Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Muslimhope 


Novice
Novice
Salam alaykoum,

Je vais parler des traditions somptueuses du mariage marocain et du mariage algérien, le déroulement tel que cela se produisait de manière ancestrale dans ces deux contrées, je trouve ces traditions magnifiques, mais malheureusement, aujourd'hui, beaucoup de ces traditions et coutumes se sont perdues. Je commence par le mariage marocain ancestral et traditionnel et ensuite le mariage algérien:


1) Le mariage marocain ancestral et traditionnel:


source: http://www.mariage-franco-marocain.net/article-29827658.html

Attention: c'est le meilleur site qui explique le déroulement du mariage marocain selon les VRAIES traditions ancestrales (traditions qui se sont un peu perdues aujourd'hui). A lire absolument. Magnifique Macha'Allah. Il faut lire absolument car il y a des explications énormes sur le mauvais oeil, la protection des époux, le déroulement selon des traditions mystiques et ésotériques de traditions marocaines, j'aime beaucoup.


2) Le mariage traditionnel ancestral algérien:


J'ai choisi Tlemcen et Alger et Contantine: Le mariage traditionnel algérien varie selon chaque région.

Tlemcen

source: http://www.mon-mariageoriental.com/1167-mariage-tlemcenien-et-traditions


Alger


Source:  http://www.lesjoyauxdesherazade.com/le-mariage-algerois-traditions-et-coutumes/

Constantine


Source:   http://www.photofolle.net/mariage-a-la-constantinoise/

--------------------------------------------------------------------------------------------


Vidéos:


1) Le mariage Marocain traditionnel:






2) Le mariage algérien: reportage complet.








---------------------------------------------------

Résumé: ces deux pays ont des traditions différentes mais se déroulant selon le mariage et les coutumes du mariage musulmans, les Marocains ont de très belles traditions, et les Algériens aussi.


MachaAllah.

Voir le profil de l'utilisateur

Muslimhope 


Novice
Novice
La chedda, une tradition nord-africaine: marocaine, tunisienne et algérienne:


1) La chedda du Maroc:


A) La chedda de Fès, nommée Lebssa al johar ou chedda fessia:






2) La chedda tetouania et tanjaouia: la chedda de Tetouan et Tanger, nommée Chedda al chamal.






2) La chedda d'Algérie:


A) La chedda de Tlemcen:








B) La chedda de Annaba:

http://static.skynetblogs.be/media/118136/dyn008_original_268_400_pjpeg_2573157_dd361057198100f9c6864ee4fa139d34.jpg


3) La chedda de Tunisie:

http://cdn.baya.tn/wp-content/flgallery/images/gpzfmj7t1sr4.jpg

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Muslimhope 


Novice
Novice

Yassine,

J'ai créé ce topic pour amener la paix entre le peuple marocain et le peuple algérien car j'entends souvent par exemple que les traditions marocaines et algériennes sont volés les uns des autres, alors je voulais créer ce topic pour dire que les mariages algérien et marocain sont eux deux sublimes tant l'un que l'autre et qu'il faut prôner la paix.
J'ai aussi mis des photos sublimes sur les différentes cheddas.
Les Algériens disent que la Chedda est algérienne.
Les Marocains disent que la Chedda est marocaine.
Alors je voulais expliquer qu'avant, il n'y avait ni Maroc, ni Algérie, ni Tunisie, ni Mauritanie, ni Lybie, et que ces pays se nommaient: al Maghreb al Arabi. Et que ces peuples ne formaient qu'un seul peuple: les Maghrébins ou Maures. Chaque région était dirigée par des Oulémas Musulmans et Arabes indépendamment de leur ethnicité et de leur nationalité, c'est pourquoi, la chedda n'est ni marocaine, ni algérienne, ni tunisienne mais une tradition propre au Maghreb.
Je voulais créer ce topic uniquement pour la paix.

Merci de ta compréhension Yassine en tout cas, tu m'as fait rire.   plain

Allah jazik bel Khayr, wa assalam 'alaykoum wa rahmatou Allah wa barakatouhou.

Voir le profil de l'utilisateur

Muslimhope 


Novice
Novice
Salam alaykoum,

Il y a beaucoup de ressemblances entre les traditions du Nord du Maroc (Tetouan, Tanger) et Tlemcen en Algérie. Ces deux régions du Maroc et d'Algérie font la tradition de la chedda qui d'ailleurs se ressemblent fortement et portent la mariée sur la Mida ou Amaria.

La Amaria est portée obligatoirement avec une robe blanche et des bijoux diamantés ou en argent, elle était normalement utilisée pour transporter la mariée qui était complètement voilée, de sa demeure à la demeure de son mari et à son foyer conjugal. Il était utilisé uniquement pour protéger l'épouse du sihr que les envieux déposaient devant la maison ou sur le chemin pour ensorceler et envoûter la mariée.

Il y a aussi la Mida au Maroc et à Tlemcen, c'est spécifiquement pour porter la mariée lorsqu'elle porte la chedda Fessia ou chedda Chamalia au Maroc ou la chedda tlemcenia en Algérie, la Mida n'a pas de plafond, c'est seulement un palenquin en bois qui n'a pas de plafond. La Mida se porte par assistantes des neggafates qui sont généralement des esclaves et des femmes pauvres, des femmes noires du Maroc.

Voici une vidéo que j'ai fortement appréciée sur l'application de la shedda fessia, une de mes préférées avec la shedda tlemcenia:

1) shedda fessia:

A. confection de la shedda fessia: La musique qu'on met pour la shedda fessia est la chanson: 'ya tal3ata thouraya'.






C'est impressionnant!!!


B. la posture sur la Mida de la shedda fessia:






2) La shedda de Tlemcen Algérie: confection et reportage complet qui a été fait par l'Unesco, patrimoine mondial immatériel.








-------------------------------------------------------------

Plus tard, j'aimerais bien m'ouvrir un magasin de robes algériennes et marocaines en Belgique. Mais je dois me spécialiser encore beaucoup plus.

--------------------------------------------------------------

La cérémonie du Henna:


Au Maroc, elle se fait la veille du mariage, le vendredi, le mariage étant le samedi et le sbouh étant le dimanche.
La cérémonie du henné au Maroc se fait par les nekkachates qui apportent le décor du henné, le henna et les robes. La robe doit être généralement verte, qu'elle soit de tissus ou de velours brodés comme en Algérie.
On pose le henné avec les femmes et familles respectives, c'est les nekkachates qui posent le henné, elles font des tatouages de forme mehendi. Les nekkachates se soucient également de protéger la mariée du sihr car on peut faire le sihr en récoltant le henné de la mariée, donc le henné de la mariée est séparé du henné des invités.
Une cérémonie est organisée dans la demeure de la mariée la veille du mariage, après la cérémonie du Hammam et du lavage de la mariée.
Il faut que la mariée soit complètement voilée (le visage) lorsqu'on lui applique le henné, pour que la magie et l'envoûtement et le sihr ne la touche pas, et le mauvais oeil des femmes célibataires présentes ne l'affecte pas.

En Algérie, la cérémonie du henné se fait le jour du mariage, on applique le henné par la belle mère de la mariée sans tatouages (mehendi), c'est la mère du marié qui s'occupe d'apporter le henna et la corbeille du henné, avec tous les ustensiles. Mais encore une fois, le sihr peut frapper, alors on sépare le henné de la mariée et des invités, généralement, seule la mariée et le mari mettent le henna le jour du mariage. On prend aussi deux bougies longues et grandes. A la fin de la cérémonie, c'est la mère de la mariée qui s'occupe de laver discrètement les mains de la mariée pour éviter la sorcellerie sur l'épouse, et la mère de la mariée s'occupe de ranger dans un coin secret tous les ustensiles utilisés pour le henna de la mariée chez elle dans un coin à la maison pour que les invitées jalouses et envieuses ne s'emparent pas du henné et qu'elles ne lui fassent pas la sorcellerie.

Pour les hommes, on met en Algérie du henné sur la paume des mains, en forme de rond, la veille du mariage entre famille avec des chants sur les prophètes Moïse as, Jésus as et Mohammed as.

Au Maroc, on chante la qa3ida el henna, entre hommes, et la mère vient aussi récupérer tous les ustensiles pour éviter le sihr sur l'époux et l'épouse.

Que ce soit l'homme ou la femme, ils doivent être masqués (voilés) du visage pour éviter que la possession par un djinn amoureux, ou qu'un djinn ne reconnaisse l'époux ou l'épouse et lui fasse ce que le sorcier lui a dicté de faire: le sihr du mariage.




En Algérie, le jour du sbouh, quand la mariée retourne chez son mari et sa belle famille, on applique une ceinture en or de la dot à la mariée par un jeune garçon proche de la famille.

Voilà

wa assalam.

Voir le profil de l'utilisateur

Muslimhope 


Novice
Novice


Nous sommes Algériens, mais mes deux soeurs se sont mariés avec des Marocains car nous vivons en Belgique, et il y a une forte communauté de Marocains en Belgique, et peu d'Algériens ici. Nous avons fait les mariages de mes deux soeurs selon les traditions marocaines car ma mère a préféré faire les mariages de mes soeurs selon la tradition marocaine, elle préfère, elle les trouve beaucoup plus grandioses que ceux des Algériens, mais mes soeurs ont quand même porté des deux tenues algériennes: le Karakou et la Fergani contantinoise.

Mariage marocain:





La Amaria peut être très grande:



La Amaria se porte toujours avec une robe blanche. Elle s'accompagne de la dakka marakchia, et c'est l'entrée des époux dans la salle: première robe, mais les nord-marocains: tetouan ou tanger eux font l'entrée de la mariée avec la shedda chamalia, où la mariée doit fermer les yeux pendant 20 minutes pour signifier le passage de la jeune fille à la femme mariée, l'entrée dans le monde des femmes. A Tlemcen avec la chedda tlemcenia, la mariée ferme aussi ses yeux et doit ferme sa bouche aussi et ne pas sourire.

2) La mida pour henna: avec robe verte brodée.

La robe du henna marocain est obligatoirement verte, de tissu ou brodé.
On porte la mariée sur la mida, une sorte de amaria, sans plafond, en bois.
C'est aussi la même mida qu'on porte à Fès pour porter laaroussa fi al mida lors de la dora fessia avec la musique: ya tal'3ata touraya.




3) Doura Fessia: les 7 tours de la mariée sur la Mida en bois fessi.


La chanson obligatoire est : ya tal3ata thouraya, le mari enlève le voile de la chedda fessia et l'embrasse sur le front, et ensuite la mariée est installée sur la mida par les neggafattes et la tournée de la mariée sur la mida a alors lieu.

Voir le profil de l'utilisateur

Muslimhope 


Novice
Novice
La chedda tetouania/Tanjaouia et la chedda de Tlemcen: explication.


Cette shedda est très lourde, qu'elle soit de Tlemcen ou Tetouan/Tanger, elle ne se porte pas plus de 25 minutes car la mariée souffre en la portant. Les tétouanais et tangérois et les tlemceniens font l'entrée de la mariée dans la salle avec cette robe, pas avec la amaria. Cette robe se porte pas plus de 25 minutes, car c'est une signification symbolique. L'origine de cette robe veut que la mariée doit supporter ce fardeau qu'elle a sur elle: des dizaines de kilos de perles et bijoux pour montrer l'endurance qu'elle aura avec son futur époux dans sa demeure conjugale. Donc cette robe se porte uniquement pour voir si la mariée supportera les fardeaux de la vie conjugale, c'est la robe dite de l'épreuve de l'épouse pour sa future vie de femme. La mariée doit fermer les yeux pendant tout le temps qu'elle la porte, et entrer et s'assoire: 'khalihou laaroussa tben, laissez la mariée apparaître, khalihou laaroussa djouze, laissez la mariée prendre place parmi les femmes mariées', la mariée doit fermer ses yeux et sortir après 20 minutes car cette tenue fait très mal. Fermer les yeux signifie le passage de la jeune fille à la femme mariée, la femme par excellence. La chedda fessia aussi fait très mal mais la mariée ne ferme pas ses yeux. Elle enlève le voile et son mari lui enlève le drap de sa tête et l'embrasse sur le front et fait les 7 tours, pour symboliser les 7 jours du Mariage et des festivités. Le 7ème jour, il y a aussi des festivités pour la mariée. Le vendredi suivant.

Voir le profil de l'utilisateur

mike77600 


Habitué
Habitué
Catastrophique !

Voir le profil de l'utilisateur

Wahrani 


Enthousiaste
Enthousiaste
En effet es traditions reflètent notre riche et glorieux passé. Notamment à Tlemcen connu par ses spécificités en matière de mariage.  
Mais de nos jours, cette tradition ne semble pas se généraliser sauf quelques familles en pratiquent. C’est un peu comme à Oran ou le «haïk» qui se voit disparaître il y a une vingtaine d’années ou plus, alors qu’il était à la vitrine du tissu urbain de la ville d’Oran et sa particularité  culturelle et sociologique   
Mais pensons aussi un peu de temps en temps à nos richesses culturelles de Kabylie, des Aurès, du Constantinois, de l’Oranie, du Sud, des hauts plateaux, du M’zab, des Touaregs, etc… etc… et apprenons à respecter tout çà pour que nos diverses cultures ou traditions culturelles soient préservées dans le cœur de chaque algérien!
Serait-il la faute de l’influence du modernisme occidentale.  Pour voir toutes sorte de pratiques nouvelles importées  dans notre pays
Perdre nos coutumes, c’est comme perdre une partie de nous-mêmes : 

Voir le profil de l'utilisateur http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum