Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Homme fait de terre le Mar 26 Jan - 16:05

gazou07 


Novice
Novice
C'est ce qui est dit dans la Genèse alors qu'on sait aujourd'hui qu'on est pas fait de terre ..
La bible a tort ? C'etait une façon pour eux à l'époque de savoir comment on est fait ? Ou est-ce qu'il y'a un double sens

Voir le profil de l'utilisateur

2Re: Homme fait de terre le Mer 3 Fév - 5:30

Starheater 


Résident
Résident
@gazou07 a écrit:C'est ce qui est dit dans la Genèse alors qu'on sait aujourd'hui qu'on est pas fait de terre ..
La bible a tort ? C'etait une façon pour eux à l'époque de savoir comment on est fait ? Ou est-ce qu'il y'a un double sens


Les Physiciens Américains ont comparé la composition du corps de l'homme et de la Terre sur laquelle nous vivons, or, les même éléments et le pourcentage d'éléments sont pareil à peu de chose près, alors...


Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

3Re: Homme fait de terre le Lun 8 Fév - 20:40

gazou07 


Novice
Novice
Vraiment merci de votre réponse mais pouvez-vous m'en dire plus ? Merci encore

Voir le profil de l'utilisateur

4Re: Homme fait de terre le Lun 8 Fév - 23:45

Starheater 


Résident
Résident
@gazou07 a écrit:Vraiment merci de votre réponse mais pouvez-vous m'en dire plus ? Merci encore


Je ne pourrais te dire comment le Verbe s'est pris pour nous créer, mais une chose est certaine, c'est que nous avons la même proportion d'eau que la Terre possède. Nous sommes composé de 75% d'eau, or la Terre est composé de 75% d'eau, ça ne peut pas être un hasard. Comment l'expliqué? Cela demeure le but de la Science Officiel, c'est-à-dire la science de l'homme. 
De ces assemblages de matières qui sont devenue organique, le fait que qu'Adam prit vie, cela fut par le souffle que Dieu lui insuffla au départ, à partir de ce moment là, il pu créer Ève, et par le moyen a eux de donner la vie à leur tour, ils créèrent toute la race humaine, se souffle s'est maintenu en nous depuis ce moment.
Il y a tout un monde en nous, chaque partie de notre corps contient des cellules différentes des autres, certaine s sont faites pour la chair, d'autre pour la peau, d'autres pour les os. Tu sais par ton expérience que le hasard ne réfléchi pas, il donne tantôt à droite, tantôt à gauche. Mais pourtant les homme ont préféré croire au hasard que de croire en Dieu, car s'il aurait fallu qu'ils croient en Dieu, ils auraient été oblige de croire en la Bible.
Mais maintenant l'homme est arrivé à un point dans la Connaissance de ce qui l'entoure qui lui dit que tout cela n'est pas dû au hasard. 
Ils le voient dans leur expérience sur les électrons en bombardant atome par atome une surface vierge, ces atomes décide s'ils vont à gauche ou à droite, et la majorité vont à droite. Regarde, quand tu viens au monde tu te développe et tu deviens droitier, tu te sers de ta main droite, ceci n'est pas un hasard non plus. C'est comme si tu prendrais un canon à balle de tennis et que celle-ci déciderait d'aller à droite plutôt qu'à gauche, ce n'est pas le cas, mais si ça serait le cas, tu en serais très étonner, or il en est de même pour cette expérience.
Non, nous ne vivons pas dans un Univers fait de hasard, tout est gouverné par des Lois, dans l'infiniment petit comme dans l'infiniment grand.

Starheater 

Voir le profil de l'utilisateur

5Re: Homme fait de terre le Mar 9 Fév - 5:39

tromken 


Novice
Novice
@gazou07 a écrit:C'est ce qui est dit dans la Genèse alors qu'on sait aujourd'hui qu'on est pas fait de terre ..
La bible a tort ? C'etait une façon pour eux à l'époque de savoir comment on est fait ? Ou est-ce qu'il y'a un double sens

Salutations gazou,
·
Voici une bonne question gazou. Je crois en effet qu'il est impossible de « comprendre » le texte dès l'instant où on le prend «littéralement» ; c'est-à-dire à partir du moment où l'on croit réellement qu'un dieu aurait pris une motte de terre et qu'avec elle il aurait fabriqué un homme — un individu.
·
Le texte est absolument allégorique. C'est-à-dire que l'individu Adam n'a jamais existé. Tout d'abord, dès le début de la narration, Adam est homme-et-femme en même temps (hermaphrodite en quelque sorte). Ce n'est qu'ensuite qu'apparaissent deux êtres sexués, le mâle et la femelle, lesquels, par la suite, dépasseront l'animal, c'est-à-dire qu'ils porteront un nom propre à chaque-un, une individualité. Ils se seront plus seulement mâle et femelle, mais Adam et Ève, ou Pierre et Catherine si tu veux. Civilisés donc, etc.
·
Il s'ensuit que le terme Adam, qui signifie le terreux, de l'adamah en Hébreux (la glaise du sol), est un terme générique. C'est l'Humanité.
·
L'auteur, si tu observes bien le texte, va crescendo dans son déroulement des 6 jours. En allant des éléments statiques vers de plus en plus d'éléments dynamiques, en mouvement donc, plus perfectionnés, il sépare dans la création ce qui a de plus en plus de valeur. Le talmudiste dira que l'Humanité est au monde animal ce que l'Arbre est au monde végétal. C'est-à-dire qu'avec l'apparition de l'Humanité, le processus de progression des valeurs est arrivé à son point le plus élevé. Ainsi donc, l'Humanité est en quelque sorte le Chef, le Haut de la création, celui qui est appelé à dominer et gérer la terre, l'adamah, d'où son nom : adam. Son nom est signification de sa fonction.
·
C'est une règle d'or pour interpréter au mieux le texte que je vous donne ici, à savoir : le texte ne dit pas le «comment», mais le «pourquoi». Il n'explique pas comment dieu fait pour créer, comme si le texte était là pour donner une explication scientifique, mais il veut répondre au « pourquoi » dieu fait ceci. Quel est le sens de la vie ? Quelle est sa valeur existentielle ?
·
Aussi dieu n'a-t-il pas créé l'humanité avec une motte de terre, comme dans ces innombrables contes que nous trouvons dans différentes civilisations avec leurs mythologies et leurs cosmogonies, mais, dieu a fait surgir l'humanité comme tête, comme chef du terrestre. Il est le terreux, le dominateur qui est appelé, lui seul, à contrario de l'animal, à comprendre et manier les lois de la nature et de l'existence. C'est vers cela que l'auteur de Genèse 1 veut nous conduire.
·
Quant au texte de Genèse 2 et 3, il donne, lui, une réponse au « pourquoi » qui est bien différente. Le premier valorise la connaissance et la domination de l'homme sur la nature comme tête du progrès. Mais le second auteur, lui, va dans un sens tout opposé en disant que c'est précisément cette connaissance qui l'entraîne dans la mort — c'est l'arbre de la connaissance du bien et du mal.
·
Ce en quoi le texte biblique est formidable. Il nous donne à penser, et cela, dans la droite tradition des disputations (malhoqêt en hébreu). Il oppose des schémas de pensées afin de nous faire réfléchir ; afin de nous inviter à être des chercheurs de Dieu, humbles et persévérants. Des aimants-dieu qui ne s’enorgueillissent pas à résoudre dieu comme une équation dogmatique, en deux coups de cuillère à pot et quelques doctrines dites « éternelles » fondées par des théologiens. La recherche de Dieu, c'est une vie entière, laquelle ne suffit même pas d'ailleurs. Et c'est une recherche qui nous entraîne si au-delà que seul l'allégorie peut finalement en rendre compte.
·
bien à vous…

Voir le profil de l'utilisateur http://www.akklesia.eu

6Re: Homme fait de terre le Mar 9 Fév - 5:46

tromken 


Novice
Novice
@tromken a écrit:
@gazou07 a écrit:C'est ce qui est dit dans la Genèse alors qu'on sait aujourd'hui qu'on est pas fait de terre ..
La bible a tort ? C'etait une façon pour eux à l'époque de savoir comment on est fait ? Ou est-ce qu'il y'a un double sens

Salutations gazou,
·
Voici une bonne question gazou. Je crois en effet qu'il est impossible de « comprendre » le texte dès l'instant où on le prend «littéralement» ; c'est-à-dire à partir du moment où l'on croit réellement qu'un dieu aurait pris une motte de terre et qu'avec elle il aurait fabriqué un homme — un individu.
·
Le texte est absolument allégorique. C'est-à-dire que l'individu Adam n'a jamais existé. Tout d'abord, dès le début de la narration, Adam est homme-et-femme en même temps (hermaphrodite en quelque sorte). Ce n'est qu'ensuite qu'apparaissent deux êtres sexués, le mâle et la femelle, lesquels, par la suite, dépasseront l'animal, c'est-à-dire qu'ils porteront un nom propre à chaque-un, une individualité. Ils se seront plus seulement mâle et femelle, mais Adam et Ève, ou Pierre et Catherine si vous voulez. Des civilisés donc, etc.
·
Il s'ensuit que le terme Adam, qui signifie le terreux, de l'adamah en hébreu (la glaise du sol), est un terme générique. C'est l'Humanité, la race humaine…
·
L'auteur, si vous observez bien le texte, va crescendo dans son déroulement des 6 jours. En allant des éléments statiques vers de plus en plus d'éléments dynamiques, en mouvement donc, plus perfectionnés, il sépare dans la création ce qui a de plus en plus de valeur. Le talmudiste dira que l'Humanité est au monde animal ce que l'Arbre est au monde végétal. C'est-à-dire qu'avec l'apparition de l'Humanité, le processus de progression des valeurs est arrivé à son point le plus élevé. Ainsi donc, l'Humanité est en quelque sorte le Chef, le Haut de la création, celui qui est appelé à dominer et gérer la terre, l'adamah, d'où son nom : adam. Son nom est signification de sa fonction.
·
C'est une règle d'or pour interpréter au mieux le texte que je vous donne ici, à savoir : le texte ne dit pas le «comment», mais le «pourquoi». Il n'explique pas comment dieu fait pour créer, comme si le texte était là pour donner une explication scientifique, mais il veut répondre au « pourquoi » dieu fait ceci. Quel est le sens de la vie ? Quelle est sa valeur existentielle ?
·
Aussi dieu n'a-t-il pas créé l'humanité avec une motte de terre, comme dans ces innombrables contes que nous trouvons dans différentes civilisations avec leurs mythologies et leurs cosmogonies, mais, dieu a fait surgir l'humanité comme tête, comme chef du terrestre. Il est le terreux, le dominateur qui est appelé, lui seul, à contrario de l'animal, à comprendre et manier les lois de la nature et de l'existence. C'est vers cela que l'auteur de Genèse 1 veut nous conduire.
·
Quant au texte de Genèse 2 et 3, il donne, lui, une réponse au « pourquoi » qui est bien différente. Le premier valorise la connaissance et la domination de l'homme sur la nature comme tête du progrès. Mais le second auteur, lui, va dans un sens tout opposé en disant que c'est précisément cette connaissance qui l'entraîne dans la mort — c'est l'arbre de la connaissance du bien et du mal.
·
Ce en quoi le texte biblique est formidable. Il nous donne à penser, et cela, dans la droite tradition des disputations (malhoqêt en hébreu). Il oppose des schémas de pensées afin de nous faire réfléchir ; afin de nous inviter à être des chercheurs de Dieu, humbles et persévérants. Des aimants-dieu qui ne s’enorgueillissent pas à résoudre dieu comme une équation dogmatique, en deux coups de cuillère à pot et quelques doctrines dites «éternelles» fondées par des théologiens. La recherche de Dieu, c'est une vie entière, laquelle ne suffit même pas d'ailleurs. Et c'est une recherche qui nous entraîne tellement au-delà que seule l'allégorie peut finalement en rendre compte.
·
bien à vous…

Voir le profil de l'utilisateur http://www.akklesia.eu

7Re: Homme fait de terre le Sam 13 Fév - 19:11

gazou07 


Novice
Novice
Merci beaucoup pour vos deux réponses et merci @tromken je comprends tout à fait merci encore et bonne continuation

Voir le profil de l'utilisateur

8Re: Homme fait de terre Aujourd'hui à 1:48

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum