Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]



preuves que Mohammed 12
est un véritable prophète
Au nom d’Allah, l’Infiniment Miséricordieux, le Très-Miséricordieux
Cet essai s’adresse à tous les hommes et à toutes les femmes à travers le monde.
Je demande à Dieu de faire en sorte que cet essai parvienne à toutes les oreilles, tombe sous tous les yeux, et que chaque cœur le comprenne…
Mohammed, fils d’Abdoullah, est le Prophète de Dieu et le dernier des messagers envoyés par Dieu aux habitants de la Terre.
Sachez que le messager Mohammed, fils d’Abdoullah (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui) est réellement et véritablement le Messager de Dieu ; les preuves qui le démontrent sont nombreuses. Seuls un ignorant ou un orgueilleux pourraient nier ces preuves.
Parmi ces preuves, citons à titre d’exemples :
1. Mohammed (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui) était un illettré qui ne savait ni lire ni écrire, et qui l’est demeuré jusqu’à sa mort. Parmi son peuple, il était connu pour être véridique et digne de confiance. Avant de recevoir la révélation pour la première fois, il n’avait aucune connaissance des religions ou des messages qui avaient été révélés à certains peuples. Il passa ainsi les quarante premières années de sa vie. C’est alors qu’il commença à recevoir la révélation ; Dieu lui révéla le Coran tel que nous le connaissons aujourd’hui. Ce Coran contenait plusieurs des récits qui se trouvaient également dans les écritures révélées avant lui, les rapportant dans les moindres détails, à la manière d’un témoin qui rapporte ce qu’il a vu. Ils étaient relatés précisément de la même manière que les récits qui se trouvaient dans la Torah, envoyée à Moïse, et dans l’Évangile, envoyée à Jésus. Ni les juifs ni les chrétiens ne purent le démentir ; ils savaient que tout ce qu’il contenait était vrai.
2. Mohammed (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui) a prédit tout ce qui allait arriver, à lui et à sa communauté, après sa mort : les victoires qu’ils allaient remporter, la suppression des royaumes dictatoriaux des rois zoroastriens de Perse et de César, et l’implantation de l’islam à travers le monde. Tous ces événements sont survenus exactement comme Mohammed l’avait prédit ; c’était comme s’il avait lu le futur dans un livre ouvert.
3. Le Coran révélé à Mohammed (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui), en arabe, est un summum d’éloquence et de clarté. Dieu, dans le Coran, a mis les Arabes de l’époque (qui étaient connus pour être très éloquents et pour très bien manier la langue arabe, et qui avaient tenté, au départ, de démentir le Coran) au défi de produire ne serait-ce qu’une seule sourate semblable à celles du Coran. Ils n’y parvinrent jamais.
Jusqu’à aujourd’hui, personne n’a jamais osé prétendre avoir composé des versets équivalant – ou même approchant – en ordre, en grâce, en beauté et en magnificence ceux du glorieux Coran.
4. La biographie de ce noble prophète est un exemple parfait d’honnêteté, de clémence, de compassion, de vérité, de courage, de générosité, loin de tout écart de langage ou de mauvais caractère, et un exemple d’ascétisme et d’efforts faits dans l’unique but de recevoir la récompense de Dieu et de l’au-delà. De plus, dans toutes ses actions et dans ses relations avec les gens, il se rappelait et craignait toujours Dieu.
5. Dieu a insufflé beaucoup d’amour pour Mohammed (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui) dans le cœur des croyants et de tous ceux qui l’ont rencontré. Cet amour était si fort que n’importe lequel de ses compagnons aurait volontairement sacrifié sa vie, sa mère ou son père pour lui. Jusqu’à nos jours, ceux qui croient à Mohammed l’honorent et l’aiment plus que tout. Ne serait-ce que pour le voir un court instant, ceux qui croient en lui donneraient en rançon leur propre famille et tous leurs biens.
6. Dans toute l’histoire, aucune biographie n’a été préservée avec autant de souci que celle de Mohammed, qui a été l’homme le plus influent de l’histoire. Et la terre entière n’a pas connu une autre personne à laquelle les gens pensent chaque jour, matin et soir, de même que tout au long de la journée. Chaque fois que les croyants mentionnent le nom de Mohammed, ils le saluent et demandent à Dieu de le bénir. Ils le font de bon cœur et par amour sincère pour lui.
7. Et il n’y a jamais eu un homme sur terre dont le mode de vie est toujours, quatorze siècles plus tard, imité par ceux qui croient en lui. Ceux qui croient à Mohammed dorment de la façon qu’il dormait ; se purifient (en faisant des ablutions et des toilettes rituelles) de la façon qu’il se purifiait ; et ils imitent sa façon de manger, de boire et de se vêtir. En fait, ceux qui croient à Mohammed appliquent ses enseignements et suivent le chemin qu’il a tracé tout au cours de son existence sur terre dans tous les aspects de leur vie. Les croyants de chaque génération, depuis son époque jusqu’à nos jours, ont strictement adhéré à ses enseignements. Pour certains, cela va jusqu’à vouloir suivre le Prophète (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui) dans ses choix personnels auxquels Dieu n’a pas demandé aux croyants de se conformer. Par exemple, certains ne mangeront que les aliments ou ne porteront que le genre de vêtements que le Messager aimait. Sans parler du fait que ceux qui croient en lui répètent les louanges à Dieu, les prières spéciales et les invocations qu’il disait avant ou durant chacune de ses actions, jour et nuit, comme : ce qu’il disait quand il rencontrait des gens, en entrant dans une maison et en en sortant, en entrant dans une mosquée et en en sortant, en entrant dans une salle de bain et en en sortant, au moment où il s’apprêtait à dormir et au moment où il se réveillait, quand il remarquait un nouveau croissant de lune ou de nouveaux fruits sur un arbre, avant de manger, de boire, de s’habiller, de monter à chameau ou à cheval, au moment de voyager et au retour du voyage, etc. Et sans parler du fait que ceux qui croient en lui accomplissent à la lettre – jusque dans les moindres détails – chaque acte d’adoration – comme la prière, le jeûne, la charité et le pèlerinage – de la façon que le noble Messager (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui) leur a appris et qu’il accomplissait lui-même. Tout cela permet à ceux qui croient en lui de calquer leur vie sur la sienne comme s’il était là, devant eux, et qu’ils n’avaient qu’à suivre son exemple.
8. Jamais il n’y a eu, et jamais il n’y aura de par le monde un homme qui a été ou qui sera si aimé, si respecté, si honoré et si obéi dans tous les détails, qu’ils soient infimes ou majeurs, que ne l’a été ce noble prophète.
9. Depuis son époque, dans toutes les régions de la terre et à chaque ère, l’exemple de ce noble Prophète a été suivi par des individus de toutes races, couleurs et nationalités. Parmi ceux qui ont suivi ses traces, plusieurs avaient été chrétiens, juifs, païens, idolâtres ou athées, et beaucoup étaient connus pour leur sens du jugement, leur sagesse, leur esprit d’analyse et leur sérieux. Ils ont choisi de suivre les traces du noble Prophète après avoir constaté les signes de sa véracité et avoir été témoins de ses miracles, et non pas parce qu’ils y avaient été forcés ou parce qu’ils souhaitaient suivre le mode de vie de leurs parents. Plusieurs des fidèles de ce Prophète (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui) ont choisi de le suivre au moment où l’islam était encore faible, au moment où les musulmans étaient peu nombreux et souffraient de cruelles persécutions. Ils ne l’ont point fait dans le but d’obtenir quelques gains matériels, car la plupart d’entre eux ont enduré les pires formes d’afflictions et de persécution à cause de leur choix. Et en dépit de tous ces maux et de toutes ces persécutions, ils n’ont pas abandonné l’islam. Tous ces signes indiquent clairement à quiconque jouissant de sa raison, que ce Prophète était véritablement le messager de Dieu et qu’il n’était pas qu’un homme prétendant être prophète ou parlant de Dieu sans en avoir une connaissance claire.
10. Mohammed a été envoyé avec une religion dont les fondements de foi et les pratiques cultuelles sont hors du commun. Mohammed a décrit Dieu en lui attribuant des qualités d’absolue perfection et d’une façon qui ne lui assigne aucune défectuosité. Ni les philosophes ni les savants n’auraient pu décrire Dieu de cette manière. Il est impossible d’imaginer qu’un esprit humain puisse concevoir de lui-même un être possédant une capacité, des connaissances et une grandeur si infinies ; un Être qui a assujetti la création, qui a le pouvoir sur tout ce que l’univers renferme, aussi infime ou gigantesque soit-il, et qui possède une si parfaite miséricorde. Et il n’est pas dans les capacités d’un être humain d’établir une loi parfaite basée sur la justice, l’égalité, la clémence et l’objectivité qui s’applique à toutes les sphères de la vie sur terre – comme le commerce, le mariage et le divorce, la location, le témoignage, la garde des enfants, et tous les autres contrats qui sont nécessaires au maintien et à la bonne gestion de la vie et de la civilisation sur terre.
11. Nul être humain n’a la capacité de concevoir de lui-même une sagesse, une moralité, des bonnes manières et de la noblesse de caractère telles que celles que nous a transmises cet honorable Prophète (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui). Mohammed (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui) a propagé un enseignement complet relatif aux bonnes manières envers les père et mère, les parents, les amis, l’humanité en général, les animaux, les plantes, et même les objets inanimés. Il est impossible à l’esprit humain d’acquérir la connaissance, par lui-même, de tous ces enseignements ou d’élaborer un enseignement semblable. Tout cela indique de façon non équivoque que ce Messager n’a pas tenté d’expliquer cette religion de son propre chef, mais qu’il s’agissait plutôt d’un enseignement lui ayant été inspiré par Celui qui a créé la terre et les cieux, et qui a créé notre univers et lui a donné cette miraculeuse architecture et perfection.
12. Les composantes de la croyance et du culte de l’Islam avec lequel le Messager Mohammed (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui) a été envoyé rappellent l’architecture sur laquelle reposent les cieux et la terre. Tout cela indique que Celui qui a créé les cieux et la terre est Celui qui nous a envoyé cette loi et cette religion de droiture. Tout comme la création des cieux et de la terre est inimitable à tous points de vue, la loi divine avec laquelle Mohammed (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui) a été envoyé est également inimitable. De la même manière que l’humanité est incapable de créer un univers comme celui que nous connaissons, elle est également incapable d’élaborer une loi semblable à celle de Dieu, avec laquelle Il a envoyé Son serviteur et messager Mohammed (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui).

Voir le profil de l'utilisateur

2autre façon de voir le Mar 9 Nov - 5:27

arbimassihi 


Enthousiaste
Enthousiaste
les grandes batailles de mahomed d'après les hadiths sahih

624 : Razzia sur la Mecque, pillage et prise de captifs
624 : Après la victoire de Badr, début de l'élimination des juifs
624 : Décapitation du poète Kab been Al Ashraf à Médine, opposant à Muḥammad
624 : Bataille de Badr, Muḥammad à oqba: "je fais à Dieu le voeux que si je te saisis en dehors de la Mecque, je te ferai couper la tête".
624 : Bataille de Badr, Abou Bakr à Muḥammad: "l'infidélité sera exterminée dans le monde".
624 : Bataille de Badr, défaite des infidèles: "les musulmans les tuèrent à coup de sabres et firent des prisonniers"
624 : Bataille de Badr, Muḥammad à ses hommes: "quiconque d'entre vous rencontrera Djahl, tranchez lui la tête et apportez la moi".
624 : Révélation de Muḥammad: "il n'a pas été donné à un prophète d'avoir des prisonniers sans faire de grands massacres sur la terre".
624 : Décapitation de Kab ben Asraf, poête critique
624 : Décapitation de deux poêtes anonymes après la bataille de Badr
624 : Après la bataille de Badr, Muḥammad à oqba: "ta place et celle des tes enfants est en enfer. s'ils ne deviennent pas croyants, je les ferai tuer..."
624 : Décapitation du poète Abu Afak en Arabie pour avoir critiqué l'islam
624 : Exécution d'Asma Bint Marwan femme ayant critiqué Muḥammad
625 : Expulsion du clan juif des Al Nadir. Soumission dune tribu juive, celle des Banul-Nadir, aux troupes mahométanes.
625 : Destruction de l'idole Oubal
626 : Massacre des juifs Beni Khazradj, partage du butin et des familles réduites en esclavage
626 : Expédition contre les juifs Beni Qoraizha,insultés par Muḥammad: "O vous, singes et cochons..."
626 : Massacre des 700 juifs Beni Qoraïzha, liés pendant trois jours, puis égorgés au dessus d'un fossé, avec les jeunes garçons
626 : Meurtre du poête satiriste juif Kab chef des Beni nadhir, et de sa femme qui s'était moqué de Muḥammad
626 : Expédition contre les juifs de Kaihbar
626 : Meurtredu juif Sallam abou rafi sur ordre de Muḥammad
626 : Tentative de meurtre d'Abou Sofyan ordonné par Muḥammad
626 : Muḥammad fait couper les palmiers de l'oasis des juifs Beni Nadhir
626 : Muḥammad prend parmi les Beni Qoraizha une jeune fille très belle comme part du butin
627 : Massacre du clan juif des Qurayza à Médine
627 : Massacre des juifs de Médine; partage des familles réduites en esclavage et des biens
627 : Début de la politique d'agression systématique envers les autres tribus
627 : Agression de la tribu des Bani Moustalik
628 : Attaque par Muḥammad de l'oasis de Khaybar
628 : Caravane d'infidèles pillée par Muḥammad
628 : Muḥammad aux juifs beni Qainoqa: "si vous n'embrassez par l'islam, je vous déclare la guerre"
628 : Rapt des femmes et enfants de la tribu des Moshjarik
628 : Attaque des juifs de Khaïbar, et torture des prisonniers
628 : Prise de l'oasis juive de Fadak comme bien personnel de Muḥammad
628 : Soumission des juifs de Wadil Qora
629 : Destruction des idoles d'Allat, Manat et Al Uzza en Arabie
630 : Prise de la Mecque; 30 exécutions
630 : Première agression contre la Perse à Tabuk
630 : Bataille de Honaïn contre les Bédouins païens
630 : Soumission des juifs et chrétiens de Makna, Eilat, Jarba
630 : Décapitation à la Mecque de l'apostat Abdallah ibn Abou Sahr
630 : Décapitation à la Mecque du poête satiriste Abdallah ibn Khatal
630 : Décapitation à la Mecque de Howairith ibn Noqaïd
630 : Condamnation à mort à la Mecque de Ikrima, en fuite
630 : Condamnation à mort à la Mecque de Cafwan ibn Ommayya, en fuite
630 : Condamnation à mort à la Mecque de Hind femme d'Abou Sofyan, en fuite
630 : Exécution à la Mecque de Sara, esclave affranchie
630 : Exécution à la Mecque de Qariba, chanteuse
630 : Exécution à la Mecque de Fartana, chanteuse qui s'était moquée de Muḥammad
630 : Destruction de l'idole d'Hubal située dans la Kaaba angry

Voir le profil de l'utilisateur
Mais quesque les histoires, qui tu raconte tous situés
sur le Messager de la paix d'Allah soient sur lui

vous voulais cachaer la Vérité et le lumiérer de
prophéte
la paix d'Allah soient sur lui mais Dieu est avec nous et
l'Islam est la religion du monde



Et les juifs Beni Qoraizha

ils ont trahi le Messager de la paix d'Allah soient sur
lui et qu'ils sont juifs, et t'étais triste pour eux tous
tu peux les Envoyes une carte de condoléances cry

Voir le profil de l'utilisateur

arbimassihi 


Enthousiaste
Enthousiaste
@imen elkoloub a écrit:Mais quesque les histoires, qui tu raconte tous situés
sur le Messager de la paix d'Allah soient sur lui

vous voulais cachaer la Vérité et le lumiérer de
prophéte
la paix d'Allah soient sur lui mais Dieu est avec nous et
l'Islam est la religion du monde



Et les juifs Beni Qoraizha

ils ont trahi le Messager de la paix d'Allah soient sur
lui et qu'ils sont juifs, et t'étais triste pour eux tous
tu peux les Envoyes une carte de condoléances cry


il ne sont rien sur la balance par rappore a la liste des razzia de mahomed et ses souhabas

Voir le profil de l'utilisateur

mamoutcha 


Enthousiaste
Enthousiaste
arbimassihi tes paroles ne changerons jamais rien a la verité

et il n y'a une place que pour une seule verité

cdlt,

Voir le profil de l'utilisateur http://<a href="http://www.neobux.com/?r=lakhal99"&

Gabriel 


Récurrent
Récurrent
@mamoutcha a écrit:arbimassihi tes paroles ne changerons jamais rien a la verité

et il n y'a une place que pour une seule verité

cdlt,

Parmi les personnages de l'Islam, y'a que Ali à respecter; d'ailleurs ses écrits dépassent de loin tous les hadths, et perso, le Coran

Voir le profil de l'utilisateur

féeclochette 


Récurrent
Récurrent
bien cher imen elkouloub: je veux bien croire a ce que tu dis mais parfois a la lecture de certaines sourates je suis surprise comme celle-ci : sourate 11:38 peux -tu me l'écrire pour voir si c'est bien comme mon coran; merci puis on discute.
amicalement a toi

Voir le profil de l'utilisateur

mamoutcha 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Gabriel a écrit:
@mamoutcha a écrit:arbimassihi tes paroles ne changerons jamais rien a la verité

et il n y'a une place que pour une seule verité

cdlt,

Parmi les personnages de l'Islam, y'a que Ali à respecter; d'ailleurs ses écrits dépassent de loin tous les hadths, et perso, le Coran

Ali est le cousin du Prophetes parmis les premiers qui ont embrassé l'Islam ,a participé a toutes les batailles pour defendre la verité ,il est parmis les 10 accedant au paradis choisit par Dieu ,et Khalif des Musulmans....BIENSUR QU IL EST EXTRAORDINAIRE !!!!

et ses paroles sont celebres et le temps de son regne etait un temps fleurissant...

mais Comme Muhammed :pbsl: a dit :< s'il y'aurai du avoir un autre prophete apres moi , ce Sera Omar>

Omar Ibn Khateb est le plus celebre et mon preféré moi personnelement deja

cdlt,

Voir le profil de l'utilisateur http://<a href="http://www.neobux.com/?r=lakhal99"&

mamoutcha 


Enthousiaste
Enthousiaste
@féeclochette a écrit: bien cher imen elkouloub: je veux bien croire a ce que tu dis mais parfois a la lecture de certaines sourates je suis surprise comme celle-ci : sourate 11:38 peux -tu me l'écrire pour voir si c'est bien comme mon coran; merci puis on discute.
amicalement a toi

11.36.وَأُوحِيَ إِلَى نُوحٍ أَنَّهُ لَن يُؤْمِنَ مِن قَوْمِكَ إِلاَّ مَن قَدْ آمَنَ فَلاَ تَبْتَئِسْ بِمَا كَانُواْ يَفْعَلُونَ 11.37.وَاصْنَعِ الْفُلْكَ بِأَعْيُنِنَا وَوَحْيِنَا وَلاَ تُخَاطِبْنِي فِي الَّذِينَ ظَلَمُواْ إِنَّهُم مُّغْرَقُونَ 11.38.وَيَصْنَعُ الْفُلْكَ وَكُلَّمَا مَرَّ عَلَيْهِ مَلأٌ مِّن قَوْمِهِ سَخِرُواْ مِنْهُ قَالَ إِن تَسْخَرُواْ مِنَّا فَإِنَّا نَسْخَرُ مِنكُمْ كَمَا تَسْخَرُونَ 11.39.فَسَوْفَ تَعْلَمُونَ مَن يَأْتِيهِ عَذَابٌ يُخْزِيهِ وَيَحِلُّ عَلَيْهِ عَذَابٌ مُّقِيمٌ

11.36. Puis il fut révélé à Noé : «Plus personne ne se convertira parmi ton peuple, à part ceux qui avaient déjà cru. Ne t'afflige donc point de ce qu'ils faisaient !
11.37. Construis l'arche sous Nos yeux, d'après les directives qui te seront révélées ! Et n'interviens plus en faveur des impies, car ils sont voués à être noyés !»
11.38. Noé entreprit la construction de l'arche , et chaque fois que les grands de son peuple passaient, ils se moquaient de lui. «Si vous vous moquez de nous aujourd'hui, leur disait Noé, nous nous moquerons bientôt de vous à notre tour !
11.39. Et vous saurez bientôt qui subira un châtiment avilissant et à qui est réservé un supplice permanent !»


mais il existe plusieurs differentes traductions

cdlt,

Voir le profil de l'utilisateur http://<a href="http://www.neobux.com/?r=lakhal99"&

arbimassihi 


Enthousiaste
Enthousiaste
@mamoutcha a écrit:arbimassihi tes paroles ne changerons jamais rien a la verité

et il n y'a une place que pour une seule verité

cdlt,

d'accord on vous doit de l'accepter comme prophète terrestre mais jamais céleste.

Jean 3 : 31
Celui qui vient d'en haut est au-dessus de tous; celui qui est de la terre est de la terre, et il parle comme étant de la terre. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous,

Jean 3 : 13

Personne n'est monté au ciel, si ce n'est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme qui est dans le ciel.

Jean 6 : 38

car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a envoyé.

Jean 3:36
Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.

Voir le profil de l'utilisateur
@féeclochette a écrit: bien cher imen elkouloub: je veux bien croire a ce que tu dis mais parfois a la lecture de certaines sourates je suis surprise comme celle-ci : sourate 11:38 peux -tu me l'écrire pour voir si c'est bien comme mon coran; merci puis on discute.
amicalement a toi

mais bien sur on discute.

je croi que mamoutcha a repondu

Voir le profil de l'utilisateur

Gabriel 


Récurrent
Récurrent

Voir le profil de l'utilisateur

arbimassihi 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Gabriel a écrit:On juge l'arbre de ses fruits:

http://www.couac-couac.com/billets/les-fruits-de-l%e2%80%99islam-par-bill-warner/


Bon article, à lire


lien ne fonctionne plus

Matthieu 7 : 19
Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.

Matthieu 7 : 17
Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.

Matthieu 7 : 18
Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits

Voir le profil de l'utilisateur

mamoutcha 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Gabriel a écrit:On juge l'arbre de ses fruits:

http://www.couac-couac.com/billets/les-fruits-de-l%e2%80%99islam-par-bill-warner/


Bon article, à lire


Biensur et la communauté musulmane donne le meilleure fruit jusqu'a aujordhuit

cdlt,

Voir le profil de l'utilisateur http://<a href="http://www.neobux.com/?r=lakhal99"&

arbimassihi 


Enthousiaste
Enthousiaste
@mamoutcha a écrit:
@Gabriel a écrit:On juge l'arbre de ses fruits:

http://www.couac-couac.com/billets/les-fruits-de-l%e2%80%99islam-par-bill-warner/


Bon article, à lire


Biensur et la communauté musulmane donne le meilleure fruit jusqu'a aujordhuit

cdlt,

bonsoir , je demanderais a des musulmans de m'éclaircir , sur plusieur question .

1) par qui le coran as t'il été écris ??

2) quand et comment a t'il était rédigé ??

3) pourquoi les sourates du coran ne sont elle pas ordonnés de façon chronologique ??(cela en faliciterait la lecture )

4) qu'elle est le véritable message du coran ?? si possible avec références , des sourates , des versets )

5)que se passe t'il si , en tant que musulman , vous ne suivez tous les enseignements du coran ??

6° POURQUOI Allah ,n'a t'il pas lui même indiqué quels étaient les versets mansukh (abrogés ) et les versets nasik (abrogatifs) ??

7) pourquoi Allah a t'il laisser cette lourde responsabilités aux musulmans eux mêmes ??

le coran est il éternel ?? SI oui , comment une chose éternel peut étre annulée , (loi de l'abrogation )?

9) Allah ne pouvait IL pas transmettre une version définitive du coran ,afin qu'il ne soit pas nécéssaire d'appliquer cette loi de l'abrogation ??

10) que pensez vous des versets sataniques ??

11)Pourquoi marie , la mére de jésus , est elle la seule femme nommer dans le coran??

12)pourquoi la mére de mohamed n'est elle pas nommer ??

merci aux musulmans de m'éclairer sur ses questions

Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident

voila le verset de sourate "hud" feeclochette:
38. Et il construisait l'arche. Et chaque fois que des notables de son peuple passaient près de lui, ils se moquaient de lui. Il dit : "Si vous vous moquez de nous, eh bien, nous nous moquerons de vous, comme vous vous moquerez [de nous].

tu discute

Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident
Qui est-ce qui a écrit le Coran et comment a-t-il été rassemblé ?


Louange à Allah

Premièrement, Allah s’est chargé de préserver le Coran et a dit : «En vérité c' est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c' est Nous qui en sommes gardien. » (Coran, 15 : 9).

Dans son Tafsir (8/14) Ibn Djarir at-Tabari dit dans son commentaire de ce verset : « Allah le Très Haut a dit : « nous avons fait descendre le rappel » ; celui-ci désigne le Coran et « nous en assurons la préservation » c’est-à-dire nous protégeons le Coran de sorte qu’on ne pourra pas y ajouter de faux éléments qui n’en font pas partie et ne pourra enlever une partie de ses dispositions, de ses peines et de ses prescriptions.

As-Saadi dit dans son Tafsir (commentaire du Coran) (p. 696) : « Nous avons fait descendre le rappel ». Celui-ci désigne le Coran qui rappelle toutes les questions et tous les arguments clairs et qui permet à celui qui veut se souvenir de le faire. Et « nous en assurons la préservation » c’est-à-dire : pendant et après sa révélation. Dans le premier cas, nous le protégeons contre l’écoute de la part de tout démon damné. Dans le second cas, Allah l’a déposé dans le cœur de Son messager et l’a transmis aux cœurs des membres de la Umma. Allah a préservé ses mots du changement, de l’augmentation et de la diminution comme Il a préservé ses sens de toute altération. De sorte que, chaque fois on a tenté de modifier son sens, Allah met à la disposition (des croyants) quelqu’un qui rétablit la vérité évidente. Ceci fait partie des plus importants signes d’Allah, de Ses bienfaits accordés à ses serviteurs croyants. La préservation du Coran implique la protection de ses partisans contre leurs ennemis de sorte qu’aucun ennemi ne parviendra à les écraser ».

La révélation du Coran au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) s’est faite progressivement durant 23 années. A ce propos le Très Haut a dit : « (Nous avons fait descendre) un Coran que Nous avons fragmenté, pour que tu le lises lentement aux gens. Et Nous l' avons fait descendre graduellement. » (Coran, 17 : 106). As-Saadi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : « Ceci signifie : nous avons révélé le Coran progressivement pour distinguer la guidance de l’égarement, le vrai du faux : «pour que tu le lises lentement aux gens » signifie doucement pour leur permettre de le méditer, de réfléchir sur son sens et d’en tirer des connaissances et : «Nous l' avons fait descendre graduellement » c’est-à-dire petit à petit donc progressivement et durant 23 années. Voir Tafisir as-Saadi, p. 760.

Deuxièmement, l’écriture était rare chez les arabes. C’est pourquoi Allah les a décrits en ces termes : «C' est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs .. » (Coran, 62 : 2). Ils se contentaient de mémoriser le Coran. Seul un petit nombre d’entre eux écrivait certains versets ou sourates sur des peaux ou des pierres lisses ou d’autres supports.

Troisièmement, au début, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) interdisait l’écriture d’autres choses que le Coran. Il leur défendit à titre provisoire de transcrire ses propres paroles afin qu’ils se consacrassent à la mémorisation du Coran et à sa transcription et ne pussent confondre la parole du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) avec celle d’Allah le Très Haut, pour mieux préserver le Coran contre tout ajout ou diminution.

Quatrièmement, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) donna mandat à un groupe de Compagnons fidèles et bien instruits pour transcrire le contenu de la révélation. Ce sont les gens qualifiés dans leurs biographies respectives des « scribes de la Révélation ». C’était les quatre califes, Abd Allah ibn Amr ibn al-As, Muawiyya ibn Abi Soufyan, Zayd ibn Thabit (puisse Allah les agréer tous).

Cinquièmement, le Coran fut révélé selon sept lettres (lectures) selon un hadith authentique rapporté du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) par Omar Ibn al-Khattab (P.A.a) (cité par al-Boukhari, 2287 et par Mouslim, 818). Les sept lettres (lectures) sont les dialectes utilisés par les arabes réputés éloquents.

Sixièmement, le Coran resta préservé dans la mémoire des Compagnons et sur des peaux et d’autres supports jusqu’à l’avènement du califat d’Abou Bakr as-Siddiq (P.A.a). Au cours des guerres d’Apostasie, de très nombreux Compagnons ayant appris le Coran par cœur furent tués et Abou Bakr craignit que leur disparition n’entraînât la perte du Coran. C’est pourquoi il consulta les grands compagnons à propos du Coran dans un volume pour pouvoir le préserver. La tâche fut confiée à celui qui maîtrisait mieux le Coran, Zayd ibn Thabit (P.A.a). A ce propos, Al-Boukhari a cité ce hadith dans son Sahih, (4986) : « Zayd ibn Thabit (P.A.a) a dit : « Abou Bakr me convoqua à la suite du massacre de Yamama et j’eux la surprise de trouver Omar à ses côtés et il me dit : Omar vient de me dire ceci : « une tuerie eut lieu à Yamama au sein des lecteurs du Coran. Et je crains que si ceux-ci continuent de se faire tuer sur les champs de bataille, une bonne partie du Coran risque de se perdre. C’est pourquoi je pense que tu devrais faire rassembler le Coran ». J’ai dit à Omar : « Comment vas-tu faire quelque chose que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) n’a pas fait ? » - Omar dit : Au nom d’Allah, c’est mieux ». Et puis il n’a cessé de me répéter son idée jusqu’à ce qu’Allah m’ait inspiré son admission. »

Zayd dit : « Puis Abou Bakr poursuivit : tu es jeune, raisonnable et au-dessus du soupçon. En plus, tu écrivais du vivant du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) la révélation qu’il recevait. Va collecter et rassembler les (différents éléments du Coran)…

Zayd dit : « Au nom d’Allah, s’ils m’avaient chargé de déplacer une montagne, j’aurais trouvé cela plus facile que l’exécution de l’ordre de rassembler le Coran qu’ils venaient de me donner. Et j’ai dit : comment allez-vous faire quelque chose que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) n’avait pas fait ? Il (Abou Bakr) a dit : « Au nom d’Allah, c’est mieux. ». Et puis il ne cessa de me répéter son idée jusqu’à ce qu’Allah m’en inspirât l’admission comme Il l’avait fait pour Abou Bakr et pour Omar (P.A.a). Dès lors, je me suis mis à rechercher et à collecter les éléments coraniques transcrits sur des branches de dattier et sur des pierres lisses ou conservées dans la mémoire des gens et j’ai trouvé les derniers versets de la sourate at-Tawba chez Abou Khouzayma al-Ansari et je ne les ai trouvés chez personne d’autre… Les feuilles contenant le Coran furent conservés par Abou Bakr jusqu’à sa mort puis elles furent déposées auprès d’Omar qui les garda jusqu’à sa mort puis elles furent transférées à sa fille Hafsa (P.A.a).

Le terme ussoub signifie branche de dattier qu’ils traitent de sorte à pouvoir écrire sur sa largeur. Le terme lihaf signifie : pierres lisses.

Le Compagnon Zayd ibn Thabit (P.A.a) savait le Coran par cœur, ce qui ne l’empêcha par d’adopter une approche fondée sur la vérification ; il n’acceptait l’insertion d’un verset dans le Coran que quand deux Compagnons attestaient l’avoir entendu du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui).

L’exemplaire ainsi confectionné resta entre les mains des califes jusqu’au temps du calife bien guidé, Outhmane (P.A.a). A l’époque, les Compagnons s’étaient dispersés dans les pays et chacun récitait le Coran selon l’une des sept lectures entendues du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) et leurs disciples à leur tour récitaient selon ce que chacun d’eux avait entendu de son maître.

Quand un disciple entendait un autre disciple réciter le Coran selon une lecture différente que celle qu’il connaissait, il le dénonçait jugeant sa lecture erronée. Ceci s’amplifia de sorte que certains Compagnons craignirent qu’il y eût des troubles au sein des générations qui allaient leur succéder. Et ils pensèrent qu’il fallait ramener tout le monde à employer une lecture conforme au dialecte des Quraych selon laquelle le Coran fut révélé afin de mettre fin définitivement aux divergences. Et ils consultèrent Outhmane (P.A.a) et il accepta leur idée.

Al-Boukhari a rapporté dans son Sahih (4988) d’après Anas Ibn Malick que Houdayfa ibn al-Yaman se rendit auprès d’Outhman après avoir participé avec les armées syriennes et irakiennes à la conquête de l’Arménie et de l’Azerbayjan fut effrayé par la différence des lectures du Coran et il dit à Outhmane : ô Commandeur des croyants ! Rattrape la Umma avant qu’elle ne cultive des divergences à propos du Livre (le Coran) à l’instar des juifs et des chrétiens ». Outhmane envoya quelqu’un dire à Hafsa de lui remettre les feuilles pour qu’on les recopie et les lui restitue. Hafsa s’exécuta et Outhmane donna à Zayd inb Thabit, à Abd Allah ibn Zoubayr, à Saïd ibn al-As et Abd Rahman ibn al-Harith ibn Hisham, l’ordre d’assurer ladite recopie et il dit aux trois quraïchites du groupe : « s’il y a désaccord entre vous et Zayd à propos de la transcription de quelque chose, transcrivez-le selon le dialect quraïchite car c’est en cette dialecte que le Coran a été révélé ».

Aussi recopièrent-ils plusieurs exemplaires et rendirent l’original à Hafsa. Et puis le Calife envoya dans chaque région un exemplaire du Coran et ordonna l’incinération de toute autre feuille ou copie du Coran (différente du texte officiel).

Ibn Shihab dit : Kharidia ibn Zayd ibn Thabit nous a dit qu’il avait perdu un verset du Coran au moment de la recopie, un verset qu’il avait entendu réciter par le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui). Et qu’après l’avoir recherché ils l’avaient trouvé chez Khouzayma ibn Thabit al-Ansari et inséré à sa place ans le Coran. Il s’agissait du verset : «Il est, parmi les croyants, des hommes qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah.»(Coran,33 :23).

Cela mit fin aux divergences et rétablit la concorde et le Coran fut dès lors retransmis de manière concordante et appris par cœur par les gens (et restera comme tel) jusqu’au jour de la Résurrection. Ceci est une concrétisation de la préservation dont Allah le Très Haut garantit à Son livre : «En vérité c' est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c' est Nous qui en sommes gardien. » (Coran, 15 : 9). Allah le sait mieux.

bonne lecture arbimassihi

Voir le profil de l'utilisateur

arbimassihi 


Enthousiaste
Enthousiaste
@hanane a écrit:Qui est-ce qui a écrit le Coran et comment a-t-il été rassemblé ?


Louange à Allah

Premièrement, Allah s’est chargé de préserver le Coran et a dit : «En vérité c' est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c' est Nous qui en sommes gardien. » (Coran, 15 : 9).

Dans son Tafsir (8/14) Ibn Djarir at-Tabari dit dans son commentaire de ce verset : « Allah le Très Haut a dit : « nous avons fait descendre le rappel » ; celui-ci désigne le Coran et « nous en assurons la préservation » c’est-à-dire nous protégeons le Coran de sorte qu’on ne pourra pas y ajouter de faux éléments qui n’en font pas partie et ne pourra enlever une partie de ses dispositions, de ses peines et de ses prescriptions.

As-Saadi dit dans son Tafsir (commentaire du Coran) (p. 696) : « Nous avons fait descendre le rappel ». Celui-ci désigne le Coran qui rappelle toutes les questions et tous les arguments clairs et qui permet à celui qui veut se souvenir de le faire. Et « nous en assurons la préservation » c’est-à-dire : pendant et après sa révélation. Dans le premier cas, nous le protégeons contre l’écoute de la part de tout démon damné. Dans le second cas, Allah l’a déposé dans le cœur de Son messager et l’a transmis aux cœurs des membres de la Umma. Allah a préservé ses mots du changement, de l’augmentation et de la diminution comme Il a préservé ses sens de toute altération. De sorte que, chaque fois on a tenté de modifier son sens, Allah met à la disposition (des croyants) quelqu’un qui rétablit la vérité évidente. Ceci fait partie des plus importants signes d’Allah, de Ses bienfaits accordés à ses serviteurs croyants. La préservation du Coran implique la protection de ses partisans contre leurs ennemis de sorte qu’aucun ennemi ne parviendra à les écraser ».

La révélation du Coran au Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) s’est faite progressivement durant 23 années. A ce propos le Très Haut a dit : « (Nous avons fait descendre) un Coran que Nous avons fragmenté, pour que tu le lises lentement aux gens. Et Nous l' avons fait descendre graduellement. » (Coran, 17 : 106). As-Saadi (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : « Ceci signifie : nous avons révélé le Coran progressivement pour distinguer la guidance de l’égarement, le vrai du faux : «pour que tu le lises lentement aux gens » signifie doucement pour leur permettre de le méditer, de réfléchir sur son sens et d’en tirer des connaissances et : «Nous l' avons fait descendre graduellement » c’est-à-dire petit à petit donc progressivement et durant 23 années. Voir Tafisir as-Saadi, p. 760.

Deuxièmement, l’écriture était rare chez les arabes. C’est pourquoi Allah les a décrits en ces termes : «C' est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs .. » (Coran, 62 : 2). Ils se contentaient de mémoriser le Coran. Seul un petit nombre d’entre eux écrivait certains versets ou sourates sur des peaux ou des pierres lisses ou d’autres supports.

Troisièmement, au début, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) interdisait l’écriture d’autres choses que le Coran. Il leur défendit à titre provisoire de transcrire ses propres paroles afin qu’ils se consacrassent à la mémorisation du Coran et à sa transcription et ne pussent confondre la parole du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) avec celle d’Allah le Très Haut, pour mieux préserver le Coran contre tout ajout ou diminution.

Quatrièmement, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) donna mandat à un groupe de Compagnons fidèles et bien instruits pour transcrire le contenu de la révélation. Ce sont les gens qualifiés dans leurs biographies respectives des « scribes de la Révélation ». C’était les quatre califes, Abd Allah ibn Amr ibn al-As, Muawiyya ibn Abi Soufyan, Zayd ibn Thabit (puisse Allah les agréer tous).

Cinquièmement, le Coran fut révélé selon sept lettres (lectures) selon un hadith authentique rapporté du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) par Omar Ibn al-Khattab (P.A.a) (cité par al-Boukhari, 2287 et par Mouslim, 818). Les sept lettres (lectures) sont les dialectes utilisés par les arabes réputés éloquents.

Sixièmement, le Coran resta préservé dans la mémoire des Compagnons et sur des peaux et d’autres supports jusqu’à l’avènement du califat d’Abou Bakr as-Siddiq (P.A.a). Au cours des guerres d’Apostasie, de très nombreux Compagnons ayant appris le Coran par cœur furent tués et Abou Bakr craignit que leur disparition n’entraînât la perte du Coran. C’est pourquoi il consulta les grands compagnons à propos du Coran dans un volume pour pouvoir le préserver. La tâche fut confiée à celui qui maîtrisait mieux le Coran, Zayd ibn Thabit (P.A.a). A ce propos, Al-Boukhari a cité ce hadith dans son Sahih, (4986) : « Zayd ibn Thabit (P.A.a) a dit : « Abou Bakr me convoqua à la suite du massacre de Yamama et j’eux la surprise de trouver Omar à ses côtés et il me dit : Omar vient de me dire ceci : « une tuerie eut lieu à Yamama au sein des lecteurs du Coran. Et je crains que si ceux-ci continuent de se faire tuer sur les champs de bataille, une bonne partie du Coran risque de se perdre. C’est pourquoi je pense que tu devrais faire rassembler le Coran ». J’ai dit à Omar : « Comment vas-tu faire quelque chose que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) n’a pas fait ? » - Omar dit : Au nom d’Allah, c’est mieux ». Et puis il n’a cessé de me répéter son idée jusqu’à ce qu’Allah m’ait inspiré son admission. »

Zayd dit : « Puis Abou Bakr poursuivit : tu es jeune, raisonnable et au-dessus du soupçon. En plus, tu écrivais du vivant du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) la révélation qu’il recevait. Va collecter et rassembler les (différents éléments du Coran)…

Zayd dit : « Au nom d’Allah, s’ils m’avaient chargé de déplacer une montagne, j’aurais trouvé cela plus facile que l’exécution de l’ordre de rassembler le Coran qu’ils venaient de me donner. Et j’ai dit : comment allez-vous faire quelque chose que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) n’avait pas fait ? Il (Abou Bakr) a dit : « Au nom d’Allah, c’est mieux. ». Et puis il ne cessa de me répéter son idée jusqu’à ce qu’Allah m’en inspirât l’admission comme Il l’avait fait pour Abou Bakr et pour Omar (P.A.a). Dès lors, je me suis mis à rechercher et à collecter les éléments coraniques transcrits sur des branches de dattier et sur des pierres lisses ou conservées dans la mémoire des gens et j’ai trouvé les derniers versets de la sourate at-Tawba chez Abou Khouzayma al-Ansari et je ne les ai trouvés chez personne d’autre… Les feuilles contenant le Coran furent conservés par Abou Bakr jusqu’à sa mort puis elles furent déposées auprès d’Omar qui les garda jusqu’à sa mort puis elles furent transférées à sa fille Hafsa (P.A.a).

Le terme ussoub signifie branche de dattier qu’ils traitent de sorte à pouvoir écrire sur sa largeur. Le terme lihaf signifie : pierres lisses.

Le Compagnon Zayd ibn Thabit (P.A.a) savait le Coran par cœur, ce qui ne l’empêcha par d’adopter une approche fondée sur la vérification ; il n’acceptait l’insertion d’un verset dans le Coran que quand deux Compagnons attestaient l’avoir entendu du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui).

L’exemplaire ainsi confectionné resta entre les mains des califes jusqu’au temps du calife bien guidé, Outhmane (P.A.a). A l’époque, les Compagnons s’étaient dispersés dans les pays et chacun récitait le Coran selon l’une des sept lectures entendues du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) et leurs disciples à leur tour récitaient selon ce que chacun d’eux avait entendu de son maître.

Quand un disciple entendait un autre disciple réciter le Coran selon une lecture différente que celle qu’il connaissait, il le dénonçait jugeant sa lecture erronée. Ceci s’amplifia de sorte que certains Compagnons craignirent qu’il y eût des troubles au sein des générations qui allaient leur succéder. Et ils pensèrent qu’il fallait ramener tout le monde à employer une lecture conforme au dialecte des Quraych selon laquelle le Coran fut révélé afin de mettre fin définitivement aux divergences. Et ils consultèrent Outhmane (P.A.a) et il accepta leur idée.

Al-Boukhari a rapporté dans son Sahih (4988) d’après Anas Ibn Malick que Houdayfa ibn al-Yaman se rendit auprès d’Outhman après avoir participé avec les armées syriennes et irakiennes à la conquête de l’Arménie et de l’Azerbayjan fut effrayé par la différence des lectures du Coran et il dit à Outhmane : ô Commandeur des croyants ! Rattrape la Umma avant qu’elle ne cultive des divergences à propos du Livre (le Coran) à l’instar des juifs et des chrétiens ». Outhmane envoya quelqu’un dire à Hafsa de lui remettre les feuilles pour qu’on les recopie et les lui restitue. Hafsa s’exécuta et Outhmane donna à Zayd inb Thabit, à Abd Allah ibn Zoubayr, à Saïd ibn al-As et Abd Rahman ibn al-Harith ibn Hisham, l’ordre d’assurer ladite recopie et il dit aux trois quraïchites du groupe : « s’il y a désaccord entre vous et Zayd à propos de la transcription de quelque chose, transcrivez-le selon le dialect quraïchite car c’est en cette dialecte que le Coran a été révélé ».

Aussi recopièrent-ils plusieurs exemplaires et rendirent l’original à Hafsa. Et puis le Calife envoya dans chaque région un exemplaire du Coran et ordonna l’incinération de toute autre feuille ou copie du Coran (différente du texte officiel).

Ibn Shihab dit : Kharidia ibn Zayd ibn Thabit nous a dit qu’il avait perdu un verset du Coran au moment de la recopie, un verset qu’il avait entendu réciter par le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui). Et qu’après l’avoir recherché ils l’avaient trouvé chez Khouzayma ibn Thabit al-Ansari et inséré à sa place ans le Coran. Il s’agissait du verset : «Il est, parmi les croyants, des hommes qui ont été sincères dans leur engagement envers Allah.»(Coran,33 :23).

Cela mit fin aux divergences et rétablit la concorde et le Coran fut dès lors retransmis de manière concordante et appris par cœur par les gens (et restera comme tel) jusqu’au jour de la Résurrection. Ceci est une concrétisation de la préservation dont Allah le Très Haut garantit à Son livre : «En vérité c' est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c' est Nous qui en sommes gardien. » (Coran, 15 : 9). Allah le sait mieux.

bonne lecture arbimassihi

apparement tu n'as pas pris le temps de lire ça

Aussi recopièrent-ils plusieurs exemplaires et rendirent l’original à Hafsa. Et puis le Calife envoya dans chaque région un exemplaire du Coran et ordonna l’incinération de toute autre feuille ou copie du Coran (différente du texte officiel).
comment reconnaissait -il la version oficiel puisque mahomed etait mort pour justifier de telle ou telle sourate

Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident
heureusement je ne fais pas comme toi, copier coller aveuglante:

Deuxièmement, l’écriture était rare chez les arabes. C’est pourquoi Allah les a décrits en ces termes : «C' est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs .. » (Coran, 62 : 2). Ils se contentaient de mémoriser le Coran. Seul un petit nombre d’entre eux écrivait certains versets ou sourates sur des peaux ou des pierres lisses ou d’autres supports.

les sahabas ont bien memorisé le coran avant de le rediger
j'en suis sur que tu n'a rien lu, alors stp suis l'enchainement de la discution, et si tu veux pas lire tu te tais

Voir le profil de l'utilisateur

arbimassihi 


Enthousiaste
Enthousiaste
@hanane a écrit:heureusement je ne fais pas comme toi, copier coller aveuglante:

Deuxièmement, l’écriture était rare chez les arabes. C’est pourquoi Allah les a décrits en ces termes : «C' est Lui qui a envoyé à des gens sans Livre (les Arabes) un Messager des leurs .. » (Coran, 62 : 2). Ils se contentaient de mémoriser le Coran. Seul un petit nombre d’entre eux écrivait certains versets ou sourates sur des peaux ou des pierres lisses ou d’autres supports.

les sahabas ont bien memorisé le coran avant de le rediger
j'en suis sur que tu n'a rien lu, alors stp suis l'enchainement de la discution, et si tu veux pas lire tu te tais

si je n'ai pas lu pourquoi alors je t'ai cité un texte tiré de ton copier coller.

Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident
RELIS STP, SINON J'OSE DIRE QUE TU NE COMPREND PAS LE FRANCAIS

Voir le profil de l'utilisateur

arbimassihi 


Enthousiaste
Enthousiaste
@hanane a écrit:RELIS STP, SINON J'OSE DIRE QUE TU NE COMPREND PAS LE FRANCAIS

je connais ce histoire de la compilation du coran par ohtman
je te donne aussi un copier coller et lis le toi-aussi et ne fait pas une indigestion

Combien y a-t-il de versions en arabe du coran ? 2, 3, 5 ? Eh bien non, il y en 20 !!!

C’est ce que les musulmans appellent les variantes de lecture. Des hadiths rapportent que le prophète a dit que le coran a été révélé en 7 AHRUF. Dans le Muwatta de Malik :


Book 15, Number 15.4.5:
Yahya related to me from Malik from Ibn Shihab from Urwa ibn az-Zubayr that Abd ar-Rahman ibn Abd al-Qari said that he had heard Umar ibn al-Khattab say, "I heard Hisham ibn Hakim ibn Hizam reciting Surat al-Furqan (Sura 25) differently from me, and it was the Messenger of Allah, may Allah bless him and grant him peace, who had recited it to me. I was about to rush up to him but I granted him a respite until he had finished his prayer. Then I grabbed him by his cloak and took him to the Messenger of Allah, may Allah bless him and grant him peace, and said, 'Messenger of Allah, I heard this man reciting Surat al-Furqan differently from the way you recited it to me.' The Messenger of Allah, may Allah bless him and grant him peace, said, 'Let him go.' Then he said, 'Recite, Hisham,' and Hisham recited as I had heard him recite. The Messenger of Allah, may Allah bless him and grant him peace, said, 'It was sent down like that.' Then he said to me, 'Recite' and I recited the sura, and he said, 'It was sent down like that. This Qur'an was sent down in seven (different) ways, so recite from it whatever is easy for you .' "

http://www.usc.edu/schools/college/crcc/engagement/resources/texts/muslim/hadith/muwatta/015.mmt.html


En arabe le mot c’est Ahruf qui est le pluriel de harf qui veut dire “lettre”, “carctère (d’imprimerie) ».

En fait, ce genre d’hadith a été inventé pour justifier « divinement » l’existence de tous ces corans différents. A l’époque où ces traditions ont été inventées, sept corans étaient recensés mais voilà, sans doute à cause de l’arabisation forcé, les versions vont continuer à se multiplier jusqu’à presque tripler en nombre et atteindre 20 versions différentes.

Ce nouveau dogme est réfuté par le coran lui-même car révélé dans le dialecte quraych (la langue de la tribu de Muhammad) :

19 :97
Nous l'avons rendu (le Coran) facile [à comprendre] en ta langue, afin que tu annonces par lui la bonne nouvelle aux gens pieux, et que, tu avertisses un peuple irréductible.


44 :58
Nous ne l'avons facilité dans ta langue, qu'afin qu'ils se rappellent!

Ghamadi, un savant pakistanais contemporain, qui est très septique sur le hadith de Malik et les variantes de lectures, dit en commentant le hadith qu’Omar et Hisham appartiennent à la même tribu quraych mais que les gens d’une même tribu ne peuvent pas avoir des prononciations différentes. Sa remarque est tout ce qu’il y a de plus sensé et donc le coran originel est en dialecte quraysh. Les variantes sont dues à des erreurs humaines, à cause de la différente prononciation des autres tribus arabes. Ghamadi n’est pas le seul savant à penser ça :

Toutes ces variantes sont basées sur le hadith. Eh oui, aussi incroyable que cela puisse paraitre la parole incréée d’Allah est soumise à l’analyse rigoureuse des savants du hadith ! Si une variante est rapportée par une isnad authentique, elle peut être validée par les oulema mais il faut aussi qu’elle ne contienne pas (trop) de fautes de grammaires et qu’elle corresponde au coran de Uthman.

Chez les sunnites, 13 versions du coran ont été validées et ont obtenu le consensus. 6 autres n’ont pas le consensus mais certains les considèrent authentiques. A ces 19 versions du coran s’ajoute le coran des chiites que l’ayatollah Khomeiny a interdit la diffusion, ce sont les chefs chiites qui l’ont.

La version du coran la plus répandue est celle de Hafs. Voici les 13 corans arabes, tous différents, dans leur intégralité et validé par le consensus des oulema : les couleurs indiquent les différences par rapport à la version de hafs (dans certains versets le sens change), la plupart de ces corans n’existe plus en livre mais ils ont quand même été sauvegardé numériquement :

Coran Hafs (monde musulman en general):

http://islamweb.net/quran_list/hafs/index.htm


Coran Qalun (Lybie, Tunisie et régions du Qatar) :

http://islamweb.net/quran_list/qaloon/

Coran Warch (Algérie, Maroc, région de la Tunisie, Afrique de l’Ouest et Soudan, région de la Lybie) :

http://islamweb.net/quran_list/warsh/


Coran Ad-Duri (régions du Soudan et Afrique de l’Ouest) :

http://islamweb.net/quran_list/Dori/index.htm


Coran As-Sosi :

http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s1.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s2.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s3.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s4.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s5.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s6.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s7.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s8.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s9.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s10.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s11.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s12.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s13.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s14.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s15.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s16.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s17.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s18.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s19.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s20.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s21.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s22.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s23.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s24.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s25.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s26.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s27.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s28.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s29.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s30.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s31.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s32.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s33.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s34.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s35.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s36.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s37.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s38.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s39.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s40.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s41.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s42.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s43.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s44.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s45.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s46.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s47.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s48.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s49.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s50.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s51.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s52.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s53.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s54.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s55.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s56.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s57.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s58.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s59.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s60.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s61.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s62.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s63.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s64.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s65.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s66.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s67.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s68.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s69.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s70.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s71.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s72.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s73.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s74.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s75.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s76.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s77.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s78.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s79.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s80.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s81.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s82.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s83.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s84.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s85.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s86.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s87.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s88.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s89.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s90.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s91.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s92.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s93.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s94.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s95.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s96.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s97.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s98.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s99.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s100.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s101.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s102.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s103.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s104.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s105.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s106.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s107.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s108.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s109.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s110.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s111.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s112.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s113.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/alsosi/s114.pdf


Coran Al-Buzi :


http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s1.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s2.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s3.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s4.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s5.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s6.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s7.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s8.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s9.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s10.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s11.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s12.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s13.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s14.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s15.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s16.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s17.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s18.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s19.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s20.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s21.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s22.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s23.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s24.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s25.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s26.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s27.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s28.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s29.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s30.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s31.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s32.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s33.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s34.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s35.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s36.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s37.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s38.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s39.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s40.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s41.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s42.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s43.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s44.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s45.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s46.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s47.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s48.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s49.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s50.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s51.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s52.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s53.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s54.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s55.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s56.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s57.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s58.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s59.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s60.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s61.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s62.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s63.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s64.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s65.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s66.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s67.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s68.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s69.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s70.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s71.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s72.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s73.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s74.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s75.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s76.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s77.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s78.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s79.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s80.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s81.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s82.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s83.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s84.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s85.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s86.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s87.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s88.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s89.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s90.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s91.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s92.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s93.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s94.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s95.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s96.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s97.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s98.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s99.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s100.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s101.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s102.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s103.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s104.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s105.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s106.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s107.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s108.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s109.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s110.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s111.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s112.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s113.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/albuzi/s114.pdf


Coran Qunbul :

http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s1.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s2.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s3.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s4.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s5.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s6.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s7.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s8.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s9.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s10.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s11.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s12.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s13.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s14.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s15.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s16.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s17.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s18.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s19.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s20.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s21.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s22.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s23.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s24.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s25.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s26.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s27.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s28.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s29.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s30.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s31.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s32.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s33.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s34.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s35.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s36.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s37.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s38.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s39.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s40.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s41.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s42.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s43.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s44.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s45.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s46.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s47.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s48.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s49.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s50.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s51.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s52.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s53.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s54.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s55.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s56.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s57.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s58.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s59.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s60.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s61.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s62.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s63.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s64.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s65.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s66.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s67.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s68.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s69.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s70.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s71.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s72.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s73.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s74.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s75.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s76.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s77.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s78.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s79.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s80.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s81.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s82.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s83.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s84.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s85.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s86.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s87.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s88.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s89.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s90.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s91.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s92.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s93.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s94.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s95.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s96.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s97.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s98.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s99.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s100.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s101.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s102.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s103.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s104.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s105.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s106.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s107.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s108.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s109.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s110.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s111.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s112.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s113.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/qunbol/s114.pdf


Coran Hisham:

http://islamweb.net/quran_list/hesham/


Coran Ibn Dhakwan:

http://islamweb.net/quran_list/thakwaan/


Coran Chou3ba:

http://islamweb.net/quran_list/shuaba/index.htm


Coran Khalaf:

http://islamweb.net/quran_list/khalaf/

Coran Khallad:

http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s1.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s2.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s3.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s4.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s5.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s6.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s7.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s8.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s9.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s10.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s11.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s12.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s13.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s14.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s15.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s16.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s17.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s18.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s19.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s20.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s21.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s22.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s23.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s24.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s25.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s26.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s27.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s28.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s29.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s30.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s31.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s32.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s33.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s34.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s35.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s36.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s37.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s38.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s39.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s40.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s41.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s42.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s43.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s44.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s45.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s46.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s47.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s48.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s49.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s50.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s51.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s52.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s53.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s54.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s55.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s56.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s57.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s58.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s59.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s60.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s61.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s62.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s63.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s64.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s65.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s66.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s67.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s68.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s69.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s70.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s71.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s72.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s73.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s74.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s75.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s76.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s77.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s78.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s79.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s80.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s81.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s82.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s83.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s84.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s85.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s86.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s87.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s88.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s89.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s90.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s91.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s92.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s93.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s94.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s95.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s96.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s97.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s98.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s99.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s100.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s101.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s102.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s103.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s104.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s105.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s106.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s107.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s108.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s109.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s110.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s111.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s112.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s113.pdf
http://live.islamweb.net/quran_list/khallad/s114.pdf


Coran al Harith:

http://audio.islamweb.net/audio/index.php?page=souraview&qid=609&rid=15


Les 6 autres corans arabes qui n’ont pas eu le consensus sont :

- Ibn Wirdan
- Ibn Jummaz
- Ruways
- Rawh
- Ishaq
- Idris


Le coran des chiites contient au moins 2 sourates en plus, la sourate al wilaya et al nurayn :

http://en.allexperts.com/e/s/su/surah_of_wilaya_and_nurayn.htm

Des versets changent aussi par rapport au coran hafs, on y trouve des références à la famille d’Ali, mais pour en prendre connaissance il faut consulter les articles des islamologues.

Voilà donc au total 20 corans en arabe, tous différents. Lequel est la parole incréée d’Allah ?

Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident
mais est ce que tu sais faire la difference entre les lectures du coran et le coran meme, je te defie si tu me donne un coran different d'un autre
NB: le coran des cheites dont les deux versets sont ajouté, je tiens a te dire que les cheites admettent que Ali :ra: est un prophete, pour ne pas s'appuyer sur les ecritures et les sites des cheites

Voir le profil de l'utilisateur

arbimassihi 


Enthousiaste
Enthousiaste
@hanane a écrit:mais est ce que tu sais faire la difference entre les lectures du coran et le coran meme, je te defie si tu me donne un coran different d'un autre
NB: le coran des cheites dont les deux versets sont ajouté, je tiens a te dire que les cheites admettent que Ali :ra: est un prophete, pour ne pas s'appuyer sur les ecritures et les sites des cheites



voilà tu rèpond a toi-meme
NB: le coran des cheites dont les deux versets sont ajouté, je tiens a te dire que les cheites admettent que Ali :ra: est un prophete, pour ne pas s'appuyer sur les ecritures et les sites des cheites[/quote]

Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident
et oui il faut suivre le bon chemin des sunnites, car les cheites c'est comme votre paul

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum