Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Stitten 


Récurrent
Récurrent
@giliathnc


Salam,
Mon cher ami, je dois avouer que ton commentaire m’a largement plu, je reste en effet d’accord avec toi sur certains points, comme je ne le suis pas sur d’autres, l’essentiel c’est que nous nous employons à lancer le dialogue et surtout levée les interférences qui peuvent tarer cet échange. Les musulmans se sont toujours  posés la question
« Peut-on dialoguer avec les chrétiens ? »  
Il n’y a pas de doute que de grosses difficultés risquent de décourager ce dialogue : sans parler du terrorisme
il y a entre chrétiens et musulmans une grave méconnaissance réciproque, aggravée par un passé chargé d’hostilité, par des incompatibilités doctrinales souvent durcies par les fondamentalistes obéissant souvent à des réactions xénophobes de part et d’autres. Les chrétiens ont toujours liées la violence à la Religion Musulmane,  sans raison bien évidente, pourtant entre ces deux communautés, ont beaucoup de commun religieusement et culturellement. Les témoignages de certains orientalistes  dont  l’exemple de Louis Massignon, encouragent fortement à persévérer dans le dialogue en dépit des difficultés.
Certes on se côtoie un peu partout dans l’ignorance mutuelle ou en se positionnant sur ses convictions sans écouter l’autre.
Ainsi pour bien illustrer cette mauvaise compréhension et surtout ce positionnement à des convictions erronées, je te cite
Les musulmans nous répondent évidemment toute les exactions faite par le passé de l'inquisition à Hitler. Lorsqu'on parle d'instrumentalisation de la religion, évidemment on s'éloigne beaucoup des textes sacrés.
6) Même si royaume de Dieu (dit un Vainqueur) n'est pas apprécié par nos amis musulmans. Il faut reconnaître que son point de vue même s'il est présenté de manière directe a une certaine logique.
Il y a une distance entre ce que dit un texte sacré, entre ce que le lecteur comprend... et enfin entre ce que ce lecteur choisi d'appliquer. Royaume de Dieu remet en question une certaine incohérence (j'ai du mal à trouvé un autre mot) du message lié à la violence physique... ce point de vue existe et il faut le prendre en compte.
L'argument était d'autant plus fort dans l'optique chrétienne qui en fait  est une vision belliqueuse et superstitieuse, en vue d’un positionnement dans la négation pour l’acceptation de la Divinité des textes sacrés des musulmans,
je pense que la parabole de la paille et de la poutre semble parfaite à décrire cette volonté chrétienne en faire un argument volontaire pour le refus de l’autre, je peux rappeler à mon ami, deux cas typique de cette volonté chrétienne à dévaloriser l’autre ;
Durant la guerre d’Algérie, les premiers combattants algériens reclamant l’indépendance de leur pays, ont été d’abord combattu et surtout traiter de Hors la Loi, ensuite de Terroriste, pourtant, ils n’ont fait que revendiquer un droit élémentaire à savoir la Liberté de leur pays et l’autre cas  et en Afrique, lorsque les premiers missionnaires chrétiens vinrent à cette terre fertile, ils répandirent entre ses habitants que le péché était attaché à l'homme noir, et que ce péché faisait partie des actes du diable et qu'ils ne pouvaient être sauvés du péché qu'en recherchant refuge auprès du christ, car il est le sauveur et le Rédempteur pour eux de la malédiction qui les a atteint et du péché qui leur est attaché, et qu'il serait permis à l'africain d'être libéré de la malédiction et du péché, et l'ignorance lui serait enlevé, et qu'il serait égal à l'homme blanc. 
Un vieux principe chrétien évangélique qui consiste à accuser l’accusateur même et surtout s’il a raison et tenter de le faire taire par tous les moyens,
Sauf  peut être que le principal but de ces allégations  est :
1 - faire oublier aux Musulmans que la «Sainte Bible» est elle même un plagiat des textes de cultures anciennes tel que le zoroastrisme, que la période supposé de la rédaction de l’ancien testament et la vie de Zarathoustra coïncide  et bien entendu les préceptes aussi, sauf si en cette période une barrière spirituelle séparée les régions
2- ou mieux encore faire oublier l’histoire mythique d’un Fils de Dieu, crucifier nu ce qui était une forme ritualisée de fonction d'humiliation sexuelle. A la cruauté propre du supplice de la crucifixion, supplice de la mort lente correspondait  à son caractère infamant scandaleux et même "obscène". Le crucifié était normalement privé de sépulture et abandonné aux bêtes sauvages ou aux oiseaux de proie.
La croix était un "signe de honte", un "infâme poteau", "un bois criminel disait Sénèque),
Pour Cicéron c’est "le supplice le plus cruel et le plus repoussant".
"La mort en croix, suprême infamie", dit Origène.
Alors le Dieu Amour des chrétiens était spectateur du supplice de son fils.
3 - Ou encore faire oublier aux Musulmans, cette histoire de la résurrection de Jésus après 03 Jours, on nous raconte qu’il y a une liste de 500 Personnes qui avaient vu Jésus après sa résurrection, sauf ses proches (Sa mère Marie et sa campagne Marie Madeleine et ses apôtres) 
Ainsi, ce n’est pas la foi qui a créé l’événement ; c’est bien un événement fictif qui est à l’origine de la foi chrétienne.
En bref , je dirais que Le Coran est la Parole de Dieu et non celle de Muhammad (ﷺ). Donc le Coran est Divin avec sa violence physique comme tu l’a surnommée,  et reste la Parole de Dieu.
Donc dans de telle condition, il me semble que le  dialogue n’en est pas moins possible. Dialoguer ne veut d’ailleurs pas dire être d’accord sur tout, mais se connaître authentiquement et se respecter et le respect du musulman commence par le Respect de ses textes sacrés.
Encore une fois, je précise que ma religion est contre tout culte de violence, pour une meilleure compréhension  je te renvoi à une lecture du texte suivant :
Le Qur’ân ordonne aux musulmans de tuer les non-croyants ?  
Aussi, je reviens au chapitre radicalisation
L’identification du problème de la radicalisation et la lutte contre, ont embrouillé tout le monde, des gouvernements, aux soi-disant «spécialistes» du terrorisme. L’absurde est devenu sublime.
 
Il faut savoir que  DAECH  recrute jusqu’à 2 000 étrangers par mois, les solutions de son élimination  ne semblent pas venir surtout que cette organisation pratique en premier un culte récent, ce n’est pas l’idéologie ou même la politique, il s’agit de la puissance et la violence.  
 
Les déserteurs de Daech évoquent régulièrement le fait que la vie au sein de l’État islamique ne correspond pas aux attentes fixées par les recruteurs en ligne. Abo Hamza al-Tunisi a dit aux journalistes qu’il avait adhéré à la propagande et avait cru qu’il participerait à un effort visant à améliorer la société irakienne par l’islam. Cependant, il a rapidement compris que le groupe n’éprouvait aucun intérêt réel pour les principes islamiques et s’intéressait à la violence pour la violence.
« Au début, je pensais qu’ils se battaient pour Allah, mais j’ai découvert plus tard qu’ils sont loin de suivre les principes de l’islam », a déclaré Hamza à The Independent. Il a ajouté que les combattants de daech étaient plus préoccupés par les viols, les exécutions et les assassinats «aveugles».
D’autres dissidents ont expliqué comment les décapitations sont devenues à la fois un «rite de passage » et même une forme de divertissement en soi. Lorsque le groupe n’a plus d’otages chiites à exécuter, un musulman sunnite, souvent pris au hasard, sert de remplacement, ce qui met également en évidence la façon dont l’envie de violence remplace l’idéologie
Les journalistes occidentaux qui ont été libérés par Daech ou qui se sont échappés ont raconté qu’ils n’avaient vu aucune preuve d’une quelconque pratique de l’islam, pas même ne serait-ce qu’une copie visible du Coran.
Une musulmane britannique qui a passé dix mois avec l’État islamique a déclaré qu’il y avait un état d’esprit de type gangster, même parmi les femmes célibataires là-bas  ajoutant qu’elles passaient toute la journée à parler de violence, de guerre et de tuer « blotties autour de leurs ordinateurs portables à regarder ensemble des vidéos de daech ».
Prenons comme exemple le cas de la tragédie du 14 juillet, lors de laquelle un homme a foncé dans la foule au volant d’un poids lourd, tuant 84 personnes, la police  française n’a toujours pas été capable d’apporter une seule preuve crédible que l’assaillant a bien commis sa tuerie au nom de daechEn fait, on n’a toujours aucune preuve sérieuse que ce terroriste était un sympathisant de Daech, un adepte de la cause « djihadiste », un « islamiste radical », ou même simplement un musulman croyant.
Bien au contraire, tous les témoignages recueillis — son père, son oncle, son frère, ses voisins etc. — convergent pour affirmer qu’il n’avait aucun intérêt pour la religion, qu’il buvait, fumait du shit, se droguait, battait horriblement sa femme et ses enfants, ne lisait pas le Coran, ne faisait pas le Ramadan, n’allait jamais à la mosquée, etc.
Une voisine affirme qu’il sentait l’alcool en plein Ramadan. Une autre, qu’il déféquait partout dans l’immeuble et taillait en pièces les poupées de sa petite fille. On a perquisitionné son appartement de fond en comble, on n’y a même pas trouvé un Coran !
En d’autres termes, même fin juin, il n’était toujours pas un musulman pratiquant. Cependant, des «experts de Tele» affirment il s’agirait d’un «salafiste» alors que tous ses proches le décrivent comme un caractériel déprimé, un déséquilibré,  un « malade » (ses antécédents psychiatriques sont d’ailleurs avérés).
Il était également à court d’argent, s’était vu refuser un prêt à la consommation pour insolvabilité, et n’avait même pas pu retirer 1 000 euros avant son massacre.
L’individu était également bisexuel et a laissé sur son portable de nombreux selfies le montrant avec ses amants féminins et masculins, dont un amoureux régulier de 73 ans.
On voit bien qu’il y a un énorme problème de cacophonie cognitive tant dans le récit officiel des médias et du gouvernement que dans la revendication de daech
Ces salades sur la radicalisation islamiste express  de cet homme, que média et politiques se sont servis   depuis la première heure, ne tiennent pas debout.
Un bon nombre de chercheurs médiatisés dont des intellectuels et la caste des pseudo experts, anciens des Renseignements généraux et représentants du business de la sécurité privée, partagent tous un intérêt commun à faire de ce meurtre de masse et suicide un acte de «terrorisme islamiste djihadiste» motivé par des raisons idéologiques politiques, religieuses.   
Bien qu’il n’existe aucune trace de telles intentions ou significations (désir de «martyr», etc.) dans le geste de cet homme.
Non pas un «soldat de Daech» ou un «islamiste» converti en mode «rapide», puis «éclair», comme le présente la Police   mais bien plus banalement un de ces nombreux cas psychiatriques graves qui un jour décident d’en finir, de mettre fin à leur misère dans un meurtre de masse suivi d’un suicide, à mettre bien entendu sur le Dos des Musulmans et de par des médias, comme à leur habitude, ils sélectionnent encore davantage, dans le sens désiré, les propos déjà édités et les éléments déjà sélectionnés par les officiels
En conclusion, cher ami, je serai heureux de  te demander de faire cette fois ci une erreur à tes principes et à chercher la vérité, toute la vérité et rien que la Vérité.
 
Les poèmes d’amour d’Ibn ‘Arabī pour répondre à la haine de ceux qui tuent au nom du Dieu que priait ce même Ibn ‘Arabī.
Il répondra aux prophètes du malheur par la poésie :
 
« Mon cœur est devenu capable de prendre toutes les formes
Il est un pâturage pour les gazelles,
un couvent pour les moines,
un temple pour les idoles,
la Kaaba pour le pèlerin.
Il est les tables de la Torah et le Livre du Coran.
Je professe la religion de l'Amour
où que se dirigent ses caravanes.
Car l'Amour est ma religion et ma foi
 
Cordialement
Stitten

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
giliathnc a écrit:1) Soigner la cause de DAECH. Il faut dénoncer les marionnettistes, alerter l'opinion publique, bloquer les fonds et armements du DAECH. Réponse politique donc, et internationale à priori.   
Non, pas internationale, c'est à votre niveau occidental seulement, vous dialoguez avec l'axe US-Israel (fabriquants d'armes), tandis que nous dialoguons avec nos radicaux.

2) Les terroristes ne sont pas musulmans, ils sont instrumentalisé et utilisé. Le meilleur moyen serait de répondre à leur aspiration en dialoguant avec eux. Réponse théologique semble t'il, Tumadir a parler du biais du média internet.
Je n'ai jamais dit qu'ils n'étaient pas musulmans. Pourquoi tu déformes mes propos ?



Dernière édition par Tumadir le Jeu 11 Aoû - 21:50, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

giliathnc 


Récurrent
Récurrent
Paix Stitten, 

Merci pour ton attention, l'ami. Tu as tout à fait raison, on peut dialoguer tout en conservant des convictions divergente. Le tout c'est de reconnaitre, qu'on a toujours (quoi qu'en en disent) des préjugés... de se parler avec respect et de corriger nos erreurs. 

Tu rebondis beaucoup sur l'idée... que nous ne reconnaissons pas le Coran comme sacré. J'ignore de quoi il parle, et je l'apprends à votre contact. Notre principale problème vient du fait qu'il me semble que Jésus n'y a pas la place qu'il a dans la Bible. 
A telle point qu'au début dans le forum, j'ai découvert que Jésus était le Prophète-messie des juifs comme Mahomet est le Prophète de l'Islam. 
Je découvre surtout que vous pensez que la Bible est plagié, ce qui est une belle réciproque dont j'ignore qui a l'initiative. J'essaye juste de comprendre votre foi, si vous reconnaissez Issa comme prophète et que vous pensez que la Bible est plagié... où trouvez vous l'enseignement de Issa ? Cela est il me semble entraîne une incohérence.
Mais je partage ma foi, ni plus ni moins. J'ai passé la plus grande partie de ma vie en athée convaincu et convaincant... alors je sais que mon rôle est juste de partager respectueusement avec autrui. 
Je remarque d'ailleurs que tu n'as pas invalidé le fait qu'il y ait des sourates parlant de violence physique. Tu as juste dit: le Coran est la Parole de Dieu. 

Je remarque ensuite que tes 2 arguments n'en sont pas vraiment:
1) Tu parles de l'algérie (ancienne colonie) et du désir d'indépendance. On parle d'un problème politique ici non pas religieux ? L'argument est-il ? Que la France colonisatrice était composé de chrétien pratiquant qui refusaient au peuple algérien composé de musulman pratiquant la liberté qu'il demandait. C'est un raccourcis un peu trop grand, et je pense que tu peux l'admettre  
2) Pour l'histoire des missionnaires chrétiens... De quel époque parles tu ? De quel région d'Afrique ? Toute l'afrique n'est pas noire, tu le sais bien... et l'esclavage existait (l'histoire de Cham a été un prétexte de l'esclavagisme) avant l'époque des missionnaires catholique. Il fut un temps où l'Afrique avait des penseurs chrétiens de renom, un temps où l'Afrique était chrétienne (et je parle de bien avant Nicée)... 
De toute les manières, l'Islam n'a pas été exempt de cette problématique d'esclavagisme il me semble. L'évangile ne présente pas une ethnie plus importante que l'autre, c'est l'AT qui présente l'histoire de Cham... Jésus et l'église primitive luttait contre cette séparation nation/religion citéétat/divinité. L'appel de Jésus est: "Faite de toutes les ethnies (nations et a considéré ainsi dans le texte grec) enseignez leur ce que je vous ai appris... et je serais avec vous jusqu'à la fin du monde". La vision transmise à Jean sur la foule qui au ciel devant Dieu est celle-çi " Apocalypse 7: 9Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue." 

M'enfin, je ne voudrais pas trop m'éloigner du sujet. Si j'estime qu'on a épuisé la discussion, je fermerais le fil. On a une facilité déconcertante a partir dans plein de direction dès qu'un partie d'une réponse nous titille un peu ;D 

--- Pour en revenir au sujet donc: 

Tu as passé une grosse partie de ta réponse à relever (avec raison) que le radicaliste de Nice n'était pas un musulman. Je le crois aussi (même son père parlait de lui en mal...), je n'ai d'ailleurs pas parlé de lui. Tu as aussi passé une grosse partie a classer le DAECH comme instrument de propagande anti-musulman. Disons que l'on peut prendre Al Quaïda ou le S Bolah... je ne dis pas que potentiellement les musulmans sont des violents. Je dis qu'il peut y avoir une incohérence si on ne connait pas le Coran. Certaines sourates parlent bien de violence physique. 

Je ne fais pas non plus des chrétiens des bisounours... j'ai lu sur un autre sujet qu'on nous attribuerait la prétention que tout chrétien est  "baigné d'amour"... allons bon ne soyons pas aussi naïf.  plain

J'aurais aimé lire le lien que tu as donné sauf que j'arrive sur un autre forum et non un sujet du forum. Honnêtement, je n'ai pas l'énergie pour dialoguer sur 2 forums interreligieux :D Déjà que j'ai parfois l'impression d'être lu à moitié, ou compris dans les mêmes proportions laugh (sûrement de ma faut, je sais combien je peux être brouillon)... mais voilà redonne le bon lien stp.  
 
-----------------
Paix Tumadir, 

J'espère que tu as pris le temps de lire et analyser le message dans sa globalité. J'ai l'impression que tu reste encore dans l'idée que c'est un problème isolé. 
1) La radicalisation n'existe pas en Orient ? Le nous est un peu difficile a cerner pour moi, je n'ai jamais vécu en occident... mais bon disons que je comprends où tu veux en venir. 
A mon avis (qui est aussi partagé par l'un des Ex radicaliste sur le TED), on n'est plus dans une génération de l'ETAT. Internet dit le grand village, la vitesse des infos-intox, la facilité des déplacements géographique... ont peu à peu érodé les frontières. Ce problème n'est pas uniquement français. La question de patriotisme est importante. 
Précisons: je ne sais pas parlé le russe... et je n'ai rien à voir avec de possible tractation ou mascarade politico-militaire. Je me sens pourtant concerné, j'espère que vous (ceux qui lisent) aussi.

2) Tumadir, je ne cherchais pas a déformer tes propos. J'ai synthétisé un argument et sa solution: l'argument est théologique. Tu as présenté une solution via les discussions internet. Je n'ai pas dit que tu disais que les terroristes ne sont pas musulmans, ni instrumentalisé ou utilisé... c'est une synthèse de plusieurs réponses. 
En règle général, les réponses se rejoignent, vous (musulman du forum et autre) considéré que ce ne sont pas des musulmans de par leur action, du fait qu'ils ne comprenne pas le message de paix du Coran, qu'ils ne partage pas de communauté de foi.  

Stitten vient de rajouter que le "djihadiste" de Nice n'était pas musulman. Je n'ai pas parlé de lui dans mon introduction mais surtout des 2 jeunes de l'attentat du 26 juillet. Ils ont eu des discussions aves les soeurs catholiques présentent lors de l'assassinat du prêtre Hammel. Leur discussion ressemblait à ce à quoi on discute sur ce forum. Je me suis demandé, et si un de ces jeunes avait visité ce forum. Aurais t'il pu revenir sur ses actes ? Avons nous parmi nos lecteurs de potentiel futur radicaliste (de n'importe quel religion ou partie politique)... bref quel est notre responsabilité ? 

Je pense que notre responsabilité ce trouve dans ce que Stitten a abordé. Le dialogue. 
D'ailleurs je rappel qu'à la base, je demandais l'avis de pratiquant musulmans sur la question ? J'ai répondu à votre invitation sans avoir la prétention que la réponse est exhaustive. Le problème est complexe. 

Bien à vous.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
@giliathnc

Bien sûr que j'ai pris soin de lire tes messages et c'est pour ça que j'ai posté la question de l'élection du Pape et des représentants religieux chrétiens en général :

http://www.forumreligion.com/t5346-l-election-du-pape#175431

Ce n'est pas la peine d'écrire tout un journal pour ne rien dire. Ce que je disais était pourtant clair :

Les clés de la solution sont entre les mains de Washington, et c'est à vous chrétiens&juifs de l'occident de dialoguer avec l'axe US-Israel et même la Russie (puissances mondiales) pour démolir en une journée DAECH.

Par "nous" je désignais les musulmans (affaiblis et persécutés) partout dans le monde.

2) Tumadir, je ne cherchais pas a déformer tes propos. J'ai synthétisé un argument et sa solution: l'argument est théologique. Tu as présenté une solution via les discussions internet. Je n'ai pas dit que tu disais que les terroristes ne sont pas musulmans, ni instrumentalisé ou utilisé... c'est une synthèse de plusieurs réponses.
En règle général, les réponses se rejoignent, vous (musulman du forum et autre) considéré que ce ne sont pas des musulmans de par leur action, du fait qu'ils ne comprenne pas le message de paix du Coran, qu'ils ne partage pas de communauté de foi.  
Ce n'est pas parce qu'ils appliquent mal les préceptes de l'Islam qu'ils ne sont pas musulmans, on n'excommunie pas pour n'importe quel grand péché commis, il faut observer avec précision et minutieusement les principes du takfir avec une analyse approfondie de la personne concernée, or on n'en sait rien sur ces personnes qui commettent les exactions en occident, encore une fois, ce sont vos responsables qui détiennent tous les détails de la vie de chaque djihadiste.

Stitten vient de rajouter que le "djihadiste" de Nice n'était pas musulman. Je n'ai pas parlé de lui dans mon introduction mais surtout des 2 jeunes de l'attentat du 26 juillet. Ils ont eu des discussions aves les soeurs catholiques présentent lors de l'assassinat du prêtre Hammel. Leur discussion ressemblait à ce à quoi on discute sur ce forum. Je me suis demandé, et si un de ces jeunes avait visité ce forum. Aurais t'il pu revenir sur ses actes ? Avons nous parmi nos lecteurs de potentiel futur radicaliste (de n'importe quel religion ou partie politique)... bref quel est notre responsabilité ?
Tout est possible mon cher ami, c'est le but de beaucoup de sites, forums et blogs islamiques.

Je pense que notre responsabilité ce trouve dans ce que Stitten a abordé. Le dialogue.
D'ailleurs je rappel qu'à la base, je demandais l'avis de pratiquant musulmans sur la question ? J'ai répondu à votre invitation sans avoir la prétention que la réponse est exhaustive. Le problème est complexe.
Je n'ai pas prétendu que c'était simple, mais chacun doit faire son possible selon ses capacités.

Voir le profil de l'utilisateur

Stitten 


Récurrent
Récurrent
@Tumadir a écrit:
@Stitten a écrit:1) Soigner la cause de DAECH. Il faut dénoncer les marionnettistes, alerter l'opinion publique, bloquer les fonds et armements du DAECH. Réponse politique donc, et internationale à priori.   
Non, pas internationale, c'est à votre niveau occidental seulement, vous dialoguez avec l'axe US-Israel (fabriquants d'armes), tandis que nous dialoguons avec nos radicaux.

2) Les terroristes ne sont pas musulmans, ils sont instrumentalisé et utilisé. Le meilleur moyen serait de répondre à leur aspiration en dialoguant avec eux. Réponse théologique semble t'il, Tumadir a parler du biais du média internet.
Je n'ai jamais dit qu'ils n'étaient pas musulmans. Pourquoi tu déformes mes propos ?
Tu fais erreur, Stitten n’a  pas écrit les deux paragraphes que tu as cité.

Voir le profil de l'utilisateur

Stitten 


Récurrent
Récurrent
@giliathnc a écrit :
Stitten vient de rajouter que le "djihadiste" de Nice n'était pas musulman.  
Il me semble giliathnc, que tu as fais une mauvaise lecture à mon commentaire, j’aimerai bien que tu le relis à tête reposée pour bien saisir mon message.
A propos de ce djihadiste comme tu veux le nommer, j’avais bien précisé ;
Prenons comme exemple le cas de la tragédie du 14 juillet, lors de laquelle un homme a foncé dans la foule au volant d’un poids lourd, tuant 84 personnes, la police  française n’a toujours pas été capable d’apporter une seule preuve crédible que l’assaillant a bien commis sa tuerie au nom de daechEn fait, on n’a toujours aucune preuve sérieuse que ce terroriste était un sympathisant de Daech, un adepte de la cause « djihadiste », un « islamiste radical », ou même simplement un musulman croyant
Bien qu’il n’existe aucune trace de telles intentions ou significations (désir de «martyr», etc.) dans le geste de cet homme, on continue à appeler djihadiste

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
@Stitten a écrit:
@Tumadir a écrit:
Non, pas internationale, c'est à votre niveau occidental seulement, vous dialoguez avec l'axe US-Israel (fabriquants d'armes), tandis que nous dialoguons avec nos radicaux.


Je n'ai jamais dit qu'ils n'étaient pas musulmans. Pourquoi tu déformes mes propos ?
Tu fais erreur, Stitten n’a  pas écrit les deux paragraphes que tu as cité.
Corrigé.

Voir le profil de l'utilisateur

Vizion93 


Novice
Novice
@giliathnc a écrit:Le Daech a fait 225 victime en France depuis 2015. 
Les derniers terroristes naient en France avaient 19ans et ils s'étaient radicalisés via internet depuis 2015. La raison de leur geste: ce qui se passe en Syrie...

Au delà de la barbarie, et des enjeux politiques. Un courant de pensée fait son chemin en France (je ne suis pas en France soit dit en passant). 
Les musulmans devraient s'organiser pour éviter la radicalisation des "membres" de leur confession.  

Comment en tant que musulman pouvez-vous lutter contre la radicalisation ?
Connaissez vous des pratiques actuelles ou des réflexions dans ce sens ? 
Je part évidemment du principe que les musulmans veulent se dissocier activement de ces pratiques. Mais est-ce que la prédestination qui figurent dans les articles de foi ne seraient pas un obstacle majeur ?

Voilà, question neutre sans critique.
J'attends vos avis ?

Déjà pour commencer, il aurait fallu déterminer précisément ce qu'est être "radical".
Car le discours politico médiatique actuel défini le port du voile comme de la radicalisation, de l'extrémisme, du prosélytisme etc...etc

Si rejeter la laïcité et préférer vivre sous les lois islamiques c'est être radical alors tous les musulmans sont des radicaux (du moins, ils devraient l'être, sinon c'est qu'il ont un gros problème avec leur foi ou alors ils sont hypocrites ou apostats).

Comment lutter contre le terrorisme islamique ?
Déjà par commencer à lutter contre le terrorisme occidental car l'un a engendré l'autre.
Il ne faut pas oublier que les Etats unis ont mis l'Irak à feu et à sang bien avant l'instauration de l'état islamique, pour profiter de cette déstabilisation pour piller les richesses de ce beau pays et par la suite tenter d'imposer un gouvernement laïc.
L'Occident est extrémiste dans la laïcité, ils veulent laïciser le monde entier par la force, en affamant les pays et une fois un genou à terre, en bombardant sauvagement la population jusqu'à ce que le pays capitule.

Alors en cherchant de mauvaises raisons (racisme par exemple), le problème ne sera jamais résolu; car beaucoup de converti "radicaux" n'ont pas connu le racisme ou la colonisation et pourtant..
Le dialogue non plus ne sert à rien car il n'y a pas de paix sans justice, c'est une règle.
Les bla bla inutiles on connait, l'exemple avec la Palestine et les pourparlers de paix, comme son nom l'indique, c'est juste pour parler.

"Daech a fait 225 victime en France depuis 2015."


C'est une plaisanterie ?
Combien de victimes musulmanes la France a t elle fait ces 10 dernières années ? au Mali, en Afghanistan, au Soudan, au Yémen, en Centre Afrique etc ?
Si l'on fait le décompte, la france est infiniment supérieure en terme de terrorisme, et ce retour de bâton c'est de la rigolade. On dit qu'on récolte ce que l'on sème, là c'est une très maigre récolte.
Comment lutter contre la France et ses alliés terroristes qui secouent les 4 coins du monde avec leur artillerie lourde ?

Les musulmans sont ils des terroristes ? Oui.
Terroriser des terroristes est même une fierté.

Sourate 8 (au sujet des mécréants qui font la guerre aux croyants)

57. Donc, si tu les maîtrises à la guerre, inflige-leur un châtiment exemplaire de telle sorte que ceux qui sont derrière eux soient effarouchés. Afin qu'ils se souviennent.


60. Et préparez [pour lutter] contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin de terroriser l'ennemi d'Allah et le vôtre, et d'autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu'Allah connaît. Et tout ce que vous dépensez dans le sentier d'Allah vous sera remboursé pleinement et vous ne serez point lésés.

sourate 9-123. Ô vous qui croyez! Combattez ceux des mécréants qui sont près de vous ; et qu'ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu'Allah est avec les pieux.


Sourate 9-73. Ô Prophète, lutte contre les mécréants et les hypocrites, et sois rude avec eux ; l'Enfer sera leur refuge, et quelle mauvaise destination!

Les musulmans ne sont pas du genre à se laisser opprimer malheureusement pour vous ni à tourner le dos au combat:

sourate 8-15. Ô vous qui croyez quand vous rencontrez (l'armée) des mécréants en marche , ne leur tournez point le dos.

Le règle c'est "la paix avec les hommes de paix, la guerre avec les hommes de guerre" tout simplement.

sourate 8-61. Et s'ils inclinent à la paix, incline vers celle-ci (toi aussi) et place ta confiance en Allah, car c'est Lui l'Audient, l'Omniscient.


Sourate 60-8. Allah ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables.


Ceci n'est qu'un court exemple bien évidemment.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum