anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

Akim 


Passionné
Passionné
Voyez vous de quoi je veux parler ?

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Akim a écrit:Voyez vous de quoi je veux parler ?
Non.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Akim 


Passionné
Passionné
L'ordre !

Voir le profil de l'utilisateur

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
@Akim a écrit:L'ordre !

soit plus explicite stp ?

Voir le profil de l'utilisateur

Akim 


Passionné
Passionné
L'ordre dans lequel Mohammed l'a reçu n'est pas respecté.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
parce que ce n'est pas un livre d'histoire.

Voir le profil de l'utilisateur

Akim 


Passionné
Passionné
Lorsque Dieu descend une révélation, l'ordre dans lequel elle arrive est important.
J'ai donc remis les sourates dans l'ordre original et franchement, tout est plus clair !

Voir le profil de l'utilisateur

Akim 


Passionné
Passionné
Lorsque Dieu descend une révélation, l'ordre dans lequel elle arrive est important.
J'ai donc remis les sourates dans l'ordre original et franchement, tout est plus clair !

Voir le profil de l'utilisateur
@Akim a écrit:Lorsque Dieu descend une révélation, l'ordre dans lequel elle arrive est important.
J'ai donc remis les sourates dans l'ordre original et franchement, tout est plus clair !


Moi aussi j'ai relu le Coran par ordre chronologique et en plus je l'ai rangé par thème.
Le résultat est assez décoiffant! 


Je te donne un exemple.
Quels sont les relations de Mahomet à l'argent, selon ce que raconte le Coran ?
- 1/ Au début, Mahomet ne réclame aucun argent : « Dis : « De cela, je ne vous demande pas de salaire ; et je ne suis pas de ceux qui cherchent à s'imposer. » (S. 38, 86 ; 38e Sourate récitée).  .
- 2/  Le Coran insiste : la preuve que les messagers de Dieu sont authentiques est dans leur désintéressement : « Ô mon peuple, suivez les messagers : suivez ceux qui ne vous demandent pas de salaire. » (S. 36, 21 ; 41e Sourate récitée). Comme dans les Évangiles, un messager ou un prophète est authentique s'il est désintéressé (S. 11, 51). Mais quelques temps après, Mohamed montre sa surprise face à l'incroyance des siens. Ne réclamant rien, il s'attendait à quelques succès : « Si vous tournez le dos alors que je ne vous demande pas de salaire... mon salaire n’incombe qu'à Dieu. » (S. 10, 72 ; 51e Sourate récitée).

- 3/ Finalement, Mohamed va bien demander de l'argent, ... mais c'est pour le bien de la personne qui donne. « Dis : « Ce que je vous demande comme salaire, c’est pour vous-mêmes. Car mon salaire n’incombe qu’à Dieu. » » (S. 34, 47 : 58e sourate récitée). Il attend toujours sa récompense de Dieu, mais il ne refuse plus un don d'argent. 

- 4/ Il ne demande en fait qu'une contribution raisonnable, ce qui semble devoir être mis à son crédit : « Leur demandes-tu un salaire, en sorte qu'ils soient grevés d'une charge écrasante ? » (S. 52, 40 ; 76e sourate récitée).

- 5/ Au fil du temps, Mohamed en vient à monnayer la grâce divine. Celui qui lui offre de 
 l'argent verra les récompenses célestes doubler : « Mais ce que vous donnez à titre d'impôt, tout en cherchant le visage de Dieu... les voilà, alors, ceux pour qui cela double » (S. 30, 39 : 84 e Sourate récitée).
 
6 - À Médine, les choses seront devenues claires : on doit verser une aumône à Mohamed avant toute entrevue en tête-à-tête, en particulier si on espère le pardon d'Allah. Si l’aumône n'a pas été versée avant, un impôt s'impose après : « Redoutez-vous de faire précéder d'aumônes votre tête-à-tête ? Mais quand vous ne l'avez pas fait et que Dieu a accueilli votre repentir, alors établissez l'Office et acquittez l'impôt, et obéissez à Dieu et à Son messager. » (S. 58, 13).  

 Le Coran a manifestement adapté son contenu au besoin de son prophète ... ou  ne serait-ce pas plutôt  Mohamed qui aurait  adapté sa prédication à ses besoins financiers ? 

On ne peut s’empêcher de noter que la remise en ordre des versets du Coran éclaire d'un jour particulier l'évolution des préceptes dictés par Mohamed, en particulier en ce qui concerne sa relation à l'argent.

La lecture du Coran dans l'ordre chronologique est donc très intéressante.
Si vous voulez, je peux vous faire aussi la synthèse de la façon dont Mahomet a renoncé à demander un signe miraculeux à Allah, .... après avoir désespérément espéré en recevoir un.

Voir le profil de l'utilisateur

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:
@Akim a écrit:Lorsque Dieu descend une révélation, l'ordre dans lequel elle arrive est important.
J'ai donc remis les sourates dans l'ordre original et franchement, tout est plus clair !


Moi aussi j'ai relu le Coran par ordre chronologique et en plus je l'ai rangé par thème.
Le résultat est assez décoiffant! 


Je te donne un exemple.
Quels sont les relations de Mahomet à l'argent, selon ce que raconte le Coran ?
- 1/ Au début, Mahomet ne réclame aucun argent : « Dis : « De cela, je ne vous demande pas de salaire ; et je ne suis pas de ceux qui cherchent à s'imposer. » (S. 38, 86 ; 38e Sourate récitée).  .

- 2/  Le Coran insiste : la preuve que les messagers de Dieu sont authentiques est dans leur désintéressement : « Ô mon peuple, suivez les messagers : suivez ceux qui ne vous demandent pas de salaire. » (S. 36, 21 ; 41e Sourate récitée). Comme dans les Évangiles, un messager ou un prophète est authentique s'il est désintéressé (S. 11, 51). Mais quelques temps après, Mohamed montre sa surprise face à l'incroyance des siens. Ne réclamant rien, il s'attendait à quelques succès : « Si vous tournez le dos alors que je ne vous demande pas de salaire... mon salaire n’incombe qu'à Dieu. » (S. 10, 72 ; 51e Sourate récitée).
- 3/ Finalement, Mohamed va bien demander de l'argent, ... mais c'est pour le bien de la personne qui donne. « Dis : « Ce que je vous demande comme salaire, c’est pour vous-mêmes. Car mon salaire n’incombe qu’à Dieu. » » (S. 34, 47 : 58e sourate récitée). Il attend toujours sa récompense de Dieu, mais il ne refuse plus un don d'argent. 
- 4/ Il ne demande en fait qu'une contribution raisonnable, ce qui semble devoir être mis à son crédit : « Leur demandes-tu un salaire, en sorte qu'ils soient grevés d'une charge écrasante ? » (S. 52, 40 ; 76e sourate récitée).
- 5/ Au fil du temps, Mohamed en vient à monnayer la grâce divine. Celui qui lui offre de 
 l'argent verra les récompenses célestes doubler : « Mais ce que vous donnez à titre d'impôt, tout en cherchant le visage de Dieu... les voilà, alors, ceux pour qui cela double » (S. 30, 39 : 84 e Sourate récitée).
 

6 - À Médine, les choses seront devenues claires : on doit verser une aumône à Mohamed avant toute entrevue en tête-à-tête, en particulier si on espère le pardon d'Allah. Si l’aumône n'a pas été versée avant, un impôt s'impose après : « Redoutez-vous de faire précéder d'aumônes votre tête-à-tête ? Mais quand vous ne l'avez pas fait et que Dieu a accueilli votre repentir, alors établissez l'Office et acquittez l'impôt, et obéissez à Dieu et à Son messager. » (S. 58, 13).  
 Le Coran a manifestement adapté son contenu au besoin de son prophète ... ou  ne serait-ce pas plutôt  Mohamed qui aurait  adapté sa prédication à ses besoins financiers ? 

On ne peut s’empêcher de noter que la remise en ordre des versets du Coran éclaire d'un jour particulier l'évolution des préceptes dictés par Mohamed, en particulier en ce qui concerne sa relation à l'argent.
La lecture du Coran dans l'ordre chronologique est donc très intéressante.
Si vous voulez, je peux vous faire aussi la synthèse de la façon dont Mahomet a renoncé à demander un signe miraculeux à Allah, .... après avoir désespérément espéré en recevoir un.
fé zbèl 

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:je peux vous faire aussi la synthèse de la façon dont Mahomet a renoncé à demander un signe miraculeux à Allah, .... après avoir désespérément espéré en recevoir un.
Où ça ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:je peux vous faire aussi la synthèse de la façon dont Mahomet a renoncé à demander un signe miraculeux à Allah, .... après avoir désespérément espéré en recevoir un.
Yassine : Où ça ?
A ton service mon cher Yassine.

Accroche-toi, cela décoiffe : Le Coran remis dans l'ordre, c'est génial ! 

Remettons quelques versets du Coran dans l'ordre chronologique de leur invention par Mohamed : 
- À défaut de faire lui-même des miracles, Mohamed suggère que les miracles de la Bible doivent suffire pour convaincre les siens : « La Preuve de ce qui était dans les anciens Livres ne leur est-elle pas venue ? » (S. 20, 133 ; 45e Sourate récitée).

- Mohamed espère initialement. Il affirme donc que Dieu peut encore donner des signes : « Il se peut que tu te consumes de chagrin de ce qu'ils ne te croient pas ! Si Nous voulons, Nous ferons descendre du ciel sur eux un signe » (S. 26, 3-4 ; 47e récitée).

- Les habitants de la Mecque veulent voir des miracles de leurs yeux. Ils mettent Mohamed au défi d'en faire : « Ils ont dit : « Nous ne saurions croire en toi [Mohamed] que tu ne fasses jaillir devant nous une source ou que tu n’aies à toi un jardin de palmiers et de treilles... Ou que tu ne fasses vraiment tomber sur nous ces pans du ciel dont tu prétends nous menacer  ou que tu amènes Dieu et ses anges et que nous les voyions en face. Ou que tu n’aies à toi une demeure tout entière revêtue de tentures brillantes, ou que tu ne montes  dans  le  ciel ;  et  encore  ne  croirons-nous  que tu  y sois monté que si tu nous en fais descendre un écrit dont nous puissions réciter le texte exact ! » - Réponds-leur : « Gloire à Dieu, je ne suis qu’un homme et un messager (rasūl). » (S. 17, 91-93 ; 50e Sourate récitée). Mahomet met en avant sa simple humanité pour bien prévenir qu'on risque d'être déçu ! 

- Mohamed va tout de même à se mettre à attendre un miracle. Est-il sincère ? Joue-t-il juste le jeu ? Il est acculé par les exigences impossibles des habitants de la Mecque : « Et ils disent : « Que ne fait-on descendre un signe sur celui-ci ? - Alors, dis : « Rien d’autre, en vérité : l’invisible appartient à Dieu. Attendez donc ; moi aussi, vraiment je suis avec vous de ceux qui attendent. » (S. 10, 20 ; 51e Sourate récitée).
Voilà donc Mohamed qui attend lui-aussi un signe de son Seigneur et ceci de son propre aveu. Manifestation son inspiration (poétique ?) ne lui est pas suffisante comme preuve. On le comprend, à nous non plus ! 

- Et il semble réellement attendre ce signe, et l'attendre avec frénésie, dans une interrogation pleine d'espoir : « Et quand bien même leur indifférence te pèserait énormément, et qu'ensuite il te serait possible de chercher un tunnel à travers la terre ou une échelle pour le ciel, etqu'ensuite tu leur apporterais un signe ? Tandis que si Dieu voulait, Il pourrait à coup sûr les réunir sur le bon chemin. » (S. 6, 35 ; 55e Sourate récitée). Mohamed souffre tellement de l'indifférence des siens qu'il est prêt à tout (y compris monter au ciel avec une échelle) pour obtenir de Sa divinité un signe libérateur. Cela confirme d'ailleurs qu'il n'a jamais été au ciel sur Burāq : un des nombreux mythes de la sunna). Mais le Coran signale immédiatement que le signe désiré ne dépend que de Dieu. Est-ce une simple habilité de discours ? Le verset semble anticiper sur l'inéluctable déception.

- Des « signes probants » (S. 53, 18 ; 23e Sourate récitéelui ont portant été formellement promis lors de sa seconde vision spirituelle, au début de sa pseudo révélation , ... mais ils ne viendront jamais. 

Malgré ses promesses, le Coran confirme que Mohamed  ne recevra jamais qu'aucun signe surnaturel : « Il n'est pas d'un messager de venir avec un signe, sauf permission de Dieu. » (S. 40, 78 ; 60e Sourate récitée)

- Mohamed ne recevra aucun signe. Il tergiverse. Moïse aurait dit qu'un Kitāb – une révélation divine orale – est une preuve (S. 11, 17 ; S. 11, 96-99 ; S. 11, 110), Mohamed aimerait bien lui-aussi que sa récitation coranique fasse preuve (S. 46, 7, 66e). Finalement, le Coran restera la seule preuve de l'authenticité de son inspiration divine (S. 24, 1 ; 102e récitée). Maigre consolation. Il reconnaîtra finalement un jour – par sa voix intérieure - que Jésus a fait des miracles. Pour cette raison, il le placera au dessus de lui (S. 2, 253). Tous les grands prophètes, Moïse, Noé, Élie, Jonas, Jésus ont fait des miracles : lui seul en est incapable.

- Finalement, Mohamed reste un simple avertisseur totalement dépourvu de puissance miraculeuse : « Et ceux qui mécroient disent : Pourquoi n’a-t-on pas fait descendre sur celui-ci un signe de la part de son Seigneur ? « - Rien d’autre, en vérité : tu es un avertisseur. À chaque peuple un guide. » (S. 13, 7 ; 96 e Sourate récitée). Il n'est qu'un homme normal (S. 25, 7-20) et n'a rien de l'ange réclamé par les siens (S. 25, 7).

- Avec finesse, il trouvera à la toute fin de sa vie une justification à cette absence de miracle : « Rien ne Nous empêche d'envoyer les signes... En outre, Nous n'envoyons de signes qu'à titre de menace. » (S. 17, 59, 101e Sourate récitée). Le signe miraculeux devient maintenant un cadeau empoisonné ..., si les témoins du miracle étaient restés incrédules, quelle n'aurait pas été leur punition !



Et oui, le Coran relu dans l'ordre de sa récitation par Mahomet est extrêmement intéressant.... On voit comment Mahomet a adapté son discours à sa déception de faux prophète qui ne reçoit aucune réponse de Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:À défaut de faire lui-même des miracles, Mohamed suggère que les miracles de la Bible doivent suffire pour convaincre les siens : « La Preuve de ce qui était dans les anciens Livres ne leur est-elle pas venue ? » (S. 20, 133 ; 45e Sourate récitée).
On sait que vous ne lisez jamais votre Bible, mais pourquoi vous faites la même erreur avec le Coran qui n'est pas très long comme la Bible comme même. La ayat et celle qui la succède dit ceci : « 20.133-134 Et ils disent: "Pourquoi ne nous apporte-t-il pas un miracle de son Seigneur? La Preuve de ce que contiennent les Ecritures anciennes ne leur est-elle pas venue? Et si Nous les avions fait périr par un châtiment avant lui [Muhammad], ils auraient certainement dit: "O notre Seigneur, pourquoi ne nous as-Tu pas envoyé de Messager? Nous aurions alors suivi Tes enseignements avant d'avoir été humiliés et jetés dans l'ignominie" »

Certes l’état de débilité qui touche ceux qui veulent s'en prendre au Coran est en soit un miracle. Mais si tu cherches des miracles matériels comme vous vous attachez tant avec votre débilité enfantine, comme quoi c'est la preuve de la divinité de Jésus, le Prophète Muhammad ﷺ a eu des miracles et des manifestation plus grande que celle donné à Jésus, et on a pas dit sur lui qu'il était Dieu.

Le Coran nous raconte plusieurs passage où les idolâtres ne veulent pas des preuves en soit mais cherches des prétextes pour ne pas croire. Et dans cas cas si le miracles survient pour eux et ils ne croient pas, le châtiment devient instantané. Mais Dieu ne veut pas les accompagner dans leur folie par sa miséricorde. A part cela le Prophète ﷺ a eu plein de miracle et de prodiges avec ses Compagnons...
Instruis toi un peu :
http://www.sourceislam.com/les-miracles-du-prophete-muhammad.html
http://www.aimer-jesus.com/miracles_prophete.php

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com


les miracles des hadiths ont été imaginé au IXe siècle... et peut-être même au XIVe siècle, date de la dernière réécriture des hadiths.

Les miracles des hadiths, c'est du mytho.  Le Coran, qui a été écrit entre l'an 650 et l'an 780, ... ne raconte strictement aucun miracle.

Seul Jésus-Christ a fait des miracles... et il continue à en faire ! 
Aucun musulman n'est jamais guéri miraculeusement après avoir invoqué Allah, alors que des chrétiens sont guéris miraculeusement, encore de nos jours, en invoquant Jésus -Christ.

Réfléchis à cela !

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:Le Coran, qui a été écrit entre l'an 650 et l'an 780, ... ne raconte strictement aucun miracle.
Il y a dans le Coran aussi. Mais tu avais constaté le Hadith, qui est aussi inspiration du même titre que le Coran, c'est lui qui donne des récits de la vie du Prophète comme vos Évangile vos donnent les récit de la vie de votre Jésus. C'est bien pour cela que les miracles de la vis quotidienne ont été mentionné plus dans le Hadith.

Aucun musulman n'est jamais guéri miraculeusement après avoir invoqué Allah, alors que des chrétiens sont guéris miraculeusement, encore de nos jours, en invoquant Jésus -Christ.
T'en sais absolument rien. Par contre des miracles qui se réalisent en invoquant un homme, viennent surement du diable.

Beaucoup me diront en ce jour-là : " Seigneur, Seigneur ! n'est-ce pas en votre nom que nous avons prophétisé? n'est-ce pas en votre nom que nous avons chassé les démons? et n'avons-nous pas, en votre nom, fait beaucoup de miracles? " Alors je leur dirai hautement : Je ne vous ai jamais connus. Eloignez-vous de moi, artisans d'iniquité !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com
Aucun musulman n'est jamais guéri miraculeusement après avoir invoqué Allah, alors que des chrétiens sont guéris miraculeusement, encore de nos jours, en invoquant Jésus -Christ.
Yassine : T'en sais absolument rien. Par contre des miracles qui se réalisent en invoquant un homme, viennent surement du diable.

Beaucoup me diront en ce jour-là : " Seigneur, Seigneur ! n'est-ce pas en votre nom que nous avons prophétisé? n'est-ce pas en votre nom que nous avons chassé les démons? et n'avons-nous pas, en votre nom, fait beaucoup de miracles? " Alors je leur dirai hautement : Je ne vous ai jamais connus. Eloignez-vous de moi, artisans d'iniquité !

Je te donne un miracle réalisé à partir d'une prière adressée à Dieu par l'intermédiaire de sa Sainte Mère, la Vierge Marie
http://www.christ-roi.net/index.php/L%27arrestation_de_Michel_Fourniret

Peux-tu me montrer quelque chose de semblable et d'aussi authentique qui provienne de l'islam ? La fillette a témoigné aux assises, donc son témoignage est authentique.

Le Coran ne raconte aucun miracle ! 
Les hadiths ont été réécrits pendant  700 ans, ils sont donc mythologiques.
De nos jours, seuls les chrétiens bénéficient de miracles après avoir invoqué leur Dieu, les musulmans ne voient aucun miracle après avoir invoqué Allah ! 

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:Je te donne un miracle réalisé à partir d'une prière adressée à Dieu par l'intermédiaire de sa Sainte Mère,
Comment ça par l’intermédiaire de Marie ? vous avez priez votre Dieu ou bien Marie ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com
@Yassine a écrit:
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:Je te donne un miracle réalisé à partir d'une prière adressée à Dieu par l'intermédiaire de sa Sainte Mère,
Comment ça par l’intermédiaire de Marie ? vous avez priez votre Dieu ou bien Marie ?
Mon prions toujours Dieu... et parfois nous le faisons par l'intermédiaire de la Vierge Marie. Cela est plein de grâce et de fruits.
Voila deux exemples de miracles obtenus de Dieu par l'intermédiaire de la Vierge Marie :
- La guérison de la sclérose latérale amyiotrophique, maladie toujours mortelle en quelques mois :
http://www.zenit.org/fr/articles/nouvelle-guerison-inexpliquee-a-lourdes-recit-par-mme-antonietta-raco

- L'évasion miraculeuse d'une jeune fille, Marie-Ascension, enlevée par le monstre Fourniret :
http://www.christ-roi.net/index.php/L%27arrestation_de_Michel_Fourniret

Mais je vois que tu me chipotes sur un détail (la prière mariale) dont tu connais parfaitement la réponse... n'avais-tu rien à me répondre sur le fond ???

Où sont les miracles du Coran et de l'islam ?

Tu critiques que nous prions Dieu, par l’intermédiaire sa sainte Mère Marie,.... mais cela marche ! Dieu nous répond par cette prière mariale... et Il répond avec puissance !


Où sont les miracles d'Allah ? Nulle part ! 
Allah serait-Il un faux dieu ???? La question se pose !

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Je reformule : vous invoquez Dieu ou Marie dans cette prière ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com
@Yassine a écrit:Je reformule : vous invoquez Dieu ou Marie dans cette prière ?

J'invoque Dieu et je confie ma prière à Marie pour qu'elle la présente à Dieu...

Et cela fonctionne très bien car les catholiques expérimentent au quotidien les grâces reçues par cette façon de prier.

Conférer les miracles mis en lien plus haut.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Non vous invoquez Marie comme tout les idolâtres du monde, et la médiation était un prétexte aussi des idolâtres de la Mecque (39.3) qui se disaient eux aussi monothéistes puisque abrahamiques eux aussi. C'est pour ceux que vos miracles ne sont que des prodiges démoniaques tout comme ceux qui arrivent chez les Indous ou les Bouddhistes. Est ce que tu penses qu'ils ne disent pas comme vous eux aussi ? Mais aussi comme les magiciens comme Chriss Angel, il fait mieux que vos idoles.

J'aimerais bien dire que ça existe pas en Islam, non ça existe, ce qu'on appelle les Karamats, les prodiges donnée aux gens pieux, à ne pas confondre avec les miracles (les Mouejizat) qui ne sont donné qu'aux Prophètes. Et nos érudits nous ont d'ailleurs prévenus des faux Karamats, surtout lorsque celle ci est le fruit d'une invocation associationnistes et idolâtres comme vous avez. Ce qui rejoint aussi ce que disait Jésus dans votre Évangile même.

Ah oui, vous avez des amis idolâtres comme vous aussi : les Chiites eux aussi pleins de miracles, en après avoir invoquer les morts et les saintes comme vous faites. Eux aussi disent exactement comme vous dites ; ils n'invoque pas Ali ou Fatima, mais Allah à travers eux. C'est une déviance ancestrale en fait. Pauvre pauvre Pierre-Elie Suzanne !!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Iskander 


Récurrent
Récurrent
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:
@Pierre-Elie Suzanne a écrit: « Et ceux qui mécroient disent : Pourquoi n’a-t-on pas fait descendre sur celui-ci un signe de la part de son Seigneur ? « - Rien d’autre, en vérité : tu es un avertisseur. À chaque peuple un guide. » (S. 13, 7 ; 96 e Sourate récitée). 


Bonjour Pierre Elie, tu n'as pas le monopole de classer les versets du Coran dans l'ordre chronologique de la révélation (en supposant que tu ne l'ai jamais fait, du reste) car c'est une science enseignée par certains Shouyoukh qui enseignent en même temps le Tafsir de ces versets dans l'ordre chronologique.

Je suis bien placé pour le dire car mon fils est en train de suivre des cours dans ce sens, ainsi qu'un neveu de mon épouse.

Donc, ce n'est pas un scoop que de pratiquer ainsi et si cet enseignement particulier est relativement peu connu en France, il n'en est pas de même dans les pays Musulmans où l'enseignement de notre belle religion atteint des sommets que nous sommes loin d'atteindre (hélas) chez nous.

Qu'importe, l'essentiel est déjà d'apprendre ce qui est nécessaire à notre religion, à sa pratique et à sa compréhension, et à ce propos je me permet de t'apporter la parole de l'Imam Malik Ibn Anas...

"Lorsque tu vas à l'essentiel, il y a peu de paroles. Quand il y a beaucoup de paroles, alors celui qui parle fait des erreurs."


Je fais ce petit rappel à cause des trop longs copié-collé de ton "histoire" du monothéisme (qui n'est qu'une présentation de la trinité) que tu publies, copié-collé remplis d'erreurs et d'approximations.

À plus (:

Voir le profil de l'utilisateur

Wayell 


Résident
Résident
@Iskander a écrit:Je suis bien placé pour le dire car mon fils est en train de suivre des cours dans ce sens, ainsi qu'un neveu de mon épouse.

Machaa' Allah.

Voir le profil de l'utilisateur

Iskander

Bonjour Pierre Elie, tu n'as pas le monopole de classer les versets du Coran dans l'ordre chronologique de la révélation (en supposant que tu ne l'ai jamais fait, du reste) car c'est une science enseignée par certains Shouyoukh qui enseignent en même temps le Tafsir de ces versets dans l'ordre chronologique.

Je suis bien placé pour le dire car mon fils est en train de suivre des cours dans ce sens, ainsi qu'un neveu de mon épouse.
 

Mon cher Iskander, je n'ai jamais prétendu avoir trouvé tout seul l'ordre chronologique des sourates.... j'ai juste ouvert mon Coran. L'ordre de la récitation par Mahomet est inscrit en toute lettre à coté de la numérotation officielle. Je n'ai fait que suivre ce que disent les oulémas.

Mon propos n’était pas de me glorifier d'avoir retrouvé seul l'ordre dans lequel Mahomet avait inventé ses sourates.... mais simplement d'analyser l'évolution de sa prédication au fil de son élaboration.

Les relations à l'argent de Mahomet, telles que nous les racontent le Coran sont fort intéressantes à analyser.... quand on lit le Coran dans l'ordre chronologique.

Tu ne fais aucun commentaire, sur cela.... C'était pourtant çà qui était intéressant : 
- Au début Mahomet ne demande aucun argent
- Puis il réclame qu'on le prenne pour un vrai prophète et qu'on se convertisse à sa prédication, puisqu'il ne demande aucun argent
- Puis il demande un peu d'argent, mais c'est pour le bien de ceux qui donnent !
- Il fait remarquer qu'il ne demande qu'une somme raisonnable
- Puis il affirme que lui donner de l'argent permet de doubler la grâce de Dieu
- Et finalement, il vend la miséricorde de Dieu.

C'est cela qui est intéressant..... tu ne trouves pas.

Ceux qui veulent les références des sourates.... qu'ils se référent à mon message plus haut....

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Pierre-Elie Suzanne a écrit:- Au début Mahomet ne demande aucun argent
- Puis il réclame qu'on le prenne pour un vrai prophète et qu'on se convertisse à sa prédication, puisqu'il ne demande aucun argent
- Puis il demande un peu d'argent, mais c'est pour le bien de ceux qui donnent !
- Il fait remarquer qu'il ne demande qu'une somme raisonnable
- Puis il affirme que lui donner de l'argent permet de doubler la grâce de Dieu
- Et finalement, il vend la miséricorde de Dieu.
Toujours la même histoire, projetez vos saleté sur nous. Mais va d’abords réclamer les comptes au Vatican qui nous vous offre même pas un portail pour éclairer le troupeau.

La "salaire" dans les versets que tu cites ne va aucunement dans le sens que tu prétends. En plus la Zakat est l’aumône c'est entre la personne et Dieu, c'est pour cela qu'on est une religion liberté du clergé depuis 1400 ans. Il y a que les butins dont le cinquième va à l’État.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum