Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 20 sur 21]

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Credo a écrit:le Christ ne prononce jamais, dans aucun de ces discours ou prière, le nom "Jehovah" que, d'après vous, il faut absolument prononcer sous peine de déplaire à Dieu.
Matthieu 22:41-44: "Or, tandis que les Pharisiens se trouvaient rassemblés, Jésus leur demanda: "Que pensez-vous du Christ ? De qui est-il le fils ?" Ils lui dirent: "De David." Il leur dit: "Comment donc se fait-il que David par inspiration l'appelle ' Seigneur ', quand il dit:
' Jéhovah a dit à mon Seigneur: "Assieds-toi à ma droite jusqu'à ce que je mette tes ennemis sous tes pieds" '?

Jésus Christ a cité le Psaume 110 aux Pharisiens qui contient le nom de Dieu dans ces traductions suivantes :

Psaume 110:1 (Bible de Jérusalem): "De David. Psaume. Oracle de Yahvé à mon Seigneur: Siège à ma droite: tant que j'aie fait de tes ennemis l'escabeau de tes pieds."

Psaume 110:1 (Pirot-Clamer/Liénart): "Psaume de David. Voici l'oracle de Yahweh à mon maître: assieds-toi à ma droite Pendant que je réduirai tes ennemis à devenir l'escabeau de tes pieds!"

Psaume 110:1 (Abbé Crampon): "Psaume de David. Yahweh a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis l'escabeau de tes pieds."

Psaume 110:1 (Samuel Cahen): "Parole de Iehovah à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied."

Donc Jésus Christ a vraiment prononcé le nom de Dieu !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

Credo 


Averti
Averti
Jesus a cité le Psaume mais il faut savoir que les juifs ne prononçaient pas le nom de Dieu en public. Donc, il y a 2 cas de figure soit :
- Jesus ne l'a pas prononcé selon l'usage juif
- Jesus l'a prononcé car il dénonce cet usage juif
Mais, das le 2eme cas, Il l'aurait alors prononcé en priant, lorsqu'Il s'adresse à la foule ou à ses apôtres, ce qui n'est pas le cas.
En conséquence : Il est plus juste de croire qu'Il ne l'a pas prononcé en citant le psaume, conformément à l'usage juif.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
@Credo a écrit:
@GRIT a écrit:C'est parce que je t'aime bien , que je me permets d'être aussi franche avec toi !

Mais j'apprécie ta franchise et ta courtoisie même quand on n'est pas d'accord. Là je viens de supprimer le message de Zantafio car je commence à en avoir par-dessus la tête de ses insultes. J'ai laissé passer je ne sais combien de fois sans répondre ou en reprenant poliment mais, n'étant pas parfaite, ma patience a des limites. Avec toi, au moins, on peut dire ce qu'on pense et tu me me dire ce que tu penses sans problème.

Même si notre compréhension est différente, l'essentiel est que celle-ci repose sur la foi, l'espérance et la charité.La charité est superbement décrite en 1 Cor 13, 4-7. .La charité, nous dit-il, est supérieure aux deux autres vertus. Donc je vis ma foi en priant et en témoignant du Christ comme Il me demande de le faire. Après je place ma confiance en Dieu .

Je te remercie , Crédo, de ta sympathie !  Crois-moi, je suis aussi sincère que toi et je te porte autant de sympathie bien que , comme tu le dis , nous avons une divergence dans la compréhension des Ecritures.

Pour Zantafio, il dit juste quand il cite les Ecritures, mais il manque de tact, cela ne veut pas dire qu'il soit méchant.  
Il ne se met pas à ta place, toi, qui a reçu une éducation religieuse différente et qui est très attachée à tes traditions.  

J'étais aussi comme toi ;  à 13 ou 14 ans , je voulais entrer dans les ordres, ayant fréquenté des écoles religieuses au Maroc et en France.  Mais l'étude de la Bible avec les Témoins de Jéhovah m'ont donné une espérance meilleure que celle que j'avais en tant que catholique.  
Mon coeur a été touché par le
Psaume 37 : 29 et Apocalypse 21: 3, 4 et aussi le Psaume 115: 16 qui dit que le ciel est pour Jéhovah mais il a donné la terre pour les humains." , qui m'ont révélé que le PARADIS SERAIT SUR LA TERRE POUR LES HUMAINS et non au ciel.
Plus j'étudiais la Bible et plus cette connaissance avait sur moi  un effet vivifiant.  J'avais l'impression de sortir d'un tunnel sombre, et je voyais au loin la lumière.

Après 40 ans , je suis convaincue d'avoir trouvé la Vérite sur Dieu et sa Parole Ecrite.  Et je suis sincèrement désolée que tu ne sois pas touchée par cette espérance contenue dans les Ecritures :
 Nous avons été créés pour vivre éternellement sur la terre.
Le dessein de Dieu se réalisera , malgré, son mauvais départ à cause de Satan, Adam et Eve. C'est pour cela que Jéhovah a  envoyé son Fils Jésus sur la terre. 

Bonne fin de soirée !  JL

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
@Credo a écrit:Jesus a cité le Psaume mais il faut savoir que les juifs ne prononçaient pas le nom de Dieu en public. Donc, il y a 2 cas de figure soit :
- Jesus ne l'a pas prononcé selon l'usage juif
- Jesus l'a prononcé car il dénonce cet usage juif
Mais, das le 2eme cas, Il l'aurait alors prononcé en priant, lorsqu'Il s'adresse à la foule ou à ses apôtres, ce qui n'est pas le cas.
En conséquence : Il est plus juste de croire qu'Il ne l'a pas prononcé en citant le psaume, conformément à l'usage juif.

Crédo, à l'époque de Jésus, les Juifs s'étaient bien ECARTES des lois et de principe de Jéhovah.  Ils avaient ajouté un nombre incalculable de traditions humaines qui ANNULAIENT LES COMMANDEMENTS DE DIEU, comme leur reproche Jésus selon Marc 7: 13.  
Les Juifs avaient
DEFORME le vrai culte par des idées humaines, comme ce fut le cas pour le nom de Dieu.  Par superstition , ils enseignaient un mensonge qui allait à l'encontre de la Parole de Dieu inspirée.  C'est pourquoi Dieu les a rejeté, en tant que peuple , et ils durent subir la destruction de Jérusalem et de son temple en 70 de notre ère. Ils furent dispersés et Israël, en tant que peuple et territoire ont disparu pour des millénaires.

Aujourd'hui , Israël n'a pas plus la faveur de Jéhovah qu'au temps de Jésus.
 Leur retour en Israël est un leurre et leur guerre pour récupérer "leur pays" l'est aussi.  Parce que Dieu n'est plus avec eux que ce qu'ils l'étaient au temps de Jésus , car,  Dieu aurait combattu pour eux  dès 1946 comme Il a fait avec Josué, et la guerre n'aurait pas durer plus de 60 ans.   Cette guerre avec les Palestiniens ne finira jamais, même si il y a des trêves.

Les Juifs ne sont pas des exemples à suivre, surtout sur la question religieuse concernant la prononciation du nom de Jéhovah. Seule la Bible est la  REFERENCE quand elle  parle du nom de Dieu : Jéhovah,  en
Psaume 83: 18 .

Tout l'Ancien Testament MENTIONNE le nom de Yahve, et  des religieux mal intentionnés l'ont subsistué par des titres comme Seigneur ou Adonaï,  ce qui est contraire à la volonté de Dieu.

Si le Nouveau Testament ne contient plus le nom de Dieu comme dans l'Ancien Testament , c'est qu'il a été sciemment enlevé pour être remplacé par Dieu ou Seigneur.  
Malheureusement certains  religieux chrétiens ont suivi le même principe erroné des Juifs.


(Ce que tu admets, toi aussi,  par fidélité à ta religion  ;  par ce que tu te laisse influencer par  la parole des Juifs plutôt qu'à celle de Dieu. )

Bonne nuit :  JL

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@GRIT a écrit:Crédo, à l'époque de Jésus, les Juifs s'étaient bien ECARTES des lois et de principe de Jéhovah.  Ils avaient ajouté un nombre incalculable de traditions humaines qui ANNULAIENT LES COMMANDEMENTS DE DIEU, comme leur reproche Jésus selon Marc 7: 13.  

Je le sais mais s'il avait dénoncé cet usage juif de ne pas prononcr le Nom, ne crois-tu pas qu'Il n'aurait eu cesse d'en user, tout au moins envers ses apôtres, ses disciples et pour prier ? Or, Il ne l'a pas fait.

@GRIT a écrit:Si le Nouveau Testament ne contient plus le nom de Dieu comme dans l'Ancien Testament , c'est qu'il a été sciemment enlevé pour être remplacé par Dieu ou Seigneur.  

Ca c'est votre interprétation car, pour l'instant, dans les plus anciennes copies que nous ayons du NT, ni le Nom ni le Tétragramme n'apparaissent.

@GRIT a écrit:Malheureusement certains  religieux chrétiens ont suivi le même principe erroné des Juifs.

(Ce que tu admets, toi aussi,  par fidélité à ta religion  ;  par ce que tu te laisse influencer par  la parole des Juifs plutôt qu'à celle de Dieu. )

Nous suivons le Christ. Il n'appelle pas Dieu "Jehovah" ni dans ses prières ni lorsqu'Il s'adresse à la foule ou à ses apôtres. Ce que vous ne comprenez pas c'est qu'Il nous a enseigné plus qu'un Nom : il nous a enseigné qui était l'être divin qui portait ce Nom.

Il semble que vous ayez oublié qu'un nom en lui-même n'a aucun pouvoir : c'est la personne qui le porte qui l'a. Quand on adore le Nom de Dieu, cela signifie qu'on adore Dieu Lui-même. Il est écrit ceci :
1 Jn 4,20 : Si quelqu'un dit: J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur; car celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas?
ou encore:
Mt 5:23- Quand donc tu présentes ton offrande à l'autel, si là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
Mt 5:24- laisse là ton offrande, devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère ; puis reviens, et alors présente ton offrande.


Alors si vous pensez qu'honorer Dieu, c'est prononcer son Nom, c'est que vous n'avez pas compris le message de son Fils qui vous dit que pour aimer Dieu, il faut aimer son frère sinon, on ne peut pas dire qu'on aime Dieu. Rendre gloire à Dieu ne tient pas dans la prononciation de son Nom mais dans l'expression de notre amour qui porte le nom de charité.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
@Credo a écrit:
@GRIT a écrit:Crédo, à l'époque de Jésus, les Juifs s'étaient bien ECARTES des lois et de principe de Jéhovah.  Ils avaient ajouté un nombre incalculable de traditions humaines qui ANNULAIENT LES COMMANDEMENTS DE DIEU, comme leur reproche Jésus selon Marc 7: 13.  


Je le sais mais s'il avait dénoncé cet usage juif de ne pas prononcr le Nom, ne crois-tu pas qu'Il n'aurait eu cesse d'en user, tout au moins envers ses apôtres, ses disciples et pour prier ? Or, Il ne l'a pas fait.

IL l'a fait , mais pour le savoir il faut lire les anciens manuscrits, et pas les Bibles modernes dont on a enlevé le Nom de DIEU, Yahvé.

@GRIT a écrit:Si le Nouveau Testament ne contient plus le nom de Dieu comme dans l'Ancien Testament , c'est qu'il a été sciemment enlevé pour être remplacé par Dieu ou Seigneur.  


Ca c'est votre interprétation car, pour l'instant, dans les plus anciennes copies que nous ayons du NT, ni le Nom ni le Tétragramme n'apparaissent.

C'est ce qu'on t'a dit ?  Les TJ peuvent te donner la preuve qu'on te trompe !

@GRIT a écrit:Malheureusement certains  religieux chrétiens ont suivi le même principe erroné des Juifs.

(Ce que tu admets, toi aussi,  par fidélité à ta religion  ;  par ce que tu te laisse influencer par  la parole des Juifs plutôt qu'à celle de Dieu. )


Nous suivons le Christ. Il n'appelle pas Dieu "Jehovah" ni dans ses prières ni lorsqu'Il s'adresse à la foule ou à ses apôtres. Ce que vous ne comprenez pas c'est qu'Il nous a enseigné plus qu'un Nom : il nous a enseigné qui était l'être divin qui portait ce Nom.


Crédo, il faut apprendre à raisonner LOGIQUEMENT; tu es une femme intelligente et instruite, donc, fais fonctionner ton cerveau donc TON intelligence .

Il semble que vous ayez oublié qu'un nom en lui-même n'a aucun pouvoir : c'est la personne qui le porte qui l'a.

 Comme tu l'as dit, c'est la PERSONNE QUI LE PORTE QUI A UN POUVOIR, mais si tu lui enlève son NOM , tu lui enlève son IDENTITE ET SON POUVOIR, il devient un dieu inconnu.

Réfléchi ! nous avons un exemple avec l'apôtre Paul , lis son récit en
Actes 17: 22 à 25 :  un dieu inconnu n'a aucun pouvoir , c'est ce que Paul explique aux Athéniens.



Quand on adore le Nom de Dieu, cela signifie qu'on adore Dieu Lui-même. Il est écrit ceci :
1 Jn 4,20 : Si quelqu'un dit: J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur; car celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas?


Que signifie en réalité les paroles de Jean ?
Que, pour aimer son prochain il faut connaître QUI ?  JEHOVAH.
ET, pour connaître Jéhovah que PERSONNE ne peut voir , de quelle façon pouvons-nous le "voir" ou le "connaître" ?
En COMMENCANT PAR CONNAÎTRE SON NOM.
C'est par là qu'on commence à connaître quelqu'un PAR LA PRESENTATION DE SON NOM.
LA moindre de politesse qu'on on voit quelqu'un pour la première fois c'est de se présenter en disant quel est notre nom.
 
Alors si vous pensez qu'honorer Dieu, c'est prononcer son Nom,


OUI , nous le pensons fortement grâce à NOTRE ETUDE DE LA BIBLE et non ce que disent les uns et les autres.

c'est que vous n'avez pas compris le message de son Fils qui vous dit que pour aimer Dieu, il faut aimer son frère sinon, on ne peut pas dire qu'on aime Dieu.


AIMER DIEU EST LE PREMIER COMMANDEMENT.

 Et c'est seulement si nous aimons JEHOVAH que nous pourrons aimer notre prochain. C'est ce qu'enseigne Jésus.

Rendre gloire à Dieu ne tient pas dans la prononciation de son Nom mais dans l'expression de notre amour qui porte le nom de charité.

Tu déformes la compréhension des textes , Crédo !

Rendre gloire à Dieu c'est d'abord , de
SANCTIFIER SON NOM comme l'a dit Jésus.  (Matthieu 6: 9) Pour sanctifier le nom de DIEU , IL FAUT LE CONNAÎTRE.

L'expression de notre amour pour notre prochain se manifeste PARCE QUE NOUS CONNAISSONS JEHOVAH ET SA QUALITE PRINCIPALE QUI EST L'AMOUR  ( 1 Jean 4: 8)  que nous devons imiter : Ephésiens 5: 1

Des TJ ont manifesté ce genre d'amour en voulant protéger leur frères Tutsis ou Utus au RWANDA, pendant le génocide.

Ils ont montré par là, qu'ils avaient de l'amour pour leur Dieu Jéhovah et aussi pour leurs frères au risque de leur vie.  


Amicalement   JL


Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@GRIT a écrit:IL l'a fait , mais pour le savoir il faut lire les anciens manuscrits, et pas les Bibles modernes dont on a enlevé le Nom de DIEU, Yahvé.


Dans les évangiles, Jesus appelle Dieu "Père". C'est si dur pour toi de l'admettre ? Même dans le texte retranscrit tel quel en araméen, il dit "Eli" et non Yavhé ou Jehovah.


@GRIT a écrit:Crédo, il faut apprendre à raisonner LOGIQUEMENT; tu es une femme intelligente et instruite, donc, fais fonctionner ton cerveau donc TON intelligence .


C'est ce que je fais justement :
on a des juifs qui ne prononcent plus le Nom, en public, on a Jesus qui ne le prononce pas non plus en public ce qui implique qu'on va avoir des apôtres et des disciples qui étant de foi juive et suivant le Christ ne vont pas plus prononcer le Nom et des païens convertis auxquels on ne va pas apprendre un Nom que personne ne prononce;
Du coup on va retrouver des bibles hébraïques écrites en grec utilisant le Tétragramme comme il se doit puisque ce sont des juifs qui les traduisent en grec mais qui vont utiliser le nom "Seigneur" à la place  du Tetragramme dans leur lecture . Donc on va avoir des chrétiens parlant grec qui, se retrouvent avec des bibles hébraiques grecques et un Nom écrit dans une langue qui leur est étrangère qu'il doivent prononcer "Seigneur". Donc en toute logique, les Bibles suivantes porteront directement le mot "Seigneur" , puisque ça devient pour eux la prononciation de ces 4 lettres bebraïques. Quand tu traduit un texte d'une langue étrangère en français, tu traduit les mots et tu francises même les prénoms parfois. Dans ce cas, ce mot est prononcé Seigneur aussi on va l'écrire directement Seigneur en grec puis en latin. C'est la traduction des ces 4 lettres puisque ces 4 lettres ils les ont toujours entendu prononcées "Adonai".Et Adonai devient kurios en grec.

Si Dieu n'avait pas voulu que la prononciation de son Nom ne se perde, son Fils l'aurait prononcé donc aussi ses apôtres donc aussi les disciples et ainsi de suite.



@GRIT a écrit:Comme tu l'as dit, c'est la PERSONNE QUI LE PORTE QUI A UN POUVOIR, mais si tu lui enlève son NOM , tu lui enlève son IDENTITE ET SON POUVOIR, il devient un dieu inconnu.


Si pour toi ne plus prononcer son Nom c'est lui enlever son pouvoir, ça veut dire que son pouvoir, Il le tire de son Nom ! Dire ça c'est comme si vous attribuiez des pouvoirs à un nom ! Il n'y a pas Dieu d'un côté et son Nom de l'autre.  Paul ne prononce pas le nom de Dieu dans l'agora,

TMN Actes 17, 223Par exemple, tandis que je passais et observais attentivement vos objets de vénération, j’ai même trouvé un autel sur lequel on avait inscrit : ‘ À un Dieu inconnu. ’ Ce que donc vous révérez sans le connaître, cela moi je vous l’annonce. 24  Le Dieu qui a fait le monde et toutes les choses qui s’y trouvent, étant — comme l’est Celui-ci — Seigneur du ciel et de la terre
Et tu peux aller jusqu'au bout de son discours, donc au verset 29, et tu liras, dans votre Bible, qu'il n'a pas non plus cité le nom de Dieu à, pourtant, des polytheistes que sont les grecs qu'il est en train d'évangéliser !!!!Est-ce que cela a pour autant enlevé son pouvoir à Dieu, notre Créateur et Père ?



@GRIT a écrit:En COMMENCANT PAR CONNAÎTRE SON NOM.
C'est par là qu'on commence à connaître quelqu'un PAR LA PRESENTATION DE SON NOM.


Oui, tu dis bien "on commence" par le nom. Mais Jesus est venu nous apporter une connaissance plus profonde que celle du Nom. Il est venu également nous offrir une filiation avec Dieu : appelle-tu ton père "papa" ou l'appelles-tu par son nom ?


@GRIT a écrit:AIMER DIEU EST LE PREMIER COMMANDEMENT.
Et c'est seulement si nous aimons JEHOVAH que nous pourrons aimer notre prochain. C'est ce qu'enseigne Jésus.


Vous dites ça parce que vous n'avez pas compris le message du Christ : il est bien écrit que celui qui haït son frère n'aime pas Dieu. Donc pour aimer Dieu, il faut commencer à aimer son frère. Il est écrit qu'il faut se racommoder avec son frère avant de prier Dieu.

L'amour de Dieu est indissociable de l'amour du prochain. L'un ne vas pas sans l'autre.


@GRIT a écrit:Ils ont montré par là, qu'ils avaient de l'amour pour leur Dieu Jéhovah et aussi pour leurs frères au risque de leur vie.  


C'est en risquant leur vie qu'ils ont montré leur amour à Dieu. Mais il y a aussi nombre de chrétiens qui ne prient pas en usant du Nom et qui risquent aussi leur vie pour Dieu. Ils ne sont pas différents des vôtres dans le coeur de Dieu. Dieu ne verra qu'une chose : qu tous, vous et nous, avons risqué notre vie pour Lui. Ce faisant, ils ont tous sanctifiés son Nom.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
@Credo a écrit:Jesus a cité le Psaume mais il faut savoir que les juifs ne prononçaient pas le nom de Dieu en public. Donc, il y a 2 cas de figure soit :
- Jesus ne l'a pas prononcé selon l'usage juif
- Jesus l'a prononcé car il dénonce cet usage juif
Mais, das le 2eme cas, Il l'aurait alors prononcé en priant, lorsqu'Il s'adresse à la foule ou à ses apôtres, ce qui n'est pas le cas.

Parce que les bibistes chrétiens ont supprimé le Nom de Dieu du texte grec pour mettre en valeur  Christ-Dieu et la "trinité".


Crédo, Jésus ne suivait pas la tradition Juive, il est venu sur terre pour remettre les choses en ordre, pour rétablir la vérité sur Dieu et sur son NOM et non pour attester les traditions juives.
Lis ce que dit Paul à son sujet lorsqu'il était Pharisien et qu'il est devenu chrétien :
Galates 1: 10 à 16  (il ne suivait plus la tradition de ses pères , il ne consultait plus la chair et le sang = les hommes)
Quand les premiers chrétiens parlaient de Dieu , ils faisaient référence à Yahvé (Jéhovah) et non à Christ et encore moins au saint esprit.
Jésus a dit à ses DISCIPLES qu'il fallait
"sanctifier le nom de Dieu" (Jéhovah) , pas le sien (Jésus) (Matthieu 6: 9) (Et vous faites le contraire !)

Je ne comprends pas que vous refusiez de prononcer le nom de Dieu le CREATEUR  TOUT-PUISSANT, alors que la Bible dit qu'il 
faut l'INVOQUER : l'invoquer c'est aussi le PRONONCER.  2Rois 19: 15 à 19  ; Genèse 4: 26  ; 1Chroniques 16: 8  ;  Psaume 145: 18 ; Joël 2: 32 , cela doit s'accorder avec avec le NT : Actes 2: 21 ;  Actes 22: 14 ,16 ;  Romains 10: 13 


Les juifs parce qu'ils avaient le "cou raide" ont ajouté des traditions que Dieu ne leur avait pas donné, pour cela ils ont été "discipliner" sévèrement à plusieurs reprises,  pour qu'en dernier lieu , en 70,  ils soient complètement rejetés. Ils sont un exemple à ne pas suivre. (Deutéronome 31: 21, 27, 29)
Les Juifs n'ont pas changé d'état d'esprit depuis Moïse jusqu'à Christ.  

A+  JL



Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
@Credo a écrit:Dans les évangiles, Jesus appelle Dieu "Père". C'est si dur pour toi de l'admettre ? Même dans le texte retranscrit tel quel en araméen, il dit "Eli" et non Yavhé ou Jehovah.
Non , pas du tout , parce que Jésus l'appelle : Père, Dieu, Seigneur ou JEHOVAH.

Les mots "Père" , "Dieu" et "Seigneur" sont des TITRES , ce ne sont  pas des NOMS PERSONNELS DE DIEU.  

Le Nom PERSONNEL du CREATEUR DU CIEL ET DE LA TERRE EST JEHOVAH.  
Le nom du dieu ZEUS est le nom personnel d'un dieu païen.

Tout comme le nom JUPITER est le nom personnel d'un dieu païen.  etc..... (ces dieux païens sont appelés seigneurs par  leurs adorateurs.

Sais-tu que le titre  "Seigneur" veut dire  "Monsieur" ?
Que le titre "Dieu" veut dire "Être puissant", et ces 2 titres sont aussi donnés aux faux dieux des païens. (1Corinthiens 8: 5, 6)



@GRIT a écrit:Crédo, il faut apprendre à raisonner LOGIQUEMENT; tu es une femme intelligente et instruite, donc, fais fonctionner ton cerveau donc TON intelligence .


C'est ce que je fais justement :
on a des juifs qui ne prononcent plus le Nom, en public, on a Jesus qui ne le prononce pas non plus en public ce qui implique qu'on va avoir des apôtres et des disciples qui étant de foi juive et suivant le Christ ne vont pas plus prononcer le Nom et des païens convertis auxquels on ne va pas apprendre un Nom que personne ne prononce;

Les païens convertis ont appris à connaître le VRAI DIEU  PAR SON NOM, puisque la prophétie d'Esaïe 55: 5 dit :

"Tu appelleras une nation que tu ne connais pas, et ceux d'une nation QUI  NE TE CONNAISSAIT PAS  ACCOURERONT VERS TOI, A CAUSE DE JEHOVAH TON DIEU " 

Cette prophétie s'est réalisée au 1er siècle pour les païens devenus chrétiens : Actes 15: 14 :

"Syméôn a raconté minutieusement comment DIEU , pour la première fois, S'EST OCCUPE DES NATIONS POUR TIRER D'ENTRE-ELLES UN PEUPLE POUR SON NOM."

Ou "Dieu a pris soin de TIRER D'ENTRE LES PAÏENS ,UN PEUPLE RESERVE A SON NOM"  (Jérusalem)

Pour devenir un peuple réservé à son nom, les païens devaient connaitre le nom de Jehovah leur "nouveau " Dieu.


Du coup on va retrouver des bibles hébraïques écrites en grec utilisant le Tétragramme comme il se doit puisque ce sont des juifs qui les traduisent en grec mais qui vont utiliser le nom "Seigneur" à la place  du Tetragramme dans leur lecture . Donc on va avoir des chrétiens parlant grec qui, se retrouvent avec des bibles hébraiques grecques et un Nom écrit dans une langue qui leur est étrangère qu'il doivent prononcer "Seigneur". Donc en toute logique, les Bibles suivantes porteront directement le mot "Seigneur" , puisque ça devient pour eux la prononciation de ces 4 lettres bebraïques.

Quand tu traduit un texte d'une langue étrangère en français, tu traduit les mots et tu francises même les prénoms parfois. Dans ce cas, ce mot est prononcé Seigneur aussi on va l'écrire directement Seigneur en grec puis en latin. C'est la traduction des ces 4 lettres puisque ces 4 lettres ils les ont toujours entendu prononcées "Adonai".Et Adonai devient kurios en grec.

Si Dieu n'avait pas voulu que la prononciation de son Nom ne se perde, son Fils l'aurait prononcé donc aussi ses apôtres donc aussi les disciples et ainsi de suite.

Ma petite Crédo, je te parle comme une mère,  désolée,  à sa fille :  Tu aurai besoin de tout reprendre à Zéro.  Tout ce que tu dis est incompréhensible et illogique !

Mais je respecte tes pensées , même si je suis convaincue de ton erreur.  

@GRIT a écrit:Comme tu l'as dit, c'est la PERSONNE QUI LE PORTE QUI A UN POUVOIR, mais si tu lui enlève son NOM , tu lui enlève son IDENTITE ET SON POUVOIR, il devient un dieu inconnu.


Si pour toi ne plus prononcer son Nom c'est lui enlever son pouvoir, ça veut dire que son pouvoir, Il le tire de son Nom ! Dire ça c'est comme si vous attribuiez des pouvoirs à un nom ! Il n'y a pas Dieu d'un côté et son Nom de l'autre.  Paul ne prononce pas le nom de Dieu dans l'agora,

TMN Actes 17, 223Par exemple, tandis que je passais et observais attentivement vos objets de vénération, j’ai même trouvé un autel sur lequel on avait inscrit : ‘ À un Dieu inconnu. ’ Ce que donc vous révérez sans le connaître, cela moi je vous l’annonce. 24  Le Dieu qui a fait le monde et toutes les choses qui s’y trouvent, étant — comme l’est Celui-ci — Seigneur du ciel et de la terre


Par ce que Paul avait beaucoup de tact envers eux,  il est allé en douceur pour leur parler d'un autre Dieu, qui est le Seigneur du ciel et de la terre. Cela ne veut pas dire qu'il leur a caché le nom de Dieu  UNE FOIS QU'ILS AIENT ACCEPTE LE MESSAGE DE LA BONNE NOUVELLE.

@GRIT a écrit:En COMMENCANT PAR CONNAÎTRE SON NOM.
C'est par là qu'on commence à connaître quelqu'un PAR LA PRESENTATION DE SON NOM.


Oui, tu dis bien "on commence" par le nom. Mais Jesus est venu nous apporter une connaissance plus profonde que celle du Nom. Il est venu également nous offrir une filiation avec Dieu : appelle-tu ton père "papa" ou l'appelles-tu par son nom ?


Même si j'appelle mon père "papa", je sais qu'il a un nom de baptême ET SI ON ME DEMANDE LE NOM DE MON PERE , JE DIRAI SON NOM PERSONNEL,  JE NE DIRAI PAS : "IL S'appelle papa"





C'est en risquant leur vie qu'ils ont montré leur amour à Dieu. Mais il y a aussi nombre de chrétiens qui ne prient pas en usant du Nom et qui risquent aussi leur vie pour Dieu. Ils ne sont pas différents des vôtres dans le coeur de Dieu. Dieu ne verra qu'une chose : qu tous, vous et nous, avons risqué notre vie pour Lui. Ce faisant, ils ont tous sanctifiés son Nom.


Les terroristes qui se font exploser au nom de dieu, croient donner leur vie pour faire la volonté de leur dieu ..... Et pourtant ils sont dans l'erreur.


Amicalement  JL

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@GRIT a écrit:Parce que les bibistes chrétiens ont supprimé le Nom de Dieu du texte grec pour mettre en valeur  Christ-Dieu et la "trinité".


Je t'ai expliqué dans le message précédent comment le Nom ne s'est plus retrouvé dans les bibles. Tu me crois ou non, je ne reviendrai pas là dessus.


@GRIT a écrit:Crédo, Jésus ne suivait pas la tradition Juive, il est venu sur terre pour remettre les choses en ordre, pour rétablir la vérité sur Dieu et sur son NOM et non pour attester les traditions juives.


Alors pourquoi ne le prononce-t-il pas ? Quand il cite le psaume, il est en tête à tête avec des pharisiens que l'on surnomment "docteurs de la Loi". Il est possible qu'Il l'ait prononcé à cet instant puisque pas vraiment en public. Mais jamais quand il prie, quand il s'adresse à ses apôtres ou à la foule. Alors je te repose la question : pourquoi dans tous ces moments là ne prononce-t-il pas le Nom comme tu le prétends? Nous sommes invités à devenir enfants de Dieu et comme tels à appeler Dieu "Père" et non plus Jehovah.

Romains 8:15/16. "Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions: Abba ! Père!

Jésus lui dit : Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu." Jean 20:17

Si vous invoquez comme Père celui qui juge selon l’œuvre de chacun, sans acception de personnes, conduisez-vous avec crainte pendant le temps de votre pèlerinage." 1 Pierre 1: 17.

Le Christ nous invite à considérer Dieu comme "Notre Père céleste" :
Ton Père qui voit dans le secret ...
Notre Père qui est dans les cieux ...
Votre Père qui donne de bonnes choses à ses enfants qui les lui demandent.
"

@GRIT a écrit:Jésus a dit à ses DISCIPLES qu'il fallait "sanctifier le nom de Dieu" (Jéhovah) , pas le sien (Jésus) (Matthieu 6: 9) (Et vous faites le contraire !)


Pourquoi t'obstines-tu à répéter des mensonges sur nous ? La messe est dédiée à Dieu, la liturgie des heures aussi et maintes prières comme celles actuelles de l'AED pour les chrétiens persécutés , par exemple, car on en trouve en tout siècle, sont adressées directement à Dieu par le Christ. Nous avons plein d'exemples.
Si nous prions également le Christ c'est parce que les chrétiens l'ont toujours invoquer et c'est bien écrit dans le NT.
Et sanctifier le Nom de Dieu c'est sanctifier Dieu Lui-même. Il n'y a pas un Nom d'un côté et Dieu de l'autre. Et c'est en étant juste qu'on lui rend gloire mais, apparemment, vous ne le comprenez pas non plus.


@GRIT a écrit:Je ne comprends pas que vous refusiez de prononcer le nom de Dieu le CREATEUR  TOUT-PUISSANT, alors que la Bible dit qu'il faut l'INVOQUER : l'invoquer c'est aussi le PRONONCER.


C'est par crainte qu'ils ne prononçaient plus le Nom. Les chrétiens c'est au contraire par amour : parce que nous sommes enfants de Dieu par le Christ Jésus. Dis moi comment tu appelles ton père, quand tu t'adresses à lui : par son nom ? son prénom ? ou papa ?Mais nous le lisons lorsqu'il est écrit dans l'AT. Donc on ne ne suit aucunement la coutume juive mais le Christ qui n'en use pas et n'a donc pas appris à ses apôtres ou ses disciples à en user. La preuve : le discours de Paul.

Vous n'avez pas compris cette relation filiale qu'Il est venu établir préférant en rester à Moïse car, à cette époque, les juifs prononçaient le Nom. Donc vous faites comme eux à cette époque car c'est seulement 2 à 3 siècles avant la venue du Christ qu'ils se sont interdit de le prononcer, par crainte. Ne savez-vous pas que la connaissance de Dieu venant du Verbe de Dieu est supérieure à celle donnée à Moïse car le Verbe est le seul à connaître véritablement Dieu ?

D'autant plus que le nom "Jehovah" n'est même pas la vocalisation du Tetragramme ni même sa francisation. Les juifs massorètes, pour éviter de prononcer le Nom, avait intercalé les voyelles du mot Adonai au milieu du Nom et c'est cela qu'on lit en disant Jehovah. Donc ce n'est aucunement le Nom de Dieu mais uniquement un moyen mnémotechnique de juif massorète pour éviter de le prononcer. S'il a été gardé, c'est par tradition car comme cela faisait des siècles qu'on le croyait, on a préféré le garder que de jeter un discrédit sur la Bible. Donc, de toute façon, ce nom qu vous dites sanctifier n'est pas celui de Dieu.


@GRIT a écrit:Les terroristes qui se font exploser au nom de dieu, croient donner leur vie pour faire la volonté de leur dieu ..... Et pourtant ils sont dans l'erreur.


C'est bien ce que je te dis : le fait de prononcer le nom de Dieu, ce n'est pas cela qui sauve mais la façon dont nous vivons l'évangile. Eux tuent au nom de Dieu, ça ne va pas les sauver. Mais c'est un cas extrême et ils ne sont pas chrétiens donc je ne vois pas bien le rapport.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
@Credo a écrit:
@GRIT a écrit:Parce que les bibistes chrétiens ont supprimé le Nom de Dieu du texte grec pour mettre en valeur  Christ-Dieu et la "trinité".


Je t'ai expliqué dans le message précédent comment le Nom ne s'est plus retrouvé dans les bibles. Tu me crois ou non, je ne reviendrai pas là dessus.


Crédo, fais-en toi-même l'expérience : Dans la Bible de Jérusalem, sur les pages de garde tu as la liste du comité de Direction où les noms des 12 Professeurs et prêtres catholiques ont collaboré pour produire cette Bible.  Sans compter la longue liste des principaux collaborateurs que je n'ai pas compté mais que tu peux voir dans ta Bible.

2 Pages suivantes, tu as "Avertissement", au 3ème paragraphe il est dit ceci :
Lorsqu'un passage d'un livre biblique cite un autre texte biblique , les mots cités sont en italiques et la référence donnée en note indique l'endroit d'où ces mots sont tirés.

(les notes sont référencées en fin de Bible, après le livre de l'Apocalypse)

Je vais te prendre  l'exemple de
Jacques 2: 23 qui dit :

"Ainsi fut accomplie cette parole de l'Ecriture :
Abraham crut Dieu, cela lui fut compté comme justice"

Jacques cite le texte de la Genèse 15: 6 selon la note de Jacques (épitre de saint Jacques) ; voilà ce que dit ce texte en hébreu

"
Abraham crut en YAHVE ,qui le lui compta comme justice."

Où est l'erreur ou la falsification ?
Le texte hébreu cite le nom de YAHVE ;  dans le texte grec, le comité catholique ont pris la liberté de remplacer le NOM DE DIEU : YAHVE par le SIMPLE titre :  Dieu. (Ce que n'a pas fait le comité de traduction de la Bible des TJ qui ont transcris textuellement genèse 15: 6)

Le texte grec du NT est truffé de TEXTES TIRES DE L'AT ,  si tu fais quelque recherches par toi-même, peut-être seras-tu convaincue que le nom de Yahvé était contemue dans les Ecritures grecques à l'origine?

 J'en resterai là pour aujourd'hui !   J'ai une après-midi chargée.

Amicalement  JL



Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@GRIT a écrit:Où est l'erreur ou la falsification ?
Le texte hébreu cite le nom de YAHVE ;  dans le texte grec, le comité catholique ont pris la liberté de remplacer le NOM DE DIEU : YAHVE par le SIMPLE titre :  Dieu. (Ce que n'a pas fait le comité de traduction de la Bible des TJ qui ont transcris textuellement genèse 15: 6)

Il n'y a pas de falsification puisque tout est clair : la référence renvoie au texte de l'AT qui, lui, comporte bien le Nom. Mais le Nom n'est pas prononcé par les chrétiens or les textes du NT appartiennent à la Bible chrétienne et non juive. Cette différence a été respectée.

Je suis désolée, mais si tu relis les paroles du Christ, lorsqu'il s'adresse à la foule, aux apôtres et aux disciples : il n'y a pas prononciation du Nom. Je t'ai expliqué comment, vu que ni les juifs, ni Jesus, ni les apotres, ni les disciples ne prononçaient le Nom, on est passé d'une septante qui comporte le Tétragramme à une qui ne le comporte plus. Je t'ai expliqué pourquoi Jésus ne le prononce pas (à cause de la relation filiale qu'il est venu nous offrir) et pourquoi les juifs ne le prononçaient pas (par crainte), les raisons sont donc complétement différentes.

Maintenant on vous apprends à considérer que le Nom a été supprimé, comme si c'était un vaste complot de ce que vous appelez "la chrétienté" et que vous êtes les "sauveurs" du Nom. Alors bien sûr, quand on est convaincu de toutes ces histoires, on arrive plus à comprendre le message du Christ qui nous offre plus qu'un Nom : la connaissance de Dieu tel que Lui seul peut la transmettre.

Bon après-midi. A ce soir si tu as un peu plus de temps.

Voir le profil de l'utilisateur

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Credo a écrit:
@GRIT a écrit:Jésus a dit à ses DISCIPLES qu'il fallait "sanctifier le nom de Dieu" (Jéhovah) , pas le sien (Jésus) (Matthieu 6: 9) (Et vous faites le contraire !)


Pourquoi t'obstines-tu à répéter des mensonges sur nous ?
C'est la vérité. Vous priez le Christ, ce qui revient à dire que vous l'adorez lui, alors que selon la Bible, c'est le Père, Jéhovah Dieu, que l'on doit adorer ! Jésus en a donné la preuve en Matthieu 4:10 :

"C'est Jéhovah ton Dieu que tu dois adorer, et c'est à lui seul que tu dois offrir un service sacré."

"Tu adoreras le SEIGNEUR ton Dieu, et lui seulement tu serviras."(Matthieu 4:10, King James).

Pour vous, Dieu le Père est inexistant, un "Dieu inconnu" (Actes 17:23). Vous n'avez aucun respect pour Son nom et allez jusqu'à dire que "Jéhovah" n'est pas le nom de Dieu ! Là, il y a un sérieux problème !

@Credo a écrit:Si nous prions également le Christ c'est parce que les chrétiens l'ont toujours invoquer et c'est bien écrit dans le NT.
Vous priez et adorez le Christ, libre à vous ! Nous, par contre, nous prions et adorons Jéhovah, le seul Dieu Incréé/Éternel Tout-Puissant, comme Jésus nous l'a enseigné en Mat. 4:10 !

Vous croyez à ce mensonge qu'est la Trinité, libre à vous ! Nous, par contre, nous croyons que Jésus a été créé, a eu un commencement !

Vous ne croyez pas que Jésus Christ a commencé à régner en tant que Roi du Royaume de Dieu en 1914, libre à vous ! Nous, par contre, nous y croyons car cela s'appuie sur la Bible !

Vous faites passer Dieu pour un sadique (musulmans inclus !) en croyant que Celui-ci chassera les méchants de très loin de Lui et qu'ils souffriront ainsi éternellement, libre à vous ! Nous, par contre, nous croyons que Jéhovah Dieu est "amour" et que punir ainsi un méchant est contraire à la justice (1 Jean 4:8).

Et pour conclure, tu continues à contredire la Bible et à dire des énormités sur nous, et tu as ensuite le culot d'effacer nos messages pour t'avoir traiter de ' menteuse ', alors que Jésus a bien traité Satan de menteur (Jean 8:44). Si donc pour toi ce mot est une insulte, alors Jésus est un insulteur !!    

Tu dis aimer/connaître Dieu, mais tu le renies par tes oeuvres ! Bonjour l'hypocrisie !


@Credo a écrit:Et c'est en étant juste qu'on lui rend gloire mais, apparemment, vous ne le comprenez pas non plus./!\




@Credo a écrit:D'autant plus que le nom "Jehovah" n'est même pas la vocalisation du Tetragramme ni même sa francisation./!\ Les juifs massorètes, pour éviter de prononcer le Nom, avait intercalé les voyelles du mot Adonai au milieu du Nom et c'est cela qu'on lit en disant Jehovah. Donc ce n'est aucunement le Nom de Dieu/!\ mais uniquement un moyen mnémotechnique de juif massorète pour éviter de le prononcer.
C'est ta vision des choses ! "La forme Jéhovah (...) est la forme littéraire et usuelle du français", ne t'en déplaise !-Grammaire de l'hébreu biblique (Rome, 1923), note au bas de la page 49.

"Jéhovah" est la prononciation la plus connue du nom divin en français, même si la plupart des hébraïsants lui préfèrent "Yahvé" ou "Iahvé". Les plus anciens manuscrits hébreux présentent le nom sous la forme de quatre consonnes, communément appelées le Tétragramme (du grec tétra-, qui signifie "quatre", et gramma, "lettre"). Ces quatre lettres (écrites de droite à gauche) sont יהוה et peuvent être transcrites en français par YHWH (ou JHVH).

Les consonnes hébraïques du nom sont donc connues ! Reste à savoir quelles voyelles doivent leur être associées. Les points-voyelles n'entrèrent en usage en hébreu qu'à partir de la deuxième moitié du 1er millénaire de notre ère.

De plus, en raison d'une superstition religieuse née des siècles plus tôt, les points-voyelles figurant dans les manuscrits hébreux ne permettent pas de déterminer quelles voyelles doivent apparaître dans le nom divin.

"Jéhovah" (héb. : יהוה, YHWH), le nom personnel de Dieu, se rencontre pour la première fois en Genèse 2:4. Le nom divin est un verbe : c'est le verbe hébreu הוה (hawah, "devenir") à l'imparfait de la forme causative. Le nom divin signifie donc "Il fait devenir". Voilà qui nous montre Jéhovah comme le Dieu qui, par une action en cours, se fait devenir Celui qui réalise des promesses, Celui qui accomplit toujours ses desseins !

C'est outrager l'Auteur divin des Saintes Écritures que de supprimer ou de cacher Son nom propre, Son nom particulier !!

Or c'est ce qu'ont fait des traducteurs modernes ! Dans le texte hébreu son nom paraît 6 828 fois sous la forme יהוה (YHWH ou JHVH) : c'est le Tétragramme (littéralement : "qui a quatre lettres").

En employant le nom de "Jéhovah", nous sommes restés fidèles aux textes composés dans les langues d'origine et nous n'avons donc pas, comme le voudrait l'usage, substitué au nom divin, le Tétragramme, des titres tels que "Seigneur", "le Seigneur", "Adonaï" ou "Dieu" !

D'autre part, dans le codex de Leningrad B 19A, qui se trouve en Russie et qui a été pris comme base pour la Biblia Hebraica Stuttgartensia (BHS), le Tétragramme est vocalisé en Yehwah, Yehwih, Yèhwih et un certain nombre de fois en Yehowah, par exemple en Gen. 3:14.

Dans l'édition du texte hébreu de C. Ginsburg (Gins.), YHWH est vocalisé en Yehowah. Alors que de nombreux traducteurs préfèrent la prononciation "Yahweh", la Traduction du monde nouveau maintient la forme "Jéhovah", qui est la forme usuelle depuis des siècles. Cette forme conserve, comme d'autres formes, les quatre lettres du nom divin, YHWH ou JHVH.

En 1530, William Tyndale a traduit les cinq premiers livres de la Bible, livres où le nom de Jéhovah apparaissait pour la première fois en anglais. Il a écrit "Iehovah" (en Gen. 15:2; Ex. 6:3; 15:3; 17:16; 23:17; 33:19; 34:23) et "Iehoua" (en Deut. 3:24).

Dans une note de cette édition, Tyndale a écrit ceci :

"Iehovah est le nom de Dieu (...). D'autre part, toutes les fois que tu vois SEIGNEUR en grandes lettres (sauf si c'est une faute d'impression), c'est Iehovah en hébreu."

De là est venue l'habitude chez les traducteurs d'employer le nom de Jéhovah en quelques endroits seulement, mais d'écrire "SEIGNEUR" ou "DIEU" dans la plupart des endroits où le Tétragramme paraît en hébreu. Cette habitude a été adoptée par les traducteurs de la King James Version en 1611, où le nom de Jéhovah ne se rencontre que quatre fois : Ex. 6:3; Ps. 83:18; Is. 12:2; 26:4.

La Bible de Genoude, parue en 1824, emploie "Jéhovah" pour traduire le Tétragramme sacré (voir Ex. 6:3; 15:3,6,11,16; Deut. 33: 2, 3, 5, 11; Ps. 95:1, 2, 4, 7-10,12; NW: Ps. 96:1,2,4,7-10,13; etc.). La Bible de Crampon, édition de 1894, dit ceci dans sa préface :

"Nous avons conservé Jéhovah, tout en sachant bien que la prononciation très probable de ce mot est Jahvé ."(Dans l'édition révisée de 1923, le Tétragramme divin est transcrit Yahweh et non plus Jéhovah).

La Bible de Darby met le nom "Jéhovah" dans les textes suivants : Ex. 6:2,3; Is. 12:2; 26:4 et dans la note de Ps. 83:18. Enfin, dans l'introduction de la Bible de Chouraqui (1985), on trouve ceci :

"Le Tétragramme IHVH est représenté sous deux formes, IHVH/adonaï et IHVH/Elohîm, qui correspondent aux prononciations traditionnelles du nom divin en hébreu."

@Credo a écrit:Donc, de toute façon, ce nom qu vous dites sanctifier n'est pas celui de Dieu.
Au lieu de continuer à dire des âneries, tais-toi ça vaudrait mieux !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

Credo 


Averti
Averti
@ZANTAFIO a écrit:Au lieu de continuer à dire des âneries, tais-toi ça vaudrait mieux !

De toute façon je ne réponds pas à ton message Tu ne discutes pas :tu ne sais qu'outrager, insulter et t'énerver. Et ne dis pas que j'ai effacé vos messages qui me traitait de menteuse. C'est le tien qui me traitait ainsi. Je n'ai jamais vu Grit insulter qui que ce soit.
Jesus a traité Satan de menteur et il avait raison. Moi, je ne suis pas menteuse : je n'ai pas la même foi que toi voilà tout. Et j'espère que tu ne vas pas en plus te comparer à Jesus ?
Alors relis la charte du forum : Article 2 ;Aucune injure envers la personne d'un membre n'est tolérée ici.
Alors calme-toi. De toute façon ça va être vite vu :je ne discute plus avec toi comme ça, au moins, ça t'empêchera de continuer tes outrages.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
@Credo a écrit:
@GRIT a écrit:Où est l'erreur ou la falsification ?
Le texte hébreu cite le nom de YAHVE ;  dans le texte grec, le comité catholique ont pris la liberté de remplacer le NOM DE DIEU : YAHVE par le SIMPLE titre :  Dieu. (Ce que n'a pas fait le comité de traduction de la Bible des TJ qui ont transcris textuellement genèse 15: 6)


Il n'y a pas de falsification puisque tout est clair : la référence renvoie au texte de l'AT qui, lui, comporte bien le Nom. Mais le Nom n'est pas prononcé par les chrétiens or les textes du NT appartiennent à la Bible chrétienne et non juive. Cette différence a été respectée.


Credo, du vivant de Jésus les Ecritures grecques n'existaient pas encore.   Jésus n'avais comme SEUL Livre Saint que ce qu'on appelle aujourd'hui l'A.T. EN HEBREU .  
Donc , il lisait les Psaumes , il prononçait le nom de YAHVE comme il l'a fait dans la synagogue , quand il a lu le Livre
d'Esaïe 42: 1 et 5  

"Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu, que préfère mon âme .  J'ai mis sur lui mon esprit pour qu'il apporte aux nations le droit............"
5) "Ainsi parle YAHVE , Dieu ..."

Si tu prends le livre de Matthieu 12 18  /  sous-titre : "JESUS EST LE SERVITEUR DE YAHVE"

18) "Voici mon Serviteur que j'ai choisi, mon bien-aimé qui a toute ma faveur.  Je répandrai sur lui mon Esprit et il annoncera la vraie foi aux nations ......."

Penses-tu vraiment que Jésus zappait le nom de Dieu YAHVE quand il lisait la Thora ? Alors qu'il a été enseigné par des parents Juifs pratiquants qui allaient toutes les années au Temple pour la Pâque ?  Jésus ne suivaient pas les traditions des Juifs qu'ils condamnait  (Marc 7: 6 à 12)



Je suis désolée, mais si tu relis les paroles du Christ, lorsqu'il s'adresse à la foule, aux apôtres et aux disciples :
1) il n'y a pas prononciation du Nom. Je t'ai expliqué comment, vu que  
2) ni les juifs, ni Jesus, ni les apotres, ni les disciples ne prononçaient le Nom,
3) on est passé d'une septante qui comporte le Tétragramme à une qui ne le comporte plus. Je t'ai expliqué pourquoi Jésus ne le prononce pas
4) (à cause de la relation filiale qu'il est venu nous offrir) et pourquoi les juifs ne le prononçaient pas (par crainte), les raisons sont donc complétement différentes.


1) Bien entendu, puisque le Nom Yahvé à été remplacé par "Dieu" , "Seigneur" dans les traductions modernes.

2)  Tu répètes ce qu'on t'a appris, tu n'as rien vérifié.

3) Tu avoues que la première Septante contenait le Tétragramme (traduit par Yahvé) ,  et qu'une autre l'a remplacé en supprimant le Tétragrammes.
Si tu ne voies pas là UNE FALSIFICATION de la part des hommes, alors que cela SAUTE AUX YEUX ;  c'est que tu es "aveugle" ou alors que tu préfère le mensonge à la vérité biblique?  
(Matthieu 13: 15  et   15: 6 à 9) 

4)  "à cause de la relation filiale qu'il est venu nous offrir ???"
 
"Jésus n'a rien fait de sa propre INITIATIVE"
Il NE FAIT RIEN DE LUI-MÊME. Jean 5: 19  (Jérusalem)
C'est YAHVE qui a pris TOUTES LES INITIATIVES ;  même de  donner son Fils Jésus pour sauver le monde des hommes :  Jean 3: 16

Maintenant on vous apprends à considérer que le Nom a été supprimé, comme si c'était un vaste complot

Tous les ennemis de YAHVE veulent supprimer son Nom en commençant par SATAN QUI DIRIGE LE MONDE DES HOMMES  EN DEVANT LEUR DIEU (2Corintiens 4: 4)  (Matthieu 4: 5, 6) (Jean 12: 31) 

de ce que vous appelez "la chrétienté" et que vous êtes les "sauveurs" du Nom.


PAS DU TOUT !   Celui qui préserve son NOM dans ce monde Satanique est YAHVE lui-même, comme IL LE DIT DANS SA PAROLE (Esaïe 42: 8) (Psaume 83: 1 à 18)

Alors bien sûr, quand on est convaincu de toutes ces histoires, on arrive plus à comprendre le message du Christ qui nous offre plus qu'un Nom : la connaissance de Dieu tel que Lui seul peut la transmettre.


Le message du Christ, le Témoin fidèle
(Apoc 1: 5), est venu sur la terre pour faire connaître le vrai DIEU, YAHVE, SOUS SON VRAI JOUR :  ET PAR LA MÊME , remettre le CULTE PUR EN VIGUEUR avec la VERITE. (Jean 1: 18) (Jean 4: 24  et  17: 7, 8, 17) 

ET c'est Yahvé qui  transmet la connaissance exacte de sa Parole par l'intermédiaire de Jésus (Jean 8: 28)  et IL ne la transmet pas à tout le monde , seulement à ceux qui le reconnaissent comme étant leur Dieu Souverain   (Daniel 12: 10) (Esaïe 32: 6 ) (Esaïe 26: 13) (1Corinthiens 8: 3, 6)
Et ceux qui n'ont pas honte de porter son nom (comme sceau): (Esaïe 43: 10, 11, 21)  (Actes 15: 14)  (2Timothée 2: 19)


Bonne lecture  !  JL

Voir le profil de l'utilisateur

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Credo a écrit:De toute façon je ne réponds pas à ton message Tu ne discutes pas :tu ne sais qu'outrager, insulter et t'énerver.
Pour moi, c'est décidé: tu n'existes plus sur ce forum ! Je t'ignorerai complètement et je ne répondrai plus à tes posts insensés !    

@Credo a écrit:Et ne dis pas que j'ai effacé vos messages qui me traitait de menteuse. C'est le tien qui me traitait ainsi.
Là, tu marques un point: j'aurais dû en effet dire "mon message". Mais quoiqu'il en soit, si traiter quelqu'un de menteur est une insulte, alors moi je suis Merlin l'enchanteur !!

@Credo a écrit:Jesus a traité Satan de menteur et il avait raison. Moi, je ne suis pas menteuse : je n'ai pas la même foi que toi voilà tout.
Bien sûr qu'il avait raison. Et pour être franc, pour nous tu es menteuse (sans vouloir t'offenser), car tu contredis la Bible avec tes traditions païennes !

@Credo a écrit:Et j'espère que tu ne vas pas en plus te comparer à Jesus ?
Toi apparemment, tu sembles bien te comparer à lui !

@Credo a écrit:je ne discute plus avec toi comme ça, au moins, ça t'empêchera de continuer tes outrages.
Sage décision, car ainsi j'aurai enfin la paix. Adieu et bon débarras !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

Credo 


Averti
Averti
@GRIT a écrit:Credo, du vivant de Jésus les Ecritures grecques n'existaient pas encore.


Si : la Septante. Elle a été écrite deux à trois siècles AVANT J.C. en langue grecque par les juifs d'Alexandrie. Elle existait donc au temps du Christ et était accepté. Au IIeme siècle elle est devenue celle des chrétiens.


@GRIT a écrit:Penses-tu vraiment que Jésus zappait le nom de Dieu YAHVE quand il lisait la Thora ? Alors qu'il a été enseigné par des parents Juifs pratiquants qui allaient toutes les années au Temple pour la Pâque ?  Jésus ne suivaient pas les traditions des Juifs qu'ils condamnait


Oui sinon Il l'aurait prononcé dans ses discours aux foules, à ses apôtres et aux disciples y compris quand ceux-ci leur demande comment prier. Et dans ses prières, comme au mont des Oliviers ou alors au moment de mourir, Il n'a pas prononcé le Nom. Et je t'ai expliqué que la raison n'est pas la même que pour les juifs.


@GRIT a écrit:1) Bien entendu, puisque le Nom Yahvé à été remplacé par "Dieu" , "Seigneur" dans les traductions modernes.


C'est ton interprétation puisque les plus anciennes copies que nous ayons ne comportent pas le Nom. Encore faut-il prouver qu'il ait été effacé car la traduction que tu dis  moderne est la traduction de ces plus anciennes copies qui sont de langue grecque. Nous savons qu'il doit exister un original hébreu de Matthieu mais il n'a jamais été retrouvé.


@GRIT a écrit:) Tu avoues que la première Septante contenait le Tétragramme (traduit par Yahvé) ,  et qu'une autre l'a remplacé en supprimant le Tétragrammes.
Si tu ne voies pas là UNE FALSIFICATION de la part des hommes, alors que cela SAUTE AUX YEUX ;  c'est que tu es "aveugle" ou alors que tu préfère le mensonge à la vérité biblique?  


Mais comment était prononcé le Tetragramme par les juifs ? Adonaï. Or Adonaï a une correspondance en grec : Kurios. Donc, ceux qui ont recopié cette Bible ont directement traduit le Nom prononcé Adonaï par l'équivalent grec Kurios. C'est une question de langage et non une question d'effacer un Nom dont, de toute façon, les grecs ne connaissaient pas la vocalisation puisque jamais prononcé par les juifs. Vous, vous l'avez ajouté dans le NT alors que vous ne savez même pas s'il s'y trouvait. Et ça, c'est pas de la falsification en l'absence de preuve ?


@GRIT a écrit:Jésus n'a rien fait de sa propre INITIATIVE" Il NE FAIT RIEN DE LUI-MÊME. Jean 5: 19  (Jérusalem)


Il est venu nous l'offrir de la part du Père, bien sûr. Ca coule tellement de source que je ne pensais pas que c'était la peine de préciser. C'est justement le Père Lui-même qui, par la personne de son Fils et par son Esprit Saint,  nous demande de l'appeler Père.

1P 1:17- Et si vous appelez Père celui qui, sans acception de personnes, juge chacun selon ses œuvres, conduisez-vous avec crainte pendant le temps de votre exil.


@GRIT a écrit:Tous les ennemis de YAHVE veulent supprimer son Nom en commençant par SATAN QUI DIRIGE LE MONDE DES HOMMES  EN DEVANT LEUR DIEU


Le Nom de Dieu c'est Dieu Lui-même . Il n'y a pas un nom d'un côté et Dieu de l'autre !!! Les ennemis de Dieu veulent nous détourner de Dieu. Pour cela, il ne suffit pas d'effacer un nom que je sache !


@GRIT a écrit:PAS DU TOUT !   Celui qui préserve son NOM dans ce monde Satanique est YAHVE lui-même, comme IL LE DIT DANS SA PAROLE (Esaïe 42: 8) (Psaume 83: 1 à 18)


S'il avait voulu vraiment qu'on continue à l'appeler ainsi, sa prononciation aurait perduré et Jesus nous aurait dit de prier ainsi "Yavhé qui est aux cieux".


@GRIT a écrit:ET c'est Yahvé qui  transmet la connaissance exacte de sa Parole par l'intermédiaire de Jésus (Jean 8: 28)  et IL ne la transmet pas à tout le monde , seulement à ceux qui le reconnaissent comme étant leur Dieu Souverain   (Daniel 12: 10) (Esaïe 32: 6 ) (Esaïe 26: 13) (1Corinthiens 8: 3, 6)
Et ceux qui n'ont pas honte de porter son nom (comme sceau): (Esaïe 43: 10, 11, 21)  (Actes 15: 14)  (2Timothée 2: 19)


Vous séparez le nom de Dieu de Dieu Lui-même! Si bien que tu m'as dit que si on ne prononçait pas son Nom on lui enlevait sa puissance. En somme, pour vous, la puissance de Dieu se trouve dans son Nom et non dans Dieu Lui-même !

Pour nous c'est Dieu Lui-même qui est puissant et sa puissance se révèle dans l'amour qu'il nous porte qui donne la vie. Quand à la connaissance de Dieu, voilà ce qui est écrit :

Jn 1:18- Nul n'a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est tourné vers le sein du Père, lui, l'a fait connaître. Le témoignage de Jean.

C'est le Fils qui fait connaitre le Père.

Mt 11:27- Tout m'a été remis par mon Père, et nul ne connaît le Fils si ce n'est le Père, et nul ne connaît le Père si ce n'est le Fils, et celui à qui le Fils veut bien le révéler.

Et c'est le Fils qui le révèle à qui Il veut.  Le Père, Lui, fait connaître le Fils et le Fils fait connaître le Père à qui Il veut. Mais vous ne vous adressez jamais à Lui contrairement aux premiers chrétiens qui l'invoquaient. Si vous vous adresseriez un peu plus à Lui, vous comprendriez qu'appeler Dieu "Père" est plus que l'appeler par son Nom.

On appelle un voisin, un ami, un collègue de travail par son nom mais un père, on en a qu'un. Il nous a donné la vie, nous a aimé et s'est sacrifié pour nous. Il a protégé, nourrit et fournit tout le confort nécessaire à sa famille. Et pourtant, si on connait son nom, on ne s'adresse jamais à lui par son nom mais par le mot tendre de "papa" qui lui est réservé.
Le Christ nous dit "Si donc, vous, qui êtes mauvais, savez donner à vos enfants de bonnes choses, combien plus votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent ?". Ainsi si notre père biologique est ainsi aimant avec nous, combien l'est alors notre Père céleste dont l'amour est infini ? Le mot Père n'est pas une simple appellation : il exprime l'amour infini de Dieu pour sa créature, un amour source de vie par lequel s'exprime sa grandeur et sa miséricorde.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
@Credo a écrit:
@GRIT a écrit:Credo, du vivant de Jésus les Ecritures grecques n'existaient pas encore.


Si : la Septante. Elle a été écrite deux à trois siècles AVANT J.C. en langue grecque par les juifs d'Alexandrie. Elle existait donc au temps du Christ et était accepté. Au IIeme siècle elle est devenue celle des chrétiens.

Je parlais des Ecritures grecques de Matthieu jusqu'à l'Apocalypse.
Si au llème siècle la Septante est devenue celle des chrétiens,  AVEC LE TETRAGRAMME SUPPRIME,  il est clair que la prophétie de Jésus s'est bien accomplie concernant les faux christ :

Matthieu 24: 24  ainsi que ce que dit Paul en 2Thessaloniciens 2:3 Matthieu 13: 25, 30 ;  1Timothée 4: 1 ; 2Timothée 2: 18 ;  2Timothée 4: 3, 4 ; 2Pierre 2: 1 ;  1Jean 2: 18, 19 
La Bible montre bien que l'apostasie a pris racine parmi les premiers chrétiens.

@GRIT a écrit:Penses-tu vraiment que Jésus zappait le nom de Dieu YAHVE quand il lisait la Thora ? Alors qu'il a été enseigné par des parents Juifs pratiquants qui allaient toutes les années au Temple pour la Pâque ?  Jésus ne suivaient pas les traditions des Juifs qu'ils condamnait 


Oui sinon Il l'aurait prononcé dans ses discours aux foules, à ses apôtres et aux disciples y compris quand ceux-ci leur demande comment prier. Et dans ses prières, comme au mont des Oliviers ou alors au moment de mourir, Il n'a pas prononcé le Nom. Et je t'ai expliqué que la raison n'est pas la même que pour les juifs.


Bon, Crédo, je m'apperçois que tu n'arrive pas à capter  ce que j'essaie de t'expliquer, depuis des jours !



@GRIT a écrit:1) Bien entendu, puisque le Nom Yahvé à été remplacé par "Dieu" , "Seigneur" dans les traductions modernes.


C'est ton interprétation puisque les plus anciennes copies que nous ayons ne comportent pas le Nom.

Tu m'as bien dit que la première Septante contenait le Tétragramme (YHWH) que l'on traduit par Yahvé ou Jéhovah dans certaines Bibles.  
IL N'Y A QU'UN SEUL DIEU QUI PORTE CE NOM :  LE DIEU DES JUIFS ET DES CHRETIENS.  Donc tous les Juifs connaissaient le NOM DE YAHVE. Maintenant si certains ne veulaient pas le prononcer , c'était leur CHOIX, mais Dieu leur demandera des comptes soit en sûre.

@GRIT a écrit:) Tu avoues que la première Septante contenait le Tétragramme (traduit par Yahvé) ,  et qu'une autre l'a remplacé en supprimant le Tétragrammes.
Si tu ne voies pas là UNE FALSIFICATION de la part des hommes, alors que cela SAUTE AUX YEUX ;  c'est que tu es "aveugle" ou alors que tu préfère le mensonge à la vérité biblique?  


Mais comment était prononcé le Tetragramme


QU'IMPORTE COMMENT IL FALLAIT PRONONCER YHWH, l'IMPORTANT ETAIT DE LE PRONONCER même si la prononciation différait de l'ancien hébreux.  TOUTES LES LANGUES ONT EVOLUEES mais pas la racine des mots.

par les juifs ? Adonaï. Or Adonaï a une correspondance en grec : Kurios. Donc, ceux qui ont recopié cette Bible ont directement traduit le Nom prononcé Adonaï par l'équivalent grec Kurios. C'est une question de langage et non une question d'effacer un Nom dont, de toute façon, les grecs ne connaissaient pas la vocalisation puisque jamais prononcé par les juifs. Vous, vous l'avez ajouté dans le NT alors que vous ne savez même pas s'il s'y trouvait. Et ça, c'est pas de la falsification en l'absence de preuve ?


C'est là que tu te trompes Crédo !  Tous les noms hébraïques ont leur pendant en Grec.

Nous avons l'exemple de Jésus (en français) et (Iêsous) qui est la traduction grec de Yéshoua' ou YeHôshoua' en hébreu qui était certainement le nom par lequel sa famille et ses amis Juifs l'appelaient.

Pourtant quand ils ont rédigé en langue grecque les récits relatifs à sa vie, les Evangélistes n'ont pas tenté de préserver la prononciation HEBRAÏQUE de son nom, car ils ont écrit  "Iêsous".

Aujourd'hui, les traductions le présentent différemment selon les langues : les Espagnols trouvent dans leur Bible la forme  Jesùs  (prononce Khésouss),  les Italiens l'écrivent  Gesù  (Djèzou) et le anglais  Jesus  (Djizess)

Allons-nous
 cesser d'employer le nom de Jésus sous prétexte que peu de gens -sinon personne - savent aujourd'hui comment il se prononçait au départ ?

Il en est de même pour le nom de Dieu, Yahvé ou Jéhovah.

@GRIT a écrit:Tous les ennemis de YAHVE veulent supprimer son Nom en commençant par SATAN QUI DIRIGE LE MONDE DES HOMMES  EN DEVANT LEUR DIEU

Le Nom de Dieu c'est Dieu Lui-même . Il n'y a pas un nom d'un côté et Dieu de l'autre !!! Les ennemis de Dieu veulent nous détourner de Dieu. Pour cela, il ne suffit pas d'effacer un nom que je sache !

C'est le premier moyen, Crédo !  Quand on efface le nom d'une ville,  qui doit être notre destination, sur une carte routière, on se perd et on n'arrive pas à la bonne destination .

@GRIT a écrit:ET c'est Yahvé qui  transmet la connaissance exacte de sa Parole par l'intermédiaire de Jésus (Jean 8: 28)  et IL ne la transmet pas à tout le monde , seulement à ceux qui le reconnaissent comme étant leur Dieu Souverain   (Daniel 12: 10) (Esaïe 32: 6 ) (Esaïe 26: 13) (1Corinthiens 8: 3, 6)
Et ceux qui n'ont pas honte de porter son nom (comme sceau): (Esaïe 43: 10, 11, 21)  (Actes 15: 14)  (2Timothée 2: 19)


Vous séparez le nom de Dieu de Dieu Lui-même! Si bien que tu m'as dit que si on ne prononçait pas son Nom on lui enlevait sa puissance.


Dans le sens que le nom de Yahvé signifie "IL FAIT DEVENIR" tout ce qu'il veut en tant que CREATEUR TOUT-PUISSANT.

 Glorifier Yahvé, c'est, non seulement reconnaître en LUI SA TOUTE-PUISSANCE, mais c'est aussi le REMERCIER DE TOUTES SES BONTES ENVERS NOUS.

Et que grâce à cette Puissance, nous pouvons espérer qu'IL REALISERA TOUTES SES PROMESSES  DANS LE PARADIS A VENIR : Apoc. 21: 3, 4, 5 

Jn 1:18- Nul n'a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est tourné vers le sein du Père, lui, l'a fait connaître. Le témoignage de Jean.

C'est le Fils qui fait connaitre le Père.

Et pourquoi Crédo ?  Parce que aucun humain n'a jamais vu Dieu, et Jésus en tant que son REPRESENTANT est venu sur la terre pour nous le faire connaître pas ses manières d'agir, ayant été créé à son image.

Mt 11:27- Tout m'a été remis par mon Père, et nul ne connaît le Fils si ce n'est le Père, et nul ne connaît le Père si ce n'est le Fils, et celui à qui le Fils veut bien le révéler.

Et c'est le Fils qui le révèle à qui Il veut.  Le Père, Lui, fait connaître le Fils et le Fils fait connaître le Père à qui Il veut.

Le contexte nous apprend au verset 25  que ce n'est pas aux intelletuels et aux sages (de ce monde) , mais aux "tout petits" c'est-à-dire aux humbles et à ceux souffrent dans ce monde méchant qui recevront son attention bienveillante.

Mais vous ne vous adressez jamais à Lui contrairement aux premiers chrétiens qui l'invoquaient. Si vous vous adresseriez un peu plus à Lui, vous comprendriez qu'appeler Dieu "Père" est plus que l'appeler par son Nom.


Si un jour , Crédo,  tu as l'occasion d'aller à une réunion des TJ dans leur salle, tu verrais de tes yeux et de tes oreilles si les TJ  ne disent pas  "Père"  dans leurs prières à Jéhovah  et dans leurs cantiques.
(L'entrée est libre et ouverte à tous et il n'y a pas de quête)

Amicalement  JL

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@GRIT a écrit:Si au llème siècle la Septante est devenue celle des chrétiens, AVEC LE TETRAGRAMME SUPPRIME, il est clair que la prophétie de Jésus s'est bien accomplie concernant les faux christ :
Ca n'a rien à voir. La Septante (bible hebraïque 2eme canon) est devenue exclusivement chrétienne au IIeme siècle car les juifs l'ont abandonné pour revenir à leur Bible hébraïque d'origine (bible hebraïque1er canon).
Celle d'Alexandrie, pourtant lue et acceptée au temps du Christ par les juifs d'Israel et d'ailleurs, comportait des livres écrits par des juifs issus de la diaspora. Les juifs d'Israel sont revenus à leur Bible du 1er canon rédigée en hébreu, excluant donc les livres qui n'avaient pas été écrits sur la terre d'Israel directement en hébreu. La raison en est qu'ils cherchaient à comprendre pourquoi Dieu avait permis la destruction de leur temple et pourquoi ils étaient chassés de leur terre, d'où ils pensaient, entre autres, que le fait d'avoir ajouter des écrits à leur Bible originelle était l'une des fautes qui avaient suscitées la colère de Dieu.
Les orthodoxes et nous-même avons gardé ces écrits puisque connus et étudiés des premiers chrétiens. Vous, vous ne les avez pas gardé, imitant les juifs. Nous n'avons, contrairement à vous, pas imiter les juifs puisqu'on connaissait très bien la raison de la colère de Dieu et, ne prononçant pas le Nom, les grecs ne l'ont pas retranscrits dans la Bible chrétienne. Cela n'a rien à voir avec un action volontaire d'effacer le Nom de Dieu mais avec la spiritualité typiquement chrétienne.

@GRIT a écrit:Bon, Crédo, je m'apperçois que tu n'arrive pas à capter ce que j'essaie de t'expliquer, depuis des jours !

Tu veux faire croire que parce que vous adorez Dieu d'une autre manière que nous, vous êtes les véritables chrétiens. Moi je sais qu'être chrétien c'est suivre le Christ et suivre le Christ signifie aimer comme Lui-même nous a aimé, reconnaître que chaque baptisé est animé par l'Esprit Saint qui lui demande d'accomplir ce qu'il sait qu'il est capable d'accomplir pour devenir une pierre vivante de l'Eglise du Christ. D'où, je sais qu'un protestant, même s'il ne pense pas tout comme moi, apporte son charisme particulier à l'Eglise, et que l'Eglise en a besoin, qu'un baptiste aussi, qu'un orthodoxe aussi, un adventiste aussi et que ceux qui font la messe selon que le rite soit latin, syriaque, arménien, maronite ou autre, ce rite exprime toujours l'adoration porté à Dieu quel qu'il soit. Le TJ pourrait aussi mais il se tient à part, reclus sur lui-même. Il pense être ouvert aux autres parce qu'il passe de porte en porte mais ce n'est pas ça être ouvert aux autres. Moi je comprends qu'on puisse nommer Dieu par son Nom. Il n'y a aucune interdiction mais vous, vous vous ne pouvez pas comprendre les autres. Dieu aime et exauce aussi ceux qui ne Le prient pas comme vous car Il sait ce qu'il y a dans leur coeur. Il faudrait que vous arriviez à vous en rendre compte.

@GRIT a écrit:QU'IMPORTE COMMENT IL FALLAIT PRONONCER YHWH, l'IMPORTANT ETAIT DE LE PRONONCER même si la prononciation différait de l'ancien hébreux. TOUTES LES LANGUES ONT EVOLUEES mais pas la racine des mots.

Mais à partir du moment où Il était prononcé Adonai, et bien pour celui qui ne comprend pas l'hébreu, c'est ce que ce mot voudra dire.
Et le chrétien rend gloire à Dieu par sa conduite non par la prononciation d'un mot. Le Christ lui-même te dit ue pour entrer dans le Royaume des Cieux, il ne suffit pas de dire "Seigneur Seigneur" mais de faire la volonté du Père. Apparement vous zappez ce verset.

@GRIT a écrit:C'est là que tu te trompes Crédo ! Tous les noms hébraïques ont leur pendant en Grec.

Eh bien justement, Adonaî c'est Kurios en grec.
Si demain je mets dans mon message un mot écrit en caractères chinois, comment feras-tu pour le lire si personne ne le prononce devant toi sachant qu'internet, les cd, les disques etc n'existaient pas du temps du Christ ?

@GRIT a écrit:Allons-nous cesser d'employer le nom de Jésus sous prétexte que peu de gens -sinon personne - savent aujourd'hui comment il se prononçait au départ ?

Tout le monde sait le prononcer parce que tout le monde l'a toujours prononcé, que Jesus, Fils de Dieu, n'est pas la seule personne à porter ce nom. S'il n'est plus apparu c'est qu'on ne le prononçait plus et non par volonté de l'effacer mais parce que tout simplement notre connaissance de Dieu nous a rendus enfants de Dieu,[/u] qu'aussi bien le Christ que l'Esprit Saint nous ont demandé d'appeler alors Dieu "Père". C'est par volonté divine qu'on a compris que Dieu voulait partager avec nous une relation filiale.

@GRIT a écrit:C'est le premier moyen, Crédo ! Quand on efface le nom d'une ville, qui doit être notre destination, sur une carte routière, on se perd et on n'arrive pas à la bonne destination .

Mais des villes il y en a plein la carte. De Dieu : il n'y en a qu'un .

@GRIT a écrit:Glorifier Yahvé, c'est, non seulement reconnaître en LUI SA TOUTE-PUISSANCE, mais c'est aussi le REMERCIER DE TOUTES SES BONTES ENVERS NOUS.

Et que grâce à cette Puissance, nous pouvons espérer qu'IL REALISERA TOUTES SES PROMESSES DANS LE PARADIS A VENIR : Apoc. 21: 3, 4, 5

Et nous n'avez pas compris que cette puissance passe par son amour de Père et que, comme un père terrestre est fier de son enfant quand il se conduit bien, notre Père celeste est glorifié lorsque nous suivons le Christ. "Viens et suis-moi" a dit le Christ. Et c'est alors qu'on glorifie Dieu.

@GRIT a écrit: Jésus en tant que son REPRESENTANT est venu sur la terre pour nous le faire connaître pas ses manières d'agir, ayant été créé à son image.

Justement, si vous l'invoquiez comme faisaient les premiers chrétiens, vous comprendriez un peu plus ce qu'est le Père.

@GRIT a écrit:Le contexte nous apprend au verset 25 que ce n'est pas aux intelletuels et aux sages (de ce monde) , mais aux "tout petits" c'est-à-dire aux humbles et à ceux souffrent dans ce monde méchant qui recevront son attention bienveillante.

Absolument. Pas besoin d'être intellectuel pour aimer son Père.Il suffit de lui faire plaisir et lui faire plaisir c'est faire ce qu'Il nous demande et ce qu'Il nous demande c'est de L'aimer comme un enfant aime son père.

@GRIT a écrit:Si un jour , Crédo, tu as l'occasion d'aller à une réunion des TJ dans leur salle, tu verrais de tes yeux et de tes oreilles si les TJ ne disent pas "Père" dans leurs prières à Jéhovah et dans leurs cantiques.

Sans aucun doute mais si vous compreniez la portée de ce mot, vous comprendriez qu'il est plus important que de prononcer le Nom.

Si tu prends la Bible : au départ le nom de Dieu est souvent "Elohim" "ElShaddaï" "L'Eternel", au temps où Dieu fait des alliances avec l'homme (Noé, Abraham, Isaac, Jacob). Puis, à partir de Moïse, il devient "Yavhé".
A ce moment là, il se choisit une nation à laquelle il donne une terre et une Loi pour l'élever au-dessus des autres et la faire grandir en sagesse pour qu'elle devienne le modèle pour les autres et que le monde entier connaisse alors "Yavhé" le Dieu d'Israel, l'Unique. C'est un rapport de Dieu avec une nation élue. Les prophètes guidés par Dieu instruisent le peuple et les rois seront oints de l'Esprit de Dieu.
Vient le Christ, l'Oint de Dieu, par Dieu. Par lui s'exprime le Père. Israel perd son election. Le peuple élu sera dorénavant constitué de tous les baptisés en Christ issus de toutes nations sur la terre, y compris juifs convertis.Dieu, par le Christ, est venu nous chercher et confère, non plus juste à un prophète ou un roi, mais à chaque baptisé son esprit saint pour nous guider, nous donner force, paix, joie, patience, bonté, persévérance, amour. Il se trouve en chacun de nous. Dieu qui dirigeait une nation se trouve en chacun de nous et nous devons l'y laisser se développer afin que ce ne soit plus nous qui agissions mais le Christ qui agisse par nous. Si vous compreniez cette relation intime de Père à enfant et enfant à Père que le Christ est venu nous apporter, vous comprendriez pourquoi le chrétien ne prononce plus le Nom.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
@Credo a écrit:
@GRIT a écrit:Si au llème siècle la Septante est devenue celle des chrétiens,  AVEC LE TETRAGRAMME SUPPRIME,  il est clair que la prophétie de Jésus s'est bien accomplie concernant les faux christ :

Ca n'a rien à voir. La Septante (bible hebraïque 2eme canon) est devenue exclusivement chrétienne au IIeme siècle car les juifs l'ont abandonné pour revenir à leur Bible hébraïque d'origine (bible hebraïque1er canon).


Que veux-tu dire , Crédo ?   La Septante hébraïque est devenue chrétienne par la volonté de QUI ? et COMMENT ?
PAR DES MANIPULATIONS DANS LE TEXTE ?

Les juifs ont abandonné leur Septante  où le TETRAGRAMME ETAIENT MENTIONNE .....  Ce n'était pas une erreur puisque qu'il est traduit dans nos Bibles modernes par Yahvé ou Jéhovah.


Celle d'Alexandrie, pourtant lue et acceptée au temps du Christ par les juifs d'Israel et d'ailleurs, comportait des livres écrits par des juifs issus de la diaspora. Les juifs d'Israel sont revenus à leur Bible du 1er canon rédigée en hébreu, excluant donc les livres qui n'avaient pas été écrits sur la terre d'Israel directement en hébreu. La raison en est qu'ils cherchaient à comprendre pourquoi Dieu avait permis la destruction de leur temple et pourquoi ils étaient chassés de leur terre, d'où ils pensaient, entre autres, que le fait d'avoir ajouter des écrits à leur Bible originelle était l'une des fautes qui avaient suscitées la colère de Dieu.


Ils n'ont toujours pas compris et ils payent toujours leur apostasie !   (Matthieu 23: 33 à 39)  , tu crois j'espère aux paroles du CHRIST les concernant ? (Il faut lire Deutéronome le chapitre 30)

 
Les orthodoxes et nous-même avons gardé ces écrits puisque connus et étudiés des premiers chrétiens. Vous, vous ne les avez pas gardé, imitant les juifs.

 Nous , nous avons la Bible au complet COMME VOUS.  La seule différence , c'est que nous avons une compréhension différente concernant la trinité, l'enfer et l'âme .

Nous n'avons, contrairement à vous, pas imiter les juifs puisqu'on connaissait très bien la raison de la colère de Dieu et, ne prononçant pas le Nom,

La colère de Dieu venait de leur apostasie en se tournant vers les faux dieu païens en reniant YHWH (Yahvé) : ESAÏE 42: 17 à 25 et Jérémie 44


les grecs ne l'ont pas retranscrits dans la Bible chrétienne. Cela n'a rien à voir avec un action volontaire d'effacer le Nom de Dieu mais avec la spiritualité typiquement chrétienne. ????????


Le grec était la langue internationale de l'époque des premiers chrétiens comme aujourd'hui l'anglais.

Pour nous, quand un texte hébreu mentionne le nom de Jéhovah et qu'il est repris textuellement par Jésus et les apôtres,  dans le texte grec, nous restons FIDELES  au texte hébreu COMME DEVAIENT LE FAIRE JESUS ET SES APÔTRES.
C'est la LOGIQUE MÊME !
 

@GRIT a écrit:Bon, Crédo, je m'apperçois que tu n'arrive pas à capter  ce que j'essaie de t'expliquer, depuis des jours !


Tu veux faire croire que parce que vous adorez Dieu d'une autre manière que nous, vous êtes les véritables chrétiens. Moi je sais qu'être chrétien c'est suivre le Christ et suivre le Christ signifie aimer comme Lui-même nous a aimé, reconnaître que chaque baptisé est animé par l'Esprit Saint qui lui demande d'accomplir ce qu'il sait qu'il est capable d'accomplir pour devenir une pierre vivante de l'Eglise du Christ. D'où, je sais qu'un protestant, même s'il ne pense pas tout comme moi, apporte son charisme particulier à l'Eglise, et que l'Eglise en a besoin, qu'un baptiste aussi, qu'un orthodoxe aussi, un adventiste aussi et que ceux qui font la messe selon que le rite soit latin, syriaque, arménien, maronite ou autre, ce rite exprime toujours l'adoration porté à Dieu quel qu'il soit. Le TJ pourrait aussi mais il se tient à part, reclus sur lui-même.

Moi, ce que je peux dire,  c'est, que ce sont les gens qui se méfient de nous et qui ne veulent pas nous fréquenter et font une distinction. Comme si nous étions des pestiférés !

Il pense être ouvert aux autres parce qu'il passe de porte en porte mais ce n'est pas ça être ouvert aux autres. Moi je comprends qu'on puisse nommer Dieu par son Nom.Il n'y a aucune interdiction mais vous, vous vous ne pouvez pas comprendre les
  autres.
Moi,  je dirai que ce sont les autres qui ne nous comprennent pas à cause de leurs préjugés.

Dieu aime et exauce aussi ceux qui ne Le prient pas comme vous car Il sait ce qu'il y a dans leur coeur. Il faudrait que vous arriviez à vous en rendre compte.


Heureusement ! Ce qui fait que le jour de son intervention , il ne fera pas d'erreur dans son jugement!
@GRIT a écrit:QU'IMPORTE COMMENT IL FALLAIT PRONONCER YHWH, l'IMPORTANT ETAIT DE LE PRONONCER même si la prononciation différait de l'ancien hébreux.  TOUTES LES LANGUES ONT EVOLUEES mais pas la racine des mots.


Mais à partir du moment où Il était prononcé Adonai, et bien pour celui qui ne comprend pas l'hébreu, c'est ce que ce mot voudra dire.
Et le chrétien rend gloire à Dieu par sa conduite non par la prononciation d'un mot. Le Christ lui-même te dit ue pour entrer dans le Royaume des Cieux, il ne suffit pas de dire "Seigneur Seigneur" mais de faire la volonté du Père. Apparement vous zappez ce verset.


Tu ne fais toujours pas la différence entre un NOM et un TITRE.
Le Nom de Dieu n'est pas un mot, il est le NOM DU CREATEUR DE L'UNIVERS.
Nous ne zappons pas ce verset , nous le comprenons parfaitement :  

Matthieu 7:  15 dit : "Méfiez-vous des faux prophètes, qui viennent en habit de brebis mais qui au dedans sont des loups rapaces"

22, 23
 dit ensuite "BEAUCOUP me diront en ce jour-là :  "Seigneur, Seigneur, n'est-ce pas EN TON NOM que nous avons prophétisé, et en ton nom que nous avons expulsé des démons , et en ton nom que nous avons accompli de NOMBREUSES OEUVRES DE PUISSANCE ?   ET A EUX POURTANT JE LE CONFESSERAI ALORS :  JE NE VOUS AI JAMAIS CONNUS !   ELOIGNEZ-VOUS DE MOI, VOUS QUI PRATIQUEZ L'ILLEGALITE.

Jésus nous mets en garde contre les faux prophètes qui disent faire la volonté de Dieu et qui obéissent au Christ par toutes sortes d'oeuvres de puissance : prophéties et miracles et pourtant leurs "belles" oeuvres ne sont pas approuvées mais condamnées.
Jésus dit que gens ,il ne les connaît pas  dans le sens qu'ils ne sont pas de sa bergerie , mais viennent de la fausse religion qui pratique l'iniquité.

@GRIT a écrit:C'est là que tu te trompes Crédo !  Tous les noms hébraïques ont leur pendant en Grec.
 

Eh bien justement, Adonaî c'est Kurios en grec.
Voilà ce que dit le dictionnaire culturel de la Bible (catholique) (Marabout)

ADONAÏ : 1) En hébreu Adonaï  signifie "mon Seigneur" , "monsieur" ;  Adonaï  est un pluriel de majesté ou d'intentisé.   Les Hébreux , reconnaissant la Seigneurie de Dieu *  sur eux, l'appelle "Adonaï".  

2)  Ce terme de POLITESSE  est devenu un nom propre de DIEU.  Lorsque le texte hébreu de la Bible est lu à voix haute, ce nom REMPLACE le nom imprononçable de YHWH (Yahvé*)  ;  on le traduit souvent, comme le fait le texte grec  Kyrios , par Seigneur".

La 2ème partie dit  que ce terme de politesse est devenu le nom de DieuYHWH.  
Ceci est une contradiction  flagrante avec la PAROLE DE DIEU :  

Exode 3: 15  
"Puis Dieu dit encore à Moïse :  "Voici ce que tu diras aux fils d'Israël :  Jéhovah le Dieu de vos ancêtres , le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac, le Dieu de Jacob, m'a envoyé vers vous .  C'EST LA MON NOM POUR DES TEMPS INDEFINIS  ET C'EST LA MON MEMORIAL DE GENERATION EN GENERATION."

et Esaïe 42: 8  "JE SUIS JEHOVAH. C'EST LA MON NOM"

Vois-tu Crédo, les Juifs et les chrétiens qui changent le Nom de Dieu , Jéhovah, par un "terme de politesse", ne sont pas en accord avec LA VOLONTE de Dieu.  
LES TJ , EUX  RESTENT ATTACHES A CE QUE DIT JEHOVAH DIEU DANS SA PAROLE ECRITE.
@GRIT a écrit:C'est le premier moyen, Crédo !  Quand on efface le nom d'une ville,  qui doit être notre destination, sur une carte routière, on se perd et on n'arrive pas à la bonne destination .


Mais des villes il y en a plein la carte. De Dieu : il n'y en a qu'un .

Et il y a une seule Bible , celle qui mentionne le NOM DE DIEU , JEHOVAH à la place qui lui revient.  
Le seul vrai Dieu est Celui qui porte le Nom de Jéhovah.
 Les titres ne remplaceront JAMAIS son NOM PERSONNEL quoique disent ou font  les humains  .

@GRIT a écrit:Si un jour , Crédo,  tu as l'occasion d'aller à une réunion des TJ dans leur salle, tu verrais de tes yeux et de tes oreilles si les TJ  ne disent pas  "Père"  dans leurs prières à Jéhovah  et dans leurs cantiques.




Si tu prends la Bible : au départ le nom de Dieu est souvent "Elohim" "ElShaddaï" "L'Eternel", au temps où Dieu fait des alliances avec l'homme (Noé, Abraham, Isaac, Jacob). Puis, à partir de Moïse, il devient "Yavhé".

A partir de  la Genèse 2 , avec la création d'Adam, la Bible de Jérusalem comme celle des TJ , mentionne clairement le nom de Dieu : YAHVE ou JEHOVAH , ce qui veut dire qu'Adam connaissait  Jéhovah comme aussi EVE (Genèse 4: 1) et elle l'a prononcé.

DE LA GENESE A MALAKI , le Nom de Jéhovah est mentionné près de 7000 fois.  Jéhovah a parlé à CAÎN , à Noé, à Abraham....ETC

Pour nous, l'obéissance revient à Jéhovah et à Jésus pas aux hommes qui dénaturent sa Parole.

Bonne nuit Crédo.


Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@GRIT a écrit: La Septante hébraïque est devenue chrétienne par la volonté de QUI ? et COMMENT ?
PAR DES MANIPULATIONS DANS LE TEXTE ?


Qu'est-ce que tu me racontes ? Il fallait bien une Bible aux chrétiens et leur première Bible a été celle de la Septante. Elle était commune aux juifs et aux hébreux. Mais elle comprenait des livres écrits par la diaspora juive dont n'ont plus voulu les juifs du IIeme siècle (à peu près cette époque). Les chrétiens ont eux gardé cette bible avec les livres complémentaires appelés "deutérocanoniques" car ce sont les livres du deuxième canon (ce que signifie deutéro canonique) de la Bible hebraïque.


@GRIT a écrit: Nous , nous avons la Bible au complet COMME VOUS


Non. Vous n'avez pas gardé ces livres deutérocanoniques qu'avaient les premiers chrétiens dans la Septante. Vous les avez enlevé comme les juifs. Liste de ces livres : Judith, Tobie, livres des Macchabées, Livre de la Sagesse et L'ecclesiastique appelé aussi Siracide. Vérifie ta Bible TMN. J'ai pu déjà vérifié sur celle en ligne.


@GRIT a écrit: quand un texte hébreu mentionne le nom de Jéhovah et qu'il est repris textuellement par Jésus et les apôtres,  dans le texte grec, nous restons FIDELES  au texte hébreu COMME DEVAIENT LE FAIRE JESUS ET SES APÔTRES.
C'est la LOGIQUE MÊME !


Mais les plus anciennes copies du texte grec du NT ne comporte pas le Tétragramme. Donc, là c'est vous qui le rajoutez sans preuve parce que vous pensez qu'il devait y être. Donc, de votre propre initiative, vous les avez modifié le texte grec. Donc falsifié, soit dit en passant.


@GRIT a écrit:Tu ne fais toujours pas la différence entre un NOM et un TITRE.


Et toi tu ne vois que les mots et non pas les idées qui y sont rattachées. Si toi quand tu appelles ton père "papa", tu lui donnes un titre, moi, quand je l'appelle ainsi, c'est un mot qui exprime ma tendresse, ma confiance et ma reconnaissance. Il y a tout cela contenu dans ce mot et encore plus quand il s'agit d'appeler Dieu ainsi.


@GRIT a écrit:Jésus nous mets en garde contre les faux prophètes qui disent faire la volonté de Dieu et qui obéissent au Christ par toutes sortes d'oeuvres de puissance : prophéties et miracles et pourtant leurs "belles" oeuvres ne sont pas approuvées mais condamnées.


Que font les faux prophètes ? Ils invoquent le Seigneur mais ne font pas sa volonté. Et on reconnait qu'il ne ne font pas la volonté du Seigneur aux fruits qu'ils portent. Conclusion : ce sont nos actions donc notre façon de vivre l'évangile qui nous fait entrer dans le Royaume des cieux et qui nous feront reconnaître du Seigneur, non juste  de l'invoquer car il y en a qui invoquent Dieu faisant croire qu'ils sont des hommes de foi mais n'en sont pas. Ce sont nos actes qui témoignent pour nous.


@GRIT a écrit:LES TJ , EUX  RESTENT ATTACHES A CE QUE DIT JEHOVAH DIEU DANS SA PAROLE ECRITE.


Nous, nous suivons le Christ qui nous dit quand vous priez dites "Notre Père" et l'Esprit Saint qui nous dit la même chose. Nous avons une autre compréhension que vous du mot "Père" car vous restez attachés au mot quand nous nous attachons au contraire à son sens profond.

Quoiqu'il en soit, Dieu juge selon les coeurs et les actes. Et nous sommes tout autant écoutés dans nos prières même si nous l'appelons Père au lieu de Yavhé.


@GRIT a écrit:A partir de  la Genèse 2 , avec la création d'Adam, la Bible de Jérusalem comme celle des TJ , mentionne clairement le nom de Dieu : YAHVE ou JEHOVAH , ce qui veut dire qu'Adam connaissait  Jéhovah comme aussi EVE (Genèse 4: 1) et elle l'a prononcé.


La Genèse a été copié par des scribes qui connaissaient le Nom et donc c'est pourquoi on l'y trouve. Le Nom a été donné à Moïse.

Mais bon, vous n'avez pas le sens de cette relation filiale. Vous ne voyez peut-être même pas les signes de Dieu autour de vous puisque pour Zantafio quand une personne échappe à la mort ce n'est que pure coïncidence et non une action de Dieu. Vous n'avez pas cette relation intime avec le Père ou le Fils comme un enfant avec son père ou son frère. L'oraison silencieuse doit vous être inconnue comme ce qu'on appelle la présence eucharistique. C'est pour cela qu'on ne peut se comprendre. Vous restés attachés au sens littéral, au premier sens des mots sans le creuser pour le comprendre en profondeur. Le Christ est venu nous apporter une connaissance de Dieu que Lui seul peut donner . En fait, pour recevoir cette connaissance, il faut que l'entendement ou le coeur soit prêt à la recevoir. Si le coeur ou l'esprit est fermé, c'est impossible. On ne reçoit que ce que notre esprit est capable de comprendre, ce qui ne veut pas dire que cette connaissance ne peut pas grandir avec le temps.Mais vous êtes trop centrés sur vous-même, et n'invoquaient pas  le Christ comme le faisaient les premiers chrétiens,aussi vous ne ressentez pas pleinement la présence de Dieu autour de vous et en vous. On peut dire que la différence entre vous et nous, quelque part, c'est une question de sensibilité spirituelle.

Bonne nuit, Grit.



Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
@Credo a écrit:
@GRIT a écrit: La Septante hébraïque est devenue chrétienne par la volonté de QUI ? et COMMENT ?
PAR DES MANIPULATIONS DANS LE TEXTE ?


Qu'est-ce que tu me racontes ? Il fallait bien une Bible aux chrétiens et leur première Bible a été celle de la Septante. Elle était commune aux juifs et aux hébreux. Mais elle comprenait des livres écrits par la diaspora juive dont n'ont plus voulu les juifs du IIeme siècle (à peu près cette époque). Les chrétiens ont eux gardé cette bible avec les livres complémentaires appelés "deutérocanoniques" car ce sont les livres du deuxième canon (ce que signifie deutéro canonique) de la Bible hebraïque.


@GRIT a écrit: Nous , nous avons la Bible au complet COMME VOUS


Non. Vous n'avez pas gardé ces livres deutérocanoniques qu'avaient les premiers chrétiens dans la Septante. Vous les avez enlevé comme les juifs. Liste de ces livres : Judith, Tobie, livres des Macchabées, Livre de la Sagesse et L'ecclesiastique appelé aussi Siracide. Vérifie ta Bible TMN. J'ai pu déjà vérifié sur celle en ligne.


Ces livres sont reconnus comme APOCRYPHES non reconnus par de nombreux exégètes catholiques et protestants.

Avant la TMN, les TJ utilisaient la Bible SEGOND,  qui ne contient pas ces livres.

@GRIT a écrit:
quand un texte hébreu mentionne le nom de Jéhovah et qu'il est repris textuellement par Jésus et les apôtres,  dans le texte grec, nous restons FIDELES  au texte hébreu COMME DEVAIENT LE FAIRE JESUS ET SES APÔTRES.
C'est la LOGIQUE MÊME !

Mais les plus anciennes copies du texte grec du NT ne comporte pas le Tétragramme. Donc, là c'est vous qui le rajoutez sans preuve parce que vous pensez qu'il devait y être. Donc, de votre propre initiative, vous les avez modifié le texte grec. Donc falsifié, soit dit en passant.

C'est ce que tu dis mais tu n'as pas vérifier de tes propres yeux, Crédo !

@GRIT a écrit:Tu ne fais toujours pas la différence entre un NOM et un TITRE.


Et toi tu ne vois que les mots et non pas les idées qui y sont rattachées. Si toi quand tu appelles ton père "papa", tu lui donnes un titre, moi, quand je l'appelle ainsi, c'est un mot qui exprime ma tendresse, ma confiance et ma reconnaissance. Il y a tout cela contenu dans ce mot et encore plus quand il s'agit d'appeler Dieu ainsi.


C'est pourquoi nous l'appelons AUSSI PERE.

@GRIT a écrit:Jésus nous mets en garde contre les faux prophètes qui disent faire la volonté de Dieu et qui obéissent au Christ par toutes sortes d'oeuvres de puissance : prophéties et miracles et pourtant leurs "belles" oeuvres ne sont pas approuvées mais condamnées.


Que font les faux prophètes ? Ils invoquent le Seigneur mais ne font pas sa volonté. Et on reconnait qu'il ne ne font pas la volonté du Seigneur aux fruits qu'ils portent. Conclusion : ce sont nos actions donc notre façon de vivre l'évangile qui nous fait entrer dans le Royaume des cieux et qui nous feront reconnaître du Seigneur, non juste  de l'invoquer car il y en a qui invoquent Dieu faisant croire qu'ils sont des hommes de foi mais n'en sont pas. Ce sont nos actes qui témoignent pour nous.


Je suis bien d'accord avec toi,  mais IL FAUT AUSSI TENIR COMPTE DE SON NOM COMME CELA EST ECRIT TA BIBLE.
Et faire la différence entre Dieu -Yahvé et son Fils Jésus.

@GRIT a écrit:LES TJ , EUX  RESTENT ATTACHES A CE QUE DIT JEHOVAH DIEU DANS SA PAROLE ECRITE.


Nous, nous suivons le Christ qui nous dit quand vous priez dites "Notre Père" et l'Esprit Saint qui nous dit la même chose. Nous avons une autre compréhension que vous du mot "Père" car vous restez attachés au mot quand nous nous attachons au contraire à son sens profond.

J'en conviens !

@GRIT a écrit:A partir de  la Genèse 2 , avec la création d'Adam, la Bible de Jérusalem comme celle des TJ , mentionne clairement le nom de Dieu : YAHVE ou JEHOVAH , ce qui veut dire qu'Adam connaissait  Jéhovah comme aussi EVE (Genèse 4: 1) et elle l'a prononcé.


La Genèse a été copié par des scribes qui connaissaient le Nom et donc c'est pourquoi on l'y trouve. Le Nom a été donné à Moïse.

Dis-moi pourquoi il n'est pas mentionné dans le premier chapitre qui décrit les 6 jours de la Création?

Mais bon, vous n'avez pas le sens de cette relation filiale.

C'est là que tu te trompes Crédo.   Nous aimons et nous obéissons à Jéhovah comme des enfants liés par un véritable amour car nous le prouvons chaque jour en parlant de lui malgré, la maladie, l'âge avancé, les handicaps et les intempéries comme le faisaient les premiers disciples de Christ . Hébreux 11: 36 à 38

Vous ne voyez peut-être même pas les signes de Dieu
autour de vous puisque pour Zantafio quand une personne échappe à la mort ce n'est que pure coïncidence et non une action de Dieu.

Tu le comprendrais si tu avais lu Ecclésiaste 9: 11 , où il est dit : "LE TEMPS DE LA MALCHANCE ARRIVE A TOUS"  (que l'on soit un coureur rapide, ou un homme fort, que nous soyons sages, riches ou savants, tous peuvent avoir de la malchance dans la vie )

 Vous restés attachés au sens littéral, au premier sens des mots sans le creuser pour le comprendre en profondeur.

Là aussi tu te trompes Crédo, il suffit de lire nos revues pour le comprendre ;  nous allons au fond des choses spirituellement parlant, pour approfondir notre connaissance et notre amour  Jéhovah, Jésus Christ , nos frères et soeurs, et notre prochain.

Le Christ est venu nous apporter une connaissance de Dieu que Lui seul peut donner . En fait, pour recevoir cette connaissance, il faut que l'entendement ou le coeur soit prêt à la recevoir. Si le coeur ou l'esprit est fermé, c'est impossible. On ne reçoit que ce que notre esprit est capable de comprendre, ce qui ne veut pas dire que cette connaissance ne peut pas grandir avec le temps.Mais vous êtes trop centrés sur vous-même, et n'invoquaient pas  le Christ comme le faisaient les premiers chrétiens,aussi vous ne ressentez pas pleinement la présence de Dieu autour de vous et en vous.

Comment peux-tu dire une chose pareille !  Est-ce que tu peux lire dans nos coeurs POUR NOUS JUGER DE CETTE FAçON ?

On peut dire que la différence entre vous et nous, quelque part, c'est une question de sensibilité spirituelle.


C'est tout à fait vrai , Crédo !  Notre spiritualité est basée essentiellement sur la Bible pas sur l'enseignement des hommes où des autres religions.

PS: Prends la peine, s'il te plaît,  d'aller sur notre site JW.ORG , dans publications , revues , Tour de garde d'étude du 14 juin 2014 , tu verras comment nous sommes enseigner.

Toujours amicalement   JL



Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@GRIT a écrit:Ces livres sont reconnus comme APOCRYPHES non reconnus par de nombreux exégètes catholiques et protestants.


Ce sont pourtant ceux du 2me canon de la Bible hébraïque et faisant partie des livres de la Septante au temps du Christ et des premiers chrétiens.Et ils sont reconnus par les catholiques et les orthodoxes. Les protestants les avaient aussi dans leur Bible jusqu'à leur séparation avec les catholiques.


@GRIT a écrit:C'est ce que tu dis mais tu n'as pas vérifier de tes propres yeux, Crédo !


Ce n'est pas ce que je dis c'est ce qui est et vous le savez aussi puisque c'est vous qui avait remplacé Seigneur par Yavhé. Si le Nom y était, nul n'aurait été besoin de changer quoi que ce soit.


@GRIT a écrit:Et faire la différence entre Dieu -Yahvé et son Fils Jésus.


On l'a fait très bien. Soit on prie l'Un soit on prie l'Autre puisque les premiers chrétiens invoquaient également le Christ.


@GRIT a écrit:Dis-moi pourquoi il n'est pas mentionné dans le premier chapitre qui décrit les 6 jours de la Création?


Parce que deux choix se présentent aux scribes : soit respecter textuellement les termes qui désignent Dieu dans les temps anciens soit, puisqu'on connait le nom de Dieu qui n'était pas connu dans les temps anciens, on l'écrit à la place des autres termes utilisés pour Le désigner.


@GRIT a écrit:Tu le comprendrais si tu avais lu Ecclésiaste 9: 11 , où il est dit : "LE TEMPS DE LA MALCHANCE ARRIVE A TOUS"


Dieu ne nous a pas abandonné sur terre. Il y a des signes de Lui partout pour peu qu'on se donne la peine de les discerner.


@GRIT a écrit:    Comment peux-tu dire une chose pareille !  Est-ce que tu peux lire dans nos coeurs POUR NOUS JUGER DE CETTE FAçON ?




Parce que ça s'entend dans vos paroles.


@GRIT a écrit:C'est tout à fait vrai , Crédo !  Notre spiritualité est basée essentiellement sur la Bible pas sur l'enseignement des hommes où des autres religions.


Tu vois par exemple quand tu dis ça, c'est parce que tu considères que seule ta foi est vraie et écoutée de Dieu et que tous les autres sont des païens apostats qui rejettent Dieu.  

Comment veux-tu être attirée par une foi complètement fermée à la compréhension d'autrui, et qui croit tout savoir mieux que les autres ? Un telle foi me repousse complétement. Quand on s'adresse à vous, on dirait qu'on s'adresse à un mur. On peut très bien ne pas adhérer aux idées de quelqu'un mais comprendre néanmoins son entendement. Vous, si on ne fait pas tout comme vous, on est païen ! Vous êtes en plus obligés de répandre des mensonges - que vous croyez vrais car on vous les inculque - sur les autres pour tenter de convaincre. Après vous dites qu'on vous traite comme des pestiférés. Mais si vous étiez réellement plus ouvert aux autres, ça ne serait sans doute pas pareil.

Beaucoup de confessions chrétiennes cherchent à se rapprocher pour s'unir autour du Christ et faire preuve d'un meilleur témoignage au regard des autres religions pendant que vous,vous restez repliés sur vous-même à vous croire meilleurs !

Je ne suis pas meilleure qu'une autre pourtant j'arrive à comprendre qu'on n'a pas tous le même entendement, la même sensibilité spirituelle et qu'on puisse avoir une façon différente d'honorer Dieu, le plus important étant de suivre le Christ dans son enseignement qui nous demande d'aimer notre prochain comme nous même. Et pour  le chrétien qui est différent de moi, ça ne me viendrait pas du tout à l'idée de le traiter de quoi que ce soit et de lui dire qu'il n'aime pas Dieu et que Dieu ne l'écoute pas. C'est hallucinant un comportement comme vous avez envers les autres chrétiens ! Je ne voudrez pas te vexer mais il y a une telle richesse spirituelle dans l'Eglise toutes confessions confondues que rester coincés comme vous l'êtes, je trouve ça très triste. Ne croyez pas que  Dieu n'écoute que vous. Cherchez plutôt à le rencontrer. Lui seul pourra ouvrir vos coeurs aux autres.

Amicalement, Credo.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti


@GRIT a écrit:Tu le comprendrais si tu avais lu Ecclésiaste 9: 11 , où il est dit : "LE TEMPS DE LA MALCHANCE ARRIVE A TOUS"


Dieu ne nous a pas abandonné sur terre. Il y a des signes de Lui partout pour peu qu'on se donne la peine de les discerner.


Ce n'est pas ce que veut dire ce verset.

Ce verset veut dire que sur le plan personnel, il nous arrive à tous des malheurs, ce que tu peux aussi constater par toi-même. Ta vie est-elle exempte d'épreuves ?  Si oui, tu serais bien la seule !

Maintenant , en tant que peuple de Dieu, Dieu le protège globalement , pas individuellement. Et, Dieu PEUT protéger un de ses serviteurs pour que son dessein s'accomplisse. 

Pourquoi Dieu n'a pas protégé Jean le Baptiste de la prison et de la mort,  à cause de la haine d'une femme ?  Marc 6: 22 à 28

Paul énumère toutes les épreuves des serviteurs d'autrefois : Hébreux 11: 35 à 37

Paul dit aussi que les serviteurs de Dieu ne seront pas préserver :
2Corinthiens 6: 4 , 5  ;
 tout comme lui aussi n'a pas été préservé : 2Corinthiens 11: 23 à 27

Leur foi n'était pas une protection physique.  (la foi est une protection spirituelle)

Dieu bénit ses serviteur , non en les faisant gagner à la loterie nationale mais en les protégeant surtout spirituellement, en nous donnant  le "pain quotidien", en pardonnant nos fautes, et en nous protégeant des pièges de Satan"  : Matthieu 6: 11 à 13

@GRIT a écrit:    Comment peux-tu dire une chose pareille !  Est-ce que tu peux lire dans nos coeurs POUR NOUS JUGER DE CETTE FAçON ?
Parce que ça s'entend dans vos paroles.

@GRIT a écrit:C'est tout à fait vrai , Crédo !  Notre spiritualité est basée essentiellement sur la Bible pas sur l'enseignement des hommes où des autres religions.


Tu vois par exemple quand tu dis ça, c'est parce que tu considères que seule ta foi est vraie et écoutée de Dieu et que tous les autres sont des païens apostats qui rejettent Dieu.


C'est toi qui m'a lancé la perche , ma chérie !  Et je t'ais dis que je suis tout à fait d'accord avec ta remarque  ;  en ajoutant mon point de vue sur la question. C'est tout.

 Je n'ai fait que m' approprier  tes paroles car je suis tout aussi convaincue que toi d'être dans la vraie foi.  Sinon j'irai la chercher ailleurs, tu ne croies pas ? 



Comment veux-tu être attirée par une foi complètement fermée à la compréhension d'autrui, et qui croit tout savoir mieux que les autres ? Un telle foi me repousse complétement.


Ma chérie , c'est ton intégrisme qui t'empêche de nous comprendre, car en fait, tu ne t'en rends pas  compte,  mais celle qui est "fermée à la compréhension d'autrui", ce n'est pas moi.

Tu penses que l'alliance avec toutes les religions , chrétiennes et païennes est approuvée par Dieu parce que ton église le propose.  Mais est-ce que tu tiens compte de ce que dit Yahvé et Jésus dans la Parole de DIEU.

Ephésiens 4: 5, 13  = "Une seule espérance, une seule foi, un seul baptême.
Matthieu 23: 15, 23, 24  et 14: 21 =  Jésus condamne les fausses doctrines.
Matthieu 15: 14 = la fausse religion est AVEUGLE et mène à la mort.
Galates 1: 13, 14 ; Actes 3: 17, 19 = Les premiers chrétiens ont changé de religion.  (ce n'est pas pour faire ensuite alliance avec eux)
Apocalypse 12: 9 = Satan dirige le monde par la fausse religion.
Romains 12: 2  =  Nous ne devons pas nous conformer au monde de Satan, mais nous devons apprendre quelle est la volonté de DIEU POUR ÊTRE TRANSFORMER EN VRAI CHRETIEN.
Jean 4: 23, 24  ;  Jacques 1: 27 = C'est Dieu qui fixe la façon de lui rendre un culte.
Jésus n'a jamais fait de compromis avec la fausse religion des Pharisiens
 (Matthieu 23: 13 à 39)

Quand Israël se laissait aller vers les nations païennes pour adopter leur culte , Dieu les punissait sévèrement en enlevant sa protection contre ses ennemis . Jérémie 1: 14 à 16  ;   2: 4 à 6 , 8, 9, 13, 19, 27 à 31

Israël devait obéir strictement aux commandements de Yahvé sous peine de mort (Deutéronome 30 :  1 à 20)

Quand on s'adresse à vous, on dirait qu'on s'adresse à un mur. Vous, si on ne fait pas tout comme vous, on est païen !
On peut très bien ne pas adhérer aux idées de quelqu'un mais comprendre néanmoins son entendement. 
Crédo, Pour l'amour du ciel , On ne force personne à adhérer à notre religion , on veut faire connaître la Bible et son message. Point final, comme l'a demandé de faire Jésus .Matthieu 24: 14

Et comment ne pas vous comprendre puisque la plupart des TJ sont d'anciens cathos. 

Vous êtes en plus obligés de répandre des mensonges -

C'est là ton point de vue et celui de ton église !

que vous croyez vrais car on vous les inculque - sur les autres pour tenter de convaincre. Après vous dites qu'on vous traite comme des pestiférés. Mais si vous étiez réellement plus ouvert aux autres, ça ne serait sans doute pas pareil.

Satan n'est pas content qu'on on essaye de faire sortir ses ouailles de la fausse religion et ils pousse les gens à nous haïr !
C'était aussi le cas des premiers chrétiens 

Beaucoup de confessions chrétiennes cherchent à se rapprocher pour s'unir autour du Christ et faire preuve d'un meilleur témoignage au regard des autres religions pendant que vous,vous restez repliés sur vous-même à vous croire meilleurs !


Dieu n'aime pas les marinades , Crédo !  Dans les nombreuses sectes chrétiennes qui existent dans le monde , TOUTES NE SONT PAS AGREEES DE DIEU!  Le terme "chrétiens" ne veut plus rien dire si on ne produits pas les "BONS FRUITS". 


Je ne suis pas meilleure qu'une autre pourtant j'arrive à comprendre qu'on n'a pas tous le même entendement, la même sensibilité spirituelle et qu'on puisse avoir une façon différente d'honorer Dieu, le plus important étant de suivre le Christ dans son enseignement qui nous demande d'aimer notre prochain comme nous même.

Tu es LIBRE de tes choix, Crédo !  Tu peux adorer Dieu selon tes sensiblités , je ne te juge pas !   Nous échangeons nos points de vue , toi avec les critères de ton église qui préconise des alliances avec les autres religions , moi avec des versets bibliques qui représente la plus haute autorité, celle de Dieu.

Et pour  le chrétien qui est différent de moi, ça ne me viendrait pas du tout à l'idée de le traiter de quoi que ce soit et de lui dire qu'il n'aime pas Dieu et que Dieu ne l'écoute pas.

Crédo, tu confonds l'amour que l'on doit avoir pour notre prochain et l'amour que l'on doit avoir pour Dieu.

Dieu nous demande d'aimer notre prochain , QUELQUE SOIT SA RELIGION, SA RACE, OU SA NATIONALITE SANS LE JUGER. C'est le 2 ème commandement.

Dieu demande que l'on doit OBEIR STRICTEMENT A SES COMMANDEMENTS EN OBSERVANT SA PAROLE.  C'est le 1er commandement.  Cela signifie qu'un chrétien authentique se doit DE RESTER FIDELE A L'ENSEIGNEMENT DE LA BIBLE.   Pour cela , IL FAUT REJETER LES FAUSSES DOCTRINES QUI SONT EN DESACCORD AVEC SA PAROLE.  Ce que nous avons fait !

C'est hallucinant un comportement comme vous avez envers les autres chrétiens ! Je ne voudrez pas te vexer mais il y a une telle richesse spirituelle dans l'Eglise toutes confessions confondues que rester coincés comme vous l'êtes, je trouve ça très triste. Ne croyez pas que  Dieu n'écoute que vous. Cherchez plutôt à le rencontrer. Lui seul pourra ouvrir vos coeurs aux autres.


C'est très beau ce que tu dis , MAIS CE N'EST PAS LA VOLONTE DE DIEU !  
Jéhovah à donné son Fils Jésus pour le MONDE ENTIER, mais chacun doit  "APPRENDRE LA VERITE SUR DIEU ET SUR JESUS POUR AVOIR LA VIE ETERNELLE "  (Pas par des mensonges)  

Jean 17: 3 "CECI SIGNIFIE LA VIE ETERNELLE :  qu'ils apprennent à te connaître TOI, LE SEUL VRAI DIEU (Yahvé)  ET celui que tu as envoyé , Jésus Christ."  

Comme tu peux t'en rendre compte , JEHOVAH est mis en PREMIER DANS L'ORDRE DE CONNAÎTRE LES DEUX PERSONNAGES LES PLUS IMPORTANTS DE L'UNIVERS.

CECI EST UNE INFORMATION. Tu le prends comme tu veux !

Amicalement  JL


Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@GRIT a écrit:Maintenant , en tant que peuple de Dieu, Dieu le protège globalement , pas individuellement


C'est là tu te trompes. Déjà le fait que l'Esprit Saint est l'hôte de tout chrétien montre que Dieu s'occupe bien de chacun d'entre nous. Et il est écrit :
Jn 14:13- Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
1P 5:7- de toute votre inquiétude, déchargez-vous sur lui, car il a soin de vous.

Dieu agit envers chacun d'entre nous. Alors ce n'est pas parce que tu ne reconnais pas l'action de Dieu dans ta vie ou dans celle des autres qu'Il n'agit pas pour autant.


@GRIT a écrit:Ma chérie , c'est ton intégrisme qui t'empêche de nous comprendre, car en fait, tu ne t'en rends pas  compte,  mais celle qui est "fermée à la compréhension d'autrui", ce n'est pas moi.


Que tu dis. Vous ne tenez aucun discours oecuménique avec une quelconque confession chrétienne et c'est bien vous qui traitez tous les autres chrétiens d'apostats et de païens ? Qui disent que nous sommes de la fausse religion ?


@GRIT a écrit:Tu penses que l'alliance avec toutes les religions , chrétiennes et païennes est approuvée par Dieu parce que ton église le propose.  Mais est-ce que tu tiens compte de ce que dit Yahvé et Jésus dans la Parole de DIEU.


Oui Il approuve car nous suivons ses recommandations :

-quand on tient un discours inter religieux, c'est pour faire comprendre aux autres qu'on ne massacre pas son voisin au nom de Dieu et qu'on doit respecter ceux qui ne prient pas Dieu tout comme ceux qui le prient, quelque soit leur foi. C'est obéir à ceci:
Mt 5:9- Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.

-Pour les discours oecuméniques entre chrétiens, c'est en vue de se faire artisans d'unité car Jésus a adressé au Père cette prière pour ceux qui croiraient en lui : « Que tous soient un comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi ; qu’eux aussi soient un en nous, afin que le monde croie que tu m’as envoyé » (Jn 17, 21). Jésus veut des chrétiens unis pas divisés car  vous tous, baptisés dans le Christ, vous avez revêtu le Christ... Vous ne faites qu’un dans le Christ Jésus » (Ga 3, 27-28).

Donc ce n'est pas une question de faire des alliances mais de prêcher la paix entre les peuples et l'unité entre les chrétiens conformément à la volonté de Dieu.


@GRIT a écrit:Satan n'est pas content qu'on on essaye de faire sortir ses ouailles de la fausse religion et ils pousse les gens à nous haïr !


Moi je dirai plutôt que Satan vous enferme sur vous-même pour vous garder loin de la vérité.


@GRIT a écrit:Pour cela , IL FAUT REJETER LES FAUSSES DOCTRINES QUI SONT EN DESACCORD AVEC SA PAROLE.  Ce que nous avons fait !


Tu as adopté l'entendement d'un homme du XVIIIeme siècle qui n'est pas celui des premiers chrétiens.


@GRIT a écrit:JEHOVAH est mis en PREMIER DANS L'ORDRE DE CONNAÎTRE LES DEUX PERSONNAGES LES PLUS IMPORTANTS DE L'UNIVERS.


Je te ferai remarquer que pour nous qui croyons en la Trinité, le Père est également la première Personne, le Fils ayant été engendré par le Père et non l'inverse.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
@Credo a écrit:
@GRIT a écrit:Maintenant , en tant que peuple de Dieu, Dieu le protège globalement , pas individuellement


C'est là tu te trompes. Déjà le fait que l'Esprit Saint est l'hôte de tout chrétien montre que Dieu s'occupe bien de chacun d'entre nous. Et il est écrit :
Jn 14:13- Et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
1P 5:7- de toute votre inquiétude, déchargez-vous sur lui, car il a soin de vous.

Dieu agit envers chacun d'entre nous. Alors ce n'est pas parce que tu ne reconnais pas l'action de Dieu dans ta vie ou dans celle des autres qu'Il n'agit pas pour autant.

OUI, SUR LE PLAN SPIRITUEL !  Nul n'est à l'abri d'un accident de la route ou d'une maladie ou encore d'une crise cardiaque .

@GRIT a écrit:Ma chérie , c'est ton intégrisme qui t'empêche de nous comprendre, car en fait, tu ne t'en rends pas  compte,  mais celle qui est "fermée à la compréhension d'autrui", ce n'est pas moi.

Que tu dis. Vous ne tenez aucun discours oecuménique avec une quelconque confession chrétienne et c'est bien vous qui traitez tous les autres chrétiens d'apostats et de païens ? Qui disent que nous sommes de la fausse religion ?

NOUS PRÊCHONS  ET NOUS DISCUTONS AVEC  LES  GENS DE TOUTES SORTES DE RELIGIONS  EN TOUTE AMITIE.

@GRIT a écrit:Tu penses que l'alliance avec toutes les religions , chrétiennes et païennes est approuvée par Dieu parce que ton église le propose.  Mais est-ce que tu tiens compte de ce que dit Yahvé et Jésus dans la Parole de DIEU.


Oui Il approuve car nous suivons ses recommandations :

-quand on tient un discours inter religieux, c'est pour faire comprendre aux autres qu'on ne massacre pas son voisin au nom de Dieu et qu'on doit respecter ceux qui ne prient pas Dieu tout comme ceux qui le prient, quelque soit leur foi. C'est obéir à ceci:
Mt 5:9- Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.

LEURS DISCOURS NE SONT QUE DU VENT.   DEPUIS DES DECENIES QUE  JE LES ENTENDS , LES CHOSES EMPIRENT DANS LE MONDE. ILS PRÊCHENT LA PAIX ET IL Y A TOUJOURS LA GUERRE.  SOIS REALISTE !

-Pour les discours oecuméniques entre chrétiens, c'est en vue de se faire artisans d'unité car Jésus a adressé au Père cette prière pour ceux qui croiraient en lui : « Que tous soient un comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi ; qu’eux aussi soient un en nous, afin que le monde croie que tu m’as envoyé » (Jn 17, 21). Jésus veut des chrétiens unis pas divisés car  vous tous, baptisés dans le Christ, vous avez revêtu le Christ... Vous ne faites qu’un dans le Christ Jésus » (Ga 3, 27-28).

Donc ce n'est pas une question de faire des alliances mais de prêcher la paix entre les peuples et l'unité entre les chrétiens conformément à la volonté de Dieu.

J'AI ECOUTE LE PAPE FRANCOIS SUR LA PAIX, QUELQUES JOURS APRES MON ASSEMBLEE A MARIGNANE (dont le thème traitait aussi de la Paix, celle qui vient de Dieu, pas des hommes)
L'AVENIR NOUS DIRA SI LA PAROLE DU PAPE VIENT DE DIEU OU DES HOMMES ?   MOI, J'AI DEJA LA REPONSE.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 20 sur 21]

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum