Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

Tumadir 


Averti
Averti
@"credo"

que fais-tu du verset mathieu 5:32 ?

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Tumadir a écrit : Je préfère les lois islamiques qui sont le seul moyen de redresser les pêcheurs. Allah عز وجل  choisit bien les sentences et sait très bien pourquoi est-ce qu'il nous recommande de châtier sans aucune pitié les adultérins et fornicateurs.
Chez nous la justice appartenant à Dieu, c'est Lui qui les chatiera au jour du jugement.

que fais-tu du verset mathieu 5:32. ?
Mt 5:32- Eh bien ! moi je vous dis : Tout homme qui répudie sa femme, hormis le cas de "prostitution", l'expose à l'adultère ; et quiconque épouse une répudiée, commet un adultère.

C'est toujours pareil : dans un divorce, celui qui en prend l'initiative va entrainer l'autre à fauter puisque la personne qui va se retrouver rejetée va être tentée de refaire sa vie et donc va se retrouver adultère tout comme celui qui fera sa vie avec elle le deviendra. Ainsi celui qui est à l'origine du divorce, que ce soit l'homme ou la femme, a une très lourde responsabilité devant Dieu. Ce verset ne remet pas en cause l'interdiction du divorce : il met devant ses responsabilités celui qui va le demander.

En ce qui concerne le passage  "sauf pour cause d'infidélité", le mot "infidélité" étant traduit parfois par "prostitution", il y a deux cas

- Dans l'Église orthodoxe, cette parole est interprétée de la manière suivante : "L'adultère d'un des deux annule le mariage". Le divorce est donc autorisé dans ce cas.

- Dans l'Église catholique, la traduction retenue est "Hormis cas d'union illégitime". Le divorce n'est donc jamais autorisé, même en cas d'adultère ou de prostitution. Mais le Droit de l'Église admet un certain nombre de cas où le mariage ne peut être célébré validement, et peut donc être annulé, par exemple si l'un des conjoints était déjà marié, ou engagé par des voeux religieux, ou avait menti gravement sur son identité.

-Chez les protestants : je ne sais pas. C'est au cas par cas, je crois.

Voir le profil de l'utilisateur

Luxus 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Credo a écrit:Mt 19:6- Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Eh bien ! ce que Dieu a uni, l'homme ne doit point le séparer. " -

Le divorce est interdit. Toute personne, homme oiu femme, qui divorce pour vivre avec une autre personne est adultère.
Matthieu 19:9 : " Je vous dis que quiconque divorce d’avec sa femme — sauf pour motif de fornication — et se marie avec une autre, commet l’adultère. ”

Le divorce est bel et bien autorisé, mais sous le seul motif cité dans ce verset.

Voir le profil de l'utilisateur

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
@Credo a écrit:
Azzedine a écrit : peut on forcer un couple a s'aimer ?

Les gens se marient parce qu'ils s'aiment. Personne ne leur met le couteau sous la gorge. Mais ceci est un commandement de Dieu :
Gn 2:24- C'est pourquoi l'homme quitte son père et sa mère et s'attache à sa femme, et ils deviennent une seule chair.
C'est ce que rappelle ici le Christ :
Mt 19:4- Il répondit : " N'avez-vous pas lu que le Créateur, dès l'origine, les fit homme et femme,
Mt 19:5- et qu'il a dit : Ainsi donc l'homme quittera son père et sa mère pour s'attacher à sa femme, et les deux ne feront qu'une seule chair ?
Mt 19:6- Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Eh bien ! ce que Dieu a uni, l'homme ne doit point le séparer. " -
Du moment qu'il s'agit d'un commandement divin, nul ne peut aller à son encontre.


même si le couple n'est plus heureux ?! c'est triste

Voir le profil de l'utilisateur

jeanpierre 


Récurrent
Récurrent
Bonjour Luxus.
 
Quelques questions :
 
- Comment se passe un mariage chez les Témoins de Jéhovah ?
- Qui célèbre le mariage ?
- Y-a-t-il une formule de consécration ? Si oui laquelle ?
- Existe-t-il des registres pour authentifier les mariages ?
 

Merci d'avance pour les réponses.

Voir le profil de l'utilisateur

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
@Tumadir a écrit:
@Azzedine a écrit:
@Credo a écrit:
Azzédine a écrit : ah bon ?! et si le couple n'est plus heureux ?
Le mariage est un engagement pris devant Dieu. Il est indissoluble.

et tout dépends de ce que tu entends par: vivre avec une autre personne ??
quitter son mari ou sa femme pour vivre avec un ou une autre. Je ne peux pas dire se remarier puisque, comme on ne peut divorcer, on ne peut donc, à plus forte raison, se remarier, sauf civilement, devant le maire, mais plus à l'église.

oui , quoi ?

explique stp
les messages se sont croisés. C'était une réponse à Tumadir : oui, même si l'un des deux époux est adultère, le divorce reste interdit.
ils sont donc enregistrées dans le registre des mariages a l'église  catholique !
peut on forcer un couple a s'aimer ?
même s'ils ne s'aiment pas, ils peuvent rester ensemble pour protéger leurs enfants.

ce n'est pas aussi simple Amat !  en connaissance de cause

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
@jeanpierre a écrit:Bonjour Luxus.
 
Quelques questions :
 
- Comment se passe un mariage chez les Témoins de Jéhovah ?
- Qui célèbre le mariage ?
- Y-a-t-il une formule de consécration ? Si oui laquelle ?
- Existe-t-il des registres pour authentifier les mariages ?
 

Merci d'avance pour les réponses.
Bonjour Jean Pierre,
Pour les Témoins de Jéhovah, il n'y a aucun sacrement. Il n'y a donc pas de mariage religieux à proprement parler.
Il peut être donné un discours biblique à cette occasion mais ce n'est pas une obligation et il il n'y a aucun rituel, aucune formule particulière et pas de registres.
Pour les Témoins de Jéhovah, quel que soit le mariage civil, religieux (quelque soit la religion) il a toujours la même valeur puisque c'est un engagement et les personnes qui l'ont pris doivent le respecter pour autant que cela dépendent d'elles.
Concernant le divorce, un conjoint trompé est en droit de divorcer et de se remarier.
Bonne journée,
Pierre

Credo 


Averti
Averti
né de nouveau a écrit : Pour les Témoins de Jéhovah, il n'y a aucun sacrement. Il n'y a donc pas de mariage religieux à proprement parler.
Il peut être donné un discours biblique à cette occasion mais ce n'est pas une obligation et il il n'y a aucun rituel, aucune formule particulière et pas de registres.

Alors quelle différence avec un concubinage ou un pacs ?

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
@Credo a écrit:
Alors quelle différence avec un concubinage ou un pacs ?
Aucune, le concubinage comme le pacs sont des moyens de vivre ensemble sans prendre l'engagement du mariage donc de la fornication.
Toute relation sexuelle hors du mariage est de la fornication.
Le mariage est quant à lui, quelle que soit sa forme (civil ou religieux) un engagement à ne former qu'une seule chair pendant toute sa vie.
Quel que soit sa forme, il est pris devant Dieu puisque Dieu est témoin de tous nos engagements !

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
@credo

excuse moi d'être directe , mais est ce que pour la bible tu continuerais a vivre avec l'homme que tu n'aimes plus ?

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Né de nouveau a écrit : Aucune, le concubinage comme le pacs sont des moyens de vivre ensemble sans prendre l'engagement du mariage donc de la fornication.

Mais puisque le mariage n'existe pas chez vous, c'est donc comme si vous étiez en concubinage ou pacsé !

Voir le profil de l'utilisateur

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
réponds a ma question au poste 35 credo stp

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Azzedine a écrit : excuse moi d'être directe , mais est ce que pour la bible tu continuerais a vivre avec l'homme que tu n'aimes plus ?

Ca dépend pourquoi je ne l'aimerai plus : si c'est parce qu'il boit ou me frappe, je partirai surement car j'estimerai que ma vie ou celle de mon enfant peut être en danger. Mais je ne me remettrai pas avec quelqu'un sauf si cet homme accepterait de vivre avec moi comme frère et soeur (j'en connais qui vivent ensemble sans avoir de rapport et sont heureux comme ça).

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
@Credo a écrit:
Mais puisque le mariage n'existe pas chez vous, c'est donc comme si vous étiez en concubinage ou pacsé !
Absolument pas ! Ce n'est pas parce que le mariage n'est pas un sacrement (comme au passage il ne l'était pas non plus chez les juifs) que cela veut dire qu'il n'y a pas de mariage. Les Témoins de Jéhovah se marient selon la législation en place dans le pays et ils rejettent toute relation sexuelle hors du mariage.

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
@Credo a écrit:
Azzedine a écrit : excuse moi d'être directe , mais est ce que pour la bible tu continuerais a vivre avec l'homme que tu n'aimes plus ?

Ca dépend pourquoi je ne l'aimerai plus : si c'est parce qu'il boit ou me frappe, je partirai surement car j'estimerai que ma vie ou celle de mon enfant peut être en danger. Mais je ne me remettrai pas avec quelqu'un sauf si cet homme accepterait de vivre avec moi comme frère et soeur (j'en connais qui vivent ensemble sans avoir de rapport et sont heureux comme ça).

la tu m'apprends un truc nouveau !

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
né de nouveau a écrit : Les Témoins de Jéhovah se marient selon la législation en place dans le pays et ils rejettent toute relation sexuelle hors du mariage.

Mais un engagement pris à la mairie c'est une engagement pris devant le maire, pas devant Dieu. C'est différent. C'est le maire qui unit et c'est tout. Il n'unit personne au nom de Dieu.



Dernière édition par Credo le Lun 4 Aoû - 17:43, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Azzedine a écrit : la tu m'apprends un truc nouveau !

Je suis d'accord avec toi que les hommes et femmes qui vivent ensemble comme frères et soeur ne doivent pas être super nombreux ! Mais ça existe.

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
Mais Azzedine la bonne question à se poser est "pourquoi n'aimerions-nous plus notre conjoint" ?
L'amour ça se cultive ! Aujourd'hui, on est dans une société du "tout tout de suite" et du "sois bon avec toi". On ne cherche pas à savoir si on aime réellement quelqu'un, hop, on le met dans son lit et au premier problème, hop, j'taime plus, j'te jette et j'en prends un autre.....
Ce n'est pas la vision de la Bible qui dit d'attendre un peu et de ne pas s'engager à la légère et de tenir sa parole, son engagement.

Invité 


Invité
@Credo a écrit:
Mais un engagement pris à la mairie c'est une engagement pris devant le maire, pas devant Dieu. C'est différent.
C'est la différence entre toi et nous, pour nous, tout ce que nous faisons, nous le faisons devant Dieu et tous nos engagements ont la même valeur.
Que ce soit devant un notaire, un maire ou (rigolons un peu) un sosie d'Elvis à Las Végas, notre oui veut dire oui.

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
né de nouveau a écrit:Mais Azzedine la bonne question à se poser est "pourquoi n'aimerions-nous plus notre conjoint" ?
L'amour ça se cultive ! Aujourd'hui, on est dans une société du "tout tout de suite" et du "sois bon avec toi". On ne cherche pas à savoir si on aime réellement quelqu'un, hop, on le met dans son lit et au premier problème, hop, j'taime plus, j'te jette et j'en prends un autre.....
Ce n'est pas la vision de la Bible qui dit d'attendre un peu et de ne pas s'engager à la légère et de tenir sa parole, son engagement.

la tu te trompes Pierre !
on parle de mariage  et non de fréquentation

l'amour ca se cultive tout comme la foi ! mais la vie est pleines de surprises , et c'est pas  tout le temps évident de gérer  !
toi tu fais partie de la vieille école ! le monde évolue et ne laisse aucuns répit ! ca va a une allure affolant ...
credo prétends qu'un homme peut continuer a  vivre avec son ex  , comme frère er sœur , pour la religion , ainsi que pour le bien etre des enfants  ! a notre époque c'est quand même effarant

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
@Azzedine a écrit:
toi tu fais partie de la vieille école ! le monde évolue et ne laisse aucuns répit ! ca va a une allure affolant ...
Azzedine, crois-tu qu'un être humain d'aujourd'hui soit différent d'il y a 2000 ans ?
Ce que Dieu demande c'est pour notre bien, pour le bonheur de l'humain et Il sait mieux que quiconque ce qui est bon pour nous et cela ne change pas !
Il y a 2000 ans, les grecs estimaient que la femme était là pour faire des enfants mais que, pour le plaisir, il valait mieux les jeunes garçons. A cette époque, je serais aussi passé pour vieux jeu ! Avant eux les cananéens se livraient à des orgies sexuelles et à leur époque aussi je serais passé pour vieux jeu, à la cour de Louis XV on couchait dans tous les coins, là aussi je serais passé pour vieux jeu.
Au final, à toutes les époques on a cherché à faire passer la luxure pour moderne et la chasteté pour vieux jeu.
Pour ma part, je suis persuadé que la morale donnée par Dieu est la clef du bonheur, cette société essaye de nous faire croire le contraire mais est-elle heureuse ? J'en doute

Credo 


Averti
Averti
né de nouveau a écrit :C'est la différence entre toi et nous, pour nous, tout ce que nous faisons, nous le faisons devant Dieu et tous nos engagements ont la même valeur.
Que ce soit devant un notaire, un maire ou (rigolons un peu) un sosie d'Elvis à Las Végas, notre oui veut dire oui.

Je ne conteste pas la sincérité de votre engagement mais ce n'est pas le bout de papier que tu vas signer devant le maire qui va t'engager devant Dieu (car il unit au nom de la loi et non de Dieu et tu t'engages envers la société et non envers Dieu) )mais l'engagement que tu prends devant Dieu dans ton coeur et, à ce titre, je ne vois aucune différence entre deux  mariés TJ ( de manière civile) et deux personnes vivant ensemble et s'étant jurés fidélité entre eux devant Dieu sans passer devant le maire. C'est exactement pareil. Ce qui ne veut pas dire que je prends ces couples pour des fornicateurs.
Les fornicateurs sont ceux que tu décris dans ton message 43 : "! Aujourd'hui, on est dans une société du "tout tout de suite" et du "sois bon avec toi". On ne cherche pas à savoir si on aime réellement quelqu'un, hop, on le met dans son lit et au premier problème, hop, j'taime plus, j'te jette et j'en prends un autre.....". Ca c'est la véritable description des fornicateurs.

Voir le profil de l'utilisateur

Luxus 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Credo a écrit:
né de nouveau a écrit :C'est la différence entre toi et nous, pour nous, tout ce que nous faisons, nous le faisons devant Dieu et tous nos engagements ont la même valeur.
Que ce soit devant un notaire, un maire ou (rigolons un peu) un sosie d'Elvis à Las Végas, notre oui veut dire oui.

Je ne conteste pas la sincérité de votre engagement mais ce n'est pas le bout de papier que tu vas signer devant le maire qui va t'engager devant Dieu (car il unit au nom de la loi et non de Dieu et tu t'engages envers la société et non envers Dieu) )mais l'engagement que tu prends devant Dieu dans ton coeur et, à ce titre, je ne vois aucune différence entre deux  mariés TJ ( de manière civile) et deux personnes vivant ensemble et s'étant jurés fidélité entre eux devant Dieu sans passer devant le maire. C'est exactement pareil. Ce qui ne veut pas dire que je prends ces couples pour des fornicateurs.
Les fornicateurs sont ceux que tu décris dans ton message 43 : "! Aujourd'hui, on est dans une société du "tout tout de suite" et du "sois bon avec toi". On ne cherche pas à savoir si on aime réellement quelqu'un, hop, on le met dans son lit et au premier problème, hop, j'taime plus, j'te jette et j'en prends un autre.....". Ca c'est la véritable description des fornicateurs.
A quel moment on est considéré comme marié en France ? Quand on se marie à la mairie ! C'est donc ça le mariage requis par Dieu. Tu penses que c'est en te mariant à l'église qu'on est marié devant Dieu ?

De plus, l'exemple que tu prends, c'est bel et bien l'exemple d'un couple fornicateur. Quand Dieu demande de se marier, c'est évidemment devant des personnes qui ont l'autorité pour le faire. Et en France, aucun ministre religieux n'a cette autorité. Donc deux personnes en France, qui ne se marie pas à la mairie, et qui pense que Dieu agrée leur union, se trompe lourdement. Au final, il ne sont pas mariés du tout.

Quand on est marié à la mairie, on est marié tant devant Dieu que devant les hommes. Ce n'est qu'une idée fausse qu'on a mis dans la tête des gens, leur faisant croire que s'ils ne se marient pas à l'église, ils ne sont pas mariés devant Dieu. C'est totalement faux !

Voir le profil de l'utilisateur

minahloudhikr 


Habitué
Habitué
La Bible dit : tu ne commetras pas d'adultère.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Luxus a écrit : A quel moment on est considéré comme marié en France ? Quand on se marie à la mairie ! C'est donc ça le mariage requis par Dieu.

Non c'est le mariage requis par la loi civile, régit par un code civil.

Tu penses que c'est en te mariant à l'église qu'on est marié devant Dieu ?

Le mariage civil n'existe, en France tout au moins, que depuis 1792. Donc, vous qui dites revenir à la foi des premiers chrétiens, ne devriez pas considérer le mariage civil comme mariage devant Dieu.

Devant le maire tu ne te maries pas devant Dieu car, que je sache, le maire n'est pas Dieu. Donc il n'y a pas plus d'engagement devant Dieu pour un couple qui se marie civilement qu'un couple qui ne se marie pas du tout. Et si ces deux couples s'engagent à Dieu dans leur coeur, c'est alors aussi valable pour l'un que pour l'autre.

Quand on est marié à la mairie, on est marié tant devant Dieu que devant les hommes. Ce n'est qu'une idée fausse qu'on a mis dans la tête des gens, leur faisant croire que s'ils ne se marient pas à l'église, ils ne sont pas mariés devant Dieu. C'est totalement faux !

Désolé mais vous mélangez ce qui est  temporel (le mariage civil) avec ce qui est spirituel (mariage devant Dieu). Le Christ dit ceci :
Mt 19:6- Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Eh bien ! ce que Dieu a uni, l'homme ne doit point le séparer. " -
A la mairie c'est le maire non Dieu qui unit.

Selon votre foi, si vraiment vous voulez être unis par Dieu , il faudrait que le couple qui se marie :
- se rende à la Salle du Royaume et y invite les membres de sa congrégation, parents amis....tous ceux qu'il veut inviter à partager sa joie
- que tous prient ensemble après avoir t lu le passage biblique où Dieu dit que l'homme et la femme ne font plus qu'une seule chair
- que les mariés proclament leur engagement dans une prière commune et demande à Dieu de bénir leur union.
Ceux qui font ou feraient ainsi s'engagent vraiment devant Dieu et cela ne contrarie aucunement votre foi. Sans cela, il n'y a pas d'engagement devant Dieu car le minimum est bien de demander à Dieu de bénir son union. Et pour demander à Dieu quoi que ce soit, on le prie. Et on ne prie pas Dieu à la mairie.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum