Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1Le paradoxe du Coran le Mar 5 Aoû - 16:30

Bonadventure 


Inscrit
Inscrit
Bonjour a tous,

Désolé si le titre de mon poste peut choquer certains mais de nombreuses questions me taraudent et j'aimerai que vous m'éclairiez de vos lumières.

Voilà, je connais asse bien la Bible et le Coran et on se met d'accord sur un point: - le Coran est LA parole de Dieu révélée aux hommes, autrement dit on ne peut pas interpréter le Coran. Il faut accepter les assertions telles quelles car qui suis-je simple mortel pour juger les paroles de Dieu ?
         - la Bible au contraire est un quelque sorte un recueil d'une multitude d'Histoire, ce n'est pas vraiment la parole de Dieu directement mais des paroles rapportées, des faits racontés... La Bible est de ce fait sujette à de nombreuses interprétations, les textes sont régulièrement mis à jours, un travail critique peut être effectué sur les textes.

Aussi, le Coran fait très souvent mention de guerres saintes, de meurtre de mécréants, du joug de l'homme sur la femme. Si c'est la Parole de Dieu, peut-on vouloir d'un Dieu qui incite à la haine ? Vous me direz que le Coran prône aussi la miséricorde, la paix etc... Mais qu'importe au final puisqu'il évoque AUSSI la haine envers les autres communautés. Là est le paradoxe.
La force de la Bible est de ne pas se présenter comme une parole tombée du ciel que l'on doit suivre bêtement sans réfléchir, mais comme des textes de réflexion sur des histoires, des choses qui ont été entendues. Une véritable réflexion sur le rapport entre l'homme et Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

2Re: Le paradoxe du Coran le Mar 5 Aoû - 18:41

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Dans la Bible il y a aussi des textes qui sont inspirés de Dieu, et qui incitent clairement au meurtre des femmes et des enfants. Et dont je pense que c'est pas du tout facile de les interpréter autrement. Bon moi ici je ne suis pas en position de charger la Bible et lui jeter mon "malheur", mais je disais cela entre parenthèse.

Maintenant on revient au Coran. Le première question que je me pose ; depuis quand une guerre qu'elle soit sainte ou pas est quelque chose de mal automatiquement et toujours, du long qu'elle soit légitime et dans le but d'instaurer la justice et la quiétude ? Est ce qu'il y a un mal que tout les pays du monde aient des armes et des armés. Si c'est le cas il faut blâmer tout le monde.

Deuxièmement, je ne connais pas un texte ordonnant d'aller tuer un mécréant juste parce qu'il est non-musulman.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

3Re: Le paradoxe du Coran le Mar 5 Aoû - 22:24

Arké 


Habitué
Habitué
Si Dieu est bon et juste, peut-il laisser les méchants détruire les gentils sans rien faire?

Voir le profil de l'utilisateur

4Re: Le paradoxe du Coran le Mar 5 Aoû - 22:32

Tumadir 


Averti
Averti
@Arké a écrit:Si Dieu est bon et juste, peut-il laisser les méchants détruire les gentils sans rien faire?
l'actualité témoigne qu'il les laisse faire oui, et il ordonne aux opprimés de se défendre et faire face à l'agresseur, ça a été toujours comme ça depuis la nuit des temps.

Voir le profil de l'utilisateur

5Re: Le paradoxe du Coran le Mar 5 Aoû - 22:44

Akim 


Passionné
Passionné
Apoc 13.2
La bête que je vis était semblable à un léopard; ses pieds étaient comme ceux d'un ours, et sa gueule comme une gueule de lion.
13.7Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation.


---------------------------------------------------------------------------

Les saints sont les véritables croyants.

La vengeance appartient à l'Eternel.
Les méchants subiront sa colère, et les vivants envieront les morts.

Voir le profil de l'utilisateur

6Re: Le paradoxe du Coran le Mar 5 Aoû - 23:10

minahloudhikr 


Habitué
Habitué
@Bonadventure a écrit:Bonjour a tous,

Désolé si le titre de mon poste peut choquer certains mais de nombreuses questions me taraudent et j'aimerai que vous m'éclairiez de vos lumières.

Voilà, je connais asse bien la Bible et le Coran et on se met d'accord sur un point: - le Coran est LA parole de Dieu révélée aux hommes, autrement dit on ne peut pas interpréter le Coran. Il faut accepter les assertions telles quelles car qui suis-je simple mortel pour juger les paroles de Dieu ?
         - la Bible au contraire est un quelque sorte un recueil d'une multitude d'Histoire, ce n'est pas vraiment la parole de Dieu directement mais des paroles rapportées, des faits racontés... La Bible est de ce fait sujette à de nombreuses interprétations, les textes sont régulièrement mis à jours, un travail critique peut être effectué sur les textes.

Aussi, le Coran fait très souvent mention de guerres saintes, de meurtre de mécréants, du joug de l'homme sur la femme. Si c'est la Parole de Dieu, peut-on vouloir d'un Dieu qui incite à la haine ? Vous me direz que le Coran prône aussi la miséricorde, la paix etc... Mais qu'importe au final puisqu'il évoque AUSSI la haine envers les autres communautés. Là est le paradoxe.
La force de la Bible est de ne pas se présenter comme une parole tombée du ciel que l'on doit suivre bêtement sans réfléchir, mais comme des textes de réflexion sur des histoires, des choses qui ont été entendues. Une véritable réflexion sur le rapport entre l'homme et Dieu.

Ce n'est pas le rôle d'une créature de critiquer son créateur.
C'est un non sens total.
Par contre une créature peut toujours critiquer une autre créature.

Voir le profil de l'utilisateur

7Re: Le paradoxe du Coran le Jeu 7 Aoû - 18:03

Bonadventure 


Inscrit
Inscrit
Heuu avant d'écrire des idioties lisez peut-être entièrement mon poste au lieu de vous buter à des phrases toutes faîtes. T'as un cerveau fait preuve de sens critique !

Bon au final aucune réponse véritable sur ma question au sujet de ce paradoxe si ce n'est de me dire que la guerre sainte est potentiellement une bonne chose (d'après Yassine).

Juste un petit mot sur la bible par rapport à ce que vous m'avez dis. La bible est souvent très violente mais n'a pas la même autorité que le Coran comme je l'ai expliqué. La Bible se sont des histoires rapportées: Dieu a dit à un tel etc...mais ce un tel à peut être mal interprété etc... aussi pourrait-on penser que etc... la Bible amène à une réflexion sur le rapport entre l'homme et Dieu. Le Coran, c'est LA parole de Dieu, intouchable, inviolable. Par exemple, le Coran ne critiquera jamais les exactions du prophète Mahommet, ses mensonges (nombreux), ses guerres... (si vous pensez que je l'insulte allez lire quelques biographies). Et n'allez pas me dire que la fin justifie les moyens, faire la guerre au nom d'une religion est une chose détestable, la religion on la découvre dans la paix de l'esprit... Muḥammad justifiera tout ses actes au nom de Dieu. N'est ce pas un peu facile ? N'y a t'il pas une petite escroquerie la dessous ?
BREF. La Bible n'est pas non plus un long fleuve tranquille, ça c'est clair! Guerres, meurtres, viols et compagnie sont légion. MAIS la grande différence est que la bible a été rédigée par des hommes mortels qui observent les hommes tels qu'ils sont: souvent lâche, cruels, cupides... David, qui a écrit de nombreux passages dans la Bible est ainsi vivement critiqué dans la Bible elle-même. Je ne connais pas l'histoire en détail mais avant de se repentir, il a trahit, couché avec la femme d'un ami, fais des choses pas très correct et tout ça, alors qu'il était le roi d'Israël, le peuple qui en premier s'est tourné vers le Dieu unique. La Bible montre ainsi que on ne peut séparer l'homme de Dieu. Les paroles de Dieu ne tombent pas du ciel. Elles sont en chacun de nous, on les découvrent si on a la foi (pas mon cas hélas...). On ne doit pas obliger quelqu'un à suivre une religion, on ne doit pas punir quelqu'un qui renie sa religion ! Là est la force des textes Bibliques. Parfois quand je lis le Coran, j'ai l'impression, que Muḥammad a voulu copier sur la Bible sans vraiment la comprendre...en l'analysant mal... et en pondant au final des textes qui sont intellectuellement assé faibles comparés à ceux de la Bible. (Et je parle en tant qu'agnostique qui s'intéresse aux deux religions en essayant dans mes lectures d'être le plus objectif possible).

Voir le profil de l'utilisateur

8Re: Le paradoxe du Coran le Jeu 7 Aoû - 20:15

rayessafa 


Résident
Résident
@Bonadventure a écrit:
On ne doit pas obliger quelqu'un à suivre une religion, on ne doit pas punir quelqu'un qui renie sa religion ! Là est la force des textes Bibliques.




t'es sûr que tu t'y connais en matière Bible , j'en doute fort .. regardes ce que dit ta Bible et lis cette force des textes bibliques :

en ce qui concerne une personne :

Deutéronome
13.6
Si ton frère, fils de ta mère, ou ton fils, ou ta fille, ou la femme qui repose sur ton sein, ou ton ami que tu aimes comme toi-même, t'incite secrètement en disant: Allons, et servons d'autres dieux! -des dieux que ni toi ni tes pères n'avez connus,

alors qu'ordonne ta Bible et cette force des textes biblique :

13.8
tu n'y consentiras pas, et tu ne l'écouteras pas; tu ne jetteras pas sur lui un regard de pitié, tu ne l'épargneras pas, et tu ne le couvriras pas.
13.9
Mais tu le feras mourir; ta main se lèvera la première sur lui pour le mettre à mort, et la main de tout le peuple ensuite;
13.10
tu le lapideras, et il mourra, parce qu'il a cherché à te détourner de l'Éternel, ton Dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.


17.2
Il se trouvera peut-être au milieu de toi dans l'une des villes que l'Éternel, ton Dieu, te donne, un homme ou une femme faisant ce qui est mal aux yeux de l'Éternel, ton Dieu, et transgressant son alliance;
17.3
allant après d'autres dieux pour les servir et se prosterner devant eux, après le soleil, la lune, ou toute l'armée des cieux. Ce n'est point là ce que j'ai commandé.
17.4
Dès que tu en auras connaissance, dès que tu l'auras appris, tu feras avec soin des recherches. La chose est-elle vraie, le fait est-il établi, cette abomination a-t-elle été commise en Israël,
17.5
alors tu feras venir à tes portes l'homme ou la femme qui sera coupable de cette mauvaise action, et tu lapideras ou puniras de mort cet homme ou cette femme.


en ce qui concerne un groupe de personnes :


13.12
Si tu entends dire au sujet de l'une des villes que t'a données pour demeure l'Éternel, ton Dieu:
13.13
Des gens pervers sont sortis du milieu de toi, et ont séduit les habitants de leur ville en disant: Allons, et servons d'autres dieux! des dieux que tu ne connais point
13.14
tu feras des recherches, tu examineras, tu interrogeras avec soin. La chose est-elle vraie, le fait est-il établi, cette abomination a-t-elle été commise au milieu de toi,
13.15
alors tu frapperas du tranchant de l'épée les habitants de cette ville, tu la dévoueras par interdit avec tout ce qui s'y trouvera, et tu en passeras le bétail au fil de l'épée.







Voir le profil de l'utilisateur

9Re: Le paradoxe du Coran le Jeu 7 Aoû - 20:23

rayessafa 


Résident
Résident
@Bonadventure a écrit:  La Bible n'est pas non plus un long fleuve tranquille, ça c'est clair! Guerres, meurtres, viols et compagnie sont légion. MAIS la grande différence est que la bible a été rédigée par des hommes mortels ...


ce n'est pas ce que dit Paul :

2 Timothée
3.16
Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,



Voir le profil de l'utilisateur

10Re: Le paradoxe du Coran le Jeu 7 Aoû - 20:57

rayessafa 


Résident
Résident
@Bonadventure a écrit:  le Coran ne critiquera jamais les exactions du prophète Mahommet, ses mensonges (nombreux), ses guerres... (si vous pensez que je l'insulte allez lire quelques biographies).



c'est en fait les 2 pilliers du christianisme qui mentent et qui prônent le mensonge :

Jean
7.8
Montez, vous, à cette fête; pour moi, je n'y monte point, parce que mon temps n'est pas encore accompli.
7.9
Après leur avoir dit cela, il resta en Galilée.
7.10
Lorsque ses frères furent montés à la fête, il y monta aussi lui-même, non publiquement, mais comme en secret.

Matthieu
16.28
Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point, qu'ils n'aient vu le Fils de l'homme venir dans son règne.

Jésus parlait aux disciples que quelques-uns d'entre eux vont voir venir leur sauveur .. on est en 2014 et rien dans les parages !!!

Luc
21.31
De même, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche.
21.32
Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n'arrive.
21.33
Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

1 Thessaloniciens
4.17
Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.



pauvre Paul il a du se consoler avec du vide !

mais lui-même disait :

Romains
3.7
Et si, par mon mensonge, la vérité de Dieu éclate davantage pour sa gloire, pourquoi suis-je moi-même encore jugé comme pécheur?


on a tout vu sauf une vérité qui éclate par mensonges !!!!!!!!!!



il faut voir d'abords la poutre qui est dans ton oeil !!!




Voir le profil de l'utilisateur

11Re: Le paradoxe du Coran le Jeu 7 Aoû - 21:06

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Bonadventure a écrit:Bon au final aucune réponse véritable sur ma question au sujet de ce paradoxe si ce n'est de me dire que la guerre sainte est potentiellement une bonne chose (d'après Yassine).
Pour nous elle est sainte mais juste pour nous, comme pour la Salat (Prière musulmane) qui est pour nous une source d'apaisement et de spiritualité et pour toi des geste à accomplir par des gens zarbis. Sinon pour toi aussi qui est irréligieux, que pense tu des guerres "profanes" par exemple... Sont ils tous des mauvaise idées ? Juste une question.

Juste un petit mot sur la bible par rapport à ce que vous m'avez dis. La bible est souvent très violente mais n'a pas la même autorité que le Coran comme je l'ai expliqué. La Bible se sont des histoires rapportées: Dieu a dit à un tel etc...mais ce un tel à peut être mal interprété etc... aussi pourrait-on penser que etc
Tu es qui pour dire cela, est ce que tu parles en tant qu'agnostique qui n'a pas encore tranché sur rien, et que tout les textes sacré sont pour lui des écrits rapportés par des hommes jusqu’à preuve du contraire ? Ou bien tu parle au nom des chrétiens et juifs qui disent sur leur Bible qu'elle est une invention humaine ? J'aime bien savoir.

Par exemple, le Coran ne critiquera jamais les exactions du prophète Mahommet, ses mensonges (nombreux), ses guerres... (si vous pensez que je l'insulte allez lire quelques biographies).
Où ça les "mensonges" ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

12Re: Le paradoxe du Coran le Jeu 7 Aoû - 22:53

minahloudhikr 


Habitué
Habitué
@Bonadventure a écrit:Heuu avant d'écrire des idioties lisez peut-être entièrement mon poste au lieu de vous buter à des phrases toutes faîtes. T'as un cerveau fait preuve de sens critique !

Bon au final aucune réponse véritable sur ma question au sujet de ce paradoxe si ce n'est de me dire que la guerre sainte est potentiellement une bonne chose (d'après Yassine).

Juste un petit mot sur la bible par rapport à ce que vous m'avez dis. La bible est souvent très violente mais n'a pas la même autorité que le Coran comme je l'ai expliqué. La Bible se sont des histoires rapportées: Dieu a dit à un tel etc...mais ce un tel à peut être mal interprété etc... aussi pourrait-on penser que etc... la Bible amène à une réflexion sur le rapport entre l'homme et Dieu. Le Coran, c'est LA parole de Dieu, intouchable, inviolable. Par exemple, le Coran ne critiquera jamais les exactions du prophète Mahommet, ses mensonges (nombreux), ses guerres... (si vous pensez que je l'insulte allez lire quelques biographies). Et n'allez pas me dire que la fin justifie les moyens, faire la guerre au nom d'une religion est une chose détestable, la religion on la découvre dans la paix de l'esprit... Muḥammad justifiera tout ses actes au nom de Dieu. N'est ce pas un peu facile ? N'y a t'il pas une petite escroquerie la dessous ?
BREF. La Bible n'est pas non plus un long fleuve tranquille, ça c'est clair! Guerres, meurtres, viols et compagnie sont légion. MAIS la grande différence est que la bible a été rédigée par des hommes mortels qui observent les hommes tels qu'ils sont: souvent lâche, cruels, cupides... David, qui a écrit de nombreux passages dans la Bible est ainsi vivement critiqué dans la Bible elle-même. Je ne connais pas l'histoire en détail mais avant de se repentir, il a trahit, couché avec la femme d'un ami, fais des choses pas très correct et tout ça, alors qu'il était le roi d'Israël, le peuple qui en premier s'est tourné vers le Dieu unique. La Bible montre ainsi que on ne peut séparer l'homme de Dieu. Les paroles de Dieu ne tombent pas du ciel. Elles sont en chacun de nous, on les découvrent si on a la foi (pas mon cas hélas...). On ne doit pas obliger quelqu'un à suivre une religion, on ne doit pas punir quelqu'un qui renie sa religion ! Là est la force des textes Bibliques. Parfois quand je lis le Coran, j'ai l'impression, que Muḥammad a voulu copier sur la Bible sans vraiment la comprendre...en l'analysant mal... et en pondant au final des textes qui sont intellectuellement assé faibles comparés à ceux de la Bible. (Et je parle en tant qu'agnostique qui s'intéresse aux deux religions en essayant dans mes lectures d'être le plus objectif possible).

Si tu admets que le Coran est la parole de Dieu, alors tu conviendras qu'il n'est pas donné à la créature de critiquer la parole de son créateur.
Tu as compris là?

Voir le profil de l'utilisateur

13Re: Le paradoxe du Coran le Mar 12 Aoû - 16:12

Bonadventure 


Inscrit
Inscrit
Si Dieu t'as permis de raisonner et de réfléchir, peut-être utilisé à bon escient ton cerveau pour analyser ce que tu lis... C'est écris donc je crois montre ton abrutissement du à une lecture linéaire des textes sacrés.

Rayessafa:

Merci déjà d'avoir apporté des réponses un peu près construites même si pas très convaincantes.
- Pour ce que j'ai évoqué sur Mahommet, comme je l'ai dis, je te conseil d'aller lire des biographies objectives sur ce soi-disant prophète. Si tu te respectes, nombre de ces actions te dégouteraient.
Tu penses qu'en tant qu'agnostique je me permet d'être insultant vis à vis des religions ? Au contraire j'ai un grand respect vis à vis des croyances...quand elles sont réfléchies. Quand on peut raisonner sur les textes, quand elles n’abrutissent pas l'esprit humain. Les croyant ne sont pas pour moi des gens "zarbi" comme l'évoque Yassine. Mais un livre qui pousse à la guerre sainte et l'intolérance est Zarbi.

- Afin de répondre à ces belles citations rehaussées de couleurs (merci rayessafa):
Déjà de façon générale, sans besoin d'analyser les petits passages (toujours commencer du général  par le particulier), la bible est un texte vivant qui évolue dans le temps. Elle est régulièrement mise à jour et bat tel le coeur d'un homme. Le Coran lui est figé. Et quand on lit la bible de l'ancien au nouveau testament, on constate que les textes sont de plus en plus doux, de moins en moins violent. On passe des textes parsemés de bataille de l'ancien testament qui reflète une croyance asse primaire, une croyance première. Pour aller vers tout l'amour qu'évoque Jésus, la miséricorde, la paix etc... La Bible je le redis une énième fois peut et doit être interprétée. C'est ce manquement dont j'accuse le Coran. Aussi, juste citer les passages violent de la Bible est bien vain, fondamentalement le paradoxe du Coran reste.

Et honnêtement, de vous à moi, dites moi ce que vous pensez réellement du Coran et de la religion musulmane. N'êtes vous pas choqués par la carence moderne en développement des pays orientaux alors qu'ils étaient des centres culturels majeurs au haut moyen âge ?
Que pensez vous du fait que l'on puisse tuer un homme pour la seule raison qu'il renie sa religion ? Si dans tous les pays, on présentait aux hommes ce qu'est réellement le Coran, ce qu'il dit et qu'on leur proposait de choisir en toute liberté une religion, combien de ceux là aimeraient se convertir au christianisme ou devenir athée ? Je rappel que dans de nombreux pays musulmans, la religion est plus ou moins imposé à la population.

Et j'aimerai faire un dernier test. Prendre 10 intellectuels experts du Coran, et 10 de la Bible. Je suis persuadé qu'avec une bonne plume et un sens aiguë de la manipulation il sera facile aux 10 intellectuels experts de la Bible d'écrire un Coran 2.0. Le contraire me permet bien difficile...

Voir le profil de l'utilisateur

14Re: Le paradoxe du Coran le Mar 12 Aoû - 16:45

Tumadir 


Averti
Averti
désolée de le dire, mais les agnostiques et les irréligieux ont tendances à préférer une société corrompue et perverse plutôt qu'une société pure et solidaire. dites-moi, existe-t-il des femmes agnostiques ou irréligieuses ?

Voir le profil de l'utilisateur

15Re: Le paradoxe du Coran le Mar 12 Aoû - 17:17

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Bonadventure a écrit:Et honnêtement, de vous à moi, dites moi ce que vous pensez réellement du Coran et de la religion musulmane. N'êtes vous pas choqués par la carence moderne en développement des pays orientaux alors qu'ils étaient des centres culturels majeurs au haut moyen âge ?
Tu voulais dire quoi par là justement ?

Et j'aimerai faire un dernier test. Prendre 10 intellectuels experts du Coran, et 10 de la Bible. Je suis persuadé qu'avec une bonne plume et un sens aiguë de la manipulation il sera facile aux 10 intellectuels experts de la Bible d'écrire un Coran 2.0. Le contraire me permet bien difficile...
Oui oui, ça montre juste que tu n'as jamais lu la Bible entière de ta vie.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

16Re: Le paradoxe du Coran le Mar 12 Aoû - 17:21

Bonadventure 


Inscrit
Inscrit
Toujours aucune réponse plausible sur le paradoxe évoqué ! A croire que vous aimez vivre dans l'ignorance...

Voir le profil de l'utilisateur

17Re: Le paradoxe du Coran le Mar 12 Aoû - 17:23

Yassine 


Vétéran
Vétéran
On t'a donné tout ce qu'on a. Mais qu'est ce qu'on peut faire si tu n'obtiens pas les réponses que tu veux ?

Tu veux quoi au juste à la fin ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

18Re: Le paradoxe du Coran le Mar 12 Aoû - 18:40

Akim 


Passionné
Passionné
Bonaventure,

Le Coran est une religion spéciale.
Qu'a t'elle de spécial :

Elle fut créée suite au refus de certains juifs à accepter la miséricorde apportée par Jésus.
Si tous les juifs s'étaient convertis au christianisme, l'Islam n'aurait pas vu le jour.

La dureté de l'islam envers les autres religions a été voulu par Dieu pour empêcher toute infiltration de la part des juifs.

La chrétienté invitait (invite toujours) les juifs à s'intégrer dans ce nouveau concept.
Leur acharnement à tuer les prophètes puis les apôtres de Jésus, à déclenché une riposte ferme de la part d'Allah.

C'est pour ça qu'il est très difficile de convaincre un musulman de croire en la bible.
Normalement, seul Jésus devrait y parvenir.
Mais avant Jésus, les musulmans doivent obligatoirement se joindre au Mahdi, ce qui n'est pas le cas actuellement.

Voir le profil de l'utilisateur

19Re: Le paradoxe du Coran le Mer 13 Aoû - 0:09

Wayell 


Résident
Résident
Toujours aucune réponse plausible sur le paradoxe évoqué ! A croire que vous aimez vivre dans l'ignorance...

L’ignorance te permet de mécroire et le paradoxe que tu évoques trouve sa source dans la littérature orientaliste, et non pas dans les textes islamiques. L'ignorance prend toujours sa source chez les détracteurs afin d'être dans une forme d'épanouissement égoïste. L'ignorance est un fléau de la résipiscence sincère. L'Ignorance embellit l'arrogance pour un semblant de vie heureuse.
l'Ignorance quand tu nous tiens !

Al7amdou li Lleh, AlLadhiy 3afâ.

Voir le profil de l'utilisateur

20Re: Le paradoxe du Coran le Mer 13 Aoû - 11:38

rayessafa 


Résident
Résident
@Bonadventure a écrit:

Et j'aimerai faire un dernier test. Prendre 10 intellectuels experts du Coran, et 10 de la Bible. Je suis persuadé qu'avec une bonne plume et un sens aiguë de la manipulation il sera facile aux 10 intellectuels experts de la Bible d'écrire un Coran 2.0. Le contraire me permet bien difficile...




y avaient déjà des milliers d'experts en la fraude à travers les époques qui ont bien remodelé et remodelé cette Bible pensant comme toi , être vraiment des experts , et finallement on nous a sortie des histoires genre Samson et ses renards , le dragon aux 7 têtes , les zombies , la guerre des étoiles et sûrtout les histoires de toutes les prostituées de la planète .. alors pour nous , désolé pour toi , on a pas d'experts du Coran .. personne ne peut y toucher à la parole de Dieu ni même notre prophète paix sur lui !



 

Voir le profil de l'utilisateur

21Re: Le paradoxe du Coran le Mer 13 Aoû - 12:47

rayessafa 


Résident
Résident
@Akim a écrit:Bonaventure,

Le Coran est une religion spéciale.
Qu'a t'elle de spécial :

Elle fut créée suite au refus de certains juifs à accepter la miséricorde apportée par Jésus.


le Coran n'est pas créé et l'Islam est la religion de Dieu depuis qu'Il a créé Adam !



Si tous les juifs s'étaient convertis au christianisme, l'Islam n'aurait pas vu le jour.


qui t'a dit que les juifs n'ont pas suivi le christianisme , le vrai ? et qui étaient les disciples ? il faut savoir surtout quel christianisme ? si tu veux parler de la trinité des 3 font 1 , les juifs ont raison de ne pas suivre une religion cryptée !



La dureté de l'islam envers les autres religions a été voulu par Dieu pour empêcher toute infiltration de la part des juifs.


y a aucune dureté de l'Islam et y a aucune autre religion de Dieu , Dieu a donné l'Islam aux gens via Moïse , quand ils se sont égarés , Il leur a envoyé encore des prophète suivis de Jésus pour corriger ce qu'ils ont adorer en dehors de Dieu et après avoir falssifier et détourner Sa parole et pour les rendre dans le droit chemin , aprés Jésus et ses disciples , ils se sont encore une fois détournés de Dieu , et Dieu leur envoya son prophète Mohamed pour recorriger leurs déroutes et les faire revenir à Lui et à Sa miséricorde ! si Dieu est Un et Unique il n'a qu'une seule et unique religion mais hélas les gens ne savent pas !




C'est pour ça qu'il est très difficile de convaincre un musulman de croire en la bible.
Normalement, seul Jésus devrait y parvenir.


nous , on croit à tous les livres qu'à fait descendre notre Seigneur , on croit à la Thora de Moïse , à L'Evangile de Jésus ( pas 4 ) et les Psaumes ( Ezzabour ) de David et d'autres .. et on dit ce que Dieu nous a révélé que dans cette Bible , y a du vrai et y a du faux , et pour Jésus .. Jésus avait une mission qu'il avait très bien accompli envers ses siens et maintenant Dieu nous a envoyé son frère Mohamed que la paix soit sur eux tous 2 , et qui , lui aussi , a bien accompli sa mission .. reste à nous de les suivre et d''être à la hauteur de ce qu'attend de nous le Tout Puissant Seul sans associer !  



Mais avant Jésus, les musulmans doivent obligatoirement se joindre au Mahdi, ce qui n'est pas le cas actuellement.



pourquoi se joindre à quiconque alors qu'on a Dieu , son livre et la Sunna de son prophète ? si on doit suivre quelqu'un on devrait suivre notre prophète .. le mahdi n'est qu'un simple homme ni plus ni moins , on va pas faire toute une histoire et relier tout notre destin à un seul homme .. Dieu nous suffit largement ..

On rapporta à Mâlik que l'Envoyé de Dieu (que la paix de Dieu soit sur lui) a dit : «Je vous ai laissé deux sujets ; si vous les suivez, vous ne seriez jamais perdus: Le Livre de Dieu, et la Sunnah de son Prophète. »
Source : Imâm Mâlik, al-Muwatta', : Introduction, traduction, notes et commentaires de Muhammad Diakho, Le Livre du destin, chapitre 1, numéro 1662, édition ALBOURAQ, p.715


Hadîth n°68 - "As-Sounna" (la tradition prophétique) d'al-Marwazî (mort en 294 H.)

Muhammad ibn Yahya nous a rapporté qu' Ismâ’il ibn Abî Ouways selon 'Abd Allâh obn Abî 'Abd Allâh al-Basrî et selon Thawr ibn Yazîd ad-Daylî selon ‘Ikrimah selon Ibn ‘Abbâs que l'Envoyé de Dieu (paix et bénédictions sur lui) a dit : « Ô vous les gens ! Écoutez mes paroles car je ne sais pas si je serai parmi vous après ce jour en ce lieu. Ô vous les gens ! Certes votre sang et vos biens sont sacrés jusqu'au jour où vous rencontrerez votre Seigneur tout autant que ce jour est sacré ainsi que ce pays. Vous rencontrerez certes votre Seigneur et vous serez interrogé sur vos actes et je vous ai certes communiqué le message. » Ensuite il mentionna beaucoup de choses et il dit à la fin : « Réfléchissez sur mes paroles ô vous les gens car je vous ai communiqué le message et je vous ai certes laissé ce qui, si vous vous y attachez fermement, vous ne vous égarerez plus jamais : Le Livre de Dieu et la Sounnah (tradition) de son prophète. Ô vous les gens, écoutez ce que je vous dis et prêtez-y attention afin que vous viviez et ne devenez pas après moi des infidèles, les uns frappant les cous des autres avec les épées. Ô Seigneur Dieu ! Ai-je bien transmis le message ? Ô Seigneur Dieu ai-je bien transmis le message ? Ô Seigneur Dieu ai-je bien transmis le message ? »







Voir le profil de l'utilisateur

22Re: Le paradoxe du Coran le Mer 13 Aoû - 18:20

Akim 


Passionné
Passionné
" Le Mahdi apparaîtra à la fin de l'existence de ma Communauté. Allah l'arrosera par la pluie, et la terre laissera pousser sa végétation, et des biens abondants seront distribués, et il y aura beaucoup de bétail, et la communauté connaîtra un important développement. Le Mahdi vivra sept ou huit ans"
(Voir Moustadrak de Hakim n° 4/557-558. Il dit : " la chaîne de transmission de ce hadith est impeccable. Mais le hadith n'est pas rapporté par Boukhari et Mouslim"). Mouslim est du même avis. Al-Albani dit : " les hommes formant cette chaîne sont sûrs." Silsilatoul Ashadith as-Sahiha, vol. 2, p. 336, hadith n° 771.

Voir le profil de l'utilisateur

23Re: Le paradoxe du Coran le Mer 13 Aoû - 18:33

Akim 


Passionné
Passionné
Les hadiths des plus grands traditionalistes suffisent pour croire que la mission du mahdi est annoncée par le prophète ﷺ et que dès son appel sonnera, tous les croyants doivent adhérer à sa mission la croyance au Mahdi est un acte de foi. 
En plus de ces hadith irréfutables, d'autres oulémas sunnites de la première (devanciers) comme la seconde génération (contemporains) ont écrit sur le Mahdi, on peut citer entre autres : 
SOUYOUTI - IBN HA JAR AL MAQIYYI « Propos résumés sur les signes du Mahdi attendu » - MOHAMAD ALIOU SABOUNI « Le Mahdi et les Signes de l'heure » - CHEIKH AL JAZAIRI : Auteur de nombreux ouvrages et Professeur de Sciences Religieuses et Prêcheur dans la Sainte Mosquée du Prophète  :ﷺ. - ABDOUL MOUHSSIN. Professeur d'université et de « Rejet de celui qui nie les Hadiths authentiques sur le Mahdi » et de « la Foi des Sunnites au Mahdi. 

Voir le profil de l'utilisateur

24Re: Le paradoxe du Coran le Mer 13 Aoû - 19:06

rayessafa 


Résident
Résident

@Akim a écrit:
" Le Mahdi apparaîtra à la fin de l'existence de ma Communauté. Allah l'arrosera par la pluie, et la terre laissera pousser sa végétation, et des biens abondants seront distribués, et il y aura beaucoup de bétail, et la communauté connaîtra un important développement. Le Mahdi vivra sept ou huit ans"
(Voir Moustadrak de Hakim n° 4/557-558. Il dit : " la chaîne de transmission de ce hadith est impeccable. Mais le hadith n'est pas rapporté par Boukhari et Mouslim"). Mouslim est du même avis. Al-Albani dit : " les hommes formant cette chaîne sont sûrs." Silsilatoul Ashadith as-Sahiha, vol. 2, p. 336, hadith n° 771.




on connait ce hadith , personne ne nie le mahdi qui n'est qu'un simple homme c'est un homme de Dieu , pieux ; dans son temps , à côté de Jésus , Dieu fera reigner la justice et la paix , mais on est pas sensé l'attendre comme font les juifs avec leur messie , on a le Livre et la Sunna c'est ce qui compte et cela nous suffit pour adorer et s'approcher du Tout Puissant .. et si le mahdi devait venir ainsi que Jésus tout le monde va se rendre de leur coté .. mais on en fait pas toute une religion comme les chiites qui en font une des bases de leur doctrine !

mahdi , un messie , ou autre n'est pas l'essentiel ou la base de notre religion , ce qui compte c'est adorer Dieu sans Lui associer aucune de ses créatures ou autres et qu'on meurt et on Le recontre avec cette foi , tout en s'attachant à la Sounna de notre prophète bien sûr !

ce qui m'intrigue est que pourquoi les gens attendent et lient toujours tout leurs espoirs sur un sauveur alors qu'ils ont Dieu et Sa voie toute tracée ??

et pourquoi eux , ils ne font rien , n'arrivent même pas à sacrifier la moindre petite particule ne serait-ce qu'une chevelure ou une petite poussière de leur temps dans le sentier de Dieu et attendent des messies qui le font à leur place ??








Voir le profil de l'utilisateur

25Re: Le paradoxe du Coran le Mer 13 Aoû - 19:16

Akim 


Passionné
Passionné
Le Mahdi est un chef, un guide.
Tout le monde n'a pas ces qualités là, alors les pieux attendent sa venue pour le rejoindre lors de son appel.

Mais apparemment, je suis le seul a avoir répondu !?

Voir le profil de l'utilisateur

26Re: Le paradoxe du Coran Aujourd'hui à 5:39

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum