anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Tumadir 


Averti
Averti
salam aaleykom

Allah, le Tout-Puissant, a révélé le Coran et en a fait le sceau de la révélation. Le Coran est donc la dernière manifestation de la loi divine. Ayant le statut de dernière révélation, il doit être préservé de toute corruption ou altération. Cette protection est une réalité, elle existe depuis sa révélation jusqu'à aujourd'hui et il en sera ainsi à jamais. Le Coran ne contient ni ajout ni suppression. Il nous est parvenu par tant de chaînes de transmission différentes qu'il est impossible que les rapporteurs de ces chaines aient conspiré pour fabriquer un tel texte. Il a été enregistré et mémorisé un nombre incalculable de fois. 
Aucun changement dans son texte n’est intervenu au fil du temps, pas même une seule lettre. Certains de ceux qui l'ont mémorisé ne parlent même pas l'arabe et pourtant ils le récitent exactement comme il a été révélé.

Allah a garanti la préservation du texte coranique, Il dit à ce sujet (sens du verset) : « En vérité c'est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c'est Nous qui en sommes gardien. » (Coran 15/09).
Allah dit aussi (sens du verset) : « Et la parole de ton Seigneur s'est accomplie en toute vérité et équité. Nul ne peut modifier Ses paroles. Il est l'Audient, l'Omniscient. » (Coran 6/115).

En ce qui concerne les Ecritures antérieures, elles ont été révélées pour une durée de temps limitée. Allah a donné aux êtres humains la responsabilité de les préserver, mais ils les ont perdues, corrompues, modifiées ou encore dissimulées.
Allah dit (sens du verset) : « Nous avons fait descendre le Thora dans laquelle il y a guide et lumière. C'est sur sa base que les prophètes qui se sont soumis à Allah, ainsi que les rabbins et les docteurs jugent les affaires des Juifs. Car on leur a confié la garde du Livre d'Allah, et ils en sont les témoins […] » (Coran 5/44).

Dans le Coran, Allah le Tout-Puissant nous informe que la Torah a été changée, Il dit (sens du verset) : « Malheur, donc, à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis le présentent comme venant d'Allah pour en tirer un vil profit ! - Malheur à eux, donc, à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu'ils en profitent. » (Coran 4/46).

Être le dernier implique le fait d’englober toutes les précédentes révélations et d’être préservé contre toute modification. 
La législation islamique vient remplacer toutes les législations tirées des Ecritures antérieures, car ces dernières ont été victimes des modifications orchestrées par l'homme
Les abrogations se font généralement sur les questions secondaires du droit, quant aux principes fondamentaux, comme l'unicité d'Allah, le Très-Haut, l'interdiction de l'idolâtrie et les fondements du culte (questions qui forment l'appel de base de tous les messagers), ils ne sont pas soumis à l'abrogation.

La loi venue avec le prophète ‘Îsâ  عليه السلام  a abrogé la loi venue avec le prophète Mûsâ  عليه السلام . Concernant les prescriptions de ‘Îsâ  عليه السلام , prophète des enfants d'Israël, Allah le Tout-Puissant, dit (sens du verset) : « Et je confirme ce qu'il y a dans la Thora révélée avant moi, et je vous rends licite une partie de ce qui était interdit [...] » (Coran 3/50).

La loi islamique est intemporelle, elle est adaptée à chaque lieu et en tout temps, et elle embrasse la bonté des manifestations antérieures de la révélation. Allah dit (sens du verset) : « Et sur toi (Mohammed) Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité, pour confirmer le Livre qui était là avant lui et pour prévaloir sur lui. » (Coran 5/48).

Le Coran est différent des précédentes Ecritures pour les raisons suivantes :

(1) Le Coran est miraculeux et inimitable. Rien de semblable à lui ne peut être produit par les êtres humains. Allah a défié les hommes et les djinns de pouvoir produire une chose semblable au Coran, dans le verset (sens du verset) : « Dis : “Même si les hommes et les djinns s'unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s'ils se soutenaient les un les autres”.» (Coran 17/88).

Allah, le Tout-Puissant, a en outre défié les mécréants parmi les Arabes de pouvoir produire une seule sourate semblable à ceux du Coran, Il dit (sens du verset) : 
« Si vous avez un doute sur ce que Nous avons révélé à Notre Serviteur, tâchez donc de produire une sourate semblable et appelez vos témoins, (les idoles) que vous adorez en dehors d'Allah, si vous êtes véridiques. »(Coran 2/23).

(2) Après le Coran, aucune révélation ne se fera, ce qui implique qu’il ni aura plus de livre. Tout comme le Prophète Mohammed () est le dernier prophète, le Coran est le dernier livre.

(3) Allah S’est chargé de protéger le Coran contre l'altération, de le protéger contre la corruption et de le préserver de la distorsion (comme indiqué dans le verset précédemment cité (Coran 15/09)). D'autre part, les Ecritures anciennes ont subi des modifications et des distorsions et ne sont pas dans leur forme originale (comme mentionné ci-dessus (Coran 4/46)).

(4) Le Coran d’une part confirme les Ecritures précédentes et d'autre part il prévaut sur elles (Coran 5/48).

(5) Le Coran abroge les précédents écrits, ce qui signifie qu'il annule les décisions des précédentes Ecritures et les rend inapplicables. La loi des anciennes Ecritures n'est donc plus applicable ; les décisions antérieures ont été abrogées par la nouvelle législation islamique.

Par conséquent, Allah n'accepte aucune autre religion que l'Islam, Il dit (sens du verset) : « Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants. » (Coran 3/85).

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum