Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Mou'mine 


Novice
Novice

2.2.4        Le chef des Juifs : l’Antichrist

Dans ce même temps, en Judée, montera aussi un chef peu ordinaire : Daniel en parle, comme d’un roi qui «agira selon son bon plaisir, et s’exaltera, et s’élèvera contre tout dieu, et proférera des choses impies contre le Dieu des dieux... Il n’aura point égard au Dieu de ses pères... à sa place il honorera le dieu des forteresses : avec de l’or, et avec de l’argent,... il honorera un dieu que n’ont pas connu ses pères ; et il agira dans les lieux forts des forteresses, avec un dieu étranger : à qui le reconnaîtra il multipliera la gloire ; et il les fera dominer sur la multitude et leur partagera le pays en récompense» Daniel 11:36-39.
Ce sera donc un roi qui rejettera l’Éternel et qui ne se fiera qu’à la puissance des armes, cette puissance militaire sera son dieu, et ceux qui serviront ce nouveau dieu seront ses adjoints pour gouverner le pays. Mais la puissance militaire la plus formidable, à ce moment-là, sera celle de la Bête, l’empire romain, aussi voyons-nous en Daniel 9:27, qu’il y aura une alliance de sept ans entre l’empire et le peuple juif. Cette confiance dans les armes n’est-elle pas déjà un caractère actuel de la nation d’Israël ?
Apocalypse 13:11-18 apporte des précisions : «Je vis une autre bête montant de la terre (un lieu ferme : Israël n’aura pas connu l’anarchie et la désorganisation de l’Occident) ; et elle avait deux cornes semblables à un agneau ; et elle parlait comme un dragon. Et elle exerce tout le pouvoir de la première bête devant elle, et fait que la terre et ceux qui habitent sur elle rendent hommage à la première bête dont la plaie mortelle avait été guérie. Et elle fait de grands miracles, en sorte que même elle fait descendre le feu du ciel sur la terre devant les hommes. Et elle séduit ceux qui habitent sur la terre, à cause des miracles qu’il lui fut donné de faire devant la bête, disant à ceux qui habitent sur la terre de faire une image à la bête qui a la plaie de l’épée et qui a repris vie. Et il lui fut donné de donner la respiration à l’image de la bête, afin que l’image de la bête pariât même, et qu’elle rit que tous ceux qui ne rendraient pas hommage à l’image de la bête fussent mis à mort. Et elle fait qu’à tous, petits et grands, et riches et pauvres, et libres et esclaves, on leur donne une marque sur leur main droite ou sur leur front ; et que personne ne peut acheter ou vendre, sinon celui qui a la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom».
Le chef romain et le chef des Juifs seront donc étroitement associés dans l’autorité exercée sur l’Empire et sur Israël. Mais ce chef des Juifs aura en même temps une autorité religieuse. David, était déjà le roi-prophète, le Messie est aussi Roi et Prophète. Ce chef se fera passer pour le Messie : la bête a deux cornes comme un agneau, le Messie est l’Agneau de Dieu ; mais le roi, lui, est du diable : il parle comme un dragon, c’est pourquoi il est appelé : «le faux prophète» Apocalypse 16:13. Sa capacité surnaturelle de faire des miracles séduira «ceux qui habitent sur la terre», ceux qui ont refusé le ciel en refusant Jésus Christ, et qui auront reçu l’énergie d’erreur pour croire au mensonge. Lire 2 Thessaloniciens 2:11 ; et aussi 1 Jean 2:18 ; 4:3. Alors il instaurera le culte du chef, un culte qui n’est pas nouveau, certes, mais qui sera, là, poussé à l’extrême. On fera une image du chef romain, une réplique, un sosie respirant et parlant. L’Écriture n’en dit pas plus. Chacun dans l’empire et en Israël, devra adorer l’image sous peine de mort.
Plus encore, il sera réclamé de chacun une totale conformité au chef dans la façon d’agir et dans la manière de penser : la marque sur la main droite et sur le front. Ceux qui ne s’y conformeront pas seront mis hors la loi, ils ne pourront plus acheter ni vendre, c’est-à-dire qu’ils n’auront plus aucun moyen de vivre...
C’est déjà le régime d’un bon nombre de pays sur la terre, c’est celui qui de plus en plus s’instaure dans un bon nombre d’autres. Amener la soumission complète de l’individu et de ses activités à l’État, n’est-ce pas la pensée politique la plus répandue présentement ?
Comme tous les dictateurs, celui de la fin des temps sera acclamé par les peuples. Sortant d’un état terrible d’anarchie, ils diront «Paix et sûreté», mais alors, «une subite destruction viendra sur eux comme les douleurs sur celle qui est enceinte, et ils n’échapperont point» 1 Thessaloniciens 5:3.
 

2.2.5        La grande tribulation et l’évangile du royaume

En Israël, comme on l’a vu, le culte de l’Éternel sera à nouveau célébré dans le temple reconstruit. Mais au milieu des sept ans d’alliance, comme il est écrit, le pouvoir «fera cesser le sacrifice et l’offrande» Daniel 9:27 ; il voudra changer les fêtes religieuses juives, «les saisons et la loi», et il le pourra pendant trois ans et demi (Daniel 7:25). Il ira jusqu’à placer dans le lieu saint l’abomination de la désolation (c’est-à-dire l’idole qui attire la désolation), vraisemblablement l’image de la bête. Au même moment commencera une terrible persécution contre les Juifs qui servaient encore l’Éternel ; il leur faudra fuir immédiatement, car, semble-t-il, cette profanation sera le signal déclenchant une rafle gigantesque.
Jésus dit : «Quand donc vous verrez l’abomination de la désolation, dont il a été parlé par Daniel le prophète, établie dans le lieu saint (que celui qui lit comprenne), alors que ceux qui sont en Judée s’enfuient dans les montagnes ; que celui qui est sur le toit ne descende pas pour emporter ses effets hors de sa maison ; et que celui qui est aux champs ne retourne pas en arrière pour emporter son vêtement... car alors il y aura une grande tribulation, telle qu’il n’y en a point eu depuis le commencement du monde jusqu’à maintenant, et qu’il n’y en aura jamais. Et si ces jours-là n’eussent été abrégés, nulle chair n’eût été sauvée ; mais, à cause des élus, ces jours-là seront abrégés» Matthieu 24:15-22.
Cette persécution durera trois ans et demi, ou quarante-deux mois, ou un temps, des temps et la moitié d’un temps. Le but poursuivi par le dictateur sera évidemment d’ôter toute trace de culte rendu à Dieu, d’ôter même l’idée de Dieu dans la pensée des hommes. Il semblera prêt d’atteindre son but «Il lui fut donné de faire la guerre aux saints et de les vaincre» Apocalypse 13:7. «Il consumera les saints des lieux très-hauts» Daniel 7:25. Un certain nombre sera mis à mort, d’autres réussiront à s’enfuir, mais tous comprendront alors par les Écritures que les prophéties sont en train de s’accomplir, et que le Royaume de Dieu est sur le point d’être établi. Et dans toutes les nations de la terre vers lesquelles ils s’enfuiront, ils annonceront l’évangile du Royaume, la bonne nouvelle du règne de Dieu sur la terre ; ils diront l’évangile éternel : «Craignez Dieu et donnez-lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et rendez hommage à celui qui a fait le ciel et la terre et la mer et les fontaines d’eaux» Apocalypse 14:7.
Beaucoup les rejetteront ou seront indifférents, mais certains les recevront, et dans cette période de si terribles persécutions par un pouvoir si ‘Puissant, le geste fait en faveur d’un de ces pauvres pourchassés ne sera pas oublié ; le Seigneur l’estimera comme fait à lui-même. Et, parmi les nations, au travers des destructions massives qui suivront, ce sont eux qui seront préservés pour entrer dans le royaume ; ainsi qu’il est écrit en Matthieu 25:31-46 : «Venez, les bénis de mon Père, héritez du royaume qui vous est préparé dès la fondation du monde ; car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli ; j’étais nu, et vous m’avez vêtu ; j’étais infirme, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus auprès de moi. Alors les justes lui répondront, disant : Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu avoir faim, et que nous t’avons nourri... etc... ? Et le roi, répondant, leur dira :... en tant que vous l’avez fait à l’un des plus petits de ceux-ci qui sont mes frères, vous me l’avez fait à moi».
 

2.2.6        Batailles finales... Le Seigneur intervient lui-même

En Israël, la majorité du peuple juif aura suivi le faux prophète, et accepté de rendre hommage à l’image de la Bête. Alors Dieu enverra «la verge de sa colère» contre cette nation profane (Ésaïe 10:5). Ils avaient fait alliance avec la Bête pour se préserver d’une attaque des nations du nord (le fléau qui inonde) (Ésaie 28:14-22). Malgré cette alliance, le roi du nord (l’Assyrien), Gog (la Russie) avec ses alliés, les nations au nord et au nord-est d’Israël, déferleront soudainement sur le pays (Lire Ézéchiel 38 et 39). Jérusalem sera prise, «les maisons seront pillées, et les femmes violées, et la moitié de la ville s’en ira en captivité ; et le reste du peuple ne sera pas retranché de la ville» Zacharie 14:2. Ils passeront outre et iront envahir et détruire l’Égypte, aidés en cela par l’Éthiopie et la Libye (Daniel 11:42-43).
En ce même moment, sans doute pour répondre à cette attaque et pour délivrer Jérusalem, trône du faux prophète, le dragon, la bête et le faux prophète enverront vers les rois de la terre tout entière pour assembler une immense armée en un lieu appelé en hébreu Armagédon (Apocalypse 16:16) ; mais Dieu qui sonde les coeurs dit que ce sera pour livrer combat au Seigneur Jésus lui-même. Et c’est lui, en effet, qui sortira à leur rencontre, lui, le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs : Celui qui foule la cuve du vin de la fureur de la colère de Dieu.., et tous seront à l’instant mis à mort, «la bête... et le faux prophète ... seront pris et jetés vivants dans l’étang de feu embrasé par le soufre» Lire Apocalypse 19. et 2 Thessaloniciens 2:8.
Le roi du nord occupera toujours le pays d’Israël et l’Égypte, «Mais des nouvelles de l’orient et du nord (peut-être la nouvelle du rassemblement de ces armées, de la bête et des rois de la terre)l’effrayeront, et il sortira en grande fureur pour exterminer et détruire entièrement beaucoup de gens. Et il plantera les tentes de son palais entre la mer (Méditerranée) et la montagne de sainte beauté (la montagne de Jérusalem) ; et il viendra à sa fin, et il n’y aura personne pour le secourir» Daniel 11:44-45.
Zacharie précise : «L’Éternel sortira et combattra contre ces nations comme au jour où il a combattu au jour de la bataille (d’Armagédon). Et ses pieds se tiendront, en ce jour-là, sur la montagne des Oliviers, qui est en face de Jérusalem, vers l’orient ; et la montagne des Oliviers se fendra par le milieu...» Zacharie 14:3-4.
«Et c’est ici la plaie dont l’Éternel frappera tous les peuples qui auront fait la guerre contre Jérusalem : leur chair se fondra tandis qu’ils seront debout sur leurs pieds, et leurs yeux se fondront dans leurs orbites, et leur langue se fondra dans leur bouche. Et il arrivera, en ce jour-là, qu’il y aura... un grand trouble... et ils lèveront la main l’un contre l’autre» Zacharie 14:12-13.
Dans cette invasion, les deux tiers du peuple périront, ceux qui auront servi l’idole, «mais un tiers demeurera de reste», on le trouve combattant l’ennemi «semblable à un foyer de feu au milieu du bois et à une torche de feu dans une gerbe, et ils dévoreront à droite et à gauche tous les peuples d’alentour». C’est ce reste fidèle de Juda qui sera délivré, et recevant «un esprit de grâce et de supplication», ils regarderont vers celui qu’ils ont percé, le Seigneur Jésus. Il y aura alors dans ce peuple une profonde repentance. Et le Seigneur dira : «C’est ici mon peuple ; et lui dira : L’Éternel est mon Dieu». De même que Thomas ne croyant à la résurrection de Jésus qu’en le voyant devant lui, se prosterne en s’écriant : «Mon Seigneur et mon Dieu». Lire Zacharie 12 et 13 ; Jean 20:28.
Les prophètes de l’Ancien Testament, en annonçant en leur temps, le châtiment d’Israël par l’Assyrien et celui de Juda par le Chaldéen, parlent surtout de ce déferlement sauvage des armées venant du nord. Cette prophétie ne s’est historiquement réalisée qu’en partie, sa réalisation complète est donc encore à venir, en particulier l’anéantissement des envahisseurs par la venue personnelle et visible du Seigneur et la délivrance totale et définitive du pays.
Ces écrits prophétiques seront un puissant motif d’espérance pour les Juifs restés fidèles à l’Éternel, et subissant l’invasion au milieu du peuple apostat, après avoir connu la terrible persécution de ces mêmes Juifs apostats sous le règne de leur chef, le faux prophète.
Le livre des Psaumes rapporte prophétiquement ce que seront les détresses, le travail de coeur de ces fidèles dans le feu de la persécution, leur cri à Dieu pour la vengeance et la délivrance, ainsi que leur certitude que l’Éternel leur Dieu exterminera le méchant, et délivrera le pays de tous ses ennemis, et les chants de louange qui s’ensuivront...
Comme on l’a vu, Dieu emploie divers moyens pour réaliser ses plans envers les hommes. Il se sert de la Bête, le chef romain, et des dix rois pour détruire «la prostituée», «Babylone», l’église apostate. Ensuite il se sert de la persécution déclenchée par la Bête et le faux prophète, le chef juif, pour former au milieu d’Israël apostat, un reste fidèle, qui sera l’Israël sauvé pour le règne. Puis il se sert du roi du nord pour détruire le peuple infidèle.
Mais il anéantit lui-même, en un instant, par «l’apparition de sa venue», la Bête et le faux prophète et leur immense rassemblement d’armées ; il les consume «par le souffle de sa bouche». De même, ensuite, il sort lui-même pour combattre l’Assyrien, le roi du nord.
Il est à remarquer, en effet, que les deux puissances militaires les plus colossales qui seront vues sur la terre ne seront pas détruites l’une par l’autre. C’est qu’en ce jour-là Dieu montrera, soudainement, aux yeux des incrédules, ses ennemis, qu’il est, lui, le Tout-Puissant, le Créateur des cieux et de la terre et de tout ce qu’elle contient, et qu’il demeure le seul Maître de la création. Et certains événements qui précéderont immédiatement, Ou accompagneront la venue du Fils de Dieu dans sa gloire, ne devront rien, ni à la science, ni à la puissance de l’homme.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum