Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1La vitesse de la terre le Lun 16 Mai - 20:33

SAEL 


Passionné
Passionné
Voilà ce que disent les scientifiques:
La vitesse de rotation de la terre est de 1700 km/h. Pourquoi nous ne ressentons rien ?
Le fait d'être en mouvement uniforme ne donne lieu à aucune sensation particulière. La seule chose que nous pouvons physiquement ressentir, c'est l'effet d'une force d'accélération ou de décélération. Imaginons-nous un instant dans un train lorsque la vitesse est constante. Nous ne ressentons rien, même si cette vitesse est très élevée. Ce n'est qu'en cas d'accélération ou de freinage que nous sommes, soit attirés, soit repoussés par le siège.
Le principe d'inertie dit encore que si aucune force ou accélération n'est exercée sur un corps en mouvement, alors ce dernier se déplace en ligne droite. Sur la surface de la Terre, notre déplacement n'est pas linéaire mais circulaire autour d'un axe de rotation. Il y a donc bien une force qui s'exerce sur nous et que nous ressentons : la force de la pesanteur.
Celle-ci, qui retient tout corps à la surface de la Terre, est en fait une somme de deux forces distinctes : la force gravitationnelle et la force centrifuge. La première conduit deux corps à s'attirer mutuellement. La Terre n'étant pas parfaitement sphérique mais présentant un renflement à la hauteur de l'équateur, l'accélération gravitationnelle varie de 0,2 % entre les pôles et l'équateur. Au contraire, la force centrifuge a tendance à nous éjecter de la surface de la Terre, comme nous sommes attirés vers l'extérieur des virages en voiture. Cette force centrifuge est très faible comparativement à la force gravitationnelle. Dans l'ensemble, l'accélération liée à la pesanteur varie de 9,83 m/s2 aux pôles à 9,78 m/s2 à l'équateur, où la force centrifuge est maxi- male. Cette différence, qui n'est que de 0,5 %, est trop faible pour être ressentie directement par un être humain.
@Sael a écrit:
Tout ce qu'ils viennent de dire est juste. Seulement, j'aimerai qu'ils s'arrêtent pour un bivouac à l'extrême pôle sud ou nord, c'est-à-dire tout près des extrémités de l'axe de rotation de la terre, pour contempler, au dessus de leurs têtes, un nuage jalonné de taches ou d'espaces, et ce n'est que là qu'ils comprendrons ce qu'ils doivent ressentir... Figurez-vous que nous ne sommes pas dans un TGV tournant autour de soi-même à une vitesse maximale de 300km/h.
Avez-vous une idée de la vitesse de gravitation de la terre autour du soleil ? Il disent qu'elle est de l'ordre de 29,8 km/s; soit 107200 km/h. Alors, aucune navette spatiale ne devrait quitter la terre, sinon elle louperait son atterrissage sauf si elle réduit sa vitesse à ces 107200 km/h.
y a-t-il quelqu'un qui pourrait m'informer sur la vitesse de Soyouz ?      

Voir le profil de l'utilisateur

2Re: La vitesse de la terre le Mer 18 Mai - 9:20

SAEL 


Passionné
Passionné
Le mouvement de la terre est uniforme et il n'y aucune vibration. Si l'homme se trouve au milieu de l'hémisphère éclairée ou ténébreuse, il ne peut rien ressentir, mais faisant un bivouac tout près de l'extrémité de l'axe de rotation de la terre, il verra, sans prendre en considération l'étourdissement, le nuage, jalonné de taches et d'espaces, tourner, au dessus de sa tête, à une vitesse de 1669,791 ou 1700 km/heure.
Alors, imaginez maintenant que vous êtes un pilote "cascadeur" d'un Airbus et que vous devez atterrir sur un aérodrome qui roule à une vitesse de 107200 km/heure. Par quel moyen vous allez le faire ? En faisant appel à toutes les forces centripètes, centrifuges et d'apesanteur ?

Dieu à créé cet univers avec un calcul minutieux. Quand le scientifique voit sa théorie administrée par l'ensemble de l'humanité, il quittera ce monde en taisant ce qu'il a sur le cœur.

Voir le profil de l'utilisateur

3Re: La vitesse de la terre le Mer 18 Mai - 16:26

SAEL 


Passionné
Passionné
Quand l'avion décolle, la puissance de ces moteurs eut le dessus sur la force d’apesanteur, et ainsi il peut voler à dix mètres d'altitude. Mai

Voir le profil de l'utilisateur

4Re: La vitesse de la terre le Mer 18 Mai - 16:50

SAEL 


Passionné
Passionné
Suite:

Mais quand il se met à atterrir, malgré la puissance réduite de ses moteurs, l'attraction terrestre joue le jeu et il se retrouve sans le sentir à un "couple-vitesse" de rotation et d'orbite terrestre (1700 et 107200 km/h) s'il le fait dans le sens Ouest-Est (le sens contraire de l'aiguille d'une montre). Seulement... seulement...seulement, le pilote doit-il forcément manœuvrer autrement en atterrissant dans le sens contraire Est-Ouest ou dans les sens Nord-Sud ou Sud-Nord ?
C'est même inconcevable de dire que la terre tourne et orbite à ces deux vitesses inimaginables.
Pour contrecarrer une théorie, il faut avoir une contre-théorie qui réponde à toutes ces questions.

Voir le profil de l'utilisateur

5Re: La vitesse de la terre le Mer 18 Mai - 16:54

SAEL 


Passionné
Passionné
Correction/post 3
, et ainsi il peut voler à dix mille mètres d'altitude.

Voir le profil de l'utilisateur

6Re: La vitesse de la terre le Jeu 19 Mai - 20:42

SAEL 


Passionné
Passionné
Une puissance motrice l'emporte sur l'attraction terrestre quand l'avion décolle, mais quand il fait un arrondi et effectue un atterrissage dans le sens contraire de la rotation de la terre ou en orbitant, les choses se passent autrement.
Une circonstance atténuante pour Principia Newton de n'avoir pas vécu aux temps des progrès technologiques.    

Voir le profil de l'utilisateur

7Re: La vitesse de la terre le Dim 22 Mai - 13:16

SAEL 


Passionné
Passionné
Que le pilote atterrisse dans le bon sens ou à l'inverse de la rotation et la gravitation de la terre, Principia Newton avance une explication très convaincante au point de faire abîmer l'Everest dans les profondeurs abyssales.
La terre orbite autour du soleil en 365 jours et quelques poussières; avec une vitesse de 107200 km/heure.
calculons donc la périmètre de son orbite en km:
(365)(24)(107200)= 939072000  km
C'est énorme!!!!
Une navette spatiale qui est loin de l'attraction terrestre, doit-elle synchroniser le retour de son orbiteur avec le passage de la planète terre pour que son attraction le prenne en charge.
Alors, posez la question à la NASA.   

Voir le profil de l'utilisateur

8Re: La vitesse de la terre le Dim 22 Mai - 19:22

SAEL 


Passionné
Passionné
La masse volumique de l'eau est de 1 kg/mètre-cube.
la masse volumique de l'air est de 1,03 kg/mètre-cube.
Si vous plongez du sommet d'une falaise et suite à une légère erreur de position, vous corps recevra une claque peut-être 100 plus puissante qu'une gifle. Si vous rencontrez une eau affluant à une vitesse de 107200 km/ h que vous arrivera t'il ?
l'orbiteur de la navette spatiale s'engouffre, au moment de son retour vers la terre, dans une atmosphère qui roule à une vitesse de 107200 km/h. Alors évaluez l'impact de cette "collision" sans oublier la puissance du choc thermique.

Voir le profil de l'utilisateur

9Re: La vitesse de la terre le Dim 22 Mai - 19:39

SAEL 


Passionné
Passionné
S'il vous arrive d'être un jour sceptique, soyez le envers la science humaine et non envers la parole de Dieu جل جلاله , car l'homme n'a reçu de la science que peu.

Quand un vent puissant se lève, il laisse après son passage un lieu de désolation. Et que se passerait-il s'il passe à une vitesse de 107200 km/heure ?

Voir le profil de l'utilisateur

10Re: La vitesse de la terre le Lun 23 Mai - 19:47

SAEL 


Passionné
Passionné
Hypothèse:
- La terre tourne autour d'elle-même à une vitesse de 1669,791 km/heure, et orbite autour du soleil à une vitesse de 107200 km/heure.
Argument avancé:
Si vous survolez la terre, suite à son attraction, elle vous entraînera dans son mouvement à ce même couple-vitesse et vous pouvez atterrir, à votre faible puissance motrice, sans problème.


Soyez donc, à proximité de l'axe de rotation d'un disque à mouvement uniforme et sans vibration, aussi grand qu'une hémisphère terrestre, et qu'en face de vous, il y a un soleil bas qui devait durer 6 mois. On appuie sur un bouton, et le disque se met à tourner à une vitesse de 1669,791 km/heure.
Franchement, dites-moi qu'est-ce-que vous ressentez ?  

Voir le profil de l'utilisateur

11Re: La vitesse de la terre le Mar 24 Mai - 11:13

SAEL 


Passionné
Passionné
Vous allez ressentir ceci: 
Vous allez tournez insensiblement autour de vous-même à une vitesse de 1669,791 km/h au point où vous devez voir constamment ce soleil bas sans discerner convenablement sa forme. Seulement, malheureusement vous ne pouvez le faire car vous serez projeté dans les airs comme un carton frappé par un vent très violent. Vous retombez et vous serez projeté encore et encore jusqu'à ce que vous sortiez de la calotte glaciaire - c'est-à-dire loin du centre de ce disque. 
Supposons que vous soyez à 1000 km du centre de ce disque.
Vous allez tourner le long d'un périmètre en un temps donné. Calculons ce périmètre et ce temps:
P= 2 (Pi) r = (6.28)(1000)= 6280 km
Combien de temps devrons-nous faire pour tourner le long de ces 6280 km ?
t= 6280/1669,791= 3,76 heures. (1669,791 étant la vitesse de rotation). 
Sans tournez votre tête, mettez votre profil droit du côte soleil et considérez que vous êtes à la position zéro du cercle. Vous allez tournez dans le sens contraire de l'aiguille d'une montre. A la position Pi/2 (90 degré) et en presque une heure, vous aurez le soleil derrière vous; ensuite à la position Pi et 2ème heure, le soleil se placera du côté de votre profile gauche, et à la position 3Pi/2 (3ème heure), vous l'aurez en face de vous.
Ce phénomène, si la terre tourne sur son axe réellement, on peut le constater même plus loin du centre où le soleil est continuellement dans le ciel durant 6 mois. Il n'y a que le temps qui augmente d'une position à l'autre.
Et pourtant la station américaine est bien là sur la calotte glaciaire du pôle Sud.  

Voir le profil de l'utilisateur

12Re: La vitesse de la terre le Mar 24 Mai - 11:45

SAEL 


Passionné
Passionné
Si vous demeurez figé, sans tourner votre tête, il ne se passe pas 56,4 minutes que vous aurez tantôt le soleil derrière vous, tantôt du côté de votre profile gauche, tantôt en face de vous et tantôt du côté de votre profile droit.
Si vous ne ressentez pas ce phénomène loin du centre où le soleil est bas, vous devez comprendre que la terre ne tourne aucunement autour de son axe de rotation.

Voir le profil de l'utilisateur

13Re: La vitesse de la terre le Jeu 26 Mai - 20:37

SAEL 


Passionné
Passionné
Donc, quand vous aurez fait un tour complet [2 Pi], le temps serait de (56,4)(4)=225,6 minutes.
Est-ce-temps est juste ou bien faux ? Il est faux. Pourquoi ? Parce que tout simplement, si vous fixez deux objets, dans le même rayon ou ailleurs ( avec retour à leur position initiale), sur ce disque: l'un à 1000 km de son axe de rotation et l'autre à sa périphérie, ils tourneront à la même vitesse et feront le même temps, seules les distances à parcourir seront différentes. 
Considérons maintenant la planète:
Quelqu'un qui est sur l'équateur et l'autre à l'axe de rotation. Les deux seront à la vitesse de 1669,791 km/h et feront une rotation en un temps de 24 heures.


Pensez-vous que quelqu'un qui tourne autour de lui-même à une vitesse de 1669,791 ferait-il un temps de 24 heures !!!??? 
C'est un grand problème ça! 
Est-ce-que la terre tourne réellement autour de son axe ?

Voir le profil de l'utilisateur

14Re: La vitesse de la terre le Lun 30 Mai - 13:00

SAEL 


Passionné
Passionné
Sur les axes des apsides, au moment de la périhélie (3 janvier) le soleil est à sa hauteur la plus basse; c'est à dire à 147 millions de km loin de la terre. L'observateur se trouvant au pôle sud, vu la rondeur de la terre, ne peut en aucun cas voir le soleil. ce qui signifie que le pôle sud est baigné dans une nuit polaire qui durera 6 mois.
Si le soleil est à une hauteur de 147 millions de la terre et qu'on ne peut voir à partir du pôle sud , alors comment peut-on voir la lune à partir de ce dernier et qui n'est qu'à quelques millions de km ? (C'est-à-dire très...très...très basse). 

Voir le profil de l'utilisateur

15Re: La vitesse de la terre le Lun 30 Mai - 19:06

SAEL 


Passionné
Passionné
Alors figurez-vous mes amis, à la périhélie (3 janvier), quand le soleil est à 147 km loin de la terre, on est en été austral ( fin septembre à fin mars) et non en nuit polaire. Mais à l'aphélie (3 juillet) le soleil est à 152 millions de km de la terre (nuit polaire)   

Voir le profil de l'utilisateur

16Re: La vitesse de la terre le Mar 31 Mai - 6:32

Starheater 


Résident
Résident
Sael ce que tu nous dit semble exact, mais c'est trop compliqué pour mes méninges. Dans ma tête, c'est un peu plus simple sans être inexact.
La Terre à une force d'attraction, celle-ci s'exerce jusqu'à son point limite qui se situe à environ, 250 km de la mer, mais étant donné qu'il y a beaucoup de satellites dans l'espace, la NASA envoie ses satellites plus haut à une attitude d'environ ou variant, de 350 km de la mer.
La Terre tourne et nous ne sentons pas l'effet, cela est dû au fait que nous faisons parti d'elle, exemple: Un Boeing vole à une altitude de 15,000 m, une mouche vole à l'intérieur de celle-ci à une vitesse de 10 kmh, la vitesse de cette mouche ne sera pas additionné à la vitesse du Boeing, elle sera toujours de 10 kmh, sauf si elle se repose sur un siège passager, alors elle fera parti du Boeing et sa vitesse de 10 kmh sera additionné avec celle de l'avion.
Or c'est le même scénario pour un avion qui vole vers l'Est ou vers l'Ouest, qu'importe la vitesse de la Terre, il n'est pas au sol, donc il vole indépendamment de la Terre à sa vitesse de croisière, mais aussitôt qu'il va toucher le sol, il va à la même vitesse que la Terre. Car l'air dans lequel l'avion vole tourne en même temps que la Terre à cause de son magnétisme, donc la Terre avec l'air et la mer forme un tout d'ensemble, exactement comme l'exemple de la mouche.

Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

17Re: La vitesse de la terre le Mar 31 Mai - 14:16

SAEL 


Passionné
Passionné
Sael ce que tu nous dit semble exact, mais c'est trop compliqué pour mes méninges. Dans ma tête, c'est un peu plus simple sans être inexact.
La Terre à une force d'attraction, celle-ci s'exerce jusqu'à son point limite qui se situe à environ, 250 km de la mer, mais étant donné qu'il y a beaucoup de satellites dans l'espace, la NASA envoie ses satellites plus haut à une attitude d'environ ou variant, de 350 km de la mer.
@Sael a écrit:C'est ce qu'on appelle la zone stationnaire. Si tu fais monter un engin de 7 tonnes à la limite de l'attraction terrestre, serait-il, dans la zone stationnaire, à la même hauteur qu'un autre de 10 tonnes ? 

La Terre tourne et nous ne sentons pas l'effet, cela est dû au fait que nous faisons parti d'elle, exemple: Un Boeing vole à une altitude de 15,000 m, une mouche vole à l'intérieur de celle-ci à une vitesse de 10 kmh, la vitesse de cette mouche ne sera pas additionné à la vitesse du Boeing, elle sera toujours de 10 kmh, sauf si elle se repose sur un siège passager, alors elle fera parti du Boeing et sa vitesse de 10 kmh sera additionné avec celle de l'avion.

@Sael a écrit:C'est exact. Même quand un avion veut atterrir, déjà il est sous l'effet de l'attraction terrestre. Ce qui signifie qu'il est emporté par le "couple vitesse" rotation et orbite terrestre, et qu'il peut atteindre son aérodrome  et y atterrir en se basant sur sa force motrice. 

Or c'est le même scénario pour un avion qui vole vers l'Est ou vers l'Ouest, qu'importe la vitesse de la Terre, il n'est pas au sol, donc il vole indépendamment de la Terre à sa vitesse de croisière, mais aussitôt qu'il va toucher le sol, il va à la même vitesse que la Terre. Car l'air dans lequel l'avion vole tourne en même temps que la Terre à cause de son magnétisme, donc la Terre avec l'air et la mer forme un tout d'ensemble, exactement comme l'exemple de la mouche
Starheater

@Sael a écrit:Tout ce que tu dis est correct. 
Seulement, je dois te sensibiliser à propos de ça:
La terre orbite, en une année, dans une ellipse de 939072000 km (presque 940 millions de km). Supposes maintenant que tu vas attendre un bus qui exerce à 20 mètres toute attraction sur les personnes qui entrent dans son champs. Ce bus ne s'arrête jamais et ne réduit jamais sa très grande grande vitesse. Strarheater, comment vas-tu procéder pour qu'il puisse te happer par son attraction ? Tu vas le suivre en usant de ta vitesse qui est faible ou bien tu camperas en l'attendant juste sur le chemin où il pourra te happer ?

Voir le profil de l'utilisateur

18Re: La vitesse de la terre le Mar 31 Mai - 19:35

SAEL 


Passionné
Passionné
Quand le soleil est à 147 millions de km de la terre, on est en été austral. C'est-à-dire que l'observateur, à partir du pôle sud, peut le voir. Mais quand il est plus élevé encore à 152 millions de km c'est la nuit polaire. C'est à dire le pauvre malheureux observateur ne peut pas le voir.  
Du charabia au sens propre du terme, même si l'axe de rotation de la terre devait s'incliner à la périhélie et se redresser à l'aphélie.
La différence entre 152 millions de km et 147 millions de km c'est bien 5 millions de km... non !?

Voir le profil de l'utilisateur

19Re: La vitesse de la terre le Mar 31 Mai - 20:31

Starheater 


Résident
Résident
@SAEL a écrit:
Sael ce que tu nous dit semble exact, mais c'est trop compliqué pour mes méninges. Dans ma tête, c'est un peu plus simple sans être inexact.
La Terre à une force d'attraction, celle-ci s'exerce jusqu'à son point limite qui se situe à environ, 250 km de la mer, mais étant donné qu'il y a beaucoup de satellites dans l'espace, la NASA envoie ses satellites plus haut à une attitude d'environ ou variant, de 350 km de la mer.
@Sael a écrit:C'est ce qu'on appelle la zone stationnaire. Si tu fais monter un engin de 7 tonnes à la limite de l'attraction terrestre, serait-il, dans la zone stationnaire, à la même hauteur qu'un autre de 10 tonnes ? 

La Terre tourne et nous ne sentons pas l'effet, cela est dû au fait que nous faisons parti d'elle, exemple: Un Boeing vole à une altitude de 15,000 m, une mouche vole à l'intérieur de celle-ci à une vitesse de 10 kmh, la vitesse de cette mouche ne sera pas additionné à la vitesse du Boeing, elle sera toujours de 10 kmh, sauf si elle se repose sur un siège passager, alors elle fera parti du Boeing et sa vitesse de 10 kmh sera additionné avec celle de l'avion.

@Sael a écrit:C'est exact. Même quand un avion veut atterrir, déjà il est sous l'effet de l'attraction terrestre. Ce qui signifie qu'il est emporté par le "couple vitesse" rotation et orbite terrestre, et qu'il peut atteindre son aérodrome  et y atterrir en se basant sur sa force motrice. 

Or c'est le même scénario pour un avion qui vole vers l'Est ou vers l'Ouest, qu'importe la vitesse de la Terre, il n'est pas au sol, donc il vole indépendamment de la Terre à sa vitesse de croisière, mais aussitôt qu'il va toucher le sol, il va à la même vitesse que la Terre. Car l'air dans lequel l'avion vole tourne en même temps que la Terre à cause de son magnétisme, donc la Terre avec l'air et la mer forme un tout d'ensemble, exactement comme l'exemple de la mouche
Starheater

@Sael a écrit:Tout ce que tu dis est correct. 
Seulement, je dois te sensibiliser à propos de ça:
La terre orbite, en une année, dans une ellipse de 939072000 km (presque 940 millions de km). Supposes maintenant que tu vas attendre un bus qui exerce à 20 mètres toute attraction sur les personnes qui entrent dans son champs. Ce bus ne s'arrête jamais et ne réduit jamais sa très grande grande vitesse. Strarheater, comment vas-tu procéder pour qu'il puisse te happer par son attraction ? Tu vas le suivre en usant de ta vitesse qui est faible ou bien tu camperas en l'attendant juste sur le chemin où il pourra te happer ?


Sael, l'exemple que tu me donne de résoudre au départ n'est pas logique, ce que tu suggère n'existe pas. De toute façon, si je suis ton exemple, il suffit seulement que j'entre dans son champs d'attraction pour être happer, l'espace n'ayant aucune contrainte sur le poids, la résistance à l'attraction, je serai happer automatiquement. Si le bus va beaucoup trop vite, le "momentum" de l'attraction étant trop court, le bus exercera une attraction en proportion de ce momentum, mais les personnes seront entraîné, mais à une vitesse trop grande pour que ait le temps d'happer les personnes, disons 2 sur 10, ce dernier chiffre étant le maximum d'attraction, donc au prochain passage il doublera a 4 sur 10 et ainsi de suite.


Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

20Re: La vitesse de la terre le Mer 1 Juin - 18:44

SAEL 


Passionné
Passionné
[size=15]@SAEL a écrit:
[/size]
Sael ce que tu nous dit semble exact, mais c'est trop compliqué pour mes méninges. Dans ma tête, c'est un peu plus simple sans être inexact.
La Terre à une force d'attraction, celle-ci s'exerce jusqu'à son point limite qui se situe à environ, 250 km de la mer, mais étant donné qu'il y a beaucoup de satellites dans l'espace, la NASA envoie ses satellites plus haut à une attitude d'environ ou variant, de 350 km de la mer.
@Sael a écrit:C'est ce qu'on appelle la zone stationnaire. Si tu fais monter un engin de tonnes à la limite de l'attraction terrestre, serait-il, dans la zone stationnaire, à la même hauteur qu'un autre de 10 tonnes ? 

La Terre tourne et nous ne sentons pas l'effet, cela est dû au fait que nous faisons parti d'elle, exemple: Un Boeing vole à une altitude de 15,000 m, une mouche vole à l'intérieur de celle-ci à une vitesse de 10 kmh, la vitesse de cette mouche ne sera pas additionné à la vitesse du Boeing, elle sera toujours de 10 kmh, sauf si elle se repose sur un siège passager, alors elle fera parti du Boeing et sa vitesse de 10 kmh sera additionné avec celle de l'avion.

@Sael a écrit:C'est exact. Même quand un avion veut atterrir, déjà il est sous l'effet de l'attraction terrestre. Ce qui signifie qu'il est emporté par le "couple vitesse" rotation et orbite terrestre, et qu'il peut atteindre son aérodrome  et y atterrir en se basant sur sa force motrice. 

Or c'est le même scénario pour un avion qui vole vers l'Est ou vers l'Ouest, qu'importe la vitesse de la Terre, il n'est pas au sol, donc il vole indépendamment de la Terre à sa vitesse de croisière, mais aussitôt qu'il va toucher le sol, il va à la même vitesse que la Terre. Car l'air dans lequel l'avion vole tourne en même temps que la Terre à cause de son magnétisme, donc la Terre avec l'air et la mer forme un tout d'ensemble, exactement comme l'exemple de la mouche
Starheater


@Sael a écrit:Tout ce que tu dis est correct. 
Seulement, je dois te sensibiliser à propos de ça:
La terre orbite, en une année, dans une ellipse de 939072000 km (presque 940 millions de km). Supposes maintenant que tu vas attendre un bus qui exerce à 20 mètres toute attraction sur les personnes qui entrent dans son champs. Ce bus ne s'arrête jamais et ne réduit jamais sa très grande grande vitesse. Strarheater, comment vas-tu procéder pour qu'il puisse te happer par son attraction ? Tu vas le suivre en usant de ta vitesse qui est faible ou bien tu camperas en l'attendant juste sur le chemin où il pourra te happer ?



Sael, l'exemple que tu me donne de résoudre au départ n'est pas logique, ce que tu suggère n'existe pas.
@Sael a écrit:J'ai dis " supposes "
De toute façon, si je suis ton exemple, il suffit seulement que j'entre dans son champs d'attraction pour être happer, l'espace n'ayant aucune contrainte sur le poids, la résistance à l'attraction, je serai happer automatiquement. Si le bus va beaucoup trop vite, le "momentum" de l'attraction étant trop court, le bus exercera une attraction en proportion de ce momentum, mais les personnes seront entraîné, mais à une vitesse trop grande pour que ait le temps d'happer les personnes, disons 2 sur 10, ce dernier chiffre étant le maximum d'attraction, donc au prochain passage il doublera a 4 sur 10 et ainsi de suite.

@Sael a écrit


La terre, en orbitant autour du soleil en 365, évolue le long 





 
  

    Message [Page 1 sur 1]

Voir le profil de l'utilisateur

21Re: La vitesse de la terre le Mer 1 Juin - 18:58

SAEL 


Passionné
Passionné
@Sael /Suite:




La terre, en orbitant autour du soleil en 365 jours, évolue le long d'une ellipse de 940 millions de km. Quand l'orbiteur d'une navette spatiale revient vers la terre, et que cette dernière, par exemple, est à 500 millions de km; comment ferait-il pour la rejoindre ? Et n'oublies pas que la planète évolue à une très grande vitesse de l'ordre de 107200 km/heure. 

Voir le profil de l'utilisateur

22Re: La vitesse de la terre le Jeu 2 Juin - 19:03

Starheater 


Résident
Résident
@SAEL a écrit:@Sael /Suite:




La terre, en orbitant autour du soleil en 365 jours, évolue le long d'une ellipse de 940 millions de km. Quand l'orbiteur d'une navette spatiale revient vers la terre, et que cette dernière, par exemple, est à 500 millions de km; comment ferait-il pour la rejoindre ? Et n'oublies pas que la planète évolue à une très grande vitesse de l'ordre de 107200 km/heure. 


Il n'aura qu'a faire un 180° en sens inverse.


Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

23Re: La vitesse de la terre le Jeu 2 Juin - 20:39

SAEL 


Passionné
Passionné
[size=15]@SAEL a écrit:@Sael /Suite:




[/size]
La terre, en orbitant autour du soleil en 365 jours, évolue le long d'une ellipse de 940 millions de km. Quand l'orbiteur d'une navette spatiale revient vers la terre, et que cette dernière, par exemple, est à 500 millions de km; comment ferait-il pour la rejoindre ? Et n'oublies pas que la planète évolue à une très grande vitesse de l'ordre de 107200 km/heure. 
@Starheater a écrit

Il n'aura qu'a faire un 180° en sens inverse.



@Sael a écrit:Réponse intelligente, ami Starheater. Sauf que...
Sauf que... il va le faire en 5 mois si l'on considère la vitesse de la terre et sa très faible vitesse en recevant bien sûr la claque  d'un fouet atmosphérique de l'ordre de 107200 km/heure (en négligeant sa propre vitesse). 

Voir le profil de l'utilisateur

24Re: La vitesse de la terre le Ven 3 Juin - 1:08

Starheater 


Résident
Résident
@SAEL a écrit:
[size=15]@SAEL a écrit:@Sael /Suite:




[/size]
La terre, en orbitant autour du soleil en 365 jours, évolue le long d'une ellipse de 940 millions de km. Quand l'orbiteur d'une navette spatiale revient vers la terre, et que cette dernière, par exemple, est à 500 millions de km; comment ferait-il pour la rejoindre ? Et n'oublies pas que la planète évolue à une très grande vitesse de l'ordre de 107200 km/heure. 
@Starheater a écrit

Il n'aura qu'a faire un 180° en sens inverse.



@Sael a écrit:Réponse intelligente, ami Starheater. Sauf que...
Sauf que... il va le faire en 5 mois si l'on considère la vitesse de la terre et sa très faible vitesse en recevant bien sûr la claque  d'un fouet atmosphérique de l'ordre de 107200 km/heure (en négligeant sa propre vitesse). 


Ami Sael, il suffit juste de se servir des fusées de la navette pour être synchrone avec la vitesse de la Terre.

Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

25Re: La vitesse de la terre le Sam 4 Juin - 13:35

SAEL 


Passionné
Passionné
[size=15]@SAEL a écrit:
[/size]
@SAEL a écrit:@Sael /Suite:





La terre, en orbitant autour du soleil en 365 jours, évolue le long d'une ellipse de 940 millions de km. Quand l'orbiteur d'une navette spatiale revient vers la terre, et que cette dernière, par exemple, est à 500 millions de km; comment ferait-il pour la rejoindre ? Et n'oublies pas que la planète évolue à une très grande vitesse de l'ordre de 107200 km/heure. 
[size]
@Starheater a écrit

Il n'aura qu'a faire un 180° en sens inverse.



[/size]
@Sael a écrit:Réponse intelligente, ami Starheater. Sauf que...
Sauf que... il va le faire en 5 mois si l'on considère la vitesse de la terre et sa très faible vitesse en recevant bien sûr la claque  d'un fouet atmosphérique de l'ordre de 107200 km/heure (en négligeant sa propre vitesse). 


Ami Sael, il suffit juste de se servir des fusées de la navette pour être synchrone avec la vitesse de la Terre.
Starheater
Voir post 7

Voir le profil de l'utilisateur

26Re: La vitesse de la terre Aujourd'hui à 5:07

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum