Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 5 sur 12]

Serviteur 


Passionné
Passionné
@clochette a écrit:
@Serviteur a écrit:
@vulgate a écrit:
@ThaKing a écrit:La religion chretienne a tout pris au autre religion paienne.
En fait, ce que tu appelles la religion chrétienne n'est pas la religion chrétienne, ce n'est qu'une brochette de sectes s'inspirant plus ou moins du christianisme. La religion chrétienne est exclusivement définie par le Nouveau Testament !

Oui mais être Chrétien ne veut pas dire reconnaitre le Christ et adorer Dieu ??

Car Jésus a dit que celui qui croit en lui croit au Père ..

Serviteur,
NON un chrétien est celui qui croit AU FILS DE DIEU et a la Rançon 1jean 5:5 "qui est vainqueur du monde ,sinon celui qui a foi QUE JÉSUS EST LE FILS DE DIEU , verset 11 le témoignage qui est rendu : Dieu nous a donné la vie éternelle et cette vie est dans son fils ,celui qui a le fils a cette vie celui qui n'a pas le fils de Dieu n'a pas pas cette vie

oui c'est un peu ce que je voulais dire ...

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Serviteur a écrit:
@vulgate a écrit:
@ThaKing a écrit:La religion chretienne a tout pris au autre religion paienne.
En fait, ce que tu appelles la religion chrétienne n'est pas la religion chrétienne, ce n'est qu'une brochette de sectes s'inspirant plus ou moins du christianisme. La religion chrétienne est exclusivement définie par le Nouveau Testament !

Oui mais être Chrétien ne veut pas dire reconnaitre le Christ et adorer Dieu ??
Si, justement, reconnaître le Christ et adorer Dieu ça implique de ne pas faire n'importe quoi, et pour ne pas faire n'importe quoi il faut se renseigner à la source régulièrement pour s'assurer qu'on ne dévie pas du droit chemin, ce que ne fait aucune des grandes religions dites chrétiennes !

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Connaissez-vous Soeur Thérésa dont le nombre de maisons et de soeurs à travers le monde est en augmentation depuis sa mort et dont l'oeuvre voit arriver mois après mois des volontaires pour aider qui une semaine, qui un mois, qui six mois, les plus démunis, volontaires de tout pays, croyants et incroyants. Eh bien les soeurs missionnaires de la Charité prient la Vierge et adorent le Saint Sacrement. Et fêtent Noel.

Ainsi :
Mt 7:17- Ainsi tout arbre bon produit de bons fruits, tandis que l'arbre gâté produit de mauvais fruits.
Mt 7:18- Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un arbre gâté porter de bons fruits.
Mt 7:19- Tout arbre qui ne donne pas un bon fruit, on le coupe et on le jette au feu.

C'est à ses fruits que l'on reconnait un bon chrétien pas au fait qu'il célèbre ou non Noêl un 25 décembre.

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Credo a écrit:Connaissez-vous Soeur Thérésa dont le nombre de maisons et de soeurs à travers le monde est en augmentation depuis sa mort et dont l'oeuvre voit arriver mois après mois des volontaires pour aider qui une semaine, qui un mois, qui six mois, les plus démunis, volontaires de tout pays, croyants et incroyants.
Cette œuvre est très louable, mais est sans rapport avec le christianisme. D’autres associations, dont certaines sont clairement athées, font le même genre d’œuvres !


@Credo a écrit:Eh bien les soeurs missionnaires de la Charité prient la Vierge et adorent le Saint Sacrement. Et fêtent Noel.
Si elles faisaient parfois l’analyse de leurs croyances et pratiques religieuses à la lumière du NT, elles se rendraient compte à quel point elles sont aux antipodes du christianisme !

@Credo a écrit:C'est à ses fruits que l'on reconnait un bon chrétien pas au fait qu'il célèbre ou non Noêl un 25 décembre.
Mais les fruits en question doivent être en accord complet avec la Parole de Dieu. Est-ce le cas de Noël ?

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Mais si le fruit est bon, c'est qu'elles sont en complet accord avec la Parole de Dieu. Et c'est leur cas. Cette oeuvre est catholique alors je ne vois pas pourquoi tu dis aucun rapport avec le christianisme. Soeur Thérésa disait voir le regard du Christ dans chaque mendiant qu'elle aidait.

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Credo a écrit: Mais si le fruit est bon, c'est qu'elles sont en complet accord avec la Parole de Dieu.
Pour que le fruit soit bon, il doit être en accord avec la Parole de Dieu, et pas l’inverse !

@Credo a écrit: Cette oeuvre est catholique alors je ne vois pas pourquoi tu dis aucun rapport avec le christianisme.
Parce que ce n’est pas par une œuvre humanitaire (aussi louable soit-elle) que se définit ce qui est chrétien !

@Credo a écrit: Soeur Thérésa disait voir le regard du Christ dans chaque mendiant qu'elle aidait.
Ce qui ne prouve rien du tout, car d’après toi ça revient à dire "je fais de l’humanitaire donc je suis chrétien", ce qui n’est absolument pas vrai !

Voir le profil de l'utilisateur

patience 


Enthousiaste
Enthousiaste
De quel fruit vous parlez du bon ou du mauvais autant vous dires que celui qui parle et celui qui entend la parole sont l’un et l’autre coupable du fruit.
Si le fruit est, il est ce qu’il est pour celui qui la tendu et qu’il la pris lequel de vous est coupable de la faute celui qui tend le fruit ou celui qui le prend.

Quelle faute voulez vous enlevez au fruit ce n est pas le fruit qui est responsable mais celui qu’il l’a produit donc celui qui prend le fruit est aussi responsable que celui qui le produit, mais celui qui le reçoit est aussi coupable que celui qui le donne, donc les deux sont en faute, un seul portera la culpabilité du fruit celui qu’il la produit.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Vulgate, tu transformes tout ce que je dis. Il y en a tout plein d'oeuvres humanitaires qui sont gouvernementales donc sans religion et qui sont bonnes. Mais nous discutons religion donc je prends l'exemple d'une oeuvre chrétienne. Vous traitez de paîens et, à la limite, de sacrilège, ceux qui osent fêter Noêl. Et moi je te réponds que si Dieu ne voulait pas que l'on fête Noêl, une oeuvre comme celle de Soeur Thérésa ne pourrait durer dans le temps et ainsi produire d'aussi bons fruits puisque ces soeurs adorent le Saint Sacrement (donc Jesus) et fêtent Noël.
En résumé, Dieu laisserait-Il des oeuvres prospérer si leurs auteurs étaient des chrétiens se livrant à des cultes païens, donc, en quelque sorte, sacrilèges ?

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
Bonsoir Crédo,
Alors pourquoi Jésus a t'il dit que certains prétendraient avoir fait des oeuvres en son nom mais qu'il les rejetterait ? Si Dieu ne laissait pas cela se faire, Jésus n'aurait pas dit cela.

Bonne soirée,
Pierre

Credo 


Averti
Averti
Parce que les oeuvres, pourqu'elles portent de bons fruits et ne soient pas rejetées par le Seigneur doivent être réalisées pour la gloire de Dieu et non pas pour rechercher la gloire auprès des hommes.
Si je crée une oeuvre et qu'elle me rend milliardaire, mon oeuvre ne comptera pas pour moi le jugement venu. Dans mon exemple, les missionnaires de la charité possédent en tout et pour tout 3 saris qu'elles reprisent jusqu'à plus soif. Elles dorment sur des matelas à même le sol comme les pauvres qu'elles accueillent et ne sollicitent pas la charité. Les volontaires affluent d'eux mêmes pour donner de leur temps ou leur argent.

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Credo a écrit:Vulgate, tu transformes tout ce que je dis. Il y en a tout plein d'oeuvres humanitaires qui sont gouvernementales donc sans religion et qui sont bonnes. Mais nous discutons religion donc je prends l'exemple d'une oeuvre chrétienne.
Donc une œuvre humanitaire n’est pas spécifiquement chrétienne et ne peut pas être utilisée pour dire que les religieuses catholiques de Calcutta ou d’ailleurs sont bien chrétiennes !


@Credo a écrit:Vous traitez de paîens et, à la limite, de sacrilège, ceux qui osent fêter Noêl. Et moi je te réponds que si Dieu ne voulait pas que l'on fête Noêl
Dieu veut-il que les chrétiens fêtent Noël ? Qu’est-ce que Noël exactement ?

@Credo a écrit:Et moi je te réponds que si Dieu ne voulait pas que l'on fête Noêl, une oeuvre comme celle de Soeur Thérésa ne pourrait durer dans le temps et ainsi produire d'aussi bons fruits puisque ces soeurs adorent le Saint Sacrement (donc Jesus) et fêtent Noël.
Encore une fois, ça n’a strictement rien à voir. Ce genre d’œuvre (humanitaire) n’est pas spécifiquement chrétienne, quant à la façon dont l’église catholique voit le christianisme, est-elle en accord avec la Parole de Dieu ? Autrement dit, depuis combien de siècles l’église catholique et les autres grandes églises ont-elles remis à jour leurs dogmes et doctrines à la lumière de la Bible ?


@Credo a écrit:En résumé, Dieu laisserait-Il des oeuvres prospérer si leurs auteurs étaient des chrétiens se livrant à des cultes païens, donc, en quelque sorte, sacrilèges ?
Ni plus ni moins que d’autres œuvres humanitaires tout aussi louables qui prospèrent tout autant, bien qu’étant mises en place par des gens ne se recommandant d’aucune religion !

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Credo a écrit:Parce que les oeuvres, pourqu'elles portent de bons fruits et ne soient pas rejetées par le Seigneur doivent être réalisées pour la gloire de Dieu et non pas pour rechercher la gloire auprès des hommes.
N’oublie pas que pour qu’une œuvre soit réellement réalisée pour la gloire de Dieu et qu’il ne la rejette pas, il faut que ceux qui accomplissent cette œuvre se conforment à sa Parole. Autrement Dieu n’approuvera pas cette œuvre, aussi louable soit-elle !

@Credo a écrit:Si je crée une oeuvre et qu'elle me rend milliardaire, mon oeuvre ne comptera pas pour moi le jugement venu. Dans mon exemple, les missionnaires de la charité possédent en tout et pour tout 3 saris qu'elles reprisent jusqu'à plus soif. Elles dorment sur des matelas à même le sol comme les pauvres qu'elles accueillent et ne sollicitent pas la charité. Les volontaires affluent d'eux mêmes pour donner de leur temps ou leur argent.
Et en quoi cela montre-t-il que le culte rendu à Dieu par ces personnes est conforme à Sa Parole ?

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Et en quoi cela montre-t-il que le culte rendu à Dieu par ces personnes est conforme à Sa Parole ?
Parce que cette oeuvre fonctionne grâce à la Providence divine. Elle ne sollicite aucune aide ni subventions. Cependant les volontaires chrétiens, non chrétiens et incroyants affluent vers elle, réunissant les personnes de toutes origines et toutes religions pour aider son prochain. Et en cela, on retrouve Dieu dans cette oeuvre.

De plus, dire que Dieu n'approuvera pas une oeuvre charitable si cette oeuvre ne se conforme pas à sa parole reviendrait à dire que toute oeuvre charitable dirigée par des non croyants ne seraient pas approuvée par Dieu, ce qui est ridicule car aimer son prochain c'est aimer Dieu mêm si certains n'ont pas l'esprit assez ouvert pour reconnaître Sa présence
.

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Credo a écrit:Et en quoi cela montre-t-il que le culte rendu à Dieu par ces personnes est conforme à Sa Parole ?
Parce que cette oeuvre fonctionne grâce à la Providence divine. Elle ne sollicite aucune aide ni subventions.
Mais elle en bénéficie, même si elle ne les sollicite pas, et cette œuvre en soit ne peut à elle seule servir de caution aux artisans de la dite œuvre pour justifier qu’ils soient chrétiens !

@Credo a écrit:De plus, dire que Dieu n'approuvera pas une oeuvre charitable si cette oeuvre ne se conforme pas à sa parole reviendrait à dire que toute oeuvre charitable dirigée par des non croyants ne seraient pas approuvée par Dieu, ce qui est ridicule car aimer son prochain c'est aimer Dieu mêm si certains n'ont pas l'esprit assez ouvert pour reconnaître Sa présence
.
Dieu approuve toute œuvre humanitaire, mais ce n’est pas pour autant qu’Il approuve la pratique religieuse des différentes personnes qui appartiennent à ces associations humanitaires !
Mais pour revenir au sujet, crois-tu que Jésus soit né le 25 décembre, et crois-tu que Noël soit une fête chrétienne ?

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Personnellement, j'ignore si Jesus est né un 25 décembre. Je n'y étais pas et ce n'est pas un problème pour moi ni même pour Jesus.
Cependant, expliquez moi pourquoi un païen qui se convertit à la foi chrétienne est considéré par vous comme chrétien, mais si une fête païenne est christianisée, elle rest paîenne ? Car le principe est le même : l'être ou la chose paîenne est converti au Christ.

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Credo a écrit:Personnellement, j'ignore si Jesus est né un 25 décembre. Je n'y étais pas
L'église catholique reconnaît depuis environs un demi siècle que Jésus n'est pas né un 25 décembre, je suis donc très surpris que tu l'ignores !

@Credo a écrit:ce n'est pas un problème pour moi ni même pour Jesus.
Que ce ne soit pas un problème pour toi, ça te regarde, mais au nom de quelle autorité dis-tu que ce n'est pas un problème pour Jésus ?

@Credo a écrit:Cependant, expliquez moi pourquoi un païen qui se convertit à la foi chrétienne est considéré par vous comme chrétien, mais si une fête païenne est christianisée, elle rest paîenne ? Car le principe est le même : l'être ou la chose paîenne est converti au Christ.
Ce n'est pas du tout pareil. Celui qui se convertit au christianisme est sensé avoir abandonné ses croyances et ses pratiques païennes. Mais vouloir introduire une fête païenne dans le christianisme revient à paganiser le christianisme, et c'est ce que n'ont cessé de faire les églises au cours des siècles. Chez les Romains le 25 décembre était une fête très païenne qui a laissé des traces au point qu'une grande partie de ceux qui fêtent Noël aujourd'hui ne fêtent que ce qu'il y a de païen dans cette fête. Il en va de même pour Pâque sensée être la plus grande fête chrétienne. En réalité c'est la fête païenne de la fécondité à peine voilée au cours de laquelle autrefois les païens d'Europe s'offraient des lapins et des oeufs. Certes aujourd'hui ils sont en chocolat, mais le symbole reste bien présent !

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
L'inculturation «signifie une intime transformation des authentiques valeurs culturelles par leur intégration dans le christianisme, et l'enracinement du christianisme dans les diverses cultures humaines». La traduction de la bible dans la langue du pays, le fait de transposer une fête paîenne dans le christianisme, tout cela fait partie de "l'inculturation", moyen utilisé par les missionnaires pour convertir les paîens.
L'esprit de la fête paîenne était détourné pour s'accorder avec celui du christianisme. Tu ne pouvais pas arriver dans une culture et dire aux gens : les dieux auxquels tous vos ancêtres ont crus sont bidons et vos fêtes, on va toutes les rayer du calendrier. Tu te faisais virer dans le meilleur des cas, tu finissais dans la marmite pour servir de repas dans le pire et résultat : pas un converti. Aussi, il s'agissait de convertir le coeur du paîen et de convertir "l'esprit" de la fête paîenne.
Pour Noel, le 25 décembre était pour certaines peuplades, la fête du solstice d'hiver, pour d'autres celle d'une déesse du soleil. Or, Jesus est la lumière venu éclairer le monde et, dans le cantique de St Zacharie, l'astre venu d'en haut. Donc Jesus représentant la lumière, il était facile d'axer le 25 décembre non sur la lumière du soleil, mais sur celle de Jesus et ainsi imposer la naissance du christ à des paîens.
L'inculturation a permis l'expansion de l'évangile aux quatre coins du globe et de passer de Jesus et 12 apôtres à deux milliards de chrétiens.

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Credo a écrit:L'inculturation «signifie une intime transformation des authentiques valeurs culturelles par leur intégration dans le christianisme, et l'enracinement du christianisme dans les diverses cultures humaines».
Et c’est complètement contraire aux Ecritures !

@Credo a écrit:le fait de transposer une fête paîenne dans le christianisme, tout cela fait partie de "l'inculturation", moyen utilisé par les missionnaires pour convertir les paîens.
L'esprit de la fête paîenne était détourné pour s'accorder avec celui du christianisme.
C’est ainsi que le paganisme s’est infiltré dans le christianisme et a corrompu la foi du plus grand nombre à partir du deuxième siècle pour en arriver aux églises d’aujourd’hui !

@Credo a écrit:Tu ne pouvais pas arriver dans une culture et dire aux gens : les dieux auxquels tous vos ancêtres ont crus sont bidons et vos fêtes, on va toutes les rayer du calendrier. Tu te faisais virer dans le meilleur des cas
C’est pourtant ce que faisaient les premiers chrétiens, et s’il se faisaient parfois virer et fortement maltraiter (2 Corinthiens 11 :23-25), parfois même assassiner. Ils n’en faisaient pas moins des disciples bien que ne faisant pas de concessions avec le paganisme !

@Credo a écrit: Aussi, il s'agissait de convertir le coeur du paîen
Oui, mais pas à n’importe quel prix !

@Credo a écrit: et de convertir "l'esprit" de la fête paîenne.
Cela n’a jamais été requis des chrétiens, bien au contraire : "Ne vous mettez pas sous un même joug avec les infidèles; car qu'y a-t-il de commun entre la justice et l'iniquité? et quelle union y a-t-il entre la lumière et les ténèbres? Quel accord entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l'infidèle? Et quel rapport entre le temple de Dieu et les idoles? Car vous êtes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit: J'habiterai au milieu d'eux et j'y marcherai; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. C'est pourquoi, sortez du milieu d'eux, et vous séparez, dit le Seigneur, et ne touchez point à ce qui est impur, et je vous recevrai; Et je serai votre Père, et vous serez mes fils et mes filles, dit le Seigneur tout-puissant." (2 Corinthiens 6 :14-18) !

@Credo a écrit:Pour Noel, le 25 décembre était pour certaines peuplades, la fête du solstice d'hiver, pour d'autres celle d'une déesse du soleil.
C’est de toute façon lié à la fête du soleil invaincu, l’une des fêtes les plus païennes de l’antiquité !

@Credo a écrit:Or, Jesus est la lumière venu éclairer le monde et, dans le cantique de St Zacharie, l'astre venu d'en haut.
Il n’existe pas de cantique de St Zacharie dans la Parole de Dieu !

@Credo a écrit:Donc Jesus représentant la lumière, il était facile d'axer le 25 décembre non sur la lumière du soleil, mais sur celle de Jesus et ainsi imposer la naissance du christ à des paîens.
Oui, c’était aussi facile que contraire à la volonté de Dieu !

@Credo a écrit:L'inculturation a permis l'expansion de l'évangile aux quatre coins du globe et de passer de Jesus et 12 apôtres à deux milliards de chrétiens.
Pas du tout, ça a permis aux églises de prospérer au détriment de l’évangile. Cela a permis également de détourner de Dieu l’immense majorité des gens !

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
OK pour St Zacharie. C'est Zacharie tout court (le village à côté de chez moi s'appelle St Zacharie d'où l'erreur). Tu trouves ce que l'on appelle le cantique de Zacharie dans Luc 1, 68-79. Il finit par : Lc 1:78- grâce aux sentiments de miséricorde de notre Dieu, dans lesquels nous a visités l'Astre d'en haut,
Lc 1:79- pour illuminer ceux qui demeurent dans les ténèbres et l'ombre de la mort, afin de guider nos pas dans le chemin de la paix. "
L'Astre d'en haut étant Jesus. Donc il y a une analogie entre Jesus et la lumière déjà dans la Bible. Quand tu cites les Corinthiens, St Paul reprend une phrase de Dieu qui avisait les juifs de ne pas retomber dans l'idôlatrie tout comme St Paul avise ceux qu'il a convertis de ne pas y retomber non plus car, en cas de difficultés, les nouveaux croyants comme les juifs, avaient tendance à croire que Dieu les avait abandonné, qu'Il n'était pas à la hauteur et à revenir vers des coutumes païennes. De nos jours, il ne serait plus question d'idôlatrie mais d'un mélange des genres comme un chrétien qui croirait à l'incarnation, tout ça parce que Jesus a dit Elie est revenu et vous ne l'avez pas reconnu. Tandis que lorsque les chrétiens fêtent Noêl, pas de sacrifice de taureaux ou autres sacrifices de ce genre comme avec la déesse Mithra. Juste une assemblée de fidèles qui écoute la Parole de Dieu et chante Il est né le Divin Enfant avec, parfois, une représentation de la crèche vivante par les enfants du catéchisme. Depuis des siècles les chrétiens fêtent la naissance du Christ à Noël, sa résurrection à Pâques, glorifiant ainsi Dieu Lequel sondent les coeurs et voit bien que les fidèles ne se réunissent pas pour rendre un culte à un autre Dieu. Alors cette confusion entre fetes paiennes et chrétiennes n'existent que pour vous, ni dans l'esprit des Chrétiens ni celle de Dieu qui lit très bien ce qu'il y a dans nos coeurs.Je me demande si vous êtes dans le même état d'esprit pour l'Ascencion, Pentecôte, le Carême ou encore le chemin de Croix ?

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Credo a écrit:OK pour St Zacharie. C'est Zacharie tout court (le village à côté de chez moi s'appelle St Zacharie d'où l'erreur). Tu trouves ce que l'on appelle le cantique de Zacharie dans Luc 1, 68-79. Il finit par : Lc 1:78- grâce aux sentiments de miséricorde de notre Dieu, dans lesquels nous a visités l'Astre d'en haut,
Lc 1:79- pour illuminer ceux qui demeurent dans les ténèbres et l'ombre de la mort, afin de guider nos pas dans le chemin de la paix. "
Mais ça ne justifie en rien le fait de choisir la plus païenne des fêtes pour fêter la naissance du Christ, ce qui n’est même pas requis par les Ecritures et en plus à une date qui n’est pas la bonne !



@Credo a écrit: Depuis des siècles les chrétiens fêtent la naissance du Christ à Noël, sa résurrection à Pâques
Oui, et ils ont tout faux. Il faut dire qu’ils ont été si mal enseignés que les gens (du moins la grande majorité d’entre eux) se sont cru chrétiens à tort. En réalité ils appartiennent à une sorte de parodie du christianisme qu’on appelle généralement l’église !



@Credo a écrit: Alors cette confusion entre fetes paiennes et chrétiennes n'existent que pour vous, ni dans l'esprit des Chrétiens ni celle de Dieu qui lit très bien ce qu'il y a dans nos coeurs.
Pourtant cette confusion existe bel et bien, et ce n’est pas parce que ceux que tu considères comme chrétiens n’y voient aucun mal que c’est aussi le cas de Dieu !


@Credo a écrit: Je me demande si vous êtes dans le même état d'esprit pour l'Ascencion, Pentecôte, le Carême ou encore le chemin de Croix ?
Toutes les fêtes de la chrétienté ont une origine païenne ou , comme le chemin de croix, ne se justifient absolument pas. Aucune de ces fêtes n’est requise des chrétiens par les Ecritures. De plus, les églises ne commémorent pas la seule chose que Jésus a dit de commémorer, sa mort !

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
D'abord l'Eglise est une assemblée de croyants et toutes ces assemblées constituent, en esprit, le corps du Christ. Ensuite Dieu sonde les coeurs et voient la sincérité des fidèles. Je peux t'assurer qu'aucun de ceux qui assistent à la messe de Noel ne pense à Mithra ou au soleil d'hiver. Dieu le sait et il doit se réjouir de voir des fidèles glorifier la venue du Christ tout comme les anges, cette nuit-là, il y a plus de deux mille ans.
Les chrétiens ont pris les moments les plus importants de la vie du Christ et en ont fait des jours de fête. Quoi de plus réjouissant pour le coeur de l'homme que d'accueillir Jesus, promesse de Dieu faite à nos pères (comme le dit le Magnificat), de fêter sa résurrection, victoire sur la mort et sur le péché, l'ascencion de Jesus vers le Père après avoir apparu pendant 40 jours au milieu de son peuple, et la pentecôte quand les apôtres ont reçu l'Esprit Saint pour annoncer la Bonne Nouvelle, notre Salut, à toutes les Nations !
La mort du Christ ? Nous la célébrons lors du chemin de Croix, le Vendredi Saint. Mais sa mort n'a aucune signification si elle n'est pas raccordée à sa Résurrection. C'est par elle que nous savons que la mort et le péché ont été vaincu, que ces deux-là qui nous séparaient de notre Dieu sont vaincus et que nous aussi nous pourrons monter vers Dieu au jour de la résurrection si nous avons suivi l'enseignement du Christ, Parole Vivante de Dieu. C'est là la Bonne Nouvelle, l'histoire de notre Salut, qu'il faut annoncer à toutes les nations de la Terre !!!
Et vous ? Vous ne fêtez rien sauf la mort, tous les autres sont des païens, pendant 18 siècles tous se sont égarés, les prêtres et le Pape ne servent à rien.... que des idées sombres, néfastes, morbides, ne traduisant pas l'espérance que doit porter en son coeur chaque fidèle, espérance qui illumine notre coeur et qui doit se traduire extérieurement par une joie à servir Dieu et son prochain.
Un chrétien prie pour quelqu'un qu'il pense égaré, a de la compassion et témoigne de son engagement mais ne traite pas les autres de païnes et d'apostases !

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Credo a écrit:D'abord l'Eglise est une assemblée de croyants et toutes ces assemblées constituent, en esprit, le corps du Christ.
Les faits et l'histoire montrent que ce que tu appelles l’église ne correspond absolument pas à ce que tu prétends !



@Credo a écrit: Ensuite Dieu sonde les coeurs et voient la sincérité des fidèles.
La pratique du christianisme exige bien plus que la sincérité pour être conforme à la volonté divine !



@Credo a écrit: Je peux t'assurer qu'aucun de ceux qui assistent à la messe de Noel ne pense à Mithra ou au soleil d'hiver.
Cela prouve simplement qu’ils n’ont pas conscience de l’erreur qu’ils font en fêtant la naissance de Jésus le jour de la fête païenne du soleil invaincu à une date qui n’est absolument pas celle de la naissance de Jésus. Le pire c’est que ce faisant ils s’adonnent à quelque chose qui n’est pas requis dans les Ecritures, et pour cause. C’est l’exemple type de la façon dont les églises se disant chrétiennes ont paganisé le christianisme, du moins leur conception du christianisme !



@Credo a écrit: Dieu le sait et il doit se réjouir de voir des fidèles glorifier la venue du Christ tout comme les anges, cette nuit-là, il y a plus de deux mille ans.
En quoi sont-ils fidèles puisqu’ils s’adonnent à des pratiques païennes ? Au fait, ne crois–tu pas que si Dieu avait voulu que les chrétiens fêtent la naissance de son fils, il nous en aurait fait connaître la date exacte ?



@Credo a écrit:Les chrétiens ont pris les moments les plus importants de la vie du Christ et en ont fait des jours de fête.
Pas du tout, les responsables des églises ont donné des noms bibliques à des fêtes qui ne le sont pas et qui ont très largement conservé leurs pratiques païennes sous un léger vernis de christianisme !



@Credo a écrit: Quoi de plus réjouissant pour le coeur de l'homme que d'accueillir Jesus, promesse de Dieu faite à nos pères (comme le dit le Magnificat), de fêter sa résurrection, victoire sur la mort et sur le péché
Et ce faisant ils fêtent la fête de la fécondité des peuples païens d’Europe. Juste un détail qui semble t’avoir échappé, c’est par sa mort et non par sa résurrection que Jésus a vaincu le péché !



@Credo a écrit: La mort du Christ ? Nous la célébrons lors du chemin de Croix, le Vendredi Saint.
Là encore, non seulement ce n’est pas la bonne façon de faire, mais ce n’est pas la bonne date non plus, sauf lorsque par le plus grand des hasards le vendredi saint de l’église catholique tombe sur cette date qui ne se détermine pas selon le calendrier grégorien mais selon le calendrier juif !



@Credo a écrit:Mais sa mort n'a aucune signification si elle n'est pas raccordée à sa Résurrection. C'est par elle que nous savons que la mort et le péché ont été vaincu
C’est par le sacrifice de Jésus que le péché et la mort ont été vaincus, pas par sa résurrection. Et il n’y a pas la moindre trace d’une quelconque fête de la résurrection du Christ dans le NT. Jésus lui-même a donné comme consigne de commémorer sa mort, et seulement sa mort. Il n’a pas dit 'vous choisirez une fête païenne selon votre convenance pour fêter ma résurrection' !



@Credo a écrit: Et vous ? Vous ne fêtez rien sauf la mort
Ce n’est pas une fête mais une commémoration, conformément à l’ordre du Christ !



@Credo a écrit: Et vous ? Vous ne fêtez rien sauf la mort, tous les autres sont des païens, pendant 18 siècles tous se sont égarés
Pas tous, mais le plus grand nombre !



@Credo a écrit:les prêtres et le Pape ne servent à rien
C'est exact, d'ailleurs il n’y avait pas de clergé dans le christianisme de la Bible et c’est sans nul doute l’exemple à suivre, d’autant que si on regarde ce qu’a fait le clergé au cours des siècles, il n’y a pas de quoi pavoiser !



@Credo a écrit: que des idées sombres, néfastes, morbides
En quoi est-ce sombre néfaste et morbide de commémorer le sacrifice de celui qui a ainsi permis le sauvetage de l’humanité ? Bien au contraire, c’est une grande joie de savoir que Dieu a donné à ses serviteurs le moyen d’échapper au sort qui est réservé à ceux qui ont délibérément refusé de se conformer à la Parole de Dieu la Bible !


@Credo a écrit:Un chrétien prie pour quelqu'un qu'il pense égaré, a de la compassion et témoigne de son engagement mais ne traite pas les autres de païnes et d'apostases !
Ce n’est pas traiter les autre que de les mettre devant les faits et du même coup face à leurs erreurs et leurs contradictions pour leur permettre de se ressaisir !

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
D'abord ce n'est pas le fait de mourir qui fait que la mort est vaincue mais bien le fait de ressusciter.
Lis les béatitudes et tu verras les qualités de coeur qu'il faut avoir pour mériter le royaume de Dieu. Ce n'est pas le fait d'assister ou non à la messe de Noel, de savoir où non si Jesus est né le 25 décembre, le nombre de fois où on assiste à la messe, ni ce qu'on mange. etc...qui déterminera si on a droit ou non à la vie éternelle. C'est ce que nous avons dans le coeur. Parce que que si tu fetes ou non Noel, il n'y a rien de grave. Mais le faitde croire qu'on est seul à posséder la vérité, en croyant que tous les autres sont païens sauf soi, ça c'est de l'orgueil et ça c'est péché.
Jesus s'est abaissé pour que nous puissions monter vers Dieu. Il est venu mendier notre amour car la création entière appartient à Dieu mais nos coeurs, eux, peuvent se détourner de Lui. Alors Il nous a déclaré son amour en nous envoyant son Fils qui s'est sacrifié pour nous. Il nous demande notre amour en échange de quoi Il nous offre la vie éternelle. Comment veux-tu aimer Dieu si ce n'est pas en esprit puisque Lui même est esprit ? Jesus n'a-t-il pas dit que Dieu voulait des adorateurs en esprit et en vérité? Alors essaie d'élever ton raisonnement au lieu de rester sur le terre à terre avec tes histoires de date et de soi -disant fêtes païennes dont nous n'avons que faire. Il est écrit Dieu sonde les coeurs et les reins. Mets dans ton coeur l'amour de Dieu et du prochain et cesse de ressasser cette hargne contre ceux qui ne pensent pas comme toi.

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Credo a écrit:D'abord ce n'est pas le fait de mourir qui fait que la mort est vaincue mais bien le fait de ressusciter
Ce que tu dis là est en contradiction directe avec la Bible. C’est par le sacrifice propitiatoire de Jésus que la mort est vaincue et que la résurrection et la vie éternelle sont possibles :

"il y a un seul Dieu, et un seul médiateur entre Dieu et les hommes, un homme, Christ Jésus, qui s’est donné lui-même en rançon correspondante pour tous... [voilà] ce qu’il faut attester en ses propres temps. C’est pour ce témoignage que j’ai été, moi, établi prédicateur et apôtre — je dis la vérité, je ne mens pas —, enseignant des nations en matière de foi et de vérité." 1 Timothée 2 :5-7 !

"Sachez, vous tous, et tout le peuple d'Israël, que c'est au nom de Jésus-Christ de Nazareth, que vous avez crucifié et que Dieu a ressuscité des morts; (...). Et il n'y a de salut en aucun autre; car sous le ciel il n'y a pas un autre nom, qui ait été donné aux hommes, par lequel nous devions être sauvés." Actes 4:10-12 !

@Credo a écrit: Lis les béatitudes et tu verras les qualités de coeur qu'il faut avoir pour mériter le royaume de Dieu.
Relis les béatitudes et tu constateras qu’il n’y est pas question de mérite car nous n’avons aucun mérite !

@Credo a écrit: Ce n'est pas le fait d'assister ou non à la messe de Noel, de savoir où non si Jesus est né le 25 décembre, le nombre de fois où on assiste à la messe, ni ce qu'on mange. etc...qui déterminera si on a droit ou non à la vie éternelle. C'est ce que nous avons dans le coeur. Parce que que si tu fetes ou non Noel, il n'y a rien de grave.
Tu crois qu’il n’y a rien de grave alors que ça revient à mélanger le vrai culte avec le faux : "Ne portez pas un même joug avec les infidèles ; car quelle participation y a-t-il de la justice avec l'iniquité ? et quelle communication y a-t-il de la lumière avec les ténèbres ? Et quel accord y a-t-il de Christ avec Bélial ? ou quelle part a le fidèle avec l'infidèle ?" 1 Corinthiens 6 :14-15 !

Alors que ce que nous avons dans le cœur doit nous pousser à faire la volonté de Dieu et pas à faire le contraire de ce que dit sa Parole la Bible en s’associant à des pratiques païennes grossièrement maquillées en fêtes chrétiennes !

@Credo a écrit: Mais le faitde croire qu'on est seul à posséder la vérité, en croyant que tous les autres sont païens sauf soi, ça c'est de l'orgueil et ça c'est péché.
Je ne prétends pas être le seul à posséder la vérité, car tous ceux qui se conforment à la Bible possèdent la vérité !

@Credo a écrit:Jesus n'a-t-il pas dit que Dieu voulait des adorateurs en esprit et en vérité?
Si, justement. Mais encore faut-il savoir ce que ça signifie exactement !

@Credo a écrit: Alors essaie d'élever ton raisonnement
Venant de quelqu’un qui, de son côté, ne manifeste pas la moindre intention d’élever son propre raisonnement au niveau de la Parole de Dieu, ton propos est pour le moins surprenant !

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Le fait de ressuciter implique la mort préalable donc l'un ne va pas sans l'autre c'est ainsi que nous refaisons le chemin de croix et qu'ensuite nous fêtons Pâques.



Dans les béatitudes, Jesus déclarent heureux ce qui ont telle ou telle qualité ( les pauvres de cœur :
les doux , les miséricordieux, les coeurs purs, ceux qui feront oeuvre de paix, ) ceux qui souffrent (pleurent, ont faim et soif de justice, les persécutés) car ils seront récompensés.



Tu ne prétends pas être le seul à détenir la vérité mais tu traites tous ceux qui ne pensent pas comme toi de païens donc cela revient au même. Parce que si tu te concentrais vraiment sur le message du christ et la lecture de la Bible en priant, tu constaterais que tout ce qui est matériel est de peu d'importance et tu comprendrais ce que signifie le mot esprit ou spirituel. Car le coeur d'un païen peut se convertir tout comme un fête peut l'être quand on change son esprit, quand elle n'est plus destiné à un dieu païen car, pour ce qui concerne Mithra, seule la date a été prise en compte. Je n'ai jamais entendu de sacrifice de taureau faire partie de Noel alors que ça fait partie du culte de Mithra. Alors tout n'est pas gardé, seulement ce qui ne contrarie pas la Bible.



Jesus ne cesse d'opposer le matériel au spirituel. Regarde le pharisien quand il se présente devant Dieu. Il déclare jeuner, prier... alors que le publicain vient seulement demander pardon. Qui sera justifié ? Le second dit le Seigneur parce qu'il ouvre son coeur à Dieu, plein de contrition et Dieu peut y faire oeuvre de miséricorde. Quant au premier, il se croit supérieur et son coeur est fermé à Dieu. C'est le coeur, l'esprit qui compte. C'est ce que nous apprend la Parole de Dieu : l'amour de Dieu et l'amour du prochain. Ainsi même celui qui ne croie pas que cela soit en Dieu ou au Christ, s'il aime son prochain aime Dieu et passe par le message du Christ mais sans le savoir et pourra être sauvé. L'amour de Dieu est plus grand que celui des hommes. Comprends-tu cela ?

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
Sauf qu'on a pas gardé que la date, on a gardé la grotte pour la crèche avec l'enfant qu'on place au dernier moment, le réveillon, les bougies, les hosties (mais oui)le sol invictis de Mithra après on a pris les cadeaux et le houx des saturnales, le gui des celtes, on a ajouté la bûche, l'arbre vert, l'étoile du culte babylonien. Mais bon, il reste la messe de minuit...... quoique là aussi, la célébration au milieu de la nuit est aussi un rite de Mithra. Alors c'est vrai qu'il n'y a plus de taureau égorgé mais pour le reste, celui qui se cachait derrière Mithra doit bien rigoler de voir des gens honorer Dieu avec ses rites à lui.



Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 5 sur 12]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum