Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 19 sur 21]

Credo 


Averti
Averti
@ZANTAFIO a écrit:Jésus reçut de quelque manière un royaume en 33 de notre ère, et commença donc à régner sur la congrégation de ses disciples oints. Voilà pourquoi la Bible dit que bien qu'étant sur terre, ils ont été "transférés dans le royaume du Fils de son amour [celui de Dieu]".(Col. 1:13.)

Tous les baptisés reçoivent l'Esprit Saint et passent ainsi des ténèbres (avant le baptème) à la lumière (après le baptème). Et chaque baptisé qui suit le Christ dans sa vie a la vie éternelle et donc, en tant que tel, se retrouve dans le Royaume des cieux qui est un royaume spirituel et qui commence  sur cette terre pour atteindre sa plénitude et sa parfaite communion avec Dieu dans le monde à venir.
Lc 17:20- Les Pharisiens lui ayant demandé quand viendrait le Royaume de Dieu, il leur répondit : " La venue du Royaume de Dieu ne se laisse pas observer,
Lc 17:21- et l'on ne dira pas : "Voici : il est ici ! ou bien : il est là ! " Car voici que le Royaume de Dieu est au milieu de vous. "

@ZANTAFIO a écrit:Daniel 4:16 répond que ces gouvernements seraient autorisés à exercer le pouvoir durant "sept temps" ("sept ans", BFC; "sept années", PB) avant que Jéhovah ne remette le Royaume à Jésus Christ. La Bible montre que pour les calculs prophétiques un jour représente une année (Ezéch. 4:6; Nomb. 14:34).

Or, à combien de "jours" les sept temps (ou sept ans) correspondent-ils ?

Apo. 11:2,3 dit clairement que 42 mois (3 ans et demi) équivalent à 1260 jours. Sept années en comptent deux fois plus, soit 2520 jours. En appliquant la règle "un jour pour une année", nous obtenons 2520 ans !

Ca n'a rien à voir : dans Ezechiel et Nombres, il est question de châtiment pour des fautes. Dieu dit en somme, dans Nombres par exemple, que pour chaque jour où ces hommes ont fauté, ils auront une année de châtiment. Ca ne veut pas dire qu'il faut convertir dans le calendrier que un jour = 1 an.

C'est comme si mon enfant passe deux heures en classe à bavarder et la maîtresse marque un mot sur son cahier, et qu'à la maison je le punisse ainsi : pour une heure de bavardage ça sera un jour sans télé. Ca ne signifie pas  qu'une heure = 1 jour au sens réel du terme.

Dans la Bible, c'est pareil : pour un jour de faute c'est une année de châtiment (dans Nombres) ou inversement  pour une année à avoir pécher, ils auront un jour de châtiment (dans Ezechiel). Donc vos calculs n'ont pas lieu d'être.

Quant à la destruction de jerusalem et des 70 ans, c'est pourtant clair. Dans Zacharie 7,
Za 7:1- La quatrième année du roi Darius, la parole de Yahvé fut adressée à Zacharie, le quatrième jour du neuvième mois, le mois de Kislev.

Za 7:5- Dis à tout le peuple du pays et aux prêtres : Quand vous avez jeûné et gémi aux cinquième et septième mois, depuis déjà soixante-dix ans, est-ce pour l'amour de moi que vous avez multiplié vos jeûnes ?

Donc en 7,1 les 70 ans sont terminés car on en est au 9eme mois et qu'en 7,5 il est rappelé  qu'ils ont gémi depuis 70 ans à partir du 5eme mois.
Si on reprend 7,1, on est à la quatrième année du règne de Darius.
Sachant que Darius a régné de 521 à 485 av J.C, ça porte sa quatrième année à 517. Si on remonte 70 ans plus tôt, cela donne 587 av. JC pour la destruction de Jérusalem et pas 607. Et je ne me suis servi de Zacharie (Bible) et de la date connue du règne de Darius.

Voir le profil de l'utilisateur

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Credo a écrit:
@ZANTAFIO a écrit:Daniel 4:16 répond que ces gouvernements seraient autorisés à exercer le pouvoir durant "sept temps" ("sept ans", BFC; "sept années", PB) avant que Jéhovah ne remette le Royaume à Jésus Christ. La Bible montre que pour les calculs prophétiques un jour représente une année (Ezéch. 4:6; Nomb. 14:34).

Or, à combien de "jours" les sept temps (ou sept ans) correspondent-ils ?

Apo. 11:2,3 dit clairement que 42 mois (3 ans et demi) équivalent à 1260 jours. Sept années en comptent deux fois plus, soit 2520 jours. En appliquant la règle "un jour pour une année", nous obtenons 2520 ans !

Ca n'a rien à voir : dans Ezechiel et Nombres, il est question de châtiment pour des fautes. Dieu dit en somme, dans Nombres par exemple, que pour chaque jour où ces hommes ont fauté, ils auront une année de châtiment. Ca ne veut pas dire qu'il faut convertir dans le calendrier que un jour = 1 an.
Bien au contraire !

Ézékiel, lié avec des cordes, prophétisa sur le royaume de Juda et utilisa l'expression "un jour pour une année", chaque jour de sa prophétie correspondant à une année dans la réalisation (Éz. 4:4-8).

Pareillement, dans une prophétie relative au Royaume, Daniel parla d'une souche d'arbre liée et précisa le temps qui s'écoulerait jusqu'à ce que les liens soient ôtés (Dan. 4:23).

Dans une autre prophétie chronologique, celle des 70 semaines relatives à la venue de Messie le Guide, Daniel utilisa aussi la notion d'un jour symbolisant une année dans la réalisation (Dan. 9:24-27).


Donc ton argument ne tient pas !

@Credo a écrit:Donc vos calculs n'ont pas lieu d'être.
Ils ont tout lieu d'être ! Par contre, vous c'est vos mensonges qui n'ont pas lieu d'être !

@Credo a écrit:Sachant que Darius a régné de 521 à 485 av J.C, ça porte sa quatrième année à 517. Si on remonte 70 ans plus tôt, cela donne 587 av. JC pour la destruction de Jérusalem et pas 607.
La Bible annonçait que les Juifs faits captifs par les Babyloniens resteraient en exil à Babylone "jusqu'à ce que soixante-dix ans soient révolus", "accomplissant ainsi ce que Yahvé avait dit par la bouche de Jérémie".

Quand ont-ils été libérés ? Dans "la première année [de règne] de Cyrus, roi de Perse".(2Chron. 36:21,22, Bible de Jérusalem.) C'est un fait sur lequel le récit biblique et l'histoire profane se rejoignent : cet exil a pris fin après que Cyrus a conquis Babylone et a libéré les Juifs, qui sont retournés à Jérusalem en 537.

Puisque la Bible affirme expressément que cet exil a duré 70 ans, il a logiquement commencé en 607 !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

Zantafio 


Passionné
Passionné
Intéressons-nous à VAT 4956. La première ligne de cette tablette porte le texte suivant: "An 37 de Nabuchodonosor, roi de Babylone." Suivent des descriptions détaillées de la position de la lune et des planètes par rapport à diverses étoiles et constellations. Est également signalée une éclipse de lune.

Les spécialistes affirment que toutes ces configurations astronomiques ont pu être observées en 568/567, ce qui situerait en 587 la 18ème année de Nabuchodonosor II, année où il a ravagé Jérusalem. Mais ces données astronomiques renvoient-elles irréfutablement à la seule année 568/567 ?

On a établi par calcul que l'éclipse mentionnée sur la tablette s'est produite le 15ème jour de simanu, troisième mois du calendrier babylonien. Il est de fait qu'une éclipse de lune a eu lieu ce mois-là (le 4 juillet dans le calendrier julien) en 568. Mais une autre éclipse a eu lieu 20 ans auparavant, le 15 juillet 588.

Si l'on pose que la 37ème année de Nabuchodonosor II renvoie à 588, cela signifie que la 18ème année de son règne correspond à 607, précisément l'année de la destruction de Jérusalem selon la chronologie biblique ! Hé oui ! cool

D'autre part, la troisième ligne de l'envers de la tablette VAT 4956 affirme que, durant la " nuit du 9 " nisanu/nisan (le premier mois de l'année), la "lune se trouvait à une coudée devant β Virginis". Cependant, en 1915, Neugebauer et Weidner ont écrit à propos de l'année 568 (le point de départ que l'on invoque pour situer la destruction de Jérusalem en 587) que " la lune se trouvait à une coudée devant cette étoile le 8 nisan, et non le 9 ". Toutefois, en 588, la lune se trouvait exactement dans cette position le 9 nisan, ce qui appuie la date de 607 !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

GRIT 


Averti
Averti
@Credo a écrit:
@GRIT a écrit:Nulle part dans la Bible il est mentionné que Dieu a pardonné la faute d'Adam et qu'il aurait une résurrection.

Il n'est pas dit le contraire non plus.

Crédo,  après le péché d'Adam, la Bible fut écrite pour donner des leçons et des instructions aux enfants d'Adam, nés pécheurs, et aussi pour apprendre à connaître Jéhovah Dieu, ses normes , ses qualités et ses exigences.  
C'est ce que nous dit Paul en
2Thimothée 3: 16  ;  Romains 15: 4

Cela signifie qu'il faut TOUJOURS TENIR COMPTE DU CONTEXTE BIBLIQUE.

Pourquoi nous disons qu'Adam et Eve ne seront pas ressuscités ?   Parce que LA BIBLE nous le dit par Paul en

Hébreux 10: 26, 27  "Car si nous PRATIQUONS LE PECHE VOLONTAIREMENT après avoir reçu la connaissance exacte de la vérité, IL NE RESTE PLUS POUR LE PECHE AUCUN SACRIFICE (pour le pardon), mais L'ATTENTE TERRIBLE DU JUGEMENT et il y a une jalousie ardente qui va CONSUMER CEUX QUI S'Y OPPOSENT."

Ce fut le cas pour Adam :  Il a eu connaissance de l'ordre de Dieu, par la bouche même de DIEU, de ne ne pas manger le fruit de l'arbre sous peine de mort (éternelle).
EN DESOBEISSANT, il a péché CONTRE DIEU VOLOTAIREMENT.  
Donc, pour lui s'applique ce dit Paul  : pas de PARDON  MAIS LE JUGEMENT TERRIBLE DE LA MORT.
(Apoc 21: 8)

Pourquoi "mort éternelle" ?   Parce que Dieu n'a donné à Adam qu'UNE SEULE ALTERNATIVE :  LA MORT , pas l'enfer de feu, ni le purgatoire et encore moins le ciel. Genèse 2: 17

@GRIT a écrit:Ce que tu n'arrive pas à comprendre , Crédo, c'est que l'ange avant de pécher avait le même choix qu'Adam, homme parfait ;  ils avaient tous LES DEUX le LIBRE-ARBITRE.  De plus ce n'est pas Satan qui l'a fait péché , c'est Eve.

Ce que je ne comprends pas c'est que tu n'arrives pas à voir la différence qui existe entre la façon dont l'ange s'est rebelle et la façon dont l'homme l'a fait.

La question n'est pas de voir la différence de l'un ou de l'autre, mais de CROIRE CE QUE LA BIBLE DIT AU SUJET DE LA DESOBEISSANCE VOLONTAIRE DE L'UN ET DE L'AUTRE.


Remarques-tu au moins que l'ange rebelle ne peut revenir vers Dieu, sa décision de se rebeller étant irrévocable contrairement à  l'homme ?

Crois-tu que le Christ s'est offert en sacrifice pour le salut de l'homme et non de l'ange déjà condamné ? Vois-tu cette différence entre la conséquence du péché de l'ange et celle de l'homme ?

Et tu n'arrives pas à faire la différence entre ADAM CREE HOMME PARFAIT ET SA DESCENDANCE NEE IMPARFAITE.

Adam étant un pécheur VOLONTAIRE est condamné à mort.
Les enfants d'Adam , APRES LE PECHE D'ADAM, sont  "PECHEURS" INVOLONTAIRES. ILS ONT HERITE DU PECHE  ce qui n'est pas le cas d' Adam.  (Romains 5: 12, 17) , ils sont des VICTIMES PAR LA FAUTE D'ADAM .

C'est pour eux que le CHRIST a été envoyé sur la terre , pas pour Adam.  (Jean 3: 16) 

Si Dieu n'avait pas fourni cette rançon POUR NOUS LIBERER DE LA MORT,  TOUS LES DESCENDANTS D'ADAM SERAIENT VOUES A LA MORT (ETERNELLE). (Romains 3: 24)  ;  c'est une FAVEUR que Dieu nous fait.

Nous n'aurions  AUCUNE ESPERANCE DE RESURRECTION ET DE VIE (ETERNELLE).  

Romains 3 : 24, 25
  "c'est comme un don gratuit qu'ils sont déclarés JUSTES  par sa faveur IMMERITEE, en raison de la LIBERATION PAR LA RANCON (payée) par Christ Jésus.
Dieu l'a exposé comme OFFRANDE DE PROPITIATION, grâce à la foi en son sang."

Une rançon,  c'est PAYER  une grosse somme d'argent pour libérer quelqu'un DE LA MORT. C'est ce qu'à fait JEHOVAH.

Cette faveur est
imméritée car étant tous "PECHEURS", nous MERITONS LA MORT (éternelle) selon Romains 6: 23 ;  mais Dieu nous fait un DON  gratuit , la vie ETERNELLE PAR JESUS CHRIST.

Sacrifice de Jésus = vie éternelle  ;   pas de sacrifice = mort éternelle.  
Adam nous a donné la mort (éternelle) ; Jésus nous donne la vie (éternelle) en retour.



@GRIT a écrit:1Timothée 2: 14 "Et ADAM N'A PAS ETE TROMPE (par Satan)"

1Tm 2:14- Et ce n'est pas Adam qui se laissa séduire (par Satan), mais la femme qui, séduite, se rendit coupable de transgression.

IL S'EST LAISSE SEDUIRE PAR SA FEMME et non par Satan. Genèse 3: 6 , 12, 13

En effet ce n'est pas Adam mais Eve.
Il y a bien eut séduction donc tromperie, mensonge. Tu ne sais pas que Satan a menti à Eve ? Mensonge et tromperie sont synonymes.

J'ai très bien compris que ce n'est pas ADAM QUI A ETE TROMPE , MAIS EVE.   SATAN A MENTI A EVE.

Si Eve est coupable de transgression , Adam l'est d'autant plus !
@GRIT a écrit:COMPTE TENU QUE LA MORT ADAMIQUE EST LA   "PREMIERE MORT"  ETERNELLE.)

Il n'y a pas de première mort éternelle. La première mort est celle que nous connaissons ici-bas et la seconde, elle, est éternelle car est la conséquence du jugement dernier.

Je recommence : SI Dieu n'avait pas envoyé Jésus Christ pour nous sauver de la mort adamique , notre seule espérance serait une mort éternelle du fait qu'il n'aurait pas eu de sacrifice pour nous racheter du péché et de la mort.


Du fait, que Jésus a donné sa vie en sacrifice pour les pécheurs voués à cette mort (éternelle), nous pouvons espérer vivre éternellement , et aussi espérer une résurrection pour ceux qui sont morts depuis ABEL.   
Selon Romains 6: 3

C'est le sang du Christ qui nous libère du péché et de la MORT.

Ta croyance de "l'âme immortelle" et de sa survie après la mort te brouille cette compréhension BIBLIQUE. 

La Bible nous enseigne que lorsque l'on meurt , on retourne à la poussière ,comme ADAM :
Genèse 3:19 (il n'y a pas de survie de l'âme)
@GRIT a écrit:Depuis Adam, Dieu a donné une CONSCIENCE A L'HOMME pour qu'il sache faire la distinction entre le bien et le mal.

Adam (et Eve et Satan)  avait bien compris ce qu'était le mal et ce qu'était le bien :  le bien = OBEIR ;  le mal = DESOBEIR


Non. Adam ne connaissait que le Bien, que Dieu. Dieu l'avait mis en garde de ne pas manger du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal.

ILS ONT EU LA "CONNAISSANCE" DU MAL LORSQU'ILS ONT VECU LES CONSEQUENCES DU PECHE APRES LA DESOBEISSANCE :  LA SOUFFRANCE, LA VIEILLESSE ET LA MORT.

C'est en approchant cet arbre, en en mangeant que leurs yeux s'ouvrirent et qu'ils virent qu'ils étaient nus ('Gen.3,7). Donc c'est à cet instant qu'ils ont connu ce qu'était le mal.

Le péché leur a FAIT PRENDRE CONSCIENCE sur un état qu'il ne connaissaient pas avant de pécher. LA HONTE

@GRIT a écrit:DIEU EST LA LOI,  ET IL A DONNE UNE LOI A ADAM  SOUS PEINE DE MORT S'IL LA VIOLAIT =  (Genèse 2: 16, 17)  -  Cette LOI, Adam l'a violée =  conséquence = la MORT éternelle.

Il ne parle  à Adam de mort éternelle mais de mort tout court.
 
LA MORT C'EST LE RETOUR A LA POUSSIERE
LA POUSSIERE C'EST LA NON-EXISTENCE
LA NON-EXISTENCE C'EST LE NEANT 
LE NEANT C'EST LA FIN DE LA VIE A JAMAIS = LA MORT ETERNELLE


Adam est mort à 930 ans. Le fait d'avoir été chassé du paradis fait que sa vie a une fin alors qu'elle n'en avait pas au paradis. Le contraire d'une vie sans fin est une vie avec fin 

C'est bien ce que je dis : le contraire d'UNE VIE SANS FIN EST UNE VIE ETERNELLE.
UNE VIE AVEC UNE FIN EST LA MORT ET LA MORT C'EST LA FIN DE LA VIE A JAMAIS.  

CE QUI NOUS SAUVE DE CETTE MORT, C'EST LE SANG DE CHRIST,  SANS LUI,  C'EST LA MORT ETERNELLE.
@GRIT a écrit:Ces versets ne sont pas à prendre au sens littéral, mais au sens figuré !  CE SONT DES IMAGES SYMBOLIQUES.

On ne le prend pas au sens littéral et vous vous ne le comprenez pas au sens symbolique.



Les morts , devenus poussière, ne souffrent plus. Ecclésiaste 9: 5 , ils  ne sont conscient de RIEN.

"Etre loin de la face de Dieu " SIGNIFIE QUE DIEU REJETTE CEUX QUI QUI LE REJETENT en ne leur offrant plus sa bénédiction et sa protection. Leur sort final est la mort éternelle. Apoc 21: 8

@GRIT a écrit:POUR DIEU C'EST UN MENSONGE.  (Jean 8: 44)

Un mensonge c'est dire sciemment l'inverse de la vérité.
 
Exact !  Celui qui dit le contraire de ce qui est écrit dans la PAROLE DE DIEU est un menteur. Comme le dit Jean 

1Jean  1:  7, 8, 9 "Si nous marchons dans la lumière (de la vérité) , comme lui-même (Jéhovah) est dans la lumière, nous avons part les uns avec les autres, ET LE SANG DE JESUS SON FILS NOUS PURIFIE DE TOUT PECHE.

Donc, Crédo,  c'est le sang de Jésus qui nous purifie de tout péché, donc de la mort aussi.


8) "Si nous déclarons : "Nous n'avons pas péché" ,  nous nous égarons nous-mêmes ET LA VERITE N'EST PAS EN NOUS.
Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste POUR NOUS PARDONNER NOS PECHES ET NOUS PURIFIER DE TOUTE INJUSTICE.

RECONNAÎTRE que nous sommes pécheurs signifie que avons besoin du sacrifice de Jésus pour être PARDONNE et être PURIFIEE de toute injustice.  
Croire que la vie éternelle est
AUTOMATIQUE OU INDISSOCIABLE A LA VIE , signifie penser que nous n'avons pas péché" ce qui est un mensonge.


9) "Si nous déclarons : "Nous n'avons pas péché", NOUS FAISONS DE LUI UN MENTEUR, ET SA PAROLE  N'EST PAS EN NOUS.

Dire que la mort n'est pas éternelle pour le pécheur volontaire signifie  faire de Dieu  un menteur quand ils dit que tous les méchants seront détruits ; de ce fait,  la PAROLE DE DIEU N'EST PAS  EN NOUS :
Psaume 37: 9, 10, 20, 34  ;  2Pierre 2: 9 ;  2Pierre 3: 7  ; Apocalypse 21: 8

Crédo, ADAM ETAIT UN PECHEUR VOLONTAIRE.  IL AVAIT TOUTE SA RAISON ET IL SAVAIT QU'IL DESOBEISSAIT A DIEU.  
C'est pourquoi la BIBLE dit qu'il n'a pas été trompé comme l'a été sa femme par Satan.  Lui, a reçu l'odre de Dieu juste après sa création ; il n'y avait à ce moment-là ni Satan , ni Eve.

Vous êtes tellement en train de toujours vouloir juger que vous ne faites même pas la différence entre une erreur et un mensonge !

C'est toi  qui juge Crédo,  nous savons parfaitement ce que dit la BIBLE , ADAM N'A PAS FAIT D'ERREUR.
 Dieu n'a pas créé un bébé, mais un adulte avec TOUTES SES CAPACITES INTELLECTUELLES PARFAITES.
Il n'avait pas A SE RAPPELER 600 commandements POUR  LES SUIVRE, mais UN SEUL.

Si tu dis à ton fils de 30 ans de ne pas faire quelque chose qui te peinerait, sous peine de reniement , PENSES-TU QU'IL NE S'EN SOUVIENDRAIT PAS , même si sa femme le harcèle ?

S'il cède à sa femme, il te prouve qu'il aime plus sa femme que toi.

C'est ce qu'a fait Adam.



Use de ta réflexion : A l'époque du Christ, le nom de Dieu n'était prononcé que par le Grand Prêtre dans le temple, dans la partie appelée "le Saint des Saints". Donc Jesus ne l'a jamais prononcé en public, les apôtres et les disciples encore moins. Eux qui ne le prononçaient pas n'allaient pas l'apprendre à des "gentils". C'est aussi simple que ça.

J'use de réflexion, ma chérie :  Si le grand prêtre connaissait le nom de Jéhovah ou YAHVE (YHWH) , c'est parce qu Moïse à reçu lui-même la révélation de la signification de ce nom. Exode 6: 6, 7 - Bible de Jérusalem)
Tous les prophètes (AT) ont écrit "noir sur blanc" le nom de Dieu dans leur livres.  
Jésus et les premiers chrétiens juifs, connaissaient le nom de Dieu (YHWH) écrit dans leurs rouleaux. ILS SAVAIENT AUSSI LE PRONONCER.


( Avant Moïse, Eve connaissait le nom de Dieu, Yahvé : Genèse 4: 1 , (Jérusalem)  , ce qui laisse entendre qu'Adam connaissait aussi le nom de Dieu)

Comme la dit Jean "celui qui dit le contraire de ce qui est écrit dans la parole de Dieu , fait de Dieu un menteur et sa parle n'est pas en lui"

Donc, ma chérie, tiens compte de ce qui est écrit dans ta Bible , (Jérusalem) et ne suis pas la voie des méchants.(les traditions juives et ceux qui les suivent)

Psaume 83: 18 ;  Esaie 42: 8 ;  Psaume 145: 18, 20 ;  Psaume 144: 15 ;  

Ce nom ce trouve aussi  sur les vitraux de vos églises sous les formes suivantes : YHWH,  YAHVE ou Yaweh  et Jéhovah .
Ce ne sont pas les TJ qui ont inventé le nom de Dieu : Jéhovah , ce sont vos églises chrétiennes.   

FAIS  l'effort de lire ces versets DANS ta Bible !



On ne réduit pas Dieu à un nom à prononcer.
Te rends-tu compte de ce que tu dis ?
TU FAIS LE JEU DE SATAN QUI VEUT REDUIRE A RIEN LE NOM DE DIEU DANS LE MONDE DES HUMAINS.

ON DONNE UN NOM A UN CHIEN , et TU METTRE  AUX OUBLIETTES LE NOM LE PLUS GLORIEUX DE L'UNIVERS, CELUI DU SOUVERAIN SEIGNEUR JEHOVAH  ;
 Exode 9: 13 à 16  . Pharaon en a fait les frais et bientôt , à la fin de ce système , Jéhovah se fera connaître aussi !

C'EST comme si on t'enlever tous tes papiers d'identités et que tu deviendrais un inconnue sur la terre  : Qui es tu ? personne !  Comment t'appelles-tu ?  personne !  Donc, tu n'es rien ! La femme invisible !

@GRIT a écrit:Esaïe 42: 8  "JE SUIS JEHOVAH,.  C'est là mon NOM ; et je ne donnerai ma GLOIRE à aucun autre ni ma louange AUX IMAGES TAILLEES."

Etes-vous en accord avec ce verset ?  NON.

Jérusalem = "Moi don le nom YAHVE , je ne cèdera pas ma gloire à un autre"
@GRIT a écrit:Romains 10: 13 "Car tout homme qui INVOQUERA LE NOM DE JEHOVAH SERA SAUVE"

C'est vous qui avait traduit dans ce verset le mot original "Seigneur" par "Jehovah" mais ce n'est pas ce que signifie Paul.

Joël 3:5 (Jérusalem) "Tous ceux qui invoqueront le nom de Yahvé seront sauvés."  
Paul a repris ce verset ainsi que celui de sophonie 4: 9!


 Bonne nuit  Crédo  , toujours amicalement  JL


Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@GRIT a écrit:Ce fut le cas pour Adam :  Il a eu connaissance de l'ordre de Dieu, par la bouche même de DIEU, de ne ne pas manger le fruit de l'arbre sous peine de mort (éternelle).
EN DESOBEISSANT, il a péché CONTRE DIEU VOLOTAIREMENT.  
Donc, pour lui s'applique ce dit Paul  : pas de PARDON  MAIS LE JUGEMENT TERRIBLE DE LA MORT. (Apoc 21: 8)

La sentence de Dieu concernant Adam et Eve, laquelle va s'étendre à l'humanité est en Gen 3,16-19. Le reste est interprétation de ta part.. Tout comme c'est toi qui rajoute le mot "éternelle" après le mot mort. Dieu ne dit pas "tu mourras éternellement".Dans le paradis la vie d'Adam était sans fin, une fois chassé, elle avait une fin. C'est pourtant évident. Maintenant c'est sur qu'en rajoutant des mots, vous finissez par transformer le sens du texte.

@GRIT a écrit:Hébreux 10: 26, 27  "Car si nous PRATIQUONS LE PECHE VOLONTAIREMENT après avoir reçu la connaissance exacte de la vérité, IL NE RESTE PLUS POUR LE PECHE AUCUN SACRIFICE (pour le pardon), mais L'ATTENTE TERRIBLE DU JUGEMENT et il y a une jalousie ardente qui va CONSUMER CEUX QUI S'Y OPPOSENT."

Ca n'est pas destiné uniquement à Adam et Eve mais à tous ceux qui transgressent volontairement la loi. Mais Dieu a toujours proposé le repentir. C'est pour cela que la mort  a été la conséquence du péché : afin de ne pas rester éternellement mauvais et d'avoir cette possibilité de revenir sur sur notre péché. Cette possibilité a été donnée à partir d'Adam.

@GRIT a écrit:Pourquoi "mort éternelle" ?   Parce que Dieu n'a donné à Adam qu'UNE SEULE ALTERNATIVE :  LA MORT , pas l'enfer de feu, ni le purgatoire et encore moins le ciel. Genèse 2: 17

Où il est question de mort dans ce verset ????
Gn 3:17- A l'homme, il dit : Parce que tu as écouté la voix de ta femme et que tu as mangé de l'arbre dont je t'avais interdit de manger, maudit soit le sol à cause de toi ! A force de peines tu en tireras subsistance tous les jours de ta vie.

La mort, dans la Genèse, consiste à avoir perdu l'éternité :
Gn 3:22- Puis Yahvé Dieu dit : Voilà que l'homme est devenu comme l'un de nous, pour connaître le bien et le mal ! Qu'il n'étende pas maintenant la main, ne cueille aussi de l'arbre de vie, n'en mange et ne vive pour toujours !
D'une vie pour toujours, Il a fait passer l'homme à une vie avec un temps donné. C'est ce qui est écrit noir sur blanc dans la Genèse.

@GRIT a écrit:Et tu n'arrives pas à faire la différence entre ADAM CREE HOMME PARFAIT ET SA DESCENDANCE NEE IMPARFAITE.

J'ai fort bien compris mais tu ne tiens absolument pas compte de ce qui est écrit dans la Genèse : la condamnation d'Adam et Eve y est écrite en toutes lettres et tu en rajoutes ! En outre, tu ne fais aucune différence entre la mort (en ce monde) et la mort éternelle (qui fait suite au jugement).

@GRIT a écrit:C'est le sang du Christ qui nous libère du péché et de la MORT.
Je le sais très bien mais Dieu n'a pas condamné Adam et Eve à la mort éternelle. Tu peux lire et relire les passages de la Genèse tu ne trouveras pas cette sentence les concernant. Durant leur 900 ans de vie, ils ont très bien pu se repentir. Dans toute l'histoire de l'humanité, Dieu a accordé le pardon à qui se repentait et l'histoire de l'humanité commence avec Adam et Eve.

@GRIT a écrit:LA MORT C'EST LE RETOUR A LA POUSSIERE
LA POUSSIERE C'EST LA NON-EXISTENCE
LA NON-EXISTENCE C'EST LE NEANT
LE NEANT C'EST LA FIN DE LA VIE A JAMAIS = LA MORT ETERNELLE

Si retourner à la poussière c'est le néant et la mort éternelle, alors tu crois mourir éternellement ? Parce que tous nos corps de chair retournent à la poussière....
La mort éternelle c'est la condamnation de celui qui n'a pas été trouvé juste, contrairement à la vie éternelle pour le juste. C'est la sentence du jugement.

@GRIT a écrit:"Etre loin de la face de Dieu " SIGNIFIE QUE DIEU REJETTE CEUX QUI QUI LE REJETENT en ne leur offrant plus sa bénédiction et sa protection. Leur sort final est la mort éternelle. Apoc 21: 8
La mort c'est être éloigné de Dieu car la vie c'est être avec Dieu. La mort éternelle est toujours comparée à une souffrance qui dure éternellement.

@GRIT a écrit:Jésus et les premiers chrétiens juifs, connaissaient le nom de Dieu (YHWH) écrit dans leurs rouleaux. ILS SAVAIENT AUSSI LE PRONONCER.

Oui mais ils ne le faisaient pas. Je n'imagine pas un juif qui s'interdit de prononcer le nom de Dieu par crainte et va le répéter à des "gentils" pour qu'eux le répètent!!!Ca ne tient pas la route.

@GRIT a écrit:Ce nom ce trouve aussi  sur les vitraux de vos églises sous les formes suivantes : YHWH,  YAHVE ou Yaweh  et Jéhovah .
Ce ne sont pas les TJ qui ont inventé le nom de Dieu : Jéhovah , ce sont vos églises chrétiennes.  

Pour l'orthographe "Jehovah", c'est un moine dominicain dont on s'est ensuite aperçu de l'erreur. Et ces vitraux ne sont pas légions. De toute façon, il n'est pas interdit pour un chrétien de prononcer le nom de Dieu.

@GRIT a écrit:Te rends-tu compte de ce que tu dis ?
TU FAIS LE JEU DE SATAN QUI VEUT REDUIRE A RIEN LE NOM DE DIEU DANS LE MONDE DES HUMAINS.

Pour nous Dieu est plus qu'un nom. Il est le créateur qui, en la personne du Christ, s'est approché de l'homme et qui, par son esprit, est entré dans le coeur de l'homme au point que nous devenions son temple. Le chrétien est le seul croyant au monde qui peut affirmer être le temple de Dieu.
Tout comme Paul, je trouve bien plus fort comme façon de rendre gloire à Dieu de laisser de plus en plus de place à Dieu dans mon coeur pour que ce ne soit plus moi qui agisse mais le Christ par moi que de prononcer un nom. D'autant plus que dans les évangiles tu n'entends jamais Jésus dire "Yavhé" mais Dieu ou Père et il nous dit Lui-même, quand vous priez dites "Notre Père". L'Esprit qui est en nous aussi nous pousse à dire "Abba" dit le NT. Donc je suis tout à fait en accord avec le NT.

@GRIT a écrit:Joël 3:5 (Jérusalem) "Tous ceux qui invoqueront le nom de Yahvé seront sauvés."  
Paul a repris ce verset ainsi que celui de sophonie 4: 9!
Il le reprend pour le Christ puisque, dans le NT, c'est le Christ qui est appelé Sauveur à moins que tu ne considères pas que le Christ soit notre Sauveur.

@GRIT a écrit:Esaïe 42: 8  "JE SUIS JEHOVAH,.  C'est là mon NOM ; et je ne donnerai ma GLOIRE à aucun autre ni ma louange AUX IMAGES TAILLEES."

Etes-vous en accord avec ce verset ?  NON

Si puisqu'on ne rend pas gloire à des statues comme tu le prétends.

Bonne nuit, Grit.

Voir le profil de l'utilisateur

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Credo a écrit:
@GRIT a écrit:"Etre loin de la face de Dieu " SIGNIFIE QUE DIEU REJETTE CEUX QUI QUI LE REJETENT en ne leur offrant plus sa bénédiction et sa protection. Leur sort final est la mort éternelle. Apoc 21: 8
La mort c'est être éloigné de Dieu car la vie c'est être avec Dieu. La mort éternelle est toujours comparée à une souffrance qui dure éternellement.
Pour la chrétienté, pas pour nous ! Qui dit mort éternelle dit destruction éternelle (totale), disparaître à tout jamais de l'univers de Dieu.

Bien sûr, tu me diras que c'est faux en citant Marc 9:47,48 :

"Si ton oeil te fait trébucher, jette-le; mieux vaut pour toi entrer borgne dans le royaume de Dieu que d'être jeté avec deux yeux dans la géhenne, où leur larve ne meurt pas et le feu ne s'éteint pas."

Si tu affirmes que cette déclaration de Jésus soutient la thèse qu'après la mort les âmes des méchants souffrent éternellement, tu te fous dans la gueule du loup !

Remarquons le commentaire que fait un ouvrage catholique sur Marc 9:48 :

L'expression est empruntée à Isaïe (66,24). Dans ce texte, le prophète indique deux façons dont les cadavres étaient habituellement détruits : la putréfaction et l'incinération [...]. La juxtaposition dans le texte des larves et du feu renforce l'idée de destruction [...]. Ces deux forces destructrices sont décrites comme permanentes (' ne s'éteint pas, ne meurt pas ') : il est tout bonnement impossible de leur échapper. Dans cette image, les seuls survivants sont la larve et le feu - pas l'homme -, et ils détruisent tout ce qui tombe à leur merci. Il ne s'agit donc pas d'une description du tourment éternel, mais de celle d'une destruction totale qui, puisqu'elle empêche la résurrection de se produire, équivaut à la mort définitive. Ainsi, le feu symbolise la destruction totale." -El evangelio de Marcos. Análisis lingüístico y comentario exegético, volume II.
 

Je t'avais déjà donné cet argument, mais tu resta silence radio car tu fut incapable d'y répondre, ce qui donc revient à dire que j'ai raison !

@Credo a écrit:
@GRIT a écrit:Jésus et les premiers chrétiens juifs, connaissaient le nom de Dieu (YHWH) écrit dans leurs rouleaux. ILS SAVAIENT AUSSI LE PRONONCER.

Oui mais ils ne le faisaient pas. Je n'imagine pas un juif qui s'interdit de prononcer le nom de Dieu par crainte et va le répéter à des "gentils" pour qu'eux le répètent!!!Ca ne tient pas la route.
Ce qui ne tient pas la route, c'est ton raisonnement insensé !

Jésus Christ a chargé les vrais chrétiens de faire des disciples de gens de toutes les nations. Lorsque ces disciples instruiraient leurs auditeurs, comment pourraient-ils les aider à distinguer le vrai Dieu des faux dieux des nations ?

Uniquement en utilisant son nom personnel, comme la Bible elle-même le fait ! -Mat. 28:19,20; 1 Cor. 8:5,6.

Exode 3:15: "Dieu dit (...) à Moïse:' Voici ce que tu devras dire aux fils d'Israël: "Jéhovah, le Dieu de vos ancêtres, (...) m'a envoyé vers vous." C'est là mon nom jusqu'à des temps indéfinis et c'est là mon mémorial de génération en génération.' "

Isaïe 12:4: "Rendez grâce à Jéhovah. Invoquez son nom. Faites connaître parmi les peuples ses manières d'agir. Faites mention de ceci: que son nom est mis en haut."

Ezéch. 38:17,23: "Voici ce qu'a dit le Souverain Seigneur Jéhovah:'(...) Et vraiment je me grandirai, et je me sanctifierai, et je me ferai connaître devant les yeux de beaucoup de nations; et assurément elles sauront que je suis Jéhovah.' "

Mal. 3:16: "Ceux qui craignent Jéhovah parlèrent entre eux, chacun avec son compagnon, et Jéhovah prêtait attention et écoutait. Et un livre de souvenir commença à être écrit devant lui pour ceux qui craignent Jéhovah et pour ceux qui pensent à son nom."

Jean 17:26: "[Jésus a adressé cette prière à son Père:] Je leur ai fait connaître ton nom [à ses disciples] et je le ferai connaître, afin que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et moi en union avec eux."

Actes 15:14: "Siméon a raconté, sans rien omettre, comment Dieu a, pour la première fois, tourné son attention vers les nations pour en tirer un peuple pour son nom."

@Credo a écrit:
@GRIT a écrit:Ce nom ce trouve aussi  sur les vitraux de vos églises sous les formes suivantes : YHWH,  YAHVE ou Yaweh  et Jéhovah .
Ce ne sont pas les TJ qui ont inventé le nom de Dieu : Jéhovah , ce sont vos églises chrétiennes.  

Pour l'orthographe "Jehovah", c'est un moine dominicain dont on s'est ensuite aperçu de l'erreur./!\
Le nom "Jéhovah" est la traduction du Tétragramme hébreu יהוה, qui signifie "Il fait devenir". Ces quatre consonnes de l'alphabet hébreu correspondent dans bien des langues aux lettres JHVH ou YHWH.

Donc, aucune erreur !

D'autre part, après avoir passé en revue les différentes prononciations du nom divin, le professeur allemand Gustav Oehler tire cette conclusion :

"Depuis, j'utilise le nom Jéhovah, parce qu'en fait c'est le nom qui est le mieux entré dans notre vocabulaire, et on ne pourra pas le remplacer par un autre terme." -Theologie des Alten Testaments, seconde édition (Stuttgart, 1882), p. 143.

L'exégète Paul Joüon déclare :

"Dans nos traductions, au lieu de la forme (hypothétique) Yahweh, nous avons employé la forme Jéhovah (...) qui est la forme littéraire et usuelle du français." -Grammaire de l'hébreu biblique (Rome, 1923), note au bas de la page 49.

@Credo a écrit:
@GRIT a écrit:Esaïe 42: 8  "JE SUIS JEHOVAH,.  C'est là mon NOM ; et je ne donnerai ma GLOIRE à aucun autre ni ma louange AUX IMAGES TAILLEES."

Etes-vous en accord avec ce verset ?  NON

Si puisqu'on ne rend pas gloire à des statues comme tu le prétends.
Jean 4:23,24, Jé: "Les véritables adorateurs adoreront le Père dans l'esprit et la vérité, car tels sont les adorateurs que cherche le Père. Dieu est esprit, et ceux qui adorent, c'est dans l'esprit et la vérité qu'ils doivent adorer."

Vous n'adorez pas Dieu avec l'esprit et la vérité puisque vous avez besoin d'images afin de rendre un culte à Dieu. Vous vous fiez en réalité à ce que vous voyez de vos yeux physiques ! Et vous dites adorer Dieu ? Quelle bonne blague !!

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

Credo 


Averti
Averti
@ZANTAFIO a écrit:Je t'avais déjà donné cet argument, mais tu resta silence radio car tu fut incapable d'y répondre, ce qui donc revient à dire que j'ai raison

Je t 'ai déjà donné mille fois le point de vue de l'Eglise. Je t'ai même cité l'extrait du catéchisme de l'Eglise Catholique à ce sujet. Tu insistes, libre à toi. Moi j'ai déjà répondu et je ne cherche pas à convaincre mais à témoigner de ma foi. Pur nous le feu est synonyme de souffrance et un feu qui ne s"éteint pas est donc une souffrance éternelle puisque loin de Dieu pour l'éternité.
Cela n'a pas été toujours l'affirmation de l'Eglise. C'est une longue réflexion qui a abouti à cette conclusion, l'entendement humain évoluant au cours des âges. Vous aussi avez varié dans votre compréhension et vous n'avez que 3 siècles d'existence alors pour nous qui en avons 21 ....

@ZANTAFIO a écrit:Ce qui ne tient pas la route, c'est ton raisonnement insensé !

Il est logique vu la foi de l'époque. Si un juif n'a pas le droit, au temps de Jesus car il n'en n'a pas toujours été ainsi, de prononcer le nom, comment apprendre à lire ce nom écrit en hébreu à un grec qui ne connait pas l'hébreu ? Il faut bien le prononcer or le prononcer est interdit. Et si tu lis les évangiles, Jesus ne le prononce pas.

Quant à la prédiction des apôtres au milieu de peuples polytheistes, voici un exemple d'annonce au peuple grec par Paul qui ne prononce pas pour autant le nom de Dieu :
Ac 17:22- Debout au milieu de l'Aréopage, Paul dit alors : " Athéniens, à tous égards vous êtes, je le vois, les plus religieux des hommes.
Ac 17:23- Parcourant en effet votre ville et considérant vos monuments sacrés, j'ai trouvé jusqu'à un autel avec l'inscription : "Au dieu inconnu". Eh bien ! ce que vous adorez sans le connaître, je viens, moi, vous l'annoncer.
Ac 17:24- " Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s'y trouve, lui, le Seigneur du ciel et de la terre, [/b]n'habite pas dans des temples faits de main d'homme.


1Co 8:6- pour nous en tout cas,[b] il n'y a qu'un seul Dieu, le Père
,

@ZANTAFIO a écrit:Actes 15:14: "Siméon a raconté, sans rien omettre, comment Dieu a, pour la première fois, tourné son attention vers les nations pour en tirer un peuple pour son nom."

"pour son nom" = pour Lui. Si tu agis au nom de Mr X, ça signifie que tu agis pour Mr X. Le nom désigne la personne qui le porte.  Mr Zantafio est une personne. Il n'est pas un nom. Il porte un nom qui le désigne.
Notre Créateur a donné son nom : Jehovah ou Yavhé. Mais ce n'est pas parce que tu prononceras son nom cent fois, que tu seras mieux vu qu'un qui ne le prononce pas. Ce qui compte ce sont nos actes et nos pensées qui doivent nous conduire à être parfait comme notre Père est parfait, du mieux qu'il est possible en ce bas monde.

@ZANTAFIO a écrit:"Depuis, j'utilise le nom Jéhovah, parce qu'en fait c'est le nom qui est le mieux entré dans notre vocabulaire, et on ne pourra pas le remplacer par un autre terme." -Theologie des Alten Testaments, seconde édition (Stuttgart, 1882), p. 143.

Relis bien ce passage : j'utilise le nom Jéhovah, parce qu'en fait c'est le nom qui est le mieux entré dans notre vocabulaire,. Ce nom n'est pas gardé parce que c'est la véritable prononciation mais parce qu'il est bien entré dans le vocabulaire c'est-à-dire qu'il est connu depuis déjà un certain temps et bien connu. Donc on ne peut le remplacer par un autre tout simplement parce qu'on ne peut pas dire à des fidèles qui le connaissent depuis longtemps qu'on s'est trompé sur la prononciation sans que cela porte préjudice à la crédibilité de l'annonce de l'évangile.

@ZANTAFIO a écrit:Vous n'adorez pas Dieu avec l'esprit et la vérité puisque vous avez besoin d'images afin de rendre un culte à Dieu. Vous vous fiez en réalité à ce que vous voyez de vos yeux physiques ! Et vous dites adorer Dieu ? Quelle bonne blague !!

On ne représente pas Dieu et on n'a pas besoin d'images ou de quoi que ce soit d'autres pour prier Dieu. Je le prie aussi bien quand je promène dans la campagne, que lorsque je suis coincée dans un embouteillage ou qu'il y a beaucoup de monde dans la salle d'attente du médecin ou du dentiste, voire quand je fais mon repassage ou mon ménage. Dans tous ces instants, il n'y a que moi et Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
@Credo a écrit:
@GRIT a écrit:Ce fut le cas pour Adam :  Il a eu connaissance de l'ordre de Dieu, par la bouche même de DIEU, de ne ne pas manger le fruit de l'arbre sous peine de mort.
EN DESOBEISSANT, il a péché CONTRE DIEU VOLOTAIREMENT.  
Donc, pour lui s'applique ce dit Paul  : pas de PARDON  MAIS LE JUGEMENT TERRIBLE DE LA MORT. (Apoc 21: 8)

La sentence de Dieu concernant Adam et Eve, laquelle va s'étendre à l'humanité est en Gen 3,16-19. Le reste est interprétation de ta part.. Tout comme c'est toi qui rajoute le mot "éternelle" après le mot mort. Dieu ne dit pas "tu mourras éternellement".Dans le paradis la vie d'Adam était sans fin, une fois chassé, elle avait une fin. C'est pourtant évident. Maintenant c'est sur qu'en rajoutant des mots, vous finissez par transformer le sens du texte.

Bon, j'efface le mot "éternelle", mais cela ne change rien puisque la mort est le contraire de la vie ;  cela signifie que celui qui meurt n'a plus la vie en lui, et si il n'a plus la vie en lui , IL EST BIEN MORT ET IL VA DANS LA POUSSIERE.

Comme tu le dis , Crédo,
DANS LE PARADIS LA VIE D'ADAM ETAIT SANS FIN, donc "éternelle" tant qu'il serait OBEISSANT à YAHVE.

La
DESOBEISSANCE lui a fait perdre cette vie sans fin" c'est pourquoi  Yahvé l'a chassé HORS du paradis  pour Y MOURIR.

Es-tu d'accord?

@GRIT a écrit:Hébreux 10: 26, 27  "Car si nous PRATIQUONS LE PECHE VOLONTAIREMENT après avoir reçu la connaissance exacte de la vérité, IL NE RESTE PLUS POUR LE PECHE AUCUN SACRIFICE (pour le pardon), mais L'ATTENTE TERRIBLE DU JUGEMENT et il y a une jalousie ardente qui va CONSUMER CEUX QUI S'Y OPPOSENT."

Ca n'est pas destiné uniquement à Adam et Eve mais à tous ceux qui transgressent volontairement la loi.
Naturellement puisque Jacques (4: 17)  dit que "si quelqu'un SAIT  faire ce qui est juste (LES NORMES de Dieu) et pourtant ne le fait pas, c'est un péché pour lui"
CELA S'APPLIQUE D'AUTANT PLUS A ADAM QUI ETAIT PARFAIT QUAND IL A PECHE. 

Mais Dieu a toujours proposé le repentir.
POUR LES DESCENDANTS D'ADAM. PAS POUR ADAM.

Si tu Relis les chapitres de 4 à 5: 5, jusqu'à la mort d'Adam, aucun verset ne dit qu'Adam s'est repenti pour avoir le pardon de Yahvé.

C'est pour cela que la mort  a été la conséquence du péché : afin de ne pas rester éternellement mauvais et d'avoir cette possibilité de revenir sur sur notre péché.

Cette possibilité a été donnée à partir d'Adam.  


Cette possibilité N'A PAS ETE DONNEE A ADAM pour la bonne raison que SA CONDITION PHYSIQUE, MENTALE, MORALE ET INTELLECTUELLE NE RESSEMBLAIT PAS A LA NÔTRE.

Ce que tu n'arrives pas à comprendre , Crédo, c'est qu'ADAM A PECHE ALORS QU'IL ETAIT PARFAIT.
NOUS, NOUS PECHONS PARCE QUE NOUS SOMMES IMPARFAITS DEPUIS LA NAISSANCE.

Ayant été créé parfait, Adam faisait NATURELLEMENT LE BIEN sans combattre contre sa chair (parfaite)  pour le faire .

NOUS?  C'est tout le contraire ; nous faisons NATURELLEMENT LE MAL DES NOTRE PLUS JEUNE ÂGE, et nous devons combattre contre notre chair (imparfaite) pour  faire le bien comme l'explique Paul pour son cas et celle de tous les humains sur la terre , depuis Abel : (Romains 7: 19 à 24) 

Essaie de suivre son raisonnement et tu comprendras qu'ADAM n'était pas comme 
nous.

Et comme prophétisé, après le péché d'Adam , les humains seraient comme il est dit en :

Genèse 8: 21b "Car L'INCLINATION du coeur de L'HOMME est mauvaise dès SA JEUNESSE"
et de  
Proverbes 22: 15 qui dit : "LA FOLIE est ancrée au coeur de l'enfant, le fouet bien appliqué l'en délivre".

Condition qui n'existait pas dans le PARADIS , pour ADAM.
@GRIT a écrit:Pourquoi "mort éternelle" ?   Parce que Dieu n'a donné à Adam qu'UNE SEULE ALTERNATIVE :  LA MORT , pas l'enfer de feu, ni le purgatoire et encore moins le ciel. Genèse 2: 17

Où il est question de mort dans ce verset ????
Gn 3:17- A l'homme, il dit : Parce que tu as écouté la voix de ta femme et que tu as mangé de l'arbre dont je t'avais interdit de manger, maudit soit le sol à cause de toi ! A force de peines tu en tireras subsistance tous les jours de ta vie.

Tu t'es trompé de chapitre . J'ai cité Genèse 2: 17  qui dit : "Mais quand à l'arbre de la connaissance du bon et du mauvais , TU NE DOIS PAS EN MANGER, CAR LE JOUR OU TU EN MANGERRA, TU MOURRAS A COUP SÛR."

Genèse 3: 19 "CAR TU ES POUSSIERE ET TU RETOURNERAS A LA POUSSIERE."


1)  La mort, dans la Genèse, consiste à avoir perdu l'éternité :

Gn 3:22- Puis Yahvé Dieu dit : Voilà que l'homme est devenu comme l'un de nous, pour connaître le bien et le mal ! Qu'il n'étende pas maintenant la main, ne cueille aussi de l'arbre de vie, n'en mange et ne vive pour toujours !

2)  D'une vie pour toujours, Il a fait passer l'homme à une vie avec un temps donné.

Donc, tu es bien d'accord avec nous : 

1) la mort dans la génèse consiste perdre L'ETERNITE , ou la vie éternelle.
2)  D'une vie pour toujours , il passe à une vie avec un temps donné, qui se termine AVEC LA MORT. (point final) 
@GRIT a écrit:Et tu n'arrives pas à faire la différence entre ADAM CREE HOMME PARFAIT ET SA DESCENDANCE NEE IMPARFAITE.

J'ai fort bien compris mais tu ne tiens absolument pas compte de ce qui est écrit dans la Genèse : la condamnation d'Adam et Eve y est écrite en toutes lettres et tu en rajoutes ! En outre, tu ne fais aucune différence entre la mort (en ce monde) et la mort éternelle (qui fait suite au jugement).

Dans le paradis , il n'est nullement question d'un quelconque RACHAT EN CAS DE PECHE POUR ADAM. Il n'est question que de la mort en cas de désobéissance.

Ce n'est que des milliers d'années, après la mort d'Adam,  que Yahvé à donné la Loi à Moïse concernant les sacrifices d'animaux pour le pardon des péchés qui étaient une IMAGE PROPHETIQUE, "l'ombre des bonnes choses à venir"  du sacrifice de Jésus qui devait se réaliser des milliers d'années plus tard encore , au premier siècle comme l'explique Paul aux Hébreux (10: 1 à 14)

Avant Moïse , les humains n'avaient pas de Loi, ils vivaient selon leur conscience, beaucoup faisaient le mal, et certains comme Abraham obéissaient à Yahvé.  Mais à cause de la grande méchanceté qui régnait sur la terre , Dieu a mis fin à une monde de violence aux jours de Noé.
@GRIT a écrit:C'est le sang du Christ qui nous libère du péché et de la MORT.
Je le sais très bien mais Dieu n'a pas condamné Adam et Eve à la mort éternelle. Tu peux lire et relire les passages de la Genèse tu ne trouveras pas cette sentence les concernant. Durant leur 900 ans de vie, ils ont très bien pu se repentir.?????

Cela, c'est toi qui le dit !  PAS LA BIBLE.  

Dans toute l'histoire de l'humanité, Dieu a accordé le pardon à qui se repentait et l'histoire de l'humanité commence avec Adam et Eve.

L'humanité PARFAITE DANS LE PARADIS A COMMENCE AVEC ADAM ET EVE, et elle s'est terminée par le PECHE et la MORT D'ADAM et la mise hors du paradis.
Yahvé dans sa miséricorde pour les descendants d'ADAM, LUI A LAISSE UN SURSIS  DE VIE DE 930 ANS, LE TEMPS NECESSAIRE A PRODUIRE UNE PROGENITURE.

Si Yahvé avait PARDONNE LE PECHE D' ADAM et Eve,  Dieu ne les aurait pas chassés du Paradis, IL leur aurait donné une seconde chance en leur  permettant de manger les fruits de "l'ARBRE DE VIE." (Le salaire du péché , c'est la mort : Romains 6: 23)

ENSUITE :

L'HUMANITE NEE AVEC LE PECHE ET LA MORT A COMMENCE AVEC ABEL ET S'EST POURSUIVIE JUSQU'A NOS JOURS DANS LA SOUFFRANCE, LA VIEILLESSE ET LA MORT, jusqu'à ce que , grâce à Jésus , l'humanité retrouve LES CONDITIONS DE LA VIE ETERNELLE DANS LE PARADIS TERRESTRE, IDENTIQUE A CELUI D'ADAM.

@GRIT a écrit:LA MORT C'EST LE RETOUR A LA POUSSIERE
LA POUSSIERE C'EST LA NON-EXISTENCE
LA NON-EXISTENCE C'EST LE NEANT
LE NEANT C'EST LA FIN DE LA VIE A JAMAIS = LA MORT ETERNELLE

Si retourner à la poussière c'est le néant et la mort éternelle, alors tu crois mourir éternellement ? Parce que tous nos corps de chair retournent à la poussière....

Ce serait le cas , SI YAHVE n'avait pas envoyé son FILS Jésus pour  MOURIR A NOTRE PLACE.
(Hébreux 2: 9  "(...) au bénéfice de tout homme , il goûta la mort")

La mort éternelle c'est la condamnation de celui qui n'a pas été trouvé juste, contrairement à la vie éternelle pour le juste. C'est la sentence du jugement. 

@GRIT a écrit:"Etre loin de la face de Dieu " SIGNIFIE QUE DIEU REJETTE CEUX QUI QUI LE REJETENT en ne leur offrant plus sa bénédiction et sa protection. Leur sort final est la mort éternelle. Apoc 21: 8

La mort c'est être éloigné de Dieu car la vie c'est être avec Dieu.

La mort éternelle est toujours
comparée à une souffrance qui dure éternellement.
C'est tout à fait ça !
@GRIT a écrit:Jésus et les premiers chrétiens juifs, connaissaient le nom de Dieu (YHWH) écrit dans leurs rouleaux. ILS SAVAIENT AUSSI LE PRONONCER.

Oui mais ils ne le faisaient pas. Je n'imagine pas un juif qui s'interdit de prononcer le nom de Dieu par crainte et va le répéter à des "gentils" pour qu'eux le répètent!!!Ca ne tient pas la route.

@GRIT a écrit:Ce nom ce trouve aussi  sur les vitraux de vos églises sous les formes suivantes : YHWH,  YAHVE ou Yaweh  et Jéhovah .
Ce ne sont pas les TJ qui ont inventé le nom de Dieu : Jéhovah , ce sont vos églises chrétiennes.  

Pour l'orthographe "Jehovah", c'est un moine dominicain dont on s'est ensuite aperçu de l'erreur. Et ces vitraux ne sont pas légions. De toute façon, il n'est pas interdit pour un chrétien de prononcer le nom de Dieu.

Qu'importe l'orthographe , l'important c'est de le prononcer POUR L'INVOQUER . Joël 2: 32 et le connaître : Psaume 83: 18

Selon le pays ou la langue un nom ne s'écrit pas de la même façon et ne se prononce pas non plus de la même façon  : il en est de même pour  le Nom de DIEU : Yahvé ou Jéhovah , on sait que c'est le nom du Dieu de la Bible, des Moïse et de Jésus.

@GRIT a écrit:Joël 3:5 (Jérusalem) "Tous ceux qui invoqueront le nom de Yahvé seront sauvés."  
Paul a repris ce verset ainsi que celui de sophonie 4: 9!
Il le reprend pour le Christ puisque, dans le NT, c'est le Christ qui est appelé Sauveur à moins que tu ne considères pas que le Christ soit notre Sauveur.

Oui, mais nous ne faisons pas un amalgame : Nous attribuons la gloire à  Yahvé par l'intermédiaire de Jésus notre Sauveur.

Yahvé est CELUI QUI A ENVOYE JESUS SUR LA TERRE POUR NOUS SAUVER DU PECHE DE LA MORT ,  MAIS SANS YAHVE , JESUS NE POUVAIT RIEN FAIRE DE SA PROPRE INITIATIVE.  Jean 5: 19 

Notre SAUVEUR EST YAHVE QUI A PRIS L'INITIATIVE D'ENVOYER SON FILS SUR LA TERRE POUR NOUS SAUVER.  Jean 3: 16

Jésus a collaboré avec son PERE Yahvé, pour être note Sauveur en donnant sa vie pour nous.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@GRIT a écrit:Comme tu le dis , Crédo, DANS LE PARADIS LA VIE D'ADAM ETAIT SANS FIN, donc "éternelle" tant qu'il serait OBEISSANT à YAHVE.

La DESOBEISSANCE lui a fait perdre cette vie sans fin" c'est pourquoi Yahvé l'a chassé HORS du paradis pour Y MOURIR.

Es-tu d'accord?

Comme ça, je suis d'accord. Là on parle de la mort physique, bien entendu, que l'on subit tous depuis.

@GRIT a écrit:Si tu Relis les chapitres de 4 à 5: 5, jusqu'à la mort d'Adam, aucun verset ne dit qu'Adam s'est repenti pour avoir le pardon de Yahvé.

Mais ça ne dit pas l'inverse non plus.

@GRIT a écrit:Ce que tu n'arrives pas à comprendre , Crédo, c'est qu'ADAM A PECHE ALORS QU'IL ETAIT PARFAIT.
NOUS, NOUS PECHONS PARCE QUE NOUS SOMMES IMPARFAITS DEPUIS LA NAISSANCE.

Adam n'était pas comme nous mais Dieu, lui, est immuable. Son pardon est offert à tous les hommes qui se repentent, même Adam. La conséquence du péché est la perte de l'éternité afin de ne pas rester éternellement mauvais comme c'est le cas pour l'ange rebelle. Donc c'est Adam qui, le premier, a eu cette possibilité de ne pas rester mauvais éternellement puisqu'il a vécu 930 ans et non éternellement.
La mort physique non souhaitée au départ est une conséquence du péché. Elle n'est pas une condamnation.

@GRIT a écrit:Cela, c'est toi qui le dit ! PAS LA BIBLE.

La Bible n'affirme pas qu'Adam est condamné. Sa condamnation est écrit en toutes lettres dans la Genèse : travail et souffrance. C'est toi qui penses autrement. Moi, je me fie à la Genèse puisqu'elle décrit la période à laquelle a vécu Adam.

@GRIT a écrit:Si Yahvé avait PARDONNE LE PECHE D' ADAM et Eve, Dieu ne les aurait pas chassés du Paradis, IL leur aurait donné une seconde chance en leur permettant de manger les fruits de "l'ARBRE DE VIE." (Le salaire du péché , c'est la mort : Romains 6: 23)

Non. L'arbre de vie représente l'éternité. S'ils en avaient mangé et aient péché, ils seraient restés mauvais pour l'éternité, ce que n'a pas voulu Dieu. En les chassant, Il les sauve.

@GRIT a écrit:Oui, mais nous ne faisons pas un amalgame : Nous attribuons la gloire à Yahvé par l'intermédiaire de Jésus notre Sauveur.

Effectivement toute gloire retourne à Dieu. Mais c'est le Père qui a fait de son Fils notre Sauveur. Donc appeler le Christ Sauveur est conforme à la volonté du Père. Et les premiers chrétiens invoquaient le Christ. C'est écrit dans le NT.

C'est Ananie qui parle au Christ de celui de Saül de Tarse, qui ne s'appelle pas encore Paul:

Ac 9:14- Et il est ici avec pleins pouvoirs des grands prêtres pour enchaîner tous ceux qui invoquent ton nom. " .

Le nom du Christ est bien invoqué.

Voir le profil de l'utilisateur

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Credo a écrit:
@ZANTAFIO a écrit:Je t'avais déjà donné cet argument, mais tu resta silence radio car tu fut incapable d'y répondre, ce qui donc revient à dire que j'ai raison

Je t 'ai déjà donné mille fois le point de vue de l'Eglise. Je t'ai même cité l'extrait du catéchisme de l'Eglise Catholique à ce sujet. Tu insistes, libre à toi. Moi j'ai déjà répondu et je ne cherche pas à convaincre mais à témoigner de ma foi. Pur nous le feu est synonyme de souffrance et un feu qui ne s"éteint pas est donc une souffrance éternelle puisque loin de Dieu pour l'éternité.
Libre à vous de faire passer Dieu pour un sadique et de continuer à croire à ce mensonge de l'enfer de feu !  

@Credo a écrit:si tu lis les évangiles, Jesus ne le prononce pas.
Selon Jean 17:26, Jésus a fait connaître le nom de Dieu à ses disciples, donc il l'a forcément prononcé !  

@Credo a écrit:Notre Créateur a donné son nom : Jehovah ou Yavhé. Mais ce n'est pas parce que tu prononceras son nom cent fois, que tu seras mieux vu qu'un qui ne le prononce pas.
Prononcer le nom divin permet de s'approcher de Dieu et d'entretenir avec Lui des relations personnelles (Jacques 4:7,8).

D'autre part, connaître le nom de Dieu signifie bien plus que connaître le mot "Jéhovah". Cela implique connaître la réputation de Jéhovah Dieu, mais aussi, grâce à la Bible, ses qualités, son dessein et ses activités, notamment ses manières d'agir envers ses serviteurs. Mais ça, la chrétienté ne comprend pas !  

@Credo a écrit:Ce qui compte ce sont nos actes et nos pensées qui doivent nous conduire à être parfait comme notre Père est parfait, du mieux qu'il est possible en ce bas monde.
Et d'avoir une connaissance exacte des Écritures, afin d'être approuvés par Dieu !

Rom. 10:2,3: "Je leur rends témoignage qu'ils ont du zèle pour Dieu, mais non selon la connaissance exacte; ne connaissant pas, en effet, la justice de Dieu, mais cherchant à établir la leur propre, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu."

La chrétienté enseigne "pour doctrines des commandements d'hommes" au lieu de la Parole inspirée de Dieu, et donc sera détruite (Marc 7:6,7; Apo. 21:8) !  

@Credo a écrit:
@ZANTAFIO a écrit:"Depuis, j'utilise le nom Jéhovah, parce qu'en fait c'est le nom qui est le mieux entré dans notre vocabulaire, et on ne pourra pas le remplacer par un autre terme." -Theologie des Alten Testaments, seconde édition (Stuttgart, 1882), p. 143.

Relis bien ce passage : j'utilise le nom Jéhovah, parce qu'en fait c'est le nom qui est le mieux entré dans notre vocabulaire,. Ce nom n'est pas gardé parce que c'est la véritable prononciation mais parce qu'il est bien entré dans le vocabulaire c'est-à-dire qu'il est connu depuis déjà un certain temps et bien connu. Donc on ne peut le remplacer par un autre tout simplement parce qu'on ne peut pas dire à des fidèles qui le connaissent depuis longtemps qu'on s'est trompé sur la prononciation sans que cela porte préjudice à la crédibilité de l'annonce de l'évangile.
Comment pouvons-nous témoigner tout le respect à notre Dieu Créateur qui porte le nom le plus glorieux de l'univers ? Sûrement pas en nous abstenant de prononcer ou d'écrire son nom sous prétexte que nous ignorons exactement comment il se prononçait à l'origine, mais plutôt en utilisant, oralement ou par écrit, la forme courante de ce nom dans notre langue, tout en parlant avec déférence de Celui qui porte ce nom et en nous conduisant de manière à l'honorer !    

@Credo a écrit:
@ZANTAFIO a écrit:Vous n'adorez pas Dieu avec l'esprit et la vérité puisque vous avez besoin d'images afin de rendre un culte à Dieu. Vous vous fiez en réalité à ce que vous voyez de vos yeux physiques ! Et vous dites adorer Dieu ? Quelle bonne blague !!

On ne représente pas Dieu et on n'a pas besoin d'images ou de quoi que ce soit d'autres pour prier Dieu.
Je parle d'images figurées dans les Églises ! Par conséquent, vous n'adorez pas Dieu dans l'esprit et la vérité !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

Credo 


Averti
Averti
@ZANTAFIO a écrit:Selon Jean 17:26, Jésus a fait connaître le nom de Dieu à ses disciples, donc il l'a forcément prononcé !  

Ce qu'a fait connaître Jesus est ceci : "quand vous priez dites Notre Père". Car je te rappelle que tout le monde connait le nom de Dieu depuis Moïse donc ce n'est certainement pas Jesus, 800 ans plus tard, qui Le leur fait connaître !

@ZANTAFIO a écrit: Cela implique connaître la réputation de Jéhovah Dieu, mais aussi, grâce à la Bible, ses qualités, son dessein et ses activités, notamment ses manières d'agir envers ses serviteurs. Mais ça, la chrétienté ne comprend pas !  

Tout ça on le comprend sans avoir besoin de prononcer un nom mais en écoutant le Christ :
 JN1,19  Personne n'a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître.

@ZANTAFIO a écrit:Comment pouvons-nous témoigner tout le respect à notre Dieu Créateur qui porte le nom le plus glorieux de l'univers ?

Mt 5:48- Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait.

@ZANTAFIO a écrit:Je parle d'images figurées dans les Églises ! Par conséquent, vous n'adorez pas Dieu dans l'esprit et la vérité !

Ce sont des statues. On n'adore pas les statues mais Dieu. La messe est dédiée à Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Credo a écrit:je te rappelle que tout le monde connait le nom de Dieu depuis Moïse donc ce n'est certainement pas Jesus, 800 ans plus tard, qui Le leur fait connaître !
Jésus a fait connaître le nom de son Père à ses disciples en leur ayant enseigné ce que ce nom représente, autrement dit les qualités impressionnantes de Dieu et la façon dont il traite les humains !-Ex. 34:5-7.

@Credo a écrit:
@ZANTAFIO a écrit: Cela implique connaître la réputation de Jéhovah Dieu, mais aussi, grâce à la Bible, ses qualités, son dessein et ses activités, notamment ses manières d'agir envers ses serviteurs. Mais ça, la chrétienté ne comprend pas !

Tout ça on le comprend sans avoir besoin de prononcer un nom
Donc pour vous, prononcer le nom de Dieu n'est pas important. Il ne signifie rien, vous n'en avez rien à foutre ! Là c'est grave !!  

@Credo a écrit:
@ZANTAFIO a écrit:Je parle d'images figurées dans les Églises ! Par conséquent, vous n'adorez pas Dieu dans l'esprit et la vérité !

Ce sont des statues. On n'adore pas les statues mais Dieu. La messe est dédiée à Dieu.
Vous êtes en vérité des idolâtres, puisque vous adorez Dieu par l'entremise de statues !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

GRIT 


Averti
Averti
@Credo a écrit:
@GRIT a écrit:Si tu Relis les chapitres de 4 à 5: 5, jusqu'à la mort d'Adam, aucun verset ne dit qu'Adam s'est repenti pour avoir le pardon de Yahvé.

Mais ça ne dit pas l'inverse non plus.

C'est pourquoi il faut tenir compte du CONTEXTE.
@GRIT a écrit:Ce que tu n'arrives pas à comprendre , Crédo, c'est qu'ADAM A PECHE ALORS QU'IL ETAIT PARFAIT.
NOUS, NOUS PECHONS PARCE QUE NOUS SOMMES IMPARFAITS DEPUIS LA NAISSANCE.

Adam n'était pas comme nous mais Dieu, lui, est immuable. Son pardon est offert à tous les hommes qui se repentent, même Adam. La conséquence du péché est la perte de l'éternité afin de ne pas rester éternellement mauvais comme c'est le cas pour l'ange rebelle. Donc c'est Adam qui, le premier,  a eu cette possibilité de ne pas rester mauvais éternellement puisqu'il a vécu 930 ans et non éternellement.
La mort physique non souhaitée au départ est une conséquence du péché. Elle n'est pas une condamnation.

Le CONTEXTE nous fait comprendre ce qu'est la VRAIE JUSTICE DE DIEU.
Exode 34: 6, 7 dit ceci : "Jéhovah , Jéhovah, Dieu MISERICORDIEUX ET COMPATISSANT, LENT A LA COLERE ET ABONDANT EN BONTE DE COEUR et en vérité, conservant la bonté de coeur à des milliers , PARDONNANT LA FAUTE ET LA TRANSGRESSION ET LE PECHE,  MAIS EN AUCUN CAS IL N'ACCORDERA L'EXEMPTION DE PUNITION, FAISANT VENIR LA PUNITION pour la faute des pères sur les fils et sur les petits-fils , sur la troisième et la quatrième génération."

Tu dis que Dieu est "
IMMUABLE", ce qui signifie que Dieu ne change pas ses normes de justice, n'est-ce pas ?  Et en cela tu dis vrai,  c'est pourquoi ce principe contenu en Exode est VALABLE aussi pour Adam.

La PUNITION pour Adam, pour son péché était LA MORT.

Alors que Dieu lui avait accordé la vie éternelle dans le PARADIS Adam l'a perdu  DANS LE PARADIS.

Maintenant suit le raisonnement suivant en tenant compte que dans le PARADID, SEULS SONT CONCERNES ADAM ET EVE  et pas nous :  

Dans le paradis , tout était parfait (le péché n'existait pas). Donc, pas de "rachat" pour le péché puisqu'il n'existait pas.

C'est pourquoi, dans le paradis où tout était PARFAIT, Jéhovah à mis devant Adam " (pas nous) la "vie ou la mort" représenté par "l'arbre de la connaissance du bon et du mauvais" (Genèse 2: 17)

Puisque le rachat n'avait pas lieu d'être, on peut dire
qu'ADAM DANS LE PARADIS AVAIT DEVANT LUI LA VIE ETERNELLE OU LA MORT ETERNELLE.

Sa désobéissance , DANS LE PARADIS PARFAIT, lui a valu la "MORT"  sans  RACHAT, c'est-à-dire la MORT ETERNELLE.

Dieu n'est pas un homme pour revenir sur ses paroles et sur sa justice , sa parole tient jusqu'à des temps indéfinis .

@GRIT a écrit:Cela, c'est toi qui le dit !  PAS LA BIBLE.  

La Bible n'affirme pas qu'Adam est condamné. Sa condamnation est écrit en toutes lettres dans la Genèse : travail et souffrance.
Tu oublies le retour à la poussière, c'est-à-dire la mort .

1) Avant sa création  Adam
n'existait pas,  le néant.

2) Dieu l'a tiré de la poussière pour le façonner et lui donner la vie "éternelle" dans un paradis parfait.

3) Après son péché , Dieu lui a dit qu'il retournerait DANS LA POUSSIERE D'OU IL A ETE TIRE, DONC DU NEANT.  La non-existence.

Le NEANT étant la NON-EXISTENCE CELA SIGNIFIE QU'ADAM, après son péché est redevenu POUSSIERE A JAMAIS DANS LA MORT ETERNELLE.
(puisque le rachat par le sacrifice de Jésus n'était pas prévu pour lui)

Hors du paradis, Dieu lui a laissé  un sursis de 930 ans afin que son dessin originel s'accomplisse :  Adam et Eve devait "devaient devenir nombreux" pour cela ils devaient procréer. Genèse 1: 28.
Dieu n'a pas changer sa parole à cause du péché d'Adam et Eve , ce qu'il a dit devait s'accomplir!  Mais la sentence de MORT , elle aussi devait s'accomplir comme il l'avait dit : retour au néant.


Les seuls a bénéficier du rachat par la mort de Jésus sont les descendants INNOCENTS, d'Adam, NES HORS DU PARADIS, en commençant par Abel.

@GRIT a écrit:Si Yahvé avait PARDONNE LE PECHE D' ADAM et Eve,  Dieu ne les aurait pas chassés du Paradis, IL leur aurait donné une seconde chance en leur  permettant de manger les fruits de "l'ARBRE DE VIE." (Le salaire du péché , c'est la mort : Romains 6: 23)

Non. L'arbre de vie représente l'éternité. S'ils en avaient mangé et aient péché, ils seraient restés mauvais pour l'éternité, ce que n'a pas voulu Dieu. En les chassant, Il les sauve.

Non, Il ne les sauve pas , IL LES CONDAMNE.  
C'est pour cela que Jéhovah les a chassé , en mettant 2 anges  avec leurs épés qui tournoyaient devant l'entrée du paradis,  pour les empêcher d'avoir accès à l'arbre de vie.
(Genèse 3: 24)

Bonne fin de semaine  JL

PS: la météo n'est pas favorable en ce moment chez vous !  Comment ça va ?


Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@GRIT a écrit:La PUNITION pour Adam, pour son péché était LA MORT.

Non. La punition c'est à partir de Gen 3,14 jusqu'à Gen 3,19. Elle commence par le serpent, la femme puis l'homme. Chacun la sienne. La mort est la conséquence de la désobeissance et non la punition. C'est comme si tu dis à ton enfant "ne joue pas avec les allumettes sinon tu te brûleras" La brûlure est une conséquence mais la punition s'il désobéit sera "tu es privé de x ou x chose". Il ne faut pas mélanger les deux. La mort est la conséquence du péché de désobeissance.

@GRIT a écrit:Sa désobéissance , DANS LE PARADIS PARFAIT, lui a valu la "MORT" sans RACHAT, c'est-à-dire la MORT ETERNELLE.

Il n'est aucunement question de mort éternelle mais de mort physique. Sa vie était éternelle au paradis,. En dehors du paradis,elle a eu une limite, 930 ans, limite rendu effective par la mort physique., mort que tous nous connaissons depuis.

@GRIT a écrit:Les seuls a bénéficier du rachat par la mort de Jésus sont les descendants INNOCENTS, d'Adam, NES HORS DU PARADIS, en commençant par Abel.

Non. Il est venu pour toute l'humanité et l'humanité commence par Adam. Il n'est aucunement dit nulle part qu'Adam est condamné à la mort éternelle. Adam n'a pas connu la Loi donc il ne sera pas jugé selon la loi.

On peut considérer qu'Adam et Eve, après avoir chuté, ont reconnu leur faute puisque leurs yeux s'ouvrirent. Ils ont alors craint Dieu puisqu'ils se sont cachés. La crainte de Dieu est le début de la sagesse dit Prov. 1,7. Adam a appelé sa femme Eve car elle est la mère de tous les vivants avant même d'avoir une descendance, ce qui est une preuve de foi en la parole de Dieu qui lui promet une descendance. La réponse de Dieu c'est de les couvrir. C'est un acte de miséricorde. Lorsqu'elle enfante pour la première fois, elle considère que c'est un don de Dieu (Gen 4,1). Elle a donc une reconnaissance envers Dieu. Elle se retrouve avec un enfant tué et un autre assassin. Elle considère à nouveau avoir reçu un don de Dieu quand elle enfante Seth. '(Gen 4,25).
Alors si on épluche correctement l'histoire d'Adam et Eve, on s'aperçoit qu'ils reconnaissent leur faute et s'amendent. Ils ont la crainte de Dieu, lui font confiance dans sa promesse de descendance et considèrent chaque naissance comme un don de Dieu.

@GRIT a écrit:Non, Il ne les sauve pas , IL LES CONDAMNE.
C'est pour cela que Jéhovah les a chassé , en mettant 2 anges avec leurs épés qui tournoyaient devant l'entrée du paradis, pour les empêcher d'avoir accès à l'arbre de vie. (Genèse 3: 24)

En leur ôtant l'éternité, Il les empêche d'être éternellement mauvais. Moi je vois plutôt ça comme une oeuvre de miséricorde dont n'a d'ailleurs pas bénéficié l'ange puisque,lui, ne peut pas revenir en arrière sur son choix alors que l'homme oui tant qu'il est vivant sur cette terre. Même le sang du Christ ne sauve pas l'ange rebelle car il est devenu mauvais pour l'éternité. Alors réfléchis que si l'homme était resté éternellement mauvais, notre fin aurait été celle de l'ange : mort éternelle automatique.

question météo, on patauge. Mais heureusement pas de rivière ici. J'espère que toi aussi tu n'as pas de rivière. Quand on voit ce qui se passe à la télé...je ne vais pas me plaindre même si une partie de mon terrain c'est de la bouillasse !!

Bon week end à toi également.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@ZANTAFIO a écrit:Jésus a fait connaître le nom de son Père à ses disciples
Les premiers disciples sont juifs. Ca fait 800 ans qu'ils connaissent le nom de Dieu et que les psaumes déclament la grandeur de Dieu.

@ZANTAFIO a écrit:Donc pour vous, prononcer le nom de Dieu n'est pas important. Il ne signifie rien, vous n'en avez rien à foutre ! Là c'est grave !!  

Cite-moi une seule phrase du Christ où il parle de Yavhé. Tu n'en trouveras aucune par qu'on appelle pas son père par son nom. On lui dit "Père" ou "Papa" et quand on parle de lui aux autres on dit "mon père". Donc comme notre Dieu est notre Père, quand on lui parle on dit "Père" et quand on parle de Lui on dit "mon Dieu" ou "Dieu".

Quand Dieu a donné son nom, il a donné une marque de confiance à son peuple. Il s'est rapproché de lui. Mais quand Dieu nous demande, par la bouche du Christ et par l'Esprit Saint qui est en nous, de l'appeler "Père", c'est qu'Il nous considère comme ses enfants et nous fait entrer dans sa famille.  Alors il n'est pas interdit de l'appeler par son nom, puisqu'Il l'a Lui-même donné,  mais ce n'est pas ce qu'Il demande à ceux dont Il fait ses fils adoptifs.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
@Credo a écrit:
Cite-moi une seule phrase du Christ où il parle de Yavhé. Tu n'en trouveras aucune par qu'on appelle pas son père par son nom. On lui dit "Père" ou "Papa" et quand on parle de lui aux autres on dit "mon père". Donc comme notre Dieu est notre Père, quand on lui parle on dit "Père" et quand on parle de Lui on dit "mon Dieu" ou "Dieu".

Cela ne veut pas dire qu'il ne connaissait pas le Nom de YAHVE !

Tu connais bien le nom de ton père et de ton grand'père , même si tu les appelles "papa" ou "pépé", tout comme  tes enfants et ta famille connaissent aussi leur nom personnel.
Tu n'as qu'un père, pas 36,  et tu connais bien son nom. IL N'EST PAS TOUJOURS  NECESSAIRE DE L'APPELER PAR SON NOM. 

IL EN EST DE MÊME POUR DIEU.  Quand je dit 'Dieu' ou "Père céleste" , je pense AUTOMATIQUEMENT A JEHOVAH (Yahvé) , pas à Jésus.  Je fais la distinction entre le Père Jéhovah et le le Fils Jésus qui sont 2 personnes bien distinctes.

Quand Jésus apprend à ses disciples à prier "le Père" céleste, (Matthieu 6: 9), ils savaient, TOUS, de qui il s'agissait = de YAHVE.  Ils n'avaient pas besoin de qu'on le précise par son nom personnel : ils savaient que SEUL VRAI DIEU, LE PERE EST YAHVE (ou JEHOVAH) CAR LEURS LIVRES SAINTS LE MENTIONNAIENT PRES DE 7000 FOIS.  
TOUT ISRAÊL CONNAISSAIENT CE NOM ET PAS SEULEMENT EUX mais aussi,  les nations païennes environnantes le connaissaient aussi.


Exode 5: 2 (Jérusalem) "Pharaon répondit (à Moïse et Aaron) "Qui est YAHVE, à qui je devrais obéir en laissant laissé partir Israël"

Le Dieu d'Israël n'était pas le Dieu de Pharaon , ce qui ne l'empêchait pas de connaitre son nom personnel : YAHVE,  par l'intermédiaire du peuple Juif esclave en Egypte et par extension , par beaucoup d'Epgyptiens qui les cotoyaient
Si Pharaon a connu le nom de YAHVE, il est logique de penser que le peuple de Dieu , ISRAËL, le connaissait d'autant plus.

Trouver, AUJOURD'HUI,  des arguments pour enterrer le Nom DE DIEU aux oubliettes est une ruse de Satan et de ceux qui sont sous sa coupe.

Quand Dieu a donné son nom, il a donné une marque de confiance à son peuple. Il s'est rapproché de lui. Mais quand Dieu nous demande, par la bouche du Christ et par l'Esprit Saint qui est en nous, de l'appeler "Père", c'est qu'Il nous considère comme ses enfants et nous fait entrer dans sa famille.  Alors il n'est pas interdit de l'appeler par son nom, puisqu'Il l'a Lui-même donné,  mais ce n'est pas ce qu'Il demande à ceux dont Il fait ses fils adoptifs.

TOUT A FAIT D'ACCORD AVEC CE QUE DIT LA BIBLE MAIS EN L'APPELANT PAR SON NOM PERSONNEL , YAHVE,  NOUS NOUS DISTINGUONS DES FAUX CHRETIENS .

(Jérusalem): Actes 15: 14 "Dieu (Yahvé) a pris soin de tiré d'entre les païens UN PEUPLE POUR SON NOM." 15) "Ce qui concorde avec les PROPHETES. Puisqu'il est ECRIT en AMOS 9:11 à 12 (voir note)
Actes 15: 16 à 18 "Après cela  je reviendrai et je relèverai la tente de David qui est tombée ;  je relèverai ses ruines et je la redresserai, afin que le reste des hommes cherche le SEIGNEUR  (Yahvé) , ainsi que TOUTES LES NATIONS QUI ONT ETE CONSACREES  A MON NOM , DIT LE SEIGNEUR  (Yahvé) qui a fait connaîtres ces choses depuis des siècles."

Amos 9: 11, 12 "En ce jour-là , je relèverai la hutte de David, j'en réparerai les brèches, j'en relèverai les ruines, je la rebâtirai telle qu'aux jours d'autrefois, afin qu'ils conquièrent ce qui qui reste d'Edom et toutes les nations qui m'ont appartenu, ORACLE DE YAHVE, QUI ACCOMPLIRA CELA.'  

Compare avec notre traduction:

(MN) Actes 15: 14 à 17 "Syméon a raconté minutieusement comment Dieu, pour la première fois, s'est occupé des nations pour tirer d'entre-elles un peuple pour son nom.
Et cela s'accorde avec les Prophètes , comme c'est écrit : 'après ces choses , je reviendrai et je rebâtirai la hutte de David qui est tombée ; et je rebâtirai ses ruines et je la redresserai, afin que ceux qui restent des hommes cherchent réellement Jéhovah, afin que des gens de toutes les nations , gens qui sont appelés de mon NOM , dit JEHOVAH, qui fait ces choses connues depuis les temps anciens."

Amos 9: 11, 12 "En ce jour-là, je relèverai la hutte de David qui est tombée ; oui, je réparerai leurs brèches. Et ses ruines , je les relèverai ; oui , je la rebâtirai comme aux jours d'autrefois, afin qu'ils prennent possession de ce qui reste d'Edom, et sur toutes les nations sur lesquelles a été invoquer mon Nom, c'est là ce que déclare Jéhovah, qui fait cela."


Le peuple de Dieu, d'hier et d'aujourd'hui  DOIVENT "INVOQUER' le nom de Yahvé et ils  DOIVENT l'invoquer A JAMAIS :

Psaume 145: 18 0 20 (Jérusalem)
"Proche est Yahvé de ceux qui l'invoquent , de tous ceux qui l'invoquent avec vérité." .  Le plaisir de ceux qui le craignent , il le fait, Yahvé GARDE TOUS CEUX QUI L'AIMENT,  Yahvé GARDE TOUS CEUX QUI L'AIMENT, ET TOUS LES IMPIES, IL LES DETRUIRA".

Crédo, lis bien ce qui est ECRIT dans ta Bible , et INVOQUE le nom de Yahvé avec ceux qui l'invoque avec VERITE et ne te laisse pas leurrer  par le mensonge de Satan comme il a leurré Eve .

Yahvé te bénira si tu le reconnait comme le Seul vrai Dieu Tout-Puissant, Celui qui donne la vie à ses fidèles et la mort à ceux qui le renient.
Lis ce qui est arrivé à Israël pour avoir renié Yahvé en Jérémie 5: 12 à 15.

Son Fils , Jésus est descendu des cieux pour remettre les choses en ordre, en  étant le Chemin pour venir vers Yahvé pour être sauvé.
Jean 14: 6 (Jérusalem) "Je suis le Chemin , la Vérité, ET LA VIE.  NUL NE VIENT AU PERE (Yahvé) que par MOI."

Cela signifie aussi, que prendre Jésus comme le seul "sauveur" est un mensonge.   Yahvé est le SEUL VRAI SAUVEUR  qui a ENVOYE son Fils en sacrifice comme le seul MOYEN de sauver l'humanité. (Jean 3: 16)

Je te laisse pour aujourd'hui, à plus !   JL


































































Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@GRIT a écrit:Cela ne veut pas dire qu'il ne connaissait pas le Nom de YAHVE !

Avant de répondre à la va-vite, tu aurais mieux dû lire la réponse faite à Zantafio qui est celle-ci :
". Ca fait 800 ans qu'ils connaissent le nom de Dieu et que les psaumes déclament la grandeur de Dieu."


@GRIT a écrit:Le peuple de Dieu, d'hier et d'aujourd'hui  DOIVENT "INVOQUER' le nom de Yahvé et ils  DOIVENT l'invoquer A JAMAIS :

Alors pourquoi, quand les apôtres demandent comment prier Dieu, sa réponse est celle-ci :
Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux! ?
Pourquoi quand Jésus prie Dieu, il ne dit pas Yavhé ou Jehovah ?
Pourquoi quand Jésus parle de Dieu, il n'emploie pas son Nom ?
Parce qu'on n'appelle pas son père par son nom. Appeler Dieu"Père" c'est infiniment plus que l'appeler par son  nom. C'est devenir enfants de Dieu, Fils adoptifs du Père par son Fils.

Quand on te dit d'invoquer le nom de Dieu cela signifie d'invoquer Dieu Lui-même. Un nom renvoie à la personne, il désigne une personne et c'est cette personne, en l'occurence,  le Nom renvoie vers Dieu le Père, qui reçoit toute gloire.  Le Christ ne dit-il pas Lui-même :
Mt 7:21- " Ce n'est pas en me disant : "Seigneur, Seigneur", qu'on entrera dans le Royaume des Cieux, mais c'est en faisant la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

Faire la volonté du Père en suivant le Christ : voilà qui rend gloire à Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
@Credo a écrit:
@GRIT a écrit:Cela ne veut pas dire qu'il ne connaissait pas le Nom de YAHVE !

Avant de répondre à la va-vite, tu aurais mieux dû lire la réponse faite à Zantafio qui est celle-ci :
". Ca fait 800 ans qu'ils connaissent le nom de Dieu et que les psaumes déclament la grandeur de Dieu."

J'ai bien lu la réponse que tu as faite à Zantafio, mais cela ne fait pas que 800 ans que le Nom de Dieu était connu  mais près de 4000 ans , car Adam et Eve CONNAISSAIENT DEJA LE NOM DE DIEU :  Genèse 4: 1  "J'ai acquis un homme de par YAHVE" (Jérusalem)


@GRIT a écrit:Le peuple de Dieu, d'hier et d'aujourd'hui  DOIVENT "INVOQUER' le nom de Yahvé et ils  DOIVENT l'invoquer A JAMAIS :

Alors pourquoi, quand les apôtres demandent comment prier Dieu, sa réponse est celle-ci :
Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux! ?

Jésus donne un exemple de prière à ses apôtre leur indiquant par ordre de priorité, les choses que l'on doit demander à Dieu.
En premier lieu : les choses spirituelles.

1) -Sanctifier le nom de Dieu , YAHVE
2) -Prier pour que son royaume vienne et,
3)-Que sa volonté se fasse sur la terre comme au ciel

Ensuite pour nos besoins personnels :

4)-Qu'Il pourvoit à notre pain quotidien
5)- Qu'Il pardonne nos péchés comme nous pardonnons nous aussi à ceux qui nous ont offensé
6)-Qu'Il nous protège de la tentation et des pièges de Satan.

Et ne pas répéter comme des perroquets, des prières apprises par coeur, qui ne viennent pas du coeur comme Jésus le dit dans le verset précédent en :

Matthieu 6: 7
 "Mais quand vous priez, NE REDITES PAS TOUJOURS LES MÊMES CHOSES , comme le font les gens des nations, car ils pensent qu'ils seront entendus parce qu'ils parlent beaucoup".


Pourquoi quand Jésus prie Dieu, il ne dit pas Yavhé ou Jehovah ?
Pourquoi quand Jésus parle de Dieu, il n'emploie pas son Nom ?
Parce qu'on n'appelle pas son père par son nom.

Appeler Dieu"Père" c'est infiniment plus que l'appeler par son  nom. C'est devenir enfants de Dieu, Fils adoptifs du Père par son Fils.

Comme je te l'ai expliqué, Crédo,  LE FAIT DE NE PAS PRONONCER LE NOM DE DIEU A TOUT BOUT DE CHAMP,  CELA NE SIGNIFIE PAS QUE L'ON NE LE CONNAÎT PAS ET QUE L'ON NE LE PRONONCE JAMAIS.

Quand on te dit d'invoquer le nom de Dieu cela signifie d'invoquer Dieu Lui-même. Un nom renvoie à la personne, il désigne une personne et c'est cette personne, en l'occurence,  le Nom renvoie vers Dieu le Père, qui reçoit toute gloire.  Le Christ ne dit-il pas Lui-même :

Je complète ta phrase:
Comme tu le dis,  "le Nom renvoie vers Dieu le Père" , dont le NOM EST YAHVE OU JEHOVAH.

Est-ce que cela te coûte de l'écrire ou de le dire ?  

Isaïe 42: 8 (Jérusalem) "MOI, dont le nom est YAHVE , je ne cèderai pas ma gloire à un autre , ni mon honneur aux idoles."

Sais-tu que dans la Bible, Satan n'a jamais prononcé le nom de Dieu ?  
Les églises font de même en le supprimant de leurs Bibles et en refusant de le prononcer  ALORS QU'ELLES LE CONNAISSENT. 


Mt 7:21- " Ce n'est pas en me disant : "Seigneur, Seigneur", qu'on entrera dans le Royaume des Cieux, mais c'est en faisant la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

La volonté du Père est que "L'ON SACHE , que LUI, dont le NOM est YAHVE, il est LUI SEUL, le TRES-HAUT SUR TOUTE LA TERRE."  (Psaume 83: 18)

Faire la volonté du Père en suivant le Christ : voilà qui rend gloire à Dieu. YAHVE.


D'accord !  Si on INTEGRE le Nom Yahvé dans son vocabulaire comme le fait la Bible.


A +  JL

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@GRIT a écrit:J'ai bien lu la réponse que tu as faite à Zantafio, mais cela ne fait pas que 800 ans que le Nom de Dieu était connu  mais près de 4000 ans , car Adam et Eve CONNAISSAIENT DEJA LE NOM DE DIEU :  Genèse 4: 1  "J'ai acquis un homme de par YAHVE" (Jérusalem)

La Bible nous dit qu'il a été donné à Moïse. Mais les textes qui composent, entre autre, la Genèse sont des récits de tradition orale. Ils ont été mis par écrit aux environs du temps du Roi David d'où l'on rencontre le nom Yavhé, le scribe connaissant le Nom l'a automatiquement écrit à la place d'Adonaï, par exemple.

@GRIT a écrit:Jésus donne un exemple de prière à ses apôtre leur indiquant par ordre de priorité, les choses que l'on doit demander à Dieu.
En premier lieu : les choses spirituelles.

1) -Sanctifier le nom de Dieu , YAHVE
2) -Prier pour que son royaume vienne et,
3)-Que sa volonté se fasse sur la terre comme au ciel

Ensuite pour nos besoins personnels :

4)-Qu'Il pourvoit à notre pain quotidien
5)- Qu'Il pardonne nos péchés comme nous pardonnons nous aussi à ceux qui nous ont offensé
6)-Qu'Il nous protège de la tentation et des pièges de Satan.

Tu pourras dire ce que tu veux, même si tu penses que c'est juste un exemple, il n'use pas du, Nom.

@GRIT a écrit:Est-ce que cela te coûte de l'écrire ou de le dire ?  

Ce n'est pas une histoire de couter ou pas couter. Le chrétien est l'unique croyant qui peut appeler Dieu "Père". Dieu nous propose une relation filiale comme celle qu'Il entretient avec son Fils. Continuer à utiliser le Nom, c'est ne pas comprendre cette filiation offerte par Dieu à ceux qui suivent son Fils.

On n'appelle jamais son père par son nom. Regarde le Christ : Il ne l'appelle jamais par son nom. Il te dit "lorsque vous priez dites Notre Père", l'Esprit Saint qui est en nous nous pousse à dire "Abba". Tout nous conduit à une relation filiale avec Dieu. C'est cette filiation qui fait qu'on ne prononce pas le Nom, par imitation du Christ qui ne le prononce pas non plus. Vous n'avez pas conscience de cette relation particulière offerte par le Père.

@GRIT a écrit:Les églises font de même en le supprimant de leurs Bibles

La Bible contient l'AT et dans l'AT il s'y trouve.


@GRIT a écrit:Si on INTEGRE le Nom Yahvé dans son vocabulaire comme le fait la Bible.

Primo ; le Christ ne le fait pas. Cite moi une seule phrase où il appelle son Père par son Nom.
Segundo : ce sont nos actions qui rendent gloire au Père et non la prononciation de son Nom. Le Christ le dit dans Mat 7,21 : pour entrer dans les cieux, il faut faire la volonté du Père et la volonté du Père c'est de suivre le Christ et le Christ n'utilise jamais le Nom, même au mont des Oliviers ou encore au moment de monter vers le Père.

Et je te prie de croire que même lorsqu'on prie directement Dieu, par son Fils, sans le nommer, Il nous écoute et nous exauce s'Il pense que ce que nous demandons est bon pour nous ou pour autrui. Parce que nous sommes ses enfants.

Voir le profil de l'utilisateur

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Credo a écrit:comme notre Dieu est notre Père, quand on lui parle on dit "Père" et quand on parle de Lui on dit "mon Dieu" ou "Dieu".

Quand Dieu a donné son nom, il a donné une marque de confiance à son peuple. Il s'est rapproché de lui. Mais quand Dieu nous demande, par la bouche du Christ et par l'Esprit Saint qui est en nous, de l'appeler "Père", c'est qu'Il nous considère comme ses enfants et nous fait entrer dans sa famille. Alors il n'est pas interdit de l'appeler par son nom, puisqu'Il l'a Lui-même donné, mais ce n'est pas ce qu'Il demande à ceux dont Il fait ses fils adoptifs.
Jésus a encouragé ses disciples à s'adresser à Jéhovah en l'appelant "notre Père dans les cieux".(Mat. 6:9.) Selon un bibliste, que Jésus ait parlé l'araméen ou une forme d'hébreu populaire, le mot qu'il a utilisé pour "Père" tenait du langage affectueux des petits enfants, c'était ' un terme d'enfant '.

Appeler Jéhovah Dieu "notre Père" témoigne que nous avons des relations chaleureuses et confiantes avec Lui. Donc nous pouvons nous adresser à Jéhovah, au nom de Jésus, et bien sûr l'appeler "notre Père".(Jean 14:6.)

Cependant, la première requête donne la priorité au plus important: "Que ton nom soit sanctifié."(Mat. 6:9).

La sanctification du nom de Jéhovah devrait compter le plus pour nous, car nous aimons Jéhovah Dieu, et l'opprobre qui a été jeté sur son nom nous révolte !

En priant pour que le nom de Jéhovah soit sanctifié, nous prenons position sur la question de la souveraineté universelle: nous soutenons résolument Dieu dans son droit de gouverner l'univers. Jéhovah veut que l'univers soit peuplé de créatures intelligentes qui se soumettent à sa juste souveraineté de plein gré, avec joie et parce qu'elles l'aiment, Lui et tout ce que Son nom représente (1 Chron. 29:10-13; Ps. 8: 1; 148:13).

Le fait d'aimer son saint nom nous aide à ne pas faire quoi que ce soit qui puisse le salir (Ezéch. 36:20,21; Rom. 2:21-24) !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

Credo 


Averti
Averti
@ZANTAFIO a écrit:La sanctification du nom de Jéhovah devrait compter le plus pour nous, car nous aimons Jéhovah Dieu, et l'opprobre qui a été jeté sur son nom nous révolte !

Il n'y a pas d'opprobre. Comme je te l'ai dit, il n'est pas interdit de le prononcer mais, imitant le Christ, nous n'avons pas pour habitude de le prononcer. Comme tu le dis si bien dans ton message : "Appeler Jéhovah Dieu "notre Père" témoigne que nous avons des relations chaleureuses et confiantes avec Lui.".Et on appelle jamais son père par son nom, aussi le Fils et les fils adoptifs que nous sommes n'avons pas l'habitude d'appeler Dieu par son Nom.

Mais sanctifier le Nom de Dieu c'est sanctifier Dieu et sanctifier Dieu c'est faire sa volonté en suivant le Christ.  Aussi combien même tu ne prononcerais jamais le Nom, si tu suis l'enseignement du Christ, tu rends gloire à Dieu.
Pense à un enfant. Quand il se comporte bien, son père en est fier. Quand il agit mal, son père en a honte. Dieu est notre Père. Si nous suivons sa volonté, Dieu en est glorifié. Si nous ne suivons pas sa volonté et persistons dans cette voie, Il nous dira qu'Il ne nous connait pas
(Mt 7,23)

@ZANTAFIO a écrit:Le fait d'aimer son saint nom nous aide à ne pas faire quoi que ce soit qui puisse le salir (Ezéch. 36:20,21; Rom. 2:21-24) !

Quand on dit que le nom de Dieu est blasphémé, ça signifie que Dieu est blasphémé car le Nom renvoie vers Celui qui le porte. Le Nom de Dieu est grand car Dieu est grand. Le Nom de Dieu est au-dessus de tous les autres noms car Dieu, en tant que notre Créateur, est au-dessus de toute créature. C'est Dieu Lui-même qui transfère sa grandeur à son Nom et pas l'inverse. Aussi quand tu blasphèmes le Nom de Dieu, ce n'est pas simplement un Nom que tu blasphèmes, mais  Dieu Lui-même et c'est pourquoi c'est grave.

J'aimais beaucoup mon père et je ne l'ai jamais appelé, même si je le connaissais,  par son prénom. L'amour c'est à la personne qu'on le porte Donc même si tu ne prononces pas son nom, ça n'empêche pas l'amour et la confiance. Donc, à l'imitation du Christ, nous ne le prononçons pas mais L'aimons comme des enfants aiment leur père.

Voir le profil de l'utilisateur

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Credo a écrit:
@ZANTAFIO a écrit:La sanctification du nom de Jéhovah devrait compter le plus pour nous, car nous aimons Jéhovah Dieu, et l'opprobre qui a été jeté sur son nom nous révolte !

Il n'y a pas d'opprobre./!\
C'est l'hôpital qui se fout de la charité !

Les chefs religieux de la chrétienté jettent l'opprobre sur Dieu en raison de leur hypocrisie et des scandales auxquels ils sont mêlés (Rom. 2:21-24). De plus, ils font tout pour dissimuler le nom personnel de Dieu, allant jusqu'à le supprimer de leurs traductions de la Bible ! Ils empêchent ainsi beaucoup de gens de s'approcher de Dieu et d'entretenir avec Lui des relations personnelles (Jacq. 4:7,8). Donc cesses de mentir !

@Credo a écrit:imitant le Christ, nous n'avons pas pour habitude de le prononcer.
Donc vous n'imitez pas le Christ !

@Credo a écrit:Mais sanctifier le Nom de Dieu c'est sanctifier Dieu et sanctifier Dieu c'est faire sa volonté en suivant le Christ.
Sanctifier le nom de Dieu, c'est employer Son nom quand nous le prions, quand nous parlons de Lui et quand nous le louons en public !  

@Credo a écrit:à l'imitation du Christ, nous ne le prononçons pas mais L'aimons comme des enfants aiment leur père.
Jésus tenait le nom divin en très haute estime, il lui a accordé la priorité dans le Notre Père (Mat. 6:9). En outre, Jésus Christ a forcément prononcé le nom divin puisqu'il l'a fait connaître aux hommes, simple bon sens (Jean 17:6,26). Mais tu continues à faire l'autruche !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

Credo 


Averti
Averti
@ Zantafio

Tout comme notre père terrestre est fier de nous lorsque nous nous comportons bien, notre Père céleste se trouve glorifié par l'attitude sainte de ses enfants.

Aussi tous vos discours n'y changeront rien : le Christ ne prononce jamais, dans aucun de ces discours ou prière, le nom "Jehovah" que, d'après vous, il faut absolument prononcer sous peine de déplaire à Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
@Credo a écrit:


La Bible nous dit qu'il a été donné à Moïse

Jéhovah a donné à Moïse la signification de son Nom qui veut dire : "JE FAIS DEVENIR" (ce que je veux ou moment voulu par Moi.)

Jéhovah à donné à Moïse la signification de ce que "son Nom allait faire devenir" DANS LEUR DELIVRANCE de l'esclavage en Egypte.
 
Jéhovah allait se montrer sous un jour nouveau , à la face de l'Egypte par l'envoi des 10 plaies, et pour son peuple, en devenant leur SAUVEUR.

Exode 6: 1 "Alors Jéhovah dit à Moïse : "Maintenant tu vas voir CE QUE JE FERAI A PHARAON, car à cause d'une main forte il les renverra et à cause d'une main forte il les chassera de son pays"
6) "C'est pourquoi dit aux fils d'Israël : Je suis JEHOVAH , ET JE VOUS FERAI VRAIMENT SORTIR DE DESSOUS LES FARDEAUX DE DES EGYPTIENS ET JE VOUS DELIVRERAI DE LEUR ESCLAVAGE ;  OUI, JE VOUS REVENDIQUERAI A BRAS TENDU ET PAR DE GRANDS JUGEMENTS."    etc .....

A la fin de ce système, Jéhovah va faire comprendre aux nations de la terre qui rejettent son nom, ce que son NOM signifie "en se
"FAISANT DEVENIR"  pour eux ce que sa Parole immuable avait annoncé par ses prophètes :

Ezéchiel 38: 23 (Jéhovah leur dit) : "A coup sûr, je me GRANDIRAI ET JE ME SANCTIFIERAI ET JE ME FERAI CONNAÎTRE SOUS LES YEUX DE NATIONS NOMBREUSES  ; ET IL FAUDRA QU'ELLES SACHENT QUE JE SUIS JEHOVAH."

Tout comme Pharaon a appris qui était JEHOVAH, en subissant les 10 plaies et la mort dans la mer Rouge, les nations d'aujourd'hui , apprendront qui est JEHOVAH A HARMAGUEDON.
Mais il sera trop tard, pour revenir en arrière !

@GRIT a écrit:Jésus donne un exemple de prière à ses apôtre leur indiquant par ordre de priorité, les choses que l'on doit demander à Dieu.
En premier lieu : les choses spirituelles.

1) -Sanctifier le nom de Dieu , YAHVE
2) -Prier pour que son royaume vienne et,
3)-Que sa volonté se fasse sur la terre comme au ciel

Ensuite pour nos besoins personnels :

4)-Qu'Il pourvoit à notre pain quotidien
5)- Qu'Il pardonne nos péchés comme nous pardonnons nous aussi à ceux qui nous ont offensé
6)-Qu'Il nous protège de la tentation et des pièges de Satan.

Tu pourras dire ce que tu veux, même si tu penses que c'est juste un exemple, il n'use pas du, Nom.

C'est ta compréhension , pas la nôtre !

JEHOVAH SERA NOTRE JUGE (par Jésus Christ) à Harmaguédon !
Le jugement est entre leurs mains.  (Nous, nous ne jugeons personne)
Nous t'avons donné assez d'informations pour que y réfléchisses , maintenant c'est ton choix ... mais aussi le choix de Dieu (Jean 6: 42 à 45)

C'est parce que je t'aime bien , que je me permets d'être aussi franche avec toi !

Passe une bonne journée malgré la pluie !   JL

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@GRIT a écrit:C'est parce que je t'aime bien , que je me permets d'être aussi franche avec toi !

Mais j'apprécie ta franchise et ta courtoisie même quand on n'est pas d'accord. Là je viens de supprimer le message de Zantafio car je commence à en avoir par-dessus la tête de ses insultes. J'ai laissé passer je ne sais combien de fois sans répondre ou en reprenant poliment mais, n'étant pas parfaite, ma patience a des limites. Avec toi, au moins, on peut dire ce qu'on pense et tu me me dire ce que tu penses sans problème.

Même si notre compréhension est différente, l'essentiel est que celle-ci repose sur la foi, l'espérance et la charité.La charité est superbement décrite en 1 Cor 13, 4-7. .La charité, nous dit-il, est supérieure aux deux autres vertus. Donc je vis ma foi en priant et en témoignant du Christ comme Il me demande de le faire. Après je place ma confiance en Dieu .

Voir le profil de l'utilisateur

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Credo a écrit:le Christ ne prononce jamais, dans aucun de ces discours ou prière, le nom "Jehovah" que, d'après vous, il faut absolument prononcer sous peine de déplaire à Dieu.
Matthieu 22:41-44: "Or, tandis que les Pharisiens se trouvaient rassemblés, Jésus leur demanda: "Que pensez-vous du Christ ? De qui est-il le fils ?" Ils lui dirent: "De David." Il leur dit: "Comment donc se fait-il que David par inspiration l'appelle ' Seigneur ', quand il dit:
' Jéhovah a dit à mon Seigneur: "Assieds-toi à ma droite jusqu'à ce que je mette tes ennemis sous tes pieds" '?

Jésus Christ a cité le Psaume 110 aux Pharisiens qui contient le nom de Dieu dans ces traductions suivantes :

Psaume 110:1 (Bible de Jérusalem): "De David. Psaume. Oracle de Yahvé à mon Seigneur: Siège à ma droite: tant que j'aie fait de tes ennemis l'escabeau de tes pieds."

Psaume 110:1 (Pirot-Clamer/Liénart): "Psaume de David. Voici l'oracle de Yahweh à mon maître: assieds-toi à ma droite Pendant que je réduirai tes ennemis à devenir l'escabeau de tes pieds!"

Psaume 110:1 (Abbé Crampon): "Psaume de David. Yahweh a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis l'escabeau de tes pieds."

Psaume 110:1 (Samuel Cahen): "Parole de Iehovah à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied."

Donc Jésus Christ a vraiment prononcé le nom de Dieu !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 19 sur 21]

Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum