Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

Abdelamour 


Enthousiaste
Enthousiaste
Lumière des religions :  En fait, le Bouddha Amida, c’est Jésus Christ ! Affirmation effectuée  suite à l’étude des textes sacrés, démontrant, sur la base d’extraits de soutras ou du traité de la terre pure mis en relation avec l’exégèse eschatologique de l’Evangile.
Ref / soutras « Trois Soutras et un Traité de la Terre Pure » de Jean Eracle édition Points-Sagesse   ....
 
Maintenant, voyez vous-même, en toute objectivité, qu’il est fait référence par le Bouddha Historique, à un Bouddha qui dépasse tous les autres Bouddhas : le Bouddha Amida, autrement appelé aussi le Bouddha de la Vie Infinie.

Le lien est établi entre les vocables de Vie Infinie dans une tradition, équivalent à la Vie Éternelle dans une autre !
«
En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle. » Jean 6.47
«
Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort; » Jean 11.25
 
Là, il nous démontre une fraternité entre le Bouddha et son successeur !
Le Bouddha dit à Ananda : «
Aime à garder ces paroles, c’est garder le nom du Bouddha de la Vie Infinie »
Et nous invite à comprendre qu’une fois l’Espérance du Bouddha Accomplie en Jésus, cela devient : «
Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, je l'aimerai, et je me ferai connaître à lui. » Jean 14.21
 
D’autres liens concordants existent, comme au sujet de la  Lumière : Le Bouddha dit à Ananda : «
par sa Lumière majestueuse et divine, le Bouddha de la Vie infinie est le premier des Très Honorés. La lumière de tous les Bouddhas ne peut pas l’égaler. »
Rappels : «
Je suis venu comme une lumière dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. » Jean 12.46 ou bien  «Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.» Jean 8.12  «  
 
Alors, cette question est posée !  :
Qui d’autre que le Jésus Christ serait ce Bouddha de la vie infinie, espéré (de son temps) et vénéré dans la Foi et l'Espérance par le Bouddha Shakyamuni, si ce n'est Jésus Christ accompli ? ? ?

Avez-vous des avis divergents justifiés ?

Voir le profil de l'utilisateur

Abdelamour 


Enthousiaste
Enthousiaste
Pour les néophytes ou pour approfondir le sujet, voici un lien instructif concernant la nature des boddhisattvas, correspondant à d’êtres sur la voie de l’Imanat dans la culture mohamadienne, voie de la sainteté dans la culture chrétienne : http://www.centrebouddhisteparis.org/Sangharakshita/Esprits_heroiques/nature_du_bodhisattva.html
 
En voici des  extraits :
 
«  Quelle est la raison pour laquelle nous parlons de « Bodhisattvas » ?
Désireux d’éteindre tout attachement, et de s’en débarrasser,
Le véritable non-attachement ou la Bodhi des Jinas est leur destinée.
« Les Êtres qui s’évertuent à atteindre la Bodhi » sont-ils donc appelés…./…

…./…Dans l’Ariya-pariyesana Sutta, le Bouddha se réfère à lui-même avant son atteinte de l’Éveil comme à un bodhisatta. Nous pouvons donc prendre bodhisatta comme signifiant soit un « être de Bodhi », soit « celui qui s’efforce d’atteindre la bodhi »…./…

…./…Nous pourrions même traduire bodhisattva, dans le sens de bodhisakta, par « celui qui est capable d’Éveil ». La meilleure traduction de bodhisattva est probablement « celui qui se dirige vers l’Éveil », ou même « celui qui est orienté dans la direction de l’Éveil ». Dans le Mahayana, tous les bouddhistes (tous les bouddhistes du Mahayana en tout cas) sont considérés comme des Bodhisattvas, dans la mesure où ils acceptent l’Idéal du Bodhisattva, en principe au moins. …./…

…./…Quelle est la raison pour laquelle les « Grands Êtres » sont appelés ainsi ?
Ils s’élèvent à la plus haute place, au-dessus d’un grand nombre de personnes ;
Et à un grand nombre de personnes ils coupent les vues erronées.

C’est pourquoi nous venons à en parler comme de « Grands Êtres ». …./…

…./… «  L’impression que vous avez du Bodhisattva est celle d’une sorte de capitaine de vaisseau, ou de navigateur, menant le vaisseau qui transporte de nombreux passagers sur l’océan de la naissance et de la mort, vers « la sécurité, le bonheur et le bien-être ». Cette impression est simplement trompeuse, et la mauvaise compréhension du rôle du Bodhisattva qui en résulte dans les pays du Mahayana est le sentiment que seuls les moines doivent travailler à devenir des Bodhisattvas, tandis que les laïcs sont heureux dans leurs rôles de passagers, se reposant simplement dans leurs transatlantiques et n’en faisant pas trop. Pour parler strictement, il n’y a pas de passagers dans la vie spirituelle. L’insistance admirable du Mahayana sur le dévouement du Bodhisattva à aider les autres peut vous laisser avec l’idée que ceux qui sont aidés sont plutôt passifs : ayant fait du stop ils montent dans le véhicule ou dans le bateau de quelqu’un d’autre. En fait, tout ce que peut faire le Bodhisattva est aider les gens à s’aider eux-mêmes. Bien que le Bodhisattva montre le chemin, ils doivent suivre sur leurs propres pieds.
»

Voir le profil de l'utilisateur

Abdelamour 


Enthousiaste
Enthousiaste
Paix,
 
Voici le point de vue sur ce sujet d’un érudit en matière métaphysique : «  Pour prendre tout d’abord l’exemple qui est peut-être le plus connu, sinon le mieux compris habituellement, la différence dont il s’agit est, en somme, celle qui existe entre le Pratyêka-Buddha et le Bodhisattwa (6) ; et il est particulièrement important à cet égard, de remarquer que la voie qui a pour terme le premier de ces deux états est désignée comme une « petite voie » ou, si l’on veut, une « moindre voie » (hînayâna), ce qui implique qu’elle n’est pas exempte d’un certain caractère restrictif, tandis que c’est celle qui conduit au second qui est considérée comme étant véritablement la « grande voie » (mahâyâna), donc celle qui est complète et parfaite sous tous les rapports. Ceci permet de répondre à l’objection qui pourrait être tirée du fait que, d’une façon générale, l’état de Buddha est regardé comme supérieur à celui de Bodhisattwa ; dans le cas du Pratyêka-Buddha, cette supériorité ne peut être qu’apparente, et elle est due surtout au caractère d’« impassibilité » que, apparemment aussi, n’a pas le Bodhisattwa ; nous disons apparemment, parce qu’il faut distinguer en cela entre la « réalité » de l’être et le rôle qu’il a à jouer par rapport au monde manifesté, ou, en d’autres termes, entre ce qu’il est en soi et ce qu’il paraît être pour les êtres ordinaires ; nous retrouverons d’ailleurs la même distinction à faire dans des cas appartenant à d’autres traditions. Il est vrai que, exotériquement, le Bodhisattwa est représenté comme ayant encore une dernière étape à franchir pour atteindre l’état de Buddha parfait ; mais, si nous disons exotériquement, c’est que, précisément, cela correspond à la façon dont les choses apparaissent quand elles sont envisagées de l’extérieur ; et il faut qu’il en soit ainsi pour que le Bodhisattwa puisse remplir sa fonction, en tant que celle-ci est de montrer la voie aux autres êtres : il est « celui qui est allé ainsi » (tathâ-gata), et ainsi doivent aller ceux qui peuvent parvenir comme lui au but suprême ; il faut donc que l’existence même dans laquelle il accomplit sa « mission », pour être véritablement « exemplaire », se présente en quelque sorte comme une récapitulation de la voie. Quant à prétendre qu’il s’agit là réellement d’un état encore imparfait ou d’un moindre degré de réalisation, cela équivaut à perdre entièrement de vue le côté « transcendant » de l’être du Bodhisattwa ; ce qui est peut-être conforme à certaines interprétations « rationnelles » courantes, mais rend parfaitement incompréhensible tout le symbolisme concernant la vie du Bodhisattwa et qui lui confère, depuis son début même, un caractère proprement « avatârique », c’est-à-dire la montre effectivement comme une « descente » (c’est le sens propre du mot avatâra) par laquelle un principe, ou un être qui représente celui-ci parce qu’il lui est identifié, est manifesté dans le monde extérieur, ce qui, évidemment, ne saurait en aucune façon altérer l’immutabilité du principe comme tel (7).

(6) Le cas du Pratyêka-Buddha est un de ceux auxquels les interprètes occidentaux appliquent le plus volontiers ce terme d’« égoïsme » dont nous venons de signaler l’absurdité.
(7) On pourrait encore dire qu’un tel être, chargé de toutes les influences spirituelles inhérentes à son état transcendant, devient le « véhicule » par lequel ces influences sont dirigées vers notre monde ; cette « descente » des influences spirituelles est indiquée assez explicitement par le nom d’Avalokitêshwara, et elle est aussi une des significations principales « bénéfiques » du triangle inversé. – Ajoutons que c’est précisément avec cette signification que le triangle inversé est pris comme symbole des plus hauts grades de la Maçonnerie écossaise ; dans celle-ci, d’ailleurs, le 30ème degré étant regardé comme nec plus ultra, doit logiquement marquer par là même le terme de la « montée », de sorte que les degrés suivants ne peuvent plus se référer proprement qu’à une « redescente », par laquelle sont apportées à toute l’organisation initiatique les influences destinées à la « vivifier » ; et les couleurs correspondantes, qui sont respectivement le noir et le blanc, sont encore très significatives sous le même rapport.
»
Source : http://esprit-universel.over-blog.com/ren%C3%A9-gu%C3%A9non-r%C3%A9alisation-ascendante-et-descendante
 
C’est René Guénon qui explique qu’il y a bien une mission salvatrice liée au boddhisattva, laquelle mène au Royaume promis lorsqu'il s'agit de la vision universaliste et syncrétique de la descente de Jésus Christ sur son Avatar.
 
Fraternellement

Voir le profil de l'utilisateur

Abdelamour 


Enthousiaste
Enthousiaste
Paix,
 
S’il y a ici des personnes qui attachent de l’importance aux Saintes Paroles, et qui ne les considèrent pas vaines, ou qui veulent s’instruire sur ce qu’ils ne comprennent pas, voici des liens qui m’ont été adressés au cours de discussions sur un autre forum, et quelques de mes commentaires en suivant !
 
1/ http://www.golden-wheel.net/biblio/Frenchlanguage/Les_37_Preceptes.pdf
 
C’est effectivement la Voie que je suis et m’y applique de mon mieux !
Concernant le précepte 32, voici la Voie du perfectionnement :
D’abord s’attacher à devenir « Vrai » soi-même et s’éloigner de son mieux des perturbations mentales. Dés lors, devenu observateur de nos propres défauts et exerçant un travail de tous les instants sur soi, on est plus à même de faire non pas des critiques, mais des reproches constructifs à autrui ; j’ai transmis ces explications plus détaillées avec Delamour, un acolyte, dans ces deux liens :
http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t2012-du-bon-usage-des-reproches
http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t2046-de-limportance-du-connais-toi-toi-meme
 
Rq : je vous invite tous à lire ces trois liens, et de les faire vôtres !
 
2 / http://users.skynet.be/jacqgill/bouddhisme/amidisme.html
Ayant capacité à corriger les vues erronées, il serait bon de transformer cette phrase « Amida n'est pas un personnage historique » en « Amida n'était pas un personnage historique (de leur passé)» jusqu’à son Accomplissement en Jésus Christ.
Le parallèle est à faire avec les Prophéties Abrahamiques où le Sauveur n’était pas historique mais espéré jusqu’à son Accomplissement en Jésus Christ.
 
3 / http://mokugyo.unblog.fr/tag/terre-pure-damida/
On reconnaît bien là l’un des vœux énoncés par Jésus (en plus de ceux du premier lien) pour nous sauver tous, tout en respectant notre Libre Arbitre :
 
Vœu de boddhisattva « Si, lorsque je serai devenu bouddha, tous les êtres vivants des dix quartiers ayant le coeur sincère, la foi sereine et le désir de renaître en mon pays, vont jusqu’à penser à moi dix fois et n’y vont pas renaître, je ne veux pas du parfait éveil. »
 
Ensuite invoquer son nom avant Sa première venue était suffisant, mais suivre l’exemplarité de sa Sagesse et les Commandements qu’il nous a transmis sont nécessaires pour être cohérents, donc Vrais et Fidèles au Dharma, à Dieu !
 
http://mokugyo.unblog.fr/le-bouddhisme-du-grand-vehicule/
 
Rappels : Le Bouddha dit à Ananda : «  Lève-toi et arrange ton vêtement.  Joins les mains et rend hommage. Vénère le BOUDDHA  de la Vie Infinie, car tous les Bouddhas Réalisés des mondes des dix quartiers proclament et célèbrent constamment les qualités ineffables et sans obstacle de ce Bouddha. » Soutra des paroles du Bouddha sur la Vie Infinie
 
« Si tu ne peux pas méditer, tu dois dire le nom du Bouddha de la vie infinie »
Soutra de la contemplation de la vie infinie
 
 
Les différences entre le « Mahayana » et de « Hinayana » sont assez bien expliquées. J’y ai relevé ceci :
« Ensuite diffère la voie qui mène à l’éveil. Le Mahayana rompt avec l’ancienne tradition en opposant à la figure de l’arhat, uniquement préoccupé par son propre salut, celle du bodhisattva. Dans le Mahayana, le bodhisattva est un être qui aspire à acquérir l’état de bouddha par l’exercice systématique des vertus parfaites, mais qui renonce à jouir du Nirvana parfait tant que tous les êtres ne sont pas sauvés. La vertu qui détermine toute son action est la compassion, soutenue par une connaissance et une sagesse élevées. Un Bodhisattva apporte une aide efficace. Il est prêt à assumer la souffrance de tous les êtres et à transmettre à d’autres ses propres mérites karmiques. La voie du Bodhisattva commence par la recherche de l’esprit d’éveil et la prononciation des vœux de bodhisattva. L’idéal du Bodhisattva du Mahayana a remplacé celui de l’Arhat de l’Hinayana, dont l’aspiration, qui consistait à obtenir son propre salut, fut jugée trop étroite et trop égoïste. Cette voie est présentée par les mahayanistes comme aussi ancienne que le bouddhisme lui-même et en cela réside la continuité réelle avec l’ancienne tradition. L’innovation du Mahayana a été d’ouvrir à tout le monde cette voie qui, dans le passé, avait été réservée à de très rares individus comme Sakyamuni et ses prédécesseurs. »
 
Rq : Mohamad (psl) était un " Bouddha ", c'est à dire une "Eveillé" !
 
Que ceux qui ont réellement une âme de Croyant Actif Conforme à la Voie, tel les boddhisattvas, prient à minima avec Nous !

Pour le Rétablissement de la Voie  et la Gloire de Dieu !

Amen !

Voir le profil de l'utilisateur

Abdelamour 


Enthousiaste
Enthousiaste
aix,

A la Connaissance et à l’ Etude de nombreux Soutras, il est un fait établi qui saute aux yeux : Jésus a été un Disciple du Bouddha !

Il s’est instruit de la Sagesse et de la Connaissance du Bouddha , s’est Accompli d’abord en tant que Bodhisattva, puis en tant qu’ Eveillé : le Vainqueur attendu, espéré et prophétisé est devenu le Messie ! C'est bien le même que celui porté par les espérances et Prophéties de l' A.T.

Vocabulaire : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bodhisattva

Le Chapitre du Soutra du Lotus ici étudié s'appelle Chapitre de la Porte Universelle (menant au Salut) est avant tout un Hommage au dénommé Avalokiteshvara , le Boddhisatttva de la Compassion, aussi appelé Bodhisattva de la "Lumière-Infinie" ou « Considérant-les-Voix-du-Monde »…
En voici deux sources accessibles : (remerciements à leurs éditeurs) : http://www.nichiren-etudes.net/lotus/lotus-25.htm#abhayamdata art=15#p40 et http://lotus.leforum.eu/t3-Le-soutra-du-lotus.htm?start=15#p40

Rq : Nous noterons que les deux versions diffèrent légèrement parfois pour cause de traduction, mais nous retiendrons donc de l'une et de l'autre les points convergents afin d'assoir correctement Nos allégations étayées, en mettant en Pratique ces Préceptes du Bouddha Shakyamuni, le Bouddha Historique : « Ne croyez pas les individus, fiez-vous aux enseignements ; ne croyez pas les mots, fiez-vous au sens ultime ; ne croyez pas l’intellect, fiez-vous à la sagesse. »

Maintenant, Démontrons ce que les Eglises ont caché au Peuple, à savoir que Jésus a d'abord été Boddhisattva puis est devenu un Parfait Bouddha !

En effet, Jésus s'est reconnu dans les Soutras comme il s'est reconnu dans les Ecritures d'Israêl, et s'est ainsi Accompli pour sauver tous les Êtres, conformément à ses Vœux Primordiaux !

Voici ce qu’Enseigne Jésus Christ, dans le cadre de son Enseignement du Dharma (pour le Salut) : " En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n'entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand. 2 Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. 3 Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors. 4 Lorsqu'il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles; et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix. 5 Elles ne suivront point un étranger; mais elles fuiront loin de lui, parce qu'elles ne connaissent pas la voix des étrangers. 6 Jésus leur dit cette parabole, mais ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait. 7 Jésus leur dit encore: En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. 8 Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands; mais les brebis ne les ont point écoutés. 9 Je suis la porte (Universelle). Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. 10 Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance. 11 Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. 12 Mais le mercenaire, qui n'est pas le berger, et à qui n'appartiennent pas les brebis, voit venir le loup, abandonne les brebis, et prend la fuite; et le loup les ravit et les disperse. 13 Le mercenaire s'enfuit, parce qu'il est mercenaire, et qu'il ne se met point en peine des brebis. Je suis le bon berger. 14 Je connais mes brebis, et elles me connaissent, 15 comme le Père me connaît et comme je connais le Père; et je donne ma vie pour mes brebis. 16 J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là, il faut que je les amène; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger. 17 Le Père m'aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. 18 Personne ne me l'ôte, mais je la donne de moi-même; j'ai le pouvoir de la donner, et j'ai le pouvoir de la reprendre: tel est l'ordre que j'ai reçu de mon Père." Jean 10

Vous noterez que le Christ fait bien allusion, dans les passages mis en gras, au Titre du Chapitre du Soutra du Lotus, " La Porte Universelle" comme en d'autres points ...

Voir le profil de l'utilisateur

menahem 


Inscrit
Inscrit
Le titre est erroné :

En effet, Avalokitésvara est né d’un rayon de lumière émis par un œil d’Amitabha, le Bouddha «Lumière-infinie» qui prêche sur sa Terre pure de l’Ouest. Lorsqu’il voulut œuvrer pour le bien de tous les êtres, il fit en présence d’Amitabha le vœu suivant : «Aussi longtemps qu’un seul être n’aura atteint l’Éveil, j’œuvrerai pour le bien des êtres. Si je venais à manquer à cet engagement, que ma tête éclate en dix morceaux, que mon corps se brise en mille parties».

Voir le profil de l'utilisateur

rayessafa 


Résident
Résident
@Abdelamour a écrit:Lumière des religions :  En fait, le Bouddha Amida, c’est Jésus Christ ! Affirmation effectuée  suite à l’étude des textes sacrés, démontrant, sur la base d’extraits de soutras ou du traité de la terre pure mis en relation avec l’exégèse eschatologique de l’Evangile.
Ref / soutras « Trois Soutras et un Traité de la Terre Pure » de Jean Eracle édition Points-Sagesse   ....



Jésus est une parole dans les cieux , il est Dieu avec Dieu , c'est fait chair en homme sur terre , c'est Emmanuel un temps , c'est Melkisédek un 2ème temps , il est fils de Dieu pendant 33 ans , ensuite c'est l'agneau aux cieux , c'est Michel au retour , et maintenant c'est ...... Bouddha !!!






Voir le profil de l'utilisateur

Arké 


Habitué
Habitué
Je dirai plutôt que Bouddha, préfigurait le message à venir, qui s'est manifesté en Jésus.
Le salut de tous, par l'exemplarité d'une vie en totale conformité, vis à vis de la religion du Dieu unique.

Que l'on ne croit pas un menteur, c'est normal, mais que l'on ne croit pas quelqu'un qui a fait tout ce que Dieu nous demande de faire (et sans pêcher une seule fois), là, ce n'est pas normal !

De plus il a donné sa vie volontairement en guise de foi parfaite en la promesse de Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

Arké 


Habitué
Habitué
Dieu a tenu sa promesse en le ressuscitant, car seul le pêché engendre la mort.
Pas de pêché, pas de mort, quand bien même il serait mis à mort !

Il (Jésus) a reçu tout pouvoir sur la terre comme au ciel à cause de cette vie parfaite.
C'est pour cela que Thomas lui dit, après sa résurrection :

"Mon Seigneur et mon Dieu."  Car à ce moment (et pas avant sa mort), Jésus est passé du statut d'homme à celui de Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

Arthur 60 


Inscrit
Inscrit
Mélanger Jésus et le Bouddhisme est un sacrilège. Le Bouddhisme est une religion sans Dieu. Il est scandaleux de comparer Jésus à un Bouddha !

Tous l’enseignement du Bouddha est basé sur la non existence de Dieu et vous avec le culot de comparer Jésus, un prophète, au Bouddha !

Pour le Coran.  Il n’existe qu’un seul Dieu; Il a créé les êtres humains et leur a transmis à tous le même message, qui est de L’adorer de façon exclusive et de se conformer à Ses commandements – c’est ce qui s’appelle l’islam.  Ce message a été transmis aux premiers êtres humains qui ont vécu sur cette terre, et il a été réitéré par tous les prophètes de Dieu qui ont été envoyés par la suite.

Jésus, fils de la vierge Marie, a accompli des miracles et transmis aux juifs le même message de soumission (islam) qu’avaient transmis les autres prophètes avant lui.  Il n’était ni Dieu ni « fils de Dieu », mais le Messie et un illustre prophète de Dieu.  Jamais il n’a enjoint aux gens de l’adorer; il n’a fait que les inviter à adorer Dieu, qu’il adorait lui-même.  Il a confirmé les lois de la Torah qu’avait enseignées le prophète Moïse; il a vécu dans leur respect et a enseigné à ses disciples à s’y conformer jusque dans leurs moindres détails.  Il leur a également rendues licites certaines choses que les juifs s’interdisaient à eux-mêmes.  Avant son départ, il a annoncé à ses fidèles la venue d’un dernier prophète, Mohammed, qui allait venir après lui, et il leur a ordonné de se conformer à ses enseignements.

Après son départ de ce monde, les enseignements de Jésus ont été altérés et les gens l’ont élevé au statut de véritable Dieu.  Six siècles plus tard, lors de la venue de Mohammed, la vérité au sujet de Jésus a finalement été rappelée aux gens et préservée éternellement dans le dernier livre de révélation divine : le Coran.  De plus, plusieurs des lois de Moïse, que suivait Jésus, ont été remises en vigueur dans leur forme première et non dénaturée, et établies au sein du mode de vie prescrit par Dieu et connu sous le nom d’islam.  Par ailleurs, de nombreux autres aspects ou injonctions des lois qui avaient été révélées par les premiers prophètes ont été modifiés ou alors complètement abandonnés.

Voir le profil de l'utilisateur

Arké 


Habitué
Habitué
Arthur, tu n'a pas tout à fait tord, ni tout à fait raison.

Car Jésus a dit que certains peuple qui n'ont pas de Dieu (officiellement) , accomplissent une grande partie de sa loi, car ils ont ses lois gravées dans leurs cœurs.

En général ces peuples remercient "Le grand Esprit", qui a tout créé.
N'est-ce pas là, une preuve qu'ils adorent Dieu par ses œuvres et non par sa loi ?

Chaque chose en son temps Arthur, Dieu a ses desseins pour tout le monde.
Si l'Islam doit prédominer, l'Islam prédominera, mais ce n'est pas à l'homme de précipiter l'heure !

Voir le profil de l'utilisateur

Arthur 60 


Inscrit
Inscrit
.



Dernière édition par Arthur 60 le Mar 16 Sep - 16:53, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Arké 


Habitué
Habitué
Ce n'est pas moi qui ai écrit cela, je laisse Abdelamour te répondre.

Voir le profil de l'utilisateur

Abdelamour 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Arthur 60 a écrit:Mélanger Jésus et le Bouddhisme est un sacrilège. Le Bouddhisme est une religion sans Dieu. Il est scandaleux de comparer Jésus à un Bouddha !


Paix,
Les choses évoluent et se perfectionnent !
Bouddha a apporté la Voie du  milieu à l’Hindouisme (entre autres).
Bouddha a apporté la méditation (entre autres) et d’autres Connaissances à Jésus.

Et précisément, Jésus  le Messie a apporté la Soumission à Dieu
(entre autres) à l'Enseignement du Bouddha, Soumission déjà inscrite en filigrane dans les Soutras, par ailleurs !


D’ailleurs, le Bouddha s’en remet à lui pour l’Enseignement de la Loi (Dharma). Donc la Soumission à Dieu, que les Bouddhistes comprennent mieux par la Soumission au Dharma, est donc compatible avec l'Enseignement du Bouddha ainsi enrichi par le Christ !

Le Messie est une seule et même personne pour le Peuple d'Iraël que pour les mohamadiens que pour ...

C'est le Messie Universel. Que cela vous dépasse est une chose, mais réfléchissez-y à tête reposée, vous comprendrez cette Evidence.

Voir le profil de l'utilisateur

Abdelamour 


Enthousiaste
Enthousiaste
@menahem a écrit:Le titre est erroné :

En effet, Avalokitésvara est né d’un rayon de lumière émis par un œil d’Amitabha, le Bouddha «Lumière-infinie» qui prêche sur sa Terre pure de l’Ouest. Lorsqu’il voulut œuvrer pour le bien de tous les êtres, il fit en présence d’Amitabha le vœu suivant : «Aussi longtemps qu’un seul être n’aura atteint l’Éveil, j’œuvrerai pour le bien des êtres. Si je venais à manquer à cet engagement, que ma tête éclate en dix morceaux, que mon corps se brise en mille parties».
Paix,

D'autres Soutras nous disent qu 'Avalokitésvara est né d'une larme du Bouddha Amida ...


Plus Nous Nous approchons de l’Heure, plus sont à considérer certains Symbolismes et Allégories.

Comment vous expliquer par des mots ce qui se conçoit dans une Expérience de Vie qui implique la Foi, la Connaissance, la Mise en Pratique d’une certaine Sagesse ? ?


Essayons d’abord en reprenant un peu de Théorie Esotérique :
Sur  le Plan linéaire, temporel, le Stade de bouddha est le stade « Accompli » du stade boddhisattva, et arrive donc après. 

Mais dans le Cœur des Enseignements Théosophiques, Nous atteignons l’Atemporel grâce à l’Obtention de l’Eveil parfait et complet !
Dans cette atemporalité là, c’est parce que le Stade de Bouddha a été atteint avec Certitude, que de Lui découlent des Symboliques, lesquelles peuvent contenir leur Archétype et leurs Emanations …


Essayons ensuite en reprenant une Notion de Temps à un Niveau d’Eveillé : Par exemple, ce niveau-là, le passé peut-être considéré comme étant le passé infini ou illimité (gohyaku jintengo, 五百塵點劫).  Cf  : http://www.nichiren-etudes.net/dico/p.htm#gohyaku


Ainsi, nous rejoignons là le Niveau d'éternité de l'état de Bouddha !


Ceux qui ont fait l’Expérience de l’Eveil saisissent intuitivement cette Notion de Fusion de Temps lié à l’Entrée dans le Monde des Idées, de l’Esprit, avec ses Symboles, un peu comme dans les rêves où la notion de temps est parfois illusoire !



Ceux qui sont Sincères dans la bodhicitta (aspiration à l'Eveil, désir d'Eveil, bodaishin, 菩提心), peuvent la saisir aussi, car ils sont sur la Voie  !


Aussi, c’est bien de la Lumière Universelle ( Amitabha, Symbolique Idéal à qui a été confié Tout Pouvoir) d’où coule, telle une larme, la Compassion, laquelle d’abord Idéal à atteindre, a été atteint par la boddhisattva de la Compassion (Avalokiteśvara Accompli qui (re)devient le Bouddha Amitabha ! ).
Ainsi, c’est de la Lumière que provient la Compassion (karuna) et  la Sagesse.
C’est par la Compassion (« karuna ») et  la Sagesse (« Prajna ») Accomplies («Atteinte de « jnana », connaissance, sagesse transcendante) que l’on revient à la Lumière, à l’Illumination.
Cf êtres aux deux jambes : http://www.nichiren-etudes.net/dico/e.htm#jambes


Cette Sagesse s’Accomplit en deux temps (terrestres), à savoir qu’une Sagesse, d’abord Idéal à atteindre, a été atteint par le Bouddha Amithabha lui-même et au travers du  Boddhisattva Mahāsthāmaprāpta ( grande Puissance Accomplie dans la Foi) qui atteignant l’Eveil Parfait et Complet, devient le Bouddha Maîtreya !


L’Obtention de cette Sphère Supérieure d’Eveillé se fait dans la Vérité, là où se situe l’Union des Contraires (Etat de Béatitude, Voie du Salut, de la Libération…)  qui Me permet de vous expliquer au travers de mots ce que je vis de l’Intérieur !


 La phrase que vous avez citée  n’est donc pas à prendre au sens littéral.
 
Rq : Pour que les lecteurs de ce forum se familiarisent avec un vocabulaire qui leur paraîtrait « exotique », vous pouvez rechercher une  signification approchée dans ce lexique bienveillamment mis à notre disposition : http://www.nichiren-etudes.net/dico/a.htm

Pour en revenir à ce que je vous expliquais, l'une des caractéristiques de ces 2 catégories de personnes du monde saha (ici-bas, du passé, du présent ou du futur, incarnant à un moment donné les archétypes d'une Symbolique comme la Compassion pour les principaux ...) est l'Acquisition de la  Notion de Temps infini ou illimité !
Pour les boddhisattvas, c'est la Capacité Sincère à pouvoir le Saisir  !
Pour les bouddhas, c'est la Capacité à l'Avoir "intégré" dans le cadre du Vécu de la Vacuité (Illumination) !

J'en veux pour preuve les Paroles de Vérité livrées par trois  éminents Bouddhas :
" C'est aujourd'hui que le bienheureux Sage-des-Çâkyas, après avoir abandonné la maison des Çâkyas, après être parvenu à l'intime et suprême essence de l'état d'Éveil, dans la ville nommée Gayâ, est arrivé à l'état suprême d'Éveillé parfaitement accompli". Et cependant il ne faut pas considérer le fait ainsi; bien au contraire, ô fils de famille, il y a déjà plusieurs myriades de milliers de milliards d'éons, que je suis arrivé à l'état suprême d'Éveillé parfaitement accompli. » Lotus XV (CdL)
 
C’est par exemple le Stade atteint par le Christ (et par Moi « en » Lui): « Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis. » Jean 8.58

C'est aussi un des Sens transmis dans cette Enseignement  : " Et il me dit: C'est fait! Je suis l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif je donnerai de la source de l'eau de la vie, gratuitement."Apocalypse 21.6

Voir le profil de l'utilisateur

Abdelamour 


Enthousiaste
Enthousiaste
Paix,

Il n'y a pas de Sacrilège à étudier, dans la Paix Christique, les différentes Sagesses.
Ces études  portent sur la Connaissance à la Source des Paroles de Vérité, c'est à dire sur la base des Saintes Ecritures de traditions différentes, le bouddhisme  constituant une proto-religion, comme le Enseignements Socratiques  !

Un sacrilège est un manque de respect à  l'égard de ce qui est vénéré par les religions ou de ce qui est considéré comme sacré. Ici, J' Honore à la fois  le Bouddha et le Christ, leurs Enseignements, et Je retrace le parcours spirituel qui les lie, qui Nous lie !

Mes propos sont donc le contraire d'un sacrilège, mais un Honneur rendu à ces Bouddhas là !

Vos propos  sont donc inopérants sur la base de la Connaissance enseignée dans la Guidance ! !

Vous connaissez le Pacte des Prophètes évoqué dans le Coran. Bouddha parle de la même chose !

Vous connaissez la Volonté Divine du Rassemblement ! Bouddha la traite aussi !

Sainte Thérèse d' Avila grâce à son expérience mystique, nous explique  que la Perfection la plus achevée consiste à rendre sa volonté conforme à celle de Dieu. Je pense que vous êtes plus ou moins tous théoriquement d'accord sur ce point.
Vous savez par ailleurs, que la  Volonté Divine a été livrée à différentes Nations (cf Coran), et que tout concourt à ce que Je vous explique depuis longtemps.
C'est bien cette Convergence que Je mets en exergue, que je vous explique !

Voici une autre série de coïncidences pouvant susciter la curiosité des plus humbles et plus calmes d’entre vous, toujours reliée à l’Exégèse Eschatologique confiée.

Première Coïncidence, donc, le Thème de la Porte (qui se retrouve aussi dans la Spiritualité Amérindienne).
Chapitre de la Porte Universelle (menant au Salut) dans le Soutra du Lotus
Rappel :" Jésus leur dit encore: En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis.../... Je suis la porte (Universelle). dans l' Evangile"

Deuxième  Coïncidence : Le Saint de Pureté
"C'est pourquoi il faut constamment fixer son attention,
de pensée en pensée, sans concevoir de doute
sur Avalokiteshvara, le saint de pureté
.
"
Ce qui correspond dans un autre Soutra à : " Le Bouddha dit à Ananda : « Aime à garder ces paroles, c’est garder le nom du Bouddha de la Vie Infinie »"*

Quel autre "Saint de Pureté" ainsi nommé dans le Soutra du Lotus, a vécu sur Terre, dans le monde saha, en dehors de Jésus Christ, lui qui n'a ni tué, ni volé, ni menti, ni eu de rapports sexuels, etc ... et qui a offert Sa Vie pour sauver tous les Hommes ? ?
Qui d'autre sur Terre a ainsi incarné la "Pureté" à un si haut de Pureté (/vajra) ?
Qui d'autre est Digne de cette Foi conférée par le Bouddha Historique ?
« En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle. » Jean 6.47
En vérité, Je Vous Invite à comprendre qu’une fois l’Espérance du Bouddha Accomplie en Jésus, cela devient : « Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime; et celui qui m'aime sera aimé de mon Père, je l'aimerai, et je me ferai connaître à lui. » Jean 14.21

Troisième Coïncidence: La nécessité de passer par le Stade de Bouddha Accompli pour apporter le Salut aux Hommes, et Enseigner le Dharma (La Loi et les Prophètes) !
"Fils de foi sincère, s'il se trouve des êtres d'un royaume qui doivent obtenir le salut grâce à un corps de bouddha, le bodhisattva Avalokiteshvara apparaît alors en corps de bouddha pour leur prêcher le Dharma. S'ils doivent obtenir le salut grâce à un corps de pratyekabuddha, il apparaît alors en corps pratyekabuddha pour leur prêcher le Dharma."
" Et ils vinrent lui dire: Maître, nous savons que tu es vrai, et que tu ne t'inquiètes de personne; car tu ne regardes pas à l'apparence des hommes, et tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité." Marc 12.14

Quatrième Coïncidence
: L'Incarnation Archétypale de la Compassion !
D'abord symbolisée et espérée dans les Soutras sous l' Egide d'un Bodhisattva puis un Bouddha de la Compassion !
Puis incarné :  " Comme le Père m'a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour. " Jean 15.9

Cinquième Coïncidence : Thème de La Lumière Infinie
Je tiens à faire savoir que ce Thème est le même dans d'autres Soutras!
Ainsi, dans les traités de la Terre Pure, le Bouddha Enseigne exactement la même chose, avec des mots à peine différents, concernant la Foi à investir dans le Bouddha de la Lumière Infinie (qui est juste désigné à l'Etat de Bodhisattva dans le Soutra du Lotus). Comment  penser  que ces deux Enseignements du Bouddha sont différents ?

Maintenant, comparons les Soutras et l' Evangile, sachant que la Vie est aussi Lumière, et qu'infini dans une langue peut se traduire en éternel dans une autre !
Cf la citation concernant Le Saint de Pureté ci dessus pour le Soutra du Lotus
« par sa Lumière majestueuse et divine, le Bouddha de la Vie infinie est le premier des Très Honorés. La lumière de tous les Bouddhas ne peut pas l’égaler. » *
A comparer avec : « Je suis venu comme une lumière dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. » Jean 12.46 ou bien «Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. » Jean 8.12 «
"afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle." Jean 3.15

Nous comprenons ici que le Christ fait référence au Soutra du Lotus (et autres Soutras allant dans le même sens) et rend hommage au Bouddha qui fut l'un de ses Guides Spirituels, tout comme les Prophètes juifs le furent, mais l'évocation est subtile, de sorte que ceux qui sont en Unité de Pensée avec les Bouddhas dans la Foi Vraie, peuvent accepter en leur Coeur cette Évidence !

Rappel : " Et Lumière-Infinie, le Guide des hommes,
assis sur un trône formé du centre
d'un pur et gracieux lotus, resplendit
semblable au roi des Çâlas.

Ce Guide du monde dont je viens de célébrer les vertus
accumulées, n'a pas son semblable dans les trois régions
de l'existence; et nous aussi, ô le meilleur de tous
les hommes, puissions-nous bientôt devenir tels que tu es !
" Soutra du Lotus

Réfléchissez-y sereinement, avant de ré-enfourcher vos chevaux ...

Fraternellement

Voir le profil de l'utilisateur

Arké 


Habitué
Habitué
 " Et il me dit: C'est fait! Je suis l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif je donnerai de la source de l'eau de la vie, gratuitement."Apocalypse 21.6


Au commencement était la parole, et la parole était avec Dieu, et la parole était Dieu.
Donc l'Alpha c'est le Dieu du commencement.
Donc l'Oméga c'est le Dieu de la fin.


Mais comme il n'y a qu'un Dieu, cela signifie que seul son nom a changé.


On ne connait que deux noms différents pour Dieu selon les époques :


L'Eternel en français, Yhwh en hébreux puis le dernier nom  révélé : Allah.


La logique voudrait que, suite à un événement particulier, Dieu dans son état Alpha dut laisser place à Dieu dans son état Oméga.


Ce que Dieu confirme en disant :



Apoc




1:18 Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J'étais mort; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts.





Donc si notre Dieu s'appelle dorénavant Allah, ne faut-il pas suivre l'enseignement d'Allah ?

Voir le profil de l'utilisateur

menahem 


Inscrit
Inscrit
La naissance d’Avalokitésvara est une légende, différentes en Inde, en Chine et au Tibet,

Et différentes selon la religion concernées.

Si vous pensez, qu’il s’agit de Jésus Christ, je vous invite à venir en Inde visiter les temples, Hindouiste comme Bouddhiste, et vous verrez dans tous les temples, des représentations de ces divinités accouplées à différentes divinités féminines, et  ils se sont accouplés à toutes le divinités féminines, voire parfois deux en même temps, et tout le kama sutra y passe.

Certains rituels qui impliquent ces divinités sont peu compatibles avec la chasteté et la fidélité….

Selon votre point de vue, Jésus Christ s’est bien amusé en s’envoyant toute les divinités féminines dans toutes les positions avant de prôner la chasteté et la fidélité conjugale.

Remarquez que si on remplace dans les Eglises les images du christ sur la Croix par les images d’Amitabha en pleine copulation avec Tara (souvent il est représenté comme cela), ça va changer l’ambiance. Et il faudra expliquer au Pape qu’Amitabha n’est pas marié avec Tara et que Tara s’envoie aussi  toute les divinités masculine et dans toute les positions possibles et imaginable.

Sérieux vous avez déjà visité l’Inde ?

Kali pour vous elle représente qui dans le christianisme ?

Honnêtement, quand on connait la vie de ces divinités, je comprends que la comparaison ne plaise pas beaucoup aux catholiques et aux musulmans.

Je pense qu’ils font à peu près tous ce que ces religions considèrent comme pêchés…

Voir le profil de l'utilisateur

Arthur 60 


Inscrit
Inscrit
le Coran contient tout ce dont a besoin un croyant sincère, pour les raisons suivantes :

- Le Coran est complet et explique toute la religion :

Un jour, Nous susciterons dans chaque communauté un témoin contre eux, choisi parmi eux. Nous t'avons amené comme témoin contre ceux-ci, et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, et comme guidance, miséricorde et bonne nouvelle pour les soumis.
Coran, 16:89

- Le Coran n'a pas besoin de suppléments l'expliquant, car il est clair et sans ambiguïtés :

Alif, Lâm, Râ. Voici les signes du Livre explicite.
Coran, 12:1

Nous ne l'avons facilité dans ta langue qu'afin qu'ils se rappellent.
Coran, 44:58

- Le Coran n'a pas besoin d'un manuel de rectifications car il est parfait et ne recèle aucune contradiction :

Alif, Lâm, Ra. Un Livre dont les signes ont été consolidés, puis qui ont été détaillés, de la part d'un Sage bien informé.
Coran, 11:1

- Le Coran n'a pas besoin d'un supplément le "détaillant" car il est pleinement détaillé :

Chercherai-je un autre juge que Dieu, alors que c'est Lui qui a fait descendre vers vous ce Livre détaillé ? Ceux auxquels Nous avons donné le Livre savent qu'il est descendu de ton Seigneur avec la vérité. Ne sois donc pas parmi les sceptiques.
Coran, 6:114

Pour toutes ces raisons, tous les Musulmans devraient suivre le Coran, et rien d'autre que le Coran.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Comment ça se fait que tu as deux comptes monsieur Menahem/Arthur ? un hindou et l'autre musulman ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Arké 


Habitué
Habitué
Un Hindoulman ?
Avec un Christulman, ça commence à se diversifier ici  laugh laugh laugh laugh laugh

Voir le profil de l'utilisateur

Abdelamour 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Arthur 60 a écrit:le Coran contient tout ce dont a besoin un croyant sincère, pour les raisons suivantes :

- Le Coran est complet et explique toute la religion :

Pour toutes ces raisons, tous les Musulmans devraient suivre le Coran, et rien d'autre que le Coran.

Paix,


Ce que vous dites contient des vérités partielles, mais le manque d’Entendement ne vous permet pas de saisir le Sens du Plan dans  Sa Complétude ! Le Coran est complet en ce sens qu’Il expose la Religion du Rassemblement !



Le Coran est complet en ce sens qu’il ouvre aussi des Fenêtres sur d’autres Facettes de la Connaissance puisqu’Il confirme, par exemple, les Saintes Ecritures passées, ainsi que la Lumière livrée aux autres « Messagers », y compris  Ceux dont Notre Père n’a pas parlé dans le Coran  (comme le Bouddha Historique) mais que le Tout Puissant évoque succinctement (cf Coran 40.78) mais suffisamment pour que Je puisse vous expliciter correctement Sa Volonté, à Laquelle vous vous opposez par Ignorance Métaphysique, à moins que ce ne soit par complot avec votre acolyte Menahem ! ?
Les Témoins suscités par Dieu dans chaque Communauté  ne sont autres que Les Divins Messagers, comme expliqué dans l'une des citations que vous avez faites et que Approfondis !


Ainsi, dans le cadre du Mohamadisme, c’est bien par les Paroles de Mohamad (psl)  que les mohamadiens serons jugés, vis-à-vis de leur conformité dans le Foi à ce qui est descendu ! Dans le christianisme, c’est vis-à-vis des Paroles du Christ ! Dans le bouddhisme, c’est vis-à-vis des des Paroles du Bouddha !


Au cas où vous n’auriez pas encore compris, vous pouvez constater que les Livres sont Ouverts dans le Cadre de l’Accomplissement des Prophéties que vous négligez (par mécréance ? : cf Daniel 7.9-10 ; Isaïe 66.18-19 ; Coran 39.69 ; Apo 20.12 …) et dont la Juste Interprétation m’est Confiée sur la base d’un Don reçu et exploité en Conformité avec la Volonté Divine ainsi Explicitée.
Reprise : «  88. Ceux qui ne croyaient pas et obstruaient le sentier de Dieu, Nous leur ajouterons châtiment sur châtiment, pour la corruption qu'ils semaient (sur terre). 89. Et le jour où dans chaque communauté, Nous susciterons parmi eux-mêmes un témoin contre eux, Et Nous t'emmènerons [Muhammad] comme témoin contre ceux-ci . Et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu'un guide, une grâce et une bonne annonce aux Croyants (Accomplissement de la Bonne Nouvelle). 90. Certes, Dieu commande l'équité, la bienfaisance et l'assistance aux proches. Et Il interdit la turpitude, l'acte répréhensible et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez. 91. Soyez fidèles au pacte de Dieu après l'avoir contracté et ne violez pas vos serments après les avoir solennellement prêtés et avoir pris Dieu comme garant [de votre bonne foi]. Vraiment Dieu sait ce que vous faites! 92. Et ne faites pas comme celle qui défaisait brin par brin sa quenouille après l'avoir solidement filée, en prenant vos serments comme un moyen pour vous tromper les uns les autres, du fait que (vous avez trouvé) une communauté plus forte et plus nombreuse que l'autre . Dieu ne fait, par là, que vous éprouver. Et, certes, Il vous montrera clairement, au Jour de la Résurrection ce sur quoi vous vous opposiez. 93. Si Dieu avait voulu, Il aurait certes fait de vous une seule communauté. Mais Il laisse s'égarer qui Il veut et guide qui Il veut. Et vous serez certes, interrogés sur ce que vous faisiez. 94. Et ne prenez pas vos serments comme un moyen pour vous tromper les uns les autres, sinon [vos] pas glisseront après avoir été fermes, et vous goûterez le malheur pour avoir barré le sentier de Dieu. Et vous subirez un châtiment terrible. 95. Et ne vendez pas à vil prix le pacte de Dieu. Ce qui se trouve auprès de Dieu est meilleur pour vous, si vous saviez! 96. Tout ce que vous possédez s'épuisera, tandis que ce qui est auprès de Dieu durera. Et Nous récompenserons ceux qui ont été constants en fonction du meilleur de ce qu'ils faisaient. 97. Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne oeuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions. » Coran 16

Voir le profil de l'utilisateur

Abdelamour 


Enthousiaste
Enthousiaste
@rayessafa a écrit:
@Abdelamour a écrit:Lumière des religions :  En fait, le Bouddha Amida, c’est Jésus Christ ! Affirmation effectuée  suite à l’étude des textes sacrés, démontrant, sur la base d’extraits de soutras ou du traité de la terre pure mis en relation avec l’exégèse eschatologique de l’Evangile.
Ref / soutras « Trois Soutras et un Traité de la Terre Pure » de Jean Eracle édition Points-Sagesse   ....

Jésus est une parole dans les cieux , il est Dieu avec Dieu , c'est fait chair en homme sur terre , c'est Emmanuel un temps , c'est Melkisédek un 2ème temps , il est fils de Dieu pendant 33 ans , ensuite c'est l'agneau aux cieux , c'est Michel au retour , et maintenant c'est ...... Bouddha !!!



Paix,


Bouddha signifie « Être Eveillé » ! Ce n’est donc pas de maintenant que le Christ est un Bouddha, a acquis l’Eveil et le Salut, c’est depuis le Commencement …


Prétendriez-vous, à la lecture de ces Explications, que le Christ n’a pas atteint l’Éveil Suprême ?

Pourquoi raillez-vous la Connaissance qui Nous fait comprendre que selon les Nations, Dieu adresse à Ses Messagers des Enseignements en vue de la Maïeutique pour leurs Disciples ?

Et vous, comment auriez-vous accueilli l’Emmanuel à l’Époque ? Auriez-vous dit que son Enseignement était du pipeau ?


Auriez-vous été Injuste face à un Homme Pieux et Instruit à la Source ?

Observez-vous ! Comment accueillez-vous « Michel » ou « Malkisédek » aujourd’hui ?

Prétendriez-vous comme d’autres que Dieu n’a pas expliqué que ce qui est Commun aux différents Messagers (agréés par des Signes Divins) est à Intégrer avec Foi   ?
 
Rappels : « Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: "Adorez Dieu  et écartez-vous de la transgression" . Alors Dieu en guida certains, mais il y en eut qui ont été destinés à l'égarement. Parcourez donc la terre, et regardez quelle fut la fin de ceux qui traitaient [Nos messagers] de menteurs. » Coran 16.36 
 
Rq : A noter que le Bouddha se revendique comme Messager du « Guide du Monde », donc de Dieu, pour qui sait Interpréter les Écritures correctement au-delà des dogmes que des hommes en ont tirés !
«  Il a été envoyé par le Guide du monde dans le but de convertir les êtres,

celui qui, par compassion pour les créatures, expose ce soutra » Soutra du Lotus

Voir le profil de l'utilisateur

Abdelamour 


Enthousiaste
Enthousiaste
Je tiens à remémorer aux Croyants quelques Enseignements que certains semblent ignorer ou ne pas Accepter en leur For Intérieur face à l’Exposé de la Vérité Révélée. 


" Ceux qui ne croient pas en Dieu et en Ses messagers, et qui veulent faire distinction entre Dieu et Ses messagers et qui disent : " Nous croyons en certains d'entre eux mais ne croyons pas en d'autres", et qui veulent prendre un chemin intermédiaire (entre la foi et la mécréance), les voilà les vrais mécréants! Et Nous avons préparé pour les mécréants un châtiment avilissant. Et ceux qui croient en Dieu et en Ses messagers et qui ne font de différence entre ces derniers, voilà ceux à qui Il donnera leurs récompenses. Et Dieu est Pardonneur et Miséricordieux" Coran 4.150-152


" Certes, Nous avons envoyé avant toi des Messagers. Il en est dont Nous t'avons raconté l'histoire; et il en est dont Nous ne t'avons pas raconté l'histoire. Et il n'appartient pas à un Messager d'apporter un signe si ce n'est avec la permission de Dieu. Lorsque le commandement de Dieu viendra, tout sera décidé en toute justice; et ceux qui profèrent des mensonges sont alors les perdants." Coran 40.78


« 7. Et c'est ainsi que Nous t'avons révélé un Coran arabe, afin tu avertisses la Mère des cités (la Mecque) et ses alentours et que tu avertisses du jour du rassemblement, - sur lequel il n'y a pas de doute - Un groupe au Paradis et un groupe dans la fournaise ardente.8. Et si Dieu avait voulu, Il en aurait fait une seule communauté. Mais il fait entrer qui Il veut dans Sa miséricorde. Et les injustes n'auront ni maître, ni secoureur. » Coran 42.7


 Lesquels d’entre vous prétendent encore que  Mohamad (psl) n’a pas suggérer de Rechercher la Sagesse ? Rappel : « Recherchez la science, serait-ce en Chine, car la recherche de la Science est une obligation assignée à tout Croyant. » Mohamad (psl)    Certains me reprochent-ils implicitement implicitement d’avoir recherché et d’avoir trouvé la Connaissance dans les différentes Sagesses Théosophiques, alors que la Sagesse Nous invite précisément à le faire ?

N’est-ce pas plutôt que ceux-ci n’ont pas « Intégré en leur  fort intérieur » que Bouddha a été un Messager particulier de Dieu qui a aussi Œuvré pour le Salut de Tous par Compassion envers les Êtres et par Soumission à Dieu ? Bouddha est un Messager Divin qui a fait sa part, et n'en déplaise à certains, Je le porte dans mon Cœur autant que Mohamad (psl) !


Se poser les bonnes questions aide  à Progresser sur la Voie !
Rappel : «  Le Savoir consiste en des coffres dont les clés sont la question. Posez donc des questions, que Dieu vous entoure de Sa Miséricorde, car IL récompensera quatre catégories de personnes: le questionneur, le locuteur, l'auditeur et celui qui les aime (les trois catégories). » Mohamad (psl)   
Si vous êtes Pieux, vos progresserez rapidement vers la Reconnaissance !  Mohamad (psl)  l’a expliqué pour ceux qui ne sont pas Rebelles :   «  La piété (taqwâ) complète consiste à apprendre ce que tu ignores et à appliquer ce que tu as appris. »


A ceux-là, Je Rappelle le Principal Message de la Bonne Nouvelle qui s’Accomplit : Réjouissez-vous !

L'Heure du Salut Approche !  Exaltez le Seigneur ! !



L’Imam Naturel du Rassemblement !


Fraternellement

Voir le profil de l'utilisateur

Arké 


Habitué
Habitué
Abdelamour, je comprends bien que toutes les religions que tu cites, viennent de Dieu.

Mais tu les appelles à se rassembler autour de quoi ?

De Dieu
De Jésus
De Bouddah
D'Allah ?

Ou bien serait-ce autour d'un nouveau culte ?

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum