Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Le site islamic-news est devenu, dimanche, le premier cas connu de blocage de contenu par les autorités dans le cadre de la nouvelle législation de lutte contre le terrorisme. Une mise en garde remplace désormais le contenu litigieux.

Le cyber-couperet du ministère de l’Intérieur est tombé. Le site islamic-news.info est devenu, dimanche 15 mars, la première victime répertoriée, en France, du blocage administratif de sites accusés de promouvoir le terrorisme. Cette sanction, qui ne requiert pas d’autorisation judiciaire préalable, avait été inscrite dans la loi "Loppsi 2" (Loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure) de fin 2014 et rendue possible par un décret d’application de février 2015.

"Vous avez été redirigé vers ce site officiel car votre ordinateur allait se connecter à une page qui provoque des actes terroristes ou fait publiquement l’apologie d’actes de terrorisme." C’est le message qui s’est affiché lorsque le journaliste de RFI et spécialiste du jihadisme David Thompson, premier à constater cette censure, a tenté de se connecter à islamic-news.info.

Contenus disponibles sur Facebook

Ce site a donc disparu du radar des internautes français. Il reste néanmoins possible d’en savoir plus sur ses contenus grâce à sa page Facebook ou en consultant une version sauvegardée par Google (en cache). On y retrouve des articles clairement antikurdes tels que "Attentat-suicide commis par un terroriste kurde du PKK" tandis que d’autres regrettent que l’organisation de l’État islamique (EI) perde du terrain à Tikrit.

Une "ligne éditoriale" qui a valu à islamic-news de se retrouver sur la liste noire que l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication a fait parvenir aux hébergeurs ou FAI (fournisseurs d’accès à Internet). À eux, ensuite de faire le ménage.

Techniquement le site incriminé n’a pas, en l’espèce, été effacé par les autorités. Une petite manipulation fait que l’adresse islamic-news.info réoriente le visiteur vers la page de mise en garde du ministère de l’Intérieur.

Liberté d’expression et vie privée

L’administrateur d’islamic-news.info, contacté par le site Nextinpact, promet qu’il "ne se laissera pas intimider", sans préciser pour autant ce qu’il compte entreprendre pour contrer la sanction administrative.

Il n’est pas le seul à avoir été pris de court par cette censure administrative. Le site était hébergé par la société OVH, basée à Roubaix, dont le fondateur Octave Klaba a vigoureusement protesté sur Twitter contre la manière utilisée par les autorités. Il affirme ne pas avoir été mis au courant et regrette une opacité qu’il juge contraire à la loi. Ce serait "une bombe nucléaire" à ses yeux.

La loi française affirme en effet que les autorités doivent demander à l’hébergeur "de retirer le contenu constitutif d’apologie du terrorisme". Mais le texte précise que si ce dernier "n’est pas joignable", le ministère peut s’adresser directement aux FAI (tels qu’Orange, Numericable ou Free). Reste à savoir combien de fois et comment Beauvau a tenté de joindre OVH.

D’autres regrettent l’avènement de cette censure administrative au nom de la liberté d’expression… et du respect de la vie privée. En effet, la page d’avertissement qui remplace islamic-news.info appartient au ministère de l’Intérieur qui enregistre, au passage, l’adresse informatique de tous ceux qui essaient de consulter le contenu du site. Le navigateur (Firefox, Google Chrome etc.) "envoie également bien d'autres informations qui peuvent vous identifier", souligne, sur son blog, l'administrateur et architecte réseau Stéphane Bortzmeyer.
http://www.france24.com/fr/20150316-internet-islamic-news-propagande-terroriste-censure-ministere-interieur-loppsi/

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Averroes 


Récurrent
Récurrent
S'ils rencontrent des gens déterminés comme ismael-y, en plus de se faire humilier par eux, ils ne feront que perdre leur temps...









Voir le profil de l'utilisateur http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum