anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 6]

76Re: Question SVP le Jeu 22 Mai - 1:03

Tumadir 


Averti
Averti
@septik a écrit:
Amat Allah a écrit:rassure-moi qu'ils ont au moins le droit d'observer les rituels comme il se doit ???

les impôts diffère d'un individu à un autre selon la fonction exercée, et puis, ce que les autorités laïques donnent comme salaire par la main droite, elles le reprennent par la main gauche, c'est ce que vous appelez "Egalité" ??? tu dois reconnaître que vous les occidentaux n'êtes pas du tout satisfaits de votre propre politique salariale dite laïque !

dans un état islamique, les démunis sont exempts d'impôts, ce qui n'est pas le cas dans un état laïc.

P.S. il y a aussi "la zakat" imposée aux musulmans, tout est question de "pourcentage".
dans un état laïque les plus démunis paient moins d'impots que les riches.
dans un état islamique les démunis ne payent rien. c'est pour ça qu'il existe "la zakat" imposée aux riches et qui revient de droit aux démunis... tu vois la nuance ?

la jizya reste un impot discriminatoire quoi qu'on en dise.
rassure-moi que les immigrés ne sont pas discriminés chez vous ?

vous faites pire 0_°
je sais,c'est toujours les méchants mécréants qui sont responsables de tous les malheurs...
enfin tu as compris...

tu ne réponds toujours pas à ma question, je vais la reposer et j'aimerais que tu répondes clairement et sans détours.
PS: si quelqu'un avait repris ces versets et change les mots juifs,chrétiens,infidèles,idolatres par musulmans et qu'il les publie dans un journal, comment tu le prendrais?
ce n'est pas moi qui promulgue les lois, tout dépend de ce que décidera la cour suprême.

Voir le profil de l'utilisateur

77Re: Question SVP le Jeu 22 Mai - 15:53

septik 


Récurrent
Récurrent
Amat Allah a écrit:dans un état islamique les démunis ne payent rien. c'est pour ça qu'il existe "la zakat" imposée aux riches et qui revient de droit aux démunis... tu vois la nuance ?
mais il reste quand même des pauvres.


Amat Allah a écrit:
la jizya reste un impot discriminatoire quoi qu'on en dise.

rassure-moi que les immigrés ne sont pas discriminés chez vous ?

pourquoi tu changes de sujet?
on ne va quand même pas parler du sort des travailleurs émigrés dans les émirats.



enfin tu as compris...
à force de l'entendre, je connais la chanson.



Amat Allah a écrit:
PS: si quelqu'un avait repris ces versets et change les mots juifs,chrétiens,infidèles,idolatres par musulmans et qu'il les publie dans un journal, comment tu le prendrais?
ce n'est pas moi qui promulgue les lois, tout dépend de ce que décidera la cour suprême.
tu ne veux toujours pas répondre, ça veut dire que tu approuves ces versets qui appellent à la haine.

Voir le profil de l'utilisateur

78Re: Question SVP le Jeu 22 Mai - 18:04

akime 


Enthousiaste
Enthousiaste
@septik a écrit:
Amat Allah a écrit:quelles sont vos traditions que vous aimeriez avoir la liberté de pratiquer ?
la séparation du politique et du religieux, avoir le droit de choisir sa religion ou de ne pas en avoir par exemple.



je sais que vous aimeriez dénigrer et insulter comme vous faites avec Jésus et Moïse, et bien non, cela n'est pas permis pas seulement en Islam mais du coté humain aussi.
oui j'aimerais qu'on puisse critiquer l'islam comme on le fait pour les autres religions, je vois pas le problème.
et du coté humain,l'islam dénigre les non musulmans alors pourquoi nous on pourrait pas le faire?.
Tu permets aussi que l'on puisse critiquer la laïcité et la démocratie ?

Voir le profil de l'utilisateur

79Re: Question SVP le Jeu 22 Mai - 20:24

Tumadir 


Averti
Averti
@septik a écrit:
Amat Allah a écrit:dans un état islamique les démunis ne payent rien. c'est pour ça qu'il existe "la zakat" imposée aux riches et qui revient de droit aux démunis... tu vois la nuance ?
mais il reste quand même des pauvres.
parce que la zakat n'atteint pas la destination voulue, de plus, la plupart la négligent.

Amat Allah a écrit:
la jizya reste un impot discriminatoire quoi qu'on en dise.
rassure-moi que les immigrés ne sont pas discriminés chez vous ?
pourquoi tu changes de sujet?
on ne va quand même pas parler du sort des travailleurs émigrés dans les émirats.
le sort de toute personne qui refuse de se soumettre aux "impôts" est [prison, redressement... ], c'est ce que l'on appelle "humiliation".

et surtout rassure-moi aussi que tous les occidentaux ont les mêmes chances d'avoir des maisons propres à eux ? quand vous aurez réglé vos problèmes économiques revenez nous donner des leçons.

enfin tu as compris...
à force de l'entendre, je connais la chanson.
alors apprends-la par coeur...

Amat Allah a écrit:
PS: si quelqu'un avait repris ces versets et change les mots juifs,chrétiens,infidèles,idolatres par musulmans et qu'il les publie dans un journal, comment tu le prendrais?
ce n'est pas moi qui promulgue les lois, tout dépend de ce que décidera la cour suprême.
tu ne veux toujours pas répondre, ça veut dire que tu approuves ces versets qui appellent à la haine.
rassure-moi que vous nous aimez ?

Voir le profil de l'utilisateur

80Re: Question SVP le Jeu 22 Mai - 21:05

septik 


Récurrent
Récurrent
@akime a écrit:Tu permets aussi que l'on puisse critiquer la laïcité et la démocratie ?
oui et l'islam on peut?
pourquoi vous critiquez pas aussi ceux qui tuent au nom de l'islam?


Amat Allah a écrit:alors apprends-la par coeur...
non merci, c'est pas mes valeurs.


Amat Allah a écrit:rassure-moi que vous nous aimez ?
les intégristes,non.

Voir le profil de l'utilisateur

81Re: Question SVP le Jeu 22 Mai - 22:06

Tumadir 


Averti
Averti
@septik a écrit:
@akime a écrit:Tu permets aussi que l'on puisse critiquer la laïcité et la démocratie ?
oui et l'islam on peut?
cf. posts 55, 66 et 70.

pourquoi vous critiquez pas aussi ceux qui tuent au nom de l'islam?
où ça ? sous entends-tu ceux qui mettent des barbes postiche ?

Amat Allah a écrit:alors apprends-la par coeur...
non merci, c'est pas mes valeurs.
si tu l'apprends ça t'évitera de tourner en rond...

Amat Allah a écrit:rassure-moi que vous nous aimez ?
les intégristes,non.
les intégristes qui oppriment leurs peuples ?

Voir le profil de l'utilisateur

82Re: Question SVP le Jeu 22 Mai - 22:40

Invité 


Invité
Waow, je vois de la violence dans les deux sens sur ce fil, c'est dommage   

83Re: Question SVP le Jeu 22 Mai - 22:49

akime 


Enthousiaste
Enthousiaste
@septik a écrit:
@akime a écrit:Tu permets aussi que l'on puisse critiquer la laïcité et la démocratie ?
oui et l'islam on peut?
pourquoi vous critiquez pas aussi ceux qui tuent au nom de l'islam?


..
T’es pas sérieux surtout pas en France lorsqu’on va à l’encontre de la pensée unique et dominante on est stigmatisé et marginaliser ,........

Voir le profil de l'utilisateur

84Re: Question SVP le Jeu 22 Mai - 22:57

Invité 


Invité
@akime a écrit:
T’es pas sérieux surtout pas en France lorsqu’on va à l’encontre de la pensée unique et dominante on est stigmatisé et marginaliser ,........
ça c'est vrai ! Surtout si on a le malheur de dire qu'on croit à la création, que l'homosexualité est contre nature etc.

85Re: Question SVP le Ven 23 Mai - 0:32

septik 


Récurrent
Récurrent
né de nouveau a écrit:
@akime a écrit:
T’es pas sérieux surtout pas en France lorsqu’on va à l’encontre de la pensée unique et dominante on est stigmatisé et marginaliser ,........
ça c'est vrai ! Surtout si on a le malheur de dire qu'on croit à la création, que l'homosexualité est contre nature etc.
peut être mais on a le droit de parler, on ne va pas en prison ou condamnés à mort.
on ne peut pas comparer avec l'inquisition des pays islamiques.

Voir le profil de l'utilisateur

86Re: Question SVP le Ven 23 Mai - 17:18

akime 


Enthousiaste
Enthousiaste
@septik a écrit:
né de nouveau a écrit:
@akime a écrit:
T’es pas sérieux surtout pas en France lorsqu’on va à l’encontre de la pensée unique et dominante on est stigmatisé et marginaliser ,........
ça c'est vrai ! Surtout si on a le malheur de dire qu'on croit à la création, que l'homosexualité est contre nature etc.
peut être mais on a le droit de parler, on ne va pas en prison ou condamnés à mort.
on ne peut pas comparer avec l'inquisition des pays islamiques.
L'inquisition des pays islamiques décidément tu sais pas de quoi tu parles , l’inquisition c’est l’une des période sombres de l’Europe , pendant que l’Europe était occupée à faire la chasse aux sorcières le monde musulman diffusé lumière et savoir au reste du monde, les musulmans n’avaient pas le désir ardent de conquérir les richesses de ce monde et de spolier les peuples de leurs richesses comme ce fut le cas de ceux qui leurs succédèrent .

Voir le profil de l'utilisateur

87Re: Question SVP le Ven 23 Mai - 18:53

septik 


Récurrent
Récurrent
@akime a écrit:L'inquisition des pays islamiques décidément tu sais pas de quoi tu parles , l’inquisition c’est l’une des période sombres de l’Europe , pendant que l’Europe était occupée à faire la chasse aux sorcières le monde musulman diffusé lumière et savoir au reste du monde, les musulmans n’avaient pas le désir ardent de conquérir les richesses de ce monde et de spolier les peuples de leurs richesses comme ce fut le cas de ceux qui leurs succédèrent .
L'inquisition en Europe on a déja connu, on sait ce que ça a donné et on en veut pas.
Si l'Europe a connu la Renaissance c'est parce qu'elle a su s'écarter de l'autorité de l'Eglise.
Quand on condamne les gens à mort pour apostasie, qu'on les empêche de choisir leur religion, qu'on leur interdit de critiquer, c'est de l'inquisition, l'islam en est encore à ce stade.
Si le monde musulman diffuse la lumière et le savoir, pourquoi ils ne créé rien? Ca fait depuis longtemps qu'il est à la traine.
Où il est leur savoir technologique aujourd'hui?

Voir le profil de l'utilisateur

88Re: Question SVP le Ven 23 Mai - 20:43

akime 


Enthousiaste
Enthousiaste
@septik a écrit:
@akime a écrit:L'inquisition des pays islamiques décidément tu sais pas de quoi tu parles , l’inquisition c’est l’une des période sombres de l’Europe , pendant que l’Europe était occupée à faire la chasse aux sorcières le monde musulman diffusé lumière et savoir au reste du monde, les musulmans n’avaient pas le désir ardent de conquérir les richesses de ce monde et de spolier les peuples de leurs richesses comme ce fut le cas de ceux qui leurs succédèrent .
L'inquisition en Europe on a déja connu, on sait ce que ça a donné et on en veut pas.
Si l'Europe a connu la Renaissance c'est parce qu'elle a su s'écarter de l'autorité de l'Eglise.
Quand on condamne les gens à mort pour apostasie, qu'on les empêche de choisir leur religion, qu'on leur interdit de critiquer, c'est de l'inquisition, l'islam en est encore à ce stade.
Si le monde musulman diffuse la lumière et le savoir, pourquoi ils ne créé rien? Ca fait depuis longtemps qu'il est à la traine.
Où il est leur savoir technologique aujourd'hui?

Le monde musulman est à l’origine de la renaissance européenne à l’origine des sciences modernes à l’origine du monde moderne , on venait du monde entier pour étudier dans les universités musulmanes , puis vinrent les croisés , Ils ne purent supporter cette lumière de leur ténèbre , le carnage fut terrible , ils ramenèrent avec eux livres, savoir, sciences empiriques ayant trait à tous les aspects de la vie, puis vint le colonialisme le carnage fut terrible pour le monde musulman et le reste du monde, le monde musulman fut disloquer et briser afin de spolier leurs richesses et il en fut de même avec le reste du monde , tout fut pour affaiblir , dominer et maintenir le monde musulman sous l’escarcelle occidentale et cela continue avec les instruments de domination ( OTAN , FMI , BANQUE MONDIALE , OMC ) .

Donc je te demande que peut produire le monde musulman maintenu de force sous domination ?

Voir le profil de l'utilisateur

89Re: Question SVP le Ven 23 Mai - 21:35

septik 


Récurrent
Récurrent
@akime a écrit:Le monde musulman est à l’origine de la renaissance européenne à l’origine des sciences modernes à l’origine du monde moderne , on venait du monde entier pour étudier dans les universités musulmanes , puis vinrent les croisés , Ils ne purent supporter cette lumière de leur ténèbre , le carnage fut terrible , ils ramenèrent avec eux livres, savoir, sciences empiriques ayant trait à tous les aspects de la vie, puis vint le colonialisme le carnage fut terrible pour le monde musulman et le reste du monde, le monde musulman fut disloquer et briser afin de spolier leurs richesses et il en fut de même avec le reste du monde , tout fut pour affaiblir , dominer et maintenir le monde musulman sous l’escarcelle occidentale et cela continue avec les instruments de domination ( OTAN , FMI , BANQUE MONDIALE , OMC ) .

Donc je te demande que peut produire le monde musulman maintenu de force sous domination ?

Le monde musulman n'a rien inventé, il n'a fait que reprendre le savoir des peuples mécréants qu'il avait conquit.
La science, l'alchimie, les mathématiques,etc.. ça existait bien avant l'islam.
Il a fait redécouvrir à l'europe un savoir qui avait été perdu à cause de l'Eglise, en traduisant les anciens textes grecs païens en arabe.
Si le pouvoir musulman s'est effondré c'est parce qu'il était en déclin, il n'a pas su évoluer, il était dépassé technologiquement par l'occident.

Voir le profil de l'utilisateur

90Re: Question SVP le Ven 23 Mai - 23:00

akime 


Enthousiaste
Enthousiaste
@septik a écrit:
@akime a écrit:Le monde musulman est à l’origine de la renaissance européenne à l’origine des sciences modernes à l’origine du monde moderne , on venait du monde entier pour étudier dans les universités musulmanes , puis vinrent les croisés , Ils ne purent supporter cette lumière de leur ténèbre , le carnage fut terrible , ils ramenèrent avec eux livres, savoir, sciences empiriques ayant trait à tous les aspects de la vie, puis vint le colonialisme le carnage fut terrible pour le monde musulman et le reste du monde, le monde musulman fut disloquer et briser afin de spolier leurs richesses et il en fut de même avec le reste du monde , tout fut pour affaiblir , dominer et maintenir le monde musulman sous l’escarcelle occidentale et cela continue avec les instruments de domination ( OTAN , FMI , BANQUE MONDIALE , OMC ) .

Donc je te demande que peut produire le monde musulman maintenu de force sous domination ?

Le monde musulman n'a rien inventé, il n'a fait que reprendre le savoir des peuples mécréants qu'il avait conquit.
La science, l'alchimie, les mathématiques,etc.. ça existait bien avant l'islam.
Il a fait redécouvrir à l'europe un savoir qui avait été perdu à cause de l'Eglise, en traduisant les anciens textes grecs païens en arabe.
Si le pouvoir musulman s'est effondré c'est parce qu'il était en déclin, il n'a pas su évoluer, il était dépassé technologiquement par l'occident.
Oui bien sur Aristote et Platon passé leurs soirées à discuter d’algèbre , médecine et chimie , c’est bien connu ça .

Voir le profil de l'utilisateur

91Re: Question SVP le Ven 23 Mai - 23:29

septik 


Récurrent
Récurrent
Des peuples comme les egyptiens,grecs,perses,indiens possédaient le savoir avant les musulmans.
L'islam est née en Arabie parmi des tribus bédouines incultes qui ne faisaient que se battre entre eux.Qu'est ce qu'ils avaient inventés du temps de Muḥammad?
Quand on y pense c'est contraire à l'islam puisque tout ce qui est nécessaire est écrit dans le coran (qui serait soit disant un livre scientifique), le reste c'est haram.
Le monde musulman a été influencé par les cultures paiennes qu'il a conquit, si l'islam était resté celui du temps de Muḥammad il n'aurait pas évolué.

Voir le profil de l'utilisateur

92Re: Question SVP le Sam 24 Mai - 9:42

akime 


Enthousiaste
Enthousiaste
@septik a écrit:Des peuples comme les egyptiens,grecs,perses,indiens possédaient le savoir avant les musulmans.
L'islam est née en Arabie parmi des tribus bédouines incultes qui ne faisaient que se battre entre eux.Qu'est ce qu'ils avaient inventés du temps de Muḥammad?
Quand on y pense c'est contraire à l'islam puisque tout ce qui est nécessaire est écrit dans le coran (qui serait soit disant un livre scientifique), le reste c'est haram.
Le monde musulman a été influencé par les cultures paiennes qu'il a conquit, si l'islam était resté celui du temps de Muḥammad il n'aurait pas évolué.

Qu’est ce que tu nous fait là un déni historique , je comprends que la pilule soit  dure à avaler , tu n’es d’ailleurs pas le premier a minimiser l’influence du monde musulman et surement pas le dernier ,

Je termine par ceci :

La bibliothèque de Cordoue en Andalousie contenait 400.000 volumes , je te mets au défi de me trouver à la même époque en Europe ou ailleurs dans le monde une bibliothèque ou un monastère contenant ne serait ce que le 1/100 .

Je considérerai comme nul une réponse qui n’a rien a voir avec ma question.
Bon courage

Voir le profil de l'utilisateur

93Re: Question SVP le Sam 24 Mai - 12:02

Invité 


Invité
Les deux cultures se sont mutuellement enrichies, stimulées. Et toutes les deux se sont appuyées sur l'apport des civilisations précédentes. Chaque génération s'enrichit de ce qu'ont fait les précédentes.

94Re: Question SVP le Sam 24 Mai - 14:29

Wayell 


Résident
Résident
Si il n y avait pas eut la civilisation Islamique, il n y aurait pas eut le tremplin nécessaire à la Renaissance, qui elle est la base de la révolution industrielle, modèle de la société moderne.

Voir le profil de l'utilisateur

95Re: Question SVP le Sam 24 Mai - 18:10

septik 


Récurrent
Récurrent
@akime a écrit:Qu’est ce que tu nous fait là un déni historique , je comprends que la pilule soit  dure à avaler , tu n’es d’ailleurs pas le premier a minimiser l’influence du monde musulman et surement pas le dernier ,

Je termine par ceci :

La bibliothèque de Cordoue en Andalousie contenait 400.000 volumes , je te mets au défi de me trouver à la même époque en Europe ou ailleurs dans le monde une bibliothèque ou un monastère contenant ne serait ce que le 1/100 .

Je considérerai comme nul une réponse qui n’a rien a voir avec ma question.
Bon courage

Le seul art que possédaient les bédouins du temps de Muḥammad c'était la poésie(méprisée par l'islam).
Quand l'empire arabo-musulman s'étend hors de l'Arabie il intègre différentes populations qui possédaient le savoir avant les bédouins, d'ailleurs la plupart des scientifiques du monde musulman ne venaient pas d'Arabie.
Je ne dis pas que le monde musulman n'a rien apporté, les scientifiques musulmans ont étudiés le savoir des peuples mécréants, ce qui est contraire à l'islam, et l'ont perfectionné par la suite.
Si l'age d'or islamique a eu lieu c'est parce qu'il n'a pas appliqué à la lettre l'islam orthodoxe, la civilisation islamique s'est développée malgré l'islam et pas grace à lui.
Il faut rappeler aussi que des scientifiques musulmans ont subis des persécutions par le pouvoir qu'il considérait comme hérétiques.
Si une société était basée uniquement sur le coran et appliquait à la lettre l'islam du temps de Muḥammad, ça serait une société moyen-ageuse et obscurantiste.
Il n'y a qu'à voir le résultat quand des islamistes ont le pouvoir comme en afghanistan,egypte,syrie, ils ne font que semer la barbarie et la terreur.

Voir le profil de l'utilisateur

96Re: Question SVP le Sam 24 Mai - 18:49

akime 


Enthousiaste
Enthousiaste
@septik a écrit:
@akime a écrit:Qu’est ce que tu nous fait là un déni historique , je comprends que la pilule soit  dure à avaler , tu n’es d’ailleurs pas le premier a minimiser l’influence du monde musulman et surement pas le dernier ,

Je termine par ceci :

La bibliothèque de Cordoue en Andalousie contenait 400.000 volumes , je te mets au défi de me trouver à la même époque en Europe ou ailleurs dans le monde une bibliothèque ou un monastère contenant ne serait ce que le 1/100 .

Je considérerai comme nul une réponse qui n’a rien a voir avec ma question.
Bon courage

Le seul art que possédaient les bédouins du temps de Muḥammad c'était la poésie(méprisée par l'islam).
Quand l'empire arabo-musulman s'étend hors de l'Arabie il intègre différentes populations qui possédaient le savoir avant les bédouins, d'ailleurs la plupart des scientifiques du monde musulman ne venaient pas d'Arabie.
Je ne dis pas que le monde musulman n'a rien apporté, les scientifiques musulmans ont étudiés le savoir des peuples mécréants, ce qui est contraire à l'islam, et l'ont perfectionné par la suite.
Si l'age d'or islamique a eu lieu c'est parce qu'il n'a pas appliqué à la lettre l'islam orthodoxe, la civilisation islamique s'est développée malgré l'islam et pas grace à lui.
Il faut rappeler aussi que des scientifiques musulmans ont subis des persécutions par le pouvoir qu'il considérait comme hérétiques.
Si une société était basée uniquement sur le coran et appliquait à la lettre l'islam du temps de Muḥammad, ça serait une société moyen-ageuse et obscurantiste.
Il n'y a qu'à voir le résultat quand des islamistes ont le pouvoir comme en afghanistan,egypte,syrie, ils ne font que semer la barbarie et la terreur.
Tu n’as rien trouvé et comme à chaque fois tu réponds à coté, tu nous rabâches les oreilles toujours avec la même chanson issue de l’imaginaire collectif occidental que l’on entend depuis des siècles et des siècles ( Islam , bédouin , Fanatisme,  e.c.t..) il est temps d’évolué un petit peu non

Que Dieu te guide

Voir le profil de l'utilisateur

97Re: Question SVP le Sam 24 Mai - 19:35

Invité 


Invité
Bon on va allez plus vite, la civilisation a commencé au 7ème siècle du coté de Médine et tout ce qui existe sur terre est issue de la culture islamique.
D'ailleurs tous ces mathématiciens étaient musulmans
Spoiler:

Ahmes (égyptien vers 1650 av. J.-C.)
Scribe égyptien auteur du célèbre papyrus "Rhind".

Anaxagore (Grec 500, 428 av. J.-C.)
Philosophe, physicien, savant.
  Né à Clazomènes (aujourd'hui Uria), près de Izmir en Turquie. Mort à Lampsaque (Lapseki).
  Premier philosophe à s'établir à Athènes (v. 480). École ionienne.
A fait du « noûs », intelligence ou esprit, le principe et la cause du mouvement et de la vie. Platon et Aristote l'ont loué pour avoir mis l'intelligence à l'origine de toute chose.
  De son traité de physique Peri physeos (De la nature) il ne reste que quelques fragments dans des commentaires d'autres auteurs.
Les corps sont de simples agrégats d'atomes infiniment petit en nombre infini. Ouvre la voie à la théorie atomique de Démocrite.
Théorie de la perspective, quadrature du cercle.
  Accusé de sacrilège et banni d'Athènes pour avoir décrit le soleil comme une masse de métal brûlant.

Anaximandre (611, 547 av. J.-C.)
Disciple et ami de Thalès de Milet

Anaximène (vers 550, v. 480 av. J.-C.)
Né à Milet en 570 ou en 550 av. J.-C. et a vécu 70 ans.
Dernier représentant de l'école ionienne fondée par Thalès.
Disciple d'Anaximandre.

Antiphon (Grec vers 480, 411 av. J.-C.)
Orateur grec probablement né à Athènes, contemporain de Socrate. Sophiste.
Est le premier à approcher l'aire d'un cercle par les aires de polygones réguliers inscrits dont on double les nombres de côtés.

Appolonius (Grec vers 262, v. 180 av. J.-C.)
Apollonios de Perga. Né à perga.
Géomètre, astronome et mathématicien grec d'Alexandrie.
Disciple d'Archimède.
Traité « Les Sections Coniques », propriétés de l'ellipse, de la parabole et de l'hyperbole, leur donne ces noms. Intersection d'un cône et d'un plan. Seul le premier des huit livres nous est parvenu.
Formules d'Appolonius.

Archimède (Archimède de Syracuse 287, 212 av. J.-C.) cylindre
Né et décédé à Syracuse en Sicile.
Ami d'Eratosthène. Élève d'Euclide.
  Invente des machines de guerre lors du siège de Syracuse par les Romains. Il est tué par un soldat romain.
  Volumes de la sphère et du cylindre.
Le volume de la sphère est les 2/3 de celui du cylindre, l'aire de de la sphère est les 2/3 de l'aire totale du cylindre (l'aire latérale est égale à l'aire de la sphère).
  Méthode de calcul approché de la circonférence du cercle par les polygones réguliers inscrits et exinscrits. Pi entre 3 1/7=22/7 et 3 10/71.
Premier exemple de sommation d'une infinité de termes.
spirale
  Propriétés focales des paraboles.

  Spirale d'Archimède (inventée par Archimède ou par Conon de Samos).

  Vis d'Archimède (vis sans fin inventée par Archimède ou par Archytas de Tarente ?)
vis
Vis (Autostéréogramme)

  Les solides d'Archimède, polyèdres semi-réguliers ou archimédiens.
  Hydrostatique, poussée d'Archimède. Centre de gravité.
  Premières formes d'intégration.

Archytas de Tarente (Grec vers 430, 350 av. J.-C.)
Philosophe, politicien, physicien, astronome, musicologue et mathématicien.
Pythagoricien.
A connu Platon (voyages de Platon en Italie)

Aristarque de Samos (Grec Samos 310, 230 av. J.-C.)
Astronome grec
Pense que la terre tourne sur elle-même et autour du soleil
Calcule la distance à la terre de la lune et du soleil.

Aristarque de Samothrace (Grec 220, 143 av. J.-C.)
Directeur de la bibliothèque d'Alexandrie.
Grammairien. Critique littéraire.
Est connu pour son étude des poèmes d'Homère dont il aurait signalé et enlevé les passages interpolés apocryphes. Son édition Critique d'Homère a été découverte au XVIIIe siècle à Venise.

Aristote (384, 322 av. J.-C.)
Mathématicien grec.
  Né à Stagire (Stavros sur les bords de la mer Égée).
  Arrive à Athènes en 367, élève de l'Académie de Platon, se distingue tout particulièrement en logique et obtient l'enseignement de la rhétorique.
Aristote débute d'importants travaux scientifiques et la rédaction de nombreux écrits .
Après la mort de Platon, s'installe dans le port d'Assos où il enseigne les sciences et la philosophie. Étudie la biologie et commence l'Histoire des animaux.
  En 343 accepte de devenir pour 3 ans le précepteur d'Alexandre, fils de Philippe de Macédoine, à Pella. Retourne dans sa ville natale à Stagire.
À l'avènement d'Alexandre de Macédoine (qui n'a que 20 ans et qui deviendra Alexandre le Grand), Aristote retourne à Athènes et y fonde une école « le Lycée » où d'importantes recherches seront effectuées dans différents domaines.
  Après la mort d'Alexandre, en raison des sentiments anti-macédoniens des Athéniens, Aristote doit quitter la ville en 323. Il se réfugie, malade, dans sa maison maternelle à Chalcis où il meurt en 322.

Autolycus (Autolycus de Pitane 330 av. J.-C.)
Né à Pitane (Asie Mineure).
Mathématicien, astronome (deux traités sur l'astronomie), géographe
Géométrie de la sphère (sur le mouvement de la sphère).

(L'un des cratères de la lune a été nommé Autolycus en son honneur).

Boèce (Boetius) (480 - 524)


Callippe de Cyzique (vers 330 av. J.-C.)
Élève d'Eudoxe.
Cycle lunaire de 76 ans.

Cléomèdes (Grec Ier siècle av. J.-C.)
Astronome grec.
Traité « sur les mouvements circulaires des planètes. ».

Conon de Samos (Grec vers 250 av. J.-C.)
Astronome et géomètre.
La constellation "Chevelure de Bérénice" lui doit son nom.


Ctésibios d'Alexandrie (Grec vers 270 av. J.-C.)
Modifie la clepsydre, horloge à eau. Le dispositif double permet de réguler le débit.
Invente la pompe aspirante refoulante.


Démocrite d'Abdère (Grec vers 460, 370 av. J.-C.)
Né à Abdère.
Connu par les écrits d'Aristote.
Philosophe et mathématicien.

Dinostrate (Grec vers 350 av. J.-C.)
Frère de Ménèchme.
Élève de Platon

cissoideDioclès (Grec vers 200 av. J.-C.)
Invente la cissoïde (cissoïde de Dioclès ci-contre) qui est une courbe duplicatrice.
Géométrie (16 propositions, principalement sur les coniques)

Dioclès de Carystos (vers 240, v. 180 av. J.-C.)
Médecin, chirurgien.
Disciple d'Aristote.

Diophante (vers IIIe)
Mathématicien grec d'Alexandrie. Il aurait vécu entre le IIe et le IVe siècle.
Seuls quelques uns de ses livres, ou des traductions de ses livres par des mathématiciens arabes, nous sont parvenus.
  Nombres polygonaux.
  Traité Arithmetica de treize livres dont six furent retrouvés en Italie au XVe siècle et quatre en Iran au XXe siècle.
  Équations diophantiennes (équations polynomiales à coefficients entiers ou rationnels).
  Approximations diophantiennes (approximations par des rationnels, aussi près que l'on veut).

Empédocle(Grec vers 493, v. 433 av. J.-C.)
Philosophe grec.
Ouvrages « Purifications » et « De la nature »
  Les quatre principaux éléments : terre, air, feu et eau composent toute chose. Les deux forces Amour et Haine les combinent ou les dissocient.
  Théorie de l'évolution dans laquelle les hommes et les animaux se sont développés à partir de formes antérieures.

Épicure(Grec 341, 270 av. J.-C.)
Né à Athènes, passe sa jeunesse à Samos puis à Colophon où s'initie à la doctrine de Démocrite.
Ouvre une école en 306 à Athènes dont l'influence s'étendit plusieurs siècles en Grèce, en Asie Mineure et en Italie (Lucrèce).

crible
Ératosthène (Ératosthène de Cyrène 284-192 av. J.-C.)
Cyrène est la ville de Shahhat en Lybie
Conservateur à la bibliothèque d'Alexandrie.

  Crible des nombres premiers
  Longueur du méridien (puits à Assouan et angle de 7° à Alexandrie, distance de 5000 stades, valeur trop grande de seulement 15% environ). Inclinaison de l'écliptique.
  Duplication du cube (mésolabe)

Euclide d'Alexandrie (vers 300 av. J.-C.)
A enseigné à Alexandrie en Égypte.
  Développe la géométrie et rédige Les Éléments.
  Irrationalité de la racine de 2 (Éléments X).
  Découvre les lois de la réflection en optique.

Eudème de Rhodes (Grec vers 300 av. J.-C.)
Philosophe et savant.
Disciple d'Aristote.
Peut-être l'un des premiers historiens des mathématiques (Histoire de la géométrie). Ses travaux ne nous sont pas parvenus.

Eudoxe de Cnide (405-355 av. J.-C.)
Astronome et mathématicien grec.
  La terre est le centre du monde. L'année dure 365 jours 1/4.
  Théorie géométrique des proportions (Livre V des Éléments d'Euclide). Axiome d'Archimède.

Héraclite (Grec 576, 480 av. J.-C.)
Philosophe

Héron d'Alexandrie (vers 100)
Héron l'Ancien
  Mécanicien. Machines hydrauliques. Moteur à réaction simple. Traité des pneumatiques.
  Instruments de mesure (odomètre pour mesurer les distances parcourues).
  Optique (lois de la réflexion).
  Traité de géométrie Metrica. Formule donnant l'aire d'un triangle (formule déjà connue d'Archimède).
  Approximation de la racine carrée par une suite récurrente, connue des Babyloniens 3 ou 4 siècles auparavant. (La méthode est équivalente à la méthode de la tangente, de Newton, appliquée aux racines carrées).

Hipparque de Nicée (IIe siècle av. J.-C.)
Rhodes. Astronome et mathématicien grec. Dates précises des éclipses. Découvre la précession des équinoxes. Durée de l'année (à 6,5 min près).
Commentaire d'Aratius.
Invente l'astrolabe.

Hippase de Métaponte (vers 500 av. J.-C.) Pythagoricien.
Moyenne harmonique. Découverte des irrationnels.
Irrationalité de la racine carrée de 2.

Hippias d'Élis (Grec vers 450 av. J.-C.)
Philosophe. Diplomate.
A connu Socrate.
Invente une courbe (appelée sectrice d'Hippias ou encore quadratrice de Dinostrate) pour résoudre la trisection de l'angle (solution approchée).

lunules
Hippocrate de Chio (Grec vers 450 av. J.-C.)
Est connu pour ses lunules (la somme des aires des deux lunules est égale à l'aire du triangle rectangle).
Ne pas le confondre avec le médecin grec Hippocrate de Cos.

Hippocrate de Cos (Grec vers 400 av. J.-C.)
Médecin grec. Auteur du « serment d'Hippocrate ».
Ne pas le confondre avec Hippocrate de Chio

Hypatie d'Alexandrie (Grecque 370-415)
Fille de Théon d'Alexandrie.
Géométrie, arithmétique, coniques.
Étudie à Athènes.
Crée une école de philosophie et de mathématiques à Alexandrie.

Hypsicle d'Alexandrie (vers 190, v. 120 av. J.-C.)
Né à Tyr.
Auteur du livre XIV des Éléments d'Euclide (Polyèdres réguliers inscrits dans une sphère), prouve plusieurs résultats d'Apollonius.
Est peut-être aussi l'auteur d'une partie du livre XV des Éléments d'Euclide.
Travaux sur les nombres polygonaux. Progressions arithmétiques.

Imhotep (2800 av. J.-C.)
Architecture : constructeur de la première pyramide à degrés de Sakkâra.
Astronomie

Leucippe (Grec vers 460, v. 370 av. J.-C.)
Philosophe grec.
Disciple de Zénon d'Élée. Fonde à Abdère une école dirigée ensuite par Démocrite. Crée la théorie atomiste qui sera ensuite développée par Démocrite, Épicure et Lucrèce.

Lucrèce (Romain 98, 55 av. J.-C.)
Philosophe poète latin.
Influencé par Épicure.
Matérialiste, adversaire de la religion, remettait en question la Providence.
Clinamen : mouvement spontané par lequel les atomes dévient de la ligne de chute causée par la pesanteur.

Ménèchme de Proconnèse (Grec 375, 325 av. J.-C.)
Frère de Dinostrate. Disciple de Platon et d'Eudoxe. Précepteur d'Alexandre le Grand.
Coniques (courbes de Ménèchme).

Ménélaüs d'Alexandrie (Grec vers 100 av. J.-C.)
Membre de l'université d'Alexandrie. Astronome à Rome.
Généralise aux triangles sphériques les résultats d'Euclide sur les triangles.
Son traité « Sphaerica », traduit par les mathématiciens arabes nous est parvenu. Ses six ouvrages sur les cordes dans un cercle qui sont perdus.

Méton (Grec vers 430 av. J.-C.)
Astronome à Athènes. Dénombre 235 lunaisons en 19 ans.

Nicomaque de Gérase (Grec vers 150)
Né à Gerasa, ville de Palestine, (Gérase est dans la Jordanie actuelle).
Néo-pythagoricien. Biographie de Pythagore.
Traité « Introductio Arithmeticae » traduit par Boèce au Ve siècle,ouvrage de référence pendant des siècles, utilisé dans l'enseignement au Moyen Âge. Cet ouvrage contient en particulier
  une étude systématique des propriétés des nombres (pairs, impairs, polygonaux,
  parfaits, amicaux, abondants ou déficients),
  donne un certain nombre de propriétés de ces nombres,
  une étude des proportions.
l'explication du crible d'Ératosthène

Nicomaque de Stagire (Grec IVe siècle av. J.-C.)
Père d'Aristote.
Médecin du roi Philippe de Macédoine.

Nicomède (Grec vers 250 av. J.-C.)
Conchoïde de Nicomède.
Trisectrice (conchoïde de droite).

Oénopide de Chios (Grec Ve siècle av. J.-C.)
Astronome et mathématicien grec pythagoricien.

Pappus d'Alexandrie (Grec vers 300, 360)
Son traité « Collection mathématique » fait connaître les travaux des mathématiciens grecs.
Effectue une étude complète des coniques par foyer et directrice, utilisant l'excentricité.
Théorème de Pappus

Perseus (vers 200 av. J.-C.)
Deux références dans les écrits de Proclus et de Geminus
Trois types de courbes définies comme intersections d'un plan et de la surface de révolution engendrée par un cercle en rotation autour d'un axe qui peut être tangent au cercle ou extérieur ou encore couper le cercle.
figures

Phidias (Grec 490, 460 av. J.-C.)
Sculpteur. Architecte.
Supervise la construction de l'Acropole d'Athènes entre 447 et 432 av. J.-C.
Utilisation du nombre d'or.

Philolaos de Crotone (vers 500 av. J.-C.)
Pythagoricien.
Nombres premiers.

Platon (Grec 428, 348 av. J.-C.)
Aristoclès dit Platon.
Philosophe.
Disciple de Socrate.
Précepteur d'Aristote.
Apprends les mathématiques (de Théodore de Cyrène).
Les cinq polyèdres réguliers de Platon.

Polybius (201, 120 av. J.-C.)

Posidonios de Rhodes (Grec vers 135, v. 50 av. J.-C.)
Ou encore Posidonius d'Apamée (Apameia en Syrie)
Historien, scientifique et philosophe de l'école stoïcienne de Rhodes où il passe une grande partie de sa vie.
Évalue la circonférence de la Terre en observant l'étoile Canope à Rhodes et à Alexandrie.
Mesure de profondeurs de mers jusqu'à 1800 m.
Travaux en astronomie connus grâce à l"ouvrage de Cléomèdes « sur les mouvements circulaires des planètes. ».

Proclus de Lycie (Grec vers 411, 485)
Né à Constantinople (Byzance) le 8/2/411 mort à Athènes (Grèce) le 17/4/485
Philosophe et historien néo-platonicien.

Ptolémée (90, 170)
Claude Ptolémée
Almageste, traité d'astronomie en 13 volumes.
Pi approché par la fraction sexagésimale 3;8,30 = 3+8/60+30/602 (méthode des segments emboîtés).

Pythagore de Samos (Grec vers 580, v. 500 av. J.-C.)
Philosophe grec, (fonde une école à Croton).
Mathématicien, démontre le théorème de Pythagore (déjà connu des babyloniens), montre l'irrationalité du rapport de la diagonale au côté du carré (voir Euclide).
Pythagoras

Pythéas (Grec vers 380, v. 320 av. J.-C.)
Grec de Massalia (Marseille), géographe, explorateur.
Géographe : forme ronde de la terre.
Voyageur : fut le premier à décrire le soleil de minuit, les aurores boréales, les glaces polaires.
Aurait découvert l'origine lunaire des marées.

Socrate (Grec 470, 399 av. J.-C.)
Né à Athènes en 470 ou 469 av. J.-C.
Philosohe.

Synésius de Cyrène(370-414)
Né à Pentapolis au Liban.

Thalès
Thalès de Milet (Grec VIIe siècle av. J.-C.)
Mathématicien grec.
Mesure la pyramide de Kheops (par son ombre).

Théètète d'Athènes (Grec 415, 370 av. J.-C.)
Néo-pythagoricien.
  Travaux sur les nombres irrationnels.
  Polyèdres réguliers convexes (avant Platon et Euclide).


Théodore de Cyrène (Grec vers 450 av. J.-C.)
Précepteur de Platon.
Géomètre. (Spirale des racines carrées d'entiers).
A démontré, selon Platon (cf. Théètète), l'irrationalité de certaines racines carrées (racines de 3, 5, ... 17).

Théodosius de Bithynie (Grec vers 160 av. J.-C.)


Théodosius de Tripoli (vers 50 av. J.-C.)
Trigonométrie sphérique.

Théon de Smyrne (Théon de Smyrne 70, 135)
Philosophe néo-pythagoricien (étude de l'oeuvre de Platon)
Astronome (influence d'Aristote)
Mathématicien : arithmétique, irrationnels, racine carrée de 2 approchée par la suite a/b, (a+2b)/(a+b), ... chaque rapport peut s'interpréter comme quotient de la diagonale d'un rectangle par l'un des côtés (éléments diagonaux et latéraux).

Théon d'Alexandrie (Grec 335, 405)
Astronome et mathématicien.
Père d'Hypatie.

Vitruve Marcus Pollio (Romain vers 50 av. J.-C.)
A étudié l'architecture grecque et les proportions qu'elle utilise.
Architecte.
Auteur du traité d'architecture antique « De Architectura ». Sera imprimé en 1485 à la Renaissance.
Fait allusion au nombre d'or.

Xénophane de Colophon (Grec 570, 478 av. J.-C.)
Paradoxes sur le mouvement

Zéno de Sidon (Grec vers 150, v. 70 av. J.-C.)
Philosophe épicurien né à Sidon (Saïda au Liban)
Contributions semble-t-il à la logique, les mathématiques, la théorie atomique, la biologie, l'éthique, la poésie ...

Zénon d'Élée (vers 490 et 485, vers 430 av. J.-C.)
Énonce un certain nombre de problèmes qui font intervenir l'infini.
Le paradoxe d'Achille et de la tortue.

Zénon de Kition ou de Citium (Chypre vers 335, vers 264 av. J.-C.)
Stoïcisme (fonde l'école stoïque vers -308)
C'est un exemple évidemment !
Il faudrait aussi parler de l'Islam qui a permis le développement des civilisations chinoise, indienne, pré colombienne, romaine, assyrienne, babylonienne, égyptienne, phénicienne, minoenne etc.

98Re: Question SVP le Sam 24 Mai - 19:47

septik 


Récurrent
Récurrent
@né de nouveau, merci tu as bien résumé la chose.


@akime a écrit:Tu n’as rien trouvé et comme à chaque fois tu réponds à coté, tu nous rabâches les oreilles toujours avec la même chanson issue de l’imaginaire collectif occidental que l’on entend depuis des siècles et des siècles ( Islam , bédouin , Fanatisme,  e.c.t..) il est temps d’évolué un petit peu non

Que Dieu te guide
C'est pas en étudiant le coran que les savants musulmans ont fait leurs découvertes mais en étudiant et traduisant les anciens textes grecs, perses et indiens.
Si tu ne me crois pas, tu n'as qu'à faire des recherches toi même et tu verras.

Voir le profil de l'utilisateur

99Re: Question SVP le Sam 24 Mai - 19:54

akime 


Enthousiaste
Enthousiaste
@septik a écrit:@né de nouveau, merci tu as bien résumé la chose.


@akime a écrit:Tu n’as rien trouvé et comme à chaque fois tu réponds à coté, tu nous rabâches les oreilles toujours avec la même chanson issue de l’imaginaire collectif occidental que l’on entend depuis des siècles et des siècles ( Islam , bédouin , Fanatisme,  e.c.t..) il est temps d’évolué un petit peu non

Que Dieu te guide
C'est pas en étudiant le coran que les savants musulmans ont fait leurs découvertes mais en étudiant et traduisant les anciens textes grecs, perses et indiens.
Si tu ne me crois pas, tu n'as qu'à faire des recherches toi même et tu verras.
Très bien je veux bien , donne moi tes sources comme ça tu me facilite la tache .

Merci d'avance

Voir le profil de l'utilisateur

100Re: Question SVP le Sam 24 Mai - 20:08

septik 


Récurrent
Récurrent

Voir le profil de l'utilisateur

101Re: Question SVP le Sam 24 Mai - 21:02

akime 


Enthousiaste
Enthousiaste
J’ai jeté un œil rapidement , rien de nouveau sous le soleil ,  je reprends Danielle Jacquart :


En recueillant et en faisant évoluer les disciplines héritées de l'Antiquité grecque, les savants arabes jouèrent un rôle clé dans la transmission et l'enrichissement du savoir à l'origine de nos sciences modernes. Du ixe au xve siècle, de l'Espagne à l'Asie centrale, une vaste communauté de penseurs donna à la civilisation arabe, cimentée par une communauté de langue et de concepts, un rayonnement qui imprègne toujours une partie de notre intellect.

Je suis partiellement d’accord mais aucune citation d’aucune référence historique , juste une vue de l'esprit répandu dans la mémoire collective occidentale que l'on se transmet de génération en génération, les musulmans ne sont qu’une chaine de transmission

Je te renvoie à quelque chose de plus consistant :

The making of humanity auteur robert briffault , il a le mérite d’avoir fait un véritable un travail d’investigation .

Salutations

Voir le profil de l'utilisateur

102Re: Question SVP Aujourd'hui à 10:40

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 6]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum