Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 5 sur 20]

101Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Ven 28 Mar - 7:42

Azzedine 


Chevronné
Chevronné


bravo credo !

Voir le profil de l'utilisateur

102Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Sam 29 Mar - 5:35

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Credo a écrit:La souffrance c'est la conséquence du choix de l'homme, pas de Dieu.
L'homme a le choix: servir Dieu ou Satan, vivre ou mourir !

@Credo a écrit:Jesus dit bien qu'il faut craindre Celui qui PEUT tuer le corps et l'âme. Dieu peut mais ne le fait pas car Il est l'Auteur de la vie pas de la mort.
Et si quelqu'un voudrait ne plus jamais exister, car tel est son choix ? En pareil cas, Dieu respecterait le choix de cette personne, parce qu'il est juste et droit (Deut. 32:4) !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

103Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Sam 29 Mar - 12:37

Damien93 


Récurrent
Récurrent
Zantafio,

Pour toi, le corps et l'âme c'est la même chose ?

Voir le profil de l'utilisateur

104Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Sam 29 Mar - 14:11

Zantafio 


Passionné
Passionné
Oui, car selon l'usage qu'en fait la Bible, le mot âme désigne soit une personne, soit un animal, soit la vie qui anime l'un ou l'autre.

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

105Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Sam 29 Mar - 15:10

Damien93 


Récurrent
Récurrent
Donc dans tous les cas, l'âme n'est jamais distincte du corps ?

Voir le profil de l'utilisateur

106Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Sam 29 Mar - 15:35

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Damien93 a écrit:Donc dans tous les cas, l'âme n'est jamais distincte du corps ?
Voici ce que déclare la New Catholic Encyclopedia (1967), tome XIII, pp. 449, 450 :

"Il n'y a pas de dichotomie [division] du corps et de l'âme dans l'A[ncien] T[estament]. L'Israélite voyait les choses concrètement, dans leur totalité, et il considérait donc l'individu en tant que personne, et non comme un être composite. Le terme nèpès [nèphèsh], bien que rendu par notre mot âme, ne signifie jamais âme distincte du corps ou de la personne elle-même.(...) Le vocable [psukhê] est le mot du N[ouveau] T[estament] qui correspond à nèpès. Il peut désigner le principe de vie, la vie elle-même ou l'être vivant."

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

107Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Sam 29 Mar - 18:49

Credo 


Averti
Averti
Zantafio a écrit : L'homme a le choix: servir Dieu ou Satan, vivre ou mourir !
Absolument. Je n'ai jamais dit le contraire. Mais cette mort n'est pas une destruction mais une vie loin de Dieu. Dieu est l'Auteur de la vie c'est pour cela que Jesus nous dit qu'il PEUT tuer l'âme et le corps car Dieu en a la puissance mais ne le fait pas. La mort est l'oeuvre de Satan, pas celle de Dieu.Dieu n'étant pas Satan, Dieu ne donnera pas la mort. Il ne donne que la Vie.

Et si quelqu'un voudrait ne plus jamais exister, car tel est son choix ?
Si tel est son choix c'est un péché puisque nous devons aimer notre prochain comme nous-même. Nous devons ainsi nous aimer et prendre soin de nous pareillement que nous devons le faire pour notre prochain. C'est un commandement.

En pareil cas, Dieu respecterait le choix de cette personne,
Non puisque c'est un péché. Dieu ne peut adhérer à un péché. L'homme n'a pas le droit de tuer ni autrui ni lui-même. Donc Dieu ne va pas accéder à une demande qui est un péché.

Voir le profil de l'utilisateur

108Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Sam 29 Mar - 19:56

Luxus 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Credo a écrit:Avoir part à la vie divine en tant qu'homme. Nous ne sommes pas des anges que je sache.
Mais le dessein de Dieu pour les humains n'a jamais été que ceux-ci vivent au ciel avec lui en tant qu'esprit.

@Credo a écrit:L'homme a toujours été fait pour vivre éternellement. Mais ce qui lui est promis maintenant est meilleur.
Le dessein de Dieu pour l'homme n'a pas changé. Il veut toujours que les humains vivent éternellement sur la terre.

@Credo a écrit:La mort dont on peut ressusciter c'est celle qui fait que notre corps retourne à la poussière, celle que nous connaissons tous. Elle est la conséquence de notre péché.
Oui, le premier type de mort, c'est celui dû au péché. 
Mais en fait, ce que je veux dire, c'est que des personnes peuvent très bien mourir à cause du péché et être indigne d'être ressuscité. Et de ce fait, avoir part à la seconde mort.

@Credo a écrit:En les chassant loin de sa face, Il ne fait que respecter la volonté de l'homme qui a refusé volontairement de se convertir et de faire pénitence. Dieu ne fait pas souffrir. La souffrance c'est la conséquence du choix de l'homme, pas de Dieu. Il ne faut pas tout mettre sur le dos de Dieu. L'homme a sa responsabilité qu'il doit assumer.
Satan est loin de la face de Dieu et il ne souffre pas le moins du monde ! La Bible dit que les méchants seront détruits, pas qu'ils souffriront éternellement dans un enfer de feu.

@Credo a écrit:La vie c'est être avec Dieu, la mort d'être loin de Dieu.
Jusqu'à nouvel ordre, la mort c'est le contraire de la vie. La vie c'est un état d'activité qui nous distingue des objets inanimés. La mort c'est la cessation de toutes fonctions vitales. Donc quand la Bible parle de seconde mort, c'est que tous ceux qui auront part à cette seconde mort, ne seront pas en vie. Ils seront morts

A vous entendre, la seconde mort, c'est la vie loin de Dieu. Vous ne voyez pas qu'il y a un paradoxe ? " La mort c'est la vie " .. C'est une contradiction.

@Credo a écrit:Jesus dit bien qu'il faut craindre Celui qui PEUT tuer le corps et l'âme. Dieu peut mais ne le fait pas car Il est l'Auteur de la vie pas de la mort.
Et puisque Dieu le peut, ça signifie que l'âme est mortelle, vu qu'elle peut être détruite. De plus, Dieu le fera.

La Bible ne dit nulle part que Dieu ne tuera personne. D'ailleurs, il a détruit les méchants, lors du Déluge et lors de la destruction de Sodome et Gomorrhe. Et c'est ce qu'il fera bientôt.

Voir le profil de l'utilisateur

109Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Sam 29 Mar - 20:00

Luxus 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Azzedine a écrit:tu considères donc "la mort" comme un châtiment !
La punition du péché, c'est la mort, pas les souffrances éternelles.

@Azzedine a écrit:dieu affligerait une deuxième mort aux injustes ?!   
Si Dieu ressuscite des injustes c'est pour leur donner une nouvelle chance. Il ne va pas ressusciter des gens pour les tuer, c'est contraire à l'amour ça.

Parce que pour toi, c'est juste que quelqu'un souffre dans un enfer de feu pendant des millions et des millions d'années ? Un Dieu qui ferait une telle chose, est plus sadique que juste. D'ailleurs il ne serait pas juste du tout.
Mais heureusement, la Bible n'appuie pas un tel enseignement. L'enseignement de la Bible est en accord avec l'amour et la justice de Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

110Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Sam 29 Mar - 20:13

Amazigh 


Enthousiaste
Enthousiaste
La punition du péché c'est la mort hein c'est ça ?? La mort a été créé car dieu seul est éthernel et ne meurt pas, dieu à fait de toute chose de l'aphorisme. La preuve que tu ne sais pas ce que veut dire la vie actuel, la vie ethernel du jour de la resurection est encore mieux pour un croyant dans le paradis. Donc selon toi la mort est pire que le chatiment o.O Bravo je ne savais pas ça. La mort est une punition des mécréants, tu peux dire ça car à la mort le mécréant ne peux pas se convertir car ça serait trop tard.

Voir le profil de l'utilisateur

111Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Sam 29 Mar - 21:09

Azzedine 


Chevronné
Chevronné


ce n'est pas toi le tj qui dit que les injustes auront une mort éternel ? tu te contredit mon ami
tu me parles d'amour ! et tu oublies que dieu leur as  gracieusement donné la vie aux injustes !!!!!!




et tu trouves normal qu'après que dieu ait donné la vie aux injustes , ils en font un pouvoir machiavélique ? est ce que dieu est à l'origine du mal commis par les êtres qu'il a crées  ?

1.13 Que personne, lorsqu'il est tenté, ne dise: C'est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne.

l'injuste a fait le choix de l'être de son vivant , pourquoi dieu lui accorderait une seconde chance  ?



et toi ! trouves tu juste de traiter le créateur de sadique ?

je te défie de me sortir ce genre de réflexion de la part d'un mouslim 




la bible fait mention de châtiment éternel, quant à  la bible TMN est la seul a faire mention de RETRENCHEMENT éternel !

quelle est la traduction la plus fiable ? est ce  la votre ??   smile

Voir le profil de l'utilisateur

112Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Sam 29 Mar - 23:45

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Credo a écrit:
Et si quelqu'un voudrait ne plus jamais exister, car tel est son choix ?
Si tel est son choix c'est un péché puisque nous devons aimer notre prochain comme nous-même.
Il est ici question de choix. Si quelqu'un veut cesser d'exister pour l'éternité, Dieu exaucera sa demande, respectant ainsi le choix de cette personne. Si Dieu obligerait quelqu'un à rester en vie, Il priverait ce dernier de son libre arbitre et alors se montrerait injuste. Or, Jéhovah Dieu est juste et droit !
@Credo a écrit:Mais cette mort n'est pas une destruction mais une vie loin de Dieu. Dieu ne donnera pas la mort. Il ne donne que la Vie.
2Thess. 1:9 (King James Française):"Lesquels seront punis par une destruction sans fin, de la présence du SEIGNEUR, et de la gloire de sa puissance."

2Thess. 1:9 (NBS):"Ceux-là auront pour juste châtiment une destruction éternelle, loin du Seigneur et de sa force glorieuse."

2Thess. 1:9 (Parole de vie):"Voilà la punition pour ces gens-là: ils seront détruits pour toujours, loin du Seigneur et loin de sa puissance glorieuse."

2Thess. 1:9 (TMN):"Ceux-là subiront la punition judiciaire d'une destruction éternelle de devant le Seigneur et de [devant] la gloire de sa force."

2Thess. 1:9 (Edmond Stapfer):"Leur châtiment sera la destruction éternelle, Loin de la face du Seigneur Et de son éclatante puissance."

2Thess. 1:9 (Darby):"lesquels subiront le châtiment d'une destruction éternelle de devant la présence du Seigneur et de devant la gloire de sa force."  

Les gens mauvais non repentants seront détruits pour l'éternité, ne t'en déplaise !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

113Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Dim 30 Mar - 0:39

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
2thess.1:9   Augustin Crampon, chanoine catholique (1923)      Ils subiront la peine d'une perdition éternelle, loin de la face du Seigneur et de l'éclat de sa puissance,

2thess.1:9  louis segond,  1.9 Ils auront pour châtiment une ruine éternelle, loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force,

ce n'est ce pas  ce que traduit augustin crampon, et louis segond !

Voir le profil de l'utilisateur

114Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Dim 30 Mar - 0:41

Credo 


Averti
Averti
Zantafio a écrit : Il est ici question de choix. Si quelqu'un veut cesser d'exister pour l'éternité, Dieu exaucera sa demande, respectant ainsi le choix de cette personne.  !
Dieu n'exauce pas des péchés ! Vouloir cesser d'exister c'est vouloir mourir or nous avons le commandement de nous aimer comme nous aimons notre prochain. Donc puisqu'il ne faut pas souhaiter la mort de notre prochain, on ne peut la souhaiter pour nous aussi.

Louis Segond (ou de Jerusalem ): 1:9 Ils auront pour châtiment une ruine éternelle (ou perdition), loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force,

Matthieu 25:46 : Et ceux-ci s'en iront dans les tourments éternels, et les justes, dans la vie éternelle.

Les gens mauvais non repentants seront détruits pour l'éternité, ne t'en déplaise !
Moi je persiste à croire que Dieu est l'Auteur de la Vie. Pas de la mort. La mort est l'oeuvre de Satan.

Voir le profil de l'utilisateur

115Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Dim 30 Mar - 0:50

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
2thess1:9  bible de jerusalem :9. Ils auront pour châtiment une ruine éternelle, loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force,

Voir le profil de l'utilisateur

116Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Dim 30 Mar - 1:43

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Credo a écrit:
Zantafio a écrit : Il est ici question de choix. Si quelqu'un veut cesser d'exister pour l'éternité, Dieu exaucera sa demande, respectant ainsi le choix de cette personne.  !
Dieu n'exauce pas des péchés !
Il n'est pas question d'exaucer un péché, mais de respecter le choix de quelqu'un !  

@Credo a écrit:puisqu'il ne faut pas souhaiter la mort de notre prochain, on ne peut la souhaiter pour nous aussi.
Donc selon toi, on n'aurait pas le choix. Dieu obligerait quelqu'un qui voudrait cesser d'exister pour l'éternité à rester en vie. Quelle idiotie de croire ça ! Jéhovah Dieu n'agirait jamais de cette façon !!

@Credo a écrit:La mort est l'oeuvre de Satan.
C'est ta vision des choses que je ne partage absolument pas !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

117Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Dim 30 Mar - 4:08

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Azzedine a écrit:2thess.1:9   Augustin Crampon, chanoine catholique (1923)      Ils subiront la peine d'une perdition éternelle, loin de la face du Seigneur et de l'éclat de sa puissance,

2thess.1:9  louis segond,  1.9 Ils auront pour châtiment une ruine éternelle, loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force,
Ruine, n.f. (lat. ruina, chute): destruction, ravage.
http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/ruine/

Perdition, n.f. (au figuré): ruine, perte.
http://dictionnaire.reverso.net/francais-definition/perdition

Perte, n.f.: ruine, fait de disparaître, anéantissement, mort.
http://dictionnaire.reverso.net/francais-definition/perte

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

118Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Dim 30 Mar - 13:24

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
Matthieu 25.46 (version Segond 1910)
Matthieu 25.46 Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle.

Matthieu 25.46 (version Darby)
Matthieu 25.46 Et ceux-ci s'en iront dans les tourments éternels, et les justes, dans la vie éternelle.

 
Matthieu 25.46 (version Martin 1744)
Matthieu 25.46 Et ceux-ci s'en iront aux peines éternelles ; mais les justes iront jouir de la vie éternelle.

Matthieu 25.46 (version Ostervald)
Matthieu 25.46 Et ils iront aux peines éternelles; mais les justes iront à la vie éternelle.

Matthieu 25.46 (version Annotée Neuchâtel)
Matthieu 25.46 Et ceux-ci s'en iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle.

Mattieu25:46 l bible de Jérusalem
Mt 25:46-Et ils s'en iront, ceux-ci à une peine éternelle, et les justes à une vie éternelle. "


Mattieu25:46 version TMN

 Et ceux-ci s’en iront au retranchement éternel, mais les justes à la vie éternelle


expliquez moi comme si j'avais 4ans  !

qu'est ce que le châtiment éternel a avoir avec le retranchement éternel ?






"copier coller "


 Définition retranchement 
 

retranchement, nom masculin
Sens 1 Fait d'ôter, de supprimer quelque chose. Synonyme soustraction
Sens 2 Lieu abrité dans lequel les troupes se cachent pour se protéger des attaques ennemies [Militaire]. Synonyme abri
retranchement : 1 définition

En savoir plus : retranchement >>




 Synonymes retranchement 
 

retranchement : 11 synonymes.
Synonymes ablation, abri, barricade, coupe, coupure, décompte, déduction, élimination, résection, soustraction, tranchée.

Voir le profil de l'utilisateur

119Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Dim 30 Mar - 20:55

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Azzedine a écrit:Matthieu 25.46 (version Martin 1744)
Matthieu 25.46 Et ceux-ci s'en iront aux peines éternelles ; mais les justes iront jouir de la vie éternelle.

Matthieu 25.46 (version Ostervald)
Matthieu 25.46 Et ils iront aux peines éternelles; mais les justes iront à la vie éternelle.

Matthieu 25.46 (version Annotée Neuchâtel)
Matthieu 25.46 Et ceux-ci s'en iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle.

Mattieu25:46 l bible de Jérusalem
Mt 25:46-Et ils s'en iront, ceux-ci à une peine éternelle, et les justes à une vie éternelle. "
Matthieu 25:46,Jé: "Ils s'en iront, ceux-ci à une peine éternelle ["élagage", Int; grec kolasin], et les justes à une vie éternelle."

Une version anglaise, l'Emphatic Diaglott, met "coupe" à la place de "peine". Une note en bas de page déclare: "Kolasin (...) vient de kolazoô, qui signifie: 1. Couper, comme pour élaguer les branches d'un arbre, émonder. 2. Retenir, réprimer.(...) 3. Châtier, punir.

L'action consistant à couper quelqu'un de l'existence ou de la société, ou même à le retenir, est considérée comme une punition, d'où le troisième sens métaphorique de ce mot. Nous avons choisi le premier sens parce qu'il s'accorde mieux avec la seconde partie de la phrase et qu'il restitue à l'antithèse toute sa force et sa beauté. Les justes s'en vont vers la vie, les méchants vers l'état consistant à être coupé de la vie, savoir la mort. Voir II Thess. 1.9."

2Thess. 1:9 (Darby):"Lesquels subiront le châtiment d'une destruction éternelle* de devant la présence du Seigneur et de devant la gloire de sa force."(*"Perte éternelle",Jé; "ruine éternelle",TOB, BFC; "perdition éternelle",Os, AC).
@Azzedine a écrit:
Mattieu25:46 version TMN

 Et ceux-ci s’en iront au retranchement éternel, mais les justes à la vie éternelle


expliquez moi comme si j'avais 4ans  !

qu'est ce que le châtiment éternel a avoir avec le retranchement éternel ?
Nombres 15:30 (Bible des Peuples):"Mais si quelqu'un, Israélite ou étranger, pèche de façon consciente, il insulte Yahvé; il sera retranché du milieu du peuple."

Le rédacteur de la lettre aux Hébreux pensait certainement à la déclaration contenue en Nombres 15:30 lorsqu'il déclara: "Si quelqu'un a violé la loi de Moïse, il est mis à mort sans pitié, sur la déposition de deux ou trois témoins."(Héb. 10:28,NBS).

D'autre part, Jésus utilisa la notion de retranchement quand il énonça la punition réservée aux "chèvres" symboliques: "Ceux-ci s'en iront au retranchement [grec: kolasin; littéralement: "élagage, émondage"] éternel, mais les justes à la vie éternelle."(Mat. 25:46).

Dans ce texte, l'opposition est entre la vie et la mort !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

120Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Dim 30 Mar - 21:20

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
merci @zantafio, j'en prends note

Voir le profil de l'utilisateur

121Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Lun 31 Mar - 0:03

Credo 


Averti
Averti
Zantafio a écrit :Il n'est pas question d'exaucer un péché, mais de respecter le choix de quelqu'un !  

Le choix consiste à aller vers Dieu ou à s'en détourner. Mais se détourner de Dieu c'est ne pas suivre ses commandements, ne pas suivre ses commandements, c'est pêcher et notre péché nous condamne.

Dieu obligerait quelqu'un qui voudrait cesser d'exister pour l'éternité à rester en vie. Quelle idiotie de croire ça !
Que fait une personne, en ce bas monde, qui veut cesser d'exister ? Elle se suicide et le suicide est un péché car nous n'avons le droit de vie ou de mort ni sur autrui ni sur nous même.
Donc nous n'avons pas le droit de vouloir cesser d'exister même pour l'autre vie, car c'est vouloir mourir, qui plus est, sans faire pénitence car si on fait pénitence, on a la vie éternelle. C'est vouloir mourir dans l'obstination du péché. Et ce choix, même s'il est libre, te condamne.  Donc tu ne vas pas être condamné en obtenant satisfaction, sinon il n'y a plus condamnation mais approbation.

Voir le profil de l'utilisateur

122Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Lun 31 Mar - 7:07

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Credo a écrit:Que fait une personne, en ce bas monde, qui veut cesser d'exister ? Elle se suicide et le suicide est un péché
Tuer quelqu'un ou se suicider est un péché, mais Jéhovah Dieu étant le Juge Suprême et ayant autorité sur toute sa création est tout à fait en droit d'exterminer des humains mauvais qui, selon Lui, ne méritent plus de vivre. C'est ce qu'il fera à Harmaguédon (Apo. 16:14, 16; 19:11-21; Jér. 25:33) !
@Credo a écrit:Donc nous n'avons pas le droit de vouloir cesser d'exister même pour l'autre vie, car c'est vouloir mourir,
Deut. 30:19:"Oui, je prends aujourd'hui à témoin contre vous les cieux et la terre, que j'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction; et tu dois choisir la vie, afin que tu restes en vie, toi et ta descendance."

Donc on a le choix: servir Dieu fidèlement et avoir ainsi la vie éternelle, ou lui désobéir (servir Satan) et être détruit pour l'éternité !

@Credo a écrit:si on fait pénitence, on a la vie éternelle.
Certains s'en moquent complètement de la vie éternelle. Cela ne les intéresse pas !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

123Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Lun 31 Mar - 15:17

Credo 


Averti
Averti
Zantafio a écrit : Tuer quelqu'un ou se suicider est un péché, mais Jéhovah Dieu étant le Juge Suprême et ayant autorité sur toute sa création est tout à fait en droit d'exterminer des humains mauvais qui, selon Lui, ne méritent plus de vivre.

Ils méritent le condamnation mais la condamnation n'est pas une destruction. La mort reste la conséquence du péché donc l'ouvre du diable, pas de Dieu. C'est pour cela que Jesus nous dit que le Père PEUT tuer l'âme et le corps. Il ne dit pas qu'Il le fait mais qu'il en a la puissance. Jesus d'ailleurs ne nous parle pas de destruction :
1) il nous parle de rejet.
Matthieu 25, 41 :  [...]retirez-vous de moi maudits [...]
Luc 13,27          : [...]retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d'iniquité.[...]
2 Tess.1,9         :[...]loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force,[...]
2)le feu en tant que souffrance qui dure:
Marc 9,44 : [...]que d'avoir les deux mains et d'aller dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint point.[...]
Matthieu 25, 41 : [...] allez dans le feu éternel (éternel signifiant sans fin)[...]
Marc 9, 47-48 : [...]d'être jeté dans la géhenne,48 où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point. (à noter qu'on n'y meurt pas)
3)lieu de tourments où on ne meurt pas
Luc,16:23 ; Dans le séjour des morts, il leva les yeux ; et, tandis qu'il était en proie aux tourments, [...]
Matthieu 13:50 : et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. (quand on est mort one ne grince pas des dents ni ne pleure)

Certains s'en moquent complètement de la vie éternelle. Cela ne les intéresse pas !
Ceux qui n'y croient pas. Mais ceux qui ne croient pas, ne seront pas forcément condamnés. Pour être condamnés il faut sciemment rejeter Dieu c'est-à-dire savoir qu'il existe mais ne pas s'en préoccuper. ou ne pas croire mais faire le mal en toute connaissance de cause car, même sans être croyant, on sait pertinemment quand on fait du mal.

Voir le profil de l'utilisateur

124Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Lun 31 Mar - 22:06

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Credo a écrit:
Zantafio a écrit : Tuer quelqu'un ou se suicider est un péché, mais Jéhovah Dieu étant le Juge Suprême et ayant autorité sur toute sa création est tout à fait en droit d'exterminer des humains mauvais qui, selon Lui, ne méritent plus de vivre.

Ils méritent le condamnation mais la condamnation n'est pas une destruction.
En raison des gens mauvais non repentants aux jours de Noé, Jéhovah Dieu exécuta un jugement de destruction lorsqu'il provoqua un déluge universel pour détruire ce monde corrompu (2P 3:5,6). De plus, à cause 'du fort cri de plainte concernant Sodome et Gomorrhe' et de leur 'lourd péché', Dieu détruisit ces villes et leurs habitants (Gen. 18:20; 19:13,24,25).
"Ainsi Sodome, Gomorrhe et les villes voisines qui se sont prostituées de la même manière et ont couru après une chair différente, sont-elles proposées en exemple, subissant la peine d'un feu éternel."(Jude 7, Bible de Jérusalem).

Cette punition ne concernait pas simplement les villes au sens matériel, mais aussi leurs mauvais habitants, puisque c'étaient les gens, en fait, qui commettaient les péchés graves à cause desquels ils furent anéantis !
Pareillement, les gens mauvais non repentants que Dieu détruira à Harmaguédon seront détruits pour l'éternité !

@Credo a écrit:La mort reste la conséquence du péché donc l'ouvre du diable, pas de Dieu. C'est pour cela que Jesus nous dit que le Père PEUT tuer l'âme et le corps. Il ne dit pas qu'Il le fait mais qu'il en a la puissance.
En Matthieu 10:28, Jésus dit de 'craindre celui qui peut détruire et l'âme et le corps dans la Géhenne'.

Tu remarqueras qu'il n'est pas question ici d'être tourmenté dans le feu de la Géhenne; Jésus dit plutôt qu'il faut 'craindre celui qui peut détruire dans la Géhenne'. S'il parle de l'âme séparément, c'est pour souligner que Dieu peut anéantir toute perspective de vie pour la personne et lui ôter tout espoir de résurrection.

Par conséquent, la "Géhenne de feu" désigne la même chose que "l'étang ardent de feu" d'Apo. 21:8, à savoir la destruction éternelle ou "seconde mort" !

D'autre part, voici ce qu'on peut lire concernant Matthieu 10:28 dans The New International Dictionary of New Testament Theology (par C. Brown, 1978, vol. 3, p. 304) :
"Matt. 10:28 n'enseigne pas l'immortalité potentielle de l'âme, mais l'irréversibilité de la condamnation divine contre les impénitents."

D'après A Greek-English Lexicon of the New Testament (par W. Bauer, F. Gingrich, F. Danker, 1979, p. 95), en Matthieu 10:28, l'expression grecque traduite par "détruire et l'âme et le corps dans la géhenne" a le sens de "mort éternelle". Ainsi, être livré à la géhenne se rapporte à une destruction totale sans possibilité de résurrection !
@Credo a écrit:2 Tess.1,9         :[...]loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force,[...]
2Thess. 1:9 (Darby):"Lesquels subiront le châtiment d'une destruction éternelle de devant la présence du Seigneur et de devant la gloire de sa force."

La destruction éternelle attend ceux qui, volontairement, "ne connaissent pas Dieu et ceux qui n'obéissent pas à la bonne nouvelle."(2Thess. 1:8,9).
La classe de "l'homme d'illégalité" est également appelée "le fils de destruction"(2Thess. 2:3). Satan, ses démons, la "bête sauvage" et le "faux prophète" symboliques, et même la mort et l'hadès, ont également été condamnés à la destruction éternelle (Matthieu 25:41; Apo. 20:10,14,15; 21:8). Tous sont livrés à "l'étang de feu", à savoir détruits pour l'éternité !
Dans les temps bibliques, c'est grâce au feu qu'on obtenait la destruction la plus complète. C'est pourquoi Jésus choisit d'utiliser le feu pour décrire la destruction totale des méchants !-Mat. 13:40-42,49,50.

@Credo a écrit:2)le feu en tant que souffrance qui dure: 3)lieu de tourments où on ne meurt pas
Ces croyances ne sont pas scripturaires. D'autre part, tourmenter éternellement quelqu'un parce qu'il a fait le mal durant quelques années est contraire à la justice ! Mais bon, quand ta mauvaise foi est en action, rien ne l'arrête !!

@Credo a écrit:Marc 9, 47-48 : [...]d'être jeté dans la géhenne,48 où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point. (à noter qu'on n'y meurt pas)
Le nom Géhenne apparaît 12 fois dans les Écritures grecques chrétiennes. À 5 reprises, le mot "feu" lui est associé. Les traducteurs ont rendu l'expression grecque geennan tou puros par "feu de l'enfer" (Sa, BFC), "enfer" (Kuen), "géhenne de feu" (Jé, TOB) ou "Géhenne ardente" (SO).
Je te citerais à présent un rappel historique.

La vallée de Hinnom (Géhenne) se trouvait en dehors des murailles de Jérusalem. Pendant un temps, on y a pratiqué le culte idolâtrique, y compris les sacrifices d'enfants. Au premier siècle, la Géhenne servait à l'incinération des ordures de la ville. On y brûlait les cadavres d'animaux en les jetant dans le feu, qu'on activait avec du soufre.

Les corps des criminels exécutés n'étaient pas jugés dignes d'être ensevelis dans une tombe commémorative, aussi les lançait-on dans la Géhenne. Voilà pourquoi Jésus parle en Matthieu 5:29,30 du corps jeté tout entier dans la Géhenne. Si le cadavre tombait au milieu du feu constamment entretenu, il se consumait, mais s'il restait accroché sur un bord du profond ravin, sa chair en putréfaction était infestée par les vers ou les asticots toujours présents (Marc 9:47,48).
Aucun humain vivant n'était lancé dans la Géhenne; ce n'était donc pas un lieu où des êtres conscients étaient tourmentés !

@Credo a écrit:
Certains s'en moquent complètement de la vie éternelle. Cela ne les intéresse pas !
Ceux qui n'y croient pas. Mais ceux qui ne croient pas, ne seront pas forcément condamnés.
Ceux qui, volontairement, resteront mauvais et n'obéiront pas à la bonne nouvelle du Royaume jusqu'à Harmaguédon seront condamnés à la destruction éternelle (2Thess. 1:8,9) !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

125Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Lun 31 Mar - 22:54

Credo 


Averti
Averti
Zantafio a écrit : Cette punition ne concernait pas simplement les villes au sens matériel, mais aussi leurs mauvais habitants, puisque c'étaient les gens, en fait, qui commettaient les péchés graves à cause desquels ils furent anéantis !
Ils ont été anéantis dans cette vie mais notre mort à cette vie n'est pas un terme. Jesus compare la mort ici bas à un sommeil. Dans un sommeil, on n'est pas anéanti, détruit. Rien à voir.

Jésus dit plutôt qu'il faut 'craindre celui qui peut détruire dans la Géhenne'.
Il ne dit pas qu'il détruit mais qu'il peut. Ce n'est pas pareil. Pouvoir faire et faire, c'est différent.

Dans les temps bibliques, c'est grâce au feu qu'on obtenait la destruction la plus complète. C'est pourquoi Jésus choisit d'utiliser le feu pour décrire la destruction totale des méchants !-Mat. 13:40-42,49,50.
Tous les exemples que je t'ai montré ne parlent pas de destruction. Jesus, Lui-même, dans sa parabole de Lazare et du riche, ne dit pas que le riche va être détruit. Quand Il parle aussi de ceux qui seront jetés dehors et qu'il y aura des pleurs et grincements de dents, il ne dit pas qu'ils seront détruits non plus.

La vallée de Hinnom (Géhenne) se trouvait en dehors des murailles de Jérusalem. Pendant un temps, on y a pratiqué le culte idolâtrique, y compris les sacrifices d'enfants. Au premier siècle, la Géhenne servait à l'incinération des ordures de la ville. On y brûlait les cadavres d'animaux en les jetant dans le feu, qu'on activait avec du soufre.

Les corps des criminels exécutés n'étaient pas jugés dignes d'être ensevelis dans une tombe commémorative, aussi les lançait-on dans la Géhenne. Voilà pourquoi Jésus parle en Matthieu 5:29,30 du corps jeté tout entier dans la Géhenne. Si le cadavre tombait au milieu du feu constamment entretenu, il se consumait, mais s'il restait accroché sur un bord du profond ravin, sa chair en putréfaction était infestée par les vers ou les asticots toujours présents (Marc 9:47,48).

Jesus dit que ce feu ne s'éteint pas (puisque entretenu pour brûler ce qui y est régulièrement jeté) donc il est question de durée et les vers ne meurent pas. Donc il n'est pas question non plus de destruction (le ver ne meurt pas) mais de souffrance (le feu) qui dure (ne s'éteint pas). Si un cadavre se consume dans le feu, il ne reste plus rien et il n'y a pas de ver. Commencer à épiloguer sur le fait, qu'il pourrait éventuellement, rester accrochés des bouts de chair, sur lesquels pourraient venir des vers, c'est se faire un film, refuser la réalité.

Ceux qui, volontairement, resteront mauvais et n'obéiront pas à la bonne nouvelle du Royaume jusqu'à Harmaguédon seront condamnés à la destruction éternelle (2Thess. 1:8,9) !
D'autres traductions écrivent : ruine, perte. Ces trois mots de destruction, perte, ruine sont synonymes au sens figuré : ils évoquent la déchéance, la corruption, la dégradation. Et c'est bien ainsi qu'il faut les prendre au vu de ce que nous dit le Christ.

Voir le profil de l'utilisateur

126Re: Avons-nous une âme immortelle ? le Lun 31 Mar - 23:06

Wayell 


Résident
Résident
Damien a écrit:1- Qu'adviendra t-il (après la mort) des grands criminels comme Hitler et autres tueurs en série ?
@Luxus a écrit:C'est à Dieu de les juger. Je ne peux dire si ces personnes seront ressuscités ou pas. Mais il est certain qu'il y a des personnes qui sont allés tellement loin dans leur méchanceté que Dieu ne les ressuscitera pas.

Bonsoir,

Toute cette doctrine pour révoquer le Feu comme châtiment est vide de sens et remplie d'inepties. Cela va de paire avec la pensée libre dite "athée" qui proclame : "Pas de Résurrection, pas de Jugement et donc pas de Châtiment=> le Feu Ardent"

La Résurrection est une Certitude Absolue (Al-Yaqin) pour le Croyant et celui qui est partisan du contraire est mécroyant à l’Omnipotence d'Allah (Jalla wa 3azza).

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 5 sur 20]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum