Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 4]

51Re: Contradictions le Mer 26 Mar - 22:31

Damien93 


Récurrent
Récurrent
@Luxus a écrit:
Damien a écrit:Avant, puisque le Coran lui-même fait allusion à la falsification de la Bible. Les manuscrits dont nous disposons sont d'ailleurs antérieurs au 7e siècle.
Ce n'est pas possible, car nombreux sont les versets qui incitent à avoir foi dans Torah et dans l’Injīl.  (Al-baqara [2]:136 ; āl-‘imrān [3]:84 ; An-nisāʼ [4]:136.)
Examinons les dits versets :
« Dites : "Nous croyons en Dieu, à ce qui nous a été révélé, à ce qui a été révélé à Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et aux tribus d'Israël ; à ce qui a été donné à Moïse et à Jésus ; à ce qui a été révélé aux prophètes par leur Seigneur, sans établir entre eux aucune différence. Et c'est à Dieu que nous sommes entièrement soumis." » (Coran 2:136)

« Dis [ô Muhammad] : "Nous croyons en Dieu, à ce qu'Il nous a révélé, à ce qu'Il a révélé à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob et aux tribus d'Israël ; à ce qu'ont reçu de leur Seigneur Moïse, Jésus et les prophètes. Nous ne faisons aucune distinction entre eux, et c'est à Dieu que nous nous soumettons." »

Ces versets parlent des révélations qui furent données aux prophètes Abraham, Ismaël, Isaac et Jacob, et aux révélations qui furent données à leurs descendants, les douze tribus d'Israël. Ces verses évoque aussi les révélations qui furent données à Moïse et après lui, à Jésus-Christ, ainsi que les révélations qui furent données à tous les prophètes de tout époque et de tout temps, que les musulmans considèrent comme étant des révélations authentiques et réellement divines.
Mais est-ce que nous disposons aujourd'hui d'une révélation datant de l'époque d'Abraham, d'Ismaël, d'Isaac et de Jacob ? Les livres les plus anciens de la Bible ne remontent qu'à l'époque de Moise. Il ne s'agit donc pas de la Bible. Ce verset parle des révélations, orales et écrites, que fit le Seigneur aux prophètes, et non à la Bible en elle-même. Par ailleurs, les révélations qui furent données à Moïse et à Jésus ne sont pas la Torah et l’Évangile actuels, mais plutôt l'ensemble des enseignements que ces deux prophètes donnèrent aux Israélites. Pour nous, ces enseignements ont par la suite été déformés et falsifiés au cours du temps. Ils ne sont présents que partiellement dans la Bible actuelle.

« O vous qui croyez ! Ayez toujours foi en Dieu, en Son Prophète, au Coran qu'Il lui a révélé et aux Écritures qui l'ont précédé ! Quiconque renie Dieu, Ses anges, Ses Livres, Ses prophètes et le Jour dernier s'écarte à jamais de la Vérité. » (Coran 4:136)

Ce verset demande aux croyants de croire en toutes les Écritures, entre autres. Oui, mais quels Écritures ? Bien évidemment la Torah originelle, et non celle que nous possédons actuellement. De même, on ne nous demande pas de croire aux évangiles actuels, mais plutôt à l’Évangile (un unique livre !) qui fut révélé à Jésus (oralement) et dont les évangiles actuels sont la version falsifiée et remaniée (sans vouloir t'offenser). Pour nous, la Bible actuelle a perdu sa pureté originelle, c'est pourquoi elle ne peut pas être considérée comme étant entièrement divine. Mais nous croyons aux versets bibliques qui confirment le Coran, car même si elle (la Bible) a été falsifiée, elle n'est quand même pas entièrement fausse.
Tu as sans doute remarqué que les musulmans accordent une certaine importance aux versets de la Bible qui ne contredisent pas les préceptes islamiques. Par exemple, dans un autre sujet, j'ai argumenté avec toi avec des versets bibliques au sujet de l'âme. Certains musulmans utilisent aussi des versets bibliques pour prouver que Jésus n'est pas Dieu et que la Trinité est infondée.
Mais nous ne croyons pas en toute la Bible : en effet, nous n'avons pas foi aux versets qui disent, par exemple, que Jésus est le fils de Dieu, ou qu'il a été crucifié. Nous n'utilisons pas la Bible pour en tirer des croyances, car le Coran nous suffit, et celui-ci déclare à de nombreuses reprises que la Bible a été partiellement falsifiée. Par exemple, en parlant de certains juifs, Dieu a dit : "Eh bien, espérez-vous, musulmans, que les juifs vous partageront la foi, alors qu'un groupe d'entre eux, après avoir entendu et compris la parole de Dieu (la Torah), la falsifièrent sciemment." (Coran 2:75).

@Luxus a écrit:Le Coran recommande aussi au lecteur de rechercher ceux qui sont versés dans la Torah et dans l’Injīl, disant : “Interrogez à leur sujet, si vous ne le savez pas déjà, ceux qui détiennent les Écritures. ” (An-naḥl [16]:43 ; Al-anbiyāʼ [21]:7). Le Coran ferait-il cette recommandation si ces textes avaient été falsifiés ? Qui plus est, bon nombre de versets du Coran engagent les “ gens du Livre ” (la Torah et l’Injīl) à retourner à leurs livres. (Al-māʼida [5]:47, 68.) Une telle invitation n’aurait certainement pas été formulée s’il s’agissait de retourner à des livres falsifiés !
Comme je te l'ai déjà dit plus haut, cher Luxus, la Bible n'a pas été entièrement falsifiée. Si tu me demandes si la Bible originelle existe encore, je te répondrais : "oui et non". Non, car la Torah qui a été révélée par Dieu à Moïse a été falsifiée par certains juifs, et l’Évangile de Jésus a été perdu et remplacé par les quatre évangiles que nous connaissons aujourd'hui. Oui, car à la lumière du Coran et de la Sunnah, nous pouvons séparer le vrai du faux dans la Bible actuelle. La Bible contient déjà une part de vérité ; il suffit de "filtrer" le mensonge qui lui a été ajouté, en y enlevant les versets qui contredisent le Coran ou la raison, pour retrouver la Bible originelle.
C'est donc à l'aide du Coran que nous pouvons appréhender la Bible, et c'est pour cela que le Coran demande, dans de nombreux versets, à se référer à la Bible pour y retrouver les prophéties relatives à l'Islam, à Muhammad, à Jésus etc.

Fraternellement,
Damien

Voir le profil de l'utilisateur

52Re: Contradictions le Mer 26 Mar - 23:13

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
  bravo Damien

Voir le profil de l'utilisateur

53Re: Contradictions le Mer 26 Mar - 23:25

Akim 


Passionné
Passionné
Et bien, mince alors, Le Tout Puissant n'a pas vu le coup bas venir !
Il a même oublié de préciser le numéro d'édition qu'on devait se procurer......

Bon alors on est tous perdus...

Ah, non !  Y a le grand Vulgate, Lui, a vu mieux qu'Allah la ruse du malin !
Ouf, on est sauvés.

Que doit-on faire Ô grand vulgate ? Guides-nous dans ta sagesse stp.
 laugh

Voir le profil de l'utilisateur

54Re: Contradictions le Jeu 27 Mar - 3:29

Luxus 


Enthousiaste
Enthousiaste
Damien a écrit:Mais est-ce que nous disposons aujourd'hui d'une révélation datant de l'époque d'Abraham, d'Ismaël, d'Isaac et de Jacob ? Les livres les plus anciens de la Bible ne remontent qu'à l'époque de Moise.
La Thorah commence à la Genèse, donc depuis Adam. Tout ce dont nous avons besoin de savoir d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, fait partie de la Genèse, donc de la Bible. Pas besoin d'aller plus loin.

Damien a écrit:Pour nous, ces enseignements ont par la suite été déformés et falsifiés au cours du temps. Ils ne sont présents que partiellement dans la Bible actuelle. 
Tu as raison de dire pour vous, car en vérité, la Bible n'a pas été falsifié.

Damien a écrit:Oui, mais quels Écritures ? Bien évidemment la Torah originelle, et non celle que nous possédons actuellement.
Ça c'est toi qui le dit. Le texte dit de croire "aux Écritures" et non aux écrits originaux. De plus cette précision aurait été inutile, vu que ces originaux, ni Muhammed ni vous, ne les avez !

Damien a écrit:De même, on ne nous demande pas de croire aux évangiles actuels, mais plutôt à l’Évangile (un unique livre !) qui fut révélé à Jésus (oralement) et dont les évangiles actuels sont la version falsifiée et remaniée (sans vouloir t'offenser).
Encore une fois, ça c'est toi qui le dit. Non je ne suis pas offensé, t'inquiète. smile

Damien a écrit:Pour nous, la Bible actuelle a perdu sa pureté originelle, c'est pourquoi elle ne peut pas être considérée comme étant entièrement divine.
Encore une fois, c'est votre point de vue.

Si quand quand le Coran a été écrit, la Bible avait perdu sa pureté, où est l'utilité de dire de se référer, de croire à la Thorah ou à l'Evangile ? Il n'y en a aucun, puisque selon vous, ils auraient été falsifié ! 
De plus, vous dîtes, que le Coran dit de croire à la Thorah et à l'Evangile originel, mais même Muhammed n'avait pas accès à ces écrits vu que selon vous, ils n'existaient plus à l'époque. A quoi cela sert-il de dire de croire à des écrits dont lui-même et ceux qui liraient le Coran n'auraient pas eu accès ? Ça ne sert à rien. 

Donc il parlait bien de la Thorah et l'Evangile, tel que nous les connaissons maintenant.

Damien a écrit:Mais nous croyons aux versets bibliques qui confirment le Coran, car même si elle (la Bible) a été falsifiée, elle n'est quand même pas entièrement fausse.
Tu as sans doute remarqué que les musulmans accordent une certaine importance aux versets de la Bible qui ne contredisent pas les préceptes islamiques.
J'ai remarqué que vous prenez dans la Bible uniquement ce qui vous arrange.

Damien a écrit:Nous n'utilisons pas la Bible pour en tirer des croyances, car le Coran nous suffit, et celui-ci déclare à de nombreuses reprises que la Bible a été partiellement falsifiée. Par exemple, en parlant de certains juifs, Dieu a dit : "Eh bien, espérez-vous, musulmans, que les juifs vous partageront la foi, alors qu'un groupe d'entre eux, après avoir entendu et compris la parole de Dieu (la Torah), la falsifièrent sciemment." (Coran 2:75).
S’il était vrai comme vous le prétendez, que les Juifs ont réussi à falsifier les paroles des livres de Dieu, pourquoi n’ont-ils pas modifié les textes qui dénoncent leur désobéissance et leur rébellion contre Dieu ? Ce serait stupide de les avoir gardé, alors qu'ils auraient soi-disant falsifié la Bible.

Et pourquoi ont-ils laissé intacts les passages qui révèlent que Dieu allait se rapprocher d’autres nations et mettre fin à l’alliance par laquelle il avait fait d’eux son peuple particulier (Isaïe 1:2-20 ; Jérémie 31:31-34 ; Daniel 9:24-27) ? De plus, pourquoi les Juifs n’ont-ils pas modifié le texte des nombreuses prophéties concernant Christ, ce qui leur aurait permis de se justifier de l’avoir rejeté ? Ce serait logique qu'il le fasse puisqu'ils ont rejeté le Messie. D'après vous, ils ont falsifié les Écritures, mais au final, ils auraient gardé tout ce qui les condamne. C'est illogique.


Dans le même ordre d’idées, si la chrétienté avait réussi à falsifier les Saintes Écritures, pourquoi n’aurait-elle pas été capable de déformer les textes qui réfutent ses croyances ? Là encore, ils n'ont pas enlever les versets condamnant leurs croyances.

Donc, les faits sont là, et d'après eux, la Bible n'a pas été falsifié !

Damien a écrit: Non, car la Torah qui a été révélée par Dieu à Moïse a été falsifiée par certains juifs, et l’Évangile de Jésus a été perdu et remplacé par les quatre évangiles que nous connaissons aujourd'hui.
Tu prétends que le Coran vous dit de croire à la Thorah et à l'Evangile originel. Mais à quoi cela sert-il, si quand le Coran a été écrit, ces soi-disant écrits originaux n'existaient plus ? Pourquoi le Coran vous demanderait de croire à des choses dont vous n'aurez pas accès ? Ce n'est pas possible !

Donc quand le Coran parle de croire à la Thorah ou à l'Evangile, bien évidemment il est question de ceux qui existaient à l'époque. Et ceux qui existaient à l'époque, sont les même qu'aujourd'hui.

Conclusion : D'après le Coran, il vous faut croire à ce que dit la Thorah et l'Evangile contenu dans la Bible actuelle. Il serait inutile de demander à quelqu'un de croire à des écrits dont il n'a et n'aura pas accès !

Cordialement. (:

Voir le profil de l'utilisateur

55Re: Contradictions le Jeu 27 Mar - 3:36

Luxus 


Enthousiaste
Enthousiaste
De plus, les commentateurs musulmans ne sont pas tous d’avis que la falsification en question désigne l’altération du texte écrit.

Dans Kitāb at-tawḥīd (“ Le livre du monothéisme ”), qui fait partie de son ṣaḥīḥ, Imām Al-buḫārī explique le sens du mot “ taḥrīf ” comme suit : “ Ils altèrent, c’est-à-dire ils retranchent, et personne ne peut retrancher une parole de l’un des livres de Dieu. Cependant ils altèrent, c’est-à-dire ils lui donnent une mauvaise interprétation. ”

Dans son commentaire sur An-nisāʼ [4]:46, Imām Al-faḫr Ar-rāzī déclare : “ L’altération (taḥrīf) est l’introduction de doutes futiles, de mauvaises interprétations, ainsi que de la modification du vrai sens du mot au moyen de ruses verbales, comme le font les hérétiques modernes avec les versets qui enfreignent leur propre doctrine. Cette vue est la plus exacte. ” 

Dans son commentaire sur Al-māʼida [5]:13, on lit : “ Cette altération (taḥrīf) pourrait être, soit une mauvaise interprétation, soit une modification des paroles ; cependant, nous avons déjà démontré précédemment que la première explication est la plus probable, car il est impossible de modifier les paroles d’un livre qui est très largement répandu et copié de façon ininterrompue.

Voir le profil de l'utilisateur

56Re: Contradictions le Jeu 27 Mar - 17:05

Amazigh 


Enthousiaste
Enthousiaste
Ce n'est pas un français qui vient dire à un arabe ce que c'est "Tahrif" -_- Tahrif vient de "Harf" (lettre) et tahrif est changer les lettres, mais le sens est falsifier. Le coran nous dit de croire à la Torah et L'évangile, qu'ils ont été descendu, et que les livres actuels ne s'appellent pas thora ou évangile, mais cela est selon vous. Merci de ne pas ignorer mes message une autre fois si tu n'as pas de réponse.

Voir le profil de l'utilisateur

57Re: Contradictions le Jeu 27 Mar - 17:30

Amazigh 


Enthousiaste
Enthousiaste
Jérémie 8
 8Comment pouvez-vous dire: Nous sommes sages, La loi de l'Eternel est avec nous? C'est bien en vain que s'est mise à l'oeuvre La plume mensongère des scribes. 9Les sages sont confondus, Ils sont consternés, ils sont pris; Voici, ils ont méprisé la parole de l'Eternel, Et quelle sagesse ont-ils?

Voir le profil de l'utilisateur

58Re: Contradictions le Jeu 27 Mar - 17:36

Amazigh 


Enthousiaste
Enthousiaste
La preuve de falsification, dans des versions de la bible des versets ont été ajoutés pour montrer la trinité  : 1 Jean 5:7 :

1 Jean 5
6C'est lui, Jésus-Christ, qui est venu avec de l'eau et du sang; non avec l'eau seulement, mais avec l'eau et avec le sang; et c'est l'Esprit qui rend témoignage, parce que l'Esprit est la vérité.7Car il y en a trois qui rendent témoignage: 8l'Esprit, l'eau et le sang, et les trois sont d'accord.


Louis Segond Bible
Car il y en a trois qui rendent témoignage:

Martin Bible
Car il y en a trois dans le Ciel qui rendent témoignage, le Père, la Parole, et le Saint-Esprit; et ces trois-là ne sont qu'un.

Darby Bible
car il y en a trois qui rendent temoignage: 



King James Bible
For there are three that bear record in heaven, the Father, the Word, and the Holy Ghost: and these three are one.

English Revised Version
And it is the Spirit that beareth witness, because the Spirit is the truth.

Voir le profil de l'utilisateur

59Re: Contradictions le Jeu 27 Mar - 17:42

Amazigh 


Enthousiaste
Enthousiaste
Luc 9
55Jésus se tourna vers eux, et les réprimanda, disant: Vous ne savez de quel esprit vous êtes animés.56Car le Fils de l'homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver. Et ils allèrent dans un autre bourg.


Dans plusieurs versions anglaises de la bible on ne trouve pas ces versets là, aussi dans la version catholique arabe.

Voir le profil de l'utilisateur

60Re: Contradictions le Jeu 27 Mar - 17:54

Amazigh 


Enthousiaste
Enthousiaste
Matthieu 6
9Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié;10que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. 11Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien;…
Luc 11
2Il leur dit: Quand vous priez, dites: Père! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne.3Donne-nous chaque jour notre pain quotidien; 4pardonne-nous nos péchés, car nous aussi nous pardonnons à quiconque nous offense; et ne nous induis pas en tentation.



Un peu d'ajout (sauf si il y'a plusieurs façons de prier mais je ne pense pas)

Voir le profil de l'utilisateur

61Re: Contradictions le Jeu 27 Mar - 21:05

Damien93 


Récurrent
Récurrent
@Luxus a écrit:La Thorah commence à la Genèse, donc depuis Adam. Tout ce dont nous avons besoin de savoir d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, fait partie de la Genèse, donc de la Bible. Pas besoin d'aller plus loin.
Le Coran dit que des révélations furent donnés à Abraham, à ses deux fils Ismaël et Isaac, à Jacob et à leurs descendants les tribus d'Israël (Coran 2:136, 3:84). Il ne parle pas de leur histoire, qui est déjà relatée dans le Coran, mais des révélations divines qui leur furent confiées. Tu me diras qu'elles ont peut-être été orales et non écrites. Mais le Coran précise bel et bien que certaines révélations reçues par Abraham furent mises par écrit dans un recueil nommé les rouleaux d'Abraham (Sufuh-u-Ibrahim, Coran 84:19).

La Bible ne contient aucun livre qui soit attribué à Abraham, Ismaël ou Jacob. Les plus anciennes parties de la Bible sont attribuées à Moïse, qui n'a fait que relater l'histoire des patriarches, sans retranscrire les révélations divine qui leur furent données. Selon toi, le Coran parle de la Bible. Alors où puis-je trouver les révélations d'Abraham et de ses fils dont il est question dans les versets que tu as cité ?  

@Luxus a écrit:Tu as raison de dire pour vous, car en vérité, la Bible n'a pas été falsifié.
Tu ne peux pas prétendre que la Bible n'a pas été falsifié. Nous ne possédons pas les manuscrits originaux de la Bible. Nous ne possédons même pas les copies des manuscrits originaux, pas plus que nous ne possédons les copies des copies des manuscrits originaux. Les seuls manuscrits bibliques que nous possédons datent de plusieurs siècles après la mort de leurs présumés auteurs et comportent beaucoup de divergences avec le texte actuelle.

Il n'y a aucune preuve pour dire que la Bible n'a pas été falsifiée. Beaucoup d'éléments historiques prouvent le contraire.

@Luxus a écrit:Ça c'est toi qui le dit. Le texte dit de croire "aux Écritures" et non aux écrits originaux. De plus cette précision aurait été inutile, vu que ces originaux, ni Muhammed ni vous, ne les avez !
Il est aussi demandé, dans le Coran, de croire en les rouleaux d'Abraham (Suhuf-u-Ibrahim : Coran 87:18-19). Interrogés à ce sujet, le Prophète a dit que ce sont toutes les paroles que Dieu adressa à Abraham, et que celui-ci mit scrupuleusement par écrit. Ces rouleaux étaient en circulation en Arabie jusqu'au cinquième siècle avant Jésus-Christ, lorsque l'idolâtrie commença à se répandre parmi les Arabes selon l'historien al-Tabarî. Ils furent par la suite détruits par un groupe d'idolâtres.

A  l'époque de Muhammad, les rouleaux d'Abraham n'existaient plus. Pourtant, nous y croyons. Nous n'avons pas besoin d'avoir le texte originel pour y croire. Nous croyons en la Torah, cela signifie que nous savons qu'elle a été révélée par Dieu et qu'elle contenait, au départ, la Parole divine dans sa plénitude et en entier. Mais nous ne croyons pas en la version de la Torah qui est en circulation actuellement. Nous croyons en l’Évangile, cela signifie que nous croyons qu'il a été révélé par Dieu et qu'il contenait l'authentique Message divin à l'époque de Jésus. Mais nous ne croyons en les quatre évangiles qui existent actuellement.

@Luxus a écrit:
Damien a écrit:De même, on ne nous demande pas de croire aux évangiles actuels, mais plutôt à l’Évangile (un unique livre !) qui fut révélé à Jésus (oralement) et dont les évangiles actuels sont la version falsifiée et remaniée (sans vouloir t'offenser).
Encore une fois, ça c'est toi qui le dit.
Le texte coranique emploie le terme "Injil", au singulier, et non le terme "Anajil", qui est le pluriel de "Injil". Cela prouve qu'il ne s'agit pas des quatre évangiles actuels, qui sont un "résidu", une "trace" de l’Évangile originel.

@Luxus a écrit:Non je ne suis pas offensé, t'inquiète.
Tant mieux. smile

@Luxus a écrit:
Damien a écrit:Pour nous, la Bible actuelle a perdu sa pureté originelle, c'est pourquoi elle ne peut pas être considérée comme étant entièrement divine.
Encore une fois, c'est votre point de vue.
C'est notre point de vue, bien entendu, et celui du Coran. Ce point de vue n'est pas contredit par l'histoire, au contraire. Mais dis-moi, pourquoi la fin de l'évangile de Marc est absente de la plupart des manuscrits ?

@Luxus a écrit:Si quand quand le Coran a été écrit, la Bible avait perdu sa pureté, où est l'utilité de dire de se référer, de croire à la Thorah ou à l'Evangile ?
Le Coran fut révélé par bribes, graduellement, au cours de 23 ans. Chaque sourate a été révélée pour un évènement précis, et à un moment précis. Lorsqu'il était demandé aux musulmans de se référer à la Bible ou de questionner ceux qui connaissent la Bible, le Coran n'avait pas encore été entièrement révélé, et l'Islam n'était pas encore "indépendant". De nombreuses prescriptions islamiques, comme le jeûne, par exemple, n'avaient pas encore été institués.

Mais depuis l'an 632 - lorsque la dernière sourate du Coran fut révélée, peu avant la mort du Prophète Muhammad - l'Islam est une religion indépendante, puisque le Coran est complet. Peu avant le départ du Prophète de ce monde, Dieu a dit : "Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous" (Coran 5:3). Par conséquent, nous n'avons plus besoin de nous référer à la Bible (sauf pour y chercher par exemple, des renseignements historiques) : le Coran et la Sunnah nous suffisent amplement, et ils contiennent tous les enseignements dont nous avons besoin pour notre religion.

@Luxus a écrit:De plus, vous dîtes, que le Coran dit de croire à la Thorah et à l'Evangile originel, mais même Muhammed n'avait pas accès à ces écrits vu que selon vous, ils n'existaient plus à l'époque. A quoi cela sert-il de dire de croire à des écrits dont lui-même et ceux qui liraient le Coran n'auraient pas eu accès ? Ça ne sert à rien. 
Est-ce que tu crois au livre des actes de Salomon (1 Rois 11:41) ? Tu ne peux pas me répondre non puisque ce livre est cité dans la Bible.. Donc si tu crois en la Bible, tu crois bel et bien en ce livre. Mais ce livre n'existe plus ! En effet, il a été perdu au fil du temps. Pourtant, tu y crois toujours, cela ne change rien à ta foi.

C'est la même chose en ce qui nous concerne : nous croyons en la Torah et l’Évangile, nous savons qu'ils ont été révélés par Dieu, et qu'ils ont jadis contenu la parole de Dieu, sans la moindre falsification. Malheureusement, les livres que nous avons à notre disposition aujourd'hui souffrent de falsifications : la Bible originelle a donc été "perdue" ; mais nous y croyons quand même, puisqu'elle a été révélée par Dieu, et que tout ce que Dieu révèle est la Vérité absolue.

Comprends-tu mon raisonnement ?  

@Luxus a écrit:Donc il parlait bien de la Thorah et l'Evangile, tel que nous les connaissons maintenant.
Non, car sinon il n'aurait pas dit que la Torah a été falsifiée (Coran 2:75, 2:102), et que certains enseignements dans l’Évangile sont faux (Coran 9:30, 19:88, 18:4, 25:2).

@Luxus a écrit:J'ai remarqué que vous prenez dans la Bible uniquement ce qui vous arrange.
Nous prenons dans la Bible ce qui est en accord avec le Coran, car ces versets sont pour nous, la parole de Dieu. A la lumière du Coran, tu peux lire la Bible de manière correcte.

@Luxus a écrit:S’il était vrai comme vous le prétendez, que les Juifs ont réussi à falsifier les paroles des livres de Dieu, pourquoi n’ont-ils pas modifié les textes qui dénoncent leur désobéissance et leur rébellion contre Dieu ? Ce serait stupide de les avoir gardé, alors qu'ils auraient soi-disant falsifié la Bible.
La falsification de la Bible ne s'est pas faite du jour au lendemain. Certaines fois, des passages de la Bible étaient perdus involontairement, lors des déportations, des guerres, des exils... Et puis, ce ne sont pas tous les juifs qui voulaient falsifier la Bible : certains ont essayé de la préserver, et c'est grâce à leurs efforts que la Bible n'a pas été entièrement perdue, mais a pu parvenir jusqu'à nous, certes sous une forme falsifiée, mais elle ne s'est quand même pas totalement perdue.

La falsification de la Bible s'est faite sur plusieurs siècles. Certains scribes paresseux, certains rois corrompus qui régnèrent sur Israël, retranchèrent les textes qui les dérangeaient et en ajoutèrent d'autres, plus avantageux. Dans certains versets, il y a clairement des traces d'une falsification. Par exemple, Génèse 9:3-9 a clairement été diminué, et Génèse 17:21 est un ajout maladroit, c'est évident à la lecture du texte.

Donc les juifs n'ont pas pu retirer certains passages, premièrement parce que certains juifs réellement croyants s'y opposaient, et deuxièmement, parce que Dieu, pour une raison ou pour une autre, ne l'a pas permis.

@Luxus a écrit:Et pourquoi ont-ils laissé intacts les passages qui révèlent que Dieu allait se rapprocher d’autres nations et mettre fin à l’alliance par laquelle il avait fait d’eux son peuple particulier (Isaïe 1:2-20 ; Jérémie 31:31-34 ; Daniel 9:24-27) ? De plus, pourquoi les Juifs n’ont-ils pas modifié le texte des nombreuses prophéties concernant Christ, ce qui leur aurait permis de se justifier de l’avoir rejeté ? Ce serait logique qu'il le fasse puisqu'ils ont rejeté le Messie. D'après vous, ils ont falsifié les Écritures, mais au final, ils auraient gardé tout ce qui les condamne. C'est illogique.
Je ne vois pas pourquoi des passages concernant le Messie ou la nouvelle alliance dérangeraient les juifs. Ce qui a vraiment dérangé les juifs, c'est plutôt cette prophétie concernant un prophète illettré parmi les Ismaélites que Dieu leur enverrait un jour, comme c'était écrit dans la Torah. Par la suite, les juifs enlevèrent cette prophétie du texte sacré, car ils ne pouvaient concevoir que Dieu choisisse un prophète non-juif, puisqu'ils considéraient les non-juifs comme inférieurs à eux.

En fait, Moïse a déjà prophétisé sur la falsification du Pentateuque après sa mort : "Car je sais qu'après ma mort vous vous corromprez, et que vous vous détournerez de la voie que je vous ai prescrite; et le malheur finira par vous atteindre, quand vous ferez ce qui est mal aux yeux de l'Eternel, au point de l'irriter par l'oeuvre de vos mains" (Deutéronome 31:29).

@Luxus a écrit:Dans le même ordre d’idées, si la chrétienté avait réussi à falsifier les Saintes Écritures, pourquoi n’aurait-elle pas été capable de déformer les textes qui réfutent ses croyances ? Là encore, ils n'ont pas enlever les versets condamnant leurs croyances.
L'Histoire nous dit que certains papes ont bel et bien falsifié la Bible pour l'adapter aux croyances catholiques. 1 Jean 5:7 a été falsifié pour appuyer la doctrine de la Trinité. Dans la Bible de David Martin, on lit : "Car il y en a trois dans le Ciel qui rendent témoignage, le Père, la Parole (selon d'autres versions : le Fils), et le Saint-Esprit; et ces trois-là ne sont qu'un". Dans d'autres Bibles, comme celle de Second, nous lisons : "Car il y en a trois qui rendent témoignage: l'Esprit, l'eau et le sang, et les trois sont d'accord" (1 Jean 5:7-8).

La fin de l'évangile de Marc après le verset 16 est aussi un ajout.

@Luxus a écrit:Donc, les faits sont là, et d'après eux, la Bible n'a pas été falsifié !
Non, les faits sont là, la Torah et l’Évangile ont tout deux été falsifiés.. Mais al-Hamdoulilah, pas dans leur totalité. Dieu en a préservé la majeure partie et nous a révélé le Coran, qui est un retour aux enseignements de la Bible originelle.

@Luxus a écrit:Tu prétends que le Coran vous dit de croire à la Thorah et à l'Evangile originel. Mais à quoi cela sert-il, si quand le Coran a été écrit, ces soi-disant écrits originaux n'existaient plus ? Pourquoi le Coran vous demanderait de croire à des choses dont vous n'aurez pas accès ? Ce n'est pas possible !
Est-ce que tu crois au livre des actes de Salomon (1 Rois 11:41) ? Tu ne peux pas me répondre non puisque ce livre est cité dans la Bible.. Donc si tu crois en la Bible, tu crois bel et bien en ce livre. Mais ce livre n'existe plus ! En effet, il a été perdu au fil du temps. Pourtant, tu y crois toujours, cela ne change rien à ta foi.

C'est la même chose en ce qui nous concerne : nous croyons en la Torah et l’Évangile, nous savons qu'ils ont été révélés par Dieu, et qu'ils ont jadis contenu la parole de Dieu, sans la moindre falsification. Malheureusement, les livres que nous avons à notre disposition aujourd'hui souffrent de falsifications : la Bible originelle a donc été "perdue" ; mais nous y croyons quand même, puisqu'elle a été révélée par Dieu, et que tout ce que Dieu révèle est la Vérité absolue.

Comprends-tu mon raisonnement ?

@Luxus a écrit:Donc quand le Coran parle de croire à la Thorah ou à l'Evangile, bien évidemment il est question de ceux qui existaient à l'époque. Et ceux qui existaient à l'époque, sont les même qu'aujourd'hui.
Il est question de la Torah et de l’Évangile qui furent révélés aux prophètes Moïse et Jésus, et qui, selon le Coran et l'histoire, ont été falsifiés au cours du temps, perdant ainsi leur pureté originelle, bien qu'ils contiennent toujours la parole de Dieu, du moins en partie.

Fraternellement,
Damien

Voir le profil de l'utilisateur

62Re: Contradictions le Jeu 27 Mar - 21:14

Damien93 


Récurrent
Récurrent
@Luxus a écrit:De plus, les commentateurs musulmans ne sont pas tous d’avis que la falsification en question désigne l’altération du texte écrit.
Le Coran déclare que “certains juifs falsifièrent sciemment la parole de Dieu” (Coran 2:75), que les Israélites “ont mêlé la vérité à ce qui est faux et ont caché la vérité” (Coran 3:75). Dieu dit : “Et il y a parmi eux certains qui roulent leurs langues en lisant le Livre pour vous faire croire que cela provient du Livre, alors qu'il n'est point du Livre, et ils disent que ceci vient de Dieu, alors qu'il ne vient point de Dieu. Ils disent sciemment des mensonges contre Dieu.” — Coran 3:78.

Le terme utilisé dans les versets est "tahrif" qui dérive du mot "harf" signifiant "lettre" ; le mot "tahrif" veut littéralement dire : "changer la place des lettres ou déplacer les lettres", c'est-à-dire falsifier textuellement un livre.

Voir le profil de l'utilisateur

63Re: Contradictions le Jeu 27 Mar - 21:56

Amazigh 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Damien93 a écrit:
@Luxus a écrit:De plus, les commentateurs musulmans ne sont pas tous d’avis que la falsification en question désigne l’altération du texte écrit.
Le Coran déclare que “certains juifs falsifièrent sciemment la parole de Dieu” (Coran 2:75), que les Israélites “ont mêlé la vérité à ce qui est faux et ont caché la vérité” (Coran 3:75). Dieu dit : “Et il y a parmi eux certains qui roulent leurs langues en lisant le Livre pour vous faire croire que cela provient du Livre, alors qu'il n'est point du Livre, et ils disent que ceci vient de Dieu, alors qu'il ne vient point de Dieu. Ils disent sciemment des mensonges contre Dieu.” — Coran 3:78.

Le terme utilisé dans les versets est "tahrif" qui dérive du mot "harf" signifiant "lettre" ; le mot "tahrif" veut littéralement dire : "changer la place des lettres ou déplacer les lettres", c'est-à-dire falsifier textuellement un livre.

C'est ce que j'ai dit dans la derniére page :P

Voir le profil de l'utilisateur

64Re: Contradictions le Jeu 27 Mar - 22:15

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
@Damien,

quand on cite les noms des prophètes , ont bénit dieu de les avoir envoyés !

ainsi pour Mohammed on ajoute :  

baraka Allahou fik

Voir le profil de l'utilisateur

65Re: Contradictions le Jeu 27 Mar - 22:28

Amazigh 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Damien93 a écrit:
@Luxus a écrit:La Thorah commence à la Genèse, donc depuis Adam. Tout ce dont nous avons besoin de savoir d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, fait partie de la Genèse, donc de la Bible. Pas besoin d'aller plus loin.
Le Coran dit que des révélations furent donnés à Abraham, à ses deux fils Ismaël et Isaac, à Jacob et à leurs descendants les tribus d'Israël (Coran 2:136, 3:84). Il ne parle pas de leur histoire, qui est déjà relatée dans le Coran, mais des révélations divines qui leur furent confiées. Tu me diras qu'elles ont peut-être été orales et non écrites. Mais le Coran précise bel et bien que certaines révélations reçues par Abraham furent mises par écrit dans un recueil nommé les rouleaux d'Abraham (Sufuh-u-Ibrahim, Coran 84:19).

La Bible ne contient aucun livre qui soit attribué à Abraham, Ismaël ou Jacob. Les plus anciennes parties de la Bible sont attribuées à Moïse, qui n'a fait que relater l'histoire des patriarches, sans retranscrire les révélations divine qui leur furent données. Selon toi, le Coran parle de la Bible. Alors où puis-je trouver les révélations d'Abraham et de ses fils dont il est question dans les versets que tu as cité ?  

@Luxus a écrit:Tu as raison de dire pour vous, car en vérité, la Bible n'a pas été falsifié.
Tu ne peux pas prétendre que la Bible n'a pas été falsifié. Nous ne possédons pas les manuscrits originaux de la Bible. Nous ne possédons même pas les copies des manuscrits originaux, pas plus que nous ne possédons les copies des copies des manuscrits originaux. Les seuls manuscrits bibliques que nous possédons datent de plusieurs siècles après la mort de leurs présumés auteurs et comportent beaucoup de divergences avec le texte actuelle.

Il n'y a aucune preuve pour dire que la Bible n'a pas été falsifiée. Beaucoup d'éléments historiques prouvent le contraire.

@Luxus a écrit:Ça c'est toi qui le dit. Le texte dit de croire "aux Écritures" et non aux écrits originaux. De plus cette précision aurait été inutile, vu que ces originaux, ni Muhammed ni vous, ne les avez !
Il est aussi demandé, dans le Coran, de croire en les rouleaux d'Abraham (Suhuf-u-Ibrahim : Coran 87:18-19). Interrogés à ce sujet, le Prophète a dit que ce sont toutes les paroles que Dieu adressa à Abraham, et que celui-ci mit scrupuleusement par écrit. Ces rouleaux étaient en circulation en Arabie jusqu'au cinquième siècle avant Jésus-Christ, lorsque l'idolâtrie commença à se répandre parmi les Arabes selon l'historien al-Tabarî. Ils furent par la suite détruits par un groupe d'idolâtres.

A  l'époque de Muhammad, les rouleaux d'Abraham n'existaient plus. Pourtant, nous y croyons. Nous n'avons pas besoin d'avoir le texte originel pour y croire. Nous croyons en la Torah, cela signifie que nous savons qu'elle a été révélée par Dieu et qu'elle contenait, au départ, la Parole divine dans sa plénitude et en entier. Mais nous ne croyons pas en la version de la Torah qui est en circulation actuellement. Nous croyons en l’Évangile, cela signifie que nous croyons qu'il a été révélé par Dieu et qu'il contenait l'authentique Message divin à l'époque de Jésus. Mais nous ne croyons en les quatre évangiles qui existent actuellement.

@Luxus a écrit:
Damien a écrit:De même, on ne nous demande pas de croire aux évangiles actuels, mais plutôt à l’Évangile (un unique livre !) qui fut révélé à Jésus (oralement) et dont les évangiles actuels sont la version falsifiée et remaniée (sans vouloir t'offenser).
Encore une fois, ça c'est toi qui le dit.
Le texte coranique emploie le terme "Injil", au singulier, et non le terme "Anajil", qui est le pluriel de "Injil". Cela prouve qu'il ne s'agit pas des quatre évangiles actuels, qui sont un "résidu", une "trace" de l’Évangile originel.

@Luxus a écrit:Non je ne suis pas offensé, t'inquiète.
Tant mieux. smile

@Luxus a écrit:
Damien a écrit:Pour nous, la Bible actuelle a perdu sa pureté originelle, c'est pourquoi elle ne peut pas être considérée comme étant entièrement divine.
Encore une fois, c'est votre point de vue.
C'est notre point de vue, bien entendu, et celui du Coran. Ce point de vue n'est pas contredit par l'histoire, au contraire. Mais dis-moi, pourquoi la fin de l'évangile de Marc est absente de la plupart des manuscrits ?

@Luxus a écrit:Si quand quand le Coran a été écrit, la Bible avait perdu sa pureté, où est l'utilité de dire de se référer, de croire à la Thorah ou à l'Evangile ?
Le Coran fut révélé par bribes, graduellement, au cours de 23 ans. Chaque sourate a été révélée pour un évènement précis, et à un moment précis. Lorsqu'il était demandé aux musulmans de se référer à la Bible ou de questionner ceux qui connaissent la Bible, le Coran n'avait pas encore été entièrement révélé, et l'Islam n'était pas encore "indépendant". De nombreuses prescriptions islamiques, comme le jeûne, par exemple, n'avaient pas encore été institués.

Mais depuis l'an 632 - lorsque la dernière sourate du Coran fut révélée, peu avant la mort du Prophète Muhammad - l'Islam est une religion indépendante, puisque le Coran est complet. Peu avant le départ du Prophète de ce monde, Dieu a dit : "Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous" (Coran 5:3). Par conséquent, nous n'avons plus besoin de nous référer à la Bible (sauf pour y chercher par exemple, des renseignements historiques) : le Coran et la Sunnah nous suffisent amplement, et ils contiennent tous les enseignements dont nous avons besoin pour notre religion.

@Luxus a écrit:De plus, vous dîtes, que le Coran dit de croire à la Thorah et à l'Evangile originel, mais même Muhammed n'avait pas accès à ces écrits vu que selon vous, ils n'existaient plus à l'époque. A quoi cela sert-il de dire de croire à des écrits dont lui-même et ceux qui liraient le Coran n'auraient pas eu accès ? Ça ne sert à rien. 
Est-ce que tu crois au livre des actes de Salomon (1 Rois 11:41) ? Tu ne peux pas me répondre non puisque ce livre est cité dans la Bible.. Donc si tu crois en la Bible, tu crois bel et bien en ce livre. Mais ce livre n'existe plus ! En effet, il a été perdu au fil du temps. Pourtant, tu y crois toujours, cela ne change rien à ta foi.

C'est la même chose en ce qui nous concerne : nous croyons en la Torah et l’Évangile, nous savons qu'ils ont été révélés par Dieu, et qu'ils ont jadis contenu la parole de Dieu, sans la moindre falsification. Malheureusement, les livres que nous avons à notre disposition aujourd'hui souffrent de falsifications : la Bible originelle a donc été "perdue" ; mais nous y croyons quand même, puisqu'elle a été révélée par Dieu, et que tout ce que Dieu révèle est la Vérité absolue.

Comprends-tu mon raisonnement ?  

@Luxus a écrit:Donc il parlait bien de la Thorah et l'Evangile, tel que nous les connaissons maintenant.
Non, car sinon il n'aurait pas dit que la Torah a été falsifiée (Coran 2:75, 2:102), et que certains enseignements dans l’Évangile sont faux (Coran 9:30, 19:88, 18:4, 25:2).

@Luxus a écrit:J'ai remarqué que vous prenez dans la Bible uniquement ce qui vous arrange.
Nous prenons dans la Bible ce qui est en accord avec le Coran, car ces versets sont pour nous, la parole de Dieu. A la lumière du Coran, tu peux lire la Bible de manière correcte.

@Luxus a écrit:S’il était vrai comme vous le prétendez, que les Juifs ont réussi à falsifier les paroles des livres de Dieu, pourquoi n’ont-ils pas modifié les textes qui dénoncent leur désobéissance et leur rébellion contre Dieu ? Ce serait stupide de les avoir gardé, alors qu'ils auraient soi-disant falsifié la Bible.
La falsification de la Bible ne s'est pas faite du jour au lendemain. Certaines fois, des passages de la Bible étaient perdus involontairement, lors des déportations, des guerres, des exils... Et puis, ce ne sont pas tous les juifs qui voulaient falsifier la Bible : certains ont essayé de la préserver, et c'est grâce à leurs efforts que la Bible n'a pas été entièrement perdue, mais a pu parvenir jusqu'à nous, certes sous une forme falsifiée, mais elle ne s'est quand même pas totalement perdue.

La falsification de la Bible s'est faite sur plusieurs siècles. Certains scribes paresseux, certains rois corrompus qui régnèrent sur Israël, retranchèrent les textes qui les dérangeaient et en ajoutèrent d'autres, plus avantageux. Dans certains versets, il y a clairement des traces d'une falsification. Par exemple, Génèse 9:3-9 a clairement été diminué, et Génèse 17:21 est un ajout maladroit, c'est évident à la lecture du texte.

Donc les juifs n'ont pas pu retirer certains passages, premièrement parce que certains juifs réellement croyants s'y opposaient, et deuxièmement, parce que Dieu, pour une raison ou pour une autre, ne l'a pas permis.

@Luxus a écrit:Et pourquoi ont-ils laissé intacts les passages qui révèlent que Dieu allait se rapprocher d’autres nations et mettre fin à l’alliance par laquelle il avait fait d’eux son peuple particulier (Isaïe 1:2-20 ; Jérémie 31:31-34 ; Daniel 9:24-27) ? De plus, pourquoi les Juifs n’ont-ils pas modifié le texte des nombreuses prophéties concernant Christ, ce qui leur aurait permis de se justifier de l’avoir rejeté ? Ce serait logique qu'il le fasse puisqu'ils ont rejeté le Messie. D'après vous, ils ont falsifié les Écritures, mais au final, ils auraient gardé tout ce qui les condamne. C'est illogique.
Je ne vois pas pourquoi des passages concernant le Messie ou la nouvelle alliance dérangeraient les juifs. Ce qui a vraiment dérangé les juifs, c'est plutôt cette prophétie concernant un prophète illettré parmi les Ismaélites que Dieu leur enverrait un jour, comme c'était écrit dans la Torah. Par la suite, les juifs enlevèrent cette prophétie du texte sacré, car ils ne pouvaient concevoir que Dieu choisisse un prophète non-juif, puisqu'ils considéraient les non-juifs comme inférieurs à eux.

En fait, Moïse a déjà prophétisé sur la falsification du Pentateuque après sa mort : "Car je sais qu'après ma mort vous vous corromprez, et que vous vous détournerez de la voie que je vous ai prescrite; et le malheur finira par vous atteindre, quand vous ferez ce qui est mal aux yeux de l'Eternel, au point de l'irriter par l'oeuvre de vos mains" (Deutéronome 31:29).

@Luxus a écrit:Dans le même ordre d’idées, si la chrétienté avait réussi à falsifier les Saintes Écritures, pourquoi n’aurait-elle pas été capable de déformer les textes qui réfutent ses croyances ? Là encore, ils n'ont pas enlever les versets condamnant leurs croyances.
L'Histoire nous dit que certains papes ont bel et bien falsifié la Bible pour l'adapter aux croyances catholiques. 1 Jean 5:7 a été falsifié pour appuyer la doctrine de la Trinité. Dans la Bible de David Martin, on lit : "Car il y en a trois dans le Ciel qui rendent témoignage, le Père, la Parole (selon d'autres versions : le Fils), et le Saint-Esprit; et ces trois-là ne sont qu'un". Dans d'autres Bibles, comme celle de Second, nous lisons : "Car il y en a trois qui rendent témoignage: l'Esprit, l'eau et le sang, et les trois sont d'accord" (1 Jean 5:7-8).

La fin de l'évangile de Marc après le verset 16 est aussi un ajout.

@Luxus a écrit:Donc, les faits sont là, et d'après eux, la Bible n'a pas été falsifié !
Non, les faits sont là, la Torah et l’Évangile ont tout deux été falsifiés.. Mais al-Hamdoulilah, pas dans leur totalité. Dieu en a préservé la majeure partie et nous a révélé le Coran, qui est un retour aux enseignements de la Bible originelle.

@Luxus a écrit:Tu prétends que le Coran vous dit de croire à la Thorah et à l'Evangile originel. Mais à quoi cela sert-il, si quand le Coran a été écrit, ces soi-disant écrits originaux n'existaient plus ? Pourquoi le Coran vous demanderait de croire à des choses dont vous n'aurez pas accès ? Ce n'est pas possible !
Est-ce que tu crois au livre des actes de Salomon (1 Rois 11:41) ? Tu ne peux pas me répondre non puisque ce livre est cité dans la Bible.. Donc si tu crois en la Bible, tu crois bel et bien en ce livre. Mais ce livre n'existe plus ! En effet, il a été perdu au fil du temps. Pourtant, tu y crois toujours, cela ne change rien à ta foi.

C'est la même chose en ce qui nous concerne : nous croyons en la Torah et l’Évangile, nous savons qu'ils ont été révélés par Dieu, et qu'ils ont jadis contenu la parole de Dieu, sans la moindre falsification. Malheureusement, les livres que nous avons à notre disposition aujourd'hui souffrent de falsifications : la Bible originelle a donc été "perdue" ; mais nous y croyons quand même, puisqu'elle a été révélée par Dieu, et que tout ce que Dieu révèle est la Vérité absolue.

Comprends-tu mon raisonnement ?  

@Luxus a écrit:Donc quand le Coran parle de croire à la Thorah ou à l'Evangile, bien évidemment il est question de ceux qui existaient à l'époque. Et ceux qui existaient à l'époque, sont les même qu'aujourd'hui.
Il est question de la Torah et de l’Évangile qui furent révélés aux prophètes Moïse et Jésus, et qui, selon le Coran et l'histoire, ont été falsifiés au cours du temps, perdant ainsi leur pureté originelle, bien qu'ils contiennent toujours la parole de Dieu, du moins en partie.

Fraternellement,
Damien  

Damien on doit respecter les droits d'auteur, tu recopie des fois ce que j'ai dit dans la page 3-4 :/ Comme celle de 1 Jean 5 et celle du mot "Tahrif"...

Voir le profil de l'utilisateur

66Re: Contradictions le Sam 29 Mar - 10:40

Akim 


Passionné
Passionné
Et bien, vous savez comment faire pour noyer le poisson dans un tas d'immondices !

Ce que Luxus vous a dit est vrai.
Je partage à la lettre près son explication hyper logique.

Vous messieurs, vous êtes illogiques au point ou vous en perdez toute crédibilité !
Et c'est un musulman qui vous le dit !

Voir le profil de l'utilisateur

67Re: Contradictions le Sam 29 Mar - 12:26

Damien93 


Récurrent
Récurrent
Akim,

Ta croyance n'est plus "Autres", mais "Islam" maintenant ?

Voir le profil de l'utilisateur

68Re: Contradictions le Sam 29 Mar - 12:34

Akim 


Passionné
Passionné
Oui, la conversion est effective depuis le 26/03.

Voir le profil de l'utilisateur

69Re: Contradictions le Lun 31 Mar - 21:08

Amazigh 


Enthousiaste
Enthousiaste
Zero ou 5

Or Mical, fille de Saül, n'eut point d'enfants jusqu'au jour de sa mort. 2 Samuel 6:23 

....et les cinq fils de Mical, fille de Saül,.... 2 Samuel 21:8 

Voir le profil de l'utilisateur

70Re: Contradictions le Lun 31 Mar - 21:28

Akim 


Passionné
Passionné
6.23
Or Mical, fille de Saül, n'eut point d'enfants jusqu'au jour de sa mort.
2 Samuel 7


21.8 Mais le roi prit les deux fils que Ritspa, fille d'Ajja, avait enfantés à Saül, Armoni et Mephiboscheth, et les cinq fils que Mérab, fille de Saül, avait enfantés à Adriel de Mehola, fils de Barzillaï;

Ah comme Allah a horreur des menteurs !

Voir le profil de l'utilisateur

71Re: Contradictions le Lun 31 Mar - 22:01

Damien93 


Récurrent
Récurrent
@Azzedine a écrit:@Damien,

quand on cite les noms des prophètes , ont bénit dieu de les avoir envoyés !

ainsi pour Mohammed on ajoute :  

baraka Allahou fik
Salam akhi,

Barakallahou fik pour ce rappel, mon frère. smile

Voir le profil de l'utilisateur

72Re: Contradictions le Mar 1 Avr - 0:49

Amazigh 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Akim a écrit:6.23
Or Mical, fille de Saül, n'eut point d'enfants jusqu'au jour de sa mort.
2 Samuel 7


21.8 Mais le roi prit les deux fils que Ritspa, fille d'Ajja, avait enfantés à Saül, Armoni et Mephiboscheth, et les cinq fils que Mérab, fille de Saül, avait enfantés à Adriel de Mehola, fils de Barzillaï;

Ah comme Allah a horreur des menteurs !

Je n'ai pas menti, http://www.lueur.org/bible/bible-en-ligne.php?ref=10021008&v=DRB (c'est écrit Mical)

Lis ce que est écrit et dis moi si je ment (http://www.biblegateway.com/passage/?search=2Sam.21.8-2Sam.21.11) :
Footnotes:

  1. [url=#en-NIV-8589]2 Samuel 21:8[/url] Two Hebrew manuscripts, some Septuagint manuscripts and Syriac (see also 1 Samuel 18:19); most Hebrew and Septuagint manuscripts Michal




Cross references:

  1. [url=#en-NIV-8589]2 Samuel 21:8[/url] : [url=/passage/?search=2Sam 3:7&version=NIV]2Sa 3:7[/url]
  2. [url=#en-NIV-8589]2 Samuel 21:8[/url] : [url=/passage/?search=1Sam 18:19&version=NIV]1Sa 18:19[/url]
  3. [url=#en-NIV-8590]2 Samuel 21:9[/url] : [url=/passage/?search=2Sam 16:8&version=NIV]S 2Sa 16:8[/url]
  4. [url=#en-NIV-8590]2 Samuel 21:9[/url] : [url=/passage/?search=Ruth 1:22&version=NIV]S Ru 1:22[/url]
  5. [url=#en-NIV-8591]2 Samuel 21:10[/url] : [url=/passage/?search=Gen 40:19, 1Sam 17:44&version=NIV]S Ge 40:19; S 1Sa 17:44[/url]


C'est toi qui ment :)

Voir le profil de l'utilisateur

73Re: Contradictions le Mar 1 Avr - 15:37

ABD KARIM 


Récurrent
Récurrent
@Akim a écrit:Et bien, vous savez comment faire pour noyer le poisson dans un tas d'immondices !

Ce que Luxus vous a dit est vrai.
Je partage à la lettre près son explication hyper logique.

Vous messieurs, vous êtes illogiques au point ou vous en perdez toute crédibilité !
Et c'est un musulman qui vous le dit !
autre erreur dans la bible tu dit que nous noyons le poisson
voyons voir
marc chapitre 1:2 "selon ce qui est ecrit dans esaie, le prophete:voici j'envoie devant toi mon messager, qui preparera ton chemin

la citation n'est pas d'esaie dans la bible mais ce passage cité est d'exode 

c'est toujours d'actualité dans certaine bibles

dans d'autre bible cela a ete rectifié "ex bible de l"epée ou Bible Segond 21
maintenant il est ecrit "selon ce qui est ecrit dans le prophete

Voir le profil de l'utilisateur

74Re: Contradictions le Mar 1 Avr - 18:09

Luxus 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Amazigh a écrit:Zero ou 5

Or Mical, fille de Saül, n'eut point d'enfants jusqu'au jour de sa mort. 2 Samuel 6:23 

....et les cinq fils de Mical, fille de Saül,.... 2 Samuel 21:8 
Ce n'est qu'une contradiction apparente. C'est exact Mikal n'a pas eu d'enfant. Il s’agissait des fils de la sœur de Mikal, Mérab, qui avait épousé Adriël. Mérab est probablement morte prématurément, et Mikal, qui n’avait pas d’enfant, a élevé les garçons. C'est pour ça que le verset en parle comme de ses enfants.

Voir le profil de l'utilisateur

75Re: Contradictions le Mar 1 Avr - 19:33

vulgate 


Averti
Averti
@ABD KARIM a écrit:autre erreur dans la bible tu dit que nous noyons le poisson
voyons voir
marc chapitre 1:2 "selon ce qui est ecrit dans esaie, le prophete:voici j'envoie devant toi mon messager, qui preparera ton chemin

la citation n'est pas d'esaie dans la bible mais ce passage cité est d'exode 
Tu as été trop prompt à dénigrer. C'est bien dans Isaie (40:3) !

Voir le profil de l'utilisateur

76Re: Contradictions le Mar 1 Avr - 21:30

ABD KARIM 


Récurrent
Récurrent
@vulgate a écrit:
@ABD KARIM a écrit:autre erreur dans la bible tu dit que nous noyons le poisson
voyons voir
marc chapitre 1:2 "selon ce qui est ecrit dans esaie, le prophete:voici j'envoie devant toi mon messager, qui preparera ton chemin

la citation n'est pas d'esaie dans la bible mais ce passage cité est d'exode 
Tu as été trop prompt à dénigrer. C'est bien dans Isaie (40:3) !
si j'ai ete si prompt a denigrer comment expliques tu ces changements de la bible
Ésaïe 40:3
Une voix crie: Préparez au désert le chemin de l'Eternel, Aplanissez dans les lieux arides Une route pour notre Dieu.

tu trouve que c'est pareil??? ne me l'a fait pas à l'envers

Voir le profil de l'utilisateur

77Re: Contradictions Aujourd'hui à 6:54

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum