Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Plus de 200 maladies sont liées à la consommation d'alcool, selon un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), une agence de l'ONU. En 2012, l'usage nocif de l'alcool a tué 3,3 millions de personnes dans le monde, contre 2,5 millions en 2005, selon l'OMS qui déplore le manque d'action des autorités durant cette période.
Or, "au vu de l'accroissement de la population dans le monde et de l'augmentation prévue de la consommation d'alcool, la charge de morbidité imputable à l'alcool (...) pourrait encore augmenter" si pas plus de politiques de prévention ne sont mises en place, a averti le sous-directeur général du groupe Maladies non transmissibles à l'OMS, Oleg Chestnov.

Malades infectieuses, accidents de la circulation, blessures, homicides, maladies cardio-vasculaires, diabètes... 5,9% des décès dans le monde (7,6% chez les hommes et 4% chez les femmes) sont liés à l'alcool chaque année.
http://www.levif.be/info/actualite/international/l-alcool-tue-chaque-annee-3-3-millions-de-personnes-dans-le-monde/article-4000621338461.htm

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

EP 


Chevronné
Chevronné
@Yassine a écrit:Plus de 200 maladies sont liées à la consommation d'alcool, selon un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), une agence de l'ONU. En 2012, l'usage nocif de l'alcool a tué 3,3 millions de personnes dans le monde, contre ...

Surtout ne pas lire l'info à la vitesse du vent et en tirer des conclusions douteuses. Le contraire d'usage nocif sera...?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiki-protestants.org/

Tumadir 


Averti
Averti
@EP a écrit:
@Yassine a écrit:Plus de 200 maladies sont liées à la consommation d'alcool, selon un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), une agence de l'ONU. En 2012, l'usage nocif de l'alcool a tué 3,3 millions de personnes dans le monde, contre ...

Surtout ne pas lire l'info à la vitesse du vent et en tirer des conclusions douteuses. Le contraire d'usage nocif sera...?
ne t’enflamme pas trop, ne t'en déplaise c'est l'usage simple qui entraîne l'usage nocif.

> QU'EST-CE QUE L'USAGE SIMPLE ?
L'usage simple est une consommation de substances psychoactives qui n'entraîne ni complications pour la santé, ni troubles du comportement ayant des conséquences nocives pour soi ou pour autrui. Il en est ainsi chez les adolescents et les jeunes qui essaient les drogues illicites par curiosité, ou qui consomment avec les autres par effet d'entraînement. Beaucoup en resteront à une unique expérience ou n'auront qu'une consommation occasionnelle en petite quantité.

Le passage à des consommations de plus en plus régulières ou à des produits de plus en plus dangereux (selon la théorie de l'escalade) ne se produit pas de façon systématique. Il varie selon le potentiel addictif de chacune des substances et la vulnérabilité des individus due à leur contexte de vie, leur histoire personnelle et l'existence ou non de troubles psychologiques.

> QU'EST-CE QUE L'USAGE NOCIF ?
L'usage nocif, ou abus, est caractérisé par une consommation répétée induisant des dommages dans les domaines somatiques, psycho-affectifs ou sociaux, pour le sujet lui-même, mais aussi pour son environnement.

On parle d'usage nocif lorsque l'on peut constater :
>> des infractions répétées liées à l'usage d'une substance (violences commises sous l'effet d'un produit, accidents divers sous l'effet du produit, etc.) ;
>> l'aggravation de problèmes personnels ou sociaux causés ou amplifiés par les effets de la substance sur les comportements (dégradation des relations familiales, difficultés financières, etc.) ;
>> des difficultés et/ou l'incapacité à remplir ses obligations dans la vie professionnelle, à l'école, à la maison (absences répétées, mauvaises performances au travail, baisse des résultats scolaires, absentéisme, exclusion, abandon des responsabilités, etc.) ;

>> l'incapacité à se passer du produit pendant plusieurs jours.
vous êtes incapable de vous en passer de l'alcool n'est-ce pas ?

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@EP a écrit:Surtout ne pas lire l'info à la vitesse du vent et en tirer des conclusions douteuses. Le contraire d'usage nocif sera...?
Oui oui on sait, et même le poison à petite dose ne tue pas.. mais le poison reste un poison et il tue, et l'alcool reste l’alcool et il tue.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Tumadir 


Averti
Averti
Alors que l’examen du projet de loi de santé a débuté mardi 31 mars à l'assemblée nationale – qui prévoit notamment des dispositions visant à réduire les risques d’une consommation d’alcool excessive –, les ivresses apparaissent de plus en plus nombreuses chez les jeunes. Et notamment chez les jeunes filles, selon les données communiquées par le baromètre Santé 2014 réalisé par l’Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) 2014
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/sante/article/2015/03/31/alcool-l-ivresse-de-plus-en-plus-frequente-chez-les-jeunes-francais_4607023_1651302.html#p7UpsO97iY6wdewl.99

http://www.lemonde.fr/sante/article/2015/03/31/alcool-l-ivresse-de-plus-en-plus-frequente-chez-les-jeunes-francais_4607023_1651302.html

Le binge drinking, biture express ou la beuverie effrénée est un mode de consommation excessif de grandes quantités de boissons alcoolisées sur une courte période de temps, par épisodes ponctuels ou répétés. Ce type de comportement où l'état d'ivresse est recherché rapidement, est considéré comme une addiction ou une dipsomanie, dès lors que la dépendance à l'alcool sous forme épisodique est établie.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Binge_drinking

Voir le profil de l'utilisateur

etagluv 


Récurrent
Récurrent
@Tumadir a écrit:Le binge drinking, biture express ou la beuverie effrénée est un mode de consommation excessif de grandes quantités de boissons alcoolisées sur une courte période de temps, par épisodes ponctuels ou répétés. Ce type de comportement où l'état d'ivresse est recherché rapidement, est considéré comme une addiction ou une dipsomanie, dès lors que la dépendance à l'alcool sous forme épisodique est établie.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Binge_drinking
L'alcool n'est donc pas en cause.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
@etagluv a écrit:
@Tumadir a écrit:Le binge drinking, biture express ou la beuverie effrénée est un mode de consommation excessif de grandes quantités de boissons alcoolisées sur une courte période de temps, par épisodes ponctuels ou répétés. Ce type de comportement où l'état d'ivresse est recherché rapidement, est considéré comme une addiction ou une dipsomanie, dès lors que la dépendance à l'alcool sous forme épisodique est établie.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Binge_drinking
L'alcool n'est donc pas en cause.
c'est l'eau ?

Voir le profil de l'utilisateur

etagluv 


Récurrent
Récurrent
@Tumadir a écrit:
@etagluv a écrit:
@Tumadir a écrit:Le binge drinking, biture express ou la beuverie effrénée est un mode de consommation excessif de grandes quantités de boissons alcoolisées sur une courte période de temps, par épisodes ponctuels ou répétés. Ce type de comportement où l'état d'ivresse est recherché rapidement, est considéré comme une addiction ou une dipsomanie, dès lors que la dépendance à l'alcool sous forme épisodique est établie.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Binge_drinking
L'alcool n'est donc pas en cause.
c'est l'eau ?
Non, c'est l'abus, qu'il soit d'alcool ou de tout autre aliment.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Une toxine et une drogue.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

etagluv 


Récurrent
Récurrent
@Yassine a écrit:Une toxine et une drogue.
Mais pas du tout. C'est comme toutes les bonnes choses, il ne faut pas en abuser.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Si c'est un aliment comme d'autre, pourquoi on l'autorise seulement après un certain age ? selon les pays 18 ou 21 ans.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

etagluv 


Récurrent
Récurrent
@Yassine a écrit:Si c'est un aliment comme d'autre, pourquoi on l'autorise seulement après un certain age ? selon les pays 18 ou 21 ans.
Parce que tout n'est pas bon pour les enfants (comme l'alcool et les épices), la formation de leur organisme n'étant pas achevée. C'est pareil concernant les autres aliments que les bébés nouveaux-nés ne peuvent pas consommer, même moulinés et presque liquides, comme la viande, le fromage, le lait de vache entier etc.....

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Les épices ? mais quel épices sont proscrit aux enfants ? le piment fort ? Puis là on parle pas d'enfants mais à une réglementation qui peut aller jusqu’à 21 ans.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

etagluv 


Récurrent
Récurrent
@Yassine a écrit:Les épices ? mais quel épices sont proscrit aux enfants ? le piment fort ? Puis là on parle pas d'enfants mais à une réglementation qui peut aller jusqu’à 21 ans.
Il faut dissocier la règlementation de la santé. Quand aux épices, essaie d'en donner à un enfant, tu verras quels effets ça peut avoir. C'est pourquoi, il y a un temps pour tout, les enfant ayant du mal à digérer certains aliments, comme la viande rouge. C'est aussi pour cela que l'on ne donne pas d'alcool aux enfants. Mais on peut boire occasionnellement certains alcools (Comme la bière légère ou le panaché) bien avant 21 ans.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
@etagluv a écrit:
@Yassine a écrit:Les épices ? mais quel épices sont proscrit aux enfants ? le piment fort ? Puis là on parle pas d'enfants mais à une réglementation qui peut aller jusqu’à 21 ans.
Il faut dissocier la règlementation de la santé. Quand aux épices, essaie d'en donner à un enfant, tu verras quels effets ça peut avoir. C'est pourquoi, il y a un temps pour tout, les enfant ayant du mal à digérer certains aliments, comme la viande rouge. C'est aussi pour cela que l'on ne donne pas d'alcool aux enfants. Mais on peut boire occasionnellement certains alcools (Comme la bière légère ou le panaché) bien avant 21 ans.
les épices, même les adultes n'en sont pas tolérants et c'est connu.

tu compares l'alcool aux épices, mais rien à voir, les épices rendent-ils ivres ?

que veux-tu dire par dissocier la réglementation de la santé ?

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
La viande rouge les petits enfants en raffolent, surtout la viande hachés ou les margez.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

etagluv 


Récurrent
Récurrent
@Yassine a écrit:La viande rouge les petits enfants en raffolent, surtout la viande hachés ou les margez.
Ce n'est pourtant pas ce qu'il y a de meilleur pour leur santé, loin de là.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Bien sûr un steak saignent ça ne leur conviendrait pas, ni aux adultes aussi.

Mais sinon les spécialistes recommandent d'introduire la viande dans l'alimentation de l’enfant à partir de 4 mois selon Doctissimo.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

etagluv 


Récurrent
Récurrent
@Tumadir a écrit:
@etagluv a écrit:
@Yassine a écrit:Les épices ? mais quel épices sont proscrit aux enfants ? le piment fort ? Puis là on parle pas d'enfants mais à une réglementation qui peut aller jusqu’à 21 ans.
Il faut dissocier la règlementation de la santé. Quand aux épices, essaie d'en donner à un enfant, tu verras quels effets ça peut avoir. C'est pourquoi, il y a un temps pour tout, les enfant ayant du mal à digérer certains aliments, comme la viande rouge. C'est aussi pour cela que l'on ne donne pas d'alcool aux enfants. Mais on peut boire occasionnellement certains alcools (Comme la bière légère ou le panaché) bien avant 21 ans.
[b]les épices, même les adultes n'en sont pas tolérants et c'est connu.

tu compares l'alcool aux épices, mais rien à voir, les épices rendent-ils ivres ?
Ils ne rendent pas ivres, mais ils peuvent faire des dégats dans l'organisme d'un enfant, et même d'un adulte. Si tu ne me crois pas, essaie de trouver un médecin qui ne déconseillera pas les épices pour les enfants, et qui ne suggèrera pas aux adultes d'en ingérer avec beaucoup de modération.

@Tumadir a écrit:que veux-tu dire par dissocier la réglementation de la santé ?
Ce n'est pas parce que la règlementation interdit de vendre de l'alcool aux mineurs que les mineurs mettront forcément leur santé en péril s'ils consomment de l'alcool. L'éventuelle dégradation de la santé due à la consommation d'alcool est liée à la quantité d'alcool consommé sur une période de temps donnée, mais pas à l'alcool en soit. Je prends un exemple volontairement extrème pour montrer que c'estl'abus d'alcool qui est nocif, pas l'alcool : Celui qui boit 10 litres de vin par jour mettra forcément sa vie en péril à plus ou moins court terme, contrairement à celui qui consommera un verre de vin par jour.

Voir le profil de l'utilisateur

etagluv 


Récurrent
Récurrent
@Yassine a écrit:Bien sûr un steak saignent ça ne leur conviendrait pas, ni aux adultes aussi.
Mais si c'est trop cuit, c'est dégueulasse, et de toute façon la viande rouge (la viande de boeuf) est la moins digeste.

@Yassine a écrit:Mais sinon les spécialistes recommandent d'introduire la viande dans l'alimentation de l’enfant à partir de 4 mois selon Doctissimo.
Mais il ne s'agit certainement pas de viande rouge. Puis, 4 mois c'est un peu tôt, surtout pour les enfants qui sont au sein. Mes deux dernières filles ont été exclusivement au lait maternel pendant 6 mois chacune, et les deux fois, il a fallu les seuvrer parce que leur mère était malade et devait prendre un traitement antibiotique.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Bon tout est expliqué en détaille sur le site. Il faut leur donner des portions limité bien sûr.
Toutefois, jusqu'à 3 ans, les portions demeurent assez faibles, puisqu'il faut donner la priorité à une alimentation lactée.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

etagluv 


Récurrent
Récurrent
@Yassine a écrit:Bon tout est expliqué en détaille sur le site. Il faut leur donner des portions limité bien sûr.
Bien sûr, mais là, on s'éloigne du sujet.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
Banalisé, l'alcool se retrouve lors de beaucoup d'occasions.

Pourtant, les chiffres sont là pour le prouver : l'alcool est un produit moins innocent qu'il n'y paraît.
http://www.alcoweb.com/alcool//fr/alcoweb/chiffres_chocs/52.html

Ce n’est pas la quantité d’alcool en elle-même qui induit le risque, mais le ou les risques proviennent de situations particulières rendues dangereuses par l'ingestion d'alcool, même en quantité raisonnable.
.........

Les consommateurs à risque ont une consommation supérieure à 28 verres d’alcool par semaine pour les hommes, et 14 pour les femmes. Cela équivaut à 4 verres par jour pour un homme, et 2 verres pour une femme.
Le fait de boire plus que 4 ou 5 verres en une seule occasion est également un usage à risque. Ces seuils ne signifient en aucun cas qu’une consommation inférieure n’est pas source de problèmes.
http://www.alcoweb.com/alcool//fr/alcoweb/usage_risques/53/62.html

Voir le profil de l'utilisateur

etagluv 


Récurrent
Récurrent
@Tumadir a écrit:
Banalisé, l'alcool se retrouve lors de beaucoup d'occasions.

Pourtant, les chiffres sont là pour le prouver : l'alcool est un produit moins innocent qu'il n'y paraît.
http://www.alcoweb.com/alcool//fr/alcoweb/chiffres_chocs/52.html

Ce n’est pas la quantité d’alcool en elle-même qui induit le risque, mais le ou les risques proviennent de situations particulières rendues dangereuses par l'ingestion d'alcool, même en quantité raisonnable.
.........

Les consommateurs à risque ont une consommation supérieure à 28 verres d’alcool par semaine pour les hommes, et 14 pour les femmes. Cela équivaut à 4 verres par jour pour un homme, et 2 verres pour une femme.
Le fait de boire plus que 4 ou 5 verres en une seule occasion est également un usage à risque. Ces seuils ne signifient en aucun cas qu’une consommation inférieure n’est pas source de problèmes.
http://www.alcoweb.com/alcool//fr/alcoweb/usage_risques/53/62.html
Nous sommes donc d'accord, c'est l'abus qui est dangereux, et pas l'alcool en soit !

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
@etagluv a écrit:
@Tumadir a écrit:
Banalisé, l'alcool se retrouve lors de beaucoup d'occasions.

Pourtant, les chiffres sont là pour le prouver : l'alcool est un produit moins innocent qu'il n'y paraît.
http://www.alcoweb.com/alcool//fr/alcoweb/chiffres_chocs/52.html

Ce n’est pas la quantité d’alcool en elle-même qui induit le risque, mais le ou les risques proviennent de situations particulières rendues dangereuses par l'ingestion d'alcool, même en quantité raisonnable.
.........

Les consommateurs à risque ont une consommation supérieure à 28 verres d’alcool par semaine pour les hommes, et 14 pour les femmes. Cela équivaut à 4 verres par jour pour un homme, et 2 verres pour une femme.
Le fait de boire plus que 4 ou 5 verres en une seule occasion est également un usage à risque. Ces seuils ne signifient en aucun cas qu’une consommation inférieure n’est pas source de problèmes.
http://www.alcoweb.com/alcool//fr/alcoweb/usage_risques/53/62.html
Nous sommes donc d'accord, c'est l'abus qui est dangereux, et pas l'alcool en soit !
comme un gamin qui veut toujours avoir le dernier mot.

non "vulgate", tu te trompes. le risque n'est pas lié à la quantité ingérée mais à l'alcool lui-même. l'abus est un facteur favorisant.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum