passion; ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée. » Sourate 53: 3-4. Dieu a envoyé l'Ange Gabriel à Mohammed (Pbsl) pour lui enseigner Ses paroles exactes (le Coran), et Gabriel a demandé à Mohammed (Pbsl) de les prononcer telles qu'il les entendait à son peuple et aux autres nations. Les paroles n'étaient donc pas les siennes. Elles n'étaient pas l'expression de ses propres pensées, mais furent mises dans sa bouche par l'Ange Gabriel. Du vivant de Mohammed (prière et bénédiction sur lui), et sous sa supervision, ces paroles furent mémorisées et mises par écrit par ses compagnons. Le Prophète Mohammed (Pbsl) a transmit la parole de Dieu telle qu’il lui a été commandé. À ce jour, il y a dans le monde plus d’un million de musulmans qui connaissent par cœur le Coran. Cette double méthode de conservation et de contrôle (une méthode corrigeant l’autre), nous garantit la parfaite authenticité du texte coranique, de sa révélation à ce jour. Mohammad ne fut ainsi qu’un messager, transmettant non ce qui vient de lui, mais ce qui vient de Dieu. On n’y trouve dans le Coran aucun des repères humains habituels. Le nom des proches de Mohammad (Pbsl) n’y sont pas cités, ce n’est ni un livre d’histoire, ni une biographie de Mohammad (Pbsl). Ce Coran traite de chaque aspect de notre humanité, guide l’homme vers la droiture. Un autre signe (en plus de la prophétie dans le Deutéronome) est qu'Isaïe associe le messager relié à Kédar avec un cantique nouveau (une écriture dans un langage nouveau) qui sera chanté à Dieu (Isaïe, 42:10-11). Cela est mentionné de façon plus claire dans la prophétie d'Isaïe: "... et en langue étrangère qu'il va parler à ce peuple" Isaïe, 28:11. Le Coran fut révélé en plusieurs sections sur une période de vingt-trois ans. Il est intéressant de comparer cela avec Isaïe 28 qui parle de la même chose: "... quand il dit: "ordre sur ordre, ordre sur ordre, règle sur règle, règle sur règle, un peu par-ci, un peu par-là." Isaïe, 28:10. Les paroles de la révélation étaient réellement mises dans sa bouche, exactement comme prédit dans la prophétie.

« Et si quelqu'un n'écoute pas mes paroles qu'il dira en mon nom, c'est moi qui lui en demanderai compte. » Deutéronome 18.19

Dieu qu’Il soit Exalté a ainsi poursuivi sa prophétie par un important avertissement. Ici c'est une allusion à la grandeur de ce prophète. Mais il est difficile d'appliquer cette caractéristique à Jésus car d'une part, il ne serait qu'un simple porte-parole de Dieu et d'autre part ce ne serai pas lui qui jugerait ceux qui ne l'écouteront pas mais ce sera Dieu ; ce qui est incompatible avec les dogmes chrétiens. Dieu avait promis à Abraham de bénir Ismaël et sa postérité (voir Genèse, 17 : 20). Si la venue du Prophète Mohammad n'était pas la réalisation de cette promesse et de cette bénédiction quand alors se réaliseront-elles ?

Mais le prophète qui aura l'audace de dire en mon nom une parole que je ne lui aurai point commandé de dire, ou qui parlera au nom d'autres dieux, ce prophète-là sera puni de mort. Deutéronome 18.20

Il est dit expressément dans ce passage du Deutéronome que le prophète qui parlera faussement au nom de Dieu périra. Si Mohammad n'avait pas été un véritable prophète, il aurait donc été tué par la colère divine. Dieu dit dans le Coran : « Et s'il avait forgé quelques paroles qu'ils Nous avait attribuées, Nous l'aurions saisi de la main droite, ensuite, Nous lui aurions tranché l'aorte. » Sourate 69: Verset 44-46. Selon la chrétienté, Jésus a été crucifié, donc mis à mort. Pour un Chrétien, ce serait une contradiction de croire que Jésus est annoncé au verset 18, si c'est le cas, alors c'est un faux prophète, puisqu'il a été tué. Ou alors une contradiction de croire que Jésus a été mis à mort sur la croix, comme l'ont prétendu les Juifs, que Dieu nous préserve de ces blasphèmes. Cette prophétie ne concerne pas Jésus parce que Jésus est un vrai messager de Dieu. Dire que cela s'applique au Christ est vraiment très grave pour la foi des Chrétiens. Ce verset prouve à l'évidence que le prophète dont il s'agit n'est pas Jésus Christ, ce verset suffit bien à détruire toutes les affirmations des théologiens chrétiens aux yeux de tout hommes de bonne foi.

Peut-être diras-tu dans ton coeur: Comment connaîtrons-nous la parole que l'Éternel n'aura point dite? Quand ce que dira le prophète n'aura pas lieu et n'arrivera pas, ce sera une parole que l'Éternel n'aura point dite. C'est par audace que le prophète l'aura dite: n'aie pas peur de lui. Deutéronome 18.21-22

Par ces versets, Dieu dit que l'on reconnaîtra le faux prophète à la fausseté de ses prédictions. Mais toutes les prophéties de Muhammad, et elles sont nombreuses, se sont réalisés mot pour mot. Il a fait des prédications dont nul prophète n’a parlé.

Note:
Les formules de révérence sont des expressions que dit le musulman par amour et vénération à chaque fois qu'il prononce ou entend le nom d'un prophète.

La formule de révérence pour un prophète antérieur: « Que la Paix soit sur lui »

La formule de révérence pour Mohammad: (pbsl) « Que la prière et la bénédiction de Dieu soient sur Lui ».

BIBLIOGRAPHIE

Les citations coraniques ont été tirées de « Le Saint Coran - La traduction française du sens de ses versets par Mohammed Hamidoullah ».

Les citations bibliques ont été tirées de « La Bible - La traduction de Louis SEGOND 1910 ».

Source: Manifestation de la Vérité P. 342 à 346 Rahmatoullah Al Hindi - Edition IQRA, Paris 1996

Alors mahomed est devenu hébreux si on lui applique ce verset de deut 18:18
les freres de moises sont tout sorti d'Égypte et il était tout hebreux et tout les prophetes de la bible sont hébreux...

Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident
et ca Mr exmusulman

« Je leur susciterai du milieu de leurs frères » Deutéronome 18: 18
La prophétie est au futur : « Je susciterai ». Or Josué était présent quand Moïse communiqua ces paroles au peuple, ainsi ce n'est pas de lui que Dieu a voulu parler.
Le texte du Deutéronome dit « du milieu de leurs frères ». Si l'Ecriture avait voulu dire que le Prophète serait de la race d'Israël, elle aurait dit « l'un d'eux » ; le mot frère indique une affinité de race, une communauté d'origine. La Genèse dit, en parlant d'Ismaël 16: 12 :
« il habitera en face de tous ses frères », et dans un autre endroit 25: 1 « Il s'établit en présence de tous ses frères »,


tous les prophetes étaient des hebreux!!!!!! alors dieu là n'est pas juste, parce qu'il a negligé touts les peuples sur terre et il n'a envoyé des messagers qu'aux hebreux

Allah a envoyé des prophetes pour tous les peuples, sauf la torah a été bien modelé par les rabbins juifs, pour dire que c'est le seule peuple qui a recu des révélations

Voir le profil de l'utilisateur

rose 


Récurrent
Récurrent
Bonjour,

Hanane dit : "Si la venue du Prophète Mohammad n'était pas la réalisation de cette promesse et de cette bénédiction quand alors se réaliseront-elles ?"
Hé bé elles se sont réalisées en 2000 avec le livre de vie de l'agneau, qui dévoile les écritures, la création de l'univers et la nouvelle jérusalem avec les lois de dieu.

Je suis attentive au deutéronome 18:21.-22 et en effet je constate que les prophéties de Mohamed se sont en partie réalisées donc c'est un prophète dont la parole vient de l'éternel.

Je fais la même chose avec les paroles d'Emmanuel, je vérifie si ce qu'il dit est arrivé ou arrivera. Car pourquoi ne serait-il pas le messie que toutes les religions attendent ? Mohamed n'annonce t-il pas la venue d'un sauveur ?

Emmanuel dit que le livre de vie sera connu mondialement et que dans les trois années qui suivront, la fin de ce monde arrivera.

Voici le lien qui confirme les découvertes dévoilées par Emmanuel sur les astres (par ex il dit que les planètes contiennent toutes de l'eau, et c'est seulement en 2006 et 2008 que l'on découvre de l'eau sur mars, en 2009 sur mercure)

http://metaphysique.pagesperso-orange.fr/decouvertes.html

Voici l'explication d'Emmanuel concernant le prophète suscité du milieu de leurs frères.

(6) Je revins d’abord sur les six jours et le septième jour, ainsi que sur le serpent, sur ce fameux serpent qui parle à Eve. Puis j’observais ce que faisait Moïse avec le serpent qui devenait une verge dans sa main. Je regardais l’un (les six jours) et l’autre (le serpent) plusieurs fois. Puis, tenant le Livre ouvert aux deux endroits indiqués, je redessinais le serpent décrivant les va-et-vient de la Terre (inconnus des
hommes) qui représentaient les ères que nul ne pouvait expliquer. J’observais encore une fois les six jours et le septième jour, puis le serpent qui faisait fuir Moïse, ainsi que celui que j’avais dessiné. La vision que j’eus alors me fit tomber sur ma face ! Car je compris soudainement ce que Moïse montrait et expliquait, et aussi qu’il avait éprouvé la même crainte que celle que j’avais éprouvée devant ce serpent d’importance qui exprimait tout. Cette fois, je venais de trouver ce que je cherchais ; c’est-à-dire la confirmation de ce que j’avais démontré, et qui était celui qui l’avait démontré. Je vous le dis, jamais homme ne sera ébranlé comme je l’ai été en ces jours-là. J’en étais transfiguré.

Les signes de la reconnaissance

(7) Lorsque je fus remis de mes émotions, je relus plusieurs fois les Écritures ; et,chaque fois que je les lisais, des yeux s’ajoutaient à mes yeux. Et quand les sept yeux de Dieu me furent donnés (les sept lampes du chandelier qui éclairaient ma face) je pouvais les lire couramment, même sans les ouvrir. Je vis aussi que Dieu dit à Moïse que le moment venu il susciterait un prophète semblable à lui. Comment alors celui qui se lèverait au temps marqué pourrait-il savoir s’il est ce prophète annoncé ? C’est donc ce fameux serpent qui réunirait l’un l’autre, car tous deux auraient la même connaissance des choses du ciel et de la terre. Dieu montra à Moïse les conséquences de sa science ; et Moïse sut alors que la Terre avait fait ces va-et-vient qui déterminèrent les jours de la création. Quant à moi, Dieu ne me montra point seulement les conséquences de sa science, mais le principe d’existence de toutes choses, c’est-à-dire sa science en soi avec laquelle il crée toutes choses. C’est alors qu’il m’apparut que je suis plus grand que Moïse aujourd’hui. Nous parlons des mêmes choses cependant, lui d’une manière et moi d’une autre, parce que Moïse fut contraint de voiler fortement ce qu’aujourd’hui je dois dévoiler ouvertement. C’est l’heure en effet d’expliquer ces fameux six jours et ce septième jour que Moïse évoquait.
(8) Moïse savait donc que celui qui viendrait révéler toute la vérité serait en son jour comme son frère jumeau. C’est pourquoi il écrivit des signes pour qu’il se reconnaisse dans la certitude et se fasse reconnaître de tous au temps marqué, en se couvrant des vêtements d’Aaron.

Au plaisir d'échanger

Voir le profil de l'utilisateur

marcelie 


Habitué
Habitué
@rose a écrit:Bonjour,

Hanane dit : "Si la venue du Prophète Mohammad n'était pas la réalisation de cette promesse et de cette bénédiction quand alors se réaliseront-elles ?"
Hé bé elles se sont réalisées en 2000 avec le livre de vie de l'agneau, qui dévoile les écritures, la création de l'univers et la nouvelle jérusalem avec les lois de dieu.

Je suis attentive au deutéronome 18:21.-22 et en effet je constate que les prophéties de Mohamed se sont en partie réalisées donc c'est un prophète dont la parole vient de l'éternel.

Je fais la même chose avec les paroles d'Emmanuel, je vérifie si ce qu'il dit est arrivé ou arrivera. Car pourquoi ne serait-il pas le messie que toutes les religions attendent ? Mohamed n'annonce t-il pas la venue d'un sauveur ?

Emmanuel dit que le livre de vie sera connu mondialement et que dans les trois années qui suivront, la fin de ce monde arrivera.

Voici le lien qui confirme les découvertes dévoilées par Emmanuel sur les astres (par ex il dit que les planètes contiennent toutes de l'eau, et c'est seulement en 2006 et 2008 que l'on découvre de l'eau sur mars, en 2009 sur mercure)

http://metaphysique.pagesperso-orange.fr/decouvertes.html

Voici l'explication d'Emmanuel concernant le prophète suscité du milieu de leurs frères.

(6) Je revins d’abord sur les six jours et le septième jour, ainsi que sur le serpent, sur ce fameux serpent qui parle à Eve. Puis j’observais ce que faisait Moïse avec le serpent qui devenait une verge dans sa main. Je regardais l’un (les six jours) et l’autre (le serpent) plusieurs fois. Puis, tenant le Livre ouvert aux deux endroits indiqués, je dessinais le serpent décrivant les va-et-vient de la Terre (inconnus des
hommes) qui représentaient les ères que nul ne pouvait expliquer. J’observais encore une fois les six jours et le septième jour, puis le serpent qui faisait fuir Moïse, ainsi que celui que j’avais dessiné. La vision que j’eus alors me fit tomber sur ma face ! Car je compris soudainement ce que Moïse montrait et expliquait, et aussi qu’il avait éprouvé la même crainte que celle que j’avais éprouvée devant ce serpent d’importance qui exprimait tout. Cette fois, je venais de trouver ce que je cherchais ; c’est-à-dire la confirmation de ce que j’avais démontré, et qui était celui qui l’avait démontré. Je vous le dis, jamais homme ne sera ébranlé comme je l’ai été en ces jours-là. J’en étais transfiguré.

Les signes de la reconnaissance

(7) Lorsque je fus remis de mes émotions, je relus plusieurs fois les Écritures ; et,chaque fois que je les lisais, des yeux s’ajoutaient à mes yeux. Et quand les sept yeux de Dieu me furent donnés (les sept lampes du chandelier qui éclairaient ma face) je pouvais les lire couramment, même sans les ouvrir. Je vis aussi que Dieu dit à Moïse que le moment venu il susciterait un prophète semblable à lui. Comment alors celui qui se lèverait au temps marqué pourrait-il savoir s’il est ce prophète annoncé ? C’est donc ce fameux serpent qui réunirait l’un l’autre, car tous deux auraient la même connaissance des choses du ciel et de la terre. Dieu montra à Moïse les conséquences de sa science ; et Moïse sut alors que la Terre avait fait ces va-et-vient qui déterminèrent les jours de la création. Quant à moi, Dieu ne me montra point seulement les conséquences de sa science, mais le principe d’existence de toutes choses, c’est-à-dire sa science en soi avec laquelle il crée toutes choses. C’est alors qu’il m’apparut que je suis plus grand que Moïse aujourd’hui. Nous parlons des mêmes choses cependant, lui d’une manière et moi d’une autre, parce que Moïse fut contraint de voiler fortement ce qu’aujourd’hui je dois dévoiler ouvertement. C’est l’heure en effet d’expliquer ces fameux six jours et ce septième jour que Moïse évoquait.
(8) Moïse savait donc que celui qui viendrait révéler toute la vérité serait en son jour comme son frère jumeau. C’est pourquoi il écrivit des signes pour qu’il se reconnaisse dans la certitude et se fasse reconnaître de tous au temps marqué, en se couvrant des vêtements d’Aaron.

Au plaisir d'échanger
Bonjour, le sauveur l'Emmanuel est déjà venus sur la terre et c'est Jésus-Christ. Il est mort et il a ressuscité d'entre les morts. Il est maintenant assis à la droite de Dieu et il reviendra sur la terre à la fin des temps. Dieu seul sait quant cela arrivera.

Voir le profil de l'utilisateur

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@hanane a écrit:Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Que la prière et bénédiction soient sur son messager, Mohammad, le dernier des prophètes. Amen

Quelques chrétiens s'empresse de dire: J'ai lu la Bible plusieurs fois, je n'ai jamais vu le nom de Mohammad. Les chrétiens sont d’accord pour dire que chaque livre de la Bible annonce la venue de Jésus Christ (paix sur lui). Sans le contester, car le Christ est annoncé dans l’Ancien Testament, il convient aussi de préciser qu’en aucun cas, Jésus (paix sur lui), n’est nommément cité dans les prophéties bibliques. C’est là le propre de bien des prophéties: on comprend leur accomplissement après leur réalisation, les prophéties deviennent alors claires. Il ne serait donc que juste que l’on puisse appliquer le même processus d’appréciation pour authentifier certaines prophéties bibliques concernant la venue de Mohammad (prière et bénédiction sur lui).

Si la Bible avait prédit autant de prophéties, comme l’invasion de Nabuchodonosor, de Cyrus et d’Alexandre, les péripéties qu’auraient traversées l’Egypte, Edom et Ninive. Il serait impossible qu’ils n’aient pas annoncé la venue de Mohammad, dont la religion s’étendit de l’Orient à l’Occident et ne cessera de s’étendre avec l’aide de Dieu ; une religion qui a produit en tout genre, des milliers de savants remarquables, des saints, des héros et de grands souverains, est certainement un événement aussi remarquable que la chute de Ninive ou de Babylone. Il est certain que la Bible devait contenir quelques références au sujet d'un homme comme Mohammed qui a été à l'origine d'une communauté mondiale composée de plus d'un milliard de croyants. Il serait peu raisonnable de dire que les prophète aient pu annoncer des faits d’importance secondaire, et de négliger un événement aussi capital que l’institution de l’Islam.

En ouvrant la Bible, nous rencontrons la plus importante prophétie du Pentateuque, concernant ce personnage, dans le Deutéronome 18: 18 à 22


« Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai. Et si quelqu'un n'écoute pas mes paroles qu'il dira en mon nom, c'est moi qui lui en demanderai compte. Mais le prophète qui aura l'audace de dire en mon nom une parole que je ne lui aurai point commandé de dire, ou qui parlera au nom d'autres dieux, ce prophète-là sera puni de mort. Peut-être diras-tu dans ton coeur: Comment connaîtrons-nous la parole que l'Éternel n'aura point dite? Quand ce que dira le prophète n'aura pas lieu et n'arrivera pas, ce sera une parole que l'Éternel n'aura point dite. C'est par audace que le prophète l'aura dite: n'aie pas peur de lui. » Deutéronome 18: 18 à 22

Cette prophétie ne se réfère pas à Josué, comme le disent les savants juifs, ni à Jésus Christ, ainsi que l'ont prétendu les chrétiens.


Bonjour hanane,

Je voudrais attirer ton attention sur deux points :

En premier lieu, dans la bible, le saint nom personnel de Dieu n'est pas l'Eternel mais le tétragramme dont la traduction la plus répandue est Jéhovah. Moïse parlait comme prophète au nom de Jéhovah et pas au nom de l'Eternel qui n'est qu'un effacement du nom du Très Haut.

Le deuxième point, dans le passage que je cite tu pourra voir que c'est une réponse de Jéhovah à une demande de son peuple Israël. Le texte est suffisamment clair pour voir que c'est d'Israël que doit sortir ce prophète, d'entre les israélites. C'est le sens logique des phrases.

(Deutéronome 18:14-22) [...] “ Car ces nations que tu dépossèdes écoutaient les magiciens et les devins ; mais quant à toi, Jéhovah ton Dieu ne t’a rien donné de pareil. 15 Un prophète du milieu de toi, d’entre tes frères, comme moi, voilà ce que Jéhovah ton Dieu suscitera pour toic’est lui que vous écouterez — 16 en réponse à tout ce que tu as demandé à Jéhovah ton Dieu en Horeb, au jour de la congrégation, en disant : ‘ Que je ne recommence pas à entendre la voix de Jéhovah mon Dieu et que je ne voie plus ce grand feu, de peur que je ne meure. ’ 17 Alors Jéhovah m’a dit : ‘ Ils ont bien fait de dire ce qu’ils [ont dit]. 18 C’est un prophète comme toi que je leur susciterai du milieu de leurs frères ; oui, je mettrai mes paroles dans sa bouche et il leur dira vraiment tout ce que je lui ordonnerai. 19 Et il arrivera à coup sûr que l’homme qui n’écoutera pas mes paroles, celles qu’il dira en mon nom, je lui en demanderai compte moi-même.

C'est à dire de la lignée d'Abraham, d'Isaac et de Jacob selon l'alliance et la promesse faite par Jéhovah Dieu.

Bonne journée.

Voir le profil de l'utilisateur

rose 


Récurrent
Récurrent
Et alors pourquoi Jéhovah appelle jacob Israel ? Il parle d'israel car Jacob a lutter contre les ténèbres, contre les hommes.

genèse :
32.28 Il dit encore: ton nom ne sera plus Jacob, mais tu
seras appelé Israël;
car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu
as été vainqueur.

Exode 32:13
Souviens-toi d'Abraham, d'Isaac et d'Israël, tes
serviteurs,
auxquels tu as dit, en jurant par toi-même : Je multiplierai
votre postérité comme les étoiles du ciel, je donnerai à vos descendants tout ce pays dont j'ai parlé, et ils le posséderont à jamais.

Le peuple d'Israël est la postérité de Jacob et non une nation particulière. Dieu parle du monde entier qui sera composé des saints d'esprits de tous les peuples.

Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident
Les signes de la reconnaissance

(7) Lorsque je fus remis de mes émotions, je relus plusieurs fois les Écritures ; et,chaque fois que je les lisais, des yeux s’ajoutaient à mes yeux. Et quand les sept yeux de Dieu me furent donnés (les sept lampes du chandelier qui éclairaient ma face) je pouvais les lire couramment, même sans les ouvrir. Je vis aussi que Dieu dit à Moïse que le moment venu il susciterait un prophète semblable à lui. Comment alors celui qui se lèverait au temps marqué pourrait-il savoir s’il est ce prophète annoncé ? C’est donc ce fameux serpent qui réunirait l’un l’autre, car tous deux auraient la même connaissance des choses du ciel et de la terre. Dieu montra à Moïse les conséquences de sa science ; et Moïse sut alors que la Terre avait fait ces va-et-vient qui déterminèrent les jours de la création. Quant à moi, Dieu ne me montra point seulement les conséquences de sa science, mais le principe d’existence de toutes choses, c’est-à-dire sa science en soi avec laquelle il crée toutes choses. C’est alors qu’il m’apparut que je suis plus grand que Moïse aujourd’hui. Nous parlons des mêmes choses cependant, lui d’une manière et moi d’une autre, parce que Moïse fut contraint de voiler fortement ce qu’aujourd’hui je dois dévoiler ouvertement. C’est l’heure en effet d’expliquer ces fameux six jours et ce septième jour que Moïse évoquait.
(8) Moïse savait donc que celui qui viendrait révéler toute la vérité serait en son jour comme son frère jumeau. C’est pourquoi il écrivit des signes pour qu’il se reconnaisse dans la certitude et se fasse reconnaître de tous au temps marqué, en se couvrant des vêtements d’Aaron.

tres interessant ce que tu nous a communiqué rose, ce peux meme renforcer cette prophetie
je commence tout d'abord par la bible:
Dans Deutéronome 18, Moïse rapporte que Dieu lui a dit: "Je leur susciterai, du milieu de leurs frères, un prophète semblable à toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche et il leur dira tout ce que je lui commanderai. Si un homme n'écoute pas mes paroles que ce prophète aura prononcées en mon nom, alors c'est moi-même qui en demanderai compte à cet homme." (Deutéronome 18:18-19).

dans ce verset dieu parle d'un prophete et non d'un messie,cependant il n'y eut guère deux prophètes qui se ressemblèrent autant que Moïse et Mohammed . Ils reçurent tous deux une loi et un code de vie détaillés. Ils affrontèrent tous deux leurs ennemis et obtinrent la victoire de façon miraculeuse. Ils furent tous deux acceptés comme prophètes et hommes d'état. Ils émigrèrent tous deux suite à une conspiration pour les assassiner.

Par ailleurs, on remarque que dans l'Évangile selon Jean, les Juifs attendaient la réalisation de trois prophéties distinctes. La première était la venue du Christ. La deuxième était la venue d'Élie. Et la troisième était la venue du Prophète. C'est ce que nous comprenons lorsque nous considérons les trois questions qui furent posées à Jean le Baptiste: "Voici quel fut le témoignage de Jean, quand les Juifs envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander: "Qui es-tu?". Il confessa, il ne nia pas, il confessa: "Je ne suis pas le Christ.". "Quoi donc? lui demandèrent-ils. Es-tu Élie?". Il dit: "Je ne le suis pas.". "Es-tu le Prophète?" Il répondit: "Non.". (Jean, 1:19-21). Si nous consultons une Bible qui contient des renvois en bas de pages, nous trouverons, dans les notes au sujet du mot "le Prophète", dans Jean 1:21, que ce mot fait référence à la prophétie de Deutéronome 18:15 et 18:18.2 Nous en concluons donc que Jésus-Christ n'est pas le prophète dont il est fait mention dans Deutéronome 18:18.

Un autre signe (en plus de la prophétie dans le Deutéronome) est qu'Isaïe associe le messager relié à Qédar avec un cantique nouveau (une écriture dans un langage nouveau) qui sera chanté à Dieu (Isaïe, 42:10-11). Cela est mentionné de façon plus claire dans la prophétie d'Isaïe: "... et en langue étrangère qu'il va parler à ce peuple" (Isaïe, 28:11). Un autre point connexe est que le Coran fut révélé en plusieurs sections sur une période de vingt-trois ans. Il est intéressant de comparer cela avec Isaïe 28 qui parle de la même chose: "... quand il dit: "ordre sur ordre, ordre sur ordre, règle sur règle, règle sur règle, un peu par-ci, un peu par-là." (Isaïe, 28:10).

selon l'islam:

......................a suivre

Voir le profil de l'utilisateur

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@rose a écrit:
Le peuple d'Israël est la postérité de Jacob et non une nation particulière. Dieu parle du monde entier qui sera composé des saints d'esprits de tous les peuples.


Dieu destinait Israël à être une proprité particulière, son peuple en propre en raison d'un serment, d'une alliance et d'une promesse.

(Exode 19:3-6) 3 Et Moïse monta vers le [vrai] Dieu, et Jéhovah se mit à l’appeler de la montagne, en disant : “ Voici ce que tu diras à la maison de Jacob et ce que tu annonceras aux fils d’Israël : 4 ‘ Vous avez vu vous-mêmes ce que j’ai fait aux Égyptiens, pour que je vous porte sur des ailes d’aigles et vous amène vers moi. 5 Et maintenant, si vous obéissez strictement à ma voix et si vous gardez vraiment mon alliance, alors, à coup sûr, vous deviendrez mon bien particulier parmi tous les [autres] peuples, car toute la terre m’appartient. 6 Et vous, vous deviendrez pour moi un royaume de prêtres et une nation sainte. ’ Ce sont là les paroles que tu diras aux fils d’Israël. ”


Abraham fut le père de nombreuses grandes nations (Genèse 17:4, 5). Mais Jéhovah Dieu indiqua clairement de quelle lignée sortirait la Postérité promise qui dispenserait des bénédictions à toute l’humanité (Genèse 17:17, 21). Isaac, fils d’Abraham, ainsi que Jacob, son petit-fils, faisaient tous deux partie de la lignée qui aboutirait à la “postérité”. L’une des nations issues d’Abraham fut la nation d’Israël, composée des 12 tribus qui descendaient des fils de Jacob, petit-fils d’Abraham. C’est au sein de cette nation que la “postérité” promise finirait par apparaître. — Genèse 26:1, 4; 28:10, 13-15.

Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident
selon l'islam:

Moïse est le prophète des trois religions monothéistes : Judaïsme, Christianisme, Islam. Son message est un des appuis les plus solides de la Révélation, grande figure biblique. L’envergure de son personnage confère à l’histoire et à la théologie une dimension élargie à toute l’humanité.
Pour l’Islam, il est un des pôles de la prophétie et s’inscrit comme l’interlocuteur privilégié de Dieu dans la lignée des prophètes fondateurs. Il est cité 112 fois dans le Coran, au cours de 27 sourates (alors qu’Abraham est cité 64 fois, Jésus 26 fois et Muhammad 4 fois).

Coran IV - 164 : « Nous t’avons fait une révélation comme celles que nous fîmes à Noé et aux Prophètes après lui. Nous avons fait révélation à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob, aux Tribus, à Jésus, à Job, à Jonas, à Aaron et à Salomon. Nous avons donné des psaumes à David, et Allah a parlé à Moïse de vive voix ».
Reçu comme un législateur et un grand fondateur, Moïse est celui qui a donné au peuple d’Israël un statut comme base de sa vie. alors que mohamed aussi a donné un statut et une loi de sa vie

Coran IV - 91 : « Dis, qui a fait descendre le Livre que Moïse a apporté comme lumière et guide pour les hommes ? Dis : c’est Allah ! »
Coran 53 - 36 - 39 : « N’a-t-on pas annoncé ce qu’il y avait dans les familles de Moïse et d’Abraham qui ont parfaitement annoncé (aux hommes) qu’aucune âme ne portera le péché d’autrui et qu’en vérité l’homme n’obtient que les fruits de ses efforts ? »
Coran II - 285 : « Le Messager a cru en ce qui lui a été révélé par son Seigneur, et les croyants ont tous cru en Dieu, en ses anges et en ses livres, en ses messagers, en disant « Nous ne faisons aucune distinction entre ses messagers et nous lui sommes soumis ».

a suivre.........

Voir le profil de l'utilisateur

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@hanane a écrit:
je commence tout d'abord par la bible:
Dans Deutéronome 18, Moïse rapporte que Dieu lui a dit: "Je leur susciterai, du milieu de leurs frères, un prophète semblable à toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche et il leur dira tout ce que je lui commanderai. Si un homme n'écoute pas mes paroles que ce prophète aura prononcées en mon nom, alors c'est moi-même qui en demanderai compte à cet homme." (Deutéronome 18:18-19).

dans ce verset dieu parle d'un prophete et non d'un messie,cependant il n'y eut guère deux prophètes qui se ressemblèrent autant que Moïse et Mohammed .

Bonjour hanane,

A moins d'être sorti du milieu d'Israël, d'entre les juifs, les hébreux, je vois mal comment alors appliquer ce passage à Mohammed. Car c'est bien d'Israël que ce prophète devait sortir et c'est pour s'adresser aux israélites comme représentant de Jéhovah Dieu et médiateur.


(Deutéronome 18:15-16) 15 Un prophète du milieu de toi, d’entre tes frères, comme moi, voilà ce que Jéhovah ton Dieu suscitera pour toi — c’est lui que vous écouterez — 16 en réponse à tout ce que tu as demandé à Jéhovah ton Dieu en Horeb, au jour de la congrégation, en disant : ‘ Que je ne recommence pas à entendre la voix de Jéhovah mon Dieu et que je ne voie plus ce grand feu, de peur que je ne meure [...]


Moïse fut appelé un Christ, ou Oint, alors qu’il ne fut pas oint d’huile, parce qu’il fut établi par Jéhovah pour être son prophète et son représentant, le conducteur et le libérateur d’Israël (Hé 11:24-26).

On parle encore de certains hommes, tels que le prophète Élisée et le roi syrien Hazaël, comme étant “oints”, alors que rien ne prouve qu’on ait versé de l’huile sur eux (1 Rois 19:15, 16; Psaume 105:14, 15; Ésaïe 45:1). En conséquence, un individu pouvait être “oint” par le fait qu’il avait été choisi ou spécialement mandaté.
Dans ce sens, Moïse lui-même était l’oint de Dieu, et, en Hébreux 11:26, certaines traductions de la Bible rendent même le terme grec par “l’Oint de Dieu” ou “l’Oint”.

Les mots “Messie” et “Christ” signifient tous les deux “oint”.



D'autres prophéties révélèrent qu’une postérité spéciale, un souverain, viendrait précisément par la tribu de Juda. On lit en Genèse 49:10: “Le sceptre ne quittera pas Juda, ni le législateur sa descendance, jusqu’à ce que vienne Chilo, à lui l’assemblée des peuples.” Rachi, commentateur de la Bible, déclare à propos de l’expression “jusqu’à ce que vienne Chilo”: “C’est le roi Messie à qui appartient la royauté.” À l’instar de Rachi, de nombreux commentateurs de la Bible ont vu dans cette prophétie une allusion messianique.

(Nombres 24:17) [...] Je le verrai, mais non maintenant, je l’apercevrai, mais non de près. À coup sûr, une étoile sortira de Jacob, un sceptre s’élèvera vraiment d’Israël. [...]


Bonne journée.

Voir le profil de l'utilisateur

marcelie 


Habitué
Habitué
@ami de la vérité a écrit:
@hanane a écrit:Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Que la prière et bénédiction soient sur son messager, Mohammed, le dernier des prophètes. Amen

Quelques chrétiens s'empresse de dire: J'ai lu la Bible plusieurs fois, je n'ai jamais vu le nom de Mohammed. Les chrétiens sont d’accord pour dire que chaque livre de la Bible annonce la venue de Jésus Christ (paix sur lui). Sans le contester, car le Christ est annoncé dans l’Ancien Testament, il convient aussi de préciser qu’en aucun cas, Jésus (paix sur lui), n’est nommément cité dans les prophéties bibliques. C’est là le propre de bien des prophéties: on comprend leur accomplissement après leur réalisation, les prophéties deviennent alors claires. Il ne serait donc que juste que l’on puisse appliquer le même processus d’appréciation pour authentifier certaines prophéties bibliques concernant la venue de Mohammed (prière et bénédiction sur lui).

Si la Bible avait prédit autant de prophéties, comme l’invasion de Nabuchodonosor, de Cyrus et d’Alexandre, les péripéties qu’auraient traversées l’Egypte, Edom et Ninive. Il serait impossible qu’ils n’aient pas annoncé la venue de Mohammed, dont la religion s’étendit de l’Orient à l’Occident et ne cessera de s’étendre avec l’aide de Dieu ; une religion qui a produit en tout genre, des milliers de savants remarquables, des saints, des héros et de grands souverains, est certainement un événement aussi remarquable que la chute de Ninive ou de Babylone. Il est certain que la Bible devait contenir quelques références au sujet d'un homme comme Mohamed qui a été à l'origine d'une communauté mondiale composée de plus d'un milliard de croyants. Il serait peu raisonnable de dire que les prophète aient pu annoncer des faits d’importance secondaire, et de négliger un événement aussi capital que l’institution de l’Islam.

En ouvrant la Bible, nous rencontrons la plus importante prophétie du Pentateuque, concernant ce personnage, dans le Deutéronome 18: 18 à 22


« Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai. Et si quelqu'un n'écoute pas mes paroles qu'il dira en mon nom, c'est moi qui lui en demanderai compte. Mais le prophète qui aura l'audace de dire en mon nom une parole que je ne lui aurai point commandé de dire, ou qui parlera au nom d'autres dieux, ce prophète-là sera puni de mort. Peut-être diras-tu dans ton coeur: Comment connaîtrons-nous la parole que l'Éternel n'aura point dite? Quand ce que dira le prophète n'aura pas lieu et n'arrivera pas, ce sera une parole que l'Éternel n'aura point dite. C'est par audace que le prophète l'aura dite: n'aie pas peur de lui. » Deutéronome 18: 18 à 22

Cette prophétie ne se réfère pas à Josué, comme le disent les savants juifs, ni à Jésus Christ, ainsi que l'ont prétendu les chrétiens.


Bonjour hanane,

Je voudrais attirer ton attention sur deux points :

En premier lieu, dans la bible, le saint nom personnel de Dieu n'est pas l'Eternel mais le tétragramme dont la traduction la plus répandue est Jéhovah. Moïse parlait comme prophète au nom de Jéhovah et pas au nom de l'Eternel qui n'est qu'un effacement du nom du Très Haut.

Le deuxième point, dans le passage que je cite tu pourra voir que c'est une réponse de Jéhovah à une demande de son peuple Israël. Le texte est suffisamment clair pour voir que c'est d'Israël que doit sortir ce prophète, d'entre les israélites. C'est le sens logique des phrases.

(Deutéronome 18:14-22) [...] “ Car ces nations que tu dépossèdes écoutaient les magiciens et les devins ; mais quant à toi, Jéhovah ton Dieu ne t’a rien donné de pareil. 15 Un prophète du milieu de toi, d’entre tes frères, comme moi, voilà ce que Jéhovah ton Dieu suscitera pour toic’est lui que vous écouterez — 16 en réponse à tout ce que tu as demandé à Jéhovah ton Dieu en Horeb, au jour de la congrégation, en disant : ‘ Que je ne recommence pas à entendre la voix de Jéhovah mon Dieu et que je ne voie plus ce grand feu, de peur que je ne meure. ’ 17 Alors Jéhovah m’a dit : ‘ Ils ont bien fait de dire ce qu’ils [ont dit]. 18 C’est un prophète comme toi que je leur susciterai du milieu de leurs frères ; oui, je mettrai mes paroles dans sa bouche et il leur dira vraiment tout ce que je lui ordonnerai. 19 Et il arrivera à coup sûr que l’homme qui n’écoutera pas mes paroles, celles qu’il dira en mon nom, je lui en demanderai compte moi-même.

C'est à dire de la lignée d'Abraham, d'Isaac et de Jacob selon l'alliance et la promesse faite par Jéhovah Dieu.

Bonne journée.
Bonjour ami de la vérité. j'ajoute ceci : Le prophète suscité par Jéhovah "Yahvé" au milieu des frères du peuple d'Israel, c'est Jésus-Christ le Fils unique de Dieu. Bonne journée.

Voir le profil de l'utilisateur

rose 


Récurrent
Récurrent
merci de vos échanges,

Quand on lit ésaie chap 42:1-7, Esaie parle d'un prophète qui ne se fera pas entendre par sa voix. Hors Jésus annonçait la bonne nouvelle du royaume dans les villages. Et Mohamed si il était accepté comme homme d'état lui aussi a du se faire entendre.
Alors que Emmanuel, lui n'a pas utilisé sa voix pour se faire entendre, il a écrit un livre.

42.1 Voici mon serviteur, que je soutiendrai, Mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J'ai mis mon esprit sur lui; Il annoncera la justice aux nations.
42.2 Il ne criera point, il n'élèvera point la voix, Et ne la fera point entendre dans les rues.
42.3 Il ne brisera point le roseau cassé, Et il n'éteindra point la mèche qui brûle encore; Il annoncera la justice selon la vérité.
42.4 Il ne se découragera point et ne se relâchera point, Jusqu'à ce qu'il ait établi la justice sur la terre, Et que les îles espèrent en sa loi.
42.5 Ainsi parle Dieu, l'Éternel, Qui a créé les cieux et qui les a déployés, Qui a étendu la terre et ses productions, Qui a donné la respiration à ceux qui la peuplent, Et le souffle à ceux qui y marchent.
42.6 Moi, l'Éternel, je t'ai appelé pour le salut, Et je te prendrai par la main, Je te garderai, et je t'établirai pour traiter alliance avec le peuple, Pour être la lumière des nations,
42.7 Pour ouvrir les yeux des aveugles, Pour faire sortir de prison le captif, Et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres


C'est vrai que Mohamed pourrais correspondre au prophète annoncé dans l'ancien testament.
Excusez moi mais je n'arrive pas à effacer le texte en gras.

Voir le profil de l'utilisateur

marcelie 


Habitué
Habitué
@rose a écrit:merci de vos échanges,

Quand on lit isaïe chap 42:1-7, Esaie parle d'un prophète qui ne se fera pas entendre par sa voix. Hors Jésus annonçait la bonne nouvelle du royaume dans les villages. Et Mohamed si il était accepté comme homme d'état lui aussi a du se faire entendre.
Alors que Emmanuel, lui n'a pas utilisé sa voix pour se faire entendre, il a écrit un livre.

42.1 Voici mon serviteur, que je soutiendrai, Mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J'ai mis mon esprit sur lui; Il annoncera la justice aux nations.
42.2 Il ne criera point, il n'élèvera point la voix, Et ne la fera point entendre dans les rues.
42.3 Il ne brisera point le roseau cassé, Et il n'éteindra point la mèche qui brûle encore; Il annoncera la justice selon la vérité.
42.4 Il ne se découragera point et ne se relâchera point, Jusqu'à ce qu'il ait établi la justice sur la terre, Et que les îles espèrent en sa loi.
42.5 Ainsi parle Dieu, l'Éternel, Qui a créé les cieux et qui les a déployés, Qui a étendu la terre et ses productions, Qui a donné la respiration à ceux qui la peuplent, Et le souffle à ceux qui y marchent.
42.6 Moi, l'Éternel, je t'ai appelé pour le salut, Et je te prendrai par la main, Je te garderai, et je t'établirai pour traiter alliance avec le peuple, Pour être la lumière des nations,
42.7 Pour ouvrir les yeux des aveugles, Pour faire sortir de prison le captif, Et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres


C'est vrai que Mohamed pourrais correspondre au prophète annoncé dans l'ancien testament.
Excusez moi mais je n'arrive pas à effacer le texte en gras.
Bonjour Rose, excuse moi mais Jésus n'a jamais fait entendre sa voix dans la rue. Il a fait entendre sa voix dans les synagogues et le temple de Jérusalem, dans une barque sur le bord d'un lac, sur une montagne, dans le désert à la samaritaine. Es que tu peut me cité un verset qui mentionne que Jésus a fait entendre sa voix dans un village ou une rue ? Bonne soirée.

Voir le profil de l'utilisateur

marcelie 


Habitué
Habitué
@marcelie a écrit:
@rose a écrit:merci de vos échanges,

Quand on lit isaïe chap 42:1-7, Esaie parle d'un prophète qui ne se fera pas entendre par sa voix. Hors Jésus annonçait la bonne nouvelle du royaume dans les villages. Et Mohamed si il était accepté comme homme d'état lui aussi a du se faire entendre.
Alors que Emmanuel, lui n'a pas utilisé sa voix pour se faire entendre, il a écrit un livre.

42.1 Voici mon serviteur, que je soutiendrai, Mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J'ai mis mon esprit sur lui; Il annoncera la justice aux nations.
42.2 Il ne criera point, il n'élèvera point la voix, Et ne la fera point entendre dans les rues.
42.3 Il ne brisera point le roseau cassé, Et il n'éteindra point la mèche qui brûle encore; Il annoncera la justice selon la vérité.
42.4 Il ne se découragera point et ne se relâchera point, Jusqu'à ce qu'il ait établi la justice sur la terre, Et que les îles espèrent en sa loi.
42.5 Ainsi parle Dieu, l'Éternel, Qui a créé les cieux et qui les a déployés, Qui a étendu la terre et ses productions, Qui a donné la respiration à ceux qui la peuplent, Et le souffle à ceux qui y marchent.
42.6 Moi, l'Éternel, je t'ai appelé pour le salut, Et je te prendrai par la main, Je te garderai, et je t'établirai pour traiter alliance avec le peuple, Pour être la lumière des nations,
42.7 Pour ouvrir les yeux des aveugles, Pour faire sortir de prison le captif, Et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres


C'est vrai que Mohamed pourrais correspondre au prophète annoncé dans l'ancien testament.
Excusez moi mais je n'arrive pas à effacer le texte en gras.
Bonjour Rose, excuse moi mais Jésus n'a jamais fait entendre sa voix dans la rue. Il a fait entendre sa voix dans les synagogues et le temple de Jérusalem, dans une barque sur le bord d'un lac, sur une montagne, dans le désert à la samaritaine. Es que tu peut me cité un verset qui mentionne que Jésus a fait entendre sa voix dans un village ou une rue ? Bonne soirée.
Jésus a ouvert les yeux des aveugles, il est la lumière des nations il est le serviteur que Dieu soutiens.

Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident
Par ailleurs, on remarque que dans l'Évangile selon Jean, les Juifs attendaient la réalisation de trois prophéties distinctes. La première était la venue du Christ. La deuxième était la venue d'Élie. Et la troisième était la venue du Prophète. C'est ce que nous comprenons lorsque nous considérons les trois questions qui furent posées à Jean le Baptiste: "Voici quel fut le témoignage de Jean, quand les Juifs envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander: "Qui es-tu?". Il confessa, il ne nia pas, il confessa: "Je ne suis pas le Christ.". "Quoi donc? lui demandèrent-ils. Es-tu Élie?". Il dit: "Je ne le suis pas.". "Es-tu le Prophète?" Il répondit: "Non.". (Jean, 1:19-21). Si nous consultons une Bible qui contient des renvois en bas de pages, nous trouverons, dans les notes au sujet du mot "le Prophète", dans Jean 1:21, que ce mot fait référence à la prophétie de Deutéronome 18:15 et 18:18.2 Nous en concluons donc que Jésus-Christ n'est pas le prophète dont il est fait mention dans Deutéronome 18:18.

sinon mes chers chretiens, selon ces versets de Deutéronome, on a le christ, qu'on connait d'ailleurs, Elie connu aussi, et le prophete de qui bien il s'agit??????????????????????????????????

Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident

A moins d'être sorti du milieu d'Israël, d'entre les juifs, les hébreux, je vois mal comment alors appliquer ce passage à Mohammed. Car c'est bien d'Israël que ce prophète devait sortir et c'est pour s'adresser aux israélites comme représentant de Jéhovah Dieu et médiateur.


oui ami de la verité, c'est selon toi mais selon ta bible:

Le texte du Deutéronome dit « du milieu de leurs frères ». Si l'Ecriture avait voulu dire que le Prophète serait de la race d'Israël, elle aurait dit « l'un d'eux » ; le mot frère indique une affinité de race, une communauté d'origine. La Genèse dit, en parlant d'Ismaël 16: 12 :
« il habitera en face de tous ses frères »,
et dans un autre endroit 25: 1 « Il s'établit en présence de tous ses frères », c'est-à-dire devant les descendants d'Esaü, d'Isaac et des autres enfants d'Abraham. On lit dans les Nombres (20: 14) : « De Kadès, Moïse envoya des messagers au roi d'Édom, pour lui dire: Ainsi parle ton frère Israël: »

donc et puisque mohamed est un descendant d'ismail qui est un frere d'israilite, mohamed est un parmi les freres des israilites

et ne cherche surtout pas a devoiler la verité cher ami de la verité

Voir le profil de l'utilisateur

marcelie 


Habitué
Habitué
@hanane a écrit:
A moins d'être sorti du milieu d'Israël, d'entre les juifs, les hébreux, je vois mal comment alors appliquer ce passage à Mohammed. Car c'est bien d'Israël que ce prophète devait sortir et c'est pour s'adresser aux israélites comme représentant de Jéhovah Dieu et médiateur.


oui ami de la verité, c'est selon toi mais selon ta bible:

Le texte du Deutéronome dit « du milieu de leurs frères ». Si l'Ecriture avait voulu dire que le Prophète serait de la race d'Israël, elle aurait dit « l'un d'eux » ; le mot frère indique une affinité de race, une communauté d'origine. La Genèse dit, en parlant d'Ismaël 16: 12 :
« il habitera en face de tous ses frères »,
et dans un autre endroit 25: 1 « Il s'établit en présence de tous ses frères », c'est-à-dire devant les descendants d'Esaü, d'Isaac et des autres enfants d'Abraham. On lit dans les Nombres (20: 14) : « De Kadès, Moïse envoya des messagers au roi d'Édom, pour lui dire: Ainsi parle ton frère Israël: »

donc et puisque mohamed est un descendant d'ismail qui est un frere d'israilite, mohamed est un parmi les freres des israélites

et ne cherche surtout pas a dévoilé la verité cher ami de la verité
Ismael n'est pas un frère d'israélite et encore moi Mohamed. Israel c'est Jacob le fils d'Isaac. Isaac est le fils légitime d'Abraham et de Sara sa femme. Ismael est le fils d'Abraham et d'Agar la servante égyptienne de Sara. Dans Deutéronome 18, Dieu "Yahvé" s'adresse aux peuple israelite et quant il dis " du milieu de toi, parmi tes frères" il parle des descendants de Jacob "Israel" fils d'Abraham et de Sara. Il parle de la descendance de Judas l'un des fils de Jacob. Il parle de Jésus de Nazareth le roi des Juifs.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Tu veux dire quoi ? que Ismaël n'est pas un fils légitime c'est pour ça qu'il n'est pas frère d'Isaac ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@rose a écrit:merci de vos échanges,

Quand on lit ésaie chap 42:1-7, Esaie parle d'un prophète qui ne se fera pas entendre par sa voix. Hors Jésus annonçait la bonne nouvelle du royaume dans les villages. Et Mohamed si il était accepté comme homme d'état lui aussi a du se faire entendre.
Alors que Emmanuel, lui n'a pas utilisé sa voix pour se faire entendre, il a écrit un livre.

42.1 Voici mon serviteur, que je soutiendrai, Mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J'ai mis mon esprit sur lui; Il annoncera la justice aux nations.
42.2 Il ne criera point, il n'élèvera point la voix, Et ne la fera point entendre dans les rues.
42.3 Il ne brisera point le roseau cassé, Et il n'éteindra point la mèche qui brûle encore; Il annoncera la justice selon la vérité.
42.4 Il ne se découragera point et ne se relâchera point, Jusqu'à ce qu'il ait établi la justice sur la terre, Et que les îles espèrent en sa loi.
42.5 Ainsi parle Dieu, l'Éternel, Qui a créé les cieux et qui les a déployés, Qui a étendu la terre et ses productions, Qui a donné la respiration à ceux qui la peuplent, Et le souffle à ceux qui y marchent.
42.6 Moi, l'Éternel, je t'ai appelé pour le salut, Et je te prendrai par la main, Je te garderai, et je t'établirai pour traiter alliance avec le peuple, Pour être la lumière des nations,
42.7 Pour ouvrir les yeux des aveugles, Pour faire sortir de prison le captif, Et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres

C'est vrai que Mohamed pourrais correspondre au prophète annoncé dans l'ancien testament.
Excusez moi mais je n'arrive pas à effacer le texte en gras.

Bonjour rose,

Pour le texte en gras tu dois avoir des codes qui encadrent le texte, par exemple ce code met le texte en gras .
Les codes apparaissent à l'édition. Il te suffit de les enlever smile

Oui Isaïe est un livre très intéressant, il parle à plusieurs reprise d'un personnage d'exception.

(Isaïe 61:1-3) 61 L’esprit du Souverain Seigneur Jéhovah est sur moi, parce que Jéhovah m’a oint pour annoncer de bonnes nouvelles aux humbles. Il m’a envoyé pour panser ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer la liberté aux captifs, et aux prisonniers l’ouverture complète [des yeux] ;

(Isaïe 11:1-5) [...] Et une jeune pousse sortira à coup sûr de la souche de Jessé ; et un rejeton issu de ses racines sera fécond. 2 Oui, sur lui se posera l’esprit de Jéhovah, l’esprit de sagesse et d’intelligence, l’esprit de conseil et de force, l’esprit de connaissance et de crainte de Jéhovah ; 3 et son plaisir sera dans la crainte de Jéhovah. Et il ne jugera pas sur ce qui se montrera à ses yeux, et il ne reprendra pas d’après ce qu’entendront ses oreilles.Et vraiment il jugera les petits avec justice ; et il reprendra avec droiture en faveur des humbles de la terre. Oui, il frappera la terre avec le bâton de sa bouche ; et de l’esprit de ses lèvres il fera mourir le méchant. 5 Et la justice sera réellement la ceinture de ses hanches, et la fidélité la ceinture de ses reins.

(Isaïe 32:1-2) [...] Voyez ! Un roi régnera pour la justice ; et quant aux princes, ils gouverneront comme princes pour le droit. 2 Et chacun devra être comme une cachette contre le vent et une retraite contre la tempête de pluie, comme des ruisseaux d’eau dans une terre aride, comme l’ombre d’un rocher massif dans une terre épuisée.


(Isaïe 9:6-7) [...] Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné ; et la domination princière sera sur son épaule. Et on l’appellera du nom de Conseiller merveilleux, Dieu fort, Père éternel, Prince de paix. 7 À l’abondance de la domination princière et à la paix il n’y aura pas de fin, sur le trône de David et sur son royaume, pour l’établir solidement et le soutenir par le moyen du droit et par le moyen de la justice, dès maintenant et pour des temps indéfinis. Le zèle même de Jéhovah des armées fera cela.


Mais Isaïe n'est pas le seul à avoir prophétisé au sujet de ce personnage d'exception.

Bonne journée.

Voir le profil de l'utilisateur

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@hanane a écrit:
A moins d'être sorti du milieu d'Israël, d'entre les juifs, les hébreux, je vois mal comment alors appliquer ce passage à Mohammed. Car c'est bien d'Israël que ce prophète devait sortir et c'est pour s'adresser aux israélites comme représentant de Jéhovah Dieu et médiateur.


oui ami de la verité, c'est selon toi mais selon ta bible:

Le texte du Deutéronome dit « du milieu de leurs frères ». Si l'Ecriture avait voulu dire que le Prophète serait de la race d'Israël, elle aurait dit « l'un d'eux » ;

Bonjour hanane,

Mais c'est précisé : "du milieu de toi" au verset 15, le chapitre 18 faisant exclusivement référence à Israël à ce sujet.

@hanane a écrit:
« il habitera en face de tous ses frères », [/b]et dans un autre endroit 25: 1 « Il s'établit en présence de tous ses frères », c'est-à-dire devant les descendants d'Esaü, d'Isaac et des autres enfants d'Abraham. On lit dans les Nombres (20: 14) : « De Kadès, Moïse envoya des messagers au roi d'Édom, pour lui dire: Ainsi parle ton frère Israël: »

donc et puisque mohamed est un descendant d'ismail qui est un frere d'israilite, mohamed est un parmi les freres des israilites

et ne cherche surtout pas a devoiler la verité cher ami de la verité


Tu oublies que les israélites étaient contitués en tribus, descendants des fils de Jacob, c'est à dire qu'ils étaient tous frères entre eux smile. De plus l'alliance passée avec Abraham, Isaac et Jacob, Yshmaël n'y avait pas part :

(Exode 2:24-25) [...] Dieu se souvint de son alliance avec Abraham, Isaac et Jacob. 25 Dieu regarda donc les fils d’Israël et Dieu prêta attention.

(Deutéronome 29:12-13) 12 afin que tu entres dans l’alliance de Jéhovah ton Dieu et son serment, que Jéhovah ton Dieu conclut avec toi aujourd’hui, 13 dans le but de t’établir aujourd’hui comme son peuple et pour qu’il se montre ton Dieu, comme il te l’a promis et comme il l’a juré à tes ancêtres Abraham, Isaac et Jacob.


Et par l'alliance de la Loi avec Israël les israélites furent mis à part de tous les autres peuples dont les édomites et les ismaélites.

(Exode 19:5-6) [...] Et maintenant, si vous obéissez strictement à ma voix et si vous gardez vraiment mon alliance, alors, à coup sûr, vous deviendrez mon bien particulier parmi tous les [autres] peuples, car toute la terre m’appartient. 6 Et vous, vous deviendrez pour moi un royaume de prêtres et une nation sainte. ’ [...]

Les alliances ainsi passés par Dieu ne laissait aucune place à la venue d'un prophète d'un autre peuple, d'une autre nation, d'une autre descendance que celle venant d'Abraham, Isaac et Jacob. Il fallait aussi que s'accomplisse la Loi. Un autre critère important, au sujet du prophète semblable à Moïse, il fallait que celui-ci corresponde à un vrai prophète.

Selon Moïse, les trois critères qui faisaient reconnaître le vrai prophète : le vrai prophète parlait au nom de Jéhovah ; les choses prédites se réalisaient (Dt 18:20-22) ; et ses prophéties devaient défendre le vrai culte, être en harmonie avec la parole et les commandements révélés de Dieu (Dt 13:1-4)

(Deutéronome 13:1-4) [...] “ S’il se lève au milieu de toi un prophète ou un rêveur [ayant fait] un rêve, si vraiment il te donne un signe ou un présage, 2 et que se réalise effectivement le signe ou le présage dont il t’a parlé, en disant : ‘ Marchons à la suite d’autres dieux que tu n’as pas connus, et servons-les ’, 3 il ne faudra pas que tu écoutes les paroles de ce prophète ou le rêveur de ce rêve, car Jéhovah votre Dieu vous éprouve pour savoir si vous aimez Jéhovah votre Dieu de tout votre cœur et de toute votre âme. 4 C’est à la suite de Jéhovah votre Dieu que vous marcherez, et c’est lui que vous craindrez, et ce sont ses commandements que vous garderez, et c’est sa voix que vous écouterez, et c’est lui que vous servirez, et c’est à lui que vous vous attacherez.

Puisque la Loi est venue par Moïse, et tout comme Moïse fut sous cette Loi, le prophète annoncé devait être placé sous cette Loi. D'après ce que j'ai lu du coran, celui-ci ne remet jamais en question le contenu du Livre donné à Moïse, le pentateuque.


La Genèse est le premier livre du Pentateuque (mot d’origine grecque qui signifie “ cinq rouleaux ” ou “ volume quintuple ”). À l’origine le Pentateuque formait vraisemblablement un seul livre appelé Torah (Loi) ou “ le livre de la loi de Moïse, et il fut par la suite divisé en cinq rouleaux pour plus de commodité. — Jos. 23:6 ; Ezra 6:18.


Puis Nous avons donné à Moïse le Livre complet en récompense pour le bien qu'il avait fait, et comme un exposé détaillé de toute chose, un guide et une miséricorde... (Al-An'aam: 154)

Certes, Nous avons donné le Livre à Moïse; Nous avons envoyé après lui des prophètes successifs. Et Nous avons donné des preuves à Jésus fils de Marie, et Nous l'avons renforcé du Saint-Esprit.... (Al-Baqara: 87)

Al-Baqara: 87 t'indique que le Livre donné à Moïse, le livre complet était préservé au temps de Jésus. Jésus confirmant avec des preuves ce que dit ce Livre donné à Moïse, à son sujet.

Moïse a parlé au sujet de Jésus.
(Jean 1:45) [...] Philippe trouva Nathanaël et lui dit : “ Nous avons trouvé celui dont Moïse, dans la Loi, et les Prophètes ont écrit : c’est Jésus, le fils de Joseph, de Nazareth. ”

(Jean 5:46-47) [...] En effet, si vous croyiez Moïse, vous me croiriez, car celui-là a écrit à mon sujet. 47 Mais si vous ne croyez pas les écrits de celui-là, comment croirez-vous mes paroles ? ”


Bonne réflexion et bonne journée.


Voir le profil de l'utilisateur

marcelie 


Habitué
Habitué
@TetSpider a écrit:Tu veux dire quoi ? que Ismaël n'est pas un fils légitime c'est pour ça qu'il n'est pas frère d'Isaac ?
Je n'ai pas dis qu'Isaac n'était pas pas le frère d'Ismael; car il est le demi frère d'Ismael, il a le même père Abraham mais il n'a pas la même mère. Je dis qu'il n'est pas le frère des fils de Jacob "Israel" et des descendants d'Israel. Moise est un descendant de Jacob "Israel". Et lorsque Yahvé le Dieu de Moise lui dis : Je susciterai pour toi, du milieu de toi, parmi tes frère, un prophète comme moi que vous écouterez. les frères en questions ce sont la descendance de Jacob et non pas la descendance d'Ismael.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Oui mais pourquoi il n'a pas été dit, je susciterai au milieux de toi, parmi les tiens ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

marcelie 


Habitué
Habitué
@TetSpider a écrit:Oui mais pourquoi il n'a pas été dit, je susciterai au milieux de toi, parmi les tiens ?
Il a dit du milieu de toi, pas au milieu de toi. Il a dit parmi tes frères; ce qui est plus précis que parmi les tiens. Parmi les tiens s'est vague, n'importe qui peut dire être parmi ceux qui appartiennent a Moise.

Voir le profil de l'utilisateur

marcelie 


Habitué
Habitué
@marcelie a écrit:
@rose a écrit:merci de vos échanges,

Quand on lit isaïe chap 42:1-7, Esaie parle d'un prophète qui ne se fera pas entendre par sa voix. Hors Jésus annonçait la bonne nouvelle du royaume dans les villages. Et Mohamed si il était accepté comme homme d'état lui aussi a du se faire entendre.
Alors que Emmanuel, lui n'a pas utilisé sa voix pour se faire entendre, il a écrit un livre.

42.1 Voici mon serviteur, que je soutiendrai, Mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J'ai mis mon esprit sur lui; Il annoncera la justice aux nations.
42.2 Il ne criera point, il n'élèvera point la voix, Et ne la fera point entendre dans les rues.
42.3 Il ne brisera point le roseau cassé, Et il n'éteindra point la mèche qui brûle encore; Il annoncera la justice selon la vérité.
42.4 Il ne se découragera point et ne se relâchera point, Jusqu'à ce qu'il ait établi la justice sur la terre, Et que les îles espèrent en sa loi.
42.5 Ainsi parle Dieu, l'Éternel, Qui a créé les cieux et qui les a déployés, Qui a étendu la terre et ses productions, Qui a donné la respiration à ceux qui la peuplent, Et le souffle à ceux qui y marchent.
42.6 Moi, l'Éternel, je t'ai appelé pour le salut, Et je te prendrai par la main, Je te garderai, et je t'établirai pour traiter alliance avec le peuple, Pour être la lumière des nations,
42.7 Pour ouvrir les yeux des aveugles, Pour faire sortir de prison le captif, Et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres


C'est vrai que Mohamed pourrais correspondre au prophète annoncé dans l'ancien testament.
Excusez moi mais je n'arrive pas à effacer le texte en gras.
Bonjour Rose, excuse moi mais Jésus n'a jamais fait entendre sa voix dans la rue. Il a fait entendre sa voix dans les synagogues et le temple de Jérusalem, dans une barque sur le bord d'un lac, sur une montagne, dans le désert à la samaritaine. Es que tu peut me cité un verset qui mentionne que Jésus a fait entendre sa voix dans un village ou une rue ? Bonne soirée.
Bonjour rose, tu ne répond pas ?

Voir le profil de l'utilisateur

rose 


Récurrent
Récurrent
Bonjour Marcélie,

Tu as raison Jésus ne fait pas entendre sa voix dans les rues, mais de villes en villes et de villages en villages.

Luc 8:1 Ensuite, Jésus allait de ville en ville et de village en village, prêchant et annonçant la bonne nouvelle du royaume de Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@marcelie a écrit:Il a dit du milieu de toi, pas au milieu de toi. Il a dit parmi tes frères; ce qui est plus précis que parmi les tiens. Parmi les tiens s'est vague, n'importe qui peut dire être parmi ceux qui appartiennent a Moise.
Bon ok, et ça été qui ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum