Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Salâh Ed-Dîn 


Enthousiaste
Enthousiaste
les passages qui vont suivre , prouvent que Jésus ne fut que le messager de Dieu, on ne trouve jamais un passage dans la bible ou Jésus affirme être Dieu , mais malheureusement , certaines personnes essaient d'interpréter les textes à leur guise  afin de  prouver la divinité de Jésus sans établir une argumentation par preuves solides, en particulier pour un personnage dont la nature humaine est évidente, clairement établie, avec tous ses tenants et aboutissants et toutes ses notes “essentielles”, comme l’animalité, la parole, la fatigue, la faim, la soif, le sommeil, la gestation dans le sein maternel, et la souffrance, d’après ce qu’ils prétendent du moins, dans la Crucifixion, où il a dit: “Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?” [Marc 15:34]
Or tout cela est contraire à la Divinité.
Jésus affirme que Dieu est son Dieu :
"Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu."     jean  20.17
 

Jésus affirme qu'il n'est qu un homme:
"Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi un homme qui vous ai dit la vérité que j'ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l'a point fait." jean 8.4
 "Quoi? leur dit-il. Et ils lui répondirent: Ce qui est arrivé au sujet de Jésus de Nazareth, qui était un prophète puissant en oeuvres et en paroles devant Dieu et devant tout le peuple" Luc 24.13
 "Hommes Israélites, écoutez ces paroles! Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu'il a opérés par lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes;"  actes
 

Jésus prie Dieu:
 "Vers le matin, pendant qu'il faisait encore très sombre, il se leva, et sortit pour aller dans un lieu désert, où il pria." marc 1.35
 "Et lui, il se retirait dans les déserts, et priait." Luc 5.1
 "En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu." Luc 6.12
2 Les Juifs lui dirent alors : "Nous savons maintenant que tu es un possédé ! Abraham est mort, et les * prophètes aussi, et toi, tu viens de dire : <si quelqu'un garde ma parole, il ne fera jamais l'expérience de la mort.>

Comment peut-on le nier d’ailleurs, alors qu’on trouve dans l’Evangile de Marc ce qui suit:
Et le lendemain, ils sortirent de Béthanie et il eut faim. Et il aperçut de loin un figuier qui portait des feuilles. Il s’en approcha pour y chercher des fruits, mais lorsqu’ils s’en fut approché, il n’y trouva rien d’autre que des feuilles, car on n’était pas au temps des figues ». [Marc 11:12-13]

Il a témoigné dans ce passage qu’il éprouvait la faim et qu’il croyait les choses autrement qu’elles n’étaient, car il crut que l’arbre portait des fruits, en quoi il se trompait; et il crut que c’était l’époque des figues ou bien que l’arbre avait porté des fruits en dehors de l’époque des figues, ce qui dans l’un ou l’autre cas était contraire à la réalité.
On pourrait demander quel intérêt il y avait alors à détruire cet arbre? 
Pierre   lui avait dit: « Maître, ce figuier que tu as maudit, s’est desséché” - “Si vous aviez de la foi en Dieu, en vérité, je vous le dis, si quelqu’un dit à cette montagne: ôte-toi de là et jette-toi dans la mer, et qu’il ne doute pas dans son cœur, mais croit que ce qu’il dit se fera, il le verra s’accomplir pour lui ». [Marc 11:21;23]
L’explication qu’ils donnent est-elle vraiment autre chose qu’une grossière aberration de leur esprit! Car il ne s’est approché de l’arbre que pour y chercher un fruit.
Comme celui qui dirait: Ayant eu faim, j’aperçus un arbre et je m’y portai pour y chercher un fruit. N’y trouvant rien, par une malédiction je la desséchai, afin que l’on comprit que je suis un dieu capable de faire périr les vivants

Ne me demandez surtout pas pourquoi. Il me semble que l’explication serait longue, alors que vous pouvez très bien comprendre tout seul.
C’est ça, la liberté !
Bien à vous

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
Saladin a écrit:on trouve dans l’Evangile de Marc ce qui suit:[/color][/size][/justify]
Et le lendemain, ils sortirent de Béthanie et il eut faim. Et il aperçut de loin un figuier qui portait des feuilles. Il s’en approcha pour y chercher des fruits, mais lorsqu’ils s’en fut approché, il n’y trouva rien d’autre que des feuilles, car on n’était pas au temps des figues ». [Marc 11-13]

Il a témoigné dans ce passage qu’il éprouvait la faim et qu’il croyait les choses autrement qu’elles n’étaient, car il crut que l’arbre portait des fruits, en quoi il se trompait; et il crut que c’était l’époque des figues ou bien que l’arbre avait porté des fruits en dehors de l’époque des figues, ce qui dans l’un ou l’autre cas était contraire à la réalité.
A moins que...
C’est peu de temps avant sa crucifixion, vers le 10 nisan (28 mars) de l’an 33 de notre ère que Jésus vit ce figuier. Dans cette région, les boutons qui produiront les fruits de la première récolte apparaissent en février sur les rameaux de l’année précédente, tandis que les feuilles ne poussent pas avant la fin d’avril ou au mois de mai. Ainsi, quand toutes les feuilles sont sorties, l’arbre devrait normalement être couvert de fruits mûrs. Puisque l’arbre cité par Jésus possédait déjà toutes ses feuilles, bien que ce ne fût pas encore la saison, on pouvait logiquement s’attendre à y trouver des fruits bons à manger. L’absence de fruits indiquait donc que l’arbre était improductif. Son apparence était trompeuse.


Saladin a écrit:
On pourrait demander quel intérêt il y avait alors à détruire cet arbre?
Pierre   lui avait dit: « Maître, ce figuier que tu as maudit, s’est desséché” - “Si vous aviez de la foi en Dieu, en vérité, je vous le dis, si quelqu’un dit à cette montagne: ôte-toi de là et jette-toi dans la mer, et qu’il ne doute pas dans son cœur, mais croit que ce qu’il dit se fera, il le verra s’accomplir pour lui ». [Marc 11;23]
L’explication qu’ils donnent est-elle vraiment autre chose qu’une grossière aberration de leur esprit! Car il ne s’est approché de l’arbre que pour y chercher un fruit.
Si Jésus maudit cet arbre qui se dessécha ce ne fut pas uniquement à cause de son apparence trompeuse. Il est évident que le geste de Jésus avait une signification beaucoup plus importante. Il devait en fait servir d’exemple dont les disciples tireraient un enseignement. C’est ce qui ressort de ces paroles prononcées ensuite par Pierre : "Rabbi, vois, le figuier que tu as maudit est desséché." Et Jésus de répondre : "Ayez foi en Dieu. (...) Toutes les choses que vous demandez en priant, ayez foi que vous les avez pratiquement reçues, et vous les aurez." (Marc 11:20-22, 24). La malédiction prononcée par Jésus-Christ se réalisa, parce que celui-ci avait foi en Dieu.
En outre, l’arbre lui-même pouvait très bien symboliser l’ancienne nation juive, qui donnait l’impression de porter du fruit en raison de ses relations d’alliance avec Yahvé et parce que ses dirigeants religieux faisaient étalage d’une certaine suffisance (Matthieu 6:5 ; 23:25-28). Cependant, la nation n’avait pas glorifié Dieu en produisant les bons fruits de l’esprit. Elle a rejeté Jésus-Christ, celui que Dieu lui-même avait envoyé et qui s’identifia au Fils de Dieu par ses miracles et ses enseignements. Mais la nation juive l’a rejeté par manque de foi en la Parole de Dieu (Luc 13:5-9). Ainsi, cette nation sans foi et non repentante devait se dessécher et mourir, à l’exemple du figuier improductif.  Matthieu 21:43.
Tu ferais mieux d'essayer de tirer profit de la leçon enseignée par Jésus lorsqu’il maudit le figuier, au lieu de prétendre un peu trop hâtivement qu’il s'agirait d' "une grossière aberration de leur esprit". Si nous cessons de croire que Dieu peut répondre aux prières de ses serviteurs et récompenser ceux qui le cherchent sincèrement, nous risquons d’être rejetés et maudits, comme des figuiers improductifs (Jean 15:2-6 ; Hébreux 6:7, 8). Voici d’ailleurs ce que nous enseigne la Parole de Dieu :
"Sans la foi il est impossible de lui plaire, car celui qui s’approche de Dieu doit croire que Dieu est, et qu’il devient le rémunérateur de ceux qui le cherchent sincèrement." Hébreux 11:6.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum