Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

daouwi 


Habitué
Habitué
Le Coran, un livre saint descendu du ciel en arabe clair ?



"C’est Lui qui a fait descendre le Livre sur toi" III, 7 et cela en un arabe clair XXVI, 195, lumineux XV, 1. 

À plusieurs reprises, le Coran insiste sur l’importance capitale de sa révélation dans un arabe clair. 

Comment Allah a-t-il pu faire descendre sur Terre un livre dans la langue arabe dont l’écriture n’existait pas encore au début du VIIe siècle, époque à laquelle les musulmans font vivre leur prophète (décédé selon eux en + 638) ? 

Le plus ancien document coranique manuscrit rigoureusement recensé, au musée de Topkapi, en Turquie, date du début du IXe siècle. Soit plus de 150 ans après la mort de celui à qui le Coran aurait été transmis… 

Ce sont surtout les chrétiens qui ont créé des alphabets pour les peuples qu’ils convertissaient, et qui leur ont appris à lire et à écrire. L’arabe dit classique ne fait pas exception. Son alphabet est dû aux chrétiens, et c’est chez les chrétiens de Syrie que l’on trouve les plus anciens spécimens de cette écriture. 

Les musulmans eux-mêmes se contredisent en affirmant que l’islam est une religion universelle alors que le tout-puissant Allah ne parle et ne semble comprendre que l’arabe. Une langue parlée que par une infime portion de la population mondiale. 

Faut-il alors comprendre que tous les peuples de la Terre doivent se mettre à l’étude de l’arabe pour devenir d’authentiques musulmans ? 

Oui, absolument. C’est ce que tentent de faire accroire les musulmans qui n’acceptent pas les critiques fondées au sujet de l’islam. "Vous ne lisez pas l’arabe ? Mais il faut absolument lire et comprendre l’arabe pour bien comprendre le Coran !

Allah méprise-t-Il toutes les autres langues qu’il a permis aux autres hommes de parler ? 

Et pourquoi le Coran reconnaît-il l’hébreu biblique ? 

À moins que ce ne soit Satan qui serait à l’origine de toutes les langues en dehors de l’arabe ? 

De deux choses, l’une : soit l’arabe du Coran est simple et parfaitement clair et est donc facilement traduisible dans n’importe quelle autre langue. Et il est absolument inutile d’apprendre l’arabe pour être un bon musulman. 

Soit il ne l’est pas et "Allah" ment en affirmant qu’il est écrit "en langue claire". 

Les premiers Coran écrits en un arabe primaire (absence de points diacritiques) sont sujets à des interprétations et ne sont en rien des traductions précises et fidèles des originaux (en nabatéen ! ! !) qui ont été détruits. 

Le 3e calife, Othman, qui a fait brûler les premiers Coran en nabatéen fait donc mentir Allah (c’est lui l’inventeur de la taqiya !) en affirmant qu’Il a fait descendre un livre en arabe clair. 

L’islam recommande l'hypocrisie, la dissimulation et le mensonge pour se propager: c’est cela la taqiya. 

Comme cela est digne et vertueux ! 

Alors, convaincus que le Coran ne peut être d’origine divine puisque écrit d’abord en nabatéen avant de laisser la porte ouverte au bon vouloir du 3e calife qui a fait détruire les originaux et qui a été retranscrit un grand nombre de fois en arabe primaire avant la rédaction officielle reconnue de nos jours ? 

Cette version arabe que l’on trouve aujourd’hui en librairie date de 1923, date où elle a été arrêtée par l’institut de recherches islamiques Al-Azhar du Caire. 

Bigre ! La parole d’Allah, émanant directement de l’ange Djibril à Mahomet, était tellement claire, mais alors tellement claire qu’il lui a fallu plus de douze siècles pour être officialisée ! 

"Y a comme un défaut !", aurait pu affirmer -sans rire- Fernand Raynaud. 

Armand GUNET 

Voir le profil de l'utilisateur

yahia 


Novice
Novice



L'origine de la langue arabe remonte au IIe siècle, dans la péninsule Arabique.

La tradition donne par moments des origines bien antérieures : la reine de Saba, l'ancien Yémen ainsi que des tribus arabes disparues dont les plus cités sont les tribus A'ad (عاد) et Thamud (ثموذ); qui auraient été de la descendance de Iram, l'un des fils de Sem fils de Noé; et qui auraient parlé cette langue dans une forme plus ancienne. Voir les langues sudarabiques anciennes.

Les plus anciennes inscriptions arabes préislamiques datent de 2674.

Les Abd Daghm étaient les habitants de Taïf et ce sont les premiers à inventer l'écriture arabe.Wikipedia.


Divisions de la langue arabe

l’arabe ancien, langue morte aujourd’hui ;

l’arabe littéral, langue écrite et savante, dont le Coran offre le parfait modèle.

1. L’arabe ancien :

L’arabe ancien comptait les dialectes du Yémen et du Hedjaz, nommés himyarite et Koréischite. À l’avènement de l’Islam, ce dernier dialecte prédomina. Consacré par le Coran, il absorba rapidement toous les dialectes de l’Arabie, puis les autres idiomes sémitiques, constituant ainsi l’arabe littéral moderne.

Celui-ci a tous les caractères d’une langue littéraire, et de plus il acquiert, comme langue liturgique, une importance particulière ; l’étude en est recommandée aux Arabes par la nécessité de lire et d’interpréter le Coran. Mais cette langue savante, qui suppose toujours un certain degré de culture, n’a pas toujours été accessible aux peuples qui font usage de l’arabe vulgaire.



http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/la-langue-arabe-son-histoire-son-77459

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum