Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

@Pierre-Elie Suzanne a écrit:  Jean le Baptiste est encore un homme de l'Ancienne Alliance. Il connait Dieu, il est le plus grand des prophète ! Mais jamais il ne Le connaîtra aussi bien que le plus petit des chrétiens.
rayessafa dit :

et dire que c'est lui qui a baptisé Dieu .. jésus !!!?  


Exact ! C'est Jean Baptiste qui a baptisé Jésus. Cela suffit effectivement pour que Jean le Baptiste soit le plus grand des enfants des hommes (bien plus grand que Mahomet, donc) !
D'ailleurs, avec une perception de Dieu très exact, Jean Baptiste ne voulait pas baptiser Jésus. C'est Jésus qui l'a obligé à le faire.

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@rayessafa a écrit:
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:  Jean le Baptiste est encore un homme de l'Ancienne Alliance. Il connait Dieu, il est le plus grand des prophète ! Mais jamais il ne Le connaîtra aussi bien que le plus petit des chrétiens.
et dire que c'est lui qui a baptisé Dieu .. jésus !!!?
Il a baptisé Jésus, pas Dieu !

Voir le profil de l'utilisateur
@vulgate a écrit:
Il a baptisé Jésus, pas Dieu !


Il a baptisé Jésus, donc Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:
@vulgate a écrit:
Il a baptisé Jésus, pas Dieu !

Il a baptisé Jésus, donc Dieu.
Jésus n'est pas égal à son Dieu et Père.

La Bible montre que Jésus Christ est subordonné à Dieu, et une personne subordonnée à une autre ne peut pas être Dieu, car Dieu n'est subordonné à personne !

1 Cor. 15:28 (Parole vivante):" Lorsque tout se trouvera [...] amené sous son autorité, alors le Fils lui-même rendra hommage à Celui qui lui aura tout soumis et se placera sous son autorité. Ainsi Dieu sera, pour tous et en tous, le souverain incontesté. "

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

vulgate 


Averti
Averti
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:
@vulgate a écrit:
Il a baptisé Jésus, pas Dieu !


Il a baptisé Jésus, donc Dieu.
Non, Jésus n'est pas Dieu, et il ne l'a jamais prétendu !

Voir le profil de l'utilisateur
vulgate : a écrit:Il a baptisé Jésus, pas Dieu !
Pierre-Elie Suzanne :
Il a baptisé Jésus, donc Dieu.
vulgate: 
Non, Jésus n'est pas Dieu, et il ne l'a jamais prétendu !


"Moi et le Père nous sommes un " (Jean 10, 30).

Voir le profil de l'utilisateur

rayessafa 


Résident
Résident
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:
vulgate : a écrit:Il a baptisé Jésus, pas Dieu !
Pierre-Elie Suzanne :
Il a baptisé Jésus, donc Dieu.
vulgate: 
Non, Jésus n'est pas Dieu, et il ne l'a jamais prétendu !


"Moi et le Père nous sommes un " (Jean 10, 30).



il te faut juste comprendre ce verset et tu saura ce que c'est :

Jean
17.21
afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu'eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m'as envoyé.


bon Dieu , mais c'est assez facile à comprendre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!





Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:
vulgate : a écrit:Il a baptisé Jésus, pas Dieu !
Pierre-Elie Suzanne :
Il a baptisé Jésus, donc Dieu.
vulgate: 
Non, Jésus n'est pas Dieu, et il ne l'a jamais prétendu !


"Moi et le Père nous sommes un " (Jean 10, 30).
Sauf que, à la lumière de Jean 17:21, ta citation (Jean 10:30) ne démontre en rien que Jésus serait Dieu !

Voir le profil de l'utilisateur
@vulgate a écrit:

Sauf que, à la lumière de Jean 17:21, ta citation (Jean 10:30) ne démontre en rien que Jésus serait Dieu !

Jésus est Dieu car la Bible le dit :



I / Affirmation de la divinité du Christ dans l'Ancien Testament :

2 Samuel 7 : 12-14 : « Et quand tes jours (ceux de David) seront accomplis et que tu seras couché avec tes pères, j'élèverai ta descendance après toi, celui qui sera issu de tes entrailles, et j'affermirai sa royauté. C'est lui qui bâtira une maison en mon Nom et j'affermirai pour toujours son trône royal. Je serais pour lui un père et il sera pour moi un fils... Ta maison et ta royauté subsisteront à jamais devant toi ; ton trône sera affermi à jamais. ».
Psaume 2 : 7 : « Je publierai le décret de Yahvé : Il m'a dit : « Tu es mon fils, moi, aujourd'hui, je t'ai engendré. ».
Isaïe 9 : 5 : « Car un Enfant nous est né, un Fils nous a été donné, il a reçu le pouvoir sur ses épaules et on lui a donné ce non : Conseiller merveilleux, Dieu fort, Père-éternel, Prince de Paix »  
Jérémie 23 : 5-6 : « Voici les jours ou je susciterai à David un germe juste... Et voici le Nom dont on l’appellera : « Yahvé-notre-Justice. » ».
II ) Affirmation de la divinité du Christ dans les Évangiles :
Jean 1: 1-2 : « Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu. Il était au commencement auprès de Dieu. Tout fut par lui et sans lui rien ne fut. »
Jean 1: 14 : « Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu'il tient de son Père comme Unique-Engendré , plein de grâce et de vérité. ».
Jean 1: 18 : « Nul n’a jamais vu Dieu ; le Fils Unique-Engendré, qui est dans le sein du Père, lui, l’a fait connaître. ».
Matthieu 1 : 23 : « Voici que la vierge concevra et enfantera un fils, et on l'appellera du nom d'Emmanuel, ce qui se traduit : « Dieu avec nous » . (Bible de Jérusalem)
à rapprocher de l'annonce d' Isaïe 7 : 14 : « C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici, la jeune fille nubile [la vierge] est enceinte, elle va enfanter un fils et elle lui donnera le nom d'Emmanuel. »
Jean 5 : 18 : « Aussi les Juifs n'en cherchaient que davantage à le tuer, puisque, non content de violer le sabbat, il appelait encore Dieu son propre Père, se faisant égal à Dieu. ».
Jean 10 : 30 : « Moi et le Père nous sommes un. ».

Jean 10: 33 : « Les Juifs lui répondirent : « Ce n'est pas pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème et parce que toi, n'étant qu'un homme, tu te fais Dieu. »

Jean 14 : 10 : «Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même : mais le Père demeurant en moi fait ses œuvres ».  
Jean 14 : 9 : « Jésus lui dit : « Voilà si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ? Qui m'a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : « Montre-nous le Père ! » ? »
Jean 20 : 28 : « Thomas lui répondit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » »
alors que le Deutéronome (32 : 39) dit : « Sachez donc que c'est moi qui suis Dieu, Et qu'il n'y a point de dieu près de moi ». 
L'unicité de Dieu est donc absolue, et on n'adore que Dieu : Luc 4 : 8 : « Et Jésus lui dit : « Il est écrit : Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et à lui seul tu rendras un culte. » ».
Luc 24 : 52 Lors de l’ascension du Christ, les disciples... : « Pour eux, après l'avoir adoré, ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie ».
 
III ) Le fameux " Je suis" Yahvé, au travers de la Bible :
Exode 3 : 13-15 : « Moïse dit à Dieu : « Voici, je vais trouver les Israélites et je leur dis : « Le Dieu de vos pères m’a envoyé vers vous. » Mais s’ils me disent : « Quel est son nom ?, que leur dirai-je ? » Dieu dit à Moïse : « Je suis celui qui est. » Et il dit : « Voici ce que tu diras aux Israélites: « Je suis » m’a envoyé vers vous. » »
Jean 17 : 5 : « Et maintenant, Père, glorifie-moi auprès de toi, de la gloire que j’avais auprès de toi, avant que fût le monde. ».
Jean 8 : 56-59 : Le Christ dit aux juifs : « Abraham, votre père, exulta à la pensée qu'il verrait mon Jour. Il l'a vu et fut dans la joie. »
Les Juifs lui dirent alors : « Tu n'as pas 50 ans, et tu as vu Abraham ! » Jésus leur dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham existât, Je Suis. Ils ramassèrent alors des pierres pour les lui jeter ; mais Jésus se déroba et sortit du Temple. »
».
Jean 8 : 24-28 : « Je vous ai donc dit que vous mourrez dans vos péchés. Car si vous ne croyez pas que Je Suis (Yahvé), vous mourrez dans vos péchés. » Ils lui disaient donc : « Qui es-tu ? » Jésus leur dit : « Dans le principe (dès le commencement) ce que je vous dis. J'ai sur vous beaucoup à dire et à juger ; mais celui qui m'a envoyé est véridique et je dis au monde ce que j'ai entendu de lui. » Ils ne comprirent pas qu'il leur parlait du Père. Jésus leur dit donc : « Quand vous aurez élevé le Fils de l'homme, alors vous saurez que Je Suis (Yahvé). » ».
Jean 18 : 3-6 : Arrestation de Jésus « Judas donc, menant la cohorte et des gardes détachés parles grands prêtres et les Pharisiens, vient là avec des lanternes, des torches et des armes. Alors Jésus, sachant tout ce qui allait lui advenir, sortit et leur dit : « Qui cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Jésus le Nazôréen. » Il leur dit : « Je suis. » Or Judas, qui le livrait, se tenait là, lui aussi, avec eux. Quand Jésus leur eut dit : « Je suis », ils reculèrent et tombèrent à terre. »

IV ) Le Christ agit avec la puissance de Dieu sans en référer à Dieu :
Jean 14 : 12-14 : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera, lui aussi, les œuvres que je fais ; et il en fera même de plus grandes, parce que je vais vers le Père. Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. » .
Marc 2 : 7 : « Comment celui-là parle-t-il ainsi ? Il blasphème ! Qui peut remettre les péchés, sinon Dieu seul ? ». 
Luc 5 : 17-26 : « Un jour Jésus enseignait. Des pharisiens et des docteurs de la loi étaient là assis, venus de tous les villages de la Galilée, de la Judée et de Jérusalem ; et la puissance du Seigneur se manifestait par des guérisons. Et voici, des gens, portant sur un lit un homme qui était paralytique, cherchaient à le faire entrer et à le placer sous ses regards. Comme ils ne savaient par où l'introduire, à cause de la foule, ils montèrent sur le toit, et ils le descendirent par une ouverture, avec son lit, au milieu de l'assemblée, devant Jésus.
Voyant leur foi, Jésus dit : « Homme, tes péchés te sont pardonnés. »

Les scribes et les pharisiens se mirent à raisonner et à dire : « Qui est celui-ci, qui profère des blasphèmes ? Qui peut pardonner les péchés, si ce n'est Dieu seul ? »
Jésus, connaissant leurs pensées, prit la parole et leur dit : « Quelles pensées avez-vous dans vos cœurs ? Lequel est le plus aisé, de dire : Tes péchés te sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi, et marche ? Or, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés : Je te l'ordonne, dit-il au paralytique, lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison. »
Et, à l'instant, il se leva en leur présence, prit le lit sur lequel il était couché, et s'en alla dans sa maison, glorifiant Dieu.
Tous étaient dans l'étonnement, et glorifiaient Dieu; remplis de crainte, ils disaient : Nous avons vu aujourd'hui des choses étranges.
»
Jean 16 : 15 : « Tout ce que le Père a est à moi ; c'est pourquoi j'ai dit qu'il prend de ce qui est à moi, et qu'il vous l'annoncera. »

V) Affirmation de la divinité du Christ dans les Épîtres :
1/ Dans celles de Paul :
Philippiens 2 : 6-7 : « Lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu. Mais il s'anéantit lui-même, prenant condition d'esclave, et devenant semblable aux hommes. ».
Romains 9 : 5 : «...Et les patriarches, de qui le Christ est issu selon la chair, lequel est au-dessus de tout, Dieu béni éternellement ! Amen. »  
1 Timothée 3 : 16 : « Et sans contredit le mystère de la piété est grand, Dieu a été manifesté en chair, a été vu des anges a été prêché aux nations, a été élevé dans la gloire » 
 
Tite 2 : 13 : « En attendant la bienheureuse espérance et l'Apparition de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur, le Christ Jésus, qui s'est livré pour nous... ». 
Hébreux 1 : 6 : « Et de nouveau, lorsqu'il introduit le Premier-né dans le monde, il dit : Que tous les anges de Dieu l'adorent. » , est d'un disciple inconnu.
Hébreux 1 : 8 : « Il dit à son Fils : Ton trône, ô Dieu, subsiste dans les siècles des siècles, et : Le sceptre de droiture est le sceptre de sa royauté. »
Colossiens 2 : 9 : « Car en lui habite corporellement toute la Plénitude de la Divinité. ».

Colossiens 1: 15-20 : « Jésus est l’Image du Dieu invisible, Premier-né de toute créature, car c’est en lui qu’ont été créées toutes choses, dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, Trônes, Seigneuries, Principautés, Puissances ; Tout a été créé par lui et pour lui.
Il est avant toutes choses et tout subsiste en lui. Et il est aussi la Tête du Corps, c’est à dire de l’Église : Il est le Principe, Premier-né d’entre les morts, (Il fallait qu’il obtienne en tout la primauté), car Dieu s’est plu à faire habiter en lui toute la plénitude et par lui à réconcilier tous les êtres pour lui, aussi bien sur la terre que dans les cieux, en faisant la paix par le sang de sa croix

Romains 9 : 1-5 : « Frères, j’affirme ceci dans le Christ, car c’est la vérité, je ne mens pas, et ma conscience m’en rend témoignage dans l’Esprit Saint. J'ai dans le cœur une grande tristesse, une douleur incessante. Pour les Juifs, mes frères de race, je souhaiterais même être maudit, séparé du Christ : ils sont en effet les fils d'Israël, ayant pour eux l'adoption, la gloire, les alliances, la Loi, le culte, les promesses de Dieu ; ils ont les patriarches, et c'est de leur race que le Christ est né, lui qui est au-dessus de tout, Dieu béni éternellement. Amen. »

2/ Dans les épîtres de Pierre.
2 Pierre 1 : 1 : « Siméon Pierre, serviteur et apôtre de Jésus Christ, à ceux qui ont reçu par la justice de notre Dieu et Sauveur Jésus Christ une foi d'un aussi grand prix que la nôtre ».
1 Jean 5 : 20 : « Nous savons que le Fils de Dieu est venu, et qu'il nous a donné l'intelligence pour Connaître le Véritable ; et nous sommes dans le véritable en son Fils Jésus Christ, c'est Lui le Dieu véritable et la vie éternelle ».

Bref , EN CONCLUSION, Jésus est Dieu et il faut avoir reçu l'Esprit Saint pour le comprendre, car Dieu est une Trinité  :
1 Corinthiens 12 : 3 : « Personne, parlant avec l’Esprit de Dieu, ne dit : « Anathème à Jésus, et nul ne peut dire : « Jésus est Seigneur, s’il n’est avec l’Esprit Saint. ».

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:
@vulgate a écrit:

Sauf que, à la lumière de Jean 17:21, ta citation (Jean 10:30) ne démontre en rien que Jésus serait Dieu !

Jésus est Dieu car la Bible le dit :



I / Affirmation de la divinité du Christ dans l'Ancien Testament :
2 Samuel 7 : 12-14 : « Et quand tes jours (ceux de David) seront accomplis et que tu seras couché avec tes pères, j'élèverai ta descendance après toi, celui qui sera issu de tes entrailles, et j'affermirai sa royauté. C'est lui qui bâtira une maison en mon Nom et j'affermirai pour toujours son trône royal. Je serais pour lui un père et il sera pour moi un fils... Ta maison et ta royauté subsisteront à jamais devant toi ; ton trône sera affermi à jamais. ».
Psaume 2 : 7 : « Je publierai le décret de Yahvé : Il m'a dit : « Tu es mon fils, moi, aujourd'hui, je t'ai engendré. ».
Isaïe 9 : 5 : « Car un Enfant nous est né, un Fils nous a été donné, il a reçu le pouvoir sur ses épaules et on lui a donné ce non : Conseiller merveilleux, Dieu fort, Père-éternel, Prince de Paix »  
Jérémie 23 : 5-6 : « Voici les jours ou je susciterai à David un germe juste... Et voici le Nom dont on l’appellera : « Yahvé-notre-Justice. » ».
II ) Affirmation de la divinité du Christ dans les Évangiles :
Jean 1: 1-2 : « Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu. Il était au commencement auprès de Dieu. Tout fut par lui et sans lui rien ne fut. »
Jean 1: 14 : « Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu'il tient de son Père comme Unique-Engendré , plein de grâce et de vérité. ».
Jean 1: 18 : « Nul n’a jamais vu Dieu ; le Fils Unique-Engendré, qui est dans le sein du Père, lui, l’a fait connaître. ».
Matthieu 1 : 23 : « Voici que la vierge concevra et enfantera un fils, et on l'appellera du nom d'Emmanuel, ce qui se traduit : « Dieu avec nous » . (Bible de Jérusalem)
à rapprocher de l'annonce d' Isaïe 7 : 14 : « C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici, la jeune fille nubile [la vierge] est enceinte, elle va enfanter un fils et elle lui donnera le nom d'Emmanuel. »
Jean 5 : 18 : « Aussi les Juifs n'en cherchaient que davantage à le tuer, puisque, non content de violer le sabbat, il appelait encore Dieu son propre Père, se faisant égal à Dieu. ».
Jean 10 : 30 : « Moi et le Père nous sommes un. ».

Jean 10: 33 : « Les Juifs lui répondirent : « Ce n'est pas pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème et parce que toi, n'étant qu'un homme, tu te fais Dieu. »

Jean 14 : 10 : «Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même : mais le Père demeurant en moi fait ses œuvres ».  
Jean 14 : 9 : « Jésus lui dit : « Voilà si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ? Qui m'a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : « Montre-nous le Père ! » ? »
Jean 20 : 28 : « Thomas lui répondit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » »
alors que le Deutéronome (32 : 39) dit : « Sachez donc que c'est moi qui suis Dieu, Et qu'il n'y a point de dieu près de moi ». 
L'unicité de Dieu est donc absolue, et on n'adore que Dieu : Luc 4 : 8 : « Et Jésus lui dit : « Il est écrit : Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et à lui seul tu rendras un culte. » ».
Luc 24 : 52 Lors de l’ascension du Christ, les disciples... : « Pour eux, après l'avoir adoré, ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie ».
 
III ) Le fameux " Je suis" Yahvé, au travers de la Bible :
Exode 3 : 13-15 : « Moïse dit à Dieu : « Voici, je vais trouver les Israélites et je leur dis : « Le Dieu de vos pères m’a envoyé vers vous. » Mais s’ils me disent : « Quel est son nom ?, que leur dirai-je ? » Dieu dit à Moïse : « Je suis celui qui est. » Et il dit : « Voici ce que tu diras aux Israélites: « Je suis » m’a envoyé vers vous. » »
Jean 17 : 5 : « Et maintenant, Père, glorifie-moi auprès de toi, de la gloire que j’avais auprès de toi, avant que fût le monde. ».
Jean 8 : 56-59 : Le Christ dit aux juifs : « Abraham, votre père, exulta à la pensée qu'il verrait mon Jour. Il l'a vu et fut dans la joie. »
Les Juifs lui dirent alors : « Tu n'as pas 50 ans, et tu as vu Abraham ! » Jésus leur dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham existât, Je Suis. Ils ramassèrent alors des pierres pour les lui jeter ; mais Jésus se déroba et sortit du Temple. »
».
Jean 8 : 24-28 : « Je vous ai donc dit que vous mourrez dans vos péchés. Car si vous ne croyez pas que Je Suis (Yahvé), vous mourrez dans vos péchés. » Ils lui disaient donc : « Qui es-tu ? » Jésus leur dit : « Dans le principe (dès le commencement) ce que je vous dis. J'ai sur vous beaucoup à dire et à juger ; mais celui qui m'a envoyé est véridique et je dis au monde ce que j'ai entendu de lui. » Ils ne comprirent pas qu'il leur parlait du Père. Jésus leur dit donc : « Quand vous aurez élevé le Fils de l'homme, alors vous saurez que Je Suis (Yahvé). » ».
Jean 18 : 3-6 : Arrestation de Jésus « Judas donc, menant la cohorte et des gardes détachés parles grands prêtres et les Pharisiens, vient là avec des lanternes, des torches et des armes. Alors Jésus, sachant tout ce qui allait lui advenir, sortit et leur dit : « Qui cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Jésus le Nazôréen. » Il leur dit : « Je suis. » Or Judas, qui le livrait, se tenait là, lui aussi, avec eux. Quand Jésus leur eut dit : « Je suis », ils reculèrent et tombèrent à terre. »
IV ) Le Christ agit avec la puissance de Dieu sans en référer à Dieu :
Jean 14 : 12-14 : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera, lui aussi, les œuvres que je fais ; et il en fera même de plus grandes, parce que je vais vers le Père. Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. » .
Marc 2 : 7 : « Comment celui-là parle-t-il ainsi ? Il blasphème ! Qui peut remettre les péchés, sinon Dieu seul ? ». 
Luc 5 : 17-26 : « Un jour Jésus enseignait. Des pharisiens et des docteurs de la loi étaient là assis, venus de tous les villages de la Galilée, de la Judée et de Jérusalem ; et la puissance du Seigneur se manifestait par des guérisons. Et voici, des gens, portant sur un lit un homme qui était paralytique, cherchaient à le faire entrer et à le placer sous ses regards. Comme ils ne savaient par où l'introduire, à cause de la foule, ils montèrent sur le toit, et ils le descendirent par une ouverture, avec son lit, au milieu de l'assemblée, devant Jésus.
Voyant leur foi, Jésus dit : « Homme, tes péchés te sont pardonnés. »

Les scribes et les pharisiens se mirent à raisonner et à dire : « Qui est celui-ci, qui profère des blasphèmes ? Qui peut pardonner les péchés, si ce n'est Dieu seul ? »
Jésus, connaissant leurs pensées, prit la parole et leur dit : « Quelles pensées avez-vous dans vos cœurs ? Lequel est le plus aisé, de dire : Tes péchés te sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi, et marche ? Or, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés : Je te l'ordonne, dit-il au paralytique, lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison. »
Et, à l'instant, il se leva en leur présence, prit le lit sur lequel il était couché, et s'en alla dans sa maison, glorifiant Dieu.
Tous étaient dans l'étonnement, et glorifiaient Dieu; remplis de crainte, ils disaient : Nous avons vu aujourd'hui des choses étranges.
»
Jean 16 : 15 : « Tout ce que le Père a est à moi ; c'est pourquoi j'ai dit qu'il prend de ce qui est à moi, et qu'il vous l'annoncera. »
V) Affirmation de la divinité du Christ dans les Épîtres :
1/ Dans celles de Paul :
Philippiens 2 : 6-7 : « Lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu. Mais il s'anéantit lui-même, prenant condition d'esclave, et devenant semblable aux hommes. ».
Romains 9 : 5 : «...Et les patriarches, de qui le Christ est issu selon la chair, lequel est au-dessus de tout, Dieu béni éternellement ! Amen. »  
1 Timothée 3 : 16 : « Et sans contredit le mystère de la piété est grand, Dieu a été manifesté en chair, a été vu des anges a été prêché aux nations, a été élevé dans la gloire » 
 
Tite 2 : 13 : « En attendant la bienheureuse espérance et l'Apparition de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur, le Christ Jésus, qui s'est livré pour nous... ». 
Hébreux 1 : 6 : « Et de nouveau, lorsqu'il introduit le Premier-né dans le monde, il dit : Que tous les anges de Dieu l'adorent. » , est d'un disciple inconnu.
Hébreux 1 : 8 : « Il dit à son Fils : Ton trône, ô Dieu, subsiste dans les siècles des siècles, et : Le sceptre de droiture est le sceptre de sa royauté. »
Colossiens 2 : 9 : « Car en lui habite corporellement toute la Plénitude de la Divinité. ».
Colossiens 1: 15-20 : « Jésus est l’Image du Dieu invisible, Premier-né de toute créature, car c’est en lui qu’ont été créées toutes choses, dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, Trônes, Seigneuries, Principautés, Puissances ; Tout a été créé par lui et pour lui.
Il est avant toutes choses et tout subsiste en lui. Et il est aussi la Tête du Corps, c’est à dire de l’Église : Il est le Principe, Premier-né d’entre les morts, (Il fallait qu’il obtienne en tout la primauté), car Dieu s’est plu à faire habiter en lui toute la plénitude et par lui à réconcilier tous les êtres pour lui, aussi bien sur la terre que dans les cieux, en faisant la paix par le sang de sa croix

Romains 9 : 1-5 : « Frères, j’affirme ceci dans le Christ, car c’est la vérité, je ne mens pas, et ma conscience m’en rend témoignage dans l’Esprit Saint. J'ai dans le cœur une grande tristesse, une douleur incessante. Pour les Juifs, mes frères de race, je souhaiterais même être maudit, séparé du Christ : ils sont en effet les fils d'Israël, ayant pour eux l'adoption, la gloire, les alliances, la Loi, le culte, les promesses de Dieu ; ils ont les patriarches, et c'est de leur race que le Christ est né, lui qui est au-dessus de tout, Dieu béni éternellement. Amen. »
2/ Dans les épîtres de Pierre.
2 Pierre 1 : 1 : « Siméon Pierre, serviteur et apôtre de Jésus Christ, à ceux qui ont reçu par la justice de notre Dieu et Sauveur Jésus Christ une foi d'un aussi grand prix que la nôtre ».
1 Jean 5 : 20 : « Nous savons que le Fils de Dieu est venu, et qu'il nous a donné l'intelligence pour Connaître le Véritable ; et nous sommes dans le véritable en son Fils Jésus Christ, c'est Lui le Dieu véritable et la vie éternelle ».
Bref , EN CONCLUSION, Jésus est Dieu et il faut avoir reçu l'Esprit Saint pour le comprendre, car Dieu est une Trinité  :
1 Corinthiens 12 : 3 : « Personne, parlant avec l’Esprit de Dieu, ne dit : « Anathème à Jésus, et nul ne peut dire : « Jésus est Seigneur, s’il n’est avec l’Esprit Saint. ».
Toutes ces interprétations sont ambiguës et erronées, et "il n’y a qu’un seul Dieu, le Père" (1 Corinthiens 8:6). Là, c'est sans ambiguité !

Voir le profil de l'utilisateur

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:
Jésus est Dieu et il faut avoir reçu l'Esprit Saint pour le comprendre, car Dieu est une Trinité
Jésus n'est pas Dieu. Il faut avoir reçu l'esprit saint pour comprendre que Dieu n'est pas une Trinité !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

rayessafa 


Résident
Résident
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:

Jésus est Dieu car la Bible le dit :



I / Affirmation de la divinité du Christ dans l'Ancien Testament :
2 Samuel 7 : 12-14 : « Et quand tes jours (ceux de David) seront accomplis et que tu seras couché avec tes pères, j'élèverai ta descendance après toi, celui qui sera issu de tes entrailles, et j'affermirai sa royauté. C'est lui qui bâtira une maison en mon Nom et j'affermirai pour toujours son trône royal. Je serais pour lui un père et il sera pour moi un fils... Ta maison et ta royauté subsisteront à jamais devant toi ; ton trône sera affermi à jamais. ».


il faut que tu saches que Jésus n'est pas de la lignée des rois , il n'est pas le fils de David ou de Juda ; Jésus est lévite , il est le fils de Lévy ! toute cette généalogie de Matthieu ou celle de Luc ne concerne Jésus ni de près ni de loin .. les 2 généalogies concernent surtout Joseph qui n'est pas le père de Jésus .  



Psaume 2 : 7 : « Je publierai le décret de Yahvé : Il m'a dit : « Tu es mon fils, moi, aujourd'hui, je t'ai engendré. ».

là il s'agit de David .. point !


Isaïe 9 : 5 : « Car un Enfant nous est né, un Fils nous a été donné, il a reçu le pouvoir sur ses épaules et on lui a donné ce non : Conseiller merveilleux, Dieu fort, Père-éternel, Prince de Paix »  

cet enfant n'est pas Jésus ! et il faut voir avec la traduction éronée de ce verset .


II ) Affirmation de la divinité du Christ dans les Évangiles :
Jean 1: 1-2 : « Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu. Il était au commencement auprès de Dieu. Tout fut par lui et sans lui rien ne fut. »

on a déjà dit que Theon et Theos , s'il sont presque le même terme , dans le contexte ils diffèrent :

au commencement était la parole et la parole était avec Dieu et la parole était divine .

la parole c'est "soit!" comme celle de Genèse !



Jean 1: 14 : « Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu'il tient de son Père comme Unique-Engendré , plein de grâce et de vérité. ».

oui Dieu ordonne "soit!" et cet ordre prend forme dans le sein de Marie , il se fait chair et devient cette magnifique créature qu'est Jésus et nous avons contemplé ce miracle-Jésus et cette gloire du Tout-Puissant ..


Matthieu 1 : 23 : « Voici que la vierge concevra et enfantera un fils, et on l'appellera du nom d'Emmanuel, ce qui se traduit : « Dieu avec nous » . (Bible de Jérusalem)

Jésus n'est pas Emmanuel , et ce dernier a bel et bien existé au temps du roi Achaz . revoies ton AT !


Jean 10: 33 : « Les Juifs lui répondirent : « Ce n'est pas pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème et parce que toi, n'étant qu'un homme, tu te fais Dieu. »

les juifs n'ont surtout pas compris ce que voulait dire Jésus , et puis ils ne sont pas une référence pour justifier une divinité quelconque inventée par vous chrétiens !??


Jean 14 : 9 : « Jésus lui dit : « Voilà si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ? Qui m'a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : « Montre-nous le Père ! » ? »
Jean 20 : 28 : « Thomas lui répondit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » »

Thomas était surpris d'ou le " mon Seigneur et mon Dieu ! " il ne visait pas Jésus .. c'est la même chose quand une personne est surprise par un fait inattendu , elle crie " oh mon Dieu !"

et puis qui m'a vu dans mes oeuvres , a vu les oeuvres de Dieu .. c'est tout !



III ) Le fameux " Je suis" Yahvé, au travers de la Bible :
Exode 3 : 13-15 : « Moïse dit à Dieu : « Voici, je vais trouver les Israélites et je leur dis : « Le Dieu de vos pères m’a envoyé vers vous. » Mais s’ils me disent : « Quel est son nom ?, que leur dirai-je ? » Dieu dit à Moïse : « Je suis celui qui est. » Et il dit : « Voici ce que tu diras aux Israélites: « Je suis » m’a envoyé vers vous. » »

le verset 3.15 est très clair , il suffit juste de comprendre l'hébreu :

Yah·weh ’ĕ·lō·hê ’ă·ḇō·ṯê·ḵem, ...

Celui qui est Elohe de vos pères ...

donc "je suis" est une phrase et non un nom , le nom de Dieu est Eloah en hébreu ..



Les Juifs lui dirent alors : « Tu n'as pas 50 ans, et tu as vu Abraham ! » Jésus leur dit : « En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham existât, Je Suis. Ils ramassèrent alors des pierres pour les lui jeter ; mais Jésus se déroba et sortit du Temple. »

avant qu'Abraham fut , j'était déjà conçu dans la préscience de Dieu : j'était un homme , un prophète s'appelant Jésus .. on a tous existait chez Dieu avant qu'on naisse ! et puis le verset doit être traduit par "j'était" et non "je suis"


Jean 18 : 3-6 : Arrestation de Jésus « Judas donc, menant la cohorte et des gardes détachés parles grands prêtres et les Pharisiens, vient là avec des lanternes, des torches et des armes. Alors Jésus, sachant tout ce qui allait lui advenir, sortit et leur dit : « Qui cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Jésus le Nazôréen. » Il leur dit : « Je suis. » Or Judas, qui le livrait, se tenait là, lui aussi, avec eux. Quand Jésus leur eut dit : « Je suis », ils reculèrent et tombèrent à terre. »
       
Ἐγώ       εἰμι                    εἱστήκει              
Egō       eimi                    heistēkei
I          am [he]               had been standing
je         suis (qui)             debout ou devant vous


toi tu as supprimé le " εἱστήκει " (devant vous) qui en pricipe formule avec " je suis " un français simple et correcte " je suis devant vous " ça veut dire " c'est moi Jésus " .. alors pas la peine d'en rajouter !!!





Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
Je comprend ton point de vue, mais la Bible ne dis pas quand Caïn tua son frère Abel, il ne faut pas que tu oublie qu'il vivait pas loin de mille ans, Caïn avait bien le temps d'haïr son frère assez pour le tué. Or le peuplement est exponentiel, c'est-à-dire qu'avec 2 personnes tu n'en fait pas nécessairement 2 autres, ce qui signifie qu'il (Adam et Ève) suffisamment le temps pour engendré d'autre personne, Maintenant, il y a aussi un autre facteur d'influence. Dieu leur avait demandé de procréer et de remplir la Terre, or partant du fait que une fois que les règles d'une femme s’enclenche, elle est apte à faire des enfants, et c'est ce qu'ils firent tous les deux. Or Ève dont le nom veut dire "mère de tous les vivants", elle fit donc beaucoup d'enfants, une fois grand (une quinzaine d'années) ces enfants à leur tour firent des enfants. Maintenant, calcule 50 à 100 ans d'enfants de première génération, à la seconde génération il va te falloir calculé seulement 15 ou 20 ans pour des enfants de seconde génération. C'est ainsi que Caïn arriva dans une ville déjà peuplé de bonne gens, or la Loi existait à cette époque aussi (la Bible ne dit pas tout, sinon on aurait un ensemble de 2 à 3 Livres Saints), pour éviter qu'on réclame sa vie, preuve qu'il connaissait bien Caïn, Dieu lui dit qui lui mettrait un signe afin que personne ne le tua, car Caïn avait peur que si on le trouvait, il se ferait tué, ayant ce signe personne ne porterait la main sur lui, car ce signe en fait était sa violence extrême, son attitude son comportement indiquais aux autres qu'il était très violent, d’ailleurs il le prouve en tuant pour une meurtrissure, voilà.

Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum