Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1La Bible et L’enfer le Ven 7 Aoû - 18:49

Salâh Ed-Dîn 


Enthousiaste
Enthousiaste

Plus de cent personnes  ont participé à la rédaction de la Bible sur une période de 1 600 ans ; dont la moitié sont des hommes anonymes et certains d’entre eux en ont rédigé plus d’une partie.

La Bible est une bibliothèque miniature qui compte 66 livres. Les 39 premiers forment les Écritures hébraïques (connues sous le nom d’Ancien Testament), et les 27 derniers les Écritures grecques chrétiennes (appelées aussi Nouveau Testament). Dieu avait-il besoin de toutes ces scénaristes pour  faire passer ses messages, et que  personne ne peut rattraper l’autre comme on dit vulgairement

Par souci de  l’authenticité il est dans l'habitude de croire une  personne  plutôt  que cette  armada de conteurs qui le plus souvent pour un même thème, chacun appose sa version, croire à une personne comme le Prophète Muhammad qui est venue prôner la paix plutôt  que ces faux prophètes qui se contredit d’une manière théâtrale, c’est plus probable.  

Les chrétiens peuvent prétendre être purifiés de leurs péchés. C'est à cause de ce sacrifice qu'ils pourront se présenter purs devant Dieu au jour du jugement.
Christ est mort pour nous." Disent-i

C’est Jésus qui a eu la part la plus difficile, pour subir la descente en enfer.

Les chrétiens peuvent prétendre être purifiés de leurs péchés. C'est à cause de ce sacrifice qu'ils pourront se présenter purs devant Dieu au jour du jugement.
C’est Jésus qui a eu la part la plus difficile, pour subir la descente en enfer. Cependant, ce sont nos souffrances qu'Il a portées, c'est de nos douleurs qu'Il s'est chargé ; Et nous L'avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié.  
, Christ est mort pour nous." Disent-ils ?
Quel est ce dogme  qui pousse ses croyants a crucifié un homme venu leur apporte la Parole Il est mort cloué sur une croix
La Bible traite du sujet de l’enfer et du feu de l’enfer dans plusieurs passages. Christ y réfère à plusieurs reprises, tout comme le font les apôtres. Les prophètes en font aussi mention plusieurs fois dans l’Ancien Testament. La Bible utilise trois mots grecs dans le Nouveau Testament, et un mot hébreu dans l’Ancien Testament, qui  donne la signification du mot « enfer ».  
Le mot hébreu traduit par enfer en anglais et dans d’autres langues dans l’Ancien Testament est sheol et est traduit en français par « séjour des morts ». Sa contrepartie dans le Nouveau Testament est la tombe, la fosse. 
Alors tous les êtres humains meurent et vont littéralement en enfer car tout le monde se retrouve éventuellement dans la tombe.
   . C’est de cela dont Jésus parlait lorsqu’Il disait :
« Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la; mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que d’avoir les deux mains et d’aller dans la géhenne [enfer], dans le feu qui ne s’éteint point.
Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le; mieux vaut pour toi entrer boiteux dans la vie, que d’avoir les deux pieds et d’être jeté dans la géhenne [enfer], dans le feu qui ne s’éteint point.
Et si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le; mieux vaut pour toi entrer dans le royaume de Dieu n’ayant qu’un oeil, que d’avoir deux yeux et d’être jeté dans la géhenne [feu de l’enfer], où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s’éteint point » (Mc 9 :43-48).
Ce verset parle à plusieurs reprises de la « géhenne » et de « feu qui ne s’éteint point ». Il parle de plus de « vers qui ne meurent point ». Nous reviendrons à ces mots.
Dans Matthieu 5 :22, Christ a parlé de celui qui « mérite d’être puni par le feu de la géhenne [enfer] ». Nous avons déjà parlé d’un autre de Ses avertissements, « craignez plutôt celui qui peut faire périr [détruire] l’âme et le corps dans la géhenne [enfer] » (Matth 10 :28). Christ parle dans ce verset de destruction et non d’une punition continuelle.
En français, le terme géhenne est traduit à partir du mot grec gehenna. En comprendre le sens expliquera la longue citation tirée de Marc 9 ci-dessus.
Dans le Hasting’s Dictionary le mot géhenne est défini comme suit : « Géhenne : ce mot se retrouve à douze reprises dans le Nouveau Testament. Ce terme ‘gehenna’ représente la vallée de Hinnom (Néh 11 :30 ; II R 23 :10, etc.).
 L’enfer est la tombe, le sépulcre. En disant ceci, nous découvrons qu’en réalité, tous vont en « enfer » à leur mort
Il est bien écrit dans le Christ est un exemple à suivre.  
Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité
La Bible parle de deux types de baptêmes. Il est courant d’entendre ceux qui ont été baptisés avec de l’eau demander à être « baptisés avec le feu
« Moi, je vous baptise d’eau, pour vous amener à la repentance; mais celui qui vient après moi … vous baptisera du Saint-Esprit et de feu »  Matthieu 3 :11).  
Lorsque Dieu dit qu’il nettoiera (baptisera) par le feu, Il ne parle pas d’un processus par lequel il purifie les saints. Il dit plutôt qu’Il brûlera les pécheurs dans le feu, le feu de la géhenne décrit dans Sa Parole
Pour les chrétiens la bible est le livre parfait qui délivre la doctrine parfaite  en réservant l’enfer à  toute  monde
Les  Chrétiens sont si prévisibles et comme ils ne consultent pas  les Évangiles  en encore moins  le Coran, ils citent toujours les mêmes passages ; tirées de quelques sites anti religieux
C’est plus confortable  et plus évangélique !!!!  


 

Voir le profil de l'utilisateur

2Re: La Bible et L’enfer le Sam 19 Sep - 14:54

olma 


Novice
Novice
Saladin a écrit:

Plus de cent personnes  ont participé à la rédaction de la Bible sur une période de 1 600 ans ; dont la moitié sont des hommes anonymes et certains d’entre eux en ont rédigé plus d’une partie.



La Bible est une bibliothèque miniature qui compte 66 livres. Les 39 premiers forment les Écritures hébraïques (connues sous le nom d’Ancien Testament), et les 27 derniers les Écritures grecques chrétiennes (appelées aussi Nouveau Testament). Dieu avait-il besoin de toutes ces scénaristes pour  faire passer ses messages, et que  personne ne peut rattraper l’autre comme on dit vulgairement


Par souci de  l’authenticité il est dans l'habitude de croire une  personne  plutôt  que cette  armada de conteurs qui le plus souvent pour un même thème, chacun appose sa version, croire à une personne comme le Prophète Muhammad qui est venue prôner la paix plutôt  que ces faux prophètes qui se contredit d’une manière théâtrale, c’est plus probable.  


Les chrétiens peuvent prétendre être purifiés de leurs péchés. C'est à cause de ce sacrifice qu'ils pourront se présenter purs devant Dieu au jour du jugement.
Christ est mort pour nous." Disent-i

C’est Jésus qui a eu la part la plus difficile, pour subir la descente en enfer.


Les chrétiens peuvent prétendre être purifiés de leurs péchés. C'est à cause de ce sacrifice qu'ils pourront se présenter purs devant Dieu au jour du jugement.
C’est Jésus qui a eu la part la plus difficile, pour subir la descente en enfer. Cependant, ce sont nos souffrances qu'Il a portées, c'est de nos douleurs qu'Il s'est chargé ; Et nous L'avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié.  
, Christ est mort pour nous." Disent-ils ?
Quel est ce dogme  qui pousse ses croyants a crucifié un homme venu leur apporte la Parole Il est mort cloué sur une croix
La Bible traite du sujet de l’enfer et du feu de l’enfer dans plusieurs passages. Christ y réfère à plusieurs reprises, tout comme le font les apôtres. Les prophètes en font aussi mention plusieurs fois dans l’Ancien Testament. La Bible utilise trois mots grecs dans le Nouveau Testament, et un mot hébreu dans l’Ancien Testament, qui  donne la signification du mot « enfer ».  
Le mot hébreu traduit par enfer en anglais et dans d’autres langues dans l’Ancien Testament est sheol et est traduit en français par « séjour des morts ». Sa contrepartie dans le Nouveau Testament est la tombe, la fosse. 
Alors tous les êtres humains meurent et vont littéralement en enfer car tout le monde se retrouve éventuellement dans la tombe.
   . C’est de cela dont Jésus parlait lorsqu’Il disait :
« Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la; mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que d’avoir les deux mains et d’aller dans la géhenne [enfer], dans le feu qui ne s’éteint point.
Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le; mieux vaut pour toi entrer boiteux dans la vie, que d’avoir les deux pieds et d’être jeté dans la géhenne [enfer], dans le feu qui ne s’éteint point.
Et si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le; mieux vaut pour toi entrer dans le royaume de Dieu n’ayant qu’un oeil, que d’avoir deux yeux et d’être jeté dans la géhenne [feu de l’enfer], où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s’éteint point » (Mc 9 :43-48).
Ce verset parle à plusieurs reprises de la « géhenne » et de « feu qui ne s’éteint point ». Il parle de plus de « vers qui ne meurent point ». Nous reviendrons à ces mots.
Dans Matthieu 5 :22, Christ a parlé de celui qui « mérite d’être puni par le feu de la géhenne [enfer] ». Nous avons déjà parlé d’un autre de Ses avertissements, « craignez plutôt celui qui peut faire périr [détruire] l’âme et le corps dans la géhenne [enfer] » (Matth 10 :28). Christ parle dans ce verset de destruction et non d’une punition continuelle.
En français, le terme géhenne est traduit à partir du mot grec gehenna. En comprendre le sens expliquera la longue citation tirée de Marc 9 ci-dessus.
Dans le Hasting’s Dictionary le mot géhenne est défini comme suit : « Géhenne : ce mot se retrouve à douze reprises dans le Nouveau Testament. Ce terme ‘gehenna’ représente la vallée de Hinnom (Néh 11 :30 ; II R 23 :10, etc.).
 L’enfer est la tombe, le sépulcre. En disant ceci, nous découvrons qu’en réalité, tous vont en « enfer » à leur mort
Il est bien écrit dans le Christ est un exemple à suivre.  
Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité
La Bible parle de deux types de baptêmes. Il est courant d’entendre ceux qui ont été baptisés avec de l’eau demander à être « baptisés avec le feu
« Moi, je vous baptise d’eau, pour vous amener à la repentance; mais celui qui vient après moi … vous baptisera du Saint-Esprit et de feu »  Matthieu 3 :11).  
Lorsque Dieu dit qu’il nettoiera (baptisera) par le feu, Il ne parle pas d’un processus par lequel il purifie les saints. Il dit plutôt qu’Il brûlera les pécheurs dans le feu, le feu de la géhenne décrit dans Sa Parole
Pour les chrétiens la bible est le livre parfait qui délivre la doctrine parfaite  en réservant l’enfer à  toute  monde
Les  Chrétiens sont si prévisibles et comme ils ne consultent pas  les Évangiles  en encore moins  le Coran, ils citent toujours les mêmes passages ; tirées de quelques sites anti religieux
C’est plus confortable  et plus évangélique !!!!  

 
Le mot ENFER n'existe pas dans la Bible,
le feu de la géhenne c'est plus petit que l'enfer, enfin c'est une autre sorte

Jacques 
3.6
La langue aussi est un feu; c'est le monde de l'iniquité. La langue est placée parmi nos membres, souillant tout le corps, et enflammant le cours de la vie, étant elle-même enflammée par la géhenne.

c'est certainement un autre monde.

réfléchi, c'est bien ce que les textes du Coran disent

22.40.ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, - contre toute justice, simplement parce qu'ils disaient : "Allah est notre Seigneur". - Si Allah ne repoussait pas les gens les uns par les autres, les ermitages seraient démolis, ainsi que les églises, les synagogues et les mosquées où le nom d'Allah est beaucoup invoqué. Allah soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa Religion). Allah est assurément Fort et Puissant,

donc il ne s'agit pas d'une mauvaise interprétation des autres religions c'est un autre monde qui est raconté


72.8. Nous avions frôlé le ciel et Nous l'avions trouvé plein d'une forte garde et de bolides.
72.9. Nous y prenions place pour écouter. Mais quiconque prête l'oreille maintenant, trouve contre lui un bolide aux aguets.


c'est un monde très rapide il est normal que feu soit présent

cet enFER possède le FER

voila pourquoi Allah en a besoin pour reconnaître les siens

57.25. Nous avons effectivement envoyé Nos Messagers avec des preuves évidentes, et fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin que les gens établissent la justice. Et Nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a une force redoutable, aussi bien que des utilités pour les gens, et pour qu'Allah reconnaisse qui, dans l'Invisible, défendra Sa cause et celle de Ses Messagers. Certes, Allah est Fort et Puissant.

donc Allah dit clairement qu'il a besoin d'une matière pour voir le côté invisible de cette matière

j'ai tracé un bout du verset avec les gens, car ce ne sont pas des gens normaux.
ce n'est pas du fer ordinaire, car le fer ordinaire n'a pas de force, celui que nous employons c'est uniquement de l'acier

la justice pour lui c'est ce que révèle la matière au plus profond d'elle même et pour cela le feu est indispensable, il se peut qu'une partie du feu soit en la matière

Voir le profil de l'utilisateur

3Re: La Bible et L’enfer le Mar 1 Déc - 14:09

GRIT 


Averti
Averti
@olma a écrit:
Saladin a écrit:

Plus de cent personnes  ont participé à la rédaction de la Bible sur une période de 1 600 ans ; dont la moitié sont des hommes anonymes et certains d’entre eux en ont rédigé plus d’une partie.





La Bible est une bibliothèque miniature qui compte 66 livres. Les 39 premiers forment les Écritures hébraïques (connues sous le nom d’Ancien Testament), et les 27 derniers les Écritures grecques chrétiennes (appelées aussi Nouveau Testament). Dieu avait-il besoin de toutes ces scénaristes pour  faire passer ses messages, et que  personne ne peut rattraper l’autre comme on dit vulgairement




Par souci de  l’authenticité il est dans l'habitude de croire une  personne  plutôt  que cette  armada de conteurs

Sont des "Témoins de Dieu" qui ont été choisis par le Vrai DIEU, afin de relater l'histoire de son peuple au cours des millénaires,  de diffuser ses messages et ses enseignements pour l'instruire et ainsi, faire profiter aussi l'humanité.



qui le plus souvent pour un même thème, chacun appose sa version, croire à une personne comme le Prophète Muhammad qui est venue prôner la paix plutôt  que ces faux prophètes qui se contredit d’une manière théâtrale, c’est plus probable.  

Muhammad n'a fait que CONFIRMER ce que les prophètes du peuple du Vrai DIEU ONT ECRIT AU COURS DES MILLENAIRES .



Les chrétiens peuvent prétendre être purifiés de leurs péchés. C'est à cause de ce sacrifice qu'ils pourront se présenter purs devant Dieu au jour du jugement.
Christ est mort pour nous." Disent-i

C’est Jésus qui a eu la part la plus difficile, pour subir la descente en enfer.




La Bible traite du sujet de l’enfer et du feu de l’enfer dans plusieurs passages. Christ y réfère à plusieurs reprises, tout comme le font les apôtres. Les prophètes en font aussi mention plusieurs fois dans l’Ancien Testament. La Bible utilise trois mots grecs dans le Nouveau Testament, et un mot hébreu dans l’Ancien Testament, qui  donne la signification du mot « enfer ».  
Le mot hébreu traduit par enfer en anglais et dans d’autres langues dans l’Ancien Testament est sheol et est traduit en français par « séjour des morts ». Sa contrepartie dans le Nouveau Testament est la tombe, la fosse
Alors tous les êtres humains meurent et vont littéralement en enfer car tout le monde se retrouve éventuellement dans la tombe.
C'est exact ! l'enfer c'est la tombe, comparé à un lieu de repos, la mort étant comparée à un sommeil,  où vont tous ceux qui meurent en attendant la résurrection, comme le dit aussi le coran :

sourate 7: 41 "l'enfer servira de lit"
sourate 36: 52 "qui nous a ressuscité de LA OU NOUS DORMIONS"
sourate 84: 3, 4 "la terre ... rejettera ce qui est en son sein (les morts) et se videra (à la résurrection)
sourate

   . C’est de cela dont Jésus parlait lorsqu’Il disait :
« Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la; mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que d’avoir les deux mains et d’aller dans la géhenne [enfer], dans le feu qui ne s’éteint point.
Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le; mieux vaut pour toi entrer boiteux dans la vie, que d’avoir les deux pieds et d’être jeté dans la géhenne [enfer], dans le feu qui ne s’éteint point.
Et si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le; mieux vaut pour toi entrer dans le royaume de Dieu n’ayant qu’un oeil, que d’avoir deux yeux et d’être jeté dans la géhenne [feu de l’enfer], où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s’éteint point » (Mc 9 :43-48).
La géhenne n'est pas l'enfer !

La géhenne représente LA DESTRUCTION

Matthieu 10: 28 "Ne craignez pas ceux qui TUENT le corps, mais ne peuvent tuer l'âme (la vie) ;  mais craignez CELUI (Dieu) celui qui peut DETRUIRE et l'âme (la vie) et LE CORPS DANS LA GEHENNE.

La géhenne est comparable au "lac de feu et de souffre" qui représente "la deuxième mort" ou la mort éternelle , qui ne bénéficie pas de la résurrection :

Apocalypse 21: 8 "Mais quand aux lâches, et aux gens sans foi, et à ceux qui sont immondes dans leur saleté, et aux meurtriers, et aux fornicateurs, et à ceux qui pratiquent le spiritisme, et aux idolâtres, et à tous les menteurs, LEUR PART SERA DANS LE LAC EMBRASE DE FEU ET DE SOUFFRE.  CELA REPRESENTE LA DEUXIEME MORTT."

Ce verset parle à plusieurs reprises de la « géhenne » et de « feu qui ne s’éteint point ». Il parle de plus de « vers qui ne meurent point ». Nous reviendrons à ces mots.
Dans Matthieu 5 :22, Christ a parlé de celui qui « mérite d’être puni par le feu de la géhenne [enfer] ». Nous avons déjà parlé d’un autre de Ses avertissements, « craignez plutôt celui qui peut faire périr [détruire] l’âme et le corps dans la géhenne [enfer] » (Matth 10 :28). Christ parle dans ce verset de destruction et non d’une punition continuelle.
En français, le terme géhenne est traduit à partir du mot grec gehenna. En comprendre le sens expliquera la longue citation tirée de Marc 9 ci-dessus.
Dans le Hasting’s Dictionary le mot géhenne est défini comme suit : « Géhenne : ce mot se retrouve à douze reprises dans le Nouveau Testament. Ce terme ‘gehenna’ représente la vallée de Hinnom (Néh 11 :30 ; II R 23 :10, etc.).
La vallée de Hinnom était un endroit où on brûlait les ordures de la ville pour les détruire.  Jésus l'a pris en symbole pour représenter la destruction des impies lors du JUGEMENT DERNIER  COMME DANS L'APOCALYPSE 21: 8

JL

 L’enfer est la tombe, le sépulcre. En disant ceci, nous découvrons qu’en réalité, tous vont en « enfer » à leur mort
Il est bien écrit dans le Christ est un exemple à suivre. 
 
Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom ? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité
La Bible parle de deux types de baptêmes. Il est courant d’entendre ceux qui ont été baptisés avec de l’eau demander à être « baptisés avec le feu
« Moi, je vous baptise d’eau, pour vous amener à la repentance; mais celui qui vient après moi … vous baptisera du Saint-Esprit et de feu »  Matthieu 3 :11).  
Lorsque Dieu dit qu’il nettoiera (baptisera) par le feu, Il ne parle pas d’un processus par lequel il purifie les saints. Il dit plutôt qu’Il brûlera les pécheurs dans le feu, le feu de la géhenne décrit dans Sa Parole
Pour les chrétiens la bible est le livre parfait qui délivre la doctrine parfaite  en réservant l’enfer à  toute  monde
Les  Chrétiens sont si prévisibles et comme ils ne consultent pas  les Évangiles  en encore moins  le Coran, ils citent toujours les mêmes passages ; tirées de quelques sites anti religieux
C’est plus confortable  et plus évangélique !!!!  

 
Le mot ENFER (de feu et de tourments) n'existe pas dans la Bible,
le feu de la géhenne c'est plus petit que l'enfer, enfin c'est une autre sorte

Jacques 
3.6
La langue aussi est un feu; c'est le monde de l'iniquité. La langue est placée parmi nos membres, souillant tout le corps, et enflammant le cours de la vie, étant elle-même enflammée par la géhenne.

Voir le profil de l'utilisateur

4Re: La Bible et L’enfer Aujourd'hui à 18:57

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum