Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 4]

Yassine 


Vétéran
Vétéran
60.4 Certes, vous avez eu un bel exemple [à suivre] en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple: «Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d'Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul».

Un fait.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

musulman.fr 


Novice
Novice
@Yassine

Vas plus loin et lis le verset 60.6 :
"laqad kana lakoum FIHIM ouswatoun hassanatoun LIMAN KANA YARJOU ALLAHI WA L'YAWMA l'AKHIRA..."
Dans l'espoir en Allah et au jour dernier, dans ce cas, ce n'est pas le messager qui est cité.
FIHIM se réfère à Abraham et ceux qui étaient avec lui et pas le messager.

Un fait indiscutable, merci pour cet autre preuve.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
Le verset 24.62 est hors sujet, le verset parle des cas d'affaires d'intérêt général.
La sortie au combat quand elle est prescrite par Allah ce n'est pas un cas d'affaire d'intérêt général très exactement.
L'expression en arabe amrin jami3in ça suggère une entente pour convenir de quelque chose (demande à Salah Ed-Din, il te confirmera).
Non, sans chercher midi à quatorze heures c’est au Coran qu’il faut demander, la seule et unique source indiscutable 100% véridique et 100% authentique. Le V62 S24 parle des cas d'affaires d'intérêt général en compagnie du prophète, point. Le verset 63, que tu le veuilles ou non, exige de se conformer aux recommandations du prophète  صلى الله عليه وسلم et s’y soumettre quelles qu’elles soient.

Sinon pourquoi Allah aurait donné l'ordre de combat et donner les exceptions comme les malades ou les vieux, etc...
Si Allah a donné ces exceptions c'est qu'il n'y en pas d'autres.
C'est la sagesse divine qui l’avait choisi comme porteur et transmetteur de la Rissala que tu remets en doute, tu te crois meilleur que le messager en matière de gestion des affaires des gens ?

Le V43 S9 le réprimande pour avoir anticipé la dispensation de certains combattants car il aurait pu temporiser afin qu’il puisse déceler les hypocrites des vrais croyants sincères qui avaient vraiment besoin d’être dispensés (relis bien le verset). Si tu lis la suite et y médites, tu comprendras qu’il avait bien fait de les libérer car la défaite des croyants est toujours due à l’insertion d’éléments hypocrites dans leurs rangs.

C'est comme si tu prêchais que le prophète pouvait exempter de siyam certains compagnons à leur demande, tu résonnes comme un moineau.
Le siyam étant une affaire d’intérêt individuel on ne se réunit pas pour le faire, crétin.

Donc par raison, aucun compagnon ne pouvaient demander exemption au combat (sauf ceux cités par Allah, les faibles), sinon pourquoi Allah devrait pardonner une faute du prophète?
La leçon qu’il faut tirer de cette étape de la Sira c’est que Mouhammed  صلى الله عليه وسلم  prenait en considération la situation de chacun de ceux qui le suivaient et ce n’était pas un dictateur comme toi et Daesh. On peut être dispensé par exemple quand on a un membre de la famille qui est malade. Faut-il partir au djihad et abandonner sa famille quand celle-ci a besoin de nous ? C’est un choix difficile à prendre pour les croyants sincères et ce qu’il faut tirer comme leçon aussi c’est qu’un musulman qui a du zèle pour sa communauté et sa religion cela le gêne de demander la dispensation, la décision étant dans la main du chef de l’armée qui devrait méditer sur la moralité sublime du prophète  صلى الله عليه وسلم .

Oui j'invite les gens à obéir à Allah et au messager.
Point barre, je n'invite pas les gens à suivre la tradition prophétique.
Peux-tu nous citer la sounnah prophétique dans son ensemble?
Tu ne la connais même pas.
Tu invites les gens vers une science que tu ne connais même pas.
Comme quand un aveugle conduit des aveugles.
Non par définition, ce sont les pharisiens les hypocrites car ils enseignent la tradition des hommes et oublient les commandements divins.
Où as-tu vu que j'enseignais la tradition des hommes?
On se demande pourquoi tu t'acharnes à nous persécuter spirituellement au lieu d'aller libérer les Rohingyas, le combat étant une obligation divine majeure pour tout homme mature comme toi ?

Voir le profil de l'utilisateur

musulman.fr 


Novice
Novice
@Tumadir

Tu ne sais pas ce que veut dire 3ala amrin jami3in et tu prétends défendre ta cause.
Amrin jami3in ça suppose une convention.
Une convention c'est un consensus obtenu par consultation.
Allah ne parle pas des décisions du messager seul, il est question de décisions conventionnelles.
Le verset 63 ne mentionne même pas le prophète, tu es hors sujet. Il mentionne non pas une affaire de convention mais une affaire concernant le messager.

Je ne connais pas mieux que le prophète.
Je ne remets pas en doute son rôle de transmetteur du message.
Tu m'accuses sur des choses que je n'ai jamais dites, c'est normal que tu ne comprends rien à rien si tu ne comprends pas ce que les gens disent.
S'il avait bien fait de les dispenser c'est que tu places le prophète au-dessus d'Allah vu qu'Allah lui a pardonné, c'est que c'était une faute.
Pour toi, le prophète a bien fait de dispenser des compagnons même si pour Allah c'était une faute.
Tu as combien de Seigneurs? Cela peut m'aider à te comprendre?

Si le siyam n'est pas une affaire conventionnelle alors ne compare pas amrin jami3in avec les commandements divins, crétine, ignare et fière de l'être.
Si le prophète ne pouvait pas dispenser de siyam les compagnons comment peux-tu admettre avec hypocrisie qu'il pouvait dispenser les compagnons de combat, sauf si le combat ne leur avait pas été prescrit, mais ne me cherche pas sur ce domaine.
Si le prophète avait raison de dispenser au cas par cas, alors tu accuses Allah de totalitarisme, lui qui voulait que les compagnons dispensés ne le soient pas. Tu penses que le prophète était au-dessus d'Allah.

On voit que ta passion l'emporte sur la raison.
Tu ne raisonnes plus par peur de comprendre que tu te passionnes pendant des années sur du vent.
Le prophète n'intercèdera jamais pour toi au jour du jugement, tu espères sur du vent.


Tu ne connais même pas la tradition prophétique, comment peux-tu inviter les gens à s'y accrocher.
Cites moi le hadith sahih numéro 7000, puis le 5111, rapporté par Muslim.
Puis cite moi le hadith 8001 de chez Sahih Boukahri, puis le hadith numéro 0002.
Tu les as chez toi au moins ou dans ta mémoire?
Montre nous cette fameuse tradition prophétique selon tous les Mousnad.
Que l'on vérifie qu'il ne s'y trouve aucune contradiction.

En vérité, tu ne connais pas la tradition prophétique.
Ta religion c'est la plus vieille secte du monde, la loi des Anciens.
Tu invites les gens vers la loi de tes Anciens, que tu as choisi.
Tu fais confiance aux Anciens qui te disent ce sur quoi il faut te passionner.
Comme les chrétiens qui croient ce que leur Ancien, Paul de Tarse, leur a dit de croire.
Paul de Tarse détestait et méprisait les Grecs et leur sagesse.
Car les Grecs le mettaient en porte à faux juste par la raison d'essence divine.
Paul de Tarse leur dit dans Corinthiens que la folie de Dieu est plus sage que la sagesse des hommes.
C'est l'axiome qu'il s'est inventé pour ne pas à avoir à affronter la raison.
Peu importe que la raison le contredit, il aura toujours raison.

Tu es son plus fidèle apprenti!

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@musulman.fr a écrit:FIHIM se réfère à Abraham et ceux qui étaient avec lui et pas le messager.
T'es pas un peu fou ? sérieux ??

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Tumadir 


Averti
Averti
@musulman.fr a écrit:S'il avait bien fait de les dispenser c'est que tu places le prophète au-dessus d'Allah vu qu'Allah lui a pardonné, c'est que c'était une faute.
Il n'était pas un dictateur, et puis sa faute c'était d'avoir anticipé la décision, il aurait pu temporiser pour déceler les hypocrites.

@Yassine a écrit:
@musulman.fr a écrit:FIHIM se réfère à Abraham et ceux qui étaient avec lui et pas le messager.
T'es pas un peu fou ? sérieux ??
C'est un pépé retraité qui vient ici nous taquiner.

Voir le profil de l'utilisateur

musulman.fr 


Novice
Novice
@Yassine

Non pas fou.

@Tumadir

Tu es en train de te ridiculiser en voulant me faire croire qu'Allah a pardonné au prophète une faute qui n'était pas une faute car venant du prophète.
La même faute venant des Qoraychites auraient été pour toi un scandale mais quand elle vient du prophète c'est une juste faute.
J'aime ta cohérence et ta façon de ne pas trop réfléchir au risque de se contredire.
Tu as l'esprit mafieux, une faute de la famille n'est pas une faute mais la même faute de l'ennemi est une grave faute.
Tu connais les commandements au lieu de réviser la tradition prophétique?
Versets 6.151-152-153.
8) wa idha qoultoum fa3dilou wa law kana dha qourba
Quand tu parles, dis des choses justes, même si cela concerne des proches.
L'esprit mafieux c'est anticonstitutionnel en Islam.
Apprends les commandements avant la tradition prophétique.

Voir le profil de l'utilisateur

Wahrani 


Enthousiaste
Enthousiaste
Un pépé retraité, moi je pense qu’ c’est juste un Petit bout de françaoui. .... même si c'est pas le bon bout
Tiens pendant que j’y pense, Musulman fr le françaoui. Courage pratique le siyam et ne récolte plus le prépuce comme d’habitude. 
Tu trouveras ta voie.

Voir le profil de l'utilisateur http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Tumadir 


Averti
Averti
@musulman.fr a écrit:Tu ne sais pas ce que veut dire 3ala amrin jami3in et tu prétends défendre ta cause.
Amrin jami3in ça suppose une convention.
Une convention c'est un consensus obtenu par consultation.
Allah ne parle pas des décisions du messager seul, il est question de décisions conventionnelles.
Le verset 63 ne mentionne même pas le prophète, tu es hors sujet. Il mentionne non pas une affaire de convention mais une affaire concernant le messager.
Que tu le veuilles ou non, le verset 63 stipule que la décision revient à Mouhammed صلى الله عليه وسلم , et aux croyants de s'y soumettre quelle qu'elle soit, c'est lui le chef, c'est lui le juge.

Si le prophète avait raison de dispenser au cas par cas, alors tu accuses Allah de totalitarisme, lui qui voulait que les compagnons dispensés ne le soient pas. Tu penses que le prophète était au-dessus d'Allah.
Sois logique pour une fois, es-tu prêt à partir au jihad et laisser crever ta propre famille ?

Le prophète n'intercèdera jamais pour toi au jour du jugement, tu espères sur du vent.
{Ce jour-là, l'intercession ne profitera qu'à celui auquel le Tout Miséricordieux aura donné Sa permission et dont Il agréera la parole} S20 V109.

{Et de la nuit consacre une partie [avant l'aube] pour des Salat surérogatoires : afin que ton Seigneur te ressuscite en une position de gloire.} V79 S17.

Tu es en train de te ridiculiser en voulant me faire croire qu'Allah a pardonné au prophète une faute qui n'était pas une faute car venant du prophète.
La même faute venant des Qoraychites auraient été pour toi un scandale mais quand elle vient du prophète c'est une juste faute.
Décidément tu n’estimes pas Mouhammed  صلى الله عليه وسلم  à sa juste valeur. Qui es-tu pour juger le degré de gravité de ses fautes ? Tu ne fais pas que scandaliser, pire que cela, tu le mets au même pied d’égalité que les qoraychites. On ne doit pas s’attendre à ce que tu respectes ceux qui l’avaient suivi, les prophètes eux-mêmes n’échappent pas à tes critiques.

Tu crois qu’un hypocrite ferait un bon soldat dans l’armée des croyants ? S’il n’avait pas anticipé à les libérer, il aurait pu déceler les hypocrites qui semaient la dissension, et n’aurait pas tardé à les exécuter, c’est comme ça que ça se passe dans une guerre.

Que ferais-tu si tu étais à sa place ? Les exécuter car considérés comme des apostats ayant désobéi à Allah  عز وجل , (toi le sympathisant avec les apostats) ou est-ce que tu vas les obliger à adhérer à ton armée et entraîner ta défaite ? Médite bien sur le contexte et les circonstances et ne perds pas ton temps à juger les morts.

Donc pour toi, Daoud et Souleymane  عليه السلام  qui, comme tous les autres prophètes des enfants d’Israel, gouvernaient et jugeaient les affaires des gens par une législation antérieure (la Torah), ne devaient pas être obéis ?

{إِنَّا أَنزَلْنَا التَّوْرَاةَ فِيهَا هُدًى وَنُورٌ يَحْكُمُ بِهَا النَّبِيُّونَ الَّذِينَ أَسْلَمُوا لِلَّذِينَ هَادُوا وَالرَّبَّانِيُّونَ وَالْأَحْبَارُ بِمَا اسْتُحْفِظُوا مِن كِتَابِ اللَّهِ وَكَانُوا عَلَيْهِ شُهَدَاءَ فَلَا تَخْشَوُا النَّاسَ وَاخْشَوْنِ وَلَا تَشْتَرُوا بِآيَاتِي ثَمَنًا قَلِيلًا وَمَن لَّمْ يَحْكُم بِمَا أَنزَلَ اللَّهُ فَأُولَٰئِكَ هُمُ الْكَافِرُونَ} V44 S5

Bien sûr qu’ils avaient eux aussi commis des fautes, mais est-ce une raison de ne pas se soumettre à leurs commandements (Toi, le partisan de l’obéissance à ceux qui détiennent le commandement) ?

8) wa idha qoultoum fa3dilou wa law kana dha qourba
Quand tu parles, dis des choses justes, même si cela concerne des proches.
L'esprit mafieux c'est anticonstitutionnel en Islam.
Apprends les commandements avant la tradition prophétique.
Quand je parle j'argumente avec les versets d'Allah عز وجل . Et toi, qu'est-ce que tu as comme argument pour appuyer tes dires ? Qu'est-ce que tu sais faire autre que de revendiquer ce que toi-même ne fais pas ? Mépriser ton prochain c'est ça que tu appelles Équité ?

Voir le profil de l'utilisateur

Muslimhope 


Novice
Novice


Pas de Coran sans sounna sahih. De toute manière, vous ne comprendrez rien au Coran notamment les passages sur le pélerinage, etc. sans passer par la sounna sahih. Moi quand j'ai lu le Coran, je ne comprenais pas certains passages, et ma soeur qui fait des études poussées en islamologie m'a dit que tu dois t'aider de la sounna, alors j'ai lu la sounna sahih de Boukhari et Muslim et j'ai tout compris par la suite, le Coran me semblait plus facile à lire par la suite.


Le prophète Mohammed ﷺ a dit à son sermon d'adieu: Faites attention à deux choses: votre honneur et votre réputation et gardez fermement deux choses: La tradition (sounna) et le Livre d'Allah (qur'an). Sahih Boukhari et sahih Muslim.

Voir le profil de l'utilisateur

Wahrani 


Enthousiaste
Enthousiaste
Salam

Un exemple dans la dérive des coranistes qui pensent qu’il y a opposition entre le coran et le hadith :
il n’y a pas d’opposition entre le coran et le hadith dans le verset suivant car ici le sens donné à hadith est
«discours» et non le «hadith» comme on l’entend juridiquement parlant c’est-à-dire le texte rapportant un fait prophétique:
« Voilà les versets de Dieu que Nous te récitons en toute vérité. Alors en quel hadith, après Dieu et Ses versets, croiront-ils ? » (C45/6)
Ainsi, les coranistes veulent mélanger le sens linguistique du terme hadith et le sens juridique de ce dernier afin d’ induire en erreur !

Voir le profil de l'utilisateur http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum