Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

onemuslim 


Habitué
Habitué
@SAEL a écrit:
@onemuslim a écrit:Après avoir défini le type d'action se référant aux verbes ghassala et massaha.
Il est bon de poser une question importante sur les parties du corps liées à l'ablution en cas d'absence d'eau.
En cas d'absence d'eau quelles sont les pratiques à appliquer pour le visage, les bras, la tête et les pieds?

Tu te fies à la langue française qui avait pris ce mot mash de la langue arabe, pour dire que c'est un massage.

Napoléon Bonaparte avait aussi pris le mot " Moucharabieh". Peux-tu me dire ce qu'il signifie en langue arabe ?

Tu veux apprendre quelque chose ? Voilà ce que signifie le mot mash:

"Mash" comporte 3 consonnes: M, S, H

"Mes" (le toucher) comporte les mêmes consonnes M, S sauf le H.

"Mash" vient de la racine "Mes" (le toucher) 

"Mash" signifie exactement tout ce que la main touche en exécutant une sorte de balayage. Si tu as de la poussière sur ton nez, je te dis "imsah anfek" ( nettoies ou enlève la poussière qui est sur ton nez).

Quand je te dis enlèves la poussière qui est sur ton nez, est-ce-que c'est correct que je te dises masses-toi le nez.

Les français ont pris le mot massage du mot " Mash" et l'ont particularisé en massage. 


Que signifie "Moucharabieh" en langue arabe ?  
    

J'ai déjà répondu à Yassine.
Lis ça m'éviterait de me répéter.

Massaha et Massih ont la même racine. M-S-H.
Dans mon cas il y a le H en plus que tu as retiré sophistiquement.
Pas besoin d'aller plus loin.

Voir le profil de l'utilisateur

onemuslim 


Habitué
Habitué
@SAEL a écrit:Suite de l'explication


Pourquoi avoir considéré comme racine "Mes" et non "Lams' qui comporte les mêmes consonnes M et   S ?

- Le mot "Mes" ou "Mess" concerne deux gestes du toucher: l'un est visible à l’œil nu et l'autre est invisible, inconnu à l'homme et traite du surnaturel. Le saint Coran choisit toujours le mot qui convient explicitement au vrai sens de l'action ou l'affirmation qu'elle soit naturelle ou surnaturelle et son enchaînement, ce qui est hors du commun, ressemble à un ruisseau à l'eau miroitante qui coule par un courant calme, laminaire qui berce l’œil admiratif, imbibé de larmes, dans une suite ininterrompue où l'oreille se laisse emporter par une mélodie attirante qui la prive de toute liberté décisionnelle de s'en priver, sauf cas de circonstance ou arrêt. (Ceci n'est qu'un petit exemple de la phénoménalité du Coran). 

Le mot " Lams" ne concerne qu'un seul geste du toucher: le visible.

"Imsah 3ala anfek". 3ala (sur) signifie un sous-entendu que quelque chose est sur ton nez. On peut dire aussi "Imsah anfek". "Imsah es saboura" (effaces le tableau). Mais on ne peut pas dire: masses le tableau.

Masser: c'est faire passer la main avec une certaine pression sur une surface qui se mouve sous la pomme de celle-ci.  

L'action du verbe d'ordre "Imsah" peut être faite à sec ou avec un objet mouillé.

"Imsah" peut avoir divers sens: nettoyer en faisant passer la main ou un chiffon par exemple, effacer, enlever, ôter, etc.

Si un mal ou un grand conflit submerge la planète terre, occasionné par un individu doté d'un pouvoir exceptionnel, est enlevé totalement par une personne, on peut dire de celle-ci qu'elle l'a effacé, ôter, effacé de toutes ses racines.

Et Dieu seul le sait.           

Dans la sourate 20, Moussa (psl) a dit au Samiri qu'il ne pourra déclarer que : la missas.
Racine : M-S-S pour toucher.
Encore une consonne que tu as retiré sophistiquement.
Heureusement que je suis là pour corriger tes erreurs.

Voir le profil de l'utilisateur

onemuslim 


Habitué
Habitué
De toute façon afin de ne pas perdre mon temps (avis aux sophisticiens) mon enseignement réside dans la différence des verbes choisis par Allah.
Ghassala qui dans sa généralité nécessite l'usage d'eau.
Massaha qui dans sa généralité ne nécessite pas l'usage d'eau.

En condition d'absence d'eau, que faut-il faire lors des ablutions?
Visage : oui ou non?
Bras : oui ou non?
Tête : oui ou non?
Pieds : oui ou non?

Voir le profil de l'utilisateur

SAEL 


Passionné
Passionné
@onemuslim a écrit:
@SAEL a écrit:Suite de l'explication


Pourquoi avoir considéré comme racine "Mes" et non "Lams' qui comporte les mêmes consonnes M et   S ?

- Le mot "Mes" ou "Mess" concerne deux gestes du toucher: l'un est visible à l’œil nu et l'autre est invisible, inconnu à l'homme et traite du surnaturel. Le saint Coran choisit toujours le mot qui convient explicitement au vrai sens de l'action ou l'affirmation qu'elle soit naturelle ou surnaturelle et son enchaînement, ce qui est hors du commun, ressemble à un ruisseau à l'eau miroitante qui coule par un courant calme, laminaire qui berce l’œil admiratif, imbibé de larmes, dans une suite ininterrompue où l'oreille se laisse emporter par une mélodie attirante qui la prive de toute liberté décisionnelle de s'en priver, sauf cas de circonstance ou arrêt. (Ceci n'est qu'un petit exemple de la phénoménalité du Coran). 

Le mot " Lams" ne concerne qu'un seul geste du toucher: le visible.

"Imsah 3ala anfek". 3ala (sur) signifie un sous-entendu que quelque chose est sur ton nez. On peut dire aussi "Imsah anfek". "Imsah es saboura" (effaces le tableau). Mais on ne peut pas dire: masses le tableau.

Masser: c'est faire passer la main avec une certaine pression sur une surface qui se mouve sous la pomme de celle-ci.  

L'action du verbe d'ordre "Imsah" peut être faite à sec ou avec un objet mouillé.

"Imsah" peut avoir divers sens: nettoyer en faisant passer la main ou un chiffon par exemple, effacer, enlever, ôter, etc.

Si un mal ou un grand conflit submerge la planète terre, occasionné par un individu doté d'un pouvoir exceptionnel, est enlevé totalement par une personne, on peut dire de celle-ci qu'elle l'a effacé, ôter, effacé de toutes ses racines.

Et Dieu seul le sait.           

Dans la sourate 20, Moussa (psl) a dit au Samiri qu'il ne pourra déclarer que : la missas.
Racine : M-S-S pour toucher.
Encore une consonne que tu as retiré sophistiquement.
Heureusement que je suis là pour corriger tes erreurs.
Tu ne sais même pas faire la différence entre l'action et le fait d'accomplir une action et tu prétends interpréter le Coran. Je vois maintenant que tu es un grand malade.
Tu ne réponds pas à mes questions concernant la virgule, le moucharabieh et toutes les autres qui sont demeurées en suspens et tu prends drôlement les  gens de sophistique.


Dès maintenant, en suivant le conseil de Wayell, je ne serai là que pour contrer tes folies.


Allah yehdina wa yehdik. Amine ya Rab el alamine.    

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
@Azzedine a écrit:http://www.forumreligion.com/t4679p105-la-circoncision#153698

1 partout la balle au centre

http://www.forumreligion.com/t4421-le-nectar-cachete-la-biographie-du-prophete-mohammed#153762

un point partout la balle au centre



le même propos existant dans les deux liens Tumadir  ,   
l'hypocrisie est le point commun entre les deux, mais ce n'est pas la même personne.

Voir le profil de l'utilisateur

onemuslim 


Habitué
Habitué
@SAEL a écrit:
@onemuslim a écrit:
@SAEL a écrit:Suite de l'explication


Pourquoi avoir considéré comme racine "Mes" et non "Lams' qui comporte les mêmes consonnes M et   S ?

- Le mot "Mes" ou "Mess" concerne deux gestes du toucher: l'un est visible à l’œil nu et l'autre est invisible, inconnu à l'homme et traite du surnaturel. Le saint Coran choisit toujours le mot qui convient explicitement au vrai sens de l'action ou l'affirmation qu'elle soit naturelle ou surnaturelle et son enchaînement, ce qui est hors du commun, ressemble à un ruisseau à l'eau miroitante qui coule par un courant calme, laminaire qui berce l’œil admiratif, imbibé de larmes, dans une suite ininterrompue où l'oreille se laisse emporter par une mélodie attirante qui la prive de toute liberté décisionnelle de s'en priver, sauf cas de circonstance ou arrêt. (Ceci n'est qu'un petit exemple de la phénoménalité du Coran). 

Le mot " Lams" ne concerne qu'un seul geste du toucher: le visible.

"Imsah 3ala anfek". 3ala (sur) signifie un sous-entendu que quelque chose est sur ton nez. On peut dire aussi "Imsah anfek". "Imsah es saboura" (effaces le tableau). Mais on ne peut pas dire: masses le tableau.

Masser: c'est faire passer la main avec une certaine pression sur une surface qui se mouve sous la pomme de celle-ci.  

L'action du verbe d'ordre "Imsah" peut être faite à sec ou avec un objet mouillé.

"Imsah" peut avoir divers sens: nettoyer en faisant passer la main ou un chiffon par exemple, effacer, enlever, ôter, etc.

Si un mal ou un grand conflit submerge la planète terre, occasionné par un individu doté d'un pouvoir exceptionnel, est enlevé totalement par une personne, on peut dire de celle-ci qu'elle l'a effacé, ôter, effacé de toutes ses racines.

Et Dieu seul le sait.           

Dans la sourate 20, Moussa (psl) a dit au Samiri qu'il ne pourra déclarer que : la missas.
Racine : M-S-S pour toucher.
Encore une consonne que tu as retiré sophistiquement.
Heureusement que je suis là pour corriger tes erreurs.
Tu ne sais même pas faire la différence entre l'action et le fait d'accomplir une action et tu prétends interpréter le Coran. Je vois maintenant que tu es un grand malade.
Tu ne réponds pas à mes questions concernant la virgule, le moucharabieh et toutes les autres qui sont demeurées en suspens et tu prends drôlement les  gens de sophistique.


Dès maintenant, en suivant le conseil de Wayell, je ne serai là que pour contrer tes folies.


Allah yehdina wa yehdik. Amine ya Rab el alamine.    

Amine.

Les 3 consonnes M-S-H ont eu raison de toi.
De même pour les autres consonnes M-S-S.

Une fois réglé les différences définitionnelles entre ghassala et massaha.
On peut parler des ablutions en cas d'absence d'eau.

Si vous voulez je commence.
En cas d'absence d'eau il faut traiter toutes les parties du corps citées (visage - bras - tête - pieds) avec ce que l'on appelle taymoum.

Voir le profil de l'utilisateur

SAEL 


Passionné
Passionné
@onemuslim a écrit:
@SAEL a écrit:
@onemuslim a écrit:
@SAEL a écrit:Suite de l'explication


Pourquoi avoir considéré comme racine "Mes" et non "Lams' qui comporte les mêmes consonnes M et   S ?

- Le mot "Mes" ou "Mess" concerne deux gestes du toucher: l'un est visible à l’œil nu et l'autre est invisible, inconnu à l'homme et traite du surnaturel. Le saint Coran choisit toujours le mot qui convient explicitement au vrai sens de l'action ou l'affirmation qu'elle soit naturelle ou surnaturelle et son enchaînement, ce qui est hors du commun, ressemble à un ruisseau à l'eau miroitante qui coule par un courant calme, laminaire qui berce l’œil admiratif, imbibé de larmes, dans une suite ininterrompue où l'oreille se laisse emporter par une mélodie attirante qui la prive de toute liberté décisionnelle de s'en priver, sauf cas de circonstance ou arrêt. (Ceci n'est qu'un petit exemple de la phénoménalité du Coran). 

Le mot " Lams" ne concerne qu'un seul geste du toucher: le visible.

"Imsah 3ala anfek". 3ala (sur) signifie un sous-entendu que quelque chose est sur ton nez. On peut dire aussi "Imsah anfek". "Imsah es saboura" (effaces le tableau). Mais on ne peut pas dire: masses le tableau.

Masser: c'est faire passer la main avec une certaine pression sur une surface qui se mouve sous la pomme de celle-ci.  

L'action du verbe d'ordre "Imsah" peut être faite à sec ou avec un objet mouillé.

"Imsah" peut avoir divers sens: nettoyer en faisant passer la main ou un chiffon par exemple, effacer, enlever, ôter, etc.

Si un mal ou un grand conflit submerge la planète terre, occasionné par un individu doté d'un pouvoir exceptionnel, est enlevé totalement par une personne, on peut dire de celle-ci qu'elle l'a effacé, ôter, effacé de toutes ses racines.

Et Dieu seul le sait.           

Dans la sourate 20, Moussa (psl) a dit au Samiri qu'il ne pourra déclarer que : la missas.
Racine : M-S-S pour toucher.
Encore une consonne que tu as retiré sophistiquement.
Heureusement que je suis là pour corriger tes erreurs.
Tu ne sais même pas faire la différence entre l'action et le fait d'accomplir une action et tu prétends interpréter le Coran. Je vois maintenant que tu es un grand malade.
Tu ne réponds pas à mes questions concernant la virgule, le moucharabieh et toutes les autres qui sont demeurées en suspens et tu prends drôlement les  gens de sophistique.


Dès maintenant, en suivant le conseil de Wayell, je ne serai là que pour contrer tes folies.


Allah yehdina wa yehdik. Amine ya Rab el alamine.    

Amine.

Les 3 consonnes M-S-H ont eu raison de toi.
De même pour les autres consonnes M-S-S.

Une fois réglé les différences définitionnelles entre ghassala et massaha.
On peut parler des ablutions en cas d'absence d'eau.

Si vous voulez je commence.
En cas d'absence d'eau il faut traiter toutes les parties du corps citées (visage - bras - tête - pieds) avec ce que l'on appelle taymoum.
Et tu n'as pas encore compris ?

Voir le profil de l'utilisateur

onemuslim 


Habitué
Habitué
@ SAEL

Si tu veux enseigner sur les virgules sur moucharabieh et autres.
Tu peux le faire je suis tout ouï.
Quand personne ne répond à mes questions je fais le premier pas en y répondant.

Voir le profil de l'utilisateur

onemuslim 


Habitué
Habitué
Et je prétends bien sûr que Istinja ne fait pas partie des ablutions.
Pour pouvoir prier il faut avoir les parties intimes purifiées.
Donc Istinja doit se faire en cas de besoins.
Mais pas à chaque ablutions.

Voir le profil de l'utilisateur

onemuslim 


Habitué
Habitué
Comment ça se fait que je ne peux pas répondre à des postes?

Voir le profil de l'utilisateur

Marie-follower 


Habitué
Habitué
Ces 4 parties (tête, bras, pieds et visage) sont les plus exposés à l'entourage de la personne, et donc les plus vulnérables à la saleté d'un côté (pas d'ablutions pour le ventre, dos, épaules ...etc)
 
d'un autre côté; on remarquera que c'est avec ces parties-là que l'homme accomplit des œuvres, commet des pêchés, et donc ces ablutions sont à la fois:
1/ Une purification de la saleté visible
2/ Une purification de la saleté invisible

Voir le profil de l'utilisateur

onemuslim 


Habitué
Habitué
@Marie-follower a écrit:Ces 4 parties (tête, bras, pieds et visage) sont les plus exposés à l'entourage de la personne, et donc les plus vulnérables à la saleté d'un côté (pas d'ablutions pour le ventre, dos, épaules ...etc)
 
d'un autre côté; on remarquera que c'est avec ces parties-là que l'homme accomplit des œuvres, commet des pêchés, et donc ces ablutions sont à la fois:
1/ Une purification de la saleté visible
2/ Une purification de la saleté invisible

Il y a propreté et pureté.
Propreté c'est l'absence de saleté physique.
Et pureté c'est l'absence de saleté spirituelle.

Je pense que les ablutions c'est pour la pureté et non la propreté.
En revanche il faut être propre pour pratiquer les ablutions de pureté.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum