Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 5]

Credo 


Averti
Averti
@chretien a écrit:vous affirmez que les versets de Jean et de Paul lorsqu'ils parlent de tous les hommes c'est que Dieu veut sauvé tous les hommes dans le sens de chaque homme de l'humanité soit sauvé et de l'autre vous dites que vous êtes d'accord avec le fait que leurs versets ne concernent que toute sorte d'homme parmi tous les hommes, càd que cela ne concerne que ceux qui croient parmi tous les hommes.
Le message du salut s'adresse à chacun d'entre nous mais l'oeuvre de salut ne pourra se réaliser qu'en ceux qui croiront car croire en suivant le Christ est une réponse de l'homme à Dieu qui l'appelle à entrer en communion avec Lui.
Pour donner une image : quand vous offrez un café à vos visiteurs, l'offre vaut pour chacun d'eux mais le café ne sera servi qu'à ceux qui diront oui à votre offre.
@chretien a écrit:ca veut dire que l'homme en cette état de mort spirituelle sans régénération n'a pas la capacité de croire en Jésus. Que vous y croyez ou pas!
Paul villipende les juifs qui se sont mis au même niveau que les païens parce qu'ils se sont détournés de Dieu. Mais toute la Bible doit se retrouver en correlation. Or, même après la chute, il est dit que l'homme est à l'image de Dieu même si cette image a été abîmée par le péché. Donc Dieu a mis en nous cette capacité à croire dès le début de note vie. C'est pourquoi, si nous cherchons nous pouvons trouver. L'Esprit Saint nous aide à trouver mais encore faut-il que nous voulions chercher.

Si, sans notre consentement, Dieu nous amène à Lui alors il n'y a pas de véritable amour car nous y aurons été contraints. Dieu demande à l'homme une réponse. Pour se faire, Il a pris l'initiative de venir vers nous par son Fils dans l'Esprit Saint. Tout est mis en oeuvre pour nous aider mais vous vous rendez bien compte qu'il y en a beaucoup qui s'y refusent.
@chretien a écrit:Remarquez que ces disciples qui le quittent dans ce passage (60 à 66), le quittent parce qu'ils sont scandalisés de ce qu'il leur à dit; et qu'il n'a pas levé le petit doigt pour atténuer ce qui les scandalisait dans ses propos
Jésus savaient qu'il y en avait qui ne croyaient pas. Cependant il a parlé à tous. La réponse de ceux qui ne croyaient et qui étaient scandalisés a consisté à partir. Jésus a respecté leur choix voilà pourquoi il n'a pas levé le petit doigt.
@chretien a écrit:c'est que Jésus a gardé avec ses autres disciples la même attitude face à sa déclaration sans contredit dure à accepter et que pourtant ces derniers (à part Judas) ont persévéré à croire en Jésus.
Le Père les a aidé à comprendre. Cela ne veut pas dire qu'Il n'a pas aidé les autres mais les autres se sont fermés au Père.
@chretien a écrit:J'aimerais si cela vous intéresse que vous étudiez le passage de Rom. 9:8 à 24 et répondiez aux questions suivantes selon ce que vous trouvez comme réponse dans ce passage.

D'où viennent les enfants de Dieu qu'il se choisit?
Les enfants qu'Il se choisit sont ceux de la promesse donc descendants d'Abraham par Isaac puisque la promesse concerne l'enfant d'avec sa femme et non sa servante.
@chretien a écrit:Qu'elle exemple Paul prend-il pour démontrer la façon et critères que Dieu utilise pour choisir ses enfants? Quelles sont ces critères que Dieu se sert pour choisir ses enfants?À quoi s'objecte ceux qui sont contres pour ne pas dire scandalisés des explications de Paul sur la manière que Dieu choisie ses enfants?
Dieu fait miséricorde à qui Il veut, endurcit qui Il veut et prend pitié de qui Il veut.
@chretien a écrit:À quoi s'objecte ceux qui sont contres pour ne pas dire scandalisés des explications de Paul sur la manière que Dieu choisie ses enfants?
Les chapitres 9 à 11 de l’Épître aux Romains constituent une parenthèse sur Israël par rapport aux païens. C'est un cadre particulier.Leur interprétation de la Thora est précisément ce qui leur interdit de croire au Christ. Comment expliquer cet endurcissement? C’est à cette question que Paul essaie de répondre.
Pour ce faire, il rappelle la souveraineté de ce Dieu qui dispose de ses créatures comme un potier qui est « maître de son argile » .Même si Dieu s’est choisi un peuple particulier, le salut dépasse les cadres de ce peuple et s’adresse à toute l’humanité qui sera un jour ou l’autre rejointe par la grâce. Même si une partie d’Israël refuse de croire en Jésus, Paul affirme que « tout Israël sera sauvé » (Rm 11,26) à cause de la miséricorde de Dieu.
Donc ceux à qui Il ne fera pas miséricorde aujourd'hui, pourront demain recevoir cette miséricorde. Ceux qui seront endurcis aujourd'hui pourront croire demain. Dieu agit comme il est bon pour chacun d'entre nous en temps voulu. Ce qui ne signifie pas que nous n'avons pas notre liberté car s'il agit en faisant à l'instant T ce qui est bon pour nous, c'est qu'il tient compte justement de la disposition de notre coeur à cet instant T.

Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
@chretien a écrit:
@GRIT a écrit:L'enseignement de la Bible sur le libre-arbitre n'est pas de la philosophie humaine !
Quand Dieu a créé Adam, homme parfait , ....

Etant parfaits de corps et d'esprit, Adam et Eve faisaient constamment le bien naturellement !

le désir
des yeux entretenu à poussé  Eve à faire un choix entre obéir à Dieu en faisant le "bien" ou obéir à Satan en faisant le "mal" !
  Genèse 3: 1 à 6

Le désir malsain ayant été plus fort que l'amour pour Dieu, Eve est tombé  dans le péché 



Effectivement l'enseignement de la Bible sur la capacité de l'homme en son libre choix n'a aucun lien avec la philosophie du monde.


C'est une ineptie venant de la philosophie du monde d'affirmer qu'un homme a la capacité de choisir de croire en même temps qu'il ne croit pas ou la capacité de choisir de ne pas croire en même temps qu'il croit.


Si l'homme a été créé parfait, d'où lui vient ce désir au mal, à préférer choisir le mensonge plutôt que la Vérité de Dieu?


Seul Dieu a la perfection et en cette perfection il ne peut péché!
Ca lui empêche-t-il d'avoir un libre arbitre ca? Aucunement, et d'ailleurs, c'est l'être le plus libre de tout sa création.



Selon la Bible, la liberté de choix elle est en Dieu; pas en dehors de Dieu. Tout désir qui est en dehors de la Vérité de Dieu est un esclavage pervertissant la pensé de l'homme; le rendant incapable de faire le bon choix pour la bonne raison.


Par cette faiblesse du désir charnel qui n'a rien de commun avec un soit disant perfection de la créature; bien forcé de constater que se sont les deux (pas juste un) qui ont faillie en leur faible nature. Nous démontrant que la créature adamique ne sera jamais à la hauteur de la perfection de Dieu qui lui ne peut jamais péché en sa perfection.



Chrétien, sans que tu veuilles faire de la Philosophie, tu en fais, mais je vais prendre cela comme des "constatations" de ta part. Quand on parle de "Péché", on parle de "Transgressions" de la Loi. Mais quel Loi? La Loi de Dieu. Et quel est cette Loi de Dieu? 
Les Dix Commandements.
Or, ces Dix Commandements sont réunis dans Deux Principes: 

  • Aimer Dieu de tout notre être
  • Aimer notre Prochain comme nous-mêmes.


Le Corps Humain en soit est parfait, mais il n'a pas été fait pour durer éternellement, celui qui vécu le plus longtemps comme tu le sais est Mathusalem, il avait atteint l'âge de 969 ans.
Or en ces temps-là, les Dix Commandements existaient, et comme tu le sait également Caïn fut le premier criminel.
Ce qui est hors de l'ordinaire c'est que Caïn fut protégé par Dieu, pourquoi? Celui-ci n'avait pourtant pas l'air de "regretter" son geste.


1 Jean 3:12  et ne pas ressembler à Caïn, qui était du malin, et qui tua son frère. Et pourquoi le tua-t-il ? parce que ses œuvres étaient mauvaises, et que celles de son frère étaient justes.

La plupart du temps dans une famille il y a toujours des contraires, que se soit côté fille ou côté garçon. Je ne peux pas dire si c'est toujours la "norme", mais en tout cas, ce l'était dans ma famille, curieusement dans la Bible, c'est la même phénomène qui se produit.

Quoiqu'il en soit, dans ma vie de tous les jours, j'essaie de faire de mon mieux en attendant que le Christ revienne.



Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

chretien 


Récurrent
Récurrent
Bonjour Starheater


@Starheater a écrit:Chrétien, sans que tu veuilles faire de la Philosophie, tu en fais, mais je vais prendre cela comme des "constatations" de ta part.
Vous pouvez prendre ca comme des contestations mais je n'ai rien contre la philosophie qui ne contredit pas les principes bibliques.

En ce qui concerne la philosophie du libre choix basée sur les principes du monde, ca je suis contre.

Il n'y a rien de mal à philosophé si cette dernière en basée sur les principes des Saintes Écritures sans y retrancher ou y ajouter quoique ce soit.

@Starheater a écrit:
 Quand on parle de "Péché", on parle de "Transgressions" de la Loi. Mais quel Loi? La Loi de Dieu. Et quel est cette Loi de Dieu? 
Les Dix Commandements.
Or, ces Dix Commandements sont réunis dans Deux Principes: 

  • Aimer Dieu de tout notre être
  • Aimer notre Prochain comme nous-mêmes.


Le chrétien n'étant plus sous l'Ancienne Alliance n'est donc plus sous le décalogue (dix commandements) selon la loi de l'ancienne Alliance mais sous la grâce et les commandements du Jésus en sa Nouvelle Alliance dans lesquels nous retrouvons neuf des commandements du décalogue. Le sabbat étant exclu.



@Starheater a écrit:Le Corps Humain en soit est parfait, mais il n'a pas été fait pour durer éternellement, celui qui vécu le plus longtemps comme tu le sais est Mathusalem, il avait atteint l'âge de 969 ans.

Or en ces temps-là, les Dix Commandements existaient, et comme tu le sait également Caïn fut le premier criminel.

Je n'y vois aucune perfection car suite au péché d'Adam et Ève, le corps adamique a dégradé au point d'expérimenter la mort physique et l'âme la mort spirituelle.

Et depuis la genèse jusqu'au temps de Moïse il n'y avait pas le décalogue (dix commandements) car en aucun endroit dans la bible durant cette période il est dit que l'homme devait observer le sabbat, ni un passage parlant de cette observation par les hommes.




@Starheater a écrit:
Ce qui est hors de l'ordinaire c'est que Caïn fut protégé par Dieu, pourquoi? Celui-ci n'avait pourtant pas l'air de "regretter" son geste.


1 Jean 3:12
 et ne pas ressembler à Caïn, qui était du malin, et qui tua son frère. Et pourquoi le tua-t-il ? parce que ses œuvres étaient mauvaises, et que celles de son frère étaient justes.

La question qui vient c'est pourquoi selon la Bible l'un a ses oeuvres mauvais et l'autre a ses oeuvres justes?
Est-ce un choix de chaque individu poussé par les temps et les circonstances aux hasards ? Ou est-ce indépendamment des temps et des circonstances hasardeux que l'un est né suffisamment meilleur à réfléchir que l'autre pour faire le bon choix donc le bien; et l'autre insuffisamment bon  (mauvais) pour faire le mauvais choix donc le mal?

Si le hasard n'est pas la cause de la décision du choix c'est qu'il y a une raison pour aimer ce qui est mal plus que Dieu. Laquelle selon la Bible?


@Starheater a écrit:La plupart du temps dans une famille il y a toujours des contraires, que se soit côté fille ou côté garçon. Je ne peux pas dire si c'est toujours la "norme", mais en tout cas, ce l'était dans ma famille, curieusement dans la Bible, c'est la même phénomène qui se produit.

Les contraires ne sont en fait que la différences d'intensité à faire le mal selon les critères de Dieu.

Pour Dieu un petit péché (que tous les hommes font et concidères comme de petits péché s blancs) fait perdre le salut autant qu'un gros. 

Le salut ne dépend pas de ce que l'un est meilleur que l'autre même si notre façon de justice sociale s'y prête.

Selon le message biblique sur le salut, est-ce que mon voisin de droite qui est une individu très impliqué socialement faisant bcp de bénévolat pour les nécessiteux et qui proclame que Allah et le seul Dieu et Mohammed est son prophète est sauvé contrairement à mon voisin de gauche qui vient de se faire arrêter par la police pour avoir voler des milliers de dollars à ses concitoyens et qui se dit athé?
Non, ils seront tous les deux jetés dans la géhenne.  

En fait, seul celui qui a vraiment foi en Dieu et en son Fils qui se manifestera par les oeuvres de Dieu préparées d'avances pour lui depuis sa nouvelle naissance est sauvé indépendamment de ce qu'il était (en bien ou en mal) avant sa nouvelle naissance.


@Starheater a écrit:Quoiqu'il en soit, dans ma vie de tous les jours, j'essaie de faire de mon mieux en attendant que le Christ revienne.

Le fait que vous essayez de faire de votre mieux, c,est que vous réalisez comme tous chrétiens qu,en votre chair vous traînez un boulet qui ne vous sera enlevé qu''a la résurrection et que Grâce à Dieu celui-ci vous donne le courage à persévérer et avoir foi qu'il vous supportera jusqu'à la fin.

Voir le profil de l'utilisateur

chretien 


Récurrent
Récurrent
Merci Credo pour avoir pris le temps de participer à l'analyse de texte en répondant à mes questions sur le passage de Rom. 9: 8 à 24.

Je suis désolé mais selon l'ouvre de l'art le plus rudimentaire d'analyse d'un texte, votre note pour vos réponses n'est que de 22%.

En voici la correction selon vos répondes et les infos qui se trouvent dans le texte concerné.

Question no. 1
D'où viennent les enfants de Dieu qu'il se choisit?

Votre réponse:
Les enfants qu'Il se choisit sont ceux de la promesse donc descendants d'Abraham par Isaac puisque la promesse concerne l'enfant d'avec sa femme et non sa servante.
(13 points sur 25)


Le corrigé:
Deux origines.
De 1), ceux de la promesse qui est pour la descendance de l'enfant de Sara. Rom. 9: 8,9
De 2), les païens. Rom. 9 : 24 

Question no. 2
Qu'elle exemple Paul prend-il pour démontrer la façon et critères que Dieu utilise pour choisir ses enfants?

Votre réponse:
Aucune
0 points sur 25

Le corrigé:
C'est l'histoire du choix de Dieu pour Jacob au détriment d'Ésaü. Rom. 9 : 9 à 13.

Question no. 3
Quelles sont ces critères que Dieu se sert pour choisir ses enfants?


Votre réponse:
Dieu fait miséricorde à qui Il veut, endurcit qui Il veut et prend pitié de qui Il veut.
9 points sur 25

Le corrigé:
La réponse de la question no. 1 est que les juifs comme les païens sont choisis et pour les choisir

1) Dieu ne prend pas en considération sa capacité d'omniscience car il ne tient pas
    compte du bien ou du mal que les choisis feront dans leur vie;

2) mais ne tient compte que de son dessein d'élection qui doit perdurer...

3) sans dépendre du vouloir (libre choix) ni des oeuvres de ses choisis. Rom. 9: 11,13,16

4)  Dieu fait miséricorde à qui Il veut, et endurcit qui Il veut. Rom. 9:15

Question no. 4 
À quoi s'objecte ceux qui sont contres pour ne pas dire scandalisés des explications de Paul sur la manière que Dieu choisie ses enfants?


Votre réponse:
(Paul) il rappelle la souveraineté de ce Dieu qui dispose de ses créatures comme un potier qui est « maître de son argile » .Même si Dieu s’est choisi un peuple particulier, le salut dépasse les cadres de ce peuple et s’adresse à toute l’humanité qui sera un jour ou l’autre rejointe par la grâce. ...
0 points sur 25

Le corrigé:
1) Qu'il y a injustice si Dieu choisit sans tenir compte du bon vouloir ou des bonnes oeuvres de l'homme pour faire son choix. (Rom. 9:14 ¶  Que dirons-nous donc ? Y a-t-il en Dieu de l’injustice ? ....) Verset lié et qui fait suite à la réponse du corrigé no. 3 correspondant aux versets 11 à 13.


2) Que Dieu ne peut blâmer ceux qui font mal puisqu'il ne considère pas cela lorsqu'il fait miséricorde ou endurcit qui il veut selon sa volonté. (Rom. 9: 19  Tu me diras : Pourquoi blâme-t-il encore ? Car qui est-ce qui résiste à sa volonté ?) Verset lié et fait suite aux versets 15 à 18.



Commentaire: 1) Ici le verset cité de Rom. 9 :19 pourrait être traduit selon le discourt
                       moderne comme suit: "comment pouvons nous être responsable si on est
                       des robots?"
                   2) On ne fait aucunement référence dans ces objections à ce que vous
                       apportez, à savoir de l'impacte sur le dépassement du cadre du peuple
                       juifs pour le choix mais plutôt sur la raison du choix.



Ce qui vous donne un résultat de 22%.


Je ne crois pas que ce résultat nous donne une bonne appréciation de votre intelligence intellectuelle si je m'en réfère à vos écrits sur ce forum, mais plutôt qu'il est proportionnel à votre manque de bonne volonté à bien y répondre selon la bonne méthode que vous avez appris au primaire. Les réponses devenant des plus embarrassantes pour votre théologie décrochée de la réalité biblique.


Si je fais erreur dans mes répondes du corrigé, n'hésitez pas à m'en donner l'évidence!   

Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
@chretien a écrit:
@GRIT a écrit:L'enseignement de la Bible sur le libre-arbitre n'est pas de la philosophie humaine !
Quand Dieu a créé Adam, homme parfait , ....

Etant parfaits de corps et d'esprit, Adam et Eve faisaient constamment le bien naturellement !

le désir
des yeux entretenu à poussé  Eve à faire un choix entre obéir à Dieu en faisant le "bien" ou obéir à Satan en faisant le "mal" !
  Genèse 3: 1 à 6

Le désir malsain ayant été plus fort que l'amour pour Dieu, Eve est tombé  dans le péché 



Effectivement l'enseignement de la Bible sur la capacité de l'homme en son libre choix n'a aucun lien avec la philosophie du monde.


C'est une ineptie venant de la philosophie du monde d'affirmer qu'un homme a la capacité de choisir de croire en même temps qu'il ne croit pas ou la capacité de choisir de ne pas croire en même temps qu'il croit.


Si l'homme a été créé parfait, d'où lui vient ce désir au mal, à préférer choisir le mensonge plutôt que la Vérité de Dieu?


Seul Dieu a la perfection et en cette perfection il ne peut péché!
Ca lui empêche-t-il d'avoir un libre arbitre ca? Aucunement, et d'ailleurs, c'est l'être le plus libre de tout sa création.



Selon la Bible, la liberté de choix elle est en Dieu; pas en dehors de Dieu. Tout désir qui est en dehors de la Vérité de Dieu est un esclavage pervertissant la pensé de l'homme; le rendant incapable de faire le bon choix pour la bonne raison.


Par cette faiblesse du désir charnel qui n'a rien de commun avec un soit disant perfection de la créature; bien forcé de constater que se sont les deux (pas juste un) qui ont faillie en leur faible nature. Nous démontrant que la créature adamique ne sera jamais à la hauteur de la perfection de Dieu qui lui ne peut jamais péché en sa perfection.



Chrétien, excuse-moi d'insisté, je t'avais posé une question, peut-être n'a tu pas eu le temps d'y répondre, la voici:


Quel est le Péché qui conduit à la Mort?




Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
@chretien a écrit:Merci Credo pour avoir pris le temps de participer à l'analyse de texte en répondant à mes questions sur le passage de Rom. 9: 8 à 24.

Je suis désolé mais selon l'ouvre de l'art le plus rudimentaire d'analyse d'un texte, votre note pour vos réponses n'est que de 22%.

En voici la correction selon vos répondes et les infos qui se trouvent dans le texte concerné.

Question no. 1
D'où viennent les enfants de Dieu qu'il se choisit?

Votre réponse:
Les enfants qu'Il se choisit sont ceux de la promesse donc descendants d'Abraham par Isaac puisque la promesse concerne l'enfant d'avec sa femme et non sa servante.
(13 points sur 25)


Le corrigé:
Deux origines.
De 1), ceux de la promesse qui est pour la descendance de l'enfant de Sara. Rom. 9: 8,9
De 2), les païens. Rom. 9 : 24 

Question no. 2
Qu'elle exemple Paul prend-il pour démontrer la façon et critères que Dieu utilise pour choisir ses enfants?

Votre réponse:
Aucune
0 points sur 25

Le corrigé:
C'est l'histoire du choix de Dieu pour Jacob au détriment d'Ésaü. Rom. 9 : 9 à 13.

Question no. 3
Quelles sont ces critères que Dieu se sert pour choisir ses enfants?


Votre réponse:
Dieu fait miséricorde à qui Il veut, endurcit qui Il veut et prend pitié de qui Il veut.
9 points sur 25

Le corrigé:
La réponse de la question no. 1 est que les juifs comme les païens sont choisis et pour les choisir

1) Dieu ne prend pas en considération sa capacité d'omniscience car il ne tient pas
    compte du bien ou du mal que les choisis feront dans leur vie;

2) mais ne tient compte que de son dessein d'élection qui doit perdurer...

3) sans dépendre du vouloir (libre choix) ni des oeuvres de ses choisis. Rom. 9: 11,13,16

4)  Dieu fait miséricorde à qui Il veut, et endurcit qui Il veut. Rom. 9:15

Question no. 4 
À quoi s'objecte ceux qui sont contres pour ne pas dire scandalisés des explications de Paul sur la manière que Dieu choisie ses enfants?


Votre réponse:
(Paul) il rappelle la souveraineté de ce Dieu qui dispose de ses créatures comme un potier qui est « maître de son argile » .Même si Dieu s’est choisi un peuple particulier, le salut dépasse les cadres de ce peuple et s’adresse à toute l’humanité qui sera un jour ou l’autre rejointe par la grâce. ...
0 points sur 25

Le corrigé:
1) Qu'il y a injustice si Dieu choisit sans tenir compte du bon vouloir ou des bonnes oeuvres de l'homme pour faire son choix. (Rom. 9:14 ¶  Que dirons-nous donc ? Y a-t-il en Dieu de l’injustice ? ....) Verset lié et qui fait suite à la réponse du corrigé no. 3 correspondant aux versets 11 à 13.


2) Que Dieu ne peut blâmer ceux qui font mal puisqu'il ne considère pas cela lorsqu'il fait miséricorde ou endurcit qui il veut selon sa volonté. (Rom. 9: 19  Tu me diras : Pourquoi blâme-t-il encore ? Car qui est-ce qui résiste à sa volonté ?) Verset lié et fait suite aux versets 15 à 18.



Commentaire: 1) Ici le verset cité de Rom. 9 :19 pourrait être traduit selon le discourt
                       moderne comme suit: "comment pouvons nous être responsable si on est
                       des robots?"
                   2) On ne fait aucunement référence dans ces objections à ce que vous
                       apportez, à savoir de l'impacte sur le dépassement du cadre du peuple
                       juifs pour le choix mais plutôt sur la raison du choix.



Ce qui vous donne un résultat de 22%.


Je ne crois pas que ce résultat nous donne une bonne appréciation de votre intelligence intellectuelle si je m'en réfère à vos écrits sur ce forum, mais plutôt qu'il est proportionnel à votre manque de bonne volonté à bien y répondre selon la bonne méthode que vous avez appris au primaire. Les réponses devenant des plus embarrassantes pour votre théologie décrochée de la réalité biblique.


Si je fais erreur dans mes répondes du corrigé, n'hésitez pas à m'en donner l'évidence!   


Chrétien, habituellement les examens sont basés sur un total de 100%, bon mais ça convient quand même.

Tu ne peux pas donné 13 points sur sa première réponse, puisque ça vaux deux points de plus au moins, donc, moi je lui donne 15 points.



Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

chretien 


Récurrent
Récurrent
@Starheater a écrit:Chrétien, excuse-moi d'insisté, je t'avais posé une question, peut-être n'a tu pas eu le temps d'y répondre, la voici:


Quel est le Péché qui conduit à la Mort?



C'est le péché par lequel le faux chrétien par ses actes offense l'Esprit Saint en son oeuvre en le mettant en péril pour le salut des élus. Vous avez l'exemple de ce type de péché dans Actes 5: 1 à 10 et 1 Cor. 11: 30.

Ce genre de péché ne se présente pas chez l'élus de Dieu parce que Dieu ne le permettra. pas

Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
@chretien a écrit:Merci Credo pour avoir pris le temps de participer à l'analyse de texte en répondant à mes questions sur le passage de Rom. 9: 8 à 24.

Je suis désolé mais selon l'ouvre de l'art le plus rudimentaire d'analyse d'un texte, votre note pour vos réponses n'est que de 22%.

En voici la correction selon vos répondes et les infos qui se trouvent dans le texte concerné.

Question no. 1
D'où viennent les enfants de Dieu qu'il se choisit?

Votre réponse:
Les enfants qu'Il se choisit sont ceux de la promesse donc descendants d'Abraham par Isaac puisque la promesse concerne l'enfant d'avec sa femme et non sa servante.
(13 points sur 25)


Le corrigé:
Deux origines.
De 1), ceux de la promesse qui est pour la descendance de l'enfant de Sara. Rom. 9: 8,9
De 2), les païens. Rom. 9 : 24 

Question no. 2
Qu'elle exemple Paul prend-il pour démontrer la façon et critères que Dieu utilise pour choisir ses enfants?

Votre réponse:
Aucune
0 points sur 25

Le corrigé:
C'est l'histoire du choix de Dieu pour Jacob au détriment d'Ésaü. Rom. 9 : 9 à 13.

Question no. 3
Quelles sont ces critères que Dieu se sert pour choisir ses enfants?


Votre réponse:
Dieu fait miséricorde à qui Il veut, endurcit qui Il veut et prend pitié de qui Il veut.
9 points sur 25

Le corrigé:
La réponse de la question no. 1 est que les juifs comme les païens sont choisis et pour les choisir

1) Dieu ne prend pas en considération sa capacité d'omniscience car il ne tient pas
    compte du bien ou du mal que les choisis feront dans leur vie;

2) mais ne tient compte que de son dessein d'élection qui doit perdurer...

3) sans dépendre du vouloir (libre choix) ni des oeuvres de ses choisis. Rom. 9: 11,13,16

4)  Dieu fait miséricorde à qui Il veut, et endurcit qui Il veut. Rom. 9:15

Question no. 4 
À quoi s'objecte ceux qui sont contres pour ne pas dire scandalisés des explications de Paul sur la manière que Dieu choisie ses enfants?


Votre réponse:
(Paul) il rappelle la souveraineté de ce Dieu qui dispose de ses créatures comme un potier qui est « maître de son argile » .Même si Dieu s’est choisi un peuple particulier, le salut dépasse les cadres de ce peuple et s’adresse à toute l’humanité qui sera un jour ou l’autre rejointe par la grâce. ...
0 points sur 25

Le corrigé:
1) Qu'il y a injustice si Dieu choisit sans tenir compte du bon vouloir ou des bonnes oeuvres de l'homme pour faire son choix. (Rom. 9:14 ¶  Que dirons-nous donc ? Y a-t-il en Dieu de l’injustice ? ....) Verset lié et qui fait suite à la réponse du corrigé no. 3 correspondant aux versets 11 à 13.


2) Que Dieu ne peut blâmer ceux qui font mal puisqu'il ne considère pas cela lorsqu'il fait miséricorde ou endurcit qui il veut selon sa volonté. (Rom. 9: 19  Tu me diras : Pourquoi blâme-t-il encore ? Car qui est-ce qui résiste à sa volonté ?) Verset lié et fait suite aux versets 15 à 18.



Commentaire: 1) Ici le verset cité de Rom. 9 :19 pourrait être traduit selon le discourt
                       moderne comme suit: "comment pouvons nous être responsable si on est
                       des robots?"
                   2) On ne fait aucunement référence dans ces objections à ce que vous
                       apportez, à savoir de l'impacte sur le dépassement du cadre du peuple
                       juifs pour le choix mais plutôt sur la raison du choix.



Ce qui vous donne un résultat de 22%.


Je ne crois pas que ce résultat nous donne une bonne appréciation de votre intelligence intellectuelle si je m'en réfère à vos écrits sur ce forum, mais plutôt qu'il est proportionnel à votre manque de bonne volonté à bien y répondre selon la bonne méthode que vous avez appris au primaire. Les réponses devenant des plus embarrassantes pour votre théologie décrochée de la réalité biblique.


Si je fais erreur dans mes répondes du corrigé, n'hésitez pas à m'en donner l'évidence!   



Pour ce qui est des critères. Dieu semble avoir un faible pour les derniers à venir au monde: 


  • Abel
  • Seth pour remplacer Abel
  • Isaac
  • Jacob
  • Joseph le Patriarche Vizir de l'Égypte



Bon, tu va me dire que Joseph n'était pas le dernier né, c'est exact, mais avant que n'arrive le drame, il était le dernier, puis Benjamin vint au monde. Joseph pris grand soin de toute la famille, mais plus particulièrement de son jeune frère Benjamin.


Je suis également le plus jeune de ma famille sur qui elle a fondé tous ses espoirs.


Le Christ fut le Premier-né, mais cela est normal, IL devait être Premier en Tout.




Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
@Credo a écrit:
@chretien a écrit:vous affirmez que les versets de Jean et de Paul lorsqu'ils parlent de tous les hommes c'est que Dieu veut sauvé tous les hommes dans le sens de chaque homme de l'humanité soit sauvé et de l'autre vous dites que vous êtes d'accord avec le fait que leurs versets ne concernent que toute sorte d'homme parmi tous les hommes, càd que cela ne concerne que ceux qui croient parmi tous les hommes.
Le message du salut s'adresse à chacun d'entre nous mais l'oeuvre de salut ne pourra se réaliser qu'en ceux qui croiront car croire en suivant le Christ est une réponse de l'homme à Dieu qui l'appelle à entrer en communion avec Lui.
Pour donner une image : quand vous offrez un café à vos visiteurs, l'offre vaut pour chacun d'eux mais le café ne sera servi qu'à ceux qui diront oui à votre offre.
@chretien a écrit:ca veut dire que l'homme en cette état de mort spirituelle sans régénération n'a pas la capacité de croire en Jésus. Que vous y croyez ou pas!
Paul villipende les juifs qui se sont mis au même niveau que les païens parce qu'ils se sont détournés de Dieu. Mais toute la Bible doit se retrouver en correlation. Or, même après la chute, il est dit que l'homme est à l'image de Dieu même si cette image a été abîmée par le péché. Donc Dieu a mis en nous cette capacité à croire dès le début de note vie. C'est pourquoi, si nous cherchons nous pouvons trouver. L'Esprit Saint nous aide à trouver mais encore faut-il que nous voulions chercher.

Si, sans notre consentement, Dieu nous amène à Lui alors il n'y a pas de véritable amour car nous y aurons été contraints. Dieu demande à l'homme une réponse. Pour se faire, Il a pris l'initiative de venir vers nous par son Fils dans l'Esprit Saint. Tout est mis en oeuvre pour nous aider mais vous vous rendez bien compte qu'il y en a beaucoup qui s'y refusent.
@chretien a écrit:Remarquez que ces disciples qui le quittent dans ce passage (60 à 66), le quittent parce qu'ils sont scandalisés de ce qu'il leur à dit; et qu'il n'a pas levé le petit doigt pour atténuer ce qui les scandalisait dans ses propos
Jésus savaient qu'il y en avait qui ne croyaient pas. Cependant il a parlé à tous. La réponse de ceux qui ne croyaient et qui étaient scandalisés a consisté à partir. Jésus a respecté leur choix voilà pourquoi il n'a pas levé le petit doigt.
@chretien a écrit:c'est que Jésus a gardé avec ses autres disciples la même attitude face à sa déclaration sans contredit dure à accepter et que pourtant ces derniers (à part Judas) ont persévéré à croire en Jésus.
Le Père les a aidé à comprendre. Cela ne veut pas dire qu'Il n'a pas aidé les autres mais les autres se sont fermés au Père.
@chretien a écrit:J'aimerais si cela vous intéresse que vous étudiez le passage de Rom. 9:8 à 24 et répondiez aux questions suivantes selon ce que vous trouvez comme réponse dans ce passage.

D'où viennent les enfants de Dieu qu'il se choisit?
Les enfants qu'Il se choisit sont ceux de la promesse donc descendants d'Abraham par Isaac puisque la promesse concerne l'enfant d'avec sa femme et non sa servante.
@chretien a écrit:Qu'elle exemple Paul prend-il pour démontrer la façon et critères que Dieu utilise pour choisir ses enfants? Quelles sont ces critères que Dieu se sert pour choisir ses enfants?À quoi s'objecte ceux qui sont contres pour ne pas dire scandalisés des explications de Paul sur la manière que Dieu choisie ses enfants?
Dieu fait miséricorde à qui Il veut, endurcit qui Il veut et prend pitié de qui Il veut.
@chretien a écrit:À quoi s'objecte ceux qui sont contres pour ne pas dire scandalisés des explications de Paul sur la manière que Dieu choisie ses enfants?
Les chapitres 9 à 11 de l’Épître aux Romains constituent une parenthèse sur Israël par rapport aux païens. C'est un cadre particulier.Leur interprétation de la Thora est précisément ce qui leur interdit de croire au Christ. Comment expliquer cet endurcissement? C’est à cette question que Paul essaie de répondre.
Pour ce faire, il rappelle la souveraineté de ce Dieu qui dispose de ses créatures comme un potier qui est « maître de son argile » .Même si Dieu s’est choisi un peuple particulier, le salut dépasse les cadres de ce peuple et s’adresse à toute l’humanité qui sera un jour ou l’autre rejointe par la grâce. Même si une partie d’Israël refuse de croire en Jésus, Paul affirme que « tout Israël sera sauvé » (Rm 11,26) à cause de la miséricorde de Dieu.
Donc ceux à qui Il ne fera pas miséricorde aujourd'hui, pourront demain recevoir cette miséricorde. Ceux qui seront endurcis aujourd'hui pourront croire demain. Dieu agit comme il est bon pour chacun d'entre nous en temps voulu. Ce qui ne signifie pas que nous n'avons pas notre liberté car s'il agit en faisant à l'instant T ce qui est bon pour nous, c'est qu'il tient compte justement de la disposition de notre coeur à cet instant T.


Credo, quel est ce langage? L'instant "T", l'instant "transformation", l'instant "transfiguration", l'instant "transmutation", l'instant Toréador, l'instant Té-trop-fou. Il faudrait savoir comme dit Mr. G....  .

Habituellement on le l'instant "X", mais moi je dirais plutôt, l'instant T...., la terreur du bout du monde. big-smile  Je plaisante. wink 


Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@Starheater

je pensais qu'on disait l'instant T comme on dit l'heure H ou le jour J laugh Il ne faut pas s''étonner : tu as vu je n'ai que 22 sur 100 dans mon exercice, a noté chrétien, le niveau primaire, avec ça comment ceux-tu que je connaisse la bonne lettre de l'instant ? laugh laugh

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@chrétien
Pour ce qui est des enfants de la promesse, je sais qu'elle s'étend aux païens convertis mais j'ai commencé par commenter le début et puis j'ai préféré finalement, sans me reprendre, donner mon impression générale de tout ce passage. Quand je ne sais pas trop m'expliquer, je préfère chercher un site qui expliquera mieux que moi et avec lequel je serai en parfait accord. Pour mon résumé, je me suis inspirée de ceci :
http://www.interbible.org/interBible/decouverte/comprendre/2007/clb_070202.html

Pour commenter vos corrigés, je pense juste que Dieu nous respecte car, comme je l'ai déjà dit, le véritable amour est un amour librement consenti. Si Dieu a laissé le mal s'approcher de l'homme pour le tenter, c'est bien qu'Il voulait que l'homme Le choisisse en écoutant sa Parole qui était celle-ci : Gn 2:17- Mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal tu ne mangeras pas, car, le jour où tu en mangeras, tu deviendras passible de mort.

L'homme a désobéi mais Dieu avait prévu un plan car il savait que l'homme chuterait mais il voulait que l'homme L'aime d'un amour sincère et non contraint. C'est pourquoi Il a permis le mal.

Dieu nous choisit pour accomplir son dessein en fonction de ce qu'Il lit dans nos coeurs comme un père devant confier une tâche à un de ses enfants choisira celui qui est le mieux à même de la réaliser. Mais ceux que Dieu choisit sont envoyés vers leurs frères pour annoncer le salut de la manière que Dieu leur indiquera. C'est pourquoi personne n'est spirituellement mort parce que tout le monde a sa chance ici bas de pouvoir un jour rencontrer le Christ.

Ma foi n'est pas cérébrale. Elle vient du coeur. Dieu est source de vie et d'amour, infiniment bon et miséricordieux et l'amour est l'accomplissement de la Loi.
1Jn 4:16- Et nous, nous avons reconnu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est Amour : celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu et Dieu demeure en lui.

Il n'y a qu'un péché pour lequel Dieu n'accorde pas sa miséricorde : le blasphème contre l'Esprit Saint.

Voir le profil de l'utilisateur

chretien 


Récurrent
Récurrent
@Credo a écrit:Pour commenter vos corrigés, je pense juste que Dieu nous respecte car, comme je l'ai déjà dit, le véritable amour est un amour librement consenti.

Je vois qu'en plusieurs endroits vous insistez sur le fait que le véritable amour est un amour librement consenti.

Ai-je dis le contraire? Pourquoi cette insinuation dans votre contre argument?

Dans mes explications ai-je dis que dans la situation où Dieu ne choisit pas un homme, ce dernier haïra Dieu contre son vouloir? Et que dans la situation où Dieu choisit un homme, ce dernier aimera Dieu contre sa volonté?

C'est triste de voir votre tentative tendancieuse de déformer mes explications par un scénario de contrainte qui n'existe pas. Ca démontre quelles déstabilisent votre château de cartes basé sur du feeling.


@Credo a écrit: Ma foi n'est pas cérébrale. Elle vient du coeur.
Jérémie 17:9  Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ?

La vrai morale basée sur la bonne foi est une morale basée sur la Vérité révélée en laquelle nous avons foi. Elle n'a pas sa crédibilité sur le bon feeling du cœur humain.
C'est la révélation des Écritures qui se doit d'être la balise de notre cœur et de notre intellect; pas l'inverse, si non, les Écritures ne deviennent qu'un accessoire à la carte pour justifier nos croyances.
    

@Credo a écrit:L'homme a désobéi mais Dieu avait prévu un plan car il savait que l'homme chuterait mais il voulait que l'homme L'aime d'un amour sincère et non contraint. C'est pourquoi Il a permis le mal.
Vous dites du n'importe quoi ici basé sur vos sentiments personnels car vous ne pouvez me citer aucun texte dans la Bible où est donné cette explication!

Et vous n'avez aucun exemple de la moindre contrainte sur la volonté (le désir) de l'homme à haïr ou aimer Dieu dans ce que je vous explique sur la façon biblique que Dieu choisit ses élus.

Vous vous créez une fausse situation mentale de ce qui se passe réellement dans la tête du croyant et du non croyant pour noyer le poisson de votre incohérence théologie sentimentale.


@Credo a écrit:Dieu nous choisit pour accomplir son dessein en fonction de ce qu'Il lit dans nos coeurs comme un père devant confier une tâche à un de ses enfants choisira celui qui est le mieux à même de la réaliser.
Vous devriez relire régulièrement Rom. 9: 11  car, quoique les enfants ne fussent pas encore nés et qu’ils n’eussent fait ni bien ni mal, — afin que le dessein d’élection de Dieu subsistât, sans dépendre des œuvres, et par la seule volonté de celui qui appelle, —

Encore une déformation biblique de votre part sur qui sont les enfants de Dieu. Seuls les croyants selon la Bible sont enfants de Dieu. Tous les autres dès le départ sont enfants de la colère.
Ainsi votre exemple d'un père attentionné pour ses enfants ne tient pas la route, puisque ceux dont vous parlez ne sont pas encore des croyants; donc ne sont pas de ses enfants mais des enfants de la colère.
Vos sentiments vous font encore déroger de la Vérité biblique. Ca semble être une manie chez vous de dénaturer ce que la bible enseigne pour cadrer avec vos sentiments.

Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
@chretien a écrit:
@Starheater a écrit:Chrétien, excuse-moi d'insisté, je t'avais posé une question, peut-être n'a tu pas eu le temps d'y répondre, la voici:


Quel est le Péché qui conduit à la Mort?



C'est le péché par lequel le faux chrétien par ses actes offense l'Esprit Saint en son oeuvre en le mettant en péril pour le salut des élus. Vous avez l'exemple de ce type de péché dans Actes 5: 1 à 10 et 1 Cor. 11: 30.

Ce genre de péché ne se présente pas chez l'élus de Dieu parce que Dieu ne le permettra. pas


Ce n'est pas tout-à-fait cela, le péché qui conduit à la mort c'est le mensonge, parce que Satan est le père du Mensonge.

Il y a un autre péché qui conduit à la mort, c'est le meurtre. 

Mais le meurtre est le principal, le mensonge lui peut être léger, il n'entraîne pas de conséquences graves, exemple:

Tu t'achètes une auto, elle est propre à l'extérieur, nous allons dire que cette auto ta été vendu par ton père et que tu as payé 500$.

Mais pour passer devant tes amis comme quelqu'un qui a de l'argent pour faire ton homme important, tu dis que tu l'as payé 5,000$.

Alors, que veux-tu que cela entraîne comme conséquence, la seule conséquence peut être qu'une petite "envie", peut-être même un peu de jalousie, et alors?

Il n'y a aucun Commandements de Dieu qui a été abrogé, sauf celui en ce qui concerne le Sabbat, et je vais te dire pourquoi.

Tu ne fais pas parti d'aucune communauté religieuse, toi tu observe le Sabbat, qui va le savoir à part Dieu?

La "raison" d'existé du Sabbat est qu'il annonce les Mille ans du Repos de Dieu. L'être humain est Maître du Sabbat, la preuve; nous finissons le travail le Vendredi, mais l'église Catholique a décrété un autre Sabbat qui lui est le Dimanche (Sunday) qui est le jour du Soleil, bon, le Soleil c'est la lumière et tout le tra-la-la.

Mais le vrai Sabbat commence au couché du Soleil le Vendredi et se termine au couché du Soleil le Samedi. Or le Dimanche, on ne voit pas le lien au Soleil, seulement en Anglais, le lien se fait autrement; c'est le jour de la "Dîme". La Dîme comme tu le sais probablement est le dixième de ta paye, naturellement, sur le "brut" de tous les impositions que tu as, car Dieu est supposé être payé le Premier. Mais cela se fait uniquement si tu fait parti d'une église.

Mais le problème est que toutes les églises de Dieu ne possèdent qu'un "oeil", et je cite:


Apocalypse 5:6  Alors je vis, debout entre le trône aux quatre Vivants et les Vieillards, un Agneau, comme égorgé, portant sept cornes et sept yeux, qui sont les sept Esprits de Dieu en mission par toute la terre.



Or, c'est difficile de conduire une auto ayant seulement qu'un oeil, car il nous manque "l'effet de profondeur". J'ai déjà eu une écharde dans l'oeil, il faut être prudent quand tu conduis le jour, et très prudent le soir, de toute façon, je ne me souviens pas d'avoir sorti le soir, beaucoup trop "casse-gueule".



Tout cela pour te dire que les églises manque de profondeur, et dans le fond cela est normal, ils ne veulent pas trop faire d'erreurs.





Starheater


Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@chretien a écrit:C'est triste de voir votre tentative tendancieuse de déformer mes explications par un scénario de contrainte qui n'existe pas. Ca démontre quelles déstabilisent votre château de cartes basé sur du feeling.
Quand je vous dis que Dieu offre le salut à chacun de nous  mais que ne seront sauvés que ceux qui croiront car Dieu ne nous sauvera pas sans notre consentement, vous dites que c'est faux. Pourtant si Dieu se passe de notre "oui" en réponse à son appel, il nous contraint alors.
@chretien a écrit:La vrai morale basée sur la bonne foi est une morale basée sur la Vérité révélée en laquelle nous avons foi. Elle n'a pas sa crédibilité sur le bon feeling du cœur humain.
Ce n'est pas une question de feeling. L'accomplissement de la Loi c'est l'amour et l'amour vient du coeur.
@chretien a écrit:Vous dites du n'importe quoi ici basé sur vos sentiments personnels car vous ne pouvez me citer aucun texte dans la Bible où est donné cette explication!
Ce que je dis est juste. Dieu a permis le mal en exposant Adam et Eve à la tentation dans le jardin d'Eden car Il voulait que l'homme Le choisisse en écoutant et obeissant librement à sa Parole. Il ne veut pas de robot mais des hommes libres. Je peux vous citer une explication mieux exprimée sur la raison pour laquelle Dieu a permis la tentation au jardin d'Eden et qui va dans le même sens pour  :
"Si Dieu n’avait pas donné à Adam et Eve un choix, ils auraient été comme des robots, accomplissant simplement les tâches pour lesquelles ils étaient programmés. Dieu créa Adam et Eve des êtres libres, capables de prendre des décisions, de choisir entre le bien et le mal. Pour qu’ils soient réellement libres, il fallait qu’Adam et Eve aient un choix." (source http://www.gotquestions.org/Francais/arbre-connaissance-bien-mal.html)
Ma foi n'est pas personnelle. Elle se nourrit aussi bien des textes protestants que catholiques, plus rarement orthodoxes car leurs sites sont moins nombreux. Du moment qu'ils sont en accord avec ma foi, parfois je comprends mieux l'explication de l'un plutôt que de l'autre.
@chretien a écrit:Vous vous créez une fausse situation mentale de ce qui se passe réellement dans la tête du croyant et du non croyant pour noyer le poisson de votre incohérence théologie sentimentale.
Un phrase bien savante qui ne veut pas dire grand chose.
@chretien a écrit:Encore une mis-conception biblique de votre part sur les enfants de Dieu. Seuls les croyants selon la Bible sont enfants de Dieu. Tous les autres dès le départ sont enfants de la colère.
Nous sommes tous frères en humanité car nous sommes tous créatures d'un même Créateur.
@chretien a écrit:Vos sentiments vous font encore déroger de la Vérité biblique. Ca semble être une manie chez vous de dénaturer ce que la bible enseigne pour cadrer avec vos sentiments.
Je ne juge pas comme vous qui pensez que tout le monde doit avoir strictement la même interprétation que vous de la Bible. Moi je n'ai pas ce problème. Je peux m'accorder avec plusieurs confessions. Je lis aussi bien les uns que les autres chez lesquels je trouve de beaux textes et des explications auxquelles j'adhère. Et les autres sont aussi chrétiens que vous et moi. Vous êtes plutôt  renfermé sur vous même, à n'écoutez que vous.

Cette fois je citerai le pape François : "Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour punir les pécheurs et supprimer les méchants, mais pour les inviter à la conversion à la vue des signes de la bonté divine."

Ce qui implique que quand on vous lance une invitation, on doit y répondre. C'est là qu'intervient notre libre choix que Dieu a voulu que nous fassions dès le départ, toujours dans l'espoir que nous fassions le bon.

Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
@chretien a écrit:
Bonjour Starheater


@Starheater a écrit:Chrétien, sans que tu veuilles faire de la Philosophie, tu en fais, mais je vais prendre cela comme des "constatations" de ta part.
Vous pouvez prendre ca comme des contestations mais je n'ai rien contre la philosophie qui ne contredit pas les principes bibliques.

En ce qui concerne la philosophie du libre choix basée sur les principes du monde, ca je suis contre.

Il n'y a rien de mal à philosophé si cette dernière en basée sur les principes des Saintes Écritures sans y retrancher ou y ajouter quoique ce soit.

@Starheater a écrit:
 Quand on parle de "Péché", on parle de "Transgressions" de la Loi. Mais quel Loi? La Loi de Dieu. Et quel est cette Loi de Dieu? 
Les Dix Commandements.
Or, ces Dix Commandements sont réunis dans Deux Principes: 

  • Aimer Dieu de tout notre être
  • Aimer notre Prochain comme nous-mêmes.


Le chrétien n'étant plus sous l'Ancienne Alliance n'est donc plus sous le décalogue (dix commandements) selon la loi de l'ancienne Alliance mais sous la grâce et les commandements du Jésus en sa Nouvelle Alliance dans lesquels nous retrouvons neuf des commandements du décalogue. Le sabbat étant exclu.



@Starheater a écrit:Le Corps Humain en soit est parfait, mais il n'a pas été fait pour durer éternellement, celui qui vécu le plus longtemps comme tu le sais est Mathusalem, il avait atteint l'âge de 969 ans.

Or en ces temps-là, les Dix Commandements existaient, et comme tu le sait également Caïn fut le premier criminel.

Je n'y vois aucune perfection car suite au péché d'Adam et Ève, le corps adamique a dégradé au point d'expérimenter la mort physique et l'âme la mort spirituelle.

Et depuis la genèse jusqu'au temps de Moïse il n'y avait pas le décalogue (dix commandements) car en aucun endroit dans la bible durant cette période il est dit que l'homme devait observer le sabbat, ni un passage parlant de cette observation par les hommes.




@Starheater a écrit:
Ce qui est hors de l'ordinaire c'est que Caïn fut protégé par Dieu, pourquoi? Celui-ci n'avait pourtant pas l'air de "regretter" son geste.


1 Jean 3:12
 et ne pas ressembler à Caïn, qui était du malin, et qui tua son frère. Et pourquoi le tua-t-il ? parce que ses œuvres étaient mauvaises, et que celles de son frère étaient justes.

La question qui vient c'est pourquoi selon la Bible l'un a ses oeuvres mauvais et l'autre a ses oeuvres justes?
Est-ce un choix de chaque individu poussé par les temps et les circonstances aux hasards ? Ou est-ce indépendamment des temps et des circonstances hasardeux que l'un est né suffisamment meilleur à réfléchir que l'autre pour faire le bon choix donc le bien; et l'autre insuffisamment bon  (mauvais) pour faire le mauvais choix donc le mal?

Si le hasard n'est pas la cause de la décision du choix c'est qu'il y a une raison pour aimer ce qui est mal plus que Dieu. Laquelle selon la Bible?


@Starheater a écrit:La plupart du temps dans une famille il y a toujours des contraires, que se soit côté fille ou côté garçon. Je ne peux pas dire si c'est toujours la "norme", mais en tout cas, ce l'était dans ma famille, curieusement dans la Bible, c'est la même phénomène qui se produit.

Les contraires ne sont en fait que la différences d'intensité à faire le mal selon les critères de Dieu.

Pour Dieu un petit péché (que tous les hommes font et concidères comme de petits péché s blancs) fait perdre le salut autant qu'un gros. 

Le salut ne dépend pas de ce que l'un est meilleur que l'autre même si notre façon de justice sociale s'y prête.

Selon le message biblique sur le salut, est-ce que mon voisin de droite qui est une individu très impliqué socialement faisant bcp de bénévolat pour les nécessiteux et qui proclame que Allah et le seul Dieu et Mohammed est son prophète est sauvé contrairement à mon voisin de gauche qui vient de se faire arrêter par la police pour avoir voler des milliers de dollars à ses concitoyens et qui se dit athé?
Non, ils seront tous les deux jetés dans la géhenne.  

En fait, seul celui qui a vraiment foi en Dieu et en son Fils qui se manifestera par les oeuvres de Dieu préparées d'avances pour lui depuis sa nouvelle naissance est sauvé indépendamment de ce qu'il était (en bien ou en mal) avant sa nouvelle naissance.


@Starheater a écrit:Quoiqu'il en soit, dans ma vie de tous les jours, j'essaie de faire de mon mieux en attendant que le Christ revienne.

Le fait que vous essayez de faire de votre mieux, c,est que vous réalisez comme tous chrétiens qu,en votre chair vous traînez un boulet qui ne vous sera enlevé qu''a la résurrection et que Grâce à Dieu celui-ci vous donne le courage à persévérer et avoir foi qu'il vous supportera jusqu'à la fin.


Je ne sens pas que je traîne un boulet, j'ai appris à aimer les êtres humains, dans le sens qu'ils ont tous quelques choses d'intéressant. 
Ce que je fais la plupart du temps, je questionnes les gens sur qu'est-ce qu'ils aiment, et je les laisse parlé, il y en a qui ont eu de réel conflit, je suis celui qui peuvent tout dire sans que ça fuis dans l'oreille d'un autre, sauf naturellement ce qui pourrais être considéré comme du mémérage. 
Rarement les questions religieuses sont abordés, et quand c'est le cas je suis ouvert à ce qu'ils disent, sauf quand ça n'a aucun sens. J'aime la Bible, j'y découvre pleins de "passages clés". Exemple, quand l'on parle de péché, on parle de quoi? On parle de transgressions de la Loi.
Quand tu aimes ton Prochain, tu ne penseras à le tué, le volé, etc...
Certain me dise, oui mais tu n'accepte pas les Tjs, donc, tu n'aimes pas ton Prochain, faux, c'est juste que je n'aime pas les Faux prophètes, malgré tout, il m'est arrivé souvent de parlé aux Tjs, mais aussitôt que le thème de leur religion vient dans la conversation, je décroche.
Mais, je n'ai pas d'orgueil, si tu as raison, tu as raison et ça s'arrête là, je n'ai pas le monopole de la Vérité. 

Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
@chretien a écrit:
Bonjour Starheater


@Starheater a écrit:Chrétien, sans que tu veuilles faire de la Philosophie, tu en fais, mais je vais prendre cela comme des "constatations" de ta part.
Vous pouvez prendre ca comme des contestations mais je n'ai rien contre la philosophie qui ne contredit pas les principes bibliques.

En ce qui concerne la philosophie du libre choix basée sur les principes du monde, ca je suis contre.

Il n'y a rien de mal à philosophé si cette dernière en basée sur les principes des Saintes Écritures sans y retrancher ou y ajouter quoique ce soit.

@Starheater a écrit:
 Quand on parle de "Péché", on parle de "Transgressions" de la Loi. Mais quel Loi? La Loi de Dieu. Et quel est cette Loi de Dieu? 
Les Dix Commandements.
Or, ces Dix Commandements sont réunis dans Deux Principes: 

  • Aimer Dieu de tout notre être
  • Aimer notre Prochain comme nous-mêmes.


Le chrétien n'étant plus sous l'Ancienne Alliance n'est donc plus sous le décalogue (dix commandements) selon la loi de l'ancienne Alliance mais sous la grâce et les commandements du Jésus en sa Nouvelle Alliance dans lesquels nous retrouvons neuf des commandements du décalogue. Le sabbat étant exclu.



@Starheater a écrit:Le Corps Humain en soit est parfait, mais il n'a pas été fait pour durer éternellement, celui qui vécu le plus longtemps comme tu le sais est Mathusalem, il avait atteint l'âge de 969 ans.

Or en ces temps-là, les Dix Commandements existaient, et comme tu le sait également Caïn fut le premier criminel.

Je n'y vois aucune perfection car suite au péché d'Adam et Ève, le corps adamique a dégradé au point d'expérimenter la mort physique et l'âme la mort spirituelle.

Et depuis la genèse jusqu'au temps de Moïse il n'y avait pas le décalogue (dix commandements) car en aucun endroit dans la bible durant cette période il est dit que l'homme devait observer le sabbat, ni un passage parlant de cette observation par les hommes.




@Starheater a écrit:
Ce qui est hors de l'ordinaire c'est que Caïn fut protégé par Dieu, pourquoi? Celui-ci n'avait pourtant pas l'air de "regretter" son geste.


1 Jean 3:12
 et ne pas ressembler à Caïn, qui était du malin, et qui tua son frère. Et pourquoi le tua-t-il ? parce que ses œuvres étaient mauvaises, et que celles de son frère étaient justes.

La question qui vient c'est pourquoi selon la Bible l'un a ses oeuvres mauvais et l'autre a ses oeuvres justes?
Est-ce un choix de chaque individu poussé par les temps et les circonstances aux hasards ? Ou est-ce indépendamment des temps et des circonstances hasardeux que l'un est né suffisamment meilleur à réfléchir que l'autre pour faire le bon choix donc le bien; et l'autre insuffisamment bon  (mauvais) pour faire le mauvais choix donc le mal?

Si le hasard n'est pas la cause de la décision du choix c'est qu'il y a une raison pour aimer ce qui est mal plus que Dieu. Laquelle selon la Bible?


@Starheater a écrit:La plupart du temps dans une famille il y a toujours des contraires, que se soit côté fille ou côté garçon. Je ne peux pas dire si c'est toujours la "norme", mais en tout cas, ce l'était dans ma famille, curieusement dans la Bible, c'est la même phénomène qui se produit.

Les contraires ne sont en fait que la différences d'intensité à faire le mal selon les critères de Dieu.

Pour Dieu un petit péché (que tous les hommes font et concidères comme de petits péché s blancs) fait perdre le salut autant qu'un gros. 

Le salut ne dépend pas de ce que l'un est meilleur que l'autre même si notre façon de justice sociale s'y prête.

Selon le message biblique sur le salut, est-ce que mon voisin de droite qui est une individu très impliqué socialement faisant bcp de bénévolat pour les nécessiteux et qui proclame que Allah et le seul Dieu et Mohammed est son prophète est sauvé contrairement à mon voisin de gauche qui vient de se faire arrêter par la police pour avoir voler des milliers de dollars à ses concitoyens et qui se dit athé?
Non, ils seront tous les deux jetés dans la géhenne.  

En fait, seul celui qui a vraiment foi en Dieu et en son Fils qui se manifestera par les oeuvres de Dieu préparées d'avances pour lui depuis sa nouvelle naissance est sauvé indépendamment de ce qu'il était (en bien ou en mal) avant sa nouvelle naissance.


@Starheater a écrit:Quoiqu'il en soit, dans ma vie de tous les jours, j'essaie de faire de mon mieux en attendant que le Christ revienne.

Le fait que vous essayez de faire de votre mieux, c,est que vous réalisez comme tous chrétiens qu,en votre chair vous traînez un boulet qui ne vous sera enlevé qu''a la résurrection et que Grâce à Dieu celui-ci vous donne le courage à persévérer et avoir foi qu'il vous supportera jusqu'à la fin.


"Les contraires ne sont en fait que la différences d'intensité à faire le mal selon les critères de Dieu."


C'est une manière de voir les choses quoiqu'elle ne corresponde pas à la réalité.
Tu travailles, tu fais ta besogne comme on te le demande, tu t'entends avec tous tes camardes, où est le péché dans cela? Il n'y a pas eu de transgressions, ta bonne humeur s'est transmis à tous tes camarades.

Il n'y a pas d'intensité à faire le mal, dans une famille, un garçon va dire "ça ne se fait pas", son frère va dire le contraire, or ceci n'est en fait que pour montre qu'il y a 2 côtés de la médaille.

Exemple: Il y a deux manières de penser


  • L'Induction
  • La Déduction



La première "induit" un concept qu'il faut par la suite prouvé.


La Déduction elle se base sur l'ensemble de preuves qui corrobore un fait.


Ce n'est pas la définissions du dictionnaire mais enfin, je suis certain que tu me comprend.


L'induction dit en elle-même: Ça va prendre de l'énergie pour que la boule roule.


La déduction dit: Pour que cette boule soit là, ça surement pris de l'énergie.


Autrement dit, le premier commence par le chiffre 1 puis il continue.
L'autre s'est l'inverse, il commence par le 9 et il descend.




Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

chretien 


Récurrent
Récurrent
@Credo a écrit:Quand je vous dis que Dieu offre le salut à chacun de nous  mais que ne seront sauvés que ceux qui croiront car Dieu ne nous sauvera pas sans notre consentement, vous dites que c'est faux. Pourtant si Dieu se passe de notre "oui" en réponse à son appel, il nous contraint alors.
Voyez vous continuez de déformer ce que j'ai expliqué. Où ai-je dis que Dieu se passe de notre "oui" en réponse de son appel? Nul part!

Ce que vous vous obstinez à faire c'est de confondre la raison du choix de ses enfants versus l'effet du choix de Dieu sur la capacité de l'homme à répondre à l'appel. La vérité c,est que cela ne produit d'aucune façon en l'homme une contrainte à aller contre son désir propre à choisir. C'est de la désinformation de votre part.

Le choix de l'homme se fait toujours tant pour le rebelle que celui de bonne volonté  par leur état spirituelle. S'il est spirituellement mort , son désir propre sera de rejeter la Vérité et d'aimer le mensonge contrairement pour celui qui est régénérer par Dieu par pure grâce, son désir propre sera d'accepter par amour de la Vérité.

Ce qui explique pourquoi le salut ne s'obtient pas par un quelconque mérite de bonté en l'homme qui par pure hasard surpasse donc sans raison sa méchanceté héritée d'Adam; et là ca y est; quelle bonne personne il est! et mérite bien son salut pour avoir accepté!

Le message biblique est claire, nul ne peut mériter son salut par des oeuvres. Ce qui inclus l'oeuvre de croire car d'accepter, de croire la Vérité par l'homme est l'oeuvre de Dieu en l'homme selon Jésus . Jean 6:29


@Credo a écrit:Ce n'est pas une question de feeling. L'accomplissement de la Loi c'est l'amour et l'amour vient du coeur.  
C'est une demi vérité qui rend confus celui qui ne connait pas l,enseignement biblique. En fait le vrai amour vient de Dieu lorsque le coeur est régénéré. Autrement, ce coeur est  comme la Bible dit :  Jérémie 17:9  Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ?


@Credo a écrit:Nous sommes tous frères en humanité car nous sommes tous créatures d'un même Créateur.
Là vous dites vrai mais remarquez que vous ne dites pas "enfants de Dieu", Il y a une différence entre être frère parmi les enfants de colère et être frère parmi les enfants de Dieu.
 

@Credo a écrit:"Si Dieu n’avait pas donné à Adam et Eve un choix, ils auraient été comme des robots, accomplissant simplement les tâches pour lesquelles ils étaient programmés.

Premièrement la caractéristique d'un robot n,est pas qu'il est programmé mais qu'il n'a pas la conscience d'être.
Les plus récentes recherches en neuro-physio-psychologie ont démontré que la décision du choix s'enclenche dans le cerveau avant même que l'individu en prenne conscience. 

Deuxièmement, c'est bibliquement faux! Car Paul par analogie sur l'homme dont je suis certain qu'il le considérait ayant la faculté de faire des choix dit bien que Dieu comme un potier fait avec la même argile soit un vase d'honneur ou soit un vase d'usage vile selon son désir.
Si je prend votre langage moderne pour réécrire ce que Paul affirme, je dirais, Dieu comme créateur programme l'homme parmi l'humanité soit pour être honorable soit pour être vile selon son désir. Et ca n'a rien à avoir avec des robots.

Avez vous remarquez que le désir de Ève qui l'a amené à manger du fruit c,était de devenir comme un dieu qui décide par lui-même?
Qui en fait par cette maitrise à décider par elle même ne l'a amené qu'à se tirer dans le pied et amener tellement de misère à sa descendance.

Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
@Credo a écrit:@Starheater

je pensais qu'on disait l'instant T comme on dit l'heure H ou le jour J laugh Il ne faut pas s''étonner  : tu as vu je n'ai que 22 sur 100 dans mon exercice, a noté chrétien, le niveau primaire, avec ça comment ceux-tu que je connaisse la bonne lettre de l'instant ? laugh laugh


Credo, bon à part le petit conflit de l'Esprit Saint qui en fait n'est pas réellement un conflit, moi je te donnerais entre 90 et 95%, bon cela dit, c'est quand même plus élevé que ma note.(à cause que je pogne les nerfs après les Tjs)

Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
@chretien a écrit:
@Credo a écrit:Quand je vous dis que Dieu offre le salut à chacun de nous  mais que ne seront sauvés que ceux qui croiront car Dieu ne nous sauvera pas sans notre consentement, vous dites que c'est faux. Pourtant si Dieu se passe de notre "oui" en réponse à son appel, il nous contraint alors.
Voyez vous continuez de déformer ce que j'ai expliqué. Où ai-je dis que Dieu se passe de notre "oui" en réponse de son appel? Nul part!

Ce que vous vous obstinez à faire c'est de confondre la raison du choix de ses enfants versus l'effet du choix de Dieu sur la capacité de l'homme à répondre à l'appel. La vérité c,est que cela ne produit d'aucune façon en l'homme une contrainte à aller contre son désir propre à choisir. C'est de la désinformation de votre part.

Le choix de l'homme se fait toujours tant pour le rebelle que celui de bonne volonté  par leur état spirituelle. S'il est spirituellement mort , son désir propre sera de rejeter la Vérité et d'aimer le mensonge contrairement pour celui qui est régénérer par Dieu par pure grâce, son désir propre sera d'accepter par amour de la Vérité.

Ce qui explique pourquoi le salut ne s'obtient pas par un quelconque mérite de bonté en l'homme qui par pure hasard surpasse donc sans raison sa méchanceté héritée d'Adam; et là ca y est; quelle bonne personne il est! et mérite bien son salut pour avoir accepté!

Le message biblique est claire, nul ne peut mériter son salut par des oeuvres. Ce qui inclus l'oeuvre de croire car d'accepter, de croire la Vérité par l'homme est l'oeuvre de Dieu en l'homme selon Jésus . Jean 6:29


@Credo a écrit:Ce n'est pas une question de feeling. L'accomplissement de la Loi c'est l'amour et l'amour vient du coeur.  
C'est une demi vérité qui rend confus celui qui ne connait pas l,enseignement biblique. En fait le vrai amour vient de Dieu lorsque le coeur est régénéré. Autrement, ce coeur est  comme la Bible dit :  Jérémie 17:9  Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ?


@Credo a écrit:Nous sommes tous frères en humanité car nous sommes tous créatures d'un même Créateur.
Là vous dites vrai mais remarquez que vous ne dites pas "enfants de Dieu", Il y a une différence entre être frère parmi les enfants de colère et être frère parmi les enfants de Dieu.
 

@Credo a écrit:"Si Dieu n’avait pas donné à Adam et Eve un choix, ils auraient été comme des robots, accomplissant simplement les tâches pour lesquelles ils étaient programmés.

Premièrement la caractéristique d'un robot n,est pas qu'il est programmé mais qu'il n'a pas la conscience d'être.
Les plus récentes recherches en neuro-physio-psychologie ont démontré que la décision du choix s'enclenche dans le cerveau avant même que l'individu en prenne conscience. 

Deuxièmement, c'est bibliquement faux! Car Paul par analogie sur l'homme dont je suis certain qu'il le considérait ayant la faculté de faire des choix dit bien que Dieu comme un potier fait avec la même argile soit un vase d'honneur ou soit un vase d'usage vile selon son désir.
Si je prend votre langage moderne pour réécrire ce que Paul affirme, je dirais, Dieu comme créateur programme l'homme parmi l'humanité soit pour être honorable soit pour être vile selon son désir. Et ca n'a rien à avoir avec des robots.

Avez vous remarquez que le désir de Ève qui l'a amené à manger du fruit c,était de devenir comme un dieu qui décide par lui-même?
Qui en fait par cette maitrise à décider par elle même ne l'a amené qu'à se tirer dans le pied et amener tellement de misère à sa descendance.


C'est si simple, il faut faire dans le compliqué, c'est simplement une question de cause à effet, cause à réaction si tu préfères.
Le Corps en partant n'était pas fait pour fait pour être parfait, et cela malgré qu'il l'était en sois. Il a été fait pour qu'il y ait beaucoup d'êtres humains, et cela, pour que Dieu ait beaucoup d'enfants dans l'Univers dans lequel nous vivons.
Dieu par le Verbe a créé toute la Hiérarchie des Anges, Archanges, Dominations, Trône etc... Mais tous ceux-ci sont au Ciel de Dieu, dans notre Univers il n'y a rien qui domine sans faillir.
Un Chérubin avait été placé sur la Terre, mais celui-ci à force de rester loin de Dieu, il s'est corrompu, je suis certain que tu le sais toi aussi. Il était en Éden, ce Chérubin aux déployés, celui-ci devint Satan.
Dans notre Univers tout se gâte, cet Univers est dans l'attente de la révélation des Fils de Dieu, autrement dit, toutes les Créatures dans le Ciel (je ne parle pas des Anges qui sont des esprits) sont dans l'attente de voir un jour les Fils de Dieu. Car il n'y a pas de la vie que sur la Terre, il y en avait dans notre système Solaire avait qu'il y ait un désastre.
La Planète entre Mars et Jupiter, ce que les Astronomes appellent la ceinture d'Astéroïdes, et bien avant le désastre c'était une planète, est-ce qu'il y a eu une grande Guerre entre certaine planète, ou une grande guerre uniquement sur cette planète qui explosa à cause d'une arme terrible, il y a de grosses chances.
Quand tu parcours l'AT, des Livres sont mentionnés que nous n'avons même pas, le Dieu dans l'AT se nomme l'Éternel des Armées. Or, il y a 2 types d'armée, une qui est "esprit", l'autre qui est "physique".
Je ne suis plus dans le sujet, mais quand même, la Bible recèle bien des Mystères.

Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@chretien a écrit:Le choix de l'homme se fait toujours tant pour le rebelle que celui de bonne volonté  par leur état spirituelle. S'il est spirituellement mort , son désir propre sera de rejeter la Vérité et d'aimer le mensonge contrairement pour celui qui est régénérer par Dieu par pure grâce, son désir propre sera d'accepter par amour de la Vérité
Si je comprends bien, spirituellement mort, il ne fera que rejeter Dieu mais pour accepter Dieu, il faut être régénéré par Dieu. Là où je ne saisi pas c'est que si pour accepter Dieu il faut être regénéré par Dieu, alors pourquoi Dieu ne régénère-t-il pas tout le monde pour que tout le monde croie ? Pourquoi régénérer l'un et pas l'autre ?Et s'il décide de nous régénérer pour que nous l'acceptions, cela devient son choix et plus le nôtre. Il faut d'abord l'accepter ou tendre vers Lui pour que Lui réponde en nous régénérant sinon il y a contrainte.
@chretien a écrit:En fait le vrai amour vient de Dieu lorsque le coeur est régénéré.
Dieu a mis en nous cet amour dès le départ puisque nous sommes crées à son image. Mais cet amour grandit en Dieu dès que nous recevons l'Esprit Saint. Il devient alors véritable.
@chretien a écrit:Là vous dites vrai mais remarquez que vous ne dites pas "enfants de Dieu", Il y a une différence entre être frère parmi les enfants de colère et être frère parmi les enfants de Dieu.
Oui dans la foi nous ne sommes plus tous frères. Nous ne le sommes qu'en humanité. Nous devenons enfants de Dieu par notre baptème.
@chretien a écrit:Dieu comme créateur programme l'homme parmi l'humanité soit pour être honorable soit pour être vile selon son désir.
Là c'est ce que vous affirmez ou ce que vous pensez que j'affirme moi-même ? Parce que Dieu est bon aussi a-t-il crée l'homme bon. L'homme a vu sa nature être pervertie par le péché et non parce que Dieu a voulu qu'il y ait des hommes bons et des hommes mauvais.
@chretien a écrit:Avez vous remarquez que le désir de Ève qui l'a amené à manger du fruit c,était de devenir comme un dieu qui décide par lui-même?
Qui en fait par cette maitrise à décider par elle même ne l'a amené qu'à se tirer dans le pied et amener tellement de misère à sa descendance.
Quand j'ai fait référence à la chute d'Adam et Eve, c'est pour expliquer pourquoi Dieu a permis un mal : la tentation. Il aurait pu détruire ou éloigner le Mauvais et Eve n'avait jamais été tentée et nous serions toujours en Eden.  Mais Dieu voulait que l'homme soit libre et bien qu'il savait que l'homme allait chuter, pour que celui-ci soit libre, il fallait qu'il ait le choix entre le bien et le mal. C'est pourquoi Dieu, après avoir bien avisé et prévenu l'homme et la femme de ce qu'ils pouvaient faire et ce qu'ils ne devaient pas faire et la raison pour laquelle ils ne devaient pas le faire, il a permis la tentation.
De là nous pouvons comprendre que le libre arbitre, qui s'enracine dans notre raison et notre volonté, c'est la liberté de disposer de soi dans nos activités humaines mais, par rapport à Dieu, c'est choisir entre le bien et le mal, sachant que cette liberté atteint sa perfection lorsqu'elle est ordonnée à Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

chretien 


Récurrent
Récurrent
@Credo a écrit:Si je comprends bien, spirituellement mort, il ne fera que rejeter Dieu mais pour accepter Dieu, il faut être régénéré par Dieu. Là où je ne saisi pas c'est que si pour accepter Dieu il faut être regénéré par Dieu, alors pourquoi Dieu ne régénère-t-il pas tout le monde pour que tout le monde croie ? Pourquoi régénérer l'un et pas l'autre ? Pourquoi régénérer l'un et pas l'autre ?
Mais saisissez-vous également le fait que Dieu Tout-puissant qui est capable de créer l'univers si immense et grandiose, d'arrêter la soleil dans le ciel, de séparer la mer rouge, qui sans l’insémination d'un homme a fait en une vierge naître son Fils, de se ressusciter de la mort etc..... pourquoi que tout en sachant qui parmi tous les hommes lesquels allaient refuser toute en produisant une monstruosité de misère (meurtres, violes sadiques d'enfants pour n'en nommer quelques uns) pendant des siècles, laisse-t-il qu'ils viennent au monde?
Ne pouvait-il pas empêcher en sa toute puissance la naissance de ces indésirables connus d'avances en son omniscience? Et ainsi, laissez le libre cours au libre arbitre de ceux qui allaient choisir de croire en la Vérité.

La réponse à cette question tout comme la vôtre ne se trouvent pas dans la Bible. Ce que la Bible révèle c'est ce qui est selon les décrets juste et parfait de Dieu. Que cela plaise ou pas à la justice de l'homme.
 
Vous dit plus long dans votre réponse que si le tentateur n'avait pas été présent au jardin d’Éden, il n'y aurait pas eu de péché et ils vivraient encore dans le jardin.
Mais réalisez vous que Adam et Ève aurait été créé pareillement avec un libre arbitre et aurait pareillement d'un accord librement consentie d'aimer leur créateur sans connaitre le mal?


@Credo a écrit:  Et s'il décide de nous régénérer pour que nous l'acceptions, cela devient son choix et plus le nôtre. Il faut d'abord l'accepter ou tendre vers Lui pour que Lui réponde en nous régénérant sinon il y a contrainte.

Premièrement, que ce soit pour l'homme régénéré ou non, dans les deux cas chacun aura son propre désir venant de son propre cœur à accepter ou refuser. Ils ont toujours leur faculté du libre choix puisque Dieu ne les force pas d'aller contraire à leur propre désir venant de leur propre cœur.

Deuxièmement, pourquoi êtes si réticente à ce que Dieu détermine ce que va être le désir de choix en le régénérant, et en déduisant que dans ce cas là c'est Dieu qui contraint son choix;
et d'un autre côté vous n'avez pas cette réticence ni cette déduction quand c'est le hasard qui détermine le choix?

Le hasard pour un chrétien ca n'existe pas, seul Dieu est maitre souverain sur le temps et les circonstances en toute situation. 


@Credo a écrit: Dieu a mis en nous cet amour dès le départ puisque nous sommes crées à son image. Mais cet amour grandit en Dieu dès que nous recevons l'Esprit Saint. Il devient alors véritable.

Ce que vous ne réalisez pas ici c,est que vous dites (et c'est biblique) que l'amour qu'un personne a en lui dès le départ est un faux amour tant qu'il n'a pas reçu l'Esprit. C'est en ce moment qu'il devient véritable.
J'ai comme l'impression souvent que ce que vous écrivez n'est qu'un slogan entendu mainte fois sans vraiment comprendre son sens et sa porté.

@Credo a écrit:
L'homme a vu sa nature être pervertie par le péché et non parce que Dieu a voulu qu'il y ait des hommes bons et des hommes mauvais. 

Je parle ici selon votre entendement. Si Dieu qui est l'auteur des règles de fonctionnement de sa création et de ses créatures et comme vous dites à permis dans ces règles que l'homme puisse faire le mal, Nul autre que Lui (Dieu) en première ligne n'a la responsabilité d'avoir décider d'aller de l'avant avec cette permission pour que par sa créature le mal puisse entrer dans sa création.

Vous n'y pourrez rien Credo avec vos arguments, votre déni ne changera rien en ce que Dieu est l'alpha et l'oméga en toutes choses. (Ce qui inclus le salut)

Dès leur création Adam et Ève avaient cette nature pécheresse en eux qui inévitablement en les deux s'est manifestée.


@Credo a écrit:De là nous pouvons comprendre que le libre arbitre, qui s'enracine dans notre raison et notre volonté, c'est la liberté de disposer de soi dans nos activités humaines mais, par rapport à Dieu, c'est choisir entre le bien et le mal, sachant que cette liberté atteint sa perfection lorsqu'elle est ordonnée à Dieu.

Dites moi comment le libre arbitre s,enracine-t-il dans notre raison? Mais surtout, comment fonctionne-t-il dans notre raison qui fait que avec ce même libre arbitre en son fonctionnement l'un choisi d,accepter et l'autre choisit de refuser?
C'est un fonctionnement basé sur le hasard comme une machine à sous?

Voir le profil de l'utilisateur

Starlight 


Novice
Novice
@Chretien a écrit:L'expression "libre arbitre" ou "libre choix" ne se trouve pas dans la Bible. Mais la majorité des chrétiens croient que cette notion philosophique y est présente dans ses enseignements!
Peut-être faudrait-il définir ce que signifie pour les chrétiens le libre arbitre avant de chercher dans les Saintes Écritures si cette dernière supporte cette définition populaire du libre arbitre.
Qu'en prensez-vous?
Ce n'est pas parce que le mot n'y figure pas que la Bible n'en parle pas.
Dans la Bible, c'est dit que les étoiles tombes, le mot "météorite" n'est pas dans la Bible. Est ce qu'on doit admettre que vu que le mot "météorite" ne figure pas que c'est pas des météorites que la Bible parle. 


Il faut que tu saches aussi le contexte des auteurs. Ils ont écrits vis a vis de leur époque et de leur expression. LE LIBRE ARBITRE n'est pas un mot familier pour des peuples sous la domination et la soumission. 


LE LIBRE ARBITRE  est un droit qui vient de l'AMOUR et de la JUSTICE. 
Quand on AIME, on est JUSTE envers cette personne. On ne pense pas à son propre intérêt mais à l’intérêt de l'autre. Donc on lui donne le droit de choisir, de décider.


Jésus Christ a fait une parabole dessus. La parabole du fils perdu.
Un fils demande à son père son héritage car il va quitter la maison de son père. Le Père NE PEUT PAS EMPÊCHER SON FILS DE PARTIR car quand on aime, on les laisse choisir. L'AMOUR n'est pas une dictature. DIEU n'est pas un dictateur. L'Apotre Paul a décrit l'AMOUR.
Le père a laissé son fils partir faire son propre choix. Mais à la fin, le fils a compris que son choix n'était pas un bon choix. Car il s'est souvenu de sa vie auprès de son père et de l'amour de son père, il a décidé de revenir "c'était aussi son choix" de revenir.
Son père l'a accueillis les bras ouvert.


DIEU nous laisse faire nos choix, tout en nous informons DES CONSEQUENCES.


L'Eternel Dieu donna cet ordre à l'homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.


Votre définition du libre choix semble celle du monde car elle ne tient compte que de la possibilité de dire "non" ou de dire "oui" sans tenir compte de la raison qui en détermine le choix.

Si la personne sait que de suivre Dieu c'est vivre et à l'inverse c'est mourir, pourquoi la majorité des hommes choisissent de mourir? Serait-ce que la majorité des hommes sont mentalement déficients?

Les humains ne sont pas mentalement déficients mais naïve et arrogant.
Dieu dit "Mon peuple périt car il lui manque la connaissance"
Jésus Christ a dit "Père, pardonne leur car ils ne savent pas ce qu'ils font"


Nous n'avons pas la connaissance suffisante pour comprendre notre destinée ni la raison de notre existence.
La Bible dit "Le commencement de la sagesse, c'est la crainte de l’Éternel; Et la science des saints, c'est l'intelligence.

C'est dans le Jardin d'Eden qu'on a été séparé de Dieu physiquement et spirituellement.

En attendant, pour ma part, je crois que la Bible nous révèle que l'homme est esclave du péché à un tel point qu'il est mort spirituellement dès sa naissance. Comment un homme esclave du péché au point d'être mort spirituellement peut-il être libre dans ses choix?

Nous sommes ESCLAVE DU PECHE car nous sommes DANS LA CHAIR. 


Jésus Christ nous demande de combattre LA CHAIR par L'ESPRIT.


Le fait de ne pas croire en Dieu est un choix tout comme se laisser tenter. Pourquoi selon vous un homme préfère-t-il le mensonge plutôt que la Vérité? Pourquoi préfère-t-il l'illusion du bien dans le mal?

C'est dans notre psychologie. C'est comme l'instinct de survie.

Une femme qui subit des violences conjugales, refuse d'admettre que son mari ne l'aime pas. Elle préfère se mentir à elle-meme, pour rester (survivre), car faire face à la vérité est beaucoup plus effrayant qu'un beau mensonge.  
Nous sommes faibles mentalement, psychologiquement, émotionnellement, physiquement et spirituellement. NOUS SOMMES FAIBLES CAR NOUS VIVONS SÉPARÉ DE DIEU. 
C'est pour ça que DIEU dit souvent "N'aie pas peur.....Je serai avec toi......Ne t'effraye pas....Invoque moi au moment de détresse et Je te sauverai...
C'est pour nous fortifier mentalement, psychologiquement, émotionnellement, physiquement et spirituellement. Car DIEU seul peut nous encourager car Il est la FORCE qui peut nous aider à surmonter l'insurmontable. 


La question qui se pose c'est qu'est ce qui motive un homme à choisir le mal au lieu du bien s'il y a comme vous dites du bon en lui?
L'ignorance des conséquences.
Un jeune garçon s'amusait a harceler les plus petits. Il prenait du plaisir a voir les autres souffrir. Jusqu'au  jour ou un homme plus fort et plus grand que lui se venge de ce qu'il a fait à son petit frère. Le grand frère lui a tellement cassé les bras et les jambes qu'il n'a pas pu marcher, ni faire quoi que ce soit pendant des mois.


Les leçons s'apprennent parfois dans la souffrance. Une bonne punition peut aider un humain à réfléchir et méditer sur ce qu'il a fait. C'est pour ça que nous avons des prisons. 


Est-ce à dire qu'une journée l'influence du bon en lui domine sur lui et un autre journée c'est le mal qui domine sur lui? Ca serait juste une question d'influence au hasard?
Ou encore inversement sa décision serait fondée sur le  pure hasard, un jour il penche du côté du mal en lui sans raison initiale et un autre jour il penche du côté du bon en lui sans raison initiale? 

Nous sommes différents, et ce qui nous influence sont différents et dépend de la personne.
Quelqu'un qui vit au milieu des gangs peut devenir un membre d'un gang, ou peut devenir policier pour combattre les gangs.
Une fille qui vit au milieu de la prostitution peut devenir une prostituée ou bien elle peut faire tout son possible pour étudier afin de s'en sortir.


Tout dépend de ce que nous voulons, LE NOUS dans notre conscience. 


Si vous avez de la misère à suivre c'est que vous ne réalisez pas la contradiction de dire que l'homme à le choix de choisir d'accepter le salut à cause de la bonté qui est présent en lui même si ses désirs charnels et tempérament l'amènent à le refuser.

C'est pourquoi je vous demande de me donner la raison qui fait que dans cette situation d’influences (désirs de la chair, tempérament et bonté en l'homme) un homme passe par-dessus ces déterminants négatifs par sa bonté en lui et que la majorité des autres ni arrivent pas jusqu'à la fin de leur vie malgré la bonté en eux et malgré toutes les occasions que Dieu leur donne?

C'est comme à l'école. Il y a ceux qui écoutent le prof et étudient et ceux qui bavardes. 
Lors des tests, ceux qui ont étudiés auront de bonnes notes et auront leur diplômes.


Quand on voit une femme agée traversé la rue, on peut venir l'aider si ON VEUT. Il y en a qui aide, il y en a qui n'aide pas (les raisons : n'a pas le temps, s'en foutent, n'a pas envie, ne voit pas l’intérêt, aidera la prochaine fois,....)
On fait tous le BIEN mais vis a vis de notre conscience, des gens qu'on aime. Quand on a le temps, quand on a envie, quand on a les moyens, quand c'est important.......


Comme vous le dites "ca c'est pour l'homme de foi" 
Alors ma question demeure:
Quelle est la raison si comme vous dites tous les hommes ont en eux une bonté suffisant pour avoir la foi, l'un exceptionnellement parmi tous les hommes a la foi et l'autre majoritairement ne l'a pas malgré toutes les occasions que Dieu lui donne pour contrecarrer les influences négatives de leurs désirs charnels et de leur tempérament? 
Est-ce par hasard, un coup de dé?
Quelqu'un qui n'a rien sera beaucoup plus intéressé à LA FOI EN DIEU qu'un milliardaire.
Car LE BESOIN est différent. La façon de voir la vie est différente.
Un pauvre pense qu'il n'a rien a perdre et que avec Dieu, la vie sera meilleure donc autant y croire. Son Esprit est beaucoup plus ouvert à la Parole de Dieu.
Un milliardaire se sentira moins dépend de Dieu car il pense qu'il a tout. Et ne sera pas trop tenté de suivre Dieu et laissé les plaisirs du monde.

Voir le profil de l'utilisateur

chretien 


Récurrent
Récurrent
@Starlight a écrit:Quelqu'un qui n'a rien sera beaucoup plus intéressé à LA FOI EN DIEU qu'un milliardaire.
Car LE BESOIN est différent. La façon de voir la vie est différente.
Un pauvre pense qu'il n'a rien a perdre et que avec Dieu, la vie sera meilleure donc autant y croire. Son Esprit est beaucoup plus ouvert à la Parole de Dieu.
Un milliardaire se sentira moins dépend de Dieu car il pense qu'il a tout. Et ne sera pas trop tenté de suivre Dieu et laissé les plaisirs du monde.

Je pose la question selon votre entendement. Alors si Dieu veut sauvé chaque homme en lui laissant le libre arbitre pourquoi ne fait-il pas en sorte que chaque homme n'ait rien afin que tous les hommes soient en mesure avec son libre arbitre qui dépend de cette condition pour bien choisir d'accepter?

En passant, je n'ai jamais dit que l'homme n'a pas de libre arbitre. Mais que la philosophie du monde sur le libre arbitre est une ineptie tant du point de vue scientifique que biblique.

Voir le profil de l'utilisateur

Starlight 


Novice
Novice
@Chretien a écrit: pourquoi que tout en sachant qui parmi tous les hommes lesquels allaient refuser toute en produisant une monstruosité de misère (meurtres, violes sadiques d'enfants pour n'en nommer quelques uns) pendant des siècles, laisse-t-il qu'ils viennent au monde?
Ne pouvait-il pas empêcher en sa toute puissance la naissance de ces indésirables connus d'avances en son omniscience? Et ainsi, laissez le libre cours au libre arbitre de ceux qui allaient choisir de croire en la Vérité.
Car DIEU a dit qu'Il ne souhaite pas que le méchant périsse mais se détourne du mal.
DIEU ne fait aucune différence. Il fait pleuvoir sur les justes et les injustes. Tous ces humains sont ses créations, ils vivent par son souffle.
Dieu peut parler à un sérial killer, à Hitler, Staline.... et leur dire à quel point Il les aime depuis l'éternité.
DIEU AIME...Il est comme ça. SA NATURE c'est L'AMOUR. DIEU est MERVEILLEUX.
DIEU est Généreux, DIEU est Miséricordieux, DIEU est Gentil, DIEU est Doux, DIEU est positif. Il pense toujours au bien, au bien qu'on puisse faire. 
Dans la Bible dans Job, Il parle meme à Satan. Ce qui prouve que Dieu est Patient envers tout le monde. 
IL EST UN PERE et UN PERE aimera toujours ses enfants. DIEU est comme ça.


Quand Jésus Christ était au milieu des prostituées, des voleurs, des ex-prisonniers, des non-juifs...... les pharisiens ont dit "Pourquoi es-tu entouré de gens de mauvaises vies?"
Jésus a répondu "Ce sont les malades qui ont besoin de médecin. Je ne suis pas venu appelé les justes mais les pécheurs"

Donc il y a de l'espoir pour les prisonniers, les meurtriers, les assassins, les pédophiles, les terroristes..... L'AMOUR DE DIEU peut les changer. DIEU peut tout faire. Ne soyons pas négatif. 

DIEU veut sauver tout le monde, Il aime tout le monde. Il faut prêcher la Bonne Nouvelle dans les rues comme dans les prisons.

Deuxièmement, pourquoi êtes si réticente à ce que Dieu détermine ce que va être le désir de choix en le régénérant, et en déduisant que dans ce cas là c'est Dieu qui contraint son choix;
et d'un autre côté vous n'avez pas cette réticence ni cette déduction quand c'est le hasard qui détermine le choix?

Le hasard pour un chrétien ca n'existe pas, seul Dieu est maitre souverain sur le temps et les circonstances en toute situation.
Le hasard n'existe pas puisque DIEU a déjà tout déterminé depuis le commencement. 
La vie que nous vivons, DIEU connait déjà la fin. DIEU connait déjà le futur. Dieu connait nos réaction. Dieu connait nos doutes, Dieu connais nos faiblesses. 
Dieu sait qui Lui appartient et qui ne lui appartient pas. Il peut aller dans le passé, présent et le futur.

Dès leur création Adam et Ève avaient cette nature pécheresse en eux qui inévitablement en les deux s'est manifestée.

Le péché n'a commencé qu'après avoir désiré manger le fruit. Puisque le fruit était un fruit de la connaissance du bien et du mal. Lorsque le fruit est entré, le corps en a consommé et a changé. Maintenant l'humain connait le bien et le mal.


Dieu ne nous a pas créer mauvais. Il nous a créer bon car nous avons été créer à son Image.
Satan, lui est devenu mauvais car le mal est entré en lui. Il a désiré la place de Dieu. Il a été pris d'orgueil. Il a entraîné des myriades et des myriades d'anges avec lui.


Et a la fin LE MAL n'existera plus. Dieu est patient car il n'a pas encore jugé le monde; ni Satan et ses compagnons. Le BIEN triomphera.


Dites moi comment le libre arbitre s,enracine-t-il dans notre raison? Mais surtout, comment fonctionne-t-il dans notre raison qui fait que avec ce même libre arbitre en son fonctionnement l'un choisi d,accepter et l'autre choisit de refuser?

C'est un fonctionnement basé sur le hasard comme une machine à sous?

Le libre arbitre vient de l'AMOUR. L'amour vient de Dieu. Car DIEU EST AMOUR.
 
Nous avons la possibilité de faire un choix (d'accepter ou de refuser) car c'est DIEU qui décidé de nous laisser faire le choix.
Satan et ses compagnons ont déjà fait leur choix. Maintenant c'est à nous de le faire.
Mais DIEU nous avertis toujours des conséquences de nos choix si on Lui désobéi. Dans le jardin d'Eden Il a dit "Le jour ou vous en mangerez, vous mourrez". 

Ce n'est pas comme si on nous demandait de choisir entre son père ou sa mère. Alors là c'est difficile.
Mais là il s'agit de faire un choix entre VIVRE ou MOURIR. Avec DIEU ou Sans Dieu.
Nous n'avons pas autant de pouvoirs et responsabilités que Dieu car nous sommes des créatures. 
C'est comme ça que Satan a tenté Eve. On lui disant qu'elle avait LE CHOIX. Et désobéir à Dieu était un choix. Qu'on peut aller au delà des lois et règles de Dieu.
NOOOOON. Nous sommes des créatures, nous sommes libres de faire ce qu'on veut, mais nous devons nous soumettre à Dieu pour VIVRE.


Le libre arbitre n'a aucune valeur dans la mort. Ce n'est que dans LA VIE qu'elle a son importance.


Rejetez loin de vous toutes les transgressions par lesquelles vous avez péché; faites-vous un coeur nouveau et un esprit nouveau. Pourquoi mourriez-vous, maison d'Israël? Car je ne désire pas la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur, l'Eternel. Convertissez-vous donc, et vivez.
DIEU veut qu'on VIVE.

Voir le profil de l'utilisateur

Starlight 


Novice
Novice
@Chretien a écrit:Je pose la question selon votre entendement. Alors si Dieu veut sauvé chaque homme en lui laissant le libre arbitre pourquoi ne fait-il pas en sorte que chaque homme n'ait rien afin que tous les hommes soient en mesure avec son libre arbitre qui dépend de cette condition pour bien choisir d'accepter? 
Je ne comprends pas vraiment.
Est ce que tu veux dire " pourquoi ne sommes nous tous pas pareille (sans rien= tous, case départ > Zéro) afin que ce libre arbitre soit équitable pour tout le monde?"

Nous sommes tous pareilles aux yeux de Dieu.


"Heureux ceux qui croient sans avoir vu"


Beaucoup de gens ont vu Jésus Christ de leur propre yeux, mais n'ont pas cru en Lui.

Beaucoup de gens n'ont jamais vu Jésus Christ de leur propre yeux, mais qui croient en Lui.

Qu'on aie les mêmes bagages dans la vie, dans la foi. Satan fera tout pour nous détourné du droit chemin. Il s'acharnera sur d'autres plus que d'autres. 

En passant, je n'ai jamais dit que l'homme n'a pas de libre arbitre. Mais que la philosophie du monde sur le libre arbitre est une ineptie tant du point de vue scientifique que biblique.

J'ai pris la définition du mot sur un site philosophique

La notion de libre arbitre, synonyme de liberté, désigne le pouvoir de choisir de façon absolue, c’est à dire d’être à l’origine de ses actes. Autrement dit un sujet libre est sensé pouvoir choisir de lui-même ce qu’il choisit, sans être poussé à l’avance d’un coté ou d’un autre par quelque influence ou cause que ce soit. Le libre arbitre suppose un certain contrôle de la part de l’agent : contrôle sur ses actions mais aussi sur les pensées et les émotions à partir desquelles il va se décider d’agir - contrôle qui suppose aussi la capacité de s’abstenir. D’autre part, l’exercice du libre arbitre suppose des conditions objectives : que les termes du choix soient des possibilités réelles. Pour que je puisse choisir entre A et B (ou même pour que je puisse m’abstenir de choisir (possibilité C)), il faut qu’A, B et C soient également possibles.



La raison pour laquelle DIEU a décidé UN JOUR SPÉCIAL pour le Jugement Dernier. C'est afin de JUGER les humains et les anges déchus de leur actes.

Est ce que DIEU nous tient responsables de nos actions? OUI
Dès le moment ou l'on prends conscience de ce qui est bien et mal, nous sommes responsables.
Est ce qu'IL sait que nous sommes esclaves du péché dans notre chair? OUI
Est ce qu'Il sait que nous sommes incapable de nous en sortir tout seul? OUI


Est ce que nous avons conscience de nos responsabilités dans nos choix? NON
Est ce qu'on sait les conséquences de nos choix? NON (on nous l'a dit mais on ne connait pas le degré de gravité. On a l'habitude de minimisé les choses).



Tout a déjà été prédéfini depuis le commencement par Dieu. Mais si Il a déjà tout défini avant meme que ça existe. OU EST LE CHOIX? OU EST LE LIBRE ARBITRE?
Il nous a laissé le droit  de choisir de le suivre ou de ne pas le suivre. 


Le matin, je me lève, j'ai le choix entre un café au lait ou du thé. J'ai aussi le choix de ne pas manger de petit déjeuner. Au final je n'ai pris qu'un fruit et un yaourt.
J'ai le choix entre le tram ou le bus.....pour finalement prendre ma voiture.
Tout les jours, Nous avons le choix. Nous prenons des décisions.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@chretien a écrit:Mais réalisez vous que Adam et Ève aurait été créé pareillement avec un libre arbitre et aurait pareillement d'un accord librement consentie d'aimer leur créateur sans connaitre le mal?
Pour pouvoir choisir, il faut avoir le choix. C'est pourquoi Dieu a permis la tentation : pour que l'homme ait le choix. Si on me dit il ne faut pas manger de ce fruit sinon je meurs. C'est sûr que je ne vais pas en manger puisque je ne veux pas mourir. C'est l'instinct de survie qui parle. Donc pas un choix mais un instinct. un automatisme.
Mais si une autre personne me dit : mais non tu ne mourras pas. Alors le doute est semé et je me retrouve devant un choix : en manger ou ne pas en manger. A qui faire confiance. Et là je vais devoir décider. Il n'y a plus d'automatisme.
Si, pour vous, ce que je dis est faux alors dites-moi pourquoi Dieu a-t-il laissé le Mal venir tenter l'homme et la femme ? Pourquoi n'a-t-il pas détruit le Mauvais ou ne l'a-t-il pas éloigné de la terre puisqu'Il est censé aimé les hommes qu'Il a crée ? Ne protège-t-on pas ceux qu'on aime ? Alors pourquoi n'a-t-Il pas mis une barrière entre le serpent et nous ?
@chretien a écrit:Le hasard pour un chrétien ca n'existe pas, seul Dieu est maitre souverain sur le temps et les circonstances en toute situation.
Exact. Le hasard n'existe pas, c'est Dieu qui se promène incognito, disait Einstein. Et il a parfaitement raison.  Dieu peut provoquer les rencontres et les évènements pour notre plus grand bien. Mais par là il nous appelle à le rencontrer. A nous de répondre. Mr X se sortira indemne d'un grave accident, il y verra l'action de Dieu alors qu'il ne croyait pas ou doutait, Mr Y aura le même, il y verra seulement une heureuse coïncidence. Pourtant Dieu aura bien fait un miracle pour Mr X comme pour Mr Y mais celui-ci ne s'en rendra même pas compte. Alors oui Dieu est maître souverain sur le temps et les circonstances mais notre réaction à ces circonstances dépend de la disposition de notre coeur au moment des faits.
@chretien a écrit:l'amour qu'un personne a en lui dès le départ est un faux amour tant qu'il n'a pas reçu l'Esprit. C'est en ce moment qu'il devient véritable.
Il est écrit que l'homme a été crée à l'image de Dieu. Si pour vous ça ne signifie rien, pour moi oui. Il a été crée capable d'aimer Dieu et le péché n'a pas anéanti cette faculté. Mais elle est devenue imparfaite comme tout notre être d'où cet amour a besoin de grandir en Dieu pour atteindre la perfection. Là je suis d'accord. Mais, à la base, notre amour est imparfait et non faux.
@chretien a écrit:Dès leur création Adam et Ève avaient cette nature pécheresse en eux qui inévitablement en les deux s'est manifestée.
Alors il vous faut relire la Genèse. Adam a été crée parfait et c'est au moment de la rencontre avec le Mal que tout a basculé.
@chretien a écrit:Dites moi comment le libre arbitre s,enracine-t-il dans notre raison? Mais surtout, comment fonctionne-t-il dans notre raison qui fait que avec ce même libre arbitre en son fonctionnement l'un choisi d,accepter et l'autre choisit de refuser?
User de son libre arbitre c'est user de la possibilité de faire des choix librement. Si je dois choisir, je raisonne : je pèse le pour et le contre et lorsque je prends la décision c'est ma volonté qui va s'exercer. Donc raisonnement et volonté entrent en ligne de compte dans le cas du libre arbitre. Pourquoi l'un décide une chose et l'autre une autre, parce que telle est leur volonté. L'homme a une volonté propre. Il fait ce qu'il veut selon ses gouts et ce qu'il pense être bien pour lui. Il n'y a pas à chercher midi à 14h.



Dernière édition par Credo le Ven 9 Sep - 0:03, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum