Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 3]

51Re: Ecriture de la Bible. le Ven 25 Sep - 22:59

GRIT 


Averti
Averti
@GRIT a écrit:
HOMELIE a écrit:
@GRIT a écrit:


 Les 4 Evangélistes, Matthieu, Marc, Luc et Jean ont été enseignés par leur Maître Jésus pendant plus de 3 ans. 
 Leurs 4 évangiles sont similaires avec toutefois des complémentarités qui prouvent que chacun des écrivains a écrit de son propre chef selon ce qui leur revenait en mémoire guidé par l'esprit saint de DIEU qui les guidait (2Pierre 1: 20, 21)
Ce qui revient à dire que les 4 Evangiles ne font qu'UN bien qu'il y eu 4 écrivains ou 4 TEMOINS de la vie de Jésus.


Selon la loi de Dieu, il fallait 2, 3 (ou 4) témoins pour qu'un témoignage soit reconnu véridique (Deutéronome 19: 15) 
Les 4 Témoins de la vie de Jésus n'ont pas failli à la règle.


Par contre, la Bible est précise sur un point comme il est écrit en : 


Apocalypse 22: 18, 19 "J'atteste à TOUT HOMME (ou femme) qui entend les paroles de la prophétie de ce rouleau : Si quelqu'un AJOUTE à ces choses, DIEU lui ajoutera les plaies qui sont écrites dans ce rouleau ;  et si quelqu'un ENLEVE quelque chose aux paroles du rouleau de cette prophétie, Dieu ENLEVERA SA PART DES ARBRES DE LA VIE et de la ville sainte, choses à propos desquelles ont a écrit dans ce rouleau."


Donc, après la Bible AUCUN AUTRE LIVRE OU EVANGILE NE DEVAIT ETRE AJOUTE OU REMPLACER LA BIBLE.


Amicalement JL

Voir le profil de l'utilisateur

52Re: Ecriture de la Bible. le Sam 26 Sep - 21:25

Wahrani 


Enthousiaste
Enthousiaste
@GRIT a écrit:Les 4 Evangélistes, Matthieu, Marc, Luc et Jean ont été enseignés par leur Maître Jésus pendant plus de 3 ans. 
 Leurs 4 évangiles sont similaires avec toutefois des complémentarités qui prouvent que chacun des écrivains a écrit de son propre chef selon ce qui leur revenait en mémoire guidé par l'esprit saint de DIEU qui les guidait (2Pierre 1: 20, 21)
Ce qui revient à dire que les 4 Evangiles ne font qu'UN bien qu'il y eu 4 écrivains ou 4 TEMOINS de la vie de Jésus.

Selon la loi de Dieu, il fallait 2, 3 (ou 4) témoins pour qu'un témoignage soit reconnu véridique (Deutéronome 19: 15) 
Les 4 Témoins de la vie de Jésus n'ont pas failli à la règle.

Par contre, la Bible est précise sur un point comme il est écrit en : 


Apocalypse 22: 18, 19 "J'atteste à TOUT HOMME (ou femme) qui entend les paroles de la prophétie de ce rouleau : Si quelqu'un AJOUTE à ces choses, DIEU lui ajoutera les plaies qui sont écrites dans ce rouleau ;  et si quelqu'un ENLEVE quelque chose aux paroles du rouleau de cette prophétie, Dieu ENLEVERA SA PART DES ARBRES DE LA VIE et de la ville sainte, choses à propos desquelles ont a écrit dans ce rouleau."


Donc, après la Bible AUCUN AUTRE LIVRE OU EVANGILE NE DEVAIT ETRE AJOUTE OU REMPLACER LA BIBLE.

Amicalement JL
On estime que les quatre Évangiles ont été écrits au temps de Jésus et qu’ils sont entièrement basés sur ses paroles. Pourtant, ce n’est pas le cas.
En fait, les érudits bibliques estiment que l'évangile de Marc a été écrit autour de l’an 70, l’Evangile de Matthieu vers l’an 80, l’Evangile de Luc vers l’an 90, et l’Evangile de Jean entre l’an 90 et l’an 100. Les autres livres du Nouveau Testament ont aussi été écrits durant ces périodes-là. D’ailleurs, l’Evangile canonique, tel que nous le connaissons aujourd’hui, se compose des écrits qui ont été sélectionnés parmi des centaines de textes choisis, et qui ont été établis au Concile de Nicée.
Après un certain temps, les apôtres ont commencé à mourir, et afin d’éviter la disparition du message de Jésus, certains Chrétiens ont pu mettre en place les textes du Nouveau Testament en rassemblant et en combinant ses actes et ses paroles en fonction de leur compréhension.


Rudolf Bultmann, l’un des tout premiers experts du 20èmesiècle sur le Nouveau Testament, offre des interprétations différentes sur la rédaction des Evangiles. Il dit que les Evangiles synoptiques (ceux de Matthieu, Marc et Luc) ont été composés à partir des anecdotes désordonnées mises les unes après les autres par les auteurs des Evangiles afin de mettre au jour l’histoire des étapes successives de la vie de Jésus.
Selon Bultmann, ces paroles, qui ne cessent d'être répétées selon les besoins des individus dans les sociétés différentes, sont transformées en diverses formes, et présentent donc des différences d'une société à l'autre ou même au sein de la même société. De ce fait, les paroles et les actes du Prophète Jésus ont été présentés en des façons différentes, car ils ont été utilisés pour des buts différents par des individus.
Dans son livre, The Historical Figure of Jesus, E. P. Sanders, un éminent chercheur biblique, décrit la rédaction des Evangiles en ces termes :
Les données actuelles indiquent que les Evangiles sont restés sans auteur jusqu’à la seconde moitié du 2èmesiècle...Les Evangiles tels que nous les connaissons ont été cités dans la première moitié du deuxième siècle, mais toujours de façon anonyme. Les noms apparaissent soudainement dans les années 180. Ensuite, il y a eu de nombreux Evangiles, en plus des quatre, et les Chrétiens ont décidé de choisir ceux qui étaient les plus autoritaires. Cela a été un problème majeur sur lequel il y a eu des divergences d’opinion très importantes. Nous savons qui ont gagné : ces Chrétiens qui pensaient que quatre Evangiles,ni plus ni moins, étaient l’enregistrement autoritaire de Jésu
ésus parlait l’araméen ; son public au début du premier siècle était, pour la plupart, Juifs, Palestiniens, et nomades. Le langage des évangélistes était grec... 
Les paroles et les actes de Jésus ont été traduits en grec verbalement. Il n'est pas possible d'être sûr de la certitude de ces traductions.
Les Evangiles sont littéralement les paroles de leurs auteurs. Derrière eux sont les paroles anonymes de la communauté parlant au sujet de Jésus.

Voir le profil de l'utilisateur http://dialogue-religion.forumalgerie.net

53Re: Ecriture de la Bible. le Sam 26 Sep - 23:33

olma 


Novice
Novice
les téMOINs sont des produits plus petit, comme c'est écrit.
généralement c'est trois
 
31.49 ...c'est Dieu qui sera témoin entre moi et toi.
-chacun et témoin de l'autre par le i
 
31.52
 Que ce monceau soit témoin et que ce monument soit témoin que je n'irai point vers toi au delà de ce monceau, et que tu ne viendras point vers moi au delà de ce monceau et de ce monument, pour agir méchamment.
 
ici c'est aussi trois "téMOIN" le troisième et quatrième est pOINt
le monceau et fait de trois
ceux qui ment sont les "monuNENT" pour agir méchamMENT
ce qui "MENT" sont trois
 
31.13
 Je suis le Dieu de Béthel, où tu as oint un monument
 
oint c'est réduire (tout les mot en "oin" il seront téMOIN de ce qu'ils portent c'est à dire un point
 
oint fera partie des témOIN, qui est un monument
le cOIN, c'est dans un Ciel, c'est comme un pOINt mais dans le Ciel
comme c'est un Ciel magnétique, c'est très compréhensible, dedans il y a des voyageurs invisible
 
"3.14 Écris à l'ange de l'Église de Laodicée: Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu: "
voila comment le commencement à été réduit en point
l'AMen c'est comme l'âme d'un MenSONGE
le comMENceMENt en est plein, c'est un embryon, cela ne part pas de Dieu, mais Dieu y est sorti le premier.
c'est pour expliqué comment la particule est faite, et expliquera la mémoire coordonnée qui fait fonctionner l'ensemble de l'homme, le vrais, pas celui de l'écriture
3.15
Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant!
3.16
Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.
 
ce qui est expliqué c'est le carburent de Jean
jEAn
"e" représente la mémoire d'une galaxie et le "a" autant de galaxie qu'il y a d'étoile dans "e"
froid est fait de feu, la matière de l'électricité est froid il fait bouillant
 
19.15
De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations; il les paîtra avec une verge de fer; et il foulera la cuve du vin de l'ardente colère du Dieu tout puissant.
 
"aiguë" double mémoire sous la forme de point (ë) sa grandeur est au milieu
c'est le vin de la connaissence
le fER c'est un Feu lié a la teRRe qui est une èRE
que ce soit la Bible ou le Coran c'est jamais du vrais VIN, il est dans le deVIN et les diVINités, c'est l'image de l'addition des Graine dans la VIgNe
la Graine fait une Génération de raIsIns avec chaque graIne
G est dans Gros Grand Gras GiGantesque Galaxie Gog MaGoG...donc il y a une logique facile à comprendre

Voir le profil de l'utilisateur

54Re: Ecriture de la Bible. le Dim 27 Sep - 0:33

GRIT 


Averti
Averti
HOMELIE a écrit:
@GRIT a écrit:Les 4 Evangélistes, Matthieu, Marc, Luc et Jean ont été enseignés par leur Maître Jésus pendant plus de 3 ans. 
 Leurs 4 évangiles sont similaires avec toutefois des complémentarités qui prouvent que chacun des écrivains a écrit de son propre chef selon ce qui leur revenait en mémoire guidé par l'esprit saint de DIEU qui les guidait (2Pierre 1: 20, 21)
Ce qui revient à dire que les 4 Evangiles ne font qu'UN bien qu'il y eu 4 écrivains ou 4 TEMOINS de la vie de Jésus.

Selon la loi de Dieu, il fallait 2, 3 (ou 4) témoins pour qu'un témoignage soit reconnu véridique (Deutéronome 19: 15) 
Les 4 Témoins de la vie de Jésus n'ont pas failli à la règle.

Par contre, la Bible est précise sur un point comme il est écrit en : 


Apocalypse 22: 18, 19 "J'atteste à TOUT HOMME (ou femme) qui entend les paroles de la prophétie de ce rouleau : Si quelqu'un AJOUTE à ces choses, DIEU lui ajoutera les plaies qui sont écrites dans ce rouleau ;  et si quelqu'un ENLEVE quelque chose aux paroles du rouleau de cette prophétie, Dieu ENLEVERA SA PART DES ARBRES DE LA VIE et de la ville sainte, choses à propos desquelles ont a écrit dans ce rouleau."


Donc, après la Bible AUCUN AUTRE LIVRE OU EVANGILE NE DEVAIT ETRE AJOUTE OU REMPLACER LA BIBLE.

Amicalement JL
Je rectifie :
On estime que les quatre Évangiles ont été écrits au temps  APRES LA MORT de Jésus et qu’ils sont entièrement basés sur ses paroles.


En fait, les érudits bibliques estiment que l'évangile de Marc a été écrit autour de l’an 70, l’Evangile de Matthieu vers l’an 80, l’Evangile de Luc vers l’an 90, et l’Evangile de Jean entre l’an 90 et l’an 100. 

Les autres livres du Nouveau Testament ont aussi été écrits durant ces périodes-là. D’ailleurs, l’Evangile canonique, tel que nous le connaissons aujourd’hui, se compose des écrits qui ont été sélectionnés parmi des centaines de textes choisis, et qui ont été établis au Concile de Nicée.
Après un certain temps, les apôtres ont commencé à mourir, et afin d’éviter la disparition du message de Jésus, certains Chrétiens ont pu mettre en place les textes du Nouveau Testament en rassemblant et en combinant ses actes et ses paroles en fonction de leur compréhension.

Rudolf Bultmann, l’un des tout premiers experts du 20ème siècle sur le Nouveau Testament, offre des interprétations différentes sur la rédaction des Evangiles. Il dit que les Evangiles synoptiques (ceux de Matthieu, Marc et Luc) ont été composés à partir des anecdotes désordonnées mises les unes après les autres par les auteurs des Evangiles afin de mettre au jour l’histoire des étapes successives de la vie de Jésus.
Selon Bultmann, ces paroles, qui ne cessent d'être répétées selon les besoins des individus dans les sociétés différentes, sont transformées en diverses formes, et présentent donc des différences d'une société à l'autre ou même au sein de la même société. De ce fait, les paroles et les actes du Prophète Jésus ont été présentés en des façons différentes, car ils ont été utilisés pour des buts différents par des individus.

Dans son livre, The Historical Figure of Jesus, E. P. Sanders, un éminent chercheur biblique, décrit la rédaction des Evangiles en ces termes :
Les données actuelles indiquent que les Evangiles sont restés sans auteur jusqu’à la seconde moitié du 2ème siècle...Les Evangiles tels que nous les connaissons ont été cités dans la première moitié du deuxième siècle, mais toujours de façon anonyme. Les noms apparaissent soudainement dans les années 180. Ensuite, il y a eu de nombreux Evangiles, en plus des quatre, et les Chrétiens ont décidé de choisir ceux qui étaient les plus autoritaires. Cela a été un problème majeur sur lequel il y a eu des divergences d’opinion très importantes. Nous savons qui ont gagné : ces Chrétiens qui pensaient que quatre Evangiles,ni plus ni moins, étaient l’enregistrement autoritaire de Jésus
Jésus parlait l’araméen ; son public au début du premier siècle était, pour la plupart, Juifs, Palestiniens, et nomades. Le langage des évangélistes était grec... 
Les paroles et les actes de Jésus ont été traduits en grec verbalement. Il n'est pas possible d'être sûr de la certitude de ces traductions.
Les Evangiles sont littéralement les paroles de leurs auteurs. Derrière eux sont les paroles anonymes de la communauté parlant au sujet de Jésus.

Bien que les 4 Evangiles soient parallèles et couvrent souvent les mêmes événements, ils ne sont en aucune façon de simples copies.  Les 3 premiers Evangiles sont souvent appelés synoptiques, d'un verbe qui veut dire "voir ensemble", car ils ont une approche semblable de la vie terrestre de Jésus.
 

Toutefois, chacun des 4 écrivains, savoir Matthieu, Marc, Luc et Jean, raconte à sa manière la vie du Christ. 
Chacun écrit sur un thème et dans un dessein particulier, selon sa personnalité et en ne perdant pas de vue ses lecteurs immédiats.  Plus nous fouillons leurs écrits, plus nous discernons leurs caractéristiques propres, et nous comprenons alors que ces 4 livres bibliques divinement inspirés sont des récits indépendants, complémentaires et harmonieux de la vie de Jésus Christ.

Matthieu fut le premier à mettre par écrit la bonne nouvelle relative au Christ.  Bien que l'Evangile attribué à Matthieu ne précise pas qu'il en est le rédacteur, les nombreux témoignage des historiens de l'Eglise primitive l'affirme.

En fait, de tous les livres anciens, celui de Matthieu est peut-être le seul dont le rédacteur soit aussi clairement et unanimement identifié.  Déjà au temps de Papias de Hiérapolis (Première partie du 2ème siècle de n.è) , une lignée de témoins attribuent à Matthieu la rédaction de cet Evangile, qu'ils considèrent comme une partie authentique de la Parole de Dieu.  Voici ce que déclare l'ouvrage Cyclopédia, par J. McClintok et J. Srong :  "Des passages de Matthieu sont cités par Justin, par l'auteur de la lettre à Diognète (voir Justin de Otto, vol. ii), par Hégésippe, Irénée, Tatien, Athénagore, Théophile, Clément, Tertullien et Origène.

Ce n'est pas tant en raison des citations elles-mêmes que de la manière dont il est cité, c'est-à-dire comme une autorité reconnue et la moindre trace de doute , que nous considérons comme établi que le livre en notre possession n'a subi aucune modification brusque.  
Le fait que Matthieu soit apôtre , et qu'à ce titre l'esprit de Dieu reposait sur lui, GARANTI la véracité de son récit.

Matthieu ayant été un collecteur d'impôts, il lui était tout naturel de parler en termes précis d'argent, de chiffres et de valeurs (Matthieu 17: 27 ; Mat. 26: 15 et Mat.27: 3)
Cela est un indice révélateur de l'auteur de ce livre.

Il éprouvait une vive reconnaissance envers le Dieu Miséricordieux qui lui avait permis à lui, collecteur d'impôts méprisé, de devenir ministre de la bonne nouvelle et collaborateur intime de Jésus.   Aussi est-il le seul parmi les Evangélistes à souligner que Jésus a maintes fois insisté sur le fait que la miséricorde est exigée en plus du sacrifice. (Mat. 9: 9 à 13 ; Mat. 12: 7 ; Mat. 18: 21 à 35)

Quarante deux pour cent de l'Evangile de Matthieu ne se trouve dans aucun des trois autres Evangiles.  En résumé, le livre raconte la vie de Jésus depuis sa naissance , en l'an 2 av. n.e., jusqu'à la réunion qu'il tint avec ses disciples juste avant son ascension en 33 de n.è.

Le livre de Matthieu, le premier des quatre Evangiles , jette un pont solide entre les Ecritures Hébraïques et les Ecritures Grecques chrétiennes.  
Il identifie, sans erreur possible, le Messie et Roi du Royaume promis par Dieu  ;  il révèle les conditions requises de ses disciples ainsi que l'oeuvre qu'ils sont appelés à accomplir sur la terre.

L'Evangile selon Matthieu
rapporte la réalisation de nombreuses prophéties.  Matthieu s'est référé aux Ecritures hébraïques inspirées pour en souligner la réalisation.  Ces citations apportent la preuve irréfutable que Jésus est le Messie , car il aurait été absolument impossible de combiner d'avance tous ces éléments .  Comparez , par exemple, Matthieu 13: 14, 15 avec Esaïe 6: 9, 10  ;  Matthieu 21: 42 avec Psaume 118: 22, 23 ;  Matthieu 26: 31, 56 avec Zacharie 13: 7

Si vous voulez d'autres preuves sur la véracité des 3 autres Evangiles , ce sera une prochaine fois !

Amicalement JL

Voir le profil de l'utilisateur

55Re: Ecriture de la Bible. le Dim 27 Sep - 0:40

GRIT 


Averti
Averti
@olma a écrit:les téMOINs sont des produits plus petit, comme c'est écrit.
généralement c'est trois
 
31.49 ...c'est Dieu qui sera témoin entre moi et toi.
-chacun et témoin de l'autre par le i
 
31.52
 Que ce monceau soit témoin et que ce monument soit témoin que je n'irai point vers toi au delà de ce monceau, et que tu ne viendras point vers moi au delà de ce monceau et de ce monument, pour agir méchamment.
 
ici c'est aussi trois "téMOIN" le troisième et quatrième est pOINt
le monceau et fait de trois
ceux qui ment sont les "monuNENT" pour agir méchamMENT
ce qui "MENT" sont trois
 
31.13
 Je suis le Dieu de Béthel, où tu as oint un monument
 
oint c'est réduire (tout les mot en "oin" il seront téMOIN de ce qu'ils portent c'est à dire un point
 
oint fera partie des témOIN, qui est un monument
le cOIN, c'est dans un Ciel, c'est comme un pOINt mais dans le Ciel
comme c'est un Ciel magnétique, c'est très compréhensible, dedans il y a des voyageurs invisible
 
"3.14 Écris à l'ange de l'Église de Laodicée: Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu: "
voila comment le commencement à été réduit en point
l'AMen c'est comme l'âme d'un MenSONGE
le comMENceMENt en est plein, c'est un embryon, cela ne part pas de Dieu, mais Dieu y est sorti le premier.
c'est pour expliqué comment la particule est faite, et expliquera la mémoire coordonnée qui fait fonctionner l'ensemble de l'homme, le vrais, pas celui de l'écriture
3.15
Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant!
3.16
Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.
 
ce qui est expliqué c'est le carburent de Jean
jEAn
"e" représente la mémoire d'une galaxie et le "a" autant de galaxie qu'il y a d'étoile dans "e"
froid est fait de feu, la matière de l'électricité est froid il fait bouillant
 
19.15
De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations; il les paîtra avec une verge de fer; et il foulera la cuve du vin de l'ardente colère du Dieu tout puissant.
 
"aiguë" double mémoire sous la forme de point (ë) sa grandeur est au milieu
c'est le vin de la connaissence
le fER c'est un Feu lié a la teRRe qui est une èRE
que ce soit la Bible ou le Coran c'est jamais du vrais VIN, il est dans le deVIN et les diVINités, c'est l'image de l'addition des Graine dans la VIgNe
la Graine fait une Génération de raIsIns avec chaque graIne
G est dans Gros Grand Gras GiGantesque Galaxie Gog MaGoG...donc il y a une logique facile à comprendre
POUR MOI C'EST DU CHARABIA !

Voir le profil de l'utilisateur

56Re: Ecriture de la Bible. le Mar 29 Sep - 19:31

Salâh Ed-Dîn 


Enthousiaste
Enthousiaste
De nombreuses recherches ont été menées pour connaître la façon dont les textes évangéliques se sont formés. La grande majorité des chercheurs partagent les idées mentionnées ci-dessus. En d’autres termes, ils conviennent que les auteurs des Evangiles sont inconnus, que les Evangiles peuvent ou ne peuvent pas contenir les paroles réelles de Jésus, et que les auteurs n’ont pas été ses contemporains.
 

Par exemple, Elaine Pagels, de la Faculté de Théologie de l’Université de Princeton, déclare que “Personne ne sait qui a écrit chacun des Evangiles du Nouveau Testament”.  
Randel McGraw Helms, l’auteur de Who Wrote the Gospels ?, dit : “Marc lui-même ne connaissait clairement aucun des témoins oculaires de Jésus
 

Un dossier de recherche de Jeffery L. Sheler, et intitulé “Who Wrote the Bible”, a été publié dans l’édition du 10 décembre 1990 du magazine U.S. News & World Report. Selon Sheler, qui a interviewé plusieurs érudits bibliques :
 

 “D’autres érudits ont conclu que la Bible est le produit d’un effort purement humain, que l’identité des auteurs est perdue pour toujours, et que leur travail a été en grande partie effacé par des siècles de traduction et d’édition
 

Pourtant aujourd’hui, il y a peu d’érudits bibliques – des sceptiques libéraux aux évangélistes conservateurs – qui croient que Matthieu, Marc, Luc et Jean sont réellement les auteurs des Evangiles.
 

Nulle part les auteurs ne se sont identifiés par leur nom dans les textes, ou prétendus avoir vu ou voyagé avec Jésus... Certains savants disent que de nombreuses révisions sont survenues au cours des 100 années qui ont suivi la mort de Jésus, et que personne ne peut être absolument certain de l’exactitude ou de l’authenticité des Evangiles, en particulier des paroles qu’ont attribuées les auteurs à Jésus lui-même
 

De nombreux autres savants partagent ce point de vue. Jerome H. Neyrey de la Faculté de Théologie de l’Ecole Weston, par exemple, dit : “En fin de compte, nous ne savons pas vraiment avec certitude qui a écrit les Evangiles”. [21]Ce sujet a été largement couvert dans l’édition du 8 avril 1996 du magazine Time. David Van Biema, auteur du livre The Gospel Truth, a donné son point de vue comme suit :
La plupart des érudits sont parvenus à reconnaître que les quatre Evangiles n’ont pas été écrit par les apôtres, mais par des partisans anonymes (ou partisans des partisans).Chacun a présenté une image quelque peu différente de la vie de Jésus. Les premiers textes semblaient avoir été écrits 40 ans après sa  (soi-disant) crucifixion.  

Voir le profil de l'utilisateur

57Re: Ecriture de la Bible. le Mer 30 Sep - 11:43

GRIT 


Averti
Averti
Saladin a écrit:
De nombreuses recherches ont été menées pour connaître la façon dont les textes évangéliques se sont formés. La grande majorité des chercheurs partagent les idées mentionnées ci-dessus. En d’autres termes, ils conviennent que les auteurs des Evangiles sont inconnus, que les Evangiles peuvent ou ne peuvent pas contenir les paroles réelles de Jésus, et que les auteurs n’ont pas été ses contemporains.
 

Par exemple, Elaine Pagels, de la Faculté de Théologie de l’Université de Princeton, déclare que “Personne ne sait qui a écrit chacun des Evangiles du Nouveau Testament”.  
Randel McGraw Helms, l’auteur de Who Wrote the Gospels ?, dit : “Marc lui-même ne connaissait clairement aucun des témoins oculaires de Jésus
 

Un dossier de recherche de Jeffery L. Sheler, et intitulé “Who Wrote the Bible”, a été publié dans l’édition du 10 décembre 1990 du magazine U.S. News & World Report. Selon Sheler, qui a interviewé plusieurs érudits bibliques :
 

 “D’autres érudits ont conclu que la Bible est le produit d’un effort purement humain, que l’identité des auteurs est perdue pour toujours, et que leur travail a été en grande partie effacé par des siècles de traduction et d’édition
 

Pourtant aujourd’hui, il y a peu d’érudits bibliques – des sceptiques libéraux aux évangélistes conservateurs – qui croient que Matthieu, Marc, Luc et Jean sont réellement les auteurs des Evangiles.
 

Nulle part les auteurs ne se sont identifiés par leur nom dans les textes, ou prétendus avoir vu ou voyagé avec Jésus... Certains savants disent que de nombreuses révisions sont survenues au cours des 100 années qui ont suivi la mort de Jésus, et que personne ne peut être absolument certain de l’exactitude ou de l’authenticité des Evangiles, en particulier des paroles qu’ont attribuées les auteurs à Jésus lui-même
 

De nombreux autres savants partagent ce point de vue. Jerome H. Neyrey de la Faculté de Théologie de l’Ecole Weston, par exemple, dit : “En fin de compte, nous ne savons pas vraiment avec certitude qui a écrit les Evangiles”. [21]Ce sujet a été largement couvert dans l’édition du 8 avril 1996 du magazine Time. David Van Biema, auteur du livre The Gospel Truth, a donné son point de vue comme suit :
La plupart des érudits sont parvenus à reconnaître que les quatre Evangiles n’ont pas été écrit par les apôtres, mais par des partisans anonymes (ou partisans des partisans).Chacun a présenté une image quelque peu différente de la vie de Jésus. Les premiers textes semblaient avoir été écrits 40 ans après sa  (soi-disant) crucifixion.
Les humains, mêmes les plus érudits,  peuvent dire n'importe quoi, le vrai comme le faux, car ils n'ont pas l'esprit de Dieu pour les guider.

La Bible dit en 2Thimotée 3: 16 "TOUTE ECRITURE EST INSPIREE PAR DIEU"
Ces paroles identifie l'Auteur et l'inspiration des Saintes Ecritures, à savoir DIEU, dont le nom est JEHOVAH.
Assurément, les ECRITURES sont "la connaissance de Dieu" que les amis de la justice ont recherchée et prisée à travers les âges.  (Proverbes 2: 5)

Mêmes les  Juifs les plus érudits dans les Ecritures , au temps de Jésus, ne l'ont pas reconnu comme étant le Messie, alors que, de Moïse à Malaki, les prophètes, qui ont, écrit sous l'inspiration de l'esprit de Dieu, ont  donné tous les détails le concernant afin que celui-ci soit clairement identifié.
Il en est de même en notre siècle, ce n'est pas l'érudition d'une homme qui fait LOI , mais les preuves intrinsèques des Ecritures .  On reconnait un écrivain biblique par sa personnalité, ses qualités ou sa profession.
On reconnait le livre de Luc, qui était médecin, à ses  références médicales que l'on retrouve au fil de sa lecture.

JL

 

Voir le profil de l'utilisateur

58Re: Ecriture de la Bible. Aujourd'hui à 13:31

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum