Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

samamuz 


Novice
Novice
Il déroute le pape actuel... pour dérouter... il déroute !

La dernière lubie de Rome :

Pape François, le coran pour avancer

http://medias-presse.info/pape-francois-le-coran-pour-avancer/6158

Avancer vers quoi ?????? Il est devenu islamologue dans la nuit ? il à fumé ? Ou c'est une plaisanterie ?

Un pape peut-il recommander comme équivalent à la Bible le livre d'un faux prophète qui condamne violemment le mystère de la Sainte-Trinité, qui récuse le mystère de l'Incarnation, qui conteste la divinité de Notre-Seigneur Jésus-Christ, qui ne croit pas au mystère de la Rédemption, qui dénature les enseignements de la Sainte Bible, qui nie le mystère de la grâce (et donc les sacrements) et qui incite à mettre les chrétiens à mort ?
Dit ainsi cela peut paraître absurde... et pourtant, oui, cela est arrivé !!!
Mysterium iniquitatis - accomplissement du secret de La Salette ?

Quelle mission NSJC a-t-il confié aux Apôtres avant de monter au Ciel ?
« Allez dans tout l'univers et prêchez l'Evangile à toute créature. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé : mais celui qui ne croira pas sera condamné » (Marc. XVI 15-16).
Sans la foi, il n'est pas possible d'être sauvé... cela ressort des paroles de NS. Et la foi c'est l'adhésion à Dieu qui Se révèle, et donc à TOUT le contenu de la Révélation, qui se trouve dans les Saintes Ecritures, dans la Sainte Tradition, et dans l'observance des commandements...
Sans l'adhésion à TOUTE la Révélation (et pas à n'importe quelle "révélation") ce n'est pas le salut mais la condamnation...
Ceux qui prétendent le contraire ne croient pas aux paroles de Notre-Seigneur.
Jésus n'a pas dit aux Apôtres : "Allez dans tout l'univers pour être copains avec tout le monde en laissant les hommes de toutes les croyances dans leur polythéisme, dans leur idolâtrie, dans leur islamisme, dans leur zoroastrisme, dans leur animisme, dans leur bouddhisme... etc. et en établissant un consensus humain de pacifisme sur la base du plus petit dénominateur commun..."

Evangélisation, où es-tu ?

Non, évidemment un pape n’a pas le droit de faire cela, mais il a le devoir de faire le contraire : prêcher la foi catholique et affermir les fidèles dans cette foi, à l’exclusion des hérésies qu’il doit dénoncer et des adultères spirituels et autres unions abominables avec les impies et les hérétiques qu’il doit empêcher.

Plus le péché est commis à un niveau élevé de la Hiérarchie (sacrée par étymologie et définition), plus il est grave et plus le scandale a des conséquences nombreuses et graves.

Mais pour aller plus loin dans « l’œcuménisme » polythéiste abominable, après avoir franchi la ligne rouge, ils ne feront que progresser jusqu’à la perte de la foi catholique et à l’apostasie, entraînant dans leur chute tous ceux qui les suivront.

Il faut rajouter à sa liste de mensonges, des crimes et des blasphèmes hérétiques islamiques, le mépris du Très Saint Sacrement et une malicieuse et ignoble dérision envers l’Archange Gabriel.

J’ai tant de peine pour l’Archange Gabriel. Il est l’Archange de la Bonne Nouvelle, l’Archange de l’Evangélisation, l’Archange annonciateur du Dieu fait homme, du Fils de Dieu.
Prétendre qu’il aurait pu révéler à Muḥammad que « Dieu n’a pas de Fils » et autres blasphèmes exécrables, c’est d’un grotesque qui manifeste l’ignorance de ceux qui croient ces mensonges…
Mais c’est utiliser le Nom Saint et Glorieux de l’Archange pour faire le mal.
C’est exécrable et cela demande réparation.

Béni soit l’Archange Gabriel, annonciateur de l’Incarnation du Fils de Dieu
Et loué soit Notre Seigneur Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai Homme !
Amen. Amen. Amen.

Saint Gabriel Archange, priez pour nous !

Quand on est sur de sa foi catholique, on ne parle pas à un musulman d'égal à égal. Évidement que le dialogue est important, évidement qu'il faut le faire, mais il faut le faire en tant que personne à personne, et certainement pas de foi à une autre foi égale. Considérer le coran qui nie la Trinité comme un moyen d'avancer, c'est du délire total. 

Je rappelle juste que les assertions du dernier concile sont en totale contradiction avec tout ce qu'enseigne l’Église depuis des temps immémoriaux. De plus, je souligne que le dernier concile n'étant pas frappé du sceau de l'infaillibilité (les 3 papes l'ont refusés), je n'ai aucune obligation disciplinaire à m'y soustraire sans tomber dans l'hérésie ou le schisme. Ces assertions conciliaires ont été de plus condamnés par le syllabus.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Le pape François s'adresse aux musulmans quand il dit cela. Et il leur recommande de se fier à ce que leurs parents leur ont enseigné du Coran. Il y a malheureusement beaucoup de jeunes gens qui se font monter la tête par des groupes terroristes qui leur prêchent ce qu'ils veulent du Coran. Et ces jeunes partent et redeviennent de la chair à canon pour terroristes. Alors c'est une manière de leur rappeler que ce n'est pas ce que leurs parents leur ont appris par le Coran tout comme le chrétien, s'il se conforme à sa Bible et à la foi enseignée par ses parents, ne doit pas partir en guerre non plus.

Il n'y a rien de plus à chercher. Il se fait artisan de paix et la paix religieuse est très importante quand on sait que la religion chrétienne est la plus persécutée dans le monde. Il faut donc que les différentes religions apprennent à vivre l'une à côté de l'autre sans heurts. Et c'est dans la famille que se fait l'éducation à la foi. Mais malheureusement, c'est hors de la famille que les jeunes se font monter la tête. Alors le Pape rappelle l'importance de la famille. On est dans le cadre d'une exhortation à la paix religieuse et non de l'évangélisation.

Voir le profil de l'utilisateur

samamuz 


Novice
Novice
Le pape n'a pas à s'adresser aux musulmans, il à s'adresser aux personnes ayant une autre foi, sans insister le caractère divin d'un livre qui n'a rien de divin.. Adresse qui doit être connoté d'évangélisation.

Malheur à moi si je n’annonce pas l'évangile, dit st Paul.

J'ai beaucoup d'amis apostats de l'islam converti au christianisme. Je pense à marie qui m'a envoyé un mail en me disant sa surprise et son indignation à lisant de telles choses.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Parce qu'ils ne comprennent pas. C'est comme je viens de te l'écrire. Il est dans le cadre de l'exhortation à la paix religieuse et non dans le cadre de l'évangélisation :

"Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu."

Voir le profil de l'utilisateur

samamuz 


Novice
Novice
Le coran ne fait pas avancer et tenir ce raisonnement est contraire à la doctrine de l’Église. Seul la bible fait avancer. Un livre truffé d'erreurs, d'approximations et de contradictions n'a pas valeur d'enseignement et c'est dingue de croire que le coran puisse avoir un élément qui fait avancer l'humanité. Le pape n'y connait absolument rien dans la religion musulmane sinon il saurait que par le principe de l'abrogation, tous les versets appelant à la paix ont été abrogés... et ce par le verset de l'épée (dans l'ordre de la chaine de transmission qui arrive à la fin). Le pape devrait cesser de parler d'un sujet aussi important alors qu'il n'a pas qualité à le faire.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Le pape était face à des musulmans, en grande majorité, venus l'écouter dans une salle de l'église. Ces gens là sont des migrants, des gens qui ont dû tout abandonner derrière eux pour fuir la guerre. Ce ne sont pas des tueurs mais des familles en détresse.Il ne vient pas leur faire un cours sur le Coran ou sur la Bible. Il leur parle de paix et appelle le monde à passer d'une culture de rejet à une culture de rencontre avec les migrants.

Quand il dit que la foi inculquée par les parents fait avancer, c'est fait avancer vers Dieu.  C'est un discours de paix pas d'évangélisation. Et le pape est concerné par la liberté religieuse et la paix qui devrait en découler.

Quand le pape parle de paix et demande aux musulmans de rechercher en famille le vrai Dieu dans leur livre, il ne renie pas sa foi pour autant ni n'embrasse celle de l'autre, il veut une paix véritable autour de Dieu entre gens de religion différente parce que nous avons tous le même Créateur que le Christ souffre chaque fois que des violences sont commises.

Voir le profil de l'utilisateur

samamuz 


Novice
Novice
Et le pape oublie que des tas d'ex musulmans (des millions mêmes) n'ont pas envie d'entendre que le coran fait avancer.... Non le coran fait régresser !

Et depuis sa sortie avec ça, des types comme moi très liés avec tous les apostats convertis au christianisme passent leurs temps à essayer de diminuer les craintes et leurs interrogations.

Merci st père le boulot que vous me donnez... Pff

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Je comprends très bien l'incompréhension autour de ces paroles précises pour les convertis et je te suggère l'idée de demander directement des explications soit en écrivant au pape lui-même, mais la réponse risque d'être longue à venir, mais viendra néanmoins, soit au nonce apostolique à Paris qui est quand même censé pourvoir expliquer les faits et gestes du pape. Dans tous les cas de figure, elle doit passer par la nonciature.

Une lettre respectueuse que tu peux écrire en leur nom, en les faisant ensuite signer, avec un résumé de leur parcours de conversion, tant sur le plan spirituel que dans leur vie, ce que ça a entrainé pour eux, afin que l'on comprenne, au vu de ce parcours, l'inquiétude et l'incompréhension que provoquent en eux les mots "le Coran fait avancer". Il vaut mieux demander des explications que laisser la rancoeur s'installer.

Voir le profil de l'utilisateur

samamuz 


Novice
Novice
Ce n'est pas à moi de le faire. J'ai une amie, Marie, Tunisienne, apostate de l'islam, convertie au christianisme qui à écrit à deux reprises au pape en lui demandant des explications (elle à founis les siennes avec sourate à l'appui), elle n'a jamais eu de réponse. L'Abbé guy Pagès (que je connais) à fait la même chose en disant au st Père qu'il n'a pas qualité pour définir si l'islam est violent ou non et en quoi l'islam peut être positif pour quelqu'un et donc a fortiori pour les catholiques. Le pape s'est permis de dire que l'islam politique et intégriste était une mauvaise interprétation des textes. En vertu de quoi le pape se permet de dire comment on doit considérer l'islam et le coran ? Je soutiens que l'explication du pape n'a aucune crédibilité, parce que si le coran est tellement positif, qu'on m'explique pourquoi le verset de l'épée abroge tous les versets appelant à la paix. Qui peut dire ici ou ailleurs quelle est la vrai interprétation du coran ? Personne... entre des musulmans réformistes et des musulmans intégristes, il y a un gouffre. Certaine utilisent l'agrogation à des fins guerrières et d'autres pas.

Le pape à décidé que le coran était un livre de paix ? C'est se foutre du monde ! Je ne vais pas faire l'inventaire ici des saloperies qu'il déverse, mais je ne suis pas un lapin de 3 semaines.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
samamuz a écrit : si le coran est tellement positif, qu'on m'explique pourquoi le verset de l'épée abroge tous les versets appelant à la paix.

Ce verset est peut-être tout simplement un verset plus tardif ajouté par une personne aux intentions belliqueuses. Car tous les musulmans ne sont pas des va-t-en guerre. Aussi ne met-il pas tout le monde dans le même panier. Et peut-être que certains font le tri et que toutes les lettres n'arrivent pas au pape. C'est pourquoi je conseillais plutôt le nonce apostolique. Et un ensemble de personnes, ça porte plus.

Parmi la mission du pape, il y a le dialogue inter religieux dans le but d'amener les hommes au respect de la foi des autres afin que tous vivent en paix sous le regard de Dieu. Quand il y a des persécutions commises contre les chrétiens, c'est lui qui intervient auprès des responsables de ces pays pour tenter d'obtenir des conditions de vie en paix. Pas toujours avec succès car il n'a pas de pouvoir proprement dit. Il témoigne de la Parole de Dieu et nous savons que suivant le terrain où elle est semée, elle prend vie ou non.

Voir le profil de l'utilisateur

samamuz 


Novice
Novice
Tardif ? oui c'est le dernier révélé dans la chaine de transmission, avec l’abrogation, celui ci annule toutes les prétentions à la paix.

Voir le profil de l'utilisateur

Khaled21 


Récurrent
Récurrent
Bonjour samamuz,

Tu ne sais pas ce que tu dis. Tu enchaînes erreurs sur erreurs et mensonges sur mensonges, calomniant l'Islam de manière éhontée, dans le seul but de dénigrer la religion de Dieu. Tu mélanges des tas de sujets, tu dis n'importe quoi sur un livre que tu n'as jamais lu, et, ce qui est le pire de tout, tes propos transpirent la haine et l'animosité envers les musulmans.

Penses-tu que Jésus cautionnerait ta manière d'agir ? Certainement pas. Même tes coreligionnaires catholiques ne cautionnent pas tes réflexions. Il serait temps de te remettre en question et de débattre comme un homme digne, c'est-à-dire avec des arguments solides, et non avec des mensonges et des calomnies motivées par la haine.

C'est quand même décevant de voir que certains esprits arriérés s'obstinent dans leurs positions erronées au sujet de l'Islam. La propagande des médias athées et la désinformation qui en résultent font beaucoup de ravage, sauf pour les personnes objectives et honnêtes intellectuellement, qui cherchent toujours à vérifier ce qu'ils entendent au lieu de gober des mensonges sur le champ.

Je salue tout de même Credo pour ses efforts destinés à contrer ton aveuglément...

-
Mais bon, si tu veux une réponse à tes attaques ridicules contre l'Islam, en voici une :

@samamuz a écrit:Avancer vers quoi ?
Le Coran est la Parole de Dieu transmise par l'intermédiaire de l'ange Gabriel durant vingt trois années au Prophète Muhammad, sous forme de révélations émanant du Seigneur et s'adressant à l'humanité entière.

Le Coran sert à avancer dans le droit chemin, celui de tous les prophètes, depuis Adam jusqu'à Muhammad, en passant par Abraham, Moïse, Jésus et tant d'autres (que la paix soit sur eux tous). Le Coran est un guide menant vers Dieu et une Écriture infaillible exprimant la vérité et la spiritualité nécessaires aux hommes pour entrer au Paradis et bénéficier de l'agrément de Dieu.

Le Coran est un miracle, un signe de Dieu, d'une perfection absolue dans le domaine littéraire, religieux, spirituel, politique ; bref, dans tous les domaines. Le Coran est semblable à une lampe éclairant nos chemins, comme le dit le poète : il apprend à l'homme la paix, la sagesse, l'amour, la bienfaisance, la charité ; il lui apprend ce qui est raisonnable et ce qu'il ne l'est pas, ce qui est interdit et ce qu'il ne l'est pas ; il lui exprime l'absolue Vérité comblant tous les besoins spirituels des hommes, étanchant la soif de celui qui cherche Dieu.

Laissons de côté les stéréotypes et les préjugés dont tu es friand. La vérité au sujet du Coran, c'est que c'est un livre magnifique - qu e dis-je : LE Livre par excellence. La violence que tu lui attribues n'existe que dans ton imagination ou dans les mensonges que tu te plaies à débiter.

@samamuz a écrit:Un pape peut-il recommander comme équivalent à la Bible le livre d'un faux prophète
Le Coran n'est pas le livre d'un faux prophète, il n'est même pas le livre de Muhammad. En vérité, le Coran n'appartient à aucun homme, ange ou djinn ; mais à Dieu Seul, car c'est Sa parole incréée et révélée. Le Coran n'est pas équivalent à la Bible, il la dépasse en sagesse, en grandeur, en gloire, en beauté, en efficacité et en authenticité.

Devant le Coran, la Bible ne vaut rien. Peut-on comparer la lumière et l'obscurité, le voyant à l'aveugle, l'entendant au sourd ? Bien sûr que non, car le Coran est Lumière et apporte la Lumière ; il guérit l'aveugle spirituel, lui ouvre le coeur et l'amène vers Dieu ; il ouvre l'oreille du sourd spirituel, afin qu'il entende la Voix de Dieu qui résonne en son coeur, et il le fait marcher dans la voie droite.

Combien d'âmes le Coran a t-il sauvées et menées au Paradis ? Combien de civilisations ont-elles été fondées sur la base du Coran, apportant paix, richesse, savoir, science et grandeur ? Combien d'éminents scientifiques, dans l'astronomie, la médecine, la biologie, la mécanique et tant d'autres disciplines le Coran a t-il formés ? Réponse : des milliers et des milliers.

Le Coran a élevé au plus haut sommet de la civilisation des populations primitives et nomades ; il a débarrassé tout un continent de l'idolâtrie, a fondé des civilisations grandioses, a sauvé des âmes indénombrables, a accordé la paix à des coeurs sans nombre, et il continuera encore à le faire, car c'est une guérison pour les coeurs et une miséricorde de Dieu.

Quant à la Bible, cette ennemie de la science, de l'ignorance et de l'idolâtrie, elle a servi à justifier les plus viles pratiques, comme l'esclavage, l'oppression et la haine ; elle a combattu la civilisation et les progrès de la science, elle a perdu les hommes et les a enfermé dans l'idolâtrie et le polythéisme. Elle a aveuglé les voyants, a assourdi les entendants, a paralysé ceux qui marchaient bien, répandant derrière elle la guerre et la pauvreté, partout où elle passait. Il n'y a qu'à voir l'Histoire pour en être convaincu.

Donc oui : le Coran n'est pas l'équivalent de la Bible, il la surpasse et prédomine sur elle, et ce n'est pas le livre d'un faux prophète, mais le Livre de Dieu, le Suprême, le Louangé, apporté à Son serviteur Muhammad, l'honnête et l'intègre !


@samamuz a écrit:qui condamne violemment le mystère de la Sainte-Trinité, qui récuse le mystère de l'Incarnation, qui conteste la divinité de Notre-Seigneur Jésus-Christ, qui ne croit pas au mystère de la Rédemption
Le Coran combat les mensonges du Diable. Or, parmi ses mensonges, se trouve la Trinité. Le Coran ne peut pas cautionner des croyances païennes et des calomnies, il dit la Vérité au sujet de Jésus : ce n'était qu'un simple serviteur de Dieu, un prophète et messager choisi par Dieu pour porter Sa parole aux enfants d'Israël. Rien de plus ; Jésus n'est ni Dieu, ni Logos incarné, ni rédempteur, et il n'a jamais prétendu l'être.

@samamuz a écrit:dénature les enseignements de la Sainte Bible
Le Coran corrige la Bible là où elle se trompe, évidemment.

@samamuz a écrit:et qui incite à mettre les chrétiens à mort ?
Soit tu mens, soit tu es victime de désinformation. Dans le doute, je préfère la seconde supposition. L'avenir nous le dira.

Le Coran n'ordonne jamais de mettre les chrétiens à mort. Tu ne trouveras jamais aucun verset ordonnant de tuer un chrétien, ou bien je suis le roi d'Angleterre... Le Coran reconnait que la vie est sacrée, et qu'on ne peut ôter celle d'un innocent, indépendamment de ses croyances.

Le Coran protège les chrétiens en terre d'Islam et leur accorde leurs droits ; de plus, loin de vouloir tuer les chrétiens comme tu le prétends, le Coran ordonne le bon comportement envers eux, permet de se marier, de cohabiter avec eux et de manger à leur table ; il permet et encourage les échanges courtois et les liens d'amitié avec eux, il protège leurs églises, garantit leur liberté de culte et se proclame défenseur de quiconque les offense.

Mieux, le Coran reconnait la miséricorde et la bonté dont peuvent faire certains chrétiens, et il dit aussi que les moines des chrétiens sont humbles, pieux et bons en grande majorité.

Voici la vérité coranique au sujet des chrétiens. Dieu seul sait pour quel raison tu t'obstines à dire des bêtises et à calomnier le Coran. Tu ne défends ni Jésus, ni les chrétiens en agissant ainsi ; tu défends plutôt le "père du mensonge", Satan..

-
Je passe sur le reste de ton message, qui n'est qu'énumérations de croyances chrétiennes erronées que tu présentes comme étant la vérité, intolérance et calomnie encore.

Je vais néanmoins réagir sur un passage qui m'a choqué et qui dévoile ton vrai visage, samamuz :

@samamuz a écrit:Quand on est sur de sa foi catholique, on ne parle pas à un musulman d'égal à égal.
Quelle ignoble intolérance ! Tu te fais honte et tu fais honte aux chrétiens. Pour toi, un musulman n'est pas ton égal ? Quel orgueil ! C'est dégoûtant. Que fais-tu sur un forum de dialogue ? Tu pollues les échanges avec ta vanité, ton orgueil et ton intolérance.

Tu as vraiment besoin d'un psychiatre.

-
Passons à tes autres messages :

@samamuz a écrit:J'ai beaucoup d'amis apostats de l'islam converti au christianisme.
Ils sont rares, et je suis certain que tu exagères énormément, comme à ton habitude : tu inventes des choses, tu affabules, tu calomnies. Les apostats de l'Islam, ce sont à peine une centaine de personnes bernées, et la majorité d'entre eux reviennent à l'Islam après avoir réalisé leur erreur.

Et quant à ceux qui n'y reviennent pas, tant mieux : l'Islam autonettoie toujours, comme on dit.

@samamuz a écrit:Le coran ne fait pas avancer
C'est l'ignorance incarnée qui parle. L'empire abbasside, ottoman, fatimide et j'en passe ; les glorieuses civilisations islamiques, tous ces peuples, qui, une fois convertis à l'Islam, ont connu le progrès et la connaissance, ils n'existent pas selon toi ?

Tu veux que je te donne le nombre incalculable de scientifiques, médecins, chirurgiens, savants, docteurs et mathématiciens que l'Islam a produit ? Une telle ignorance, c'est effrayant. Tu es à la limite du révisionnisme et du ridicule. Où va le monde ?

Dis-moi, qui a inventé les chiffres ? Qui a inventé l'horloge ? Qui a jeté les fondements des mathématiques ? Qui a institué les bases de la philosophie ? Qui a donné à l'Occident le système hiérarchique de l'Etat encore utilisé aujourd'hui ? Qui a introduit les réformes de grammaire reprises ensuite pour structurer la plupart des langues du monde ? Réponse en un mot : les musulmans.

Qui est Abass ibn Firnas, célèbre chimiste du monde arabo-musulman ? Qui est Abubacer ? Qui est Abu al-Qasim, illustre médecin musulman ? Qui est al-Zarqali ? Et al-Asmai qui est considéré comme l'un des premiers scientifiques musulmans ayant contribué à la zoologie, à la botanique et à la reproduction animale ; qui a écrit de célèbres ouvrages comme Kitab al-Ibil, Kitab al-Khalil, Kitab al-Wuhush, Kitab al-Sha et Kitab Khalq al-Insan ? Son dernier livre est consacré à l'anatomie humaine, son expertise sur le sujet est considérable, nous dit Wikipédia. Et Avempace, ainsi que le célèbre Averroès qui était à la fois un philosophe, un théologien islamique, un juriste, un mathématicien et un médecin arabe ? Qui Avenzoar ? Qui est al-Baghdadi ? Qui est Abu Muhammad ibn al-Baitar ? Qui est Ibn Bajjah ? Qui est Ibn al-Banna ? Qui est al-Baqilani, celui qui a introduit le premier la conception d'atome et du vide dans son livre al-Kalam ? Réponse en un mot : tous de célèbres savants musulmans.

Tu en veux encore ? Qui est al-Battani, célèbre astronome et mathématicien musulman ? Qui est Taqi al-Din, à la fois astronome, astrologue, et spécialiste en mécanique optique ? Qui est Ibn Duraid ? N'est-ce pas ce célèbre géographe, généalogiste, poète et philologue musulman ? Qui est Abou al-Faradj, ce grand historien musulman dont les méthodes sont aujourd'hui encore reprises par nos historiens actuels ? Et Geber, ce grand chimiste musulman, n'est-il pas appelé "le père de la chimie" pour avoir été le premier à l'étudier de manière scientifique ? Et qui a découvert le doute méthodique, si ce n'est le grand philosophe et théologien musulman Abou sHamed al-Ghazali ? Et le célèbre al-Hazen, ce célèbre physicien arabe et perse d'origine profondément musulman de religion ? Et Ibn al-Haytham, ce célèbre mathématicien et physicien perse... Ses contributions au système optique et aux méthodes scientifiques ne sont-elles pas considérées comme étant exceptionnelles ? TOUS étaient musulmans.

Y en a encore plein d'autre. On recommence ? Qui est Ibrahim ibn Sinan, ce grand mathématicien et astronome à l'origine de plusieurs théorèmes ? Qui est al-Idrissi, le père du botanisme, que le roi normand Roger II a qualifié de "génie à cors d'homme" ? Qui est Jabir ibn Aftah, traducteur hors-pair et merveilleux astronome et mathématicien ? Qui est al-Jahiz, cet historien minutieux qui a déjà retracé les histoires d'une dizaine de peuples avant même leur découverte par les européens ? Qui est al-Jayyani, ce grand mathématicien surnommé "le frère d'Euclide" ? Qui est Abu Kamil ? N'a t-il pas joué un rôle très important dans le développement de l'algèbre ? Et le célèbre al-Kindi, ce philosophe et savant complet, dans des domaines très variés : philosophie, mathématiques, médecine, musique, physique, astronomie ? N'était-il pas l'auteur de 241 ouvrages ? Ils étaient tous musulmans et produits de l'Islam.

Au cas où ça ne te suffit pas encore, en voici d'autres. Comment pourrais-je oublier Ibn Khaldun, le plus grand théologien musulman de l'histoire, qui était à la fois un historien et un scientifique brillant ? Et que dire d'al-Khalil, cet astronome et musulman syrien... Et al-Maghribi, qui a écrit un ouvrage sur la trigonométrie, et al-Maqudi, le plus célèbre encyclopédiste du Xe siècle, à l'apogée de l'Islam classique ? Et al-Mawardi, les frères Banou Moussa, et ibn al-Nadim... Et Ibn al-Nafis, le premier homme du monde à avoir décrit la circulation sanguine et pulmonaire dans le corps humain ? Et al-Qalasdi, le célèbre mathématicien, qui a introduit le symbolisme algébrique en employant des lettres au lieu des nombres ? Ils étaient tous musulmans et produits de l'Islam.

Je m'arrête là parce que ça va devenir trop long, et pourtant je n'ai pas cité le centième des grands savants musulmans qui ont marqué l'histoire et qui, encore aujourd'hui, ont changé nos vies par leurs découvertes. Et tout ça grâce à qui ? L'Islam que tu critiques sans même connaître. A ta place, j'aurai honte d'une telle arrogance.

Voici un lien listant d'autres savants musulmans : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_scientifiques_et_des_disciples_arabes .

@samamuz a écrit: Seul la bible fait avancer.
Tu es un comique, toi ! Les faits et l'histoire prouvent le contraire. Durant des siècles, l'Eglise catholique, la garante des Ecritures et la vicaire du Christ, a fait couler le sang de ses opposants, les condamnant au bûcher, à la pendaison ou à la torture, les poursuivant pour leurs hérésies et pour leurs découvertes scientifiques. La condamnation de Galilée, les croisades, les milliers de morts causés par l'Eglise et les horreurs approuvées par ce qui est censé être le corps du Christ, c'est du progrès peut-être ?

La Bible fait avancer, dis-tu ? Alors pourquoi, il y a à peine trois siècles, des milliers de gens étaient oppressés, réduits à l'esclavage, à la misère et condamnés à mort sans raison par des tyrans au nom de la Bible ? Pourquoi, il y a à peine trois siècles, l'Eglise répandait la misère, la pauvreté et la guerre, en justifiant l'esclavage, en coupant la tête des scientifiques, en brûlant les "hérétiques", en pendant les uns et en décapitant les autres ? Tout ça, c'était sur la base de la Bible. Et tu oses dire, après cela, que la Bible fait avancer ?

Va t'instruire, mon bonhomme.  Et applique plutôt cette parole de Jésus sur toi-même au lieu de critiquer le Coran : "Regarde la poutre qui est dans ton oeil au lieu d'enlever la brindille qui est dans l'oeil de ton frère".

-

@samamuz a écrit:Un livre truffé d'erreurs, d'approximations et de contradictions n'a pas valeur d'enseignement
Dis-moi, ça t'amuse de débiter autant de bêtises ? Les erreurs sont dans ta Bible, qui contient des milliers de contradictions et d'erreurs scientifiques, qui est remplie de livres de pornographie, qui légitime l'inceste, le meurtre, l'adultère et l'esclavage. Les contradictions et les approximations sont dans ta Bible, qui tantôt dit noir tantôt dit blanc, qui n'est même pas capable de se mettre d'accord sur l'histoire des Juifs, et dont les soixante-dix livres sont en perpétuelle contradictions les uns aux autres.

Le Coran, tu n'es même pas digne de l'ouvrir, petit ignorant, et tu oses le critiquer ? Tu me fais pitié, honnêtement ! A ta place, j'aurai honte de croire en un livre porno (la Bible avec ses Cantiques des Cantiques) et je fermerai mon clapet à jamais, et toi, tu as encore le culot de venir dire des bêtises sur le Noble Coran ?

Tu donnes une piètre image de ta religion.

@samamuz a écrit:c'est dingue de croire que le coran puisse avoir un élément qui fait avancer l'humanité.
Inculte, va te renseigner pour la première fois de ta vie. Sois un homme et va lire un peu des livres, va apprendre un peu. A ta place, j'aurai honte de ton ignorance. Va voir combien de grandes civilisations le Coran a engendrées ! Va étudier l'histoire de l'Arabie ; au début de l'an 600, onze ans avant l'Islam, c'était un coin pauvre, perdu,  peuplé de guerriers primitifs et de tribus hostiles en perpétuelle guerre entre elles, et vingt-cinq ans après, sous l'action du Coran, c'est devenu un grand peuple, riche, aisé, avancé et uni.

Et tu oses dire que le Coran n'a "aucun élément qui fait avancer l'humanité" ! Tu me fais de la peine. Ton ignorance me répugne.

-

@samamuz a écrit:Le pape n'y connait absolument rien dans la religion musulmane
Il en connait bien plus que toi, puisqu'il ne fait pas d'amalgames stupides et ne se fie pas à des préjugés et à des mensonges entendues aux médias ; de plus, lui au moins n'a pas de haine et considère le musulman comme son égal. Toi, tu n'es qu'un haineux, islamophobe, qui fait honte à sa religion.

Et tu n'y connais rien toi non plus, comme nous allons le voir plus bas...

@samamuz a écrit: sinon il saurait que par le principe de l'abrogation, tous les versets appelant à la paix ont été abrogés...
On ne peut pas abroger des versets de paix, ignorant. Ce sont des lois (interdiction de vin etc), qui ont été successivement abrogées, pour aboutir à une loi finale plus élaborée : ça s'appelle l'application progressive.

Par exemple, parmi une des missions du Prophète, était l'interdiction absolue du vin. Problème : les Arabes étaient, à cet époque, de grands buveurs de vin ; l'alcool était abondamment cultivé et faisait partie de leur culture. Pour contrer le problème, Dieu fit une interdiction progressive de l'alcool :

1°) En premier lieu, le Coran interdit l'ivresse seulement, mais permit une consommation modérée, par ce verset : "Ne soyez pas en état d'ivresse" ;
2°) ensuite, lorsque les gens commencèrent à s'habituer à la modération du vin, le Coran commença à interdire le vin durant la prière seulement par ce verset : "Ne faites pas la prière en état d'ivresse" ;
3°) puis, lorsque les croyants s'habituèrent à cette restriction, le Coran passa au plan supérieur en interdisant le vin durant le Ramadan et le pèlerinage, en ordonnant à Muhammad de dire aux fidèles ceci : "Ne consommez pas de vin durant le pèlerinage à la Mecque et durant le jeûne du Ramadan" ;
4°) et ensuite,  lorsque les gens s'habituèrent, le Coran déclara que le vin était déconseillé dans tous les plans de la vie quotidienne ;
5°) et enfin, lorsque les gens furent habitués, le Coran interdit catégoriquement le vin en le considérant comme un péché (haram), par ce verset : "Ô gens ! N'approchez pas du vin [...], c'est l'oeuvre du Diable !".

Le Coran est donc passé par cinq étapes pour interdire, doucement, le vin. Chaque étape était préparée par l'étape précédente, afin que le vin soit interdit progressivement, et non brutalement : une interdiction brutale risquait, en effet, de n'avoir aucun effet, étant quasiment irréalisable. Le Coran n'a pas employé la force pour interdire le vin, il a usé de la méthode douce, car Dieu savait que s'Il interdisait du jour au lendemain le vin, il y aurait des trafics et la loi ne serait pas respectée.

Dans ce cas de figure, le 2°) abroge le 1°), le 3°) abroge le 2°), le 4°) abroge le 3°), et le 5°) abroge le 4°). De nos jours, c'est le 5°) (dernier verset à être révélé) qui est applicable et qui ne sera jamais abrogé.

Un autre cas est celui de la fornication :

1°) D'abord, une loi fut donnée ordonnant de réprimander verbalement uniquement le/la coupable de fornication,
2°) puis une nouvelle loi, visant à interdire définitivement la fornication, fut donnée ordonnant une peine de prison pour les coupables de fornication ;
3°) et enfin, une nouvelle loi, plus adaptée à la situation qui suivit, fut donnée ordonnant cent coup de fouets pour les coupables de fornication.

La loi 2°) abroge la 1°), et la 3°) abroge la 2°) ; et c'est la 3°) seulement qui est valable de nos jours, car la plus élaborée et la plus adaptée à la situation. De toute manière, les lois 1°) et 2°) visaient à préparer la loi 3°) (tout comme les 4 lois concernant le vin, données plus haut, visait à préparer la 5e et dernière loi au sujet du vin).

On peut donner un exemple pour illustrer le fait. Quand un fumeur  dépendant à la cigarette va voir un médecin pour se soigner, voici ce qui se passe généralement :

1°) le médecin commence d'abord par limiter son  nombre de cigarettes fumées à trois cigarettes par jour, pour limiter les dégâts ;
2°) ensuite le médecin lui interdire de fumer le matin en lui autorisant de fumer le reste de la journée ses trois cigarettes ;
3°) puis lorsque le fumeur s'habitue, le médecin lui interdit de fumer durant le matin ET le soir aussi, lui autorisant de fumer pendant le moment compris entre ces deux périodes de la journée ;
4°) lorsque le fumeur s'habitue encore, le médecin lui interdit de fumer durant l'après-midi aussi, et lui délimite une courte période durant laquelle il est libre de fumer ;
5°) quand le fumeur s'habitue, le médecin limite son nombre de cigarettes à deux seulement, puis à un ;
6°) et enfin, lorsque le fumeur s'habitue, le médecin lui interdit totalement de fumer, et le voilà guéri sans s'en rendre compte, petit à petit.

C'est ce qu'on appelle de la pédagogie. Si le médecin interdit de fumer directement et brutalement à un fumeur dépendant, qui avale dix cigarettes par jour, ça ne marchera pas : le fumeur continuera de fumer en cachette. Mais s'il lui interdit petit à petit, là, ça sera efficace ; et à court terme, le fumeur cessera de fumer.

Voici donc le sens de l'abrogation. Tu n'as pas compris ce mot et tu essayes de l'utiliser comme argument pour justifier tes calomnies... C'est hallucinant, quand même ! On n'abroge pas un principe (la paix et le pacifisme), on abroge une LOI (les lois sur le vin, la fornication etc), et c'est NORMAL !

Donc ton argument tombe à l'eau : le Coran prêche bien la paix, que tu le veuilles ou non, et n'en déplaise à la haine que tu ressens et aux mensonges que tu entends aux médias et que tu répètes bêtement et naïvement, sans vérifier s'ils sont vrais ou pas !

@samamuz a écrit:et ce par le verset de l'épée (dans l'ordre de la chaine de transmission qui arrive à la fin)
Et ton ignorance éclate au grand jour. CQFD. La "chaine de transmission", ça n'existe pas dans le Coran, tu mélanges tout, tu délires et tu dis n'importe quoi. La chaine de transmission, c'est dans les hadiths, et c'est le moyen par lequel on rapporte une parole de Muhammad ; c'est la liste des témoins ayant entendu une parole de Muhammad (sanad) et la liste des rapporteurs qui ont transmis cette parole (isnad).

Voici le modèle d'une chaine de transmission (les lettres L, X, Y, A, M et N désignent des prénoms) : rapporté par L, d'après X, qui le tient de Y, qui le tient de A, qui le tient de M, qui le tient de N, qui a entendu le Prophète dire telle ou telle chose (---> là vient le hadith, la parole du Prophète).

C'est une version simplifiée, en vérité il y a plusieurs maillons, plusieurs rapporteurs, plusieurs versions etc. mais c'est juste pour te donner un idée de ce qu'est "la chaine de transmission". Selon la qualité de la chaine de transmission (définie par la réputation de ceux qui y figurent, par leur sincérité, par l'étude de leur vie etc), les hadiths peuvent être classifiés en plusieurs catégories :

- hadith de faible authenticité (da'if) (équivalent de vos "apocryphes") : c'est-à-dire faussement attribués à Muhammad. Si par exemple, un des rapporteurs du hadith figurant dans la chaine de transmission, était trop jeune quand la parole du Prophète a été dite, ou trop vieux, le hadith a moins de chance d'être vrai, car peut-être cette personne a t-elle altéré, inconsciemment, la parole du Prophète.
Ou bien si un des rapporteurs du hadith est réputé comme ayant une mémoire de mauvaise qualité, ou comme étant un menteur, ou un hérétique, etc. alors le hadith est considéré comme faible.

- hadith bonne authenticité (hasan) (c'est-à-dire certainement vrai) : le hadith est, dans ce cas, de bonne authenticité ; c'est-à-dire qu'il a bien été prononcé par le Prophète, mais il existe en plusieurs versions, ou bien il est sujet à diverses interprétations, etc.

- hadith de très bonne authenticité (sahih) : c'est-à-dire qu'on est sûr qu'il s'agit bel et bien d'une parole du Prophète et qu'il n'y a aucun doute là-dessus, car tous les rapporteurs sont sincères, orthodoxes, justes, connus et sans reproche ; le hadith est donc 100% juste et fiable.

Les recueils de hadiths les plus consultés (Bukhari et Muslim) ne contiennent que très peu de hadiths faibles ; la majorité de leurs hadiths est 100% juste et de très bonne authenticité.

Ce que je viens de t'expliquer est un résumé simplifié de la science des hadiths, ou hadithologie ('ilm al hadith). En vérité, c'est mille fois plus complexe et plus compliqué, mais mes humbles connaissances ne me permettent que de comprendre cela. Voici un lien qui t'en dira plus et de manière plus détaillée :  http://islamfrance.free.fr/doc/sunnah/science.html .

Vraiment rien à voir avec le Coran, l'abrogation et le verset de l'épée, donc. Tu te rends compte, maintenant, de la confusion où tu es et des bêtises que tu débites ?

@samamuz a écrit:Le pape devrait cesser de parler d'un sujet aussi important alors qu'il n'a pas qualité à le faire.
Applique ce conseil à toi-même. Comme nous l'avons vu plus haut, tu confonds tout, tu racontes des bêtises, tu calomnies et tu dis n'importe quoi. Alors tu devrais cesser de parler d'un sujet aussi important alors que tu n'as pas qualité à le faire !

@samamuz a écrit:Et le pape oublie que des tas d'ex musulmans (des millions mêmes) n'ont pas envie d'entendre que le coran fait avancer....
Arrête de dire n'importe quoi, tu frôles le mensonge, là. Il n'y a pas des millions d'apostats, tu rêves. Il y en a à peine une centaine bernée par vos évangéliques et vos missionnaires à deux sous, et ce ne sont que des âmes naïves qui sont tombées dans vos pièges, bandes des loups déguisés en brebis !

Et ce n'est pas ce qu'on n'a pas envie d'entendre qui compte. Ce qui compte, c'est d'entendre la vérité, même si certaines personnes n'ont pas envie de l'entendre, et dans ce cas précis (et seulement celui-ci), le pape François a bien dit la vérité au sujet de l'Islam !

@samamuz a écrit: Non le coran fait régresser
Va dire ça aux millions de scientifiques produits par le Coran et dont je t'ai cité le nom plus haut.

Va dire ça aux femmes libérées par le Coran ; elles étaient enterrées vivantes, considérées comme des objets dont on hérite, battues sans scrupules, mariées de force et violées contre leur gré durant l'ère pré-islamique, et après la venue de l'Islam, elles furent rendues égales à l'homme, ayant droit à l'héritage ; le fait de les battre fut interdit, et le mariage devint invalide si elles ne donnaient pas leur consentement ; de plus, elles avaient le droit au divorce, droit qui n'a été donné que quatorze siècles après en Occident.

Va dire ça aux innombrables empires que l'Islam a engendrés, les plus grandes civilisations de l'Histoire.

A ta place, j'aurai honte des ravages qu'a fait ta Bible et ton Eglise durant des siècles au lieu de venir critiquer un Livre (le Coran) auquel tu n'arrives même pas à la cheville !

Et pour finir pour mettre un terme avec tes fantasmes sur le Coran, voici un site excellent qui expose le VRAI point de vue du Coran sur la violence, la haine et le terrorisme : http://www.islamdenonceterrorisme.com/ . Tu sauras alors, en lisant ce site, que tu fais fausse route et que le Coran est un livre de paix, de tolérance et d'amour.

Le reste de tes interventions n'est que répétition des mêmes conneries et démonstration d'une même haine, d'un même intégrisme intellectuel et des mêmes mensonges flagrants. Tu me dégoûtes. Autant de haine concentrée en un seul sujet, c'est dégueulasse. Tu ne mérites même pas qu'on y réponde.

Je te laisse avec tes fantasmes. Ce sera mon dernier message adressé à l'islamophobe arriéré que tu es.

Cordialement
Khaled

Voir le profil de l'utilisateur

Luxus 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Khaled21 a écrit:Tu es un comique, toi ! Les faits et l'histoire prouvent le contraire. Durant des siècles, l'Eglise catholique, la garante des Ecritures et la vicaire du Christ, a fait couler le sang de ses opposants, les condamnant au bûcher, à la pendaison ou à la torture, les poursuivant pour leurs hérésies et pour leurs découvertes scientifiques. La condamnation de Galilée, les croisades, les milliers de morts causés par l'Eglise et les horreurs approuvées par ce qui est censé être le corps du Christ, c'est du progrès peut-être ?

La Bible fait avancer, dis-tu ? Alors pourquoi, il y a à peine trois siècles, des milliers de gens étaient oppressés, réduits à l'esclavage, à la misère et condamnés à mort sans raison par des tyrans au nom de la Bible ? Pourquoi, il y a à peine trois siècles, l'Eglise répandait la misère, la pauvreté et la guerre, en justifiant l'esclavage, en coupant la tête des scientifiques, en brûlant les "hérétiques", en pendant les uns et en décapitant les autres ? Tout ça, c'était sur la base de la Bible. Et tu oses dire, après cela, que la Bible fait avancer ? 
L'église catholique n'est pas la gardienne de la Bible. Ce n'est pas parce qu'elle n'a pas appliqué ce que la Bible enseigne, que la Bible est mauvaise.

@Khaled21 a écrit:Les erreurs sont dans ta Bible, qui contient des milliers de contradictions et d'erreurs scientifiques, qui est remplie de livres de pornographie, qui légitime l'inceste, le meurtre, l'adultère et l'esclavage. Les contradictions et les approximations sont dans ta Bible, qui tantôt dit noir tantôt dit blanc, qui n'est même pas capable de se mettre d'accord sur l'histoire des Juifs, et dont les soixante-dix livres sont en perpétuelle contradictions les uns aux autres.
Il n'y a aucune erreur dans la Bible, et aucune soi-disant contradiction. Soit dit en passant, la Bible contient 66 livres, pas 70.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Luxus a écrit : Il n'y a aucune erreur dans la Bible, et aucune soi-disant contradiction. Soit dit en passant, la Bible contient 66 livres, pas 70.

Soit dit en passant, la Bible a 66 ou 70 livres suivant la confession chrétienne c'est-à-dire suivant si on a gardé exclusivement la canon de l'AT suivant la Bible hebraïque actuelle ou si on a gardé des livres faisant partie du canon de la Bible hébraïque au temps de Christ et des premiers siècles chez les chrétiens. Vous qui cherchez toujours à coller aux premiers chrétiens, vous auriez dû garder les 70 car Jesus tout comme les premiers chrétiens les connaissait.

Voir le profil de l'utilisateur

Luxus 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Credo a écrit:Soit dit en passant, la Bible a 66 ou 70 livres suivant la confession chrétienne c'est-à-dire suivant si on a gardé exclusivement la canon de l'AT suivant la Bible hebraïque actuelle ou si on a gardé des livres faisant partie du canon de la Bible hébraïque au temps de Christ et des premiers siècles chez les chrétiens. Vous qui cherchez toujours à coller aux premiers chrétiens, vous auriez dû garder les 70 car Jesus tout comme les premiers chrétiens les connaissait.
Non, la Bible a 66 livres inspirés. Le reste que les gens veulent y inclurent, ne l'est pas.

Voir le profil de l'utilisateur

Khaled21 


Récurrent
Récurrent
@Luxus a écrit:L'église catholique n'est pas la gardienne de la Bible. Ce n'est pas parce qu'elle n'a pas appliqué ce que la Bible enseigne, que la Bible est mauvaise.
Je m'adressais à l'utilisateur "samamuz" en disant ça. Il est catholique, et donc il croit bien que l’Église est la garante des Écritures et la gardienne de la Bible. Il est inadmissible pour lui que l’Église catholique, le corps du Christ, n'ait pas appliqué appliqué ce que Bible enseigne. C'est pourquoi je l'amène à réfléchir sur les nombreux crimes commis par son Église au cours du temps.

Tu es, semble t-il, témoin de Jéhovah, donc mes remarques (et ma discussion avec "samamuz' aussi par conséquent), ne te concernent pas. De même que ma remarque ne concernent pas les protestants, anglicans, orthodoxes etc : elle ne vise que les catholiques, et plus précisément l'intervenant "samamuz".

-

@Luxus a écrit:Il n'y a aucune erreur dans la Bible, et aucune soi-disant contradiction.
Désolé, mais la Bible contient non pas une, non pas deux, mais des centaines de contradictions entre ses différents livres et tout autant d'erreurs à la fois logiques, scientifiques, historiques, doctrinales et morales. C'est un fait.

Je pourrais te donner des exemples, mais franchement, c'est tellement connu que ce n'est même pas la peine. Les croyants font l'autruche à ce sujet ou bien essayent vainement de résoudre ce qui ne peut pas se résoudre, mais les personnes objectives ne peuvent pas passer sous silence de telles erreurs.

Fais une recherche sur Internet si ça te chante, on trouve ça facilement.

@Luxus a écrit:Soit dit en passant, la Bible contient 66 livres, pas 70.
Encore une fois en évoquant 71 livres, je parlais à un catholique, car leur canon biblique contient bien ce nombre de livres. Quant aux témoins de Jéhovah et autres, ils ne croient qu'en 66 livres, mais je ne m'adressais pas à eux.

Un autre courant chrétien assez important, l’Église éthiopienne orthodoxe, a un canon de 81 livres. Cela prouve, s'il en est besoin, que la Bible existe en diverses versions, et que les chrétiens ne sont même pas capables de se mettre d'accord sur la version authentique, chacun s'accusant mutuellement d'hérésie.

Et cela confirme la parole coranique :

وَأَلْقَيْنَا بَيْنَهُمُ الْعَدَاوَةَ وَالْبَغْضَاءَ إِلَىٰ يَوْمِ الْقِيَامَةِ...
« ...Nous avons suscité parmi eux [les chrétiens] l'inimitié et la haine, et il en sera ainsi jusqu'au Jour du Jugement dernier [...]. » [Sourate 5, verset 64]

-
Par contre, pour le Coran, tu ne trouveras jamais la moindre divergence quant au texte, au nombre de sourates ou de versets. Chaque musulman sur terre est d'accord sur le moindre mot du Coran, il n'y a pas et il n'y aura jamais de divergences.

Et depuis 1400 ans, le Coran demeure inchangé et tel qu'il a été dicté par l'ange Gabriel (de la part de Dieu) au Prophète Muhammad entre 611 et 632. Et cela parce que Dieu Lui-Même en assure la préservation et la protection :

إِنَّا نَحْنُ نَزَّلْنَا الذِّكْرَ وَإِنَّا لَهُ لَحَافِظُونَ
« C'est Nous, en vérité, qui avons révélé le Coran, et c'est Nous qui en assurerons la préservation. » [Sourate 15, verset 9]

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
le Coran n'a pas été dicté et le nombre de versets diffère d'une lecture à une autre mais le fond reste le même.

verset 64 sourate 5

Et les Juifs disent : "La main d'Allah est fermée! " Que leurs propres mains soient fermées, et maudits soient-ils pour l'avoir dit. Au contraire, Ses deux mains sont largement ouvertes : Il distribue Ses dons comme Il veut. Et certes, ce qui a été descendu vers toi de la part de ton Seigneur va faire beaucoup croître parmi eux la rébellion et la mécréance. Nous avons jeté parmi eux l'inimité et la haine jusqu'au Jour de la Résurrection. Toutes les fois qu'ils allument un feu pour la guerre, Allah l'éteint. Et ils s'efforcent de semer le désordre sur la terre, alors qu'Allah n'aime pas les semeurs de désordre.

Voir le profil de l'utilisateur

Khaled21 


Récurrent
Récurrent
As-salam aleykum Amat Allah,

Amat Allah a écrit:le Coran n'a pas été dicté et le nombre de versets diffère d'une lecture à une autre mais le fond reste le même.
Le Coran a été dicté à Muhammad par l'ange Gabriel. Celui-ci lui apparaissait sous forme humaine quelques fois, et d'autres fois sous forme angélique. Gabriel lui dictait les paroles de Dieu ; le Prophète les apprenait ensuite par cœur  et répétait la Révélation à ses Compagnons ; il les mettait aussi par écrit.

Certes, il y avait des cas où la Révélation venait par le biais d'un songe (comme au début de la mission prophétique) ; d'autres fois, elle venait sous forme d'inspiration (ihlām) : le Prophète entrait alors en extase durant quelques minutes, puis une fois revenu de son état d'extase, la révélation était gravée dans sa mémoire et il la répétait à ses Compagnons.

Mais la plupart des fois, c'était l'ange Gabriel qui dictait oralement le Coran au Prophète à différentes occasions, et celui-ci faisait alors apprendre par cœur les versets révélés et les mettait par écrit par le biais de ses scribes.

-
La répartition du texte en verset diffère, mais ça ne change rien, ça reste le même texte avec les mêmes sourates et le même sens ; il est simplement divisé différemment. Aucune importance, donc ; contrairement à la Bible dont les diverses versions ont des livres entiers comme différences.

Bien à toi
Khaled

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
tout dépend de ce que tu entends par le verbe "dicter"

Voir le profil de l'utilisateur

Khaled21 


Récurrent
Récurrent
tired 

J'entends par le verbe "dicter" ce qui est écrit dans les dictionnaires de français... C'est-à-dire, lire, ou réciter un texte oralement à l'intention d'un auditeur. Dans le cas du Coran, celui qui dictait était l'ange Gabriel et celui qui écoutait la dictée et la mémorisait était le Prophète Muhammad ! Dis-moi, tu sais comment a été révélé le Coran, au moins ?

Donc arrête de faire des chipotages et passons aux vrais débats.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
pourquoi alors existe-t-il des différences d'écriture d'une riouaya à une autre ?

Voir le profil de l'utilisateur

Khaled21 


Récurrent
Récurrent
Le Coran a été révélé selon la lecture des Qurayshites, les Mecquois, c'est-à-dire l'arabe pur. Mais comme de nouvelles tribus s'étaient converties à l'Islam, et qu'elles ne connaissaient pas et n'arrivaient pas à prononcer certains mots de la lecture Qurayshite, alors Dieu a permis qu'elles mémorisent le Coran selon leur lecture le temps de s'habituer.

D'où la célèbre parole du Prophète : "Le Coran peut être lu selon sept lectures" [Muslim]. Lors du califat d'Uthman ibn al-Affan (que Dieu l'agrée), en 645, Uthman interdit tout autre lecture que la lecture Qurayshite : en effet, les tribus étrangères avaient eu le temps de s'habituer et n'avaient plus d'excuse ; de plus, la permission donnée par le Prophète aux tribus étrangères de lire le Coran selon leur lecture était temporaire.

Aujourd'hui, les lectures que nous avons découlent de la lecture Qurayshite originelle. Ce sont des différences minimes, par exemple : certaines lectures disent "yu'minun" (en marquant une pause entre le "u" et le "m") au lieu de dire "yuminun" ; d'autres lectures disent "alah" (sans la shadda) au lieu de "Allah" (avec la shadda), etc. Ça ne change pas le sens, et tu te trompes : il n'y a pas de "différence d'écriture", mais de "différence de prononciation" liée au tachkil, l'écriture étant la même dans tous les Corans du monde durant 1400 ans.

Mais c'est hors-sujet. On peut discuter de ça, mais pas ici.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
on parle de différences de "lecture" liées à la manière de prononciation. d'où le mot Coran est le pluriel du pluriel Qirâ'âtes [lectures].

Voir le profil de l'utilisateur

Khaled21 


Récurrent
Récurrent
??

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
je voulais juste souligner qu'il existe des différences entre les riouayates, cette vérité échappe à beaucoup de musulmans. "la science des lectures" ou "les sciences du Coran" c'est tout un monde. et m'opposer par la même occasion au verbe "dicter" qui prête à confusion.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum