Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Tumadir 


Averti
Averti
Le 23 mars dernier, le Ministre indien de l’Intérieur, Rajnath Singh a appelé au lancement d’un débat national sur la question de la conversion, et une éventuelle loi anti-conversion sur le plan fédéral. Le sujet des conversions est très sensible en Inde, nation où les tensions religieuses sont vives, et où les nationalistes souhaitent protéger une société majoritairement hindoue.

Le ministre fédéral de l’Intérieur favorable à une loi anti-conversion

C’est à l’occasion d’une Conférence des commissions des Minorités de l’Etat le 23 mars que le Ministre a mis en avant cette question sensible qui fait régulièrement débat au sein des autorités politiques en Inde. Pour lui, il est nécessaire d’adopter une loi interdisant les conversions religieuses. Selon lui, se convertir n’est pas nécessaire, et affirmer le choix d’une religion plutôt qu’une autre est inutile. « Avons-nous besoin d’imposer la suprématie de notre Foi sur les autres ? Ne pouvons-nous pas décider que servir l’humanité est bien ? Mais pourquoi les individus doivent se convertir à une autre foi ? » C’est en ces termes que l’homme politique indien s’est prononcé pour défendre la nécessité d’une telle loi.

Cela dit, le fait même de prendre le temps de légiférer afin de prohiber une liberté de choisir et de changer de religion est futile. De plus, contrairement à ce que pense le Ministre, la conversion n’a pas pour objectif de montrer une suprématie religieuse.

D’ailleurs, les libéraux s’opposent à une telle loi, et dénoncent la confusion insinuée entre liberté de religion, liberté de conversion, et que finalement la liberté de religion comprend même la liberté de changer de confession religieuse. Chaque individu est après tout libre d’accepter ou de rejeter ce qu’il croit être dans son intérêt.

« Protéger la religion hindoue », une nécessité pour le parti BJP

Les actuels changements démographiques de l’Inde créent une inquiétude chez certaines personnalités politiques, notamment les partis nationalistes, comme le parti BJP (Bharatiya Janata Party) Parti du peuple indien. Ce parti prône l’idéologie de l’hindutva, selon laquelle la nation indienne est dans son essence hindoue. Pour ses partisans, il est nécessaire de protéger la religion hindoue qui serait menacée par les religions musulmanes et chrétiennes. Pourtant, les hindous restent la communauté religieuse très majoritaire du pays.

En réalité, les conversions ne sont pas les seules responsables de ces changements au sein de la population indienne. La différence des taux de fécondité explique par exemple que la communauté musulmane est en forte croissance.

Depuis quelques mois, les tensions sont vives entre les communautés musulmanes, hindoues, et même chrétiennes. Au delà de ces tensions, c’est une bataille de qui attirera le plus d’adeptes.

Ce n’est pas la première fois qu’une loi sur le thème des conversions est mis proposée. Il existe déjà une loi datant de 2013 sur la restriction des conversions. Baptisée, « Liberté des Actes de Religion », elle a en réalité pour objectif de lutter contre les conversions « frauduleuses ou forcées ». La loi controversée avait largement été dénoncée par des associations à la suite de son adoption par l’Assemblée législative.

Mais une loi interdisant totalement les conversions ne pourrait en principe être adoptée en raison de ses contradictions avec les principes même de la Constitution de l’Union indienne.

Selon une récente étude du think tank Pew Research Center, l’Inde, deviendra le plus grand pays musulman au monde, et dépassera ainsi l’Indonésie. Mais les hindous resteront beaucoup plus nombreux que les musulmans. La population hindoue connaîtra une légère baisse selon les chiffres de l’étude (80% aujourd’hui, pour passer à 77% en 2050).
http://www.ajib.fr/2015/04/inde-le-ministre-de-linterieur-rajnath-singh-propose-un-debat-national-sur-la-question-de-la-conversion-et-dune-loi-linterdisant/

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum