Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Romains 14:14 et la Loi de Moise le Mer 27 Mai - 22:01

Zacharias 


Novice
Novice
J'ai remarqué sur sur ce forum, à chaque fois qu'un sujet est ouvert, des tas de commentaires partent dans tous les sens, s'éloignant du sujet, et balançant des tas des versets hors contexte. Au final, les discutions ne mènent nulle part. Donc plutot que de traiter de la Loi de Moise en général, je préfère poster un article sur un passage précis. Le débat ne porte donc que sur ce passage. Ce passage symbolise bien, pour moi, la superficialité de l'analyse "chrétienne" traditionnelle concernant la Loi.

-
-

"Je sais et je suis persuadé par le Seigneur Jésus que rien n’est impur en soi, et qu’une chose n’est impure que pour celui qui la croit impure." Romains 14:14

Certains considèrent qu'ici, St Paul abolie les lois relatives à l'alimentation et au Shabbat. Nous allons voir que cela n'est pas le cas.

Tout d'abord, que dit Paul dans sa lettre aux romains au sujet de la Loi:

Anéantissons-nous donc la loi par la foi ? Loin de là ! Au contraire, nous confirmons la loi. Romains 3:31

La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon. Romains 7:12

"Quel est donc l’avantage des Juifs, ou quelle est l’utilité de la circoncision ?
2  Il est grand de toute manière, et tout d’abord en ce que les oracles de Dieu leur ont été confiés." Romains 3:1-2

Dans ce dernier passage, Paul évoque l'utilité, au présent, de la circoncision. C'est que la Circoncision est encore utile, et non pas réprouvée.

Avec cela en mémoire, revenons au chapitre 14 de la lettre aux romains.

"Faites accueil à celui qui est faible dans la foi, et ne discutez pas sur les opinions." Romains 14:1

Paul explique que le malentendu est au sujet d'opinions. Or, le shabbat ou les lois alimentaires ne sont pas de simples opinions, mais font partis de la Loi de Dieu, qui est parfaite, et non une opinion. On en conclue donc que Paul ne parle pas ici de choses prescrites par la Loi de Moise, mais extérieures à cette dernière. Il s'agit d'une lettre à un groupe spécifique, sur un sujet spécifique, et ce sont ces points spécifiques qui doivent servir de contexte à notre interprétation.  

Le premier sujet est celui du végétarisme:

" Tel croit pouvoir manger de tout : tel autre, qui est faible, ne mange que des légumes." Romains 14:2

Le deuxième sujet est celui des jeûnes:

"  Que celui qui mange ne méprise point celui qui ne mange pas, et que celui qui ne mange pas ne juge point celui qui mange, car Dieu l’a accueilli." Romains 14:3

Paul répond à ce deuxième point aux versets 5:13. Nous mettons cela de coté, pour nous concentrer sur Romains 14:14.

"Je sais et je suis persuadé par le Seigneur Jésus que rien n’est impur en soi, et qu’une chose n’est impure que pour celui qui la croit impure.
15  Mais si, pour un aliment, ton frère est attristé, tu ne marches plus selon l’amour : ne cause pas, par ton aliment, la perte de celui pour lequel Christ est mort.
16  Que votre privilège ne soit pas un sujet de calomnie.
17  Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit.
18  Celui qui sert Christ de cette manière est agréable à Dieu et approuvé des hommes.
19  Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l’édification mutuelle.
20  Pour un aliment, ne détruis pas l’œuvre de Dieu. A la vérité toutes choses sont pures ; mais il est mal à l’homme, quand il mange, de devenir une pierre d’achoppement.
21  Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de s’abstenir de ce qui peut être pour ton frère une occasion de chute, de scandale ou de faiblesse.
22  Cette foi que tu as, garde-la pour toi devant Dieu. Heureux celui qui ne se condamne pas lui-même dans ce qu’il approuve !
23  Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu’il mange est condamné, parce qu’il n’agit pas par conviction. Tout ce qui n’est pas le produit d’une conviction est péché." Romains 14:14-23

Ce verset 14 est souvent utilisé comme une licence à enseigner que tous les animaux sont maintenant purs. Si nous examinons le contexte, nous découvrons qu'au verset 15, Paul parle de ce que Dieu considère déjà comme de la nourriture selon le chapitre 11 du Lévitique. Le mot utilisé pour "nourriture" est "broma". Les strongs indiquent:

"From the base of Bibrosko; food (literally or figuratively), especially (ceremonially) articles allowed or forbidden by the Jewish law -- meat, victuals."

Le mot broma est lié à la nourriture autorisée ou interdite par la Loi de Moise. Et Paul l'emploie ici pour désigner les aliments autorisés par la Loi. La meilleure preuve qu'il ne désigne pas ici l'ensemble des nourritures est Actes 15:20:

"  Ecrivons-leur simplement de s’abstenir des souillures de l’idolâtrie, de l’immoralité, de la viande étouffée et du sang.".

Si toute nourriture était vraiment pure, pourquoi interdire aux gentils et nouveaux croyants de s'abstenir de certaines viandes? Cela démontre que Paul emploie le mot Broma dans un sens restreint. 

Au temps du Christ, un débat existait sur le fait que la nourriture-Broma considéré pure par Dieu, puisse devenir impure. Le Christ s'est exprimé la dessus en Marc, Chapitre 7. Les pharisiens forçaient le peuple à nettoyer leurs mains avant de manger. Celui qui n'obéissait pas à la méthode des pharisiens avait rendu impure la nourriture, selon cette tradition humaine réfutée par le Christ.  Le Christ a enseigné que cette tradition n'avait aucune valeur, et qu'une nourriture déclarée pure par Dieu ne pouvait devenir impure. 

" Il leur dit: "Vous aussi, êtes-vous donc sans intelligence? Ne savez-vous pas que rien de ce qui pénètre de l’extérieur dans l’homme ne peut le rendre impur,
19  puisque cela ne pénètre pas dans son coeur, mais dans son ventre, puis s’en va dans la fosse?" Il déclarait ainsi que tous les aliments sont purs." Marc 7:18-19

Le Christ n'a pas pu abolir les lois alimentaires à ce moment là, puisqu'il s'appuie sur la Loi de Moise pour réfuter les pharisiens:

"Il leur disait: "Vous repoussez bel et bien le commandement de Dieu pour garder votre tradition.
10  Car Moïse a dit: Honore ton père et ta mère, et encore: Celui qui insulte père ou mère, qu’il soit puni de mort." Marc 7:9-10

On comprend ainsi les paroles de Paul en Romains 14: les aliments déclarés purs par Dieu, restent purs. Le fait de s’être lavé ou non les mains, de les avoir acheter à tel ou tel endroit, ne les rendent pas impurs.

Et gloire à Jeovah pour toute chose. 

Voir le profil de l'utilisateur

Bleulagon 


Novice
Novice
Bonjour Zacharias .

Dans la lettre aux Romains, il y a quelques versets supplémentaires qui peuvent t'intéresser aussi. Et ils ont un rapport étroit avec ta question, même si cela ne saute pas aux yeux au premier abord... Je te les donne ? Les voici :

Romains 7:1. Se peut-il que vous ignoriez, frères (car je parle à des gens qui s’y connaissent en matière de loi) que la Loi domine sur un homme aussi longtemps qu’il vit ? 2. Par exemple, une femme mariée est liée par [la] loi à son mari tant qu’il est vivant, mais si son mari meurt, elle est libérée de la loi de son mari. 3. Ainsi donc, du vivant de son mari, elle serait appelée adultère si elle devenait [la femme] d’un autre homme. Mais si son mari meurt, elle est libre par rapport à sa loi, de sorte qu’elle n’est pas adultère si elle devient [la femme] d’un autre homme. 4. Ainsi, mes frères, vous de même vous êtes devenus [des hommes qui sont] morts à la Loi grâce au corps du Christ, pour devenir [la propriété] d’un autre, de celui qui a été relevé d’entre les morts, afin que nous produisions du fruit pour Dieu.

Ok ! C'est pas très évident à comprendre ce que Paul veut dire, dans le contexte de sa lettre. Alors pour t'aider un peu, voici quelques questions qui ont un rapport direct avec le discours de l'apôtre.

1°) Quelle alliance, conclue au pied du mont Sinaï, unissait la nation d'Israël et son Dieu, Jéhovah ? 
2°) En acceptant les clauses de cette alliance, avec qui la nation d'Israël s'est-elle symboliquement mariée ?(Indice Jérémie 31:31, 32).
3°) Ce "mariage" est-il toujours valide aujourd'hui ? Pourquoi ?
4°) Qui compose l'épouse du Christ ?
5°) Un juif (ou n'importe qui d'autre) encore sous l'alliance conclue au Sinaï peut-il faire partie de l'épouse de Christ, selon ce que Paul explique dans les versets cités ci-dessus ?

J'ai lu tes commentaires, sur différents topics. Je sais que tu es quelqu'un d'instruit et ayant un bon discernement spirituel. C'est pourquoi je te propose de réfléchir à ces choses sous cette forme... même si je sais très bien que le sujet est plutôt complexe. Ce n'est pas un test ! Si tu ne connais pas certaines réponses, ce n'est pas grave. Moi non plus je ne sais pas tout de la Parole de Dieu. Elle est si riche ! Nous verrons cela ensemble, si tu veux bien. 

Bien cordialement, BL.


PS. Si tu joues le jeu, nos échanges ici vont rapidement te passionner ! Je te le promets ! Examiner les choses profondes de Dieu est un régal pour l'âme.

Voir le profil de l'utilisateur http://le-bloknot-de-bleulagon.over-blog.com/

Zacharias 


Novice
Novice
@Bleulagon a écrit:Bonjour Zacharias .

Dans la lettre aux Romains, il y a quelques versets supplémentaires qui peuvent t'intéresser aussi. Et ils ont un rapport étroit avec ta question, même si cela ne saute pas aux yeux au premier abord... Je te les donne ? Les voici :

Romains 7:1. Se peut-il que vous ignoriez, frères (car je parle à des gens qui s’y connaissent en matière de loi) que la Loi domine sur un homme aussi longtemps qu’il vit ? 2. Par exemple, une femme mariée est liée par [la] loi à son mari tant qu’il est vivant, mais si son mari meurt, elle est libérée de la loi de son mari. 3. Ainsi donc, du vivant de son mari, elle serait appelée adultère si elle devenait [la femme] d’un autre homme. Mais si son mari meurt, elle est libre par rapport à sa loi, de sorte qu’elle n’est pas adultère si elle devient [la femme] d’un autre homme. 4. Ainsi, mes frères, vous de même vous êtes devenus [des hommes qui sont] morts à la Loi grâce au corps du Christ, pour devenir [la propriété] d’un autre, de celui qui a été relevé d’entre les morts, afin que nous produisions du fruit pour Dieu.

Ok ! C'est pas très évident à comprendre ce que Paul veut dire, dans le contexte de sa lettre. Alors pour t'aider un peu, voici quelques questions qui ont un rapport direct avec le discours de l'apôtre.

1°) Quelle alliance, conclue au pied du mont Sinaï, unissait la nation d'Israël et son Dieu, Jéhovah ? 
2°) En acceptant les clauses de cette alliance, avec qui la nation d'Israël s'est-elle symboliquement mariée ?(Indice Jérémie 31:31, 32).
3°) Ce "mariage" est-il toujours valide aujourd'hui ? Pourquoi ?
4°) Qui compose l'épouse du Christ ?
5°) Un juif (ou n'importe qui d'autre) encore sous l'alliance conclue au Sinaï peut-il faire partie de l'épouse de Christ, selon ce que Paul explique dans les versets cités ci-dessus ?

J'ai lu tes commentaires, sur différents topics. Je sais que tu es quelqu'un d'instruit et ayant un bon discernement spirituel. C'est pourquoi je te propose de réfléchir à ces choses sous cette forme... même si je sais très bien que le sujet est plutôt complexe. Ce n'est pas un test ! Si tu ne connais pas certaines réponses, ce n'est pas grave. Moi non plus je ne sais pas tout de la Parole de Dieu. Elle est si riche ! Nous verrons cela ensemble, si tu veux bien. 

Bien cordialement, BL.


PS. Si tu joues le jeu, nos échanges ici vont rapidement te passionner ! Je te le promets ! Examiner les choses profondes de Dieu est un régal pour l'âme.

Shalom! Je vais essayer de répondre!

1°) Quelle alliance, conclue au pied du mont Sinaï, unissait la nation d'Israël et son Dieu, Jéhovah ? 
2°) En acceptant les clauses de cette alliance, avec qui la nation d'Israël s'est-elle symboliquement mariée ?(Indice Jérémie 31:31, 32).
3°) Ce "mariage" est-il toujours valide aujourd'hui ? Pourquoi ?
4°) Qui compose l'épouse du Christ ?
5°) Un juif (ou n'importe qui d'autre) encore sous l'alliance conclue au Sinaï peut-il faire partie de l'épouse de Christ, selon ce que Paul explique dans les versets cités ci-dessus ?


1) L'alliance mosaique. 
2) Jeovah
3) Non
4) Les Chrétiens, les élus de Dieu
5) Non


Ca peut t'étonner mais je pense que je réponds comme toi à toutes ces questions. Et je pense que ce n'est pas contradictoire avec ma position.


A partir de là quelle serait ta conclusion? Que la Loi n'est plus à appliquer? Dans ce cas tu condamnes Paul:


" Quand ils l’eurent entendu, ils glorifièrent Dieu. Puis ils lui dirent : Tu vois, frère, combien de milliers de Juifs ont cru, et tous sont zélés pour la loi.
21  Or, ils ont appris que tu enseignes à tous les Juifs qui sont parmi les païens à renoncer à Moïse, leur disant de ne pas circoncire les enfants et de ne pas se conformer aux coutumes.
22  Que faire donc ? Sans aucun doute la multitude se rassemblera, car on saura que tu es venu.
23  C’est pourquoi fais ce que nous allons te dire. Il y a parmi nous quatre hommes qui ont fait un vœu ;
24  prends-les avec toi, purifie-toi avec eux, et pourvois à leur dépense, afin qu’ils se rasent la tête. Et ainsi tous sauront que ce qu’ils ont entendu dire sur ton compte est faux, mais que toi aussi tu te conduis en observateur de la loi." Actes 21:20-24



Jacques évoque ces juifs Chrétiens zelés pour la Loi. Il s'agit là d'un compliment. Des rumeurs circulent sur Paul: il serait contre la Loi de Moise. Elle est abrogée. Plus valide. Mais que fait Paul? Est ce qu'il donne raison à ses accusateurs? Non, il leurs prouve que ces rumeurs sont fausses. Il est un observateur de la Loi.


Si la Loi n'est plus valable, Paul est coupable. De plus, il circoncit Timothée en Actes 16:



Paul voulut l’emmener avec lui ; et, l’ayant pris, il le circoncit, à cause des Juifs qui étaient dans ces lieux-là, car tous savaient que son père était grec. Actes 16:3




Concernant Jérémie 31, il y a un problème dans ton interprétation:




"Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours-là, dit l’Eternel : Je mettrai ma loi au dedans d’eux, Je l’écrirai dans leur cœur ; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple." Jerémie 31:




Ecrire la Loi sur le coeur signigie la circoncision du coeur. Mais il mettra quand meme sa Loi sur notre coeur. Or, le mot Loi en Jérémie ne peut renvoyer qu'à la Loi de Moise:




C’est parce que vous avez brûlé de l’encens et péché contre l’Eternel, parce que vous n’avez pas écouté la voix de l’Eternel, et que vous n’avez pas observé sa loi, ses ordonnances, et ses préceptes, c’est pour cela que ces malheurs vous sont arrivés, comme on le voit aujourd’hui." Jérémie 44:23

La Loi de Dieu définit le péché.

"7 ¶  La loi du Seigneur est immaculée, elle convertit les âmes; le témoignage du Seigneur est fidèle, il donne la sagesse aux enfants." Psaume 19:7

La Loi de Dieu est parfaite et donne la sagesse.

Ainsi je garderai ta loi continuellement, pour toujours et toujours.
45 ¶  Et je marcherai en liberté, car je recherche tes préceptes." Psaume 119:44-45

La Loi est la liberté.

"Enseigne-leur les ordonnances et les lois ; et fais-leur connaître le chemin qu’ils doivent suivre, et ce qu’ils doivent faire." Exode 18:20

La Loi est le chemin.

"Ta justice est une justice éternelle, Et ta loi est la vérité." Psaume 119:142

La Loi est la vérité.

Les commandements de la loi sont une lampe, une lumière; c’est la voie de vie, c’est la correction et la discipline," Proverbes 6:23

La Loi est une lumière.





"Quiconque détourne son oreille pour ne point entendre la loi, sa prière sera en abomination au Seigneur." Proverbes 28:9





Voilà si tu peux me dire ce que tu en penses!

Voir le profil de l'utilisateur

Bleulagon 


Novice
Novice
Merci pour ta longue réponse, Zacharias. Cela fait plaisir de discuter avec quelqu'un qui ne cherche pas la polémique, sur ce site : ça change !

Mes réponses sont effectivement les mêmes que les tiennes :

1) L'alliance mosaique, ou alliance de la Loi. 
2) Jéhovah était l'époux. La nation d'Israël était l'épouse.
3) Non, parce que la nation d'Israël s'est montrée infidèle. (Jérémie 3:6, 20)
4) Les Chrétiens oints de l'esprit de Dieu.
5) Non ?

Tu réponds non à la dernière question, et c'est bien ce qu'explique Paul dans Romains 7:1 à 4. Pourtant, tu me dis ensuite :

A partir de là quelle serait ta conclusion? Que la Loi n'est plus à appliquer? Dans ce cas tu condamnes Paul

En fait, Paul se condamne lui-même, si on veut aller par là !

Paul explique qu'un juif, sous l'alliance de Loi, était marié symboliquement à Jéhovah Dieu. Or, Dieu a divorcé d'avec sa "femme" terrestre à cause de son infidélité. Ce faisant, il a rendu caduque l'alliance qui le liait à la nation d'Israël, c'est à dire l'alliance Mosaïque. Cette alliance n'est plus valide. Et Paul précise donc : Si un juif veut accepter l'invitation de Jésus et faire partie des membres qui composent son "épouse", il doit accepter cet acte de divorce de Dieu qui le libère de l'alliance de la Loi. Si un juif veut rester sous cette alliance rendue caduque par Dieu il ne peut "épouser" Jésus ! Parce qu'il ne peut être "l'épouse" de deux maris, Jéhovah Dieu ET Jésus ! Ce serait un adultère.

Puisque Paul explique cela dans sa lettre aux Romains, pourquoi a-t-il agit comme l'indique les textes que tu cites, lui qui était juif ? Ses manières d'agir l'ont-elles disqualifiées, l'empêchant de devenir membre de l'épouse du Christ ? J'ai fait des recherches sur ce sujet. Je t'en livre le résultat :
Il est incontestable que l’apôtre Paul reconnaissait que les chrétiens n’étaient pas liés par la Loi de Moïse. Romains 7:6 ; 6:14 ; Galates. 5:18.

Toutefois, cela ne signifie pas que l’apôtre considérait l’observation des exigences de la Loi comme un péché. Il écrivit : “La loi, pour sa part, est donc sainte, et le commandement est saint et juste et bon.” (Romains 7:12). Il voulait dire que les serviteurs de Dieu ne sont pas tenus de suivre la Loi pour plaire à Jéhovah et obtenir le salut. Par exemple, ce n’est pas pécher que se faire circoncire ; ce n’est pas un acte contraire au christianisme. Mais ce serait une erreur de croire qu’un chrétien doit être circoncis pour être sauvé. — Actes 15:1, 2, 5, 22-29 ; 16:3.

Lorsque Paul se trouva à Jérusalem, au terme de son troisième voyage missionnaire, les chrétiens constituant le collège central lui dirent que les Juifs éprouvaient beaucoup de ressentiment à son égard. Ajoutant foi aux rumeurs, les Juifs pensaient que Paul avait prêché violemment contre la Loi de Moïse. Comme nous venons de le voir, ils se trompaient. C’est pourquoi, afin que cela soit démontré aux yeux de tous, Jacques et les aînés spirituels donnèrent à Paul le conseil suivant : “Nous avons quatre hommes qui sont liés par un vœu. Prends ces hommes avec toi et purifie-toi cérémoniellement avec eux et charge-toi de leurs frais, pour qu’ils puissent se faire raser la tête. Et tous sauront qu’il n’y a rien de fondé dans les rumeurs qu’ils ont entendu dire à ton sujet, mais que tu marches d’une manière ordonnée, gardant toi-même la Loi.” — Actes 21:23, 24.

C’est ce que firent Paul et les quatre chrétiens qui avaient prononcé un vœu (Actes 21:26). Il ne s’agissait pas d’un acte d’apostasie ou d’un compromis avec le christianisme. Ils démontraient par là que les prescriptions juives concernant les vœux n’étaient pas devenues mauvaises par le simple fait que les chrétiens n’étaient plus dans l’obligation de les suivre. Ce n’était pas comme s’ils avaient offert de l’encens à une divinité païenne, ce qui aurait été précisément contraire au véritable culte chrétien. Leur action n’était pas mauvaise en soi, mais allait ruiner les préjugés des Juifs et permettre à beaucoup d’autres personnes d’entendre la bonne nouvelle du salut que Paul désirait ardemment prêcher.
En résumé, Paul ne combattait pas la Loi ou ses dispositions ; il montrait simplement que les chrétiens n’étaient pas tenus par Dieu de s’y conformer. Dans la mesure où les dispositions de la Loi ne violaient pas les nouvelles vérités chrétiennes, il n’y avait pas d’objection formelle à faire ce que Dieu avait prescrit sous la Loi. En la circonstance, Paul agit pour ne pas décourager inutilement les Juifs d’écouter la bonne nouvelle au sujet de Jésus Christ (Actes 21:24, 26 ; 1Corinthiens 9:20). Dans le même ordre d’idées, l’apôtre expliqua que, même si un aliment était pur en lui-même, il préférait s’en abstenir plutôt que d’en manger au risque de faire trébucher son frère (Romains 14:14, 15, 20, 21 ; 1Corinthiens 8:13). En tout cela Paul montra qu’il se souciait beaucoup du salut d’autrui et fit tout ce qui était en son pouvoir pour y aboutir. C’est pourquoi il put dire : “ Je suis pur du sang de tous les hommes. ” — Actes 20:26 ; 18:6.


Ton avis sur ça ?

Voir le profil de l'utilisateur http://le-bloknot-de-bleulagon.over-blog.com/

Zacharias 


Novice
Novice
@Bleulagon a écrit:Paul explique qu'un juif, sous l'alliance de Loi, était marié symboliquement à Jéhovah Dieu. Or, Dieu a divorcé d'avec sa "femme" terrestre à cause de son infidélité. Ce faisant, il a rendu caduque l'alliance qui le liait à la nation d'Israël, c'est à dire l'alliance Mosaïque. Cette alliance n'est plus valide. Et Paul précise donc : Si un juif veut accepter l'invitation de Jésus et faire partie des membres qui composent son "épouse", il doit accepter cet acte de divorce de Dieu qui le libère de l'alliance de la Loi. Si un juif veut rester sous cette alliance rendue caduque par Dieu il ne peut "épouser" Jésus ! Parce qu'il ne peut être "l'épouse" de deux maris, Jéhovah Dieu ET Jésus ! Ce serait un adultère.

Le problème c'est que tu confonds Alliance et Loi. Or, l'alliance est c'est le sang,  pas à la loi. C'est le grand contresens qui selon moi est responsable de cette méprise concernant la Loi de Moise. Si la Loi de Moise est liée à l'Alliance Mosaique, le changement d'Alliance ne signifie pas un changement de Loi. 

C'est pour celà que dans Jérémie, Dieu dit qu'il mettra ses lois sur notre coeur. Ses lois ne peut y désigner que les lois de Moise. Tout le contexte est autour du respect de ces lois. 

Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d’une vache, répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté de la chair,
14  combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s’est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant !
15 ¶  Et c’est pour cela qu’il est le médiateur d’une nouvelle alliance, afin que, la mort étant intervenue pour le rachat des transgressions commises sous la première alliance, ceux qui ont été appelés reçoivent l’héritage éternel qui leur a été promis.
16  Car là où il y a un testament, il est nécessaire que la mort du testateur soit constatée.
17  Un testament, en effet, n’est valable qu’en cas de mort, puisqu’il n’a aucune force tant que le testateur vit.
18  Voilà pourquoi c’est avec du sang que même la première alliance fut inaugurée.
19  Moïse, après avoir prononcé devant tout le peuple tous les commandements de la loi, prit le sang des veaux et des boucs, avec de l’eau, de la laine écarlate, et de l’hysope ; et il fit l’aspersion sur le livre lui-même et sur tout le peuple,
20  (9-19) en disant : (9-20) Ceci est le sang de l’alliance que Dieu a ordonnée pour vous. Hébreux 9:13:20

Le changement d'Alliance, c'est le changement de sang: le sang temporaire des boucs etc qui ne purifient que temporairement sont remplacés par le sang du Christ qui sauve éternellement. Mais celà ne signifie pas que la Loi de Moise est abolie.

Avant, on obéissait la Loi pour se justifier devant Dieu, maintenant, on l'obéit parce qu'on a déjà été sauvé par Dieu:

Il dit encore la parabole que voici à certains qui étaient convaincus d’être justes et qui méprisaient tous les autres:
10  "Deux hommes montèrent au temple pour prier; l’un était Pharisien et l’autre collecteur d’impôts.
11  Le Pharisien, debout, priait ainsi en lui-même: O Dieu, je te rends grâce de ce que je ne suis pas comme les autres hommes, qui sont voleurs, malfaisants, adultères, ou encore comme ce collecteur d’impôts.
12  Je jeûne deux fois par semaine, je paie la dîme de tout ce que je me procure.
13  Le collecteur d’impôts, se tenant à distance, ne voulait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine en disant: O Dieu, prends pitié du pécheur que je suis.
14  Je vous le déclare: celui-ci redescendit chez lui justifié, et non l’autre, car tout homme qui s’élève sera abaissé, mais celui qui s’abaisse sera élevé." Luc 18:9-14

@Bleulagon a écrit:Il est incontestable que l’apôtre Paul reconnaissait que les chrétiens n’étaient pas liés par la Loi de Moïse. Romains 7:6 ; 6:14 ; Galates. 5:18.

Je pense justement que c'est contestable!

J'ai répondu au dessus pour Romains 7. Maintenant Romains 6:14:

 "Car le péché n’aura plus d’empire sur vous, puisque vous n’êtes plus sous la loi, mais sous la grâce."

Je pense que le contexte infirme complètement ton interprétation qu'il s'agirait de la Loi de Moise ici. 

Ne mettez plus vos membres au service du péché comme armes de l’injustice, mais, comme des vivants revenus d’entre les morts, avec vos membres comme armes de la justice, mettez-vous au service de Dieu.
14  Car le péché n’aura plus d’empire sur vous, puisque vous n’êtes plus sous la loi, mais sous la grâce.
15  Quoi donc? Allons-nous pécher parce que nous ne sommes plus sous la loi, mais sous la grâce? Certes non!
16  Ne savez-vous pas qu’en vous mettant au service de quelqu’un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice?
17  Rendons grâce à Dieu: vous étiez esclaves du péché, mais vous avez obéi de tout votre coeur à l’enseignement commun auquel vous avez été confiés;
18  libérés du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. Romains 6:13-18

Paul évoque ici la moralité des Chrétiens. Le fait de ne plus pecher. Il explique que la Loi dont ils étaient esclaves du péché. Que cette Loi conduit à la mort. Est ce possible qu'il s'agisse de a Loi de Moise? Impossible:

Anéantissons-nous donc la loi par la foi ? Loin de là ! Au contraire, nous confirmons la loi. Romains 3:31


Si Romains 6:13 évoque la Loi de Moise, cela veut dire qu'en Romains 3:31 Paul dit "Anéantissons nous donc la loi qui mène à la mort et au péché et rend esclave, par la foi? Loin de la! Au contraire, nous confirmons la loi qui mène à la mort et au péché et rend esclave" 


La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon. Romains 7:12



Si Romains 6 concerne la Loi de Moise, alors il faut lire Romains 7:12 ainsi, "La loi qui mène à la mort et au péché et rend esclave est donc sainte, et le commandement est saint, juste et bon".


Et déclarer que la Loi de Moise est un esclavage contredit le Roi David, car il affirme que la Loi est la Liberté:


Ainsi je garderai ta loi continuellement, pour toujours et toujours.
45 ¶  Et je marcherai en liberté, car je recherche tes préceptes." Psaume 119:44-45


En conclusion, voir Romains 6 au sujet de la Loi de Moise fait violence à Paul, et le rend totalement contradictoire.


Pour comprendre de quoi parle Romains 6, il faut comprendre que Paul évoque de nombreuses lois différentes dans ses écrits:


1) La Loi de Dieu (Romains 3:31; 7:22-25; 8:7) 2) La Loi du péché (Romains 7:23-25) 3) La Loi du péché et de la mort (Romains 8:2) 4) La Loi de l'Esprit de vie (Romains 8:2) 5) La Loi de la Foi (Romains 3:27) 6) La Loi de justice (Romains 9:31) 7) La Loi du Christ (1 Corinthians 9:21) 



Maintenant revenons à Romains 6:14:

"Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce."

Le péché n'aura pas de pouvoir sur vous...Car vous n'etes pas sous la Loi. Pourquoi y voir a Loi Mosaique, quand Paul évoque la Loi du péché? La Loi du péché semble plus indiquer pour évoquer le pouvoir du péché, qui "rend esclave du péché". 

 Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur !… Ainsi donc, moi-même, je suis par l’entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché. Romains 7:25

Paul dit qu'il est esclave de la Loi de Dieu, et par la chair, esclave de la Loi du péché. Clairement, le contexte de Romains 6:14 ne laisse place qu'au sens de Loi du péché, et non Loi de Moise. La Loi de Moise est la Loi de Dieu dont parle Paul:

Ils lisaient dans le livre de la Loi de Dieu, de manière distincte, en en donnant le sens, et ils faisaient comprendre ce qui était lu. Néhémie 8:8

De plus, Jean écrit:

 Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi. 1 Jean 3:4

Si pecher signifie transgresser la Loi, et qu'on lit en Romains 6:12, " Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n’obéissez pas à ses convoitises.", alors ton interprétation conduit à faire se contredire Paul et Jean. 

Et la meilleure preuve que Romains 6:14 évoque la Loi du péché non la Loi de Moise vient de Paul, qui conclut sur ce sujet(Chapitres 6 et 7):

 Il n’y a donc, maintenant, plus aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ.
2  Car la loi de l’Esprit qui donne la vie en Jésus Christ m’a libéré de la loi du péché et de la mort. Romains 8:1-2

Je crois que tu seras d'accord avec mon exégèse.

Je répondrai aux autres passages dans le prochain post.

Voir le profil de l'utilisateur

Zacharias 


Novice
Novice
@Bleulagon a écrit:Il est incontestable que l’apôtre Paul reconnaissait que les chrétiens n’étaient pas liés par la Loi de Moïse. Romains 7:6 ; 6:14 ; Galates. 5:18.

Maintenant Galates 5:18:

 Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair.
17  Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.
18  Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi.
19  Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution,
20  l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes,
21  l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu.
22  Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité,
23  (5-22) la douceur, la tempérance ; (5-23) la loi n’est pas contre ces choses. Galates 5:16-23

Tout d'abord, on peut constater que le sujet est plus ou moins identitque à celui de Romains 6: la moralité des Chrétiens. Comment Paul utilise le mot Loi dans ce passage?

18  Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi.
22  Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité,
23  (5-22) la douceur, la tempérance ; (5-23) la loi n’est pas contre ces choses. 

Si le verset 18 nous dit que nous ne sommes pas sous la Loi de Moise, alors pourquoi Paul nous dit il au verset 23 que la Loi de Moise n'est pas contre les fruits de l'Esprit? Si la Loi rend esclave du péché, comment peut elle ne pas etre contre les fruits de l'Esprit. Il y a un sens qui m'a l'air forcé sur le texte ici, qui le rend difficilement compréhensible. Si la Loi de Moise n'a plus d'autorité sur nous, pourquoi se soucier qu'elle soit ou non contre le fruit de l'Esprit?

"18  Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi.
19  Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution,
20  l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes,
21  l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables" Galates 5:18-21

Est ce que la Loi de Moise produit réellement l'impudicité, l'idolatrie et la magie? Si la réponse est non, il est évident que Galates 5:18 n'évoque pas la Loi de Moise, mais la Loi du péché, comme en Romains 6:14 et Romains 8:1-2. Le sujet traité est le meme qu'en Romains 6.

Voir le profil de l'utilisateur

Zacharias 


Novice
Novice
@Bleulagon a écrit:Il voulait dire que les serviteurs de Dieu ne sont pas tenus de suivre la Loi pour plaire à Jéhovah et obtenir le salut. Par exemple, ce n’est pas pécher que se faire circoncire ; ce n’est pas un acte contraire au christianisme. Mais ce serait une erreur de croire qu’un chrétien doit être circoncis pour être sauvé. — Actes 15:1, 2, 5, 22-29 ; 16:3

Exactement!!!! C'est exactement cela. Tout le message de Paul est que la Loi de Moise ne nous sauve pas, ne nous justifie pas devant Dieu. Seule la Foi en Christ nous justifie. La Circoncision est une bonne chose, une ordonnance divine, mais ce n'est pas la circoncision qui sauve. Comme le Bapteme. Mais tu commets une seule erreur: "Actes 15:1, 2, 5, 22-29 ; 16:3." Actes 15:5 n'a rien à avoir avec Actes 15:1:


" Quelques hommes, venus de la Judée, enseignaient les frères, en disant: Si vous n’êtes circoncis selon le rite de Moïse, vous ne pouvez être sauvés." Actes 15:1
"Alors quelques-uns du parti des pharisiens, qui avaient cru, se levèrent, en disant qu’il fallait circoncire les païens et exiger l’observation de la loi de Moïse." Actes 15:5

Le verset 1 désigne ceux prétendant que la Loi de Moise justifie, le verset 5 présente une autre position: la Loi de Moise doit etre observée par les gentils nouveaux venus dans la Foi. Il s'agit de 2 positions différentes. Il s'agit d'ailleurs des 2 seules positions d'Actes 15, mais il faudrait un autre poste pour en discuter.

@Bleulagon a écrit:C’est ce que firent Paul et les quatre chrétiens qui avaient prononcé un vœu (Actes 21:26). Il ne s’agissait pas d’un acte d’apostasie ou d’un compromis avec le christianisme. Ils démontraient par là que les prescriptions juives concernant les vœux n’étaient pas devenues mauvaises par le simple fait que les chrétiens n’étaient plus dans l’obligation de les suivre.

Sauf que le contexte d'Actes 21 n'est pas de montrer aux chrétiens que la Loi n'est pas mauvaise, mais Paul qui prouve aux juifs croyants zélés pour la Loi que Paul aussi est obéissant à a Loi, et que s'ils ont entendu le contraire, il ne s'agit que de rumeurs infondées et fausses.

@Bleulagon a écrit:En la circonstance, Paul agit pour ne pas décourager inutilement les Juifs d’écouter la bonne nouvelle au sujet de Jésus Christ (Actes 21:24, 26 ; 1Corinthiens 9:20).

C'est forcer un peu la chose. Actes 21:

" Et ainsi tous sauront que ce qu’ils ont entendu dire sur ton compte est faux, mais que toi aussi tu te conduis en observateur de la loi."

Il ne s'agit pas de décourager ou non les juifs, mais de montrer qu'il obéit à la Loi. Ce sont 2 choses différentes. 

 Car, bien que je sois libre à l’égard de tous, je me suis rendu le serviteur de tous, afin de gagner le plus grand nombre.
20  Avec les Juifs, j’ai été comme Juif, afin de gagner les Juifs ; avec ceux qui sont sous la loi, comme sous la loi quoique je ne sois pas moi-même sous la loi, afin de gagner ceux qui sont sous la loi ;
21  avec ceux qui sont sans loi, comme sans loi quoique je ne sois point sans la loi de Dieu, étant sous la loi de Christ, afin de gagner ceux qui sont sans loi. 1 Cor 9:19-21


Le problème ici, est qu'il y a 3 catégories en vu, et non pas 2:

Avec les Juif, comme Juif
Avec ceux sois la loi, comme sous la loi
Avec ceux sans loi, comme sans loi

A partir de là, on constate 3 catégories: les juifs, ceux sous la Loi du péché, ceux sans loi du tout. 

"quoique je ne sois point sans la loi de Dieu, étant sous la loi de Christ, afin de gagner ceux qui sont sans loi." 

Qu'est ce que la Loi de Dieu? Si la Loi de Dieu est différente de la Loi de Moise, alors il y a un gros problème:

Ils lisaient distinctement dans le livre de la loi de Dieu, et ils en donnaient le sens pour faire comprendre ce qu’ils avaient lu. Néhémie 8:8

Une fois que l'on a identifié les différents types de Lois dont parle Paul, il ne reste plus grand chose pour défendre une supposée abrogation de la Loi Mosaique.

@Bleulagon a écrit:Dans le même ordre d’idées, l’apôtre expliqua que, même si un aliment était pur en lui-même, il préférait s’en abstenir plutôt que d’en manger au risque de faire trébucher son frère (Romains 14:14, 15, 20, 21 ; 1Corinthiens 8:13). 

Etant donné que mon post est justement sur Romains 14:14, est ce que tu peux y répondre et me dire ce que tu en penses?

Voir le profil de l'utilisateur

Bleulagon 


Novice
Novice
@ Zacharias. Je vais être très pris par mon boulot tout ce WE. Je te prie donc de patienter un peu. Ma réponse arrive... doucement !

Bien cordialement.

PS. En tout cas, bravo pour ta réponse fleuve ! Cela a dû te prendre des plombes pour écrire tout ça avec les recherches que cela exige ! Je compte bien faire honneur à tes efforts à mon tour... dès que possible.

Voir le profil de l'utilisateur http://le-bloknot-de-bleulagon.over-blog.com/

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum