Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

clochette 


Enthousiaste
Enthousiaste
dés le début on comprend se qu'est l'âme ici bible de l'abbé crampon (texte intégrale )
genèse 2:7 jéhovah Dieu forma l'homme de la poussière du sol et il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un ËTRE ANIME (note bas de page être animé, litt une personne ,une âme .) être animés nous le retrouvons pour la création des animaux 1:20,24,
genèse 9 : 4 seulement vous ne mangerez point de chair avec son âme , c'est a dire avec son sang (ici l'âme est décrite avec son sang)
ÉZÉCHIEL 18: 4 toutes les âmes sont a moi : l'âme du fils comme l'âme du père est a moi ; l'âme qui pèche sera celle qui mourra
( prophétie sur Jésus) ISAÏE 53 : 12 " parce qu'il a livré son âme a la mort.
l'âme serait donc l'être humain ou vie qui l'habite .c'est pour cela qu'elle peut mourir
maintenant ne confondons par esprit , souffle de vie mais là c'est un autre topic .

Voir le profil de l'utilisateur

clochette 


Enthousiaste
Enthousiaste
personne se sait ? ou a peur de donner sa façon de voir ?

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@clochette a écrit:personne se sait ? ou a peur de donner sa façon de voir ?
Personnellement je suis d'accord avec ta définition de l'âme !

Voir le profil de l'utilisateur

clochette 


Enthousiaste
Enthousiaste
merci, de t'avoir manifesté

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
Merci Clochette,
Je voulais justement ouvrir ce post.
Comme je le disais à TetSpider :La Bible est exceptionnelle car elle est la seule à dire (Psaume 146:3-4) 3 Ne placez pas votre confiance dans les nobles, ni dans le fils de l’homme tiré du sol, à qui n’appartient pas le salut. 4 Son esprit sort, il retourne à son sol ; en ce jour-là périssent ses pensées [...]" Ce qui correspond à la condamnation faite par Dieu : (Genèse 3:19) 19 À la sueur de ton visage tu mangeras du pain jusqu’à ce que tu retournes au sol, car c’est de lui que tu as été pris. Car tu es poussière et tu retourneras à la poussière. ”
La Bible est la seule à dire que l'homme tombe dans le néant à sa mort! Mais Satan a dit (Genèse 3:4) [...] “ Vous ne mourrez pas du tout [...]
C'est pour maintenir l'humanité dans ce mensonge que Satan a inventé l'immortalité de l'âme !
Alors regardons l'histoire, les hébreux ne croient pas en une partie de l'humain qui se détacherait du corps au décés pour aller ici ou là et cela, ils le doivent à Dieu puisque toutes les nations alentour y croient et surtout l'Egypte dont ils sont sortis. Les hébreux gardent cette conviction que l'homme est une âme mortelle comme les animaux et qu'il retourne à la poussière.
Pendant ce temps,au 4ème siècle av notre ère, les grecs inventent un nouveau concept,l'âme serait de nature divine, elle serait immortelle et pourrait se réincarner.Pythagore récupère cette idée ainsi que Socrate et Platon s'inspirera de lui pour dire « Ce qui est divin, immortel, intelligible, ce qui est indissoluble et possède toujours en même façon son identité à soi-même, voilà à quoi l’âme ressemble le plus. » Platon raconte d'ailleurs ce dialogue entre Socrate et deux hommes :
“ ‘ À notre avis, la mort c’est quelque chose ? [...] Rien autre chose, n’est-ce pas, que la séparation de l’âme d’avec le corps ? Être mort, c’est bien ceci : à part de l’âme et séparé d’elle, le corps s’est isolé en lui-même ; l’âme, de son côté, à part du corps et séparée de lui, s’est isolée en elle-même ? La mort, n’est-ce pas, ce n’est rien d’autre que cela ? ’ ‘ Non, mais cela même ’, dit-il. ‘ L’Âme, n’est-ce pas ? ne reçoit pas en soi la Mort ? ’ ‘ Non. ’ ” Socrate poursuit : “ ‘ C’est donc que l’Âme est une chose non-mortelle ? ’ ‘ Une chose non-mortelle. ’. Le récit de la mort de Socrate est d'ailleurs instructif, il boit la cigüe et regarde venir la mort sans aucune angoisse. 
Une partie des juifs vont commencer à croire à cette philosophie et lorsque Jésus arrive, les pharisiens croient selon ce que rapporte Josèphe “ Ils croient à l’immortalité de l’âme et à des récompenses et des peines décernées sous terre à ceux qui, pendant leur vie, ont pratiqué la vertu ou le vice, ces derniers étant voués à une prison éternelle pendant que les premiers ont la faculté de ressusciter. ” (Antiquités judaïques, XVIII, 14 [I, 3]). Ils pensent “ que toute âme est impérissable, que celles des bons seules passent dans un autre corps, que celles des mauvais subissent un châtiment éternel ”
Les Saducéens eux ne croient pas en l'immortalité de l'âme mais ne croient pas non plus à la résurrection.
Le livre de la sagesse écrit au premier siècle av notre ère parle aussi de l'immortalité de l'âme, preuve que cette conception grecque était bien entrée dans la pensée juive.
Mais voila, Jésus arrive et là, tout change car Jésus compare la mort à un sommeil et plus de 50 fois dans le nouveau testament la mort est comparée au sommeil, d'autre part, Jésus dit(Matthieu 10:28) 28 Et ne craignez pas ceux qui tuent le corps, mais ne peuvent tuer l’âme ; mais craignez plutôt celui qui peut détruire et l’âme et le corps dans la géhenne [...]" Dans ce passage l'âme et le corps sont liés pour la destruction totale !
Jusqu'au milieu du 2ème siècle de notre ère, l'Eglise primitive va rejeter cette notion d'âme qui survit au défunt puis vont arriver les philosophes convertis au christianisme qui vont tenter de concilier philosophie et foi.
Voici d'ailleurs ce que dit une note pédagogique de la BNF :« On pourrait dire que si Saint Augustin a eu la volonté de "christianiser" Platon en l'introduisant dans ses théories religieuses, Saint Thomas d'Aquin "christianisa" à son tour Aristote [disciple de Platon], huit siècles plus tard, avec cette même volonté d'harmoniser le savoir, la sagesse antique et la foi chrétienne" Biographie de Saint Thomas d’Aquin, [http://classes.bnf.fr/dossitsm/b-thomaa.htm], octobre 2008» "Toutefois, ce n’est qu’en 1513 au concile de Latran V que le dogme de l’immortalité de l’âme est proclamé officiellement " Cf. Catéchisme de l’Eglise catholique, op. cit., p. 84.
Voila la conclusion à laquelle tout cela mène un théologien, écrivain (il a écrit plus de 40 livres) et ex-professeur bien connu (Université de Bordeaux), Jacques Ellul, « il y a eu une contamination par la pensée grecque, concernant l’immortalité de l’âme. Dans la pensée juive, la mort est totale. Juive ou chrétienne, de toute façon, puisque les deux Testaments de la Bible ne s’opposent pas du tout. Il n’y a pas d’âme immortelle. Il n’y a pas de division entre le corps et l’âme. Il n’y a, à la mort, aucune séparation entre ces deux choses. L’âme est mortelle, parce que le corps l’est. Mais il y a résurrection. [...] Or la philosophie grecque va faire pénétrer cette notion d’âme immortelle chez les théologiens. Puis, comme c’était une croyance répandue dans les religions populaires, elle va être intégrée au christianisme. Mais c’est une perversion totale par rapport à la pensée biblique "Ellul Jacques, interviewé par le journal SDT, n° 503, Vie et Santé, mai 1985.
La notion d'immortalité de l'âme est donc clairement opposée à l'enseignement de Dieu et du Christ.
Bonne soirée,
Pierre


Hanane 


Résident
Résident
Merci de voir la sourate al isra vet 85

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
SVP Hanane, le sujet est "qu'est ce que l'âme d'après la Bible"

vulgate 


Averti
Averti
@hanane a écrit:Merci de voir la sourate al isra vet 85
'Ils t'interrogeront sur l'âme. Réponds : L'âme relève de la décision de mon Seigneur et vous n'êtes informés à cet égard que de très peu.'. Selon les différentes traductions, ce verset parle parfois de l'âme, parfois de l'esprit, ce qui est très différent. Quoi qu'il en soit, la Bible dément cette assertion du Coran !

Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident
d'accord je vous laisse conquerir l'ame

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@hanane a écrit:d'accord je vous laisse conquerir l'ame
Mais ça veut dire quoi conquérir l'âme ? Puis le verset en question parle de l'âme ou de l'esprit ?

Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident
de l'ame "a ruh"

Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident
17.85.وَيَسْأَلُونَكَ عَنِ الرُّوحِ قُلِ الرُّوحُ مِنْ أَمْرِ رَبِّي وَمَا أُوتِيتُم مِّن الْعِلْمِ إِلاَّ قَلِيلاً
17.85. Ils t'interrogent sur l'âme. Dis-leur : «L'âme relève de l'ordre exclusif de mon Seigneur et, en fait de science, vous n'avez reçu que bien peu de chose.»

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@hanane a écrit:de l'ame "a ruh"
Tu ne réponds pas à mon autre question !

Voir le profil de l'utilisateur

clochette 


Enthousiaste
Enthousiaste
ruh? ? je connais en hébreux ROUAH en grec PNEUMA qui donnent ESPRIT mais cela revêtent plusieurs sens .mais une chose est sur c'est une force invisible a l'œil humain. .

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@clochette a écrit:ruh? ? je connais en hébreux ROUAH en grec PNEUMA qui donnent ESPRIT mais cela revêtent plusieurs sens .mais une chose est sur c'est une force invisible a l'œil humain. .
C'est de l'arabe vu qu'il s'agit d'un verset du Coran. Mais le problème c'est que hanane dit que ça signifie âme alors que selon les traductions c'est traduit soit âme soit esprit. Par exemple Malek Chebel écrit âme alors que Denise Masson et Kasimirski traduisent esprit. Donc on n'est pas plus avancés !

Voir le profil de l'utilisateur

clochette 


Enthousiaste
Enthousiaste
je savais, mais je voulais que cela soit Hanane qui me l'explique merci a toi Vulgate .au fait VULGATE connais-tu le livre les deux Babylones de Hislop ? il retrace toutes les origine païennes dont l'immortalité de l'âme. il y a aussi de Hervé Laurière " Assassins au Nom de Dieu "
je t'invite a lire les TOPICS de Né de nouveau il fait un EXCELLENT TRAVAIL tu lis avec ta bible : au début je n'avais pas vue qu'il était témoin de Jéhovah, j'ai vu ici en France qu'ils ne sont pas forcement apprécies ..peut être que c'est parce qu'il font découvrir les vérité bibliques et que cela dérange certains !! Au "pays" du Pape j'ai lu qu'ils sont la 2 ieme religion il faut le faire

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@clochette a écrit:au fait VULGATE connais-tu le livre les deux Babylones de Hislop ? il retrace toutes les origine païennes dont l'immortalité de l'âme.
Oui, je connais. Je l'ai lu il y a pas mal d'années, il faudrait que je le relise.

@clochette a écrit:il y a aussi de Hervé Laurière " Assassins au Nom de Dieu "
je t'invite a lire les TOPICS de Né de nouveau il fait un EXCELLENT TRAVAIL tu lis avec ta bible
Merci du renseignement !

@clochette a écrit:j'ai vu ici en France qu'ils ne sont pas forcement apprécies ..peut être que c'est parce qu'il font découvrir les vérité bibliques et que cela dérange certains !!
Probablement !

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
Stop les compliments Clochette, je vais plus rentrer dans mon bonnet laugh
Comme le chantait Béart :
"Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié
D'abord on le tue
Puis on s'habitue
On lui coupe la langue on le dit fou à lier "
Vulgate, les deux babylones sont en ligne c'est parfois pratique pour chercher un renseignement http://godieu.com/doc/babylones/index_cadre.html
Bonne soirée à tous,
Pierre

vulgate 


Averti
Averti
né de nouveau a écrit:Vulgate, les deux babylones sont en ligne c'est parfois pratique pour chercher un renseignement http://godieu.com/doc/babylones/index_cadre.html
Je te remercie, mais j'en ai un exemplaire. Je suis d'ailleurs allé le rechercher au fond d'un placard où je l'avais rangé lors de mon dernier déménagement, ça va me donner l'occasion de le relire !

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
Saint Justin, dialogue avec Tryphon :
Chapitre LXXX verset 4 « Si vous rencontrez des gens qui se disent Chrétiens et qui, au lieu de suivre ces principes, osent blasphémer le Dieu d'Abraham, le Dieu dlsaac et de Jacob, et dire qu'il n'y a pas de résurrection des morts, mais qu'aussitôt après cette vie les âmes sont reçues dans le ciel, gardez-vous de les considérer comme Chrétiens; ainsi tout homme de bon sens ne rangera point parmi les Juifs ceux qu'on appelle sadducéens, et les sectes semblables connues sous le nom de genistes, de méristes, de galiléens, de hellénistes, de pharisiens, de baptistes. » http://remacle.org/bloodwolf/eglise/justin/tryphon.htm

magdiah 


Novice
Novice
Sommes-nous tous des hérétiques?”, demandait une lettre récente dans le “Daily Telegraph” de Londres. L’auteur de la lettre venait d’attirer l’attention sur le “casse-tête théologique” créé par ces paroles d’un homme d’Église des premiers siècles, Justin: “Si vous avez rencontré certains qu’on appelle chrétiens (...) qui disent que leurs âmes, lorsqu’ils meurent, sont enlevées au ciel, NE CROYEZ PAS QU’ILS SONT CHRÉTIENS.” En réponse à ce “casse-tête”, le journal publia la lettre suivante de John Dunnett, principal chargé de cours de théologie au New-bold College:
“Les premiers Pères de l’Église, basant leurs croyances et leurs enseignements sur l’Écriture sainte (...) ne se faisaient aucune illusion quant à l’expérience humaine de la mort, même celle d’un chrétien. Ils comprenaient que la mort est un état d’inconscience, un ‘sommeil’, après lequel il y aurait éventuellement une résurrection. Il était dit à plusieurs reprises des rois de l’Ancien Testament qu’ils dormaient avec leurs pères. Le psalmiste décrivit ainsi la mort: [‘Leur souffle partira, ils retourneront à leur poussière, et ce jour-là, c’est la ruine de leurs plans.’ — Ps. 146:4 (Traduction Œcuménique de la Bible).]”
Après avoir cité d’autres exemples de “l’enseignement logique de la Bible” sur la résurrection après le sommeil de la mort, le théologien dit ceci: “Aussi ce n’étaient pas seulement Justin et Irénée, mais aussi Ignace Polycarpe, Lactance et d’autres premiers Pères qui ne pouvaient pas croire que les âmes chrétiennes sont emportées au ciel à la mort.” Comment, alors, cet enseignement non biblique pénétra-t-il dans I’Église? Le professeur Dunnett répond: “C’est sous l’influence de la philosophie platonique (...) que le concept de l’immortalité de l’âme arriva à pénétrer largement dans l’Église chrétienne et rendre acceptable l’idée que les âmes vont au ciel après la mort; mais cela reste une croyance non biblique.” Ainsi donc, on peut dire que la plupart des soi-disant chrétiens de notre époque sont, bibliquement parlant, des “hérétiques”. — Ézéch. 18:4, 20.




Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident
clochette a écrit:
ruh? ? je connais en hébreux ROUAH en grec PNEUMA qui donnent ESPRIT mais cela revêtent plusieurs sens .mais une chose est sur c'est une force invisible a l'œil humain. .


le coran est ecrit en arabe et non en hebreu ou grec, al ruh = ame, et pour l'invisibilité de l'ame bien sur ca reste un mistere et une science connu que par son createur Allah

VULGATE
C'est de l'arabe vu qu'il s'agit d'un verset du Coran. Mais le problème c'est que hanane dit que ça signifie âme alors que selon les traductions c'est traduit soit âme soit esprit. Par exemple Malek Chebel écrit âme alors que Denise Masson et Kasimirski traduisent esprit. Donc on n'est pas plus avancés !

je crois que je dois developper les deux notions selon l'avis chretien et celui musulman:
selon l'avis chretien:

Le mot « esprit » fait référence à la facette immatérielle de l’homme. L’humanité a un esprit, mais nous ne sommes pas des esprits. Toutefois, dans les Ecritures, seules les croyants, ceux qui sont habités par le Saint Esprit, sont « spirituellement vivants » (1 Corinthiens 2:11 ; Hébreux 4:12 ; Jacques 2:26). Les incroyants sont spirituellement morts (Ephésiens 2:1-5 ; Colossiens 2:13). Dans les écrits de Paul, « l’esprit » est central à la vie spirituelle du croyant (1 Corinthiens 2:14 ; 3:1 ; 15:45 ; Ephésiens 1:3 ; 5:19 ; Colossiens 1:9 ; 3:16). L’esprit est l’élément de l’homme qui lui permet d’avoir une relation intime avec Dieu. Quand le mot « esprit » est utilisé, il fait référence à la partie immatérielle de l’hêtre humain, y compris son âme.

Le mot « âme » fait aussi bien référence à la partie immatérielle que matérielle de l’humain. L’homme a un esprit, mais l’homme est une âme. Le sens premier du mot « âme » signifie « vie ». Toutefois, la Bible en étend le sens au-delà de la « vie » à d’autres aspects. Un de ces aspects est l’empressement de l’homme à pécher (Luc 12:26). L’humain est naturellement mauvais et son âme en est entachée. Le principe de vie lui est retiré au moment de la mort physique (Genèse 35:18 ; Jérémie 15:2). « L’âme » tout comme « l’esprit » est au centre de nombreuses expériences spirituelles et émotionnelles (Job 30:25 ; Psaumes 43:5; Jérémie 13:17). Quand le mot « âme » est utilisé, il est fait référence à la personne toute entière, vivante ou après sa mort.

L’âme et l’esprit sont similaires dans leur fonctionnement dans la vie spirituelle de croyant. Ils sont différents dans leur référentiel. L’âme est la perspective horizontale de l’homme avec le monde. L’esprit est la perspective verticale de l’homme avec Dieu. Il importe de comprendre que tous deux font référence à la partie immatérielle de l’humain, mais que seul l’esprit désigne le chemin de l’homme avec Dieu. L’âme désgine le chemin de l’homme dans le monde, au niveau matériel et immatériel.

selon l'islam:
corp= jism
ame= ruh
esprit = nafss

l'etre humain se compose de trois choses un corp, une ame et un esprit, le corp reste un bien materiel perrisable, l'ame est le souffle de la vie de dieu à travaers l'ange dedié a cette fonction, alors que l'esprit en islam on peut la diviser en plusieurs categorie, il y a l'esprit instigateur du mal (nafs al ammâra ), celui qui ne cesse de se faire des reproches ( nafss lawwâma ) ,et l'esprit apaisé ( nafss Mutma'inna ).



Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum