anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1L’avenir est pour l’islam le Mar 23 Sep - 19:26

Dieu est un 


Récurrent
Récurrent
L’avenir est pour l’islam
 
Une image de l’imam Zayd Shakir dirigeant un groupe de jeunes musulmans dans la salat à la place de San Francisco aux Etats-Unis
 
Islam Mahmoud Derbalah
 
Celui qui contemple les événements dans le monde aujourd’hui, la réalité de l’islam et la réalité de la prise de conscience mondiale constate que cela est une bonne annonce de la venue de l’islam, de l’approche de la promesse d’Allah Le Tout-Puissant et de la réalisation de la parole de son messager – que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui : « puis il y aura (encore) une khilafah selon la méthode de la prophétie ». (Rapporté par Ahmad)
Le signe de l’approche de la victoire et l’indice de la réalisation de la promesse c’est que tu vois les jeunes musulmans bien encore les vieillissants et les femmes musulmans avancent doucement pour atteindre « la méthode de la prophétie », ils fondent leur appel sur la base des bases dans l’appel des prophètes et des messagers qui est : « la croyance en un dieu unique, Allah gloire à Lui, reniement du polythéisme, la libération de leur fidélité de tout pour qu’elle ne soit qu’à Allah, à son messager et aux croyants, le rejet des ennemis de « nulle divinité sauf Allah » et le désaveu à leur égard ».
L’appel au monothéisme et la publication de la doctrine des « gens de la Sounna et du consensus (les sunnites) », tout cela occupe une grande surface dans la carte de leur appel, n’est ce pas le fond de la méthode de la prophétie, son essence et l’axe de sa meule ?

  • Les voici qu’ils relancent l’appel à l’arbitrage du Livre d’Allah et de la Sounna du messager d’Allah – que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – dans tous les problèmes et les questions qui surgissent.
  • Les voici qu’ils renouvèlent l’appel au rejet de la désunion et du désaccord, au cramponnement au câble d’Allah (Sa religion), à l’entente en s’accrochant à la Sunna et au désaveu de l’hérésie.
  • Les voici qu’ils ôtent la poussière de leur patrimoine, font renaître les concepts des pieux prédécesseurs – qu’Allah soit satisfait d’eux ainsi qu’ils s’efforcent à « s’avancer » vers la méthode des pieux prédécesseurs, à « parvenir » à leurs mœurs et à leurs actes cultuels en plus de « progresser » vers leurs concepts qu’ils ont reçus de la niche de la prophétie sans turbidité ni fumé.

 
En dépit de tout cela, nous voyons que la prise de conscience islamique fondue sur l’originalité et sur l’adaptation depuis les sources de notre religion correcte qu’elle adopta son message – lesquelles les ennemis de l’islam veulent assécher – a conserver la responsabilité de cette grande religion de la communauté éternelle du Coran, par conséquent, ses sentiments se sont fondus avec lui et ses sangs ont coulé pour sa cause de sorte qu’il est devenu sa vie, ses pensées, son principe, son retour et le battement de ses cœurs.
 
Les campagnes militaires et intellectuelles se sont succédées en vue de détruire cette religion éternelle et ses adeptes, les ennemis de l’islam se sont illusionnés que l’ensemble de la nation (islamique) avait répondu à leurs efforts et décidé d’abandonner l’islam sans jamais y revenir.
 
Néanmoins, les savants Rabbani (pratiquants) de cette nation appartenant au groupe sauvé et assisté s’oppose avec conscience et compétence en tout temps et en tout lieu aux ennemis de l’islam et annonce les paroles d’Allah L’Exalté à ceux que le désespoir s’est infiltré à leurs cœurs : « Et ne désespérez pas de la miséricorde d'Allah. Ce sont seulement les gens mécréants qui désespèrent de la miséricorde d'Allah » (Youssef 87) et « et Allah fera succéder l'aisance à la gêne » (Le divorce 7), aussi « Et c'est Lui qui fait descendre la pluie après qu'on en a désespéré, et répand Sa miséricorde. Et c'est Lui le Maître, le Digne de louange » (la consultation 28), également « Et Allah est souverain en Son Commandement : mais la plupart des gens ne savent pas » (Youssef 21).
 
En conséquence, de jeunes hommes dans la fleur de la jeunesse et de jeunes filles à l’âge des roses dans les contrées orientales et occidentales de la terre se précipitent de tous les côtés, rejoignent la caravane de la foi et appellent au retour au Livre d’Allah et à la religion d’Allah, en portant leurs esprits, leurs souffles, leurs biens, leurs temps et les fleurs de leur jeunesse sur les paumes de leurs mains, fournissant tout cela afin de surélever la parole d’Allah et supportant la souffrance, la persécution, le déracinement et la torture tout en ayant confiance en la promesse d’Allah et tout en étant sûrs de la promesse d’Allah de victoire et de suprématie.
 
Les horizons ont eu conscience des échos de la prière des soldats de la foi et du monothéisme « Seigneur! Nous avons entendu l'appel de celui qui a appelé ainsi à la foi : "Croyez en votre Seigneur" et dès lors nous avons cru » (la famille d’Imran 193), lorsqu’elle fut répétée par les jeunes d’Egypte, de la Turquie, du Pakistan, de la péninsule arabique, du Levant, du Maghreb, du Soudan et à travers les terres de l’islam, bien encore, au cœur de l’Europe et de l’Amérique, ils ont commencé à puiser du Livre d’Allah gloire à Lui et de la Sunna de Son messager (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) tout en dirigeant leurs cœurs et leurs faces vers l’Antique Maison et en détournant leurs dos de tout ce qui est loin de la sharia et de la religion.
 
La prise de conscience islamique a émerveillé le monde entier, son orient, son occident, les arabes et les non arabes, depuis lors les déclarations, les campagnes et les plans se succèdent pour enterrer l’éveil et éliminer ses souffles.
 
Toutefois, il n’en est pas question que les ennemis de l’islam puissent obtenir un avantage sur cette religion impérissable, et il est impossible qu’ils contrôlent ses partisans ou qu’ils sèchent ses sources comme ils le prétendent, en plus, nombreux sont les signes précurseurs et les bonnes annonces qui annoncent l’approche de la promesse d’Allah Le Tout-Puissant qu’Il l’ avait donnée à ses serviteurs croyants, Il avait dit : « C'est Lui qui a envoyé Son messager avec la guidée et la Religion de Vérité, pour la placer au-dessus de toute autre religion, en dépit de l'aversion des associateurs » (Le Rang 9).
 
Selon Oum-Almouminin Aicha – qu’Allah soit satisfait d’elle – elle a dit : { j’ai entendu le messager d’Allah - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – dire : « ni la nuit ni le jour ne partiront jusqu’à ce que les divinités païennes Allât et Al-Oza soient adorées de nouveau. J’ai dit : ô messager d’Allah, quand Allah a fait descendre : « C'est Lui qui a envoyé Son messager avec la guidée et la Religion de Vérité, pour la placer au-dessus de toute autre religion, en dépit de l'aversion des associateurs » j’ai cru que cela est achevé. Il répondit : « cela viendra avec la volonté d’Allah »}. (Muslim 2907)
 
Photo d’un groupe de jeunes faisant la prière à côté de la mer
 
Cette bonne annonce est manifestée par les points suivants :
 
Ce que Chaddad Ibn Aous – qu’Allah soit satisfait de lui – avait raconté : le messager d’Allah (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) avait dit : « Allah a fait plier la terre pour que je la voit, alors j’ai vu ses levants et ses couchants et le royaume de ma communauté atteindra ce qu’on m’a montré d’elle ». (Rapporté par Muslim 2889).
 
D’après Tamim Ibn Aous Addari, le prophète (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) avait dit : « cette religion atteindra ce qui est atteint par la nuit et le jour, Allah ne laissera ni un logement de motte ni de pelage sans être pénétré par cette religion, par l’honneur d’un honoré ou par l’humiliation d’un humilié, l’honneur qu’Allah donne à l’islam et l’humiliation qu’Allah donnera à la mécréance » (Rapporté par Ahmad 4/130).
 
L’intensité de la peur des ennemis de l’islam de l’éveil islamique croissant se manifeste clairement pour toi à travers leurs cris, leurs plaintes et leurs appels au secours, en plus, l’approche de leur fin t’apparait de leur effroi. Une partie d’entre eux parle de façon équitable après une étude approfondie et une connaissance de près de la vérité de l’islam et des caractères des musulmans et leurs doctrines, on vous rapporte quelques paroles de ceux-ci et de ceux-là qui nous font comprendre sans doute que l’avenir est pour l’islam.
 
Voici Ben Gourion qui tremble et dit : « nous ne craignons ni les socialistes, ni les révolutionnaires ni les démocratiques dans la région, nous ne craignons que de l’islam, ce titan qui a dormis longtemps commence à s’agiter de nouveau » (Les trois ailes de la ruse – Pr. Abderrahmane Habnaka p 131).
 
Photo de Ben Gourion, fondateur de l’entité israélienne
 
Voici Chiya Bowman – un écrivain juif – crie tout en étant inquiet et effrayé : « L’Europe doit toujours avoir peur de l’islam, cette religion qui est apparue à la Mecque, ne s’est point affaiblie du côté numéral, bien au contraire, il connaît une croissance et une extension continues, en plus, l’islam n’est pas seulement une religion, le jihad est l’un ses piliers les plus importants, c’est ce dont l’Europe doit bien faire attention » (Les trois ailes de la ruse p 131).
   
L’orientaliste Chatly dit : « Si vous voulez attaquer l’islam, détruire sa force et anéantir cette foi qui a démoli toutes les fois antérieures et postérieures ainsi qu’elle était la première et la principale cause de la fierté des musulmans et de leur supériorité, en plus du fait qu’elle constituait la cause de leur souveraineté et de leur conquête du monde, vous devez orienter les efforts de votre destruction aux âmes de jeunes musulmans et de la nation islamique en tuant l’esprit de la fierté de leur passé et de leur Livre le Coran, en plus, vous devez les détourner de tout cela en répandant votre culture et votre histoire, en propageant l’esprit du libertinage et en fournissant les facteurs de la destruction morale, même si nous ne trouvons que les stupides parmi eux ainsi que les simples naïfs cela serait suffisant pour nous car l’une des branches de l’arbre doit être la cause de son abattage ». ( Extrait de « La conquête du monde islamique » de l’orientaliste Chatly p.264).
 
Le Dr. Lyndon Harris, qui est l’un des maîtres de l’évangélisation dans le continent africain et l’auteur du livre (L’islam dans l’Afrique de l’Est) qui parle des conditions de l’islam et des musulmans dans cette région dans le but d’informer les missionnaires sur la réalité de la situation pour prendre les dispositions nécessaires en se dotant des méthodes de travail les plus convenables, dit :
 
« L’islam est la seule religion qui constitue toujours un défi et une lutte contre les efforts de l’évangélisation et des missionnaires » (L’islam dans l’Afrique de l’Est, d’après Al-Akkad : Ce qui est dit sur l’islam, P 65 – 66).
 
Le Dr. Gustave Lebon, né en 1814, est un médecin et un historien français qui a accordé de l’intérêt aux civilisations orientales, parmi ses œuvres : (La civilisation des Arabes) , (Paris 1884), (La civilisation égyptienne) et (La civilisation des Arabes en Andalousie), il avait dit : « …en plus de la disparition de la civilisation des arabes, comme le cas des civilisations qui sont apparues avant elle : le temps n’a pas porté atteinte à la religion du prophète (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) qui garde la même autorité qu’autrefois de même qu’elle possède toujours une grande influence sur les âmes, bien que les autres religions qui sont plus anciennes perdent chaque jours un peu de leur force… L’unicité de la langue ainsi que les liens qui résultent de la venue des pèlerins de tous les pays du monde islamique à la Mecque rassemblent les différents peuples qui ont considéré le Coran comme leur constitution. Tous les adeptes de Mohamed (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) doivent lire le coran en langue arabe autant que possible, pour cela la langue arabe est probablement la langue la plus répandue dans le monde, de surcroît, en dépit des différences ethniques entre les peuples islamiques, tu vois une grande solidarité entre elles qui peut être la cause de leur union un jour sous un même drapeau » (La civilisation des Arabes p.126).
Photo de Arnold Toynbee
Le célèbre historien
 
Arnold Toynbee, est un historien britannique contemporain, dont la plupart de ses études avaient porté sur l’histoire des civilisations, la plus remarquable d’entre elles était – sans doute – son célèbre livre (Etude de l’histoire), sur lequel il a commencé à travailler en 1921 et en a fini en 1961, il est composé de 12 volumes dans lesquels Toynbee avait exposé sa vision civilisationnelle de l’histoire. Mr. Sommer Phil avait élaboré – sous la supervision de Toynbee lui-même – un résumé en deux volumes de ce travail approfondi dans lequel il avait expliqué tous les points de vue de l’auteur en utilisant ses expressions originales dans la plupart des cas, il a également supprimé de nombreux exemples et opinions sans violer le contexte général du livre, c’est ce résumé qui a été traduit en arabe en quatre parties, c’est lui que nous avons adopté ici. « Il est vrai que l’union islamique est endormie, cependant nous devons mettre en considération que l’endormi peut se réveiller si le prolétariat mondial du monde occidentalisé se révolte contre la domination occidentale et appelle à un commandement antioccidental, cet appel pourrait engendrer des innombrables résultats psychologiques en ce qui concerne l’excitation de l’esprit de lutte de l’islam même si son sommeil était comme celui des gens de la grotte, cet appel peut réveiller les échos de l’histoire héroïque de l’islam. Il y a deux événements historiques durant lesquels l’islam était le symbole de la supériorité de la société orientale dans sa victoire sur l’intrus occidental : à l’ époque des Califes bien guidés (qu’Allah soit satisfait d’eux) après le messager (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui), l’islam avait libéré la Syrie et l’Egypte de la domination grecque qui les a accablés durant une période de près de mille ans. En outre, à l’époque de (Nour Eddine), de (Salah Eddine) et des Mamelouks l’islam avait gardé sa citadelle contre les attaques des croisés et des mongoles. Si la situation internationale actuelle provoque une guerre raciste, l’islam peut agir pour jouer son rôle historique une seconde fois » [L’islam, l’Occident et l’avenir p.739].
 
 
Georges Sarton (1884-1956), est né en Belgique, il a obtenu son doctorat en sciences naturelles et mathématiques en 1911), lorsque la guerre a éclaté, il est parti à l’Angleterre, laquelle quitta pour partir aux Etats-Unis et a acquis sa nationalité, puis il a été nommé comme professeur assistant en histoire des sciences à l’université de Washington (1916), ensuite à l’université de Harvard (1917-1949). Il s’est adonné à l’étude de la langue arabe à l’université américaine à Bierut (1931-1932), à laquelle il avait donné des cours intéressants ainsi qu’à la faculté des fins islamiques afin de démontrer l’avantage des arabes sur la pensée humaine, il avait visité un certain nombre de pays arabes et pratiqué plusieurs langues, on lui avait accordé plusieurs doctorats, il avait également été élu membre de dix comités scientifiques et dans plusieurs associations internationales ainsi qu’il avait supervisé un certain nombre de revues scientifiques. Parmi ses œuvres figurent plus de 500 recherches, le meilleur parmi ses ouvrages et le plus complet c’est « Introduction à l’histoire de la science » en cinq volumes (1927، 1931، 1947).
 
Il avait dit : « …les peuples du Moyen Orient ont déjà dirigé le monde pendant deux longues périodes, pendant au moins deux milles ans avant les grecques, puis au Moyen Age durant au moins quatre siècles. Pour cette raison, il n’y a rien qui empêche ces peuples de diriger le monde à nouveau dans l’avenir proche ou lointain »
 
« La culture occidentale sous le patronage du Moyen Orient, p.69 »
 
« Il n’y a rien qui empêche les peuples arabes d’aujourd’hui de rivaliser avec leurs ancêtres et de regagner à nouveau leur première position en tant que leader du monde. Quoique cela n’est pas facile – en outre, il devient plus difficile jour après jour – il est réalisable » « La culture occidentale sous le patronage du Moyen Orient, p.70 »
 
Il dit encore : « le pur progrès matériel est dévastateur, il n’est absolument pas un progrès, mais une essentielle décadence. Le véritable progrès – qui a pour sens l’amélioration correcte des conditions de vie – ne peut pas être construit sur l’idolâtrie des machines ni sur les leviers, au contraire, il doit être fondé sur la religion et sur l’art, et par-dessus tout cela, sur le savoir, le savoir pur, sur l’amour de Dieu, l’amour de la vérité, l’amour de la beauté et sur l’amour de la justice. Cela nous paraît évident lorsque nous jetons un coup d’œil en arrière. Qui sont ceux qui ont été de grands hommes dans l’histoire ? Qui sont ceux qui ont fait du bien pour nous ? Qui sont ces hommes à qui nous devons les plaisirs de nos vies et leur aisance ? Ils étaient des hommes comme Platon, Aristote, Euclide et Archimède dans l’histoire des grecques. Cependant, au cours du Moyen âge, ils étaient des hommes comme Al-Fârâbî, Avicenne, Ibn-Alhaytham, Al-Bîrunî, Al-Ghazali, Ibn-Roshd, Moussa Ibn Maymoun, Abul-Fida et Ibn Khaldoun…Ce que nous voyons clair quand nous jetons un coup d’œil en arrière doit être également clair lorsque nous étendons notre vue en avant pour qu’il guide nos pas vers l’avenir ». « La culture occidentale sous le patronage du Moyen Orient, p.72 - 73 ».
 
Il ajoute : « La civilisation n’est pas une maladie, mais elle peut se transformer en une source de méchanceté et de corruption chez les gens de controverse. La civilisation n’est ni orientale ni occidentale, elle ne se trouve pas à Washington plus qu’à Bagdad, cependant elle peut exister dans tous les lieux où les hommes sont bons et les femmes sont bonnes, lesquels la comprennent et savent comment se profiter d’elle sans en abuser. Le Moyen Orient était le berceau de la culture d’où sont venues les causes du sauvetage du monde durant Le Moyen Age lorsque le rideau de fer avait commencé, en Europe, à diviser le monde en deux parties, orthodoxe et catholique. Nous voilà aujourd’hui en train de contempler le passé du Moyen orient avec un œil reconnaissant , puis nous aspirons à son avenir avec un œil plein d’espoir agréable » « La culture occidentale sous le patronage du Moyen Orient, p.74 - 75 ».
 
Henri De Castries [le comte Henri de Castries (1850-1927)] était un lieutenant-colonel dans l’armée française, il avait passé une longue période au Nord d’Afrique. Parmi ses œuvres figurent : (Sources inédites de l’histoire du Maroc) (1921), (Les Chérifs Saadiens) (1921), (Voyage d’un hollandais au Maroc) (1926) et autres, il avait dit :
 
« …les musulmans occupent un rang supérieur en Chine. Wassilieff, qui est parmi ceux qui se sont occupés par l’islam dans ces lieux, suppose que son sort est d’assumer le positionnement de la doctrine de Bouddha ainsi que les musulmans de Chine ont la ferme conviction que l’islam va absolument dominer afin qu’il fasse disparaître cette ancienne religion bouddhiste, cela demeure certainement l’une des plus importantes questions puisqu’en Chine habite le tiers du monde ou plus, s’ils deviennent tous musulmans cela nécessitera un grand changement dans le statut de l’ensemble de ce pays, par conséquent, la religion de Mohammad (que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) s’étendra du Gibraltar jusqu’au plus grand océan pacifique et on craindra à nouveau pour la religion chrétienne, en plus, il est connu que la communauté chinoise est une communauté travailleuse malgré ses mœurs tranquilles, actuellement toutes les nations profitent de son travail, si elle sera atteinte par le fanatisme islamique mêlée à la force puissante toutes les autres nations auront peur de succomber sous son autorité ».
 
Monsieur Montet (1856 – 1927), qui est un professeur des langues orientales à l’université de Genève et dont ses livres renferment, entre autres, « Mohammad et le Coran », « une traduction du Coran » et « Le présent de l’islam et son avenir » avait dit : « Il est devenu certain que l’islam va inévitablement triompher sur les autres religions qui se disputent le pays chinois ».
 
Monsieur Montet ajoute : « L’islam se répand le plus en Afrique, il y progresse rapidement et y réussit complètement car la force de ses musulmans est consolidée par leur puissance dans le côté nord…en conséquence, aucune autre religion ne se dispute avec la religion islamique, c’est la raison pour laquelle ils deviennent plus nombreux et la religion s’accroît sans cesse ».
 
En plus des paroles et des cris qui pressentent la défaite devant l’islam et dont l’explication n’est autre que l’avenir est pour l’islam.
 
En revanche, on aperçoit une inclination vers l’islam de la part de ceux qui ont été guidés à la connaissance de la vérité de cette religion éternelle et de cette sharia descendue par un Sage, un Parfait Connaisseur, par conséquence, on trouve des milliers d’assoiffés qui se précipitent vers l’immensité de l’islam après avoir connu et être certains que c’est la vraie religion acceptée par Allah Le Tout-Puissant pour les mondes ainsi que l’avenir est pour l’islam :
 

  • Ibrahim Khalil Flobus, ancien professeur à la faculté de théologie évangélique, est l’un des millions qui se sont soumis à l’état dans lequel ont trouvé leurs parents non-musulmans…il avait grandi dans l’église…avait progressé dans les écoles de théologie…et avait occupé une place importante dans la hiérarchie de la christianisation…Il avait écrit du bout des doigts plusieurs centaines de pages de sa mémoire de maîtrise sous le titre de « Comment détruire l’islam par les musulmans ? » et qui représente sa longue expérience…En théologie, Flobus était un expert inégalé…Au miroir du Nassut, le fils de l’église évangélique américaine s’enflait d’orgueil et de vanité.

 
Le professeur Ibrahim dit : « j’ai été invité à parler dans une conférence d’évangélisation, la grande partie de mon discours était une répétition de toutes les paroles injurieuses apprises contre l’islam, après avoir terminé mon discours j’ai commencé à me demander : pourquoi je dis cela en sachant que je suis menteur ?! J’ai demandé la permission de quitter avant la fin de la conférence, je suis sorti seul en me dirigeant vers ma maison, j’étais secoué à fond, extrêmement tendu, j’ai passé toute la nuit seul dans la bibliothèque chez moi en lisant le Coran, je me suis arrêté longtemps au noble verset :
 
{Si Nous avions fait descendre ce Coran sur une montage, tu l'aurais vu s'humilier et se fendre par crainte d'Allah. Et ces paraboles Nous les citons aux gens afin qu'ils réfléchissent} (L’Exode 21).
 
Cette nuit-là, j’ai pris la décision de ma vie de devenir musulman, ensuite tous mes enfants m’ont rejoint, le plus enthousiaste parmi eux était mon fils aîné (Oussama), il est docteur en philosophie et travaille comme professeur de psychologie à l’université de Sorbon ». Ainsi, le nombre des maisons des musulmans a augmenté grâce à leur conversion en islam.
 

  • Un professeur de droit égyptien qui travaille à l’une des universités américaines dit : nous menions un dialogue juridique, il était avec nous un professeur de droit juif, il a commencé à parler puis il a commencé à discuter à propos de l’islam et des musulmans, j’ai voulu le faire taire alors je lui ai posé cette question : Saviez-vous l a taille de la loi de l’héritage dans la constitution américaine ? Il répondit : oui, plus de huit volumes. Je lui ai dit : si je t’apporte une loi d’héritage qui ne dépasse pas les dix lignes, est ce que tu vas croire que l’islam est une vraie religion? Il répondit : cela est impossible. Je lui ai apporté les versets de l’héritage dans le Saint Coran et je les lui ai présentés, il est venu à moi après plusieurs jours et m’a dit : aucun cerveau humain ne peut compter tous les liens de parenté avec cette généralité qui ne néglige personne puis distribue l’héritage entre eux avec équité qui ne fait du tort à personne. Par la suite, cette homme s’est converti à l’islam.

 
Les versets de l’héritage constituaient tous seuls le chemin qui avait mené cet homme à être convaincu par l’islam.
 

  • Le penseur britannique Abdullah Quilliam, né en 1856, a embrassé l’islam en 1887, il était surnommé « le Sheikh Abdullah Quilliam ». Parmi ses œuvres on trouve : « la foi islamique » (1988) et « les meilleures réponses ».

 
Parmi ses paroles : « Ce Coran est un livre de sagesse, celui qui y tourne l’œil de sa considération et examine la magnificence de ses styles et les miracles qu’ils contiennent, le voit comme s’il a été révélé à cette époque malgré qu’il date de mille et trois cents et vingt années, bien qu’il est facile (à comprendre) il est éloquent et invulnérable, malgré sa concision, il est utile à celui qui désire la perfection et l’intégralité. De surcroît, comme il était vu identique aux paroles du temps de son apparition par rapport au langage et aux styles, il est aussi conforme au mode d’expression en tout temps et en toutes langues. Chaque fois que l’industrie de l’écriture progresse, sa rhétorique est estimée davantage et ses caractéristiques apparaissent aux esprits. En résumé, son éloquence et sa rhétorique ont réduit à l’impuissance les meilleurs orateurs et ont déconcerté les éloquents parmi les premiers et les derniers. Si nous inclinons le regard vers les règles et les raisons considérables qu’il contient, nous le trouvons englobant tout ce dont l’homme a besoin dans sa vie et pour sa perfection et pour le raffinement de ses mœurs…En outre, nous le voyons interdisant toutes les actions et les mauvaises mœurs que plusieurs expériences ont prouvé leurs dégâts et leur méchanceté. A côté de tout cela, il renferme également plusieurs sujets concernant la politique des villes et le peuplement des propriétés ainsi que les raisons importantes qui assurent aux citoyens la sécurité et la bienveillance dont les grands avantages ont été montré par l’action et par l’expérience en plus des paroles ». (la foi islamique p.139 – 140).
 
Il dit encore : « Deux choses très claires figurent parmi les nombreuses vertus du Coran, l’une c’est le signe de modestie et de sobriété toujours remarqué chez les musulmans quand ils parlent du Seigneur et appellent l’attention sur Lui, l’autre c’est qu’il ne contient pas les contes, les mythes, la mention des défauts et des méfaits et ainsi de suite, il est regrettable qu’on trouve cela souvent dans ce que les chrétiens appellent (l’ancien testament)… » (Les meilleures réponses d’après une question de l’un des savants d’Europe p.23 – 26).
 
Aicha Bridget Honey avait grandi au sein d’une famille britannique chrétienne, elle a été éprise par la philosophie, ensuite elle a immigré au Canada pour poursuivre ses études, là-bas, elle a eu l’occasion de connaître l’islam à l’université et d’y aboutir, elle a travaillé comme enseignante dans une école supérieure au Nigéria. Elle avait dit : « Aujourd’hui le monde occidental vit dans l’obscurité et il n’y a aucune lueur d’espoir que la civilisation occidentale va fournir un moyen pour délivrer l’âme et l’esprit. Tout ce qui connait la situation réelle des sociétés occidentales perçoit cette préoccupation et cette confusion mondiale qui se dissimulent derrière le rayonnement du progrès et de la fausse innovation matérielle. Les gens de l’occident ( et de l’orient) recherchent un sauveur des obstacles qui les encerclent…cependant il ne voient pas un moyen de s’en sortir, donc leur recherche est en vain…L’agréable harmonie en islam entre les exigences du corps et les besoin de l’âme peut exercer une forte influence à notre époque ainsi qu’elle est capable d’indiquer à la civilisation occidentale le chemin qui mène à la vraie réussite et au vrai salut en plus de présenter à l’homme occidental la réelle conception de la vie et de le convaincre de la lutte dans le but de satisfaire à Allah… » (Hommes et femmes convertis à l’islam 1/ 63 – 64).
 
Koffi Lal Gaba : Khalid Latif Gaba, est un politicien, auteur et journaliste, il est né dans la ville de Lahore, issu d’une famille hindoue extrêmement riche, hautement éduquée et occupant une position considérable parmi les hindous. Après avoir déclaré son islam, il s’est déplacé pour vivre à Bombay. Parmi ses œuvres les plus célèbres figure le livre « Les pleines voix » et un autre intitulé « Le messager du désert ».
 
Il dit : « …L’islam est en mesure de répondre à tous les besoins de l’homme à l’époque actuelle, il n’y a aucune religion comme l’islam qui peut apporter les solutions les plus réussies aux problèmes et aux questions actuels. Par exemple, aujourd’hui le monde a le plus besoin de la fraternité et de l’égalité, celles-ci et toutes les vertus ne se réunissent que dans l’islam car l’islam ne distingue entre les gens que sur la base du travail et de la bienveillance » (Hommes et femmes convertis à l’islam 6/ 102 – 103).
 
« l’islam est la meilleure religion pour l’humanité, alors que nous trouvons les lieux de culte des autres religions souvent vides, nous voyons les mosquées remplies de croyants en particulier de jeunes qui adorent Allah cinq fois par jour en grand nombre, cela est la plus grande preuve que l’islam est encore parfaitement bien comme il l’a été toujours dans le passé. L’islam imprègne la vie du musulman dans tous ses détails, bien encore, il a la parole décisive dans toutes les activités effectuées par le musulman, il n’ y a aucune autre religion que l’islam qui possède la possibilité de résoudre tous les problèmes des gens dans le monde actuel, l’islam est le seul à avoir ce privilège ». (Hommes et femmes convertis à l’islam 6/ 103 – 104).
 
Finalement, je conclus avec la parole du politicien et journaliste indien Koffi Lal Gaba, Khalid Latif Gaba : « il n’ y a aucune autre religion que l’islam qui possède la possibilité de résoudre tous les problèmes des gens dans le monde actuel, l’islam est le seul à avoir ce privilège… ».
 
Ainsi, les versets coraniques, les hadiths prophétiques, les indices universels, les témoignages des justes, les cris des rancuniers effrayés et les paroles des guidés, tous déclarent une seule vérité et nous mènent à une conséquence incontournable que l’avenir est sans doute pour l’islam.
 
A celui qui vit dans l’embarras et recherche la vérité je dis : l’avenir est pour l’islam alors viens à nous. A ceux qui sont rancuniers et effrayés je dis : l’avenir est pour l’islam et nul salut que dans l’islam alors sauvez vous-même.
 
A ceux qui sont certains que l’avenir est pour l’islam je dis : restez fermes constamment car la promesse d’Allah arrivera sans doute est l’avenir est pour l’islam.
 
 ==========================
Texte original en arabe sur quran-m.com

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum