Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Origine de la Bible le Mar 17 Nov - 20:44

Bertrand 


Enthousiaste
Enthousiaste
Nicée 331;; constantin.. 
dans la période entre le premier concile de Nicée et 331, Constantin a commandé l'œuvre, peut-être la plus importante de son règne, la rédaction de la première Bible complète, (catholique) de laquelle l'information nous est parvenue, et qui est passée à l'histoire comme le Codex Sinaïticus (découvert au monastère de Sainte-Catherine dans le Sinaï, par l'Allemand LFC von Tischendorf en 1844).
Oui, Constantin a eu un rôle déterminant pour les catholiques ! 
http://www.gotquestions.org/Francais/ori... 
Pour le canon : "c’est simplement Dieu qui a convaincu les croyants de ce qu’il avait déjà décidé" 
http://www.gotquestions.org/Francais/Bib... 
Concile ; Constantin
Lors du concile de Nicée, Constantin ordonna qu’on détruise toutes les évangiles écrites en hébreu et tous citoyens en possession d’une d’entre elles étaient mis à mort néanmoins, certaines survécurent notamment celle de Barnabas.

En effet en 383, le pape Damasus garda une copie de l’évangile de Barnabas dans sa librairie
 
Selon mes connaissances, le concile de nicée (Turquie) se tint en 325 à la demande de l'empereur Constantin.

Il réunissa les autorités religieuses chrétienne afin de mettre un terme aux différents courants qui s'opposaient avec vigueur.

Il est utile de rappeler dans ce contexte, que l'empereur Constantin était païen. Il adorait le soleil, aussi, il réforma le christianisme en fonction de ses aspirations "spirituelles". Des divergences sont existantes quant à sa conversion ou non au christianisme.

De nombreux manuscrits ont été supprimés à cette occasion. On écarta tout ce qui aurait pu d'une manière ou d'une autre, affecté l'ordre social.

Certains contemporains affirment que ces manuscrits supprimés étaient sans doute la parole authentique du prophète Issa.

Un de ces manuscrits que les autorités religieuses chrétienne qualifie d'apocryphe aurait échappé à cette suppression massive. Il s'agit de l'évangile de Barnabé (Barnabas).

Quand bien même cet évangile est controversé, y aurait-il à votre connaissance d'autres évangiles de ce type ?
 
En décembre 1945 fut déterré accidentellement un ensemble de 52 textes religieux et philosophiques caché il y a 1600 ans dans une jarre. Un groupe de paysans découvrit en effet non loin du village de Nag Hammadi en Haute Égypte une véritable bibliothèque, en langue copte, celle-là même que parlaient les chrétiens égyptiens, et allant faire l’effet d’une bombe dans les milieux historiques et théologiques.
Parmi ce corpus de 1200 pages, actuellement conservé au Musée copte du Caire, un écrit a particulièrement défrayé la chronique, L’évangile selon Thomas, originellement titré « Paroles cachées de Jésus écrites par Thomas ».
Un exemplaire des codices découverts en 1945 au pied de la montagne du Gebel el Tarif : la plupart de ces codices étaient protégés par un étui de cuir tel que celui-ci. Histoire d’une grande découverte Le parcours précis des livres de Nag Hammadi est une extraordinaire aventure qui ne fut connue que 30 ans après leur découverte, quand son auteur, Mohammed Ali Samman, accepta de raconter son histoire. Elle fut recueillie par les savants conscients de l’importance des circonstances qui entouraient la mise à jour des manuscrits. Parti à la recherche d’engrais naturel, le sabakh, dans la montagne proche de son village, Mohammed Ali Samman déterra accidentellement une jarre de terre rouge, haute d’un mètre. Hésitant avant de la briser - celle-ci aurait pu être le logement d’un esprit malin - l’appât du gain et la curiosité l’emporta finalement. Mais à la place de l’or tant espéré, il n’y découvrit qu’une douzaine de livres reliés dans des étuis de cuir brun qu’il rapporta chez lui à Al Quasr.
Rapidement vendus au marché noir, les livres attirèrent l’attention du gouvernement égyptien qui en fit l’acquisition, freinant ainsi leur éparpillement et leur fuite hors des frontières égyptiennes. Déposés au Musée Copte du Caire, il faudra encore attendre quelques années avant que ces livres soient portés à la connaissance des scientifiques.
Un des codices, surnommé aujourd’hui le codex Jung, échappa à l’autorité égyptienne et fut vendu aux Etats-Unis à des collectionneurs privés.

Table des Matière de la Bibliothèque de Nag Hammadi

Voir le profil de l'utilisateur

2Re: Origine de la Bible le Mar 17 Nov - 22:39

Bertrand 


Enthousiaste
Enthousiaste
il vous manque==
Table des Matière de la Bibliothèque de Nag Hammadi
La bibliothèque se compose de 13 livres, appelés codex d’après le nom scientifique donné à tout assemblage de feuilles pliées en deux et cousues ensemble. Ces livres représentent les spécimens les plus anciens que nous possédons aujourd’hui.
Codex I (Codex Jung) pages
1. Prière de l’apôtre Paul A-B
2. L’Épître apocryphe (ou livre secret) de Jacques 1-16 on 43-50
5. Le Traité Tripartite 51-138
Codex II
1. L’Apocryphon (ou livre secret) de Jean 1-32
2. L’Évangile selon Thomas 32-51
3. L’Évangile selon Philippe 51-86
4. L’Hypostase des archontes 86-97
5. Écrit sans titre : traité sur l’origine du monde 97-127
ou Symphonia de l’hérésie 40 du Panarion d’Épiphane
6. L’Exégèse de l’âme 127-137
7. Le Livre de Thomas [l’Athlète] 138-145
Colophon 145
Codex III
1. L’Apocryphon (ou livre secret) de Jean 1-40
2. L’Évangile égyptien (ou des Égyptiens) 40-69
ou le Livre sacré du grand esprit invisible
3. Eugnoste le Bienheureux 70-90
4. La Sagesse (ou Sophia) de Jésus-Christ 90-119
5. Le Dialogue du Sauveur 120-147
Codex IV
1. L’Apocryphon (ou livre secret) de Jean 1-49
2. L’Évangile égyptien (ou des Égyptiens) 50-81
ou le Livre sacré du grand esprit invisible
Codex V
3. Eugnoste le Bienheureux 1-17
4. L’Apocalypse de Paul 17-24
5. Apocalypse de Jacques 24-44
6. Apocalypse de Jacques 44-63
7. L’Apocalypse d’Adam 64-85
Codex VI
1. Les Actes de Pierre et des douze Apôtres 1-12
2. Le Tonnerre, Intellect Parfait – la Brontè 13-21
3. Authentikos Logos 22-35
4. Le Concept de notre Grande Puissance 36-48
ou Aisthesis Dianoia Noèma
5. Fragment de la République de Platon, 588b-589b 48-51
6. [Discours sur] l’Ogdoade et l’Ennéade 52-63
7. La Prière d’action de grâce 63-65
8. Fragment du Discours Parfait (ou de l’Asclépius) 65-78
Codex VII
1. La Paraphrase de Sem (ou Séem) 1-49
2. Le Second Traité du grand Seth 49-70
3. L’Apocalypse de Pierre 70-84
4. Les Enseignements de Silouanos 84-118
5. Les Trois Stèles de Seth 118-127
Colophon 127
Codex VIII
1. Zostrianos – Zostrien 1-132
2. La Lettre de Pierre à Philippe 132-140
Codex IX
1. Melchisédek 1-27
2. La Pensée de Noréa 27-29
3. Le Témoignage Véritable (ou de la Vérité) 29-74
Codex X
1. Marsanès 1-68
Codex XI
1. L’Interprétation de la Gnose (ou Connaissance) 1-21
2. Exposé[s] valentinien[s] 22-44
3. [Révélations reçues par] l’Allogène 49-69
4. Hypsiphronè 69-72
Codex XII
1. Les Sentences de Sextus 15*-34*
2. L’Évangile de Vérité (fragment central) 53*-60*
3. Fragments [non identifiés]
Codex XIII
1. La Protennoia Trimorphe 35*-50*
2. Écrit sans titre (fragment du 5e traité du Codex II) 50*
Berolinensis Gnosticus 8502
Codex conservé à Berlin qui contient deux traités dont on trouve des parallèles
dans la collection de Nag Hammadi. Début du Ve siècle.
1. L’Évangile selon Marie 7-19
 
2. L’Apocryphon de Jean 19-77
3. La Sagesse de Jésus-Christ 77-127
4. L’Acte de Pierre 128-141
3. L’Évangile de Vérité 16-43
4. Le Traité sur la Résurrection

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum