anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

farfar 


Passionné
Passionné
la sagesse Divine dans l’agencement de certains versets du Coran qui renvoient une signification qui ne peut être discernée qu’à travers un examen de données externes au Coran.
Un exemple classique de ce genre de verset est présent dans la Sourate du Coran Al Imran, dans laquelle Allah le Très Haut déclare que « la première Maison (d’adoration du Vrai Dieu Unique) construite pour l’humanité fut celle qui est à Bakka la bénie[…] » (Coran, Al Imran 3:96).
Toutes les autorités s’accordent sur le fait que Bakkah est l’ancien nom de Makkah.
Le verset fait référence à l’ancien nom de Bakkah bien qu’ailleurs dans le Coran, le mot Makkah est utilisé (voir Coran, Al Fath 48 :24). Pourquoi Allah retourne-t-Il à l’ancien nom de Bakkah dans le verset précité, plutôt que d’utiliser le nom de Makkah utilisé partout ailleurs dans le Coran ?

La réponse à cette question ne peut être trouvée sans une étude de la Bible. Lorsque nous agissons ainsi, nous voyons que toutes les références aux points suivants sont étrangement absentes de la Bible :

• Les visites régulières d’Abraham en Arabie,

• Hajjar et Ismaël étaient tous deux dans une vallée aride en Arabie,

• Zam Zam est un puits dans cette vallée aride d’Arabie,

• Le premier Masjid a été établi dans cette vallée aride d’Arabie, et,

• Abraham et Ismaël ont construit un bâtiment à cet endroit,

• Abraham a établi le pèlerinage à cette Maison d’Allah (Hajj) en Arabie,

• Ismaël fut l’enfant du sacrifice et

• l’épreuve du sacrifice eut lieu à cet endroit en Arabie

Cependant, la Bible contient toujours le mot de Baca préservé dans ses textes (voir ci-dessous). Le mot Baca semble avoir échappé à l’attention de ceux qui ont honteusement réécrit le Texte Saint dans le but de supprimer ou de fausser l’ensemble de ce qui précède. Peut-être était-ce Allah le Très- Haut qui a Lui-même fait qu’ils outrepassent ce mot. Il est très clair que l’intention Divine de revenir dans le Coran à l’ancien mot de Bakkah était de diriger l’attention vers la preuve de la vérité à ce jour préservée dans la Bible néanmoins corrompue, et d’ainsi exposer le texte :

Psaume 84 (Les commentaires entre parenthèses sont la traduction de la nouvelle version internationale)

1. Combien sont aimables tes demeures, Ô SEIGNEUR des armées !

2. Mon âme désire ardemment, oui, même elle soupire après les cours du SEIGNEUR ; mon cœur et ma chair crient vers le Dieu vivant.

3. Oui, le passereau a trouvé une maison, et l’hirondelle son nid où elle a mis ses petits, c’est-à-dire tes autels, ô SEIGNEUR des armées, mon Roi et mon Dieu.

4. Bénis sont ceux qui demeurent dans ta maison ; ils te loueront encore. Selah.

5. Béni est l’homme dont la vigueur en toi, et ceux au cœur desquels sont les chemins (pèlerinage).

6. Qui passant par la vallée de Baca en font un puits ; la pluie aussi remplit les mares.

Il y a une preuve manifeste dans les mots ci-dessus « Vallée de Baca », « Puits », « pèlerinage », « ta maison », et « tes demeures », en référence à la Kaaba ou Baytullah (La maison d’Allah) à Mekkah (la Mecque) et à Zam Zam, le puits d’eau à la Mecque qui a jaillit lorsque Hajjar cherchait de l’eau pour Ismaël (AS).

L’explication ci-dessus du verset 96 de la Sourate Al Imran du Coran établit une méthodologie (Usul al Tafsir) dans le but de saisir la totalité du sens transmis par le verset.
Ce n’est qu’à travers une étude des données extérieures au Coran qu’un tel sens peut être pénétré.
Il importe peu de savoir si de telles données existaient à l’époque de la révélation du Coran ou si elles sont apparues dans le processus historique bien après Sa révélation.
Après tout, le Coran lui-même a déclaré que ces « Signes Divins » qui émergeront au final, confirmeront la vérité dans ce livre saint :

« Avec le temps, Nous continuerons à leur montrer Nos signes (transmettant des messages à travers ce qu’ils perçoivent), aussi bien dans l’Univers qu’en eux-mêmes (ce qui inclut le déroulement de l’histoire), pour qu’ils reconnaissent que ce ceci [révélation] est bien la Vérité. Ne (leur) suffit-il donc pas que ton Seigneur soit Témoin de toute chose? » (Coran, Fussilat 41 :53)

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
Bonjour Farfar,
Je suis étonné que tu utilises une version trinitaire qui remplace le nom de Dieu (Jéhovah ou Yahweh) par Seigneur.
Pour la Baca, il s'agit d'un arbre, (selon certains biblistes Populus euphratica) ce qui est confirmé ici (2 Samuel 5:23-24) [...] Tu ne dois pas monter. Contourne-les par leurs arrières ; tu dois arriver sur eux en face des bakas. 24 Et qu’il arrive ceci : quand tu entendras dans les cimes des bakas le bruit d’une marche, à ce moment-là agis avec décision, car c’est à ce moment-là que Jéhovah sera sorti en avant de toi pour abattre le camp des Philistins [...].La vallée de la Baka (Baca) était celle où David avait battu les Philistins en écoutant le bruit dans les arbres.
Bonne soirée,
Pierre

Hanane 


Résident
Résident
ah oui oui oui, on avale ce que tu mache

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Nous raconte la Keil and Delitzsch Biblical Commentary :

The most gloomy present becomes bright to them: passing through even a terrible wilderness, they turn it (ישׁיתהו) into a place of springs, their joyous hope and the infinite beauty of the goal, which is worth any amount of toil and trouble, afford them enlivening comfort, refreshing strengthening in the midst of the arid steppe. עמק הבּכא does not signify the "Valley of weeping," as Hupfeld at last renders it (lxx κοιλάδα τοῦ κλαυθμῶνος), although Burckhardt found a [Arab.] wâdı̂'l-bk'(Valley of weeping) in the neighbourhood of Sinai. In Hebrew "weeping" is בּכי, בּכה, בּכוּת, not בּכא, Rénan, in the fourth chapter of his Vie de Jésus, understands the expression to mean the last station of those who journey from northern Palestine on this side of the Jordan towards Jerusalem, viz., Ainel-Haramı̂je, in a narrow and gloomy valley where a black stream of water flows out of the rocks in which graves are dug, so that consequently עמק הככאsignifies Valley of tears or of trickling waters. But such trickling out of the rock is also called בּכי, Job 28:11, and not בּכא. This latter is the singular to בּכאים in 2Sa 5:24 (cf. נכאים, צבאים, Psa 103:21), the name of a tree, and, according to the old Jewish lexicographers, of the mulberry-tree (Talmudic תּוּת, Arab. tût); but according to the designation, of a tree from which some kind of fluid flows, and such a tree is the Arab. baka'un, resembling the balsam-tree, which is very common in the arid valley of Mecca, and therefore might also have given its name to some arid valley of the Holy Land (vid., Winer's Realwörterbuch, s.v. Bacha), and, according to 2Sa 5:22-25, to one belonging, as it would appear, to the line of valley which leads from the coasts of the Philistines to Jerusalem.
http://bible.cc/psalms/84-5.htm

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Invité 


Invité
Je suis désolé mais il est logique que le livre des Psaumes parlent d'une vallée où vient de se dérouler une victoire d'Israël sur les philistins plutôt que d'une vallée à plusieurs milliers de km de là !
Le peuplier baumier(Populus euphratica) dont le feuillage bruisse dans le vent et qui pousse dans des endroits désertiques correspond tout à fait à la description faite dans 2 Samuel et au Psaumes 84.


Yassine 


Vétéran
Vétéran
Oui mais il y a là une coïncidence flagrante lorsque on évoque aussi une plante, une baume dite baume de Baca qui est une baume courante en Palestine mais provient précisément de l'Arabie et plus précisément de la Mecque, et de nos jours la Mecque se situe dans une vallée appelé vallée de Bacca (Wadi Bakka).

« 3.96 La première Maison qui a été édifiée pour les gens, c'est bien celle de Bakka (la Mecque) bénie et une bonne direction pour l'univers. »

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

farfar 


Passionné
Passionné
« 3.96 La première Maison qui a été édifiée pour les gens, c'est bien celle de Bakka (la Mecque) bénie et une bonne direction pour l'univers. »



::good:: ::good::

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
@TetSpider a écrit:Oui mais il y a là une coïncidence flagrante lorsque on évoque aussi une plante, une baume dite baume de Baca qui est une baume courante en Palestine mais provient précisément de l'Arabie et plus précisément de la Mecque, et de nos jours la Mecque se situe dans une vallée appelé vallée de Bacca (Wadi Bakka).

« 3.96 La première Maison qui a été édifiée pour les gens, c'est bien celle de Bakka (la Mecque) bénie et une bonne direction pour l'univers. »

Je sais bien que la baume vient de la pénisule arabique mais la coïncidence flagrante pour moi c'est qu'on emploie le même mot pour parler des arbres qui ont permis à David de vaincre les philistins et David n'était pas en Arabie mais au sud est de Jérusalem. Les Psaumes ont été composés juste après, enfin les peupliers ont des branches souples faisant beaucoup de bruit dans le vent alors que le baumier d'Arabie est un magnolia avec des branches et des feuilles rigides.
Bonne soirée,
Pierre

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Oui mais peut être qu'il s'agit pas des peupliers mais du baumier, il y a différents interprétation dessus. Mais le coïncidence est très grand lorsqu'on relate une certaine baume de la Mecque qui est à l'origine du baumier existant en Palestine appelé baume de Baca. Et puis dans Samuel 2 on évoque un certain murier, dans la Bible Crampon on évoque un balsamier qui est la baume. Mais dans Psaume on évoque une vallée qui porte le nom de cette plante pas le plante elle même. Et c'est bien la vallée ou se trouve la Mecque.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

vulgate 


Averti
Averti
@TetSpider a écrit:Oui mais peut être qu'il s'agit pas des peupliers mais du baumier, il y a différents interprétation dessus. Mais le coïncidence est très grand lorsqu'on relate une certaine baume de la Mecque qui est à l'origine du baumier existant en Palestine appelé baume de Baca. Et puis dans Samuel 2 on évoque un certain murier, dans la Bible Crampon on évoque un balsamier qui est la baume. Mais dans Psaume on évoque une vallée qui porte le nom de cette plante pas le plante elle même. Et c'est bien la vallée ou se trouve la Mecque.
Il est plus qu'hasardeux de prétendre que la basse plaine des bakas citée dans le psaume 84 serait la Mecque !

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Je ne sais pas, il faut dire cela aux commentateurs.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

vulgate 


Averti
Averti
@TetSpider a écrit:Je ne sais pas, il faut dire cela aux commentateurs.
Les commentateurs ne disent pas qu'il s'agit de la Mecque. Personnellement je suis persuadé que les musulmans disent qu'il s'agit de la Mecque pour essayer de faire croire que la Bible en parle. Mais la Bible ne dit rien de M.ahomet ni de l'Islam. Elle ne parle que de Ismael et des arabes !

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@vulgate a écrit:Elle ne parle que de Ismael et des arabes !
Tiens justement, pourquoi le Dieu YHWH dit qu'il fera d'Ismaël une grande nation ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Invité 


Invité
(Genèse 17:20-21) 20 Mais au sujet de Yishmaël, je t’ai entendu. Écoute ! Oui, je le bénirai, je le rendrai fécond et je le multiplierai beaucoup, beaucoup. Oui, il produira douze chefs, et vraiment je le ferai devenir une grande nation. 21 Mon alliance, cependant, je l’établirai avec Isaac que Sara te donnera l’année prochaine en ce temps fixé. ”
Eh oui, l'alliance elle n'est pas avec Yishmaël ou Ismaël mais avec Isaac.
D'autre part, la généalogie menant d'Adam à Jésus est claire alors que les musulmans prétendent que les arabes et Muḥammad descendent d''Ismaël mais qu'aucune généalogie permet d'en être certain !
Bonne nuit,
Pierre

Yassine 


Vétéran
Vétéran
né de nouveau a écrit:D'autre part, la généalogie menant d'Adam à Jésus est claire alors que les musulmans prétendent que les arabes et Muḥammad descendent d''Ismaël mais qu'aucune généalogie permet d'en être certain !
Bonne nuit,
Pierre
Et pourquoi donc la généalogie des musulmans ne serait pas vrais alors que la votre de Jésus est la vrais et clair comme tu dis alors que vous en avez deux différentes, les musulmans eux ont une seul qui mène Muhammad :pbsl: vers Ismaël.

D'ailleurs une généalogie qui remonte jusqu'à Adam est loin d'être une généalogie vrais.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Invité 


Invité
Désolé, je n'ai vu nulle part de généalogie complète menant d'Ismaël au prophète mais si elle existe pas de problème.
Ismaël étant le fils d'Abraham, il est normal que YHWH le bénisse mais c'est Isaac qui a donné naissance au peuple avec qui Il a fait une alliance.

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Généalogie du Prophète connue dans les Siras : Muhammad fils de Abdallah fils de AbdulMuttalib fils de Hashem fils de AbdeManaf fils de Qussay fils de Kilab fils de Murra fils de Kaab fils de Luaay fils de Ghalib fils de Fihr fils de Malik fils de Nadhr fils de Kinana fils de Khouzeïma fils de Mudraka fils de Ilyas fils de Mudar fils de Nizar fils de Maad fils de Adane fils de Adad fils de Muqwam fils de Nahor fils de Tarakh fils de Yaarob fils de Yashjob fils de Nabit fils de Ismaël fils de Ibrahim.

né de nouveau a écrit:Ismaël étant le fils d'Abraham, il est normal que YHWH le bénisse mais c'est Isaac qui a donné naissance au peuple avec qui Il a fait une alliance.
Cette alliance c'est à dire ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

vulgate 


Averti
Averti
@TetSpider a écrit:Cette alliance c'est à dire ?
Selon toute apparence, l’alliance que Dieu conclut avec Abram (Abraham) entra en vigueur quand celui-ci, en route pour Canaan, traversa l’Euphrate. L’alliance de la Loi, quant à elle, fut conclue 430 ans plus tard (Ga 3:17). Yahweh avait parlé à Abraham alors qu’il vivait en Mésopotamie, à Our des Chaldéens, pour lui dire de se rendre dans le pays qu’il lui montrerait (Ac 7:2, 3 ; Gn 11:31 ; 12:1-3). Exode 12:40, 41 (LXX) révèle qu’à la fin de 430 ans d’habitation en Égypte et en Canaan, "en ce jour-là même" les Israélites sortirent d’Égypte où ils étaient esclaves. Ils furent libérés le 14 Nisan 1513 avant notre ère, date de la Pâque (Ex 12:2, 6, 7). Cela semble donc indiquer qu’Abraham, en chemin pour Canaan, avait traversé l’Euphrate le 14 Nisan 1943, et sans doute est-ce à ce moment-là que prit effet l’alliance abrahamique. Après qu’Abraham eut pénétré en Canaan jusqu’à Shekèm, Dieu lui apparut de nouveau et élargit sa promesse, en disant : "À ta semence je donnerai ce pays." Il indiquait par là le rapport entre cette alliance et la promesse faite en Éden, et révélait que la "semence" passerait par les humains, c’est-à-dire viendrait par une ligne humaine (Gn 12:4-7). Yahweh élargit encore sa promesse par la suite, selon ce que rapporte Genèse 13:14-17 ; 15:18 ; 17:2-8, 19 ; 22:15-18.
Les promesses rattachées à cette alliance furent transmises aux descendants d’Abraham par Isaac (Gn 26:2-4) et Jacob (Gn 28:13-15 ; 35:11, 12). L’apôtre Paul explique que Christ (le principal membre) et ceux qui sont en union avec lui constituent la vraie "semence". — Ga 3:16, 28, 29.
Dieu révéla le but de l’alliance abrahamique et ce qu’elle apporterait : par Abraham viendrait la semence de la promesse ; elle posséderait la porte de ses ennemis ; issue d’Abraham par Isaac, elle deviendrait nombreuse, impossible à compter pour l’homme à cette époque ; le nom d’Abraham serait rendu grand ; la semence posséderait la Terre promise ; toutes les familles de la terre se béniraient par le moyen de la semence (voir les textes de la Genèse indiqués plus haut). Ces promesses connurent un accomplissement littéral, qui figurait le grand accomplissement par le moyen du Christ. Paul donne des renseignements complémentaires sur la nature symbolique et prophétique des clauses de cette alliance quand il dit qu’Abraham, Sara, Isaac, Agar et Ismaël furent les acteurs d’un drame symbolique. — Ga 4:21-31.
L’alliance abrahamique est une "alliance pour des temps indéfinis", dont les clauses exigent qu’elle dure jusqu’à ce que deviennent effectives la destruction de tous les ennemis de Dieu et la bénédiction des familles de la terre. — Gn 17:7 ; 1Co 15:23-26.
Dans un examen de l’alliance abrahamique et de l’alliance de la Loi, Paul énonça le principe selon lequel "il n’y a pas de médiateur lorsqu’il n’y a qu’une seule personne en cause", et il ajouta que "Dieu n’est qu’un seul". (Ga 3:20) L’alliance que Yahweh contracta avec Abraham était unilatérale. Cette alliance était en réalité une promesse, car pour tenir sa promesse Yahweh ne posa aucune condition à Abraham (Ga 3:18). C’est pourquoi un médiateur était inutile. Par contre, l’alliance de la Loi était bilatérale. Elle fut conclue entre Yahweh et la nation d’Israël, et elle eut Moïse pour médiateur. Les Israélites acceptèrent les clauses de cette alliance en promettant solennellement d’obéir à la Loi (Ex 24:3-8). Cette alliance n’invalida pas l’alliance abrahamique. — Ga 3:17, 19.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Tu dis tout sauf l'essentiel, cette alliance, ça consistent en quoi au juste ? une promesse ? une promesse bilatérale ? quoi au juste ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Hanane 


Résident
Résident
Désolé, je n'ai vu nulle part de généalogie complète menant d'Ismaël au prophète mais si elle existe pas de problème.
Ismaël étant le fils d'Abraham, il est normal que YHWH le bénisse mais c'est Isaac qui a donné naissance au peuple avec qui Il a fait une alliance.

LA ON DIRAIT QUE ISMAIL ETAIT STERIL,
voila ce que dit ta bible
Abigaïl enfanta Amasa; le père d'Amasa fut Jéther, l' Ismaélite. [1 Chroniques 2:17]
[...] Amasa était fils d'un homme appelé Jithra, l'Israélite, ... [2 Samuel 17:25]


ainsi ya pas que isac qui a gardé l'alliance avec dieu mais aussi ismail, voila ce que dit ta bible
« 8 Je te donnerai, et à tes descendants après toi, le pays que tu habites comme étranger, tout le pays de Canaan, en possession perpétuelle, et je serai leur Dieu. 9 Dieu dit à Abraham: Toi, tu garderas mon alliance, toi et tes descendants après toi, selon leurs générations. » [Genèse 17:8-9]

Alliance entre Dieu et la famille d'Abraham:


« Vous vous circoncirez; et ce sera un signe d'alliance entre moi et vous. » [Genèse 17:11]

« À l'égard d'Ismaël, je t'ai exaucé. Voici, je le bénirai, je le rendrai fécond, et je le multiplierai à l'infini; il engendrera douze princes, et je ferai de lui une grande nation. » [Genèse 17:20]


« 24 Abraham était âgé de quatre-vingt-dix-neuf ans, lorsqu'il fut circoncis. 25 Ismaël, son fils, était âgé de treize ans lorsqu'il fut circoncis. 26 Ce même jour, Abraham fut circoncis, ainsi qu'Ismaël, son fils. » [Genèse 17:24-26]


MALHEUR A VOTRE ORGUEIL QUI VOUS EMPECHE DE VOIR LA VERITE OU LA DIRE

Voir le profil de l'utilisateur

peace1 


Inscrit
Inscrit

D'ailleurs une généalogie qui remonte jusqu'à Adam est loin d'être une généalogie vrais
...comme on dit toujours que l'aggravation de ses incohérences est le seul progrès dont il soit permis de se vanter.
[size=36]Pourquoi donc puiser des "mots" ou "textes" à son[/size] arrangement,  si on a des doutes sur le récit lui-même ??
Dieu est tout puissant,  et Il ne permettra guerre que Ses Paroles soient falsifiées.  Les hommes auront beau à les modifier ou les utiliser à leurs convenances...Mais Dieu éclairera toujours la Vérité à la lumière du jour. 
Il suffit d'ouvrir les yeux et être à l'écoute. Ses Paroles se révèlent à travers notre réalité. 
Le langage de sourd ne fait que salir notre esprit, ce qui nous éloigne encore plus de Lui.
Moi personnellement,  je crois en la Sainte Bible. Et notre Dieu d'amour nous apprend à aimer son prochain et à laisser à Dieu le cours de son travail.  ..mais pas à nous de prendre sa place ! On y arrivera jamais !!
(D'où ) Shalom Paix Salam


Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Yassine a écrit:Tu dis tout sauf l'essentiel, cette alliance, ça consistent en quoi au juste ? une promesse ? une promesse bilatérale ? quoi au juste ?
Il s'agissait de l'alliance de la Loi mosaïque conclue entre YHWH et les hébreux.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Oui mais en 2011 tu disais que 'L’alliance abrahamique est une "alliance pour des temps indéfinis"'...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

vulgate 


Averti
Averti
@Yassine a écrit:Oui mais en 2011 tu disais que 'L’alliance abrahamique est une "alliance pour des temps indéfinis"'...
L'un n'empêche pas l'autre. En fait, la Loi de Moïse est dans la continuité de l'alliance abrahamique.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Et la Loi de Moïse n'est plus depuis que Paul l'a abrogé.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum