Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 4]

1L'enfer dans le Nouveau Testament le Sam 8 Aoû - 19:33

Salâh Ed-Dîn 


Enthousiaste
Enthousiaste
Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les chrétiens ont toujours crées une mythologie en matière  de l’amour  dans leur religion, tout en oubliant de mentionner la place qu’occupe l‘enfer dans le Nouveau testament bien plus de fois que dans tout l'A.T.

Mais j’étais surpris ! ces versets ne peuvent pas être la parole de dieu et même pas d’un Christ  raisonnable , je suis désolé pour mon agressivité, mais je n’arrive pas à comprendre comment les chrétiens comprenne ses écritures, pour une simple insulte, le risque d’une punition par le feu est  prescrit,  et comment ils arrivent à trouver des explications sur des passages absurdes


Voyons voir les versets en question :

« Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d'être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: racaille mérite d'être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé! mérite d'être puni par le feu de la géhenne » (Matthieu 5,22)

« Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne. Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n'aille pas dans la géhenne. » (Matthieu 5,29-30)

« les ténèbres de dehors où sont les pleurs et les grincements de dents » (Mattieu 8,12)

« Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne. » (Matthieu 10,28)

« Le fils de l'homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l'iniquité: et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur père. » (Matthieu 13,41-43)

« Malheur au monde à cause des scandales! Car il est nécessaire qu'il arrive des scandales; mais malheur à l'homme par qui le scandale arrive! Si ta main ou ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-les et jette-les loin de toi; mieux vaut pour toi entrer dans la vie boiteux ou manchot, que d'avoir deux pieds ou deux mains et d'être jeté dans le feu éternel. Et si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; mieux vaut pour toi entrer dans la vie, n'ayant qu'un oeil, que d'avoir deux yeux et d'être jeté dans le feu de la géhenne. » (Matthieu 18,7-9)

« Serpents, race de vipères! comment échapperez-vous au jugement de la géhenne? » (Matthieu 23,33)

« … Eloignez-vous de moi, vous qui êtes maudits par Dieu ! Allez dans le feu éternel (…) » (Matthieu 25,41)

« Et il leur répondra: je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n'avez pas fait ces choses à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne les avez pas faites. Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle. » (Matthieu 25,45-46)

« Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la; mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que d'avoir les deux mains et d'aller dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint point. Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le; mieux vaut pour toi entrer boiteux dans la vie, que d'avoir les deux pieds et d'être jeté dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint point. Et si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le; mieux vaut pour toi entrer dans le royaume de Dieu n'ayant qu'un oeil, que d'avoir deux yeux et d'être jeté dans la géhenne, où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point. Car tout homme sera salé de feu. » (Marc 9,43-49)

« Je vous montrerai qui vous devez craindre. Craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne; oui, je vous le dis, c'est lui que vous devez craindre. » (Luc 12,5)

« un lieu de tourment, dans une flamme » (Luc 16,23 ; 24 et 28)

« L’étang de feu embrasé par le soufre » (Apocalypse 19,20 ; 20,15)    

Tous ces versets montrent clairement qu'un châtiment éternel et douloureux attend les incroyants dans un lieu où il y aura des grincements de dents et des pleurs. Il vaudrait mieux se couper yeux, mains ou pieds que d'avoir à subir ce châtiment terrible destiné pour les impies

Ainsi le Nouveau Testament, fait pire: il invente l'enfer éternel pour ceux qui en réalité n'ont rien fait de mal, et en particulier n'ont rien fait de pire que ceux qui sont sauvés mais ont seulement commis la "faute" de ne pas croire l'histoire de Jésus.

Premier acte de l'Inquisition, Paul appel à la peine de mort pour un péché charnel 1 Corinthiens, 5:1,5

Ceci passant sous silence toute discussion sur la moralité d'un tel critère et sur l'absurdité des circonstances dont dépend ce paramètre qu'est la foi,

L'histoire du Christ, fils de Dieu hérite de diverses mythologies païennes sur de nombreux points.

David était Prophète ou fils de Dieu!!

Que je redise le décret ! L'Eternel m'a dit : Tu es mon Fils ; Moi-même, je t'ai engendré aujourd'hui.  Psaume 2 7-

Les chrétiens mentent quand ils nous annoncent la "bonne nouvelle" de l'Évangile car il y a également une très mauvaise nouvelle dans les textes  du  Nouveau Testament

Les chrétiens  aiment bien réinventer leur foi et la transformer en mythologie !  

 Nous pouvons maintenant suivre et écarter les dénigreurs, le notre va se casser les dents car, contrairement à lui, nous avons évolué, et la technique ne se résume plus à un logiciel de traitement de textes ou assimilé pour tirer les mots et faire croire connaître le Coran

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Saladin a écrit:Nous pouvons maintenant suivre et écarter les dénigreurs, le notre va se casser les dents car, contrairement à lui, nous avons évolué, et la technique ne se résume plus à un logiciel de traitement de textes ou assimilé pour tirer les mots et faire croire connaître le Coran

Ca signifie quoi cette conclusion ?

Voir le profil de l'utilisateur

Salâh Ed-Dîn 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Credo a écrit:
Saladin a écrit:Nous pouvons maintenant suivre et écarter les dénigreurs, le notre va se casser les dents car, contrairement à lui, nous avons évolué, et la technique ne se résume plus à un logiciel de traitement de textes ou assimilé pour tirer les mots et faire croire connaître le Coran

Ca signifie quoi cette conclusion ?
  Ceci est un message à un certain dénigreur qui a pendant trop longtemps sévis ces mensongers contre le Coran, ce qui lui semblait  qu’il  détenait  la vérité et le droit de haïr sans retenue une religion je pense bien qu'il va se reconnaître

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
Saladin a écrit:Ainsi le Nouveau Testament, fait pire: il invente l'enfer éternel pour ceux qui en réalité n'ont rien fait de mal
Le NT n'invente rien, et il n'y est pas question d'enfer, sauf dans certaines traductions prônant cette croyance erronée.

Saladin a écrit:Premier acte de l'Inquisition, Paul appel à la peine de mort pour un péché charnel 1 Corinthiens, 5:1,5
Même s'il l'avait voulu, ce qui est loin d'être le cas, comment Paul aurait pu appeler à la peine de mort ? Il n'en avait pas le droit. Lis le contexte (13), ce que Paul demande c'est d'enlever de la congrégation un tel homme, pas de le tuer.

Saladin a écrit:David était Prophète ou fils de Dieu!!

Que je redise le décret ! L'Eternel m'a dit : Tu es mon Fils ; Moi-même, je t'ai engendré aujourd'hui. Psaume 2 7-
David était roi et prophète et ce psaume est une prophétie.

Saladin a écrit:Les chrétiens mentent quand ils nous annoncent la "bonne nouvelle" de l'Évangile car il y a également une très mauvaise nouvelle dans les textes du Nouveau Testament

Les chrétiens aiment bien réinventer leur foi et la transformer en mythologie !
Ho là, mais tu racontes n'importe quoi ! Aurais-tu le don de dénigrement ? Si c'est le cas, ce don ne peut te venir de Dieu.








Voir le profil de l'utilisateur

Salâh Ed-Dîn 


Enthousiaste
Enthousiaste
Vulgate a écrit
David était roi et prophète et ce psaume est une prophétie.
Donc, même lorsque le Christ prétend d être le fils, ce n’est alors  qu’une prophétie  !!!
Vulgate a écrit
Ho là, mais tu racontes n'importe quoi ! Aurais-tu le don de dénigrement ? Si c'est le cas, ce don ne peut te venir de Dieu.
Tu ne trouve pas  que cela n’est qu’un constat objectif,  

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
Saladin a écrit:
Vulgate a écrit
David était roi et prophète et ce psaume est une prophétie.
Donc, même lorsque le Christ prétend d être le fils, ce n’est alors  qu’une prophétie  !!!
Non, c'est l'accomplissement de la prophétie.

Saladin a écrit:
Vulgate a écrit
Ho là, mais tu racontes n'importe quoi ! Aurais-tu le don de dénigrement ? Si c'est le cas, ce don ne peut te venir de Dieu.
Tu ne trouve pas  que cela n’est qu’un constat objectif,  

Absolument pas !

Voir le profil de l'utilisateur

Salâh Ed-Dîn 


Enthousiaste
Enthousiaste
@vulgate a écrit:
Saladin a écrit:
Vulgate a écrit
David était roi et prophète et ce psaume est une prophétie.
Donc, même lorsque le Christ prétend d être le fils, ce n’est alors  qu’une prophétie  !!!
Non, c'est l'accomplissement de la prophétie.

Saladin a écrit:
Vulgate a écrit
Ho là, mais tu racontes n'importe quoi ! Aurais-tu le don de dénigrement ? Si c'est le cas, ce don ne peut te venir de Dieu.
Tu ne trouve pas  que cela n’est qu’un constat objectif,  

Absolument pas !

Assume ta doctrine et sort un peu de ton monastère, le monde évolue

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
Saladin a écrit:Assume ta doctrine et sort un peu de ton monastère, le monde évolue
Je ne suis jamais entré dans un monastère, et le fait que le monde évolue n'a rien à voir avec la doctrine chrétienne, d'autant que le monde n'évolue pas dans le bon sens, il se dégrade plus qu'il n'évolue.

Voir le profil de l'utilisateur

Salâh Ed-Dîn 


Enthousiaste
Enthousiaste
@vulgate a écrit:
Le NT n'invente rien, et il n'y est pas question d'enfer, sauf dans certaines traductions prônant cette croyance erronée

Ce qui est certain, c’est que nous pouvons très bien comprendre le sens des versets, il est bien écrit   qui lui dira: Insensé! mérite d'être puni par le feu de la géhenne.


N’esst  pas là un commandement  du Christ et on  n’est loin d’une traduction fausse. Ainsi je vois que ta réponse est  largement trompeuse
David était roi et prophète et ce psaume est une prophétie.

Qu’est-ce qu’une prophétie ? De manière très simple, on dira que c’est une parole qu’une personne sous inspiration divine reçoit de la part de Dieu et annonce à son peuple


Donc David était soir un roi et prophète soit un fils de dieu  


Ho là, mais tu racontes n'importe quoi ! Aurais-tu le don de dénigrement ? Si c'est le cas, ce don ne peut te venir de Dieu.
Certainement pas, mais un sens d’objectivité

 








Voir le profil de l'utilisateur

10Re: L'enfer dans le Nouveau Testament le Lun 10 Aoû - 17:37

vulgate 


Averti
Averti
Saladin a écrit:un sens d’objectivité
A ça non alors. Tu ne comprends pas la Bible, ou alors de travers, alors tu dénigres à tout va. Je vois bien comment tu procèdes !

Voir le profil de l'utilisateur

11Re: L'enfer dans le Nouveau Testament le Lun 10 Aoû - 19:57

Salâh Ed-Dîn 


Enthousiaste
Enthousiaste
@vulgate a écrit:
Saladin a écrit:un sens d’objectivité
A ça non alors. Tu ne comprends pas la Bible, ou alors de travers, alors tu dénigres à tout va. Je vois bien comment tu procèdes !
C’est toujours pareil, le grand classique

Tu ne comprends pas la Bible alors tu dénigres à tout va !

Ce refrain  a été chanté plus d’une dizaine de fois, et quant tu me dis que je ne comprends pas la  Bible, tu me fais rougir et en lisant de tels versets Bibliques biscornus, j’avoue ne pas trop comprendre cette  Bible,   

Dieu se repent !

Jérémie, chapitre 42

10. Si vous restez dans ce pays, je vous y établirai et je ne vous détruirai pas, je vous planterai et je ne vous arracherai pas ; car je me repens du mal que je vous ai fait

Genèse, chapitre 6

6- Yahvé se repentit d'avoir fait l'homme sur la terre et il s'affligea dans son cœur

Dieu rase les poils !

Isaïe, chapitre 7

 20 En ce jour-là, le Seigneur rasera avec un rasoir qu'il aura loué au delà du Fleuve -- avec le roi d'Assyrie, -- la tête et le poil des pieds, et il enlèvera aussi la barbe

Voir le profil de l'utilisateur

12Re: L'enfer dans le Nouveau Testament le Jeu 20 Aoû - 12:14

vulgate 


Averti
Averti
Saladin a écrit:
C’est toujours pareil, le grand classique

Tu ne comprends pas la Bible alors tu dénigres à tout va !Ce refrain  a été chanté plus d’une dizaine de fois 
Parce qu'il s'agit d'un fait très fréquent chez les musulmans.

Saladin a écrit:Dieu se repent !
Et cette manie de revenir sans cesse sur des choses que vous n'avez pas été capables de comprendre malgré les explications qui vous ont été données maintes fois, c'est lassant.

Voir le profil de l'utilisateur

13Re: L'enfer dans le Nouveau Testament le Jeu 20 Aoû - 12:40

Salâh Ed-Dîn 


Enthousiaste
Enthousiaste
Ce qui certain, tu n’as jamais fourni que quelconque explication, tu m’as toujours fais savoir que je ne comprend  pas la Bible !!!

Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
L'enfer, la géhenne, le lac de feu, des noms différents pour exprimer le même concept. Le plus approprier se trouve à être le lac de feu, pourquoi? Parce que qu'il fut mentionné en dernier.
Ce dernier existe vraiment, et à quoi sert-il vous surprendrait de la savoir. Dieu est bon et parfait, de plus il ne fait rien sans une raison valable. Si ce lieu a été créer c'est pour une bonne raison. 
La Bible ne ment pas quand elle dit que celui qui aura fait le mal s'en ira dans ce lieu pour y brûlé éternellement. Bon, il serait adéquat que j'explique ce qui en est.
C'est très simple vous allez voir. Comme vous le savez, l'homme à une parti qui est bonne l'autre mauvaise, le monde concerné ici sont les gens qui sont plus méchants que bons. Quand ceux-ci auront été jugé, ils seront envoyé dans ce lac de feu, mais attention, il ne faut pas oublié que l'homme à une parti bonne. Or comme vous le savez, le Seigneur Jésus à dit qu'il séparerait l'ivraie du bon grain, et c'est ce qu'il va faire avec nous, il va séparé la bonne partie en nous de la mauvaise, dès lors, il va rester juste la bonne parti, ainsi nous serons prêt pour revêtir notre corps immortel.
Car la condition comme les Écritures le disent est de croire au Seigneur Jésus, mais aussi, faire tout ce qui est en notre pouvoir pour faire le Bien, et ceci en aimant notre prochain, ce qui consiste en fait à le respecté comme nous le faisons à nous même.
Notre Dieu est le Dieu Tout-Puissant, s'il en serait autrement, il ne serait pas Dieu.
Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Starheater a écrit:L'enfer, la géhenne, le lac de feu, des noms différents pour exprimer le même concept. Le plus approprier se trouve à être le lac de feu
Le plus approprié par rapport à quoi ?

@Starheater a écrit:La Bible ne ment pas quand elle dit que celui qui aura fait le mal s'en ira dans ce lieu pour y brûlé éternellement.
La Bible ne dit rien de tel. il ne faut pas croire aveuglément ceux qui l'interprètent mal.

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
Saladin a écrit:
Ce qui certain, tu n’as jamais fourni que quelconque explication, tu m’as toujours fais savoir que je ne comprend pas la Bible !!!

A quoi bon donner des explications à quelqu'un qui a décidé de passer son temps à agir de la façon la plus nuisible possible envers la Bible en isolant des passages que ce quelqu'un estime biscornus et n'a aucune intention d'essayer de comprendre. C'est tellement plus facile de dénigrer à outrance ce que tu ne comprends pas. N'est-ce pas ?

Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
@vulgate a écrit:
@Starheater a écrit:L'enfer, la géhenne, le lac de feu, des noms différents pour exprimer le même concept. Le plus approprier se trouve à être le lac de feu
Le plus approprié par rapport à quoi ?

@Starheater a écrit:La Bible ne ment pas quand elle dit que celui qui aura fait le mal s'en ira dans ce lieu pour y brûlé éternellement.
La Bible ne dit rien de tel. il ne faut pas croire aveuglément ceux qui l'interprètent mal.

Tu fais erreur mon ami, ce n'est pas une mauvaise interprétation, c'est tout simplement une "constatation", comme ce que tu constate toi-même, à propos de ces 3 différents éléments qui ont tous en commun "le Feu", donc, je ne vois pas le but de ton intervention.

Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Starheater a écrit:
@vulgate a écrit:
@Starheater a écrit:L'enfer, la géhenne, le lac de feu, des noms différents pour exprimer le même concept. Le plus approprier se trouve à être le lac de feu
Le plus approprié par rapport à quoi ?

@Starheater a écrit:La Bible ne ment pas quand elle dit que celui qui aura fait le mal s'en ira dans ce lieu pour y brûlé éternellement.
La Bible ne dit rien de tel. il ne faut pas croire aveuglément ceux qui l'interprètent mal.

Tu fais erreur mon ami, ce n'est pas une mauvaise interprétation, c'est tout simplement une "constatation"
Une constatation fortement influencée par des croyances plus païennes que bibliques.

@Starheater a écrit:comme ce que tu constate toi-même, à propos de ces 3 différents éléments qui ont tous en commun "le Feu"
De quoi parles-tu ?

@Starheater a écrit:donc, je ne vois pas le but de ton intervention.
C'est pour te rappeler (ou t'apprendre) que les croyances des religions ne sont pas toujours en accord avec la Bible.

Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
@vulgate a écrit:
@Starheater a écrit:
@vulgate a écrit:
@Starheater a écrit:L'enfer, la géhenne, le lac de feu, des noms différents pour exprimer le même concept. Le plus approprier se trouve à être le lac de feu
Le plus approprié par rapport à quoi ?

@Starheater a écrit:La Bible ne ment pas quand elle dit que celui qui aura fait le mal s'en ira dans ce lieu pour y brûlé éternellement.
La Bible ne dit rien de tel. il ne faut pas croire aveuglément ceux qui l'interprètent mal.

Tu fais erreur mon ami, ce n'est pas une mauvaise interprétation, c'est tout simplement une "constatation"
Une constatation fortement influencée par des croyances plus païennes que bibliques.

@Starheater a écrit:comme ce que tu constate toi-même, à propos de ces 3 différents éléments qui ont tous en commun "le Feu"
De quoi parles-tu ?

@Starheater a écrit:donc, je ne vois pas le but de ton intervention.
C'est pour te rappeler (ou t'apprendre) que les croyances des religions ne sont pas toujours en accord avec la Bible.


Sur ta dernière affirmation, je suis au courant depuis pas mal de temps. Mais je ne comprend toujours pas pourquoi tu es intervenu, j'ai fais un simple exposé, rien de plus, je ne suis en aucun cas en désaccord avec la Bible, pour ce qui est des religions, je n'en ai pas trouver une qui sois potable.
Pour ce qui est du Feu, dans la Bible il y a plusieurs sortes de Feu. Le Feu dans le Buisson qui ne brûle pas, le feu ordinaire, les langues de feu, et les feu exposé dans l'Apocalypse:
Apocalypse 19:20 Et la bête fut prise, et avec elle le faux prophète, qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. Ils furent tous les deux jetés vivants dans l’étang ardent de feu et de soufre.
Apocalypse 20:10 Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.
Apocalypse 20:14 Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu.
Apocalypse 20:15 Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu.
Peut-être as-tu trop bu, je ne comprend pas ton point de vu et où tu veux en venir.
Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

Salâh Ed-Dîn 


Enthousiaste
Enthousiaste
Dans la bible Jean retrace la réalité très complète, matérielle, du lieu et des supplices de cet abîme de feu où seront dans les siècles des siècles et a éternité tous les sectateurs de la cité du mal.
La foi chrétienne parle donc comme toujours qu'il y a bel et bien un enfer éternel, et la raison christique en démontre même l'existence. En effet, il n'est point de vérité plus souvent ni plus expressément marquée dans les livres bibliques que l'existence de l’éternité des l'Enfer.
Dans tout cela, le Coran n'a fait qu'expliquer la perception de la douleur aux pensées rationnelles. Avant l'ère des découvertes scientifiques, l'on pensait que tout le corps était sensible à la douleur jusqu'à la découverte du rôle primordial des terminaisons nerveuses qui couvrent une grande partie de la peau.
Les anatomistes ont pu prouver que quand toute la peau est consumée, le brûlé ne ressent presque plus de douleur, et ce, à cause de la destruction des terminaisons nerveuses qui ont à charge de transmettre la douleur.
Aussi, a titre de compassion pour l’humain Allah nous a démontré que c'est la peau qui sera l'objet du châtiment. Raison pour laquelle Allah a lié le renouvellement obligatoire de la peau avec la perception continuelle de la douleur dans le verset 56 de la Sourate 4 :
En vérité, ceux qui auront renié Nos signes, Nous les précipiterons dans l’Enfer et, chaque fois que leur peau aura été consumée, Nous leur en donnerons une autre en échange, afin qu’ils savourent toute l’horreur de leur supplice, car Dieu est Puissant et Sage
La science moderne affirme à cet effet que les terminaisons nerveuses ne se trouvent en abondance que dans la peau. Il va de soi que nul n'aurait pu percer les mystères de ces phénomènes mentionnés il y a plus de 14 siècles jadis dans le Coran avant l'invention du microscope et l'évolution de l'anatomie.
Ainsi, les miracles et les signes d'Allah apparaissent-ils au grand jour. La grandeur de l'Islam apparaît dans toute sa teneur.
Le Coran et les hadiths eux-mêmes parlent surtout d'illustration du paradis et de l'enfer mais attention il faut comprendre que les concepts et les images du paradis et de l'enfer pour les gens qui y entreront seront parfaitement analogiques aux descriptions coraniques.
C'est a dire qu'ils ne trouveront pas autre chose que ce qu'il leurs a été annoncé mais dans une autre vision des choses. Leurs réalités ne sont point imaginables. Allah a dit (selon le sens des versets coraniques) :
 « Aucun être ne sait ce qu’on a réservé pour eux comme réjouissance pour les yeux, en récompense de ce qu’ils œuvraient » (S. 13 / V.17).
 
Selon Abou Hourayra (que Dieu l'agrée), Le Prophète (ﷺ) précisa:
"Il y a dans le Paradis ce que nul œil n'a vu, nulle oreille n'a entendu, et nul esprit humain n'a pu imaginer" (Al-Boukhâri, Mouslim)

Voir le profil de l'utilisateur
@Salâh Ed-Dîn a écrit:
Les anatomistes ont pu prouver que quand toute la peau est consumée, le brûlé ne ressent presque plus de douleur, et ce, à cause de la destruction des terminaisons nerveuses qui ont à charge de transmettre la douleur.
Aussi, a titre de compassion pour l’humain Allah nous a démontré que c'est la peau qui sera l'objet du châtiment. Raison pour laquelle Allah a lié le renouvellement obligatoire de la peau avec la perception continuelle de la douleur dans le verset 56 de la Sourate 4 :
En vérité, ceux qui auront renié Nos signes, Nous les précipiterons dans l’Enfer et, chaque fois que leur peau aura été consumée, Nous leur en donnerons une autre en échange, afin qu’ils savourent toute l’horreur de leur supplice, car Dieu est Puissant et Sage


Comme nous sommes sur la partie du forum qui est consacrée au christianisme, je vais donner la lecture chrétienne de la vision du paradis et de l'enfer.

Le texte au dessus, écrit par un musulman, présente comme une fierté que le Coran ait fait preuve de prescience scientifique en annonçant que les hommes souffrent en se brûlant, car la peau ressent la douleur ! Quelle grande découverte ! Un enfant de 3 ans qui met sa main sur le four, l'apprend tout seul. Or, cette conception est totalement hérétique, voire même blasphématoire, au regard de la théologie chrétienne. En effet, le Coran nous présente Allah comme le Maître de l'enfer, c'est Lui qui ordonne (S. 74, 27-31 ; S. 43, 77), organise (Sourate 17, 97 ; S. 66, 6) et participe (S. 89, 25-26 ; S. 74, 16-2) aux tortures des damnés.
Voilà en quoi cette affirmation du Coran est hérétique pour un chrétien : 
Jésus a été très précis : Dieu est absent de l'enfer. Les élus viennent vivre dans Sa proximité, et ceux qui sont damnés sont rejetés loin de Lui.
Le paradis et l'enfers n'appartiennent pas à notre monde matériel. Ils ne sont pas localisés sur terre, ni sur une autre planète d'ailleurs. Ce sont des lieux immatériels. On peut donc en conclure très précisément que l'enfer est défini comme l'éloignement définitif de Dieu, et le paradis consiste à être dans la proximité de Dieu, donc de Jésus-Christ.
Le passage des Évangiles qui nous apprend cela est en Matthieu 25, 31-46.
" Venez les bénis de mon Père ", dit Jésus au élus, " et allez-loin de moi, maudits ", dit-il aux damnés.
C'est ceci qui avait fait dire au Pape Jean Paul II que l'enfer avec des flammes n'existait pas, qu'il ne s'agissait que d'une image parlante, pour pousser les gens à comprendre l'importance d'être sauvé. Il ne s'agissait pas d'un châtiment réel, matériel, physique, dans un lieu géographique, mais de l'état de celui qui est séparé de Dieu
L'état de détresse spirituelle que constitue l'éloignement de Dieu, c'est cela l'enfer chrétien.


La Bible parle pourtant souvent de l'enfer en décrivant des flammes, c'est la Géhenne. On peut cependant constater que ce n'est jamais Dieu qui torture, comme le fait Allah dans le Coran. Un tel Dieu est une hérésie pour la théologie chrétienne, car le Dieu de la Bible est innocent du mal.
Le mot Géhenne a une origine connue. La Géhenne était une vallée à la sortie de Jérusalem où étaient entreposées les ordures, auxquelles on mettait régulièrement le feu. Cet endroit peu appétissant a servi de représentation imagée au Christ pour parler de la damnation. Il ne s'agit pas pourtant de comprendre cette image littéralement... jamais aucun chrétien n'a cru qu'il finirait dans le vide-ordure de Jérusalem s'il n'était pas sage. La foi en une vie éternelle - dans le Royaume de Dieu - appartenait aux promesses de l'Ancien testament depuis le prophète Daniel et avait été confirmée par Jésus (Luc 18,18). Les juifs savaient donc qu'on parlait d'un monde immatériel, dans le domaine de Dieu.

Le paradis chrétien, tel que le décrit Jésus, n'est pas comme le paradis du Coran. Il ne s'agit pas de copuler librement (ou du moins pour les hommes, car les femmes dans le Coran restent des épouses multiples à la disposition de leur unique époux (S. 36, 55-56), même une fois au paradis). Jésus a clairement dit qu'au paradis, on " ne prenait ni femme ni mari, mais qu'on était comme des anges au paradis. "(Mat 22, 30).
Le paradis est le festin des noces de l'agneau (Ap 19,9), c'est le festin royal (Mat 22, 2) auquel sont conviés les élus, dans l'intimité du Christ (Mat 24, 31-32).


Nous avons donc des représentations très différentes du paradis et de l'enfer dans le Coran et dans la Bible.


Dans la Bible, le paradis n'est pas un lieu matériel, mais représente l'état eschatologique, éternel, de celui qui est dans la proximité de Dieu. Celui qui est définitivement séparé de Dieu est en enfer. Il s’agit d'un état spirituel et non d'un lieu géographique.


Selon le Coran, Allah règne en enfer pour torturer lui-même les damnés, après les avoir poussé à mal se conduire (S. 6, 123-124) ! L’enfer est dans sa proximité : « Laisse-Moi avec ceux qui crient au mensonge, les pleins d'aisance … il y a près de Nous chaînes et enfer-Jahīm. » (S. 73, 11).
Il est à remarquer également que le Coran ne parle jamais d'Allah au paradis. Allah en est absent. Le paradis coranique est le lieu des jouissances sensorielles des hommes (au sens masculin du terme). Allah en est absent, à peine aperçoit-on un trône vide (S. 39, 75).


Les seuls endroits du Coran où on voit Allah interagir intimement avec des hommes dans l'au-delà, pour les toucher ou leur parler, c'est toujours pour les maltraiter et les torturer. 




Cela pose un évident problème pour un chrétien comme moi.
Je ne sais pas si les musulmans ont raison d'être fiers de la prescience scientifique des auteurs du Coran (qui avaient remarqué que la peau a mal quand on la brûle !), mais on peut remarquer que la description qu'ils font de l'enfers et du paradis confirme que l'islam est une hérésie totale au regard de la théologie chrétienne.


« Venez, les bénis de mon Père » annonce Jésus aux sauvés et « Allez loin de moi, maudits » dit-il aux damnés (Mt 25, 31-46).

Voir le profil de l'utilisateur

Salâh Ed-Dîn 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:
@Salâh Ed-Dîn a écrit:
Les anatomistes ont pu prouver que quand toute la peau est consumée, le brûlé ne ressent presque plus de douleur, et ce, à cause de la destruction des terminaisons nerveuses qui ont à charge de transmettre la douleur.
Aussi, a titre de compassion pour l’humain Allah nous a démontré que c'est la peau qui sera l'objet du châtiment. Raison pour laquelle Allah a lié le renouvellement obligatoire de la peau avec la perception continuelle de la douleur dans le verset 56 de la Sourate 4 :
En vérité, ceux qui auront renié Nos signes, Nous les précipiterons dans l’Enfer et, chaque fois que leur peau aura été consumée, Nous leur en donnerons une autre en échange, afin qu’ils savourent toute l’horreur de leur supplice, car Dieu est Puissant et Sage


Comme nous sommes sur la partie du forum qui est consacrée au christianisme, je vais donner la lecture chrétienne de la vision du paradis et de l'enfer.

Le texte au dessus, écrit par un musulman, présente comme une fierté que le Coran ait fait preuve de prescience scientifique en annonçant que les hommes souffrent en se brûlant, car la peau ressent la douleur ! Quelle grande découverte ! Un enfant de 3 ans qui met sa main sur le four, l'apprend tout seul. Or, cette conception est totalement hérétique, voire même blasphématoire, au regard de la théologie chrétienne. En effet, le Coran nous présente Allah comme le Maître de l'enfer, c'est Lui qui ordonne (S. 74, 27-31 ; S. 43, 77), organise (Sourate 17, 97 ; S. 66, 6) et participe (S. 89, 25-26 ; S. 74, 16-2) aux tortures des damnés.
Voilà en quoi cette affirmation du Coran est hérétique pour un chrétien : 
Jésus a été très précis : Dieu est absent de l'enfer. Les élus viennent vivre dans Sa proximité, et ceux qui sont damnés sont rejetés loin de Lui.
Le paradis et l'enfers n'appartiennent pas à notre monde matériel. Ils ne sont pas localisés sur terre, ni sur une autre planète d'ailleurs. Ce sont des lieux immatériels. On peut donc en conclure très précisément que l'enfer est défini comme l'éloignement définitif de Dieu, et le paradis consiste à être dans la proximité de Dieu, donc de Jésus-Christ.
Le passage des Évangiles qui nous apprend cela est en Matthieu 25, 31-46.
" Venez les bénis de mon Père ", dit Jésus au élus, " et allez-loin de moi, maudits ", dit-il aux damnés.
C'est ceci qui avait fait dire au Pape Jean Paul II que l'enfer avec des flammes n'existait pas, qu'il ne s'agissait que d'une image parlante, pour pousser les gens à comprendre l'importance d'être sauvé. Il ne s'agissait pas d'un châtiment réel, matériel, physique, dans un lieu géographique, mais de l'état de celui qui est séparé de Dieu
L'état de détresse spirituelle que constitue l'éloignement de Dieu, c'est cela l'enfer chrétien.


La Bible parle pourtant souvent de l'enfer en décrivant des flammes, c'est la Géhenne. On peut cependant constater que ce n'est jamais Dieu qui torture, comme le fait Allah dans le Coran. Un tel Dieu est une hérésie pour la théologie chrétienne, car le Dieu de la Bible est innocent du mal.
Le mot Géhenne a une origine connue. La Géhenne était une vallée à la sortie de Jérusalem où étaient entreposées les ordures, auxquelles on mettait régulièrement le feu. Cet endroit peu appétissant a servi de représentation imagée au Christ pour parler de la damnation. Il ne s'agit pas pourtant de comprendre cette image littéralement... jamais aucun chrétien n'a cru qu'il finirait dans le vide-ordure de Jérusalem s'il n'était pas sage. La foi en une vie éternelle - dans le Royaume de Dieu - appartenait aux promesses de l'Ancien testament depuis le prophète Daniel et avait été confirmée par Jésus (Luc 18,18). Les juifs savaient donc qu'on parlait d'un monde immatériel, dans le domaine de Dieu.

Le paradis chrétien, tel que le décrit Jésus, n'est pas comme le paradis du Coran. Il ne s'agit pas de copuler librement (ou du moins pour les hommes, car les femmes dans le Coran restent des épouses multiples à la disposition de leur unique époux (S. 36, 55-56), même une fois au paradis). Jésus a clairement dit qu'au paradis, on " ne prenait ni femme ni mari, mais qu'on était comme des anges au paradis. "(Mat 22, 30).
Le paradis est le festin des noces de l'agneau (Ap 19,9), c'est le festin royal (Mat 22, 2) auquel sont conviés les élus, dans l'intimité du Christ (Mat 24, 31-32).


Nous avons donc des représentations très différentes du paradis et de l'enfer dans le Coran et dans la Bible.


Dans la Bible, le paradis n'est pas un lieu matériel, mais représente l'état eschatologique, éternel, de celui qui est dans la proximité de Dieu. Celui qui est définitivement séparé de Dieu est en enfer. Il s’agit d'un état spirituel et non d'un lieu géographique.


Selon le Coran, Allah règne en enfer pour torturer lui-même les damnés, après les avoir poussé à mal se conduire (S. 6, 123-124) ! L’enfer est dans sa proximité : « Laisse-Moi avec ceux qui crient au mensonge, les pleins d'aisance … il y a près de Nous chaînes et enfer-Jahīm. » (S. 73, 11).
Il est à remarquer également que le Coran ne parle jamais d'Allah au paradis. Allah en est absent. Le paradis coranique est le lieu des jouissances sensorielles des hommes (au sens masculin du terme). Allah en est absent, à peine aperçoit-on un trône vide (S. 39, 75).


Les seuls endroits du Coran où on voit Allah interagir intimement avec des hommes dans l'au-delà, pour les toucher ou leur parler, c'est toujours pour les maltraiter et les torturer. 




Cela pose un évident problème pour un chrétien comme moi.
Je ne sais pas si les musulmans ont raison d'être fiers de la prescience scientifique des auteurs du Coran (qui avaient remarqué que la peau a mal quand on la brûle !), mais on peut remarquer que la description qu'ils font de l'enfers et du paradis confirme que l'islam est une hérésie totale au regard de la théologie chrétienne.


« Venez, les bénis de mon Père » annonce Jésus aux sauvés et « Allez loin de moi, maudits » dit-il aux damnés (Mt 25, 31-46).

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les chrétiens ont toujours crées une mythologie en matière  de l’amour  dans leur religion, tout en oubliant de mentionner la place qu’occupe l‘enfer dans le Nouveau testament bien plus de fois que dans tout l'A.T.
Mais j’étais surpris ! ces versets ne peuvent pas être la parole de dieu et même pas d’un Christ  raisonnable , je suis désolé pour mon agressivité, mais je n’arrive pas à comprendre comment les chrétiens comprenne ses écritures, pour une simple insulte, le risque d’une punition par le feu est  prescrit,  et comment ils arrivent à trouver des explications sur des passages absurdes
Voyons voir les versets en question :
« [size=15]Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d'être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: racaille mérite d'être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé! mérite d'être puni par le feu de la géhenne » (Matthieu 5,22)[/size]
 
« S[size=15]i ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne. Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n'aille pas dans la géhenne. » (Matthieu 5,29-30)[/size]
 
« [size=15]Les ténèbres de dehors où sont les pleurs et les grincements de dents » (Mattieu 8,12)[/size]
 
« Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne. » (Matthieu 10,28)
 
« [size=15]Le fils de l'homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l'iniquité: et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur père. » (Matthieu 13,41-43)[/size]
 
« [size=15]Malheur au monde à cause des scandales! Car il est nécessaire qu'il arrive des scandales; mais malheur à l'homme par qui le scandale arrive! Si ta main ou ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-les et jette-les loin de toi; mieux vaut pour toi entrer dans la vie boiteux ou manchot, que d'avoir deux pieds ou deux mains et d'être jeté dans le feu éternel. Et si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; mieux vaut pour toi entrer dans la vie, n'ayant qu'un oeil, que d'avoir deux yeux et d'être jeté dans le feu de la géhenne. » (Matthieu 18,7-9)[/size]
 
« [size=15]Serpents, race de vipères! Comment échapperez-vous au jugement de la géhenne? » (Matthieu 23,33)[/size]
 
« …[size=15] Eloignez-vous de moi, vous qui êtes maudits par Dieu ! Allez dans le feu éternel (…) » (Matthieu 25,41)[/size]
 
« [size=15]Et il leur répondra: je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n'avez pas fait ces choses à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne les avez pas faites. Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle. » (Matthieu 25,45-46)[/size]
 
« [size=15]Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la; mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que d'avoir les deux mains et d'aller dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint point. Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le; mieux vaut pour toi entrer boiteux dans la vie, que d'avoir les deux pieds et d'être jeté dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint point. Et si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le; mieux vaut pour toi entrer dans le royaume de Dieu n'ayant qu'un oeil, que d'avoir deux yeux et d'être jeté dans la géhenne, où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point. Car tout homme sera salé de feu. » (Marc 9,43-49)[/size]
 
« [size=15]Je vous montrerai qui vous devez craindre. Craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne; oui, je vous le dis, c'est lui que vous devez craindre. » (Luc 12,5)[/size]
 
« [size=15]Un lieu de tourment, dans une flamme » (Luc 16,23 ; 24 et 28)[/size]
 
« [size=15]L’étang de feu embrasé par le soufre » (Apocalypse 19,20 ; 20,15)   [/size]
 
Tous ces versets montrent clairement qu'un châtiment éternel et douloureux attend les incroyants dans un lieu où il y aura des grincements de dents et des pleurs. Il vaudrait mieux se couper yeux, mains ou pieds que d'avoir à subir ce châtiment terrible destiné pour les impies
 
Ainsi le Nouveau Testament, fait pire: il invente l'enfer éternel pour ceux qui en réalité n'ont rien fait de mal, et en particulier n'ont rien fait de pire que ceux qui sont sauvés mais ont seulement commis la [size=15]"faute" de ne pas croire l'histoire de Jésus.[/size]
 
Premier acte de l'Inquisition, [size=15]Paul appel à la peine de mort pour un péché charnel 1 Corinthiens, 5:1,5[/size]
 
Ceci passant sous silence toute discussion sur la moralité d'un tel critère et sur l'absurdité des circonstances dont dépend ce paramètre qu'est la foi,
 
L'histoire du Christ, fils de Dieu hérite de diverses mythologies païennes sur de nombreux points.
David était Prophète ou fils de Dieu!!
[size=15]Que je redise le décret ! L'Eternel m'a dit : Tu es mon Fils ; Moi-même, je t'ai engendré aujourd'hui.  Psaume 2 7-[/size]
 
Les chrétiens mentent quand ils nous annoncent la [size=15]"bonne nouvelle" de l'Évangile car il y a également une très mauvaise nouvelle dans les textes  du  Nouveau Testament[/size]
 
Les chrétiens  aiment bien réinventer leur foi et la transformer en mythologie
Et voila qu’un médiocre chantres du chrétiennement correct vient nous chanter sa meilleure chanson hypocrisie.

Voir le profil de l'utilisateur
@Salâh Ed-Dîn a écrit:

Et voila qu’un médiocre chantres du chrétiennement correct vient nous chanter sa meilleure chanson hypocrisie.


Bla, bla, bla ! bla bla bla !

Tu n'as su faire qu'un copié collé de ton premier message.... 
tu n'as aucun répondant !
Tu es d'un faible !

J'ai démontré brillamment deux messages plus haut que l'islam était une hérésie au regard du christianisme, 
car le Coran parle d'un Dieu qui n'a rien à voir avec Celui de la Bible.


Allah règne en enfer pour torturer les damnés, et Il est absent du paradis, selon le Coran,
Allah occupe donc dans le Coran, la place que Jésus a donné à Satan, celle de chef de l'enfer. « Allez-vous-en loin de moi, maudits, dans le feu éternel préparé pour le démon et ses anges. "


Il suffit de réfléchir pour comprendre ce que cela signifie, ....si un ange divilish  à bien inspiré Mahomet.... 

Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
@Salâh Ed-Dîn a écrit:Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les chrétiens ont toujours crées une mythologie en matière  de l’amour  dans leur religion, tout en oubliant de mentionner la place qu’occupe l‘enfer dans le Nouveau testament bien plus de fois que dans tout l'A.T.

Mais j’étais surpris ! ces versets ne peuvent pas être la parole de dieu et même pas d’un Christ  raisonnable , je suis désolé pour mon agressivité, mais je n’arrive pas à comprendre comment les chrétiens comprenne ses écritures, pour une simple insulte, le risque d’une punition par le feu est  prescrit,  et comment ils arrivent à trouver des explications sur des passages absurdes


Voyons voir les versets en question :

« Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d'être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: racaille mérite d'être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé! mérite d'être puni par le feu de la géhenne » (Matthieu 5,22)

« Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne. Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n'aille pas dans la géhenne. » (Matthieu 5,29-30)

« les ténèbres de dehors où sont les pleurs et les grincements de dents » (Mattieu 8,12)

« Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne. » (Matthieu 10,28)

« Le fils de l'homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l'iniquité: et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur père. » (Matthieu 13,41-43)

« Malheur au monde à cause des scandales! Car il est nécessaire qu'il arrive des scandales; mais malheur à l'homme par qui le scandale arrive! Si ta main ou ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-les et jette-les loin de toi; mieux vaut pour toi entrer dans la vie boiteux ou manchot, que d'avoir deux pieds ou deux mains et d'être jeté dans le feu éternel. Et si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; mieux vaut pour toi entrer dans la vie, n'ayant qu'un oeil, que d'avoir deux yeux et d'être jeté dans le feu de la géhenne. » (Matthieu 18,7-9)

« Serpents, race de vipères! comment échapperez-vous au jugement de la géhenne? » (Matthieu 23,33)

« … Eloignez-vous de moi, vous qui êtes maudits par Dieu ! Allez dans le feu éternel (…) » (Matthieu 25,41)

« Et il leur répondra: je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n'avez pas fait ces choses à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne les avez pas faites. Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle. » (Matthieu 25,45-46)

« Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la; mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que d'avoir les deux mains et d'aller dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint point. Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le; mieux vaut pour toi entrer boiteux dans la vie, que d'avoir les deux pieds et d'être jeté dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint point. Et si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le; mieux vaut pour toi entrer dans le royaume de Dieu n'ayant qu'un oeil, que d'avoir deux yeux et d'être jeté dans la géhenne, où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point. Car tout homme sera salé de feu. » (Marc 9,43-49)

« Je vous montrerai qui vous devez craindre. Craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne; oui, je vous le dis, c'est lui que vous devez craindre. » (Luc 12,5)

« un lieu de tourment, dans une flamme » (Luc 16,23 ; 24 et 28)

« L’étang de feu embrasé par le soufre » (Apocalypse 19,20 ; 20,15)    

Tous ces versets montrent clairement qu'un châtiment éternel et douloureux attend les incroyants dans un lieu où il y aura des grincements de dents et des pleurs. Il vaudrait mieux se couper yeux, mains ou pieds que d'avoir à subir ce châtiment terrible destiné pour les impies

Ainsi le Nouveau Testament, fait pire: il invente l'enfer éternel pour ceux qui en réalité n'ont rien fait de mal, et en particulier n'ont rien fait de pire que ceux qui sont sauvés mais ont seulement commis la "faute" de ne pas croire l'histoire de Jésus.

Premier acte de l'Inquisition, Paul appel à la peine de mort pour un péché charnel 1 Corinthiens, 5:1,5

Ceci passant sous silence toute discussion sur la moralité d'un tel critère et sur l'absurdité des circonstances dont dépend ce paramètre qu'est la foi,

L'histoire du Christ, fils de Dieu hérite de diverses mythologies païennes sur de nombreux points.

David était Prophète ou fils de Dieu!!

Que je redise le décret ! L'Eternel m'a dit : Tu es mon Fils ; Moi-même, je t'ai engendré aujourd'hui.  Psaume 2 7-

Les chrétiens mentent quand ils nous annoncent la "bonne nouvelle" de l'Évangile car il y a également une très mauvaise nouvelle dans les textes  du  Nouveau Testament

Les chrétiens  aiment bien réinventer leur foi et la transformer en mythologie !  

 Nous pouvons maintenant suivre et écarter les dénigreurs, le notre va se casser les dents car, contrairement à lui, nous avons évolué, et la technique ne se résume plus à un logiciel de traitement de textes ou assimilé pour tirer les mots et faire croire connaître le Coran


Saladin, dans Matthieu 5:22, si un homme dit; "insensé", il est dit qu'il "mérite" d'être jeté dans la géhenne, il n'est pas dit qui va y aller.
L'Église dans la Bible est comparé à une femme. Ceci est la raison d'existence de Matthieu 5: 29-30. Ceci ne s'applique pas à une individu comme tel, sinon, il y aura beaucoup d'amputé et de borgne.
Regarde la parabole de l'ivraie et du bon grain, toutes les sociétés de la Terre sont pareil, cela inclut la tienne, il y a de bons sujets, et de mauvais sujets.
Un homme a du bon grain en lui, il a aussi de l'ivraie, donc du mauvais. Il est dit que Dieu va séparé le bon grain de l'ivraie, et l'ivraie sera jeté au feu. Ceci est une métaphore qui dit que Dieu va extirpé l'ivraie qui est dans l'homme pour le jeté au feu, le "lac (étang) de feu" , ceci est la seconde mort qu'il est écrit.
Mais pourquoi la Bible dit que c'est la "seconde mort". Parce qu'il arrive à l'homme de mourir qu'une seul fois, donc, en envoyant ce qui est dans l'homme de mauvais, donc l'ivraie qui est en lui, c'est comme s'il mourait une seconde fois.
La Bête et son faux prophète va être envoyer vivant dans "l'étang de feu", mais cet étang de feu n'est pas la même que discuter dans l'Apocalypse, c'est une pluie de feu et de souffre, comme dans Sodome et Gomorrhe. Car quand ils vont être jugé, le Dieu Tout Puissant va enlevé l'ivraie en eu, et va leur donner le salaire qu'il mérite, c'est là que vont se faire entendre les pleurs et les grincements de dents. Les pleurs vont être pour le pays d'Israël, et les grincements de dents...devine.

Starheater

Voir le profil de l'utilisateur
Naturellement que le Nouveau Testament confirme qu'il y a un enfer.
Cet enfer n'est pas un lieu géographique, certes,
mais il a une réalité spirituelle.

L'amour de Dieu n'est nullement inconciliable avec l'existence de l'enfer.

Si vous ne comprenez pas cela, c'est que le concept de LIBERTÉ, de Libre arbitre, vous échappe !

Notre Dieu chrétien n'a jamais été esclavagiste.
C'est cet élément de la doctrine chrétienne qui vous échappe pour comprendre comment Dieu peut être Amour, tout en ayant confirmé l'existence de l'enfer.

Dieu donne leur liberté, leur libre arbitre aux hommes :
Dieu a donné la terre aux hommes lors de la Création pour qu'ils y exercent leur responsabilité, c'est explicitement dit au début de la Genèse.
Puis, Dieu a libéré les hébreux de l'esclavage de l'Egypte, lors de l'Exode dirigé par Moise. Dieu libère son Peuple.
Finalement, Jésus nous a libéré de la mort, du péché et de la mort, lors de sa passion et par sa Résurrection.

Notre Dieu (Celui de la Bible) est un Dieu libre, qui donne la LIBERTÉ au hommes, et dont toute la mission de salut consiste à libérer les hommes de ce qui les entrave : le péché et la mort.

Cette liberté est un absolu, ce qui signifie que, si les hommes veulent tourner le dos à Dieu, Lui refuser l'adoration qui LUI est due, et Le rejeter, ils ont le droit, la possibilité, la liberté de le faire.


Rejeter Dieu, c'est cela l'enfer.

L'enfer n'est pas un lieu géographique avec des flammes,
l'enfer est l'état eschatologique de celui qui est définitivement coupé de Dieu !

Comprends-tu cela ?



Acceptez que Dieu nous ait créé libres, et vous comprendrez comment un Dieu d'amour peut laisser exister l'enfer !

Est-ce clair ? L'existence de l'enfer chrétien, est une conséquence du libre arbitre des hommes et non la preuve de l'absence d'amour de Dieu.  


D'ailleurs, comment peut-on aimer,
sans respecter la liberté de celui qu'on aime ?
Ce serait absurde. 
Notre Dieu n'est pas absurde.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 4]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum