Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]



Attention, frère Rayessafa, le vrai Matthieu était un apôtre de Jésus (psl). Ce n'est pas lui qu'il faut accuser quant aux erreurs qu'il y a dans l’Évangile actuel.

Ce sont des hommes qui sont passé après lui et qui ont modifié ses écrits et y ont introduit des erreurs. A la lumière du Coran, nous pouvons détecter ces fautes.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
Azzedine et Reyessafa,

Quel âge avez-vous?

A vous lire , j'ai l'impression d'avoir à faire à des minots! (des enfants, comme on dit en Provence)

Arrêtez de blasphémer!  Vous ne dorez pas votre blason ni l'islam!

REPRENEZ-VOUS,  Allah vous voit, et je ne crois pas qu'il approuve votre conduite délirante et incorrecte envers ses prophètes d'autrefois.
C'est Moïse qui a écrit la Genèse et le récit de Juda.

Les pages de la Bible font les récits Reels et véridiques de la vie d'Adam jusqu'à Jésus et ses disciples,  en passant par tous les prophètes , les rois, les prêtes , hommes et femmes qui ont eu des hauts et des bas tout comme nous aujourd'hui.
Ce qui prouve que la Bible dit vrai, c'est qu'elle ne protège pas la réputation des siens pour en faire une race supérieure du reste de l'humanité.
La Bible est franche au point de vous choquer, certes, mais elle a l'Empreinte ou la Signature du Vrai Dieu de Vérité.

La Bible est le livre de l'humanité après le péché d'Adam et de toutes les conséquences que le péché a engendré sur chaque humain Y COMPRIS SES SERVITEURS.
La vie de tous ces humains n'était pas un long fleuve tranquille, tout comme aujourd'hui la vie est loin d'être un long fleuve tranquille, n'est-ce pas?   Rien n'est parfait aujourd'hui tout comme cela était au début de l'humnité.

LA BIBLE EST LE TEMOIGNAGE DE DIEU POUR TOUS LES HUMAINS IMPARFAITS ET PECHEURS, QUI MONTRE QU'ILS ONT TOUS BESOIN DE LA MISERICORDE DE DIEU (tout comme vous)  S'ILS VEULENT SURVIVRE A LA DESTRUCTION DE LA TERRE

DONC, un peu de sagesse, un peu d'humilité, et un peu moin de hargne dans vos propos en imitant Allah le Miséricordieux!

JL

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
Je vais vous parler de ces 4 femmes dans la généalogie de Jésus:

TAMAR:
Etait la Belle-fille de Juda, fils de Jacob.  Tamar se maria avec ER, le premier fils de Juda; cependant, Jéhovah le fit mourir pour sa grande méchanceté et Tamar devint veuve.
Elle fut alors donnée à Onan, mais Jéhovah le fit mourir aussi par qu'il n'observa pas la loi du lévirat en faveur de Tamar qu'il avait épousée.  Elle resta donc veuve et sans enfant.
Comme Juda tardait à lui donner son troisième fils comme mari, elle dissimula son identité en se déguisant en prostituée afin d'amener Juda à avoir des relations avec elle.  Puis elle obtint habilement l'anneau à cachet, le cordon et la baguette de Juda comme gage.
Quand on informa Juda que Tamar était enceinte, il ordonna (d'abord lapidée puis) brûlée (voir Josué 7: 15, 25) Mais en apprenant comment elle avait agi adroitement pour avoir un héritier dont il allait être père, Juda s'exclama : "Elle est plus juste que moi".  Tamar eut un accouchement difficile et mit au monde des jumeaux : Pérès et Zérah  (Genèse 38: 6 à 30)pérès devint un maillon de la lignée menant au Messie.

Pourquoi Tamar est devenu une ancêtre du Messie?
Juda avait 3 fils dont 2 sont morts. En ce qui concerne le troisième fils, la Bible n'en fait plus mention.  On peut supposer que, par le fait que  Juda n'avait pas fait le nécessaire pour le marier à Tamar en temps voulu ;  qu'il n'était plus sous le toit paternel ou encore que lui aussi était mort. 
Le seul moyen pour que la lignée de Juda ne s'éteigne pas était Juda lui-même.  En agissant habilement , Tamar a pu lui donner un héritier afin que s'accomplisse la prophétie sur Juda par Jacob son père au moment de sa mort (Genèse 49: 8 à 10)
Si Dieu n'a pas condamné Tamar pour son action, c'est qu'elle était en droit de faire appliquer la loi sur le mariage Léviratique.

POINT FINAL . Telle était la LOI de Dieu à cette époque.  Nous n'allons pas contester les actions Dieu?

RAHAB :
Elle était une prostituée païenne de Jéricho qui devint adoratrice de Jéhovah. 
Chez les Cananéens la prostitution n'était pas un commerce mal vu.
 Au printemps de l'an 1473 avant notre ère, deux espions israélites se sont rendus à Jéricho et ont logé dans sa maison (Josué 2:1). 
La Bible ne parle pas de la durée de leur séjour dans la ville pour l'explorer, mais celle-ci n'étant pas tellement grande, il n'a pas fallu bien longtemps.
D'autres habitants de la ville identifièrent les deux israélites et allèrent avertir le roi.
Cependant, Rahab cacha rapidement les Israélites sous les tiges de lin qui séchaient sur le toit, de sorte que lorsque des hommes vinrent pour s'emparer d'eux, elle put les envoyer ailleurs sans éveiller les soupçons.  En agissant ainsi, Rahab a montré qu'elle était plus attachée au Dieu d'Israël qu'à son propre pays condamné.  (Josué 2: 2 à 7)

On ne peut dire avec certitude à quel moment Rahab avait compris quels étaient le but des espions et les intentions d'Israël concernant Jéricho.  Mais reconnut que les habitants du pays étaient très effrayés parce qu'ils avaient appris comment Jéhovah avait sauvé Israël au cours des 40 années passées.  
Elle demanda aux espions de lui jurer qu'elle-même et toute sa famille, à savoir son père , sa mère et les autres membres de celle-ci, seraient gardées en vie.
Les espions acceptèrent, mais à condition qu'elle suspende un cordon écarlate à sa fenêtre et qu'elle ne parle pas de leur visite. Elle le leur promit.   Elle a encore protégé les espions en les faisant descendre par la fenêtre (la maison se trouvant sur la muraille de la ville) en leur expliquant comment éviter leurs poursuivants qui s'étaient dirigés ves les gués du Jourdain.  (Josué 2: 8 à 22)

Les esprions racontèrent à Josué tout ce qui s'était passé (Josué 2: 23, 24).
Par la suite, quand les muraille de Jéricho s'écroulèrent , la maison de Rahab qui "se trouvait sur un côté de la muraille" ne fut pas détruite (Josué 6: 22).  Sur l'ordre de Josué, Rahab et sa famille furent épargnées et les deux espions les emmenèrent en lieu sûr.
Après s'être tenu en dehors du camps d'Israël pendant un certain temps, Rahab et les membres de sa famille furent autorisés  à demeurer parmi les Israélites (Josué 6: 17, 23, 25)
Cette ancienne prostituée devint ensuite la femme de Salmon et la mère de Boaz, dans la lignée royale de rois davidiques ;  elle est une des quatre femmes mentionnées par Matthieu dans la généalogie de Jésus (Ruth 4: 20, 22) (Matthieu 1: 5, 6)
Rahab est aussi un EXEMPLE REMARQUABLE: BIEN QUE N'ETANT PAS ISRAELITE, ELLE A PROUVE PAR SES ACTES QU'ELLE AVAIT UNE FOI TOTALE EN JEHOVAH. (et il en a tenu compte, car il est le Dieu de toute la terre)  (Hébreux 11: 30, 31)  (Jacques 2: 25)

(Ce qui prouve que Dieu regarde le coeur des personnes, pas leur religions ; et il ne tient pas compte de leur passé si leur conduite présente est en accord avec ses principes)
 
RUTH
Elle était Moabite.  Elle épousa Mahlon après la mort d'Elimélech, le père de Mahlon .
Mahlon, sa mère Naomi et son frère Kilion vivaient  alors à Moab depuis qu'une famine les avaient poussés à quitter leur ville natale Bethléhem, en Juda.  Kilion le beau-frère de Ruth avait épousé une autre Moabite, Orpah.  Par la suite les deux frères sont morts en laissant deux veuves sans enfants.  Apprenant qu'Israël avait retrouvé la faveur de Jéhovah, Naomi, prit le chemin du retour pour Juda en compagnie de ses belles-filles. (Ruth 1: 1 à 7  et 4: 9, 10)
L'image que donne Ruth est "son amour fidèle"
Tandis qu'Orpah décidait finalement de retourner  vers son peuple comme Naomi le lui recommandait, Ruth s'attachait à sa belle-mère.  Son profond amour pour Naomi et son désir sincère de servir Jéhovah en union avec son peuple lui permirent de quitter sa parenté et son pays natal, alors qu'elle avait peu de chance de trouver la sécurité qu'un mariage aurait pu lui apporter (Ruth 1: 8 à 17 et  2: 11)
Son amour pour sa belle-mère était tel, que plus tard, d'autres femmes dirent qu'elle était meilleure pour Nahomi que l'auraient été 7 fils. (Ruth 4: 15)

Comme elles arrivaient à Bethléhem au commencement de la moisson des orges, Ruth partit dans les champs afin d'y trouver de la nourriture pour elle et pour Naomi.  Elle se trouva par hasard dans celui qui appartenait à Boaz, un parent d'Elimélech, et demanda au préposé sur les moissonneurs la permission de glaner.   Son zèle au travail devait être remarquable puisque le contremaître en parla à Boaz.  (Ruth 1: 22 à 2: 7)

Quand Boaz lui témoigna de la bonté, Ruth montra combien elle appréciait son attitude et reconnut humblement qu'elle était inférieure à n'importe laquelle de ses servantes. 
A l'heure du repas, il lui offrit du grain rôti en une telle quantité qu'il lui en resta pour en donner à Naomi (Ruth 2: 8 à 14, 18)
Bien que Boaz se fut arrangé pour lui faciliter la tâche, Ruth ne quitta pas le champ de bonne heure, mais continua à glaner jusqu'au soir, "puis elle battit ce qu'elle avait glané, et il y eut environ 1 épha (22 litres) d'orge".  Comme Boaz lui avait demandé de continuer à glané dans son champ, c'est ce qu'elle fit jusqu'à la fin de la moisson des orges et des blés. -Ruth 2: 15 à 23

Quand Ruth fut de retour, Naomi, ne reconnaissant peut-être pas dans la nuit la femme qui voulait entrer, elle demanda : "Qui es-tu ma fille".   Ou alors, sa question était-elle en rapport avec la nouvelle identité de Ruth en rapport avec son Racheteur. (Ruth 3: 16)

Plus tard, après qu'un parent plus proche eut refusé d'épouser Ruth (dans le cardre du mariage Léviratique) par le droit de rachat, Boaz la prit pour femme sans tarder.  Ruth devint ainsi la mère du fils de Boaz, Obed, et par-là une ancêtre du roi David et de Jésus-Christ. (Ruth 4: 1 à 21;  Matthieu 1: 5 , 16)

Le récit montre comment Ruth devint une ancêtre de David en contractant un mariage par lévirat avec Boaz en faveur de sa belle-mère, Naomi , en lui donnant une descendance.
La gratitude, la fidélité et la confiance en Jéhovah qu'ont manifestées Boaz, Naomi et Ruth imprègnent toute l'histoire  de ces trois serviteurs de Dieu.

(Dieu bénit toujours ses serviteurs fidèles.  Ruth en faisait partie aux yeux de Dieu, malgré ses origines moabites)

BATH-SCHEBA
D'abord femme d'Urie, le Hittite, un des hommes puissants de David, puis marié à David après avoir été mêlée à un des épisodes les plus noirs de la vie de celui-ci. -2Samuel 23: 39

Un jour de printemps, comme le soir tombait, Bath-Schéba était en train de se baigner quand le roi David, son voisin, apperçut du haut de la terrasse de son palais cette jolie femme, "de belle apparence".  Lorsqu'il apprit que le mari de Bath-Schéba était à la guerre, le roi enflammé par la passion, la fit amener dans son palais et coucha avec elle.  "Plus tard, elle retourna à sa maison", mais au bout de quelques semaines , elle informa David qu'elle était enceinte.  David prit alors des mesures pour permettre à Urie de coucher avec sa femme, afin de camoufler l'adultère.  Son projet ayant échoué, le roi s'arrangea pour qu'Urie fût tué au combat.  Son temps de deuil terminé, Bath-Schéba devint la femme de David et donna naissance à l'enfant.  (2Samuel 11: 1 à 27)

"Mais la chose (...) apparut comme mauvaise aux yeux de Jéhovah".  Dieu lui envoya son prophète Nathan qui tança le roi au moyen d'une illustration dans laquelle il représenta Bath-Schéba comme l'unique "agnelle" d'un homme peu fortuné, Urie, qu'un homme riche, David, prit à celui-ci pour faire un festin à un visiteur.  Profondément affligé, David se REPENTIT (Psaume 51) mais comme Dieu l'avait décrété, l'enfant adultérin, qui est  resté anonyme, mourut.  Des années plus tard, David connut d'autres afflictions à cause de son péché quand ses concubines furent souillées par Absalom, son fils.  (2Samuel  11: 27 à 12: 23  et  16: 21, 22)

Bath-Schéba fut consolée par son mari repentant qu'elle appelle à de nombreuses reprises "mon seigneur" comme Sara lorsqu'elle d'adressait à Abraham , son mari (1Rois 1: 15 à 21 ; 1Pierre 3: 6)
Plus tard, elle lui enfanta un fils appelé Salomon, fils que Jéhovah aima et bénit (2Samuel 12: 24, 25)
Elle eut aussi 3 autres fils, Schiméa, Schobab et Nathan, qui fut l'ancêtre de Marie, la mère de Jésus.  Puisque Joseph descendait de Salomon, les parents terrestres de Jésus pouvaient faire remonter leur famille respective à Bath-Schéba aussi bien qu'à David. (1Chroniques 3: 5 ; Matthieu 1: 6, 16 ;  Luc 3: 23, 31)

Bath-Schéba réapparaît dans le récit biblique vers la fin du règne de 40 ans de David.  Ce dernier lui avait juré : "C'est Salomon , ton fils, qui deviendra roi après moi".  Aussi quand Adonijah, demi-frère de Salomon, tenta d'usurper le trône juste avant la mort de David, Bath-Schéba, conseillée par le prophère Nathan, rappela à David son serment.  Le roi plaça aussitôt Salomon sur le trône, et Bat-Schéba devint la reine-mère.  (1Rois 1: 5 à 35)

Après que Salomon eut solidement établi son trône, Bath-Schéba se présenta devant lui pour intercéder en faveur d'Adonijah (demi-frère de Salomon) et présenter une requête de sa part.  Aussitôt , Salomon "se leva à sa rencontre et se prosterna, et il ordonna qu'on plaça un trône pour sa mère, pour qu'elle "s'assit à sa droîte"  (1Rois 2: 13 à 25)

(Bath-Schéba était une bonne femme, en perdant son enfant , elle a payé sa faute. Le plus coupable était David qui n'a pas pu réprimer sa passion dévorante.  Mais quand le prophète est venu le voir pour lui révéler sa faute, il a réagit positivement en se repentant sincèrement , avec larmes . Dieu n'est pas insensible, il pardonne, .... mais il corrige aussi : David en a fait les frais tout le reste de sa vie)

C'est un peu long , mais instructif!

JL

Voir le profil de l'utilisateur

Azzedine 


Chevronné
Chevronné


Alors qui est pharès  cité dans l'évangile de Mattieu ?

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@rayessafa a écrit:
@vulgate a écrit:
@rayessafa a écrit:
@vulgate a écrit:
C'est Rayessafa, qui ne prend du texte que ce qui l'arrange et qui commente à sa façon pour présenter la Bible de façon non objective !
non c'est ton inspiré Matthieu :
1.3
Juda engendra de Thamar Pharès et Zara;...

alors génie de la Bible , dis-nous qui est ce Pharès ????
Et toi, génie de la connerie, dis-nous ce qu'est un inceste !



pour l'inceste de notre " sainte " Bible , t'as qu'à ouvrir un dictionnaire !
Ouais, ben l'inceste ne concerne absolument pas Tamar et Juda. Ils n'étaient pas parents directs et Tamar était veuve. De plus, juda refusa de donner son dernier fils en mariage à Tamar, comme la Loi mosaïque l'y obligeait, c'est pourquoi Tamar usa d'un stratagème pour avoir une progéniture qui descendait de Juda comme elle était en droit de l'attendre. C'est pourquoi Dieu la bénit. Et il ne s'agit aucunement d'inceste !

Voir le profil de l'utilisateur

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
@vulgate

pourquoi la traduction  de perets  dans la genèse différe   dans l'evangile de Mattieu ?

a t'on le droit de traduire les noms propres ?

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Azzedine a écrit:@vulgate

pourquoi la traduction  de perets  dans la genèse différe   dans l'evangile de Mattieu ?
C'est quoi ce chipotage ?

@Azzedine a écrit:a t'on le droit de traduire les noms propres ?
L'important est qu'on sache qui est qui. Concernant les enfants de Tamar il n'y a pas de confusion possible, alors je ne vois pas où tu veux en venir.

Voir le profil de l'utilisateur

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
@vulgate a écrit:
@Azzedine a écrit:@vulgate

pourquoi la traduction  de perets  dans la genèse différe   dans l'evangile de Mattieu ?
C'est quoi ce chipotage ?

@Azzedine a écrit:a t'on le droit de traduire les noms propres ?
L'important est qu'on sache qui est qui. Concernant les enfants de Tamar il n'y a pas de confusion possible, alors je ne vois pas où tu veux en venir.




 la Genèse :
38.27 Quand elle(Tamar) fut au moment d'accoucher, voici, il y avait deux jumeaux dans son ventre.

38.28 Et pendant l'accouchement il y en eut un qui présenta la main; la sage-femme la prit, et y attacha un fil cramoisi, en disant: Celui-ci sort le premier.

38.29 Mais il retira la main, et son frère sortit. Alors la sage-femme dit: Quelle brèche tu as faite! Et elle lui donna le nom de Pérets.

38.30 Ensuite sortit son frère, qui avait à la main le fil cramoisi; et on lui donna le nom de Zérach.


Mattieu:

1.3Juda engendra de Thamar Pharès et Zara; Pharès engendra Esrom; Esrom engendra Aram;


je répète ma question : a t'on le droit  de traduire les nom propres ?

exemple : Noor ,  nom propre : qui veut dire lumiere 

                                inversement

un autre exemple: Rose ,nom propre : qui veut dire : warda


cela crée confusion dans  la sainte bible  , traduite par le meme traducteur, je cite : louis Segond !

Voir le profil de l'utilisateur

rayessafa 


Résident
Résident
@vulgate a écrit:
@rayessafa a écrit:
@vulgate a écrit:
@rayessafa a écrit:
non c'est ton inspiré Matthieu :
1.3
Juda engendra de Thamar Pharès et Zara;...

alors génie de la Bible , dis-nous qui est ce Pharès ????
Et toi, génie de la connerie, dis-nous ce qu'est un inceste !



pour l'inceste de notre " sainte " Bible , t'as qu'à ouvrir un dictionnaire !
Ouais, ben l'inceste ne concerne absolument pas Tamar et Juda. Ils n'étaient pas parents directs et Tamar était veuve. De plus, juda refusa de donner son dernier fils en mariage à Tamar, comme la Loi mosaïque l'y obligeait, c'est pourquoi Tamar usa d'un stratagème pour avoir une progéniture qui descendait de Juda comme elle était en droit de l'attendre. C'est pourquoi Dieu la bénit. Et il ne s'agit aucunement d'inceste !




tournes et tournes en rond .. ça n’empêche que ce bâtard est bien le père de Jésus .




Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
@Azzedine a écrit:
@vulgate a écrit:
@Azzedine a écrit:@vulgate

pourquoi la traduction  de perets  dans la genèse différe   dans l'evangile de Mattieu ?
C'est quoi ce chipotage ?

@Azzedine a écrit:a t'on le droit de traduire les noms propres ?
L'important est qu'on sache qui est qui. Concernant les enfants de Tamar il n'y a pas de confusion possible, alors je ne vois pas où tu veux en venir.




 la Genèse :
38.27 Quand elle(Tamar) fut au moment d'accoucher, voici, il y avait deux jumeaux dans son ventre.

38.28 Et pendant l'accouchement il y en eut un qui présenta la main; la sage-femme la prit, et y attacha un fil cramoisi, en disant: Celui-ci sort le premier.

38.29 Mais il retira la main, et son frère sortit. Alors la sage-femme dit: Quelle brèche tu as faite! Et elle lui donna le nom de Pérets.

38.30 Ensuite sortit son frère, qui avait à la main le fil cramoisi; et on lui donna le nom de Zérach.


Mattieu:

1.3Juda engendra de Thamar Pharès et Zara; Pharès engendra Esrom; Esrom engendra Aram;


je répète ma question : a t'on le droit  de traduire les nom propres ?

exemple : Noor ,  nom propre : qui veut dire lumiere 

                                inversement

un autre exemple: Rose ,nom propre : qui veut dire : warda


cela crée confusion dans  la sainte bible  , traduite par le meme traducteur, je cite : louis Segond !
@Grit a écrit:
 Azzédine,

Remets-toi en mémoire que la Genèse a été écrite en HEBREUX par Moïse et Matthieu a écrit SON TEXTE en GREC.


Donc, logiquement la traduction  peut avoir des variantes. Soit on ne traduit pas dans une autre langue, en gardant l'orthographe en Hébreux ou en Grec, soit on traduit dans sa langue et il y a des variances.

Par exemple  la prononciation et l'orthographe du nom de Jésus :
Au départ, le nom de Jésus, d'après l'hébreu massorétique, fut une transformation du nom Hôshéa en Yehôshoua, nom qui s'abrégea ensuite en Yéshoua. Puis  Yéshoua fut prononcé  Yésou' en araméen, forme qui donna le non Iésous en grec.  (Jésus en français)

Comment prononez-vous le nom de Jésus en Arabe?

JL

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
@Azzedine a écrit:
@vulgate a écrit:
@Azzedine a écrit:@vulgate

pourquoi la traduction  de perets  dans la genèse différe   dans l'evangile de Mattieu ?
C'est quoi ce chipotage ?

@Azzedine a écrit:a t'on le droit de traduire les noms propres ?
L'important est qu'on sache qui est qui. Concernant les enfants de Tamar il n'y a pas de confusion possible, alors je ne vois pas où tu veux en venir.




 la Genèse :
38.27 Quand elle(Tamar) fut au moment d'accoucher, voici, il y avait deux jumeaux dans son ventre.

38.28 Et pendant l'accouchement il y en eut un qui présenta la main; la sage-femme la prit, et y attacha un fil cramoisi, en disant: Celui-ci sort le premier.

38.29 Mais il retira la main, et son frère sortit. Alors la sage-femme dit: Quelle brèche tu as faite! Et elle lui donna le nom de Pérets.

38.30 Ensuite sortit son frère, qui avait à la main le fil cramoisi; et on lui donna le nom de Zérach.


Mattieu:

1.3Juda engendra de Thamar Pharès et Zara; Pharès engendra Esrom; Esrom engendra Aram;


je répète ma question : a t'on le droit  de traduire les nom propres ?

exemple : Noor ,  nom propre : qui veut dire lumiere 

                                inversement

un autre exemple: Rose ,nom propre : qui veut dire : warda


cela crée confusion dans  la sainte bible  , traduite par le meme traducteur, je cite : louis Segond !
@Grit a écrit:
Il n'y a aucune confusion lorsqu'on connait la signification des noms.

Mon nom est Jeannine , d'origine hébraïque, qui signifie "Jéhovah a été miséricordieux" (comme pour Jean)

Il s'écrit de différentes façon:
Juanita en espagnol
Johanna en italien
Joanna ou encore Joana.

Pour les garçon c'est Jean, ou Jan, ou Juanito, ou Yann, ou Yohan

La racine est la même , avec des orthographes différentes.

La Bible n'est pas une carte d'identité, ou le nom inscrit reste ce qu'il est, où qu'on aille dans le monde.

La Bible est un Livre que Dieu à envoyé à L'Humanité, et chaque nation a le DROIT de la traduire dans sa propre langue afin d'être enseigné dans sa langue maternelle, celle qu'on connaît le mieux et qui est la langue du coeur.

Un arabe comprendra mieux la Bible s'il la lit dans sa langue plutôt que dans une langue étrangère qu'il ne maîtrise pas complètement.

Depuis Moïse , les langues ont évoluées et elles évoluent toujours, IL FAUT S'ADAPTER!

JL


Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@rayessafa a écrit:tournes et tournes en rond
Non, c'est toi qui ne cesses de nier les faits !

@rayessafa a écrit:ça n’empêche que ce bâtard est bien le père de Jésus
Tu traites Dieu de bâtard ? Pauvre de toi !

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@Azzedine a écrit:cela crée confusion dans  la sainte bible  , traduite par le meme traducteur, je cite : louis Segond !
Pas du tout, sauf pour certains musulmans qui sont de très mauvaise foi !

Voir le profil de l'utilisateur

rayessafa 


Résident
Résident
@vulgate a écrit:

@rayessafa a écrit:ça n’empêche que ce bâtard est bien le père de Jésus
Tu traites Dieu de bâtard ? Pauvre de toi !


le bâtard c'est pharès ! Dieu Le Très Haut n'a pas de fils .






Voir le profil de l'utilisateur

etuglev 


Novice
Novice
@Azzedine a écrit:@vulgate

pourquoi la traduction  de perets  dans la genèse différe   dans l'evangile de Mattieu ?

a t'on le droit de traduire les noms propres ?
Ce sont deux façons différentes d'écrire un même nom. Tu es vraiment en manque d'argument pour en arriver à des choses aussi insignifiantes.

Mais on va jouer le jeu.

Voici deux versets du Coran :

1 - Sourate 37 les Rangées verset 123 :
وَإِنَّ إِلْيَاسَ لَمِنَ الْمُرْسَلِينَ
Wa inna illias lamîna al mursalîn
Et certainement Élie (ilias en arabe)  était du nombre des Messagers (de Dieu).

2 - Sourate 37 les Rangées verset 130 :
سَلَامٌ عَلَىٰ إِلْ يَاسِينَ
As-Salam 'ala Ilyasîn
Paix sur Élie (cette fois ça devient Ilyasin et non Illias)

Alors ? Pourquoi dans la sourate 37 verset 123 on nomme Elie "ILYAS" alors que dans la sourate 37 verset 130 on le nomme "ILYASIN" (ou YASIN tout court, ça dépend des traductions) ? Pourtant il est bien question du même personnage, dans un même contexte et dans une même sourate.

Alors la prochaine fois, quand tu veux critiquer la Bible, essaye au moins d'utiliser des arguments crédibles, parce que sinon tu risques de te piéger toi-même...

a+

Voir le profil de l'utilisateur

rayessafa 


Résident
Résident
@GRIT a écrit:Je vais vous parler de ces 4 femmes dans la généalogie de Jésus:



on l'a déjà lue cette histoire , pas la peine de gâcher tout ton temps à vouloir trouver un petit espace dans une voie sans issue !!




TAMAR:
Etait la Belle-fille de Juda, fils de Jacob.  Tamar se maria avec ER, le premier fils de Juda; cependant, Jéhovah le fit mourir pour sa grande méchanceté et Tamar devint veuve.
Elle fut alors donnée à Onan, mais Jéhovah le fit mourir aussi par qu'il n'observa pas la loi du lévirat en faveur de Tamar qu'il avait épousée.  Elle resta donc veuve et sans enfant.
Comme Juda tardait à lui donner son troisième fils comme mari, elle dissimula son identité en se déguisant en prostituée afin d'amener Juda à avoir des relations avec elle.  Puis elle obtint habilement l'anneau à cachet, le cordon et la baguette de Juda comme gage.
Quand on informa Juda que Tamar était enceinte, il ordonna (d'abord lapidée puis) brûlée (voir Josué 7: 15, 25) Mais en apprenant comment elle avait agi adroitement pour avoir un héritier dont il allait être père, Juda s'exclama : "Elle est plus juste que moi".  Tamar eut un accouchement difficile et mit au monde des jumeaux : Pérès et Zérah  (Genèse 38: 6 à 30)pérès devint un maillon de la lignée menant au Messie.

Pourquoi Tamar est devenu une ancêtre du Messie?
Juda avait 3 fils dont 2 sont morts. En ce qui concerne le troisième fils, la Bible n'en fait plus mention.  On peut supposer que, par le fait que  Juda n'avait pas fait le nécessaire pour le marier à Tamar en temps voulu ;  qu'il n'était plus sous le toit paternel ou encore que lui aussi était mort. 
Le seul moyen pour que la lignée de Juda ne s'éteigne pas était Juda lui-même.  En agissant habilement , Tamar a pu lui donner un héritier afin que s'accomplisse la prophétie sur Juda par Jacob son père au moment de sa mort (Genèse 49: 8 à 10)
Si Dieu n'a pas condamné Tamar pour son action, c'est qu'elle était en droit de faire appliquer la loi sur le mariage Léviratique.

POINT FINAL . Telle était la LOI de Dieu à cette époque.  Nous n'allons pas contester les actions Dieu?



personne ne veut que tu nous racontes cette histoire une énième fois , on l'a connait , tu veux essayer de dévier vers la loi de Dieu pour esquiver du vrai sujet qui est cet inceste odieux et son fruit qui donna un bâtard et le comble c'est que celui-ci est un père de Jésus et le tout raconté par un disciple :

la loi de Dieu a interdit l'inceste à toute époque et le fils bâtard de cette union sera traité comme le dit le Deutéronome :

23.2
Celui qui est issu d'une union illicite n'entrera point dans l'assemblée de l'Éternel; même sa dixième génération n'entrera point dans l'assemblée de l'Éternel.




RAHAB :
Elle était une prostituée païenne de Jéricho qui devint adoratrice de Jéhovah. 
Chez les Cananéens la prostitution n'était pas un commerce mal vu.
 Au printemps de l'an 1473 avant notre ère, deux espions israélites se sont rendus à Jéricho et ont logé dans sa maison (Josué 2:1). 
La Bible ne parle pas de la durée de leur séjour dans la ville pour l'explorer, mais celle-ci n'étant pas tellement grande, il n'a pas fallu bien longtemps.
D'autres habitants de la ville identifièrent les deux israélites et allèrent avertir le roi.
Cependant, Rahab cacha rapidement les Israélites sous les tiges de lin qui séchaient sur le toit, de sorte que lorsque des hommes vinrent pour s'emparer d'eux, elle put les envoyer ailleurs sans éveiller les soupçons.  En agissant ainsi, Rahab a montré qu'elle était plus attachée au Dieu d'Israël qu'à son propre pays condamné.  (Josué 2: 2 à 7)

On ne peut dire avec certitude à quel moment Rahab avait compris quels étaient le but des espions et les intentions d'Israël concernant Jéricho.  Mais reconnut que les habitants du pays étaient très effrayés parce qu'ils avaient appris comment Jéhovah avait sauvé Israël au cours des 40 années passées.  
Elle demanda aux espions de lui jurer qu'elle-même et toute sa famille, à savoir son père , sa mère et les autres membres de celle-ci, seraient gardées en vie.
Les espions acceptèrent, mais à condition qu'elle suspende un cordon écarlate à sa fenêtre et qu'elle ne parle pas de leur visite. Elle le leur promit.   Elle a encore protégé les espions en les faisant descendre par la fenêtre (la maison se trouvant sur la muraille de la ville) en leur expliquant comment éviter leurs poursuivants qui s'étaient dirigés ves les gués du Jourdain.  (Josué 2: 8 à 22)

Les esprions racontèrent à Josué tout ce qui s'était passé (Josué 2: 23, 24).
Par la suite, quand les muraille de Jéricho s'écroulèrent , la maison de Rahab qui "se trouvait sur un côté de la muraille" ne fut pas détruite (Josué 6: 22).  Sur l'ordre de Josué, Rahab et sa famille furent épargnées et les deux espions les emmenèrent en lieu sûr.
Après s'être tenu en dehors du camps d'Israël pendant un certain temps, Rahab et les membres de sa famille furent autorisés  à demeurer parmi les Israélites (Josué 6: 17, 23, 25)
Cette ancienne prostituée devint ensuite la femme de Salmon et la mère de Boaz, dans la lignée royale de rois davidiques ;  elle est une des quatre femmes mentionnées par Matthieu dans la généalogie de Jésus (Ruth 4: 20, 22) (Matthieu 1: 5, 6)
Rahab est aussi un EXEMPLE REMARQUABLE: BIEN QUE N'ETANT PAS ISRAELITE, ELLE A PROUVE PAR SES ACTES QU'ELLE AVAIT UNE FOI TOTALE EN JEHOVAH. (et il en a tenu compte, car il est le Dieu de toute la terre)  (Hébreux 11: 30, 31)  (Jacques 2: 25)

(Ce qui prouve que Dieu regarde le coeur des personnes, pas leur religions ; et il ne tient pas compte de leur passé si leur conduite présente est en accord avec ses principes)




ce qui m'importe c'est pas ce qu'elle a fait pour les israélites mais ce qu'elle est réellement , et elle se trouve parmi les parents de Jésus qui est soit-disant parfait !!!!



 
RUTH
Elle était Moabite.  Elle épousa Mahlon après la mort d'Elimélech, le père de Mahlon .
Mahlon, sa mère Naomi et son frère Kilion vivaient  alors à Moab depuis qu'une famine les avaient poussés à quitter leur ville natale Bethléhem, en Juda.  Kilion le beau-frère de Ruth avait épousé une autre Moabite, Orpah.  Par la suite les deux frères sont morts en laissant deux veuves sans enfants.  Apprenant qu'Israël avait retrouvé la faveur de Jéhovah, Naomi, prit le chemin du retour pour Juda en compagnie de ses belles-filles. (Ruth 1: 1 à 7  et 4: 9, 10)
L'image que donne Ruth est "son amour fidèle"
Tandis qu'Orpah décidait finalement de retourner  vers son peuple comme Naomi le lui recommandait, Ruth s'attachait à sa belle-mère.  Son profond amour pour Naomi et son désir sincère de servir Jéhovah en union avec son peuple lui permirent de quitter sa parenté et son pays natal, alors qu'elle avait peu de chance de trouver la sécurité qu'un mariage aurait pu lui apporter (Ruth 1: 8 à 17 et  2: 11)
Son amour pour sa belle-mère était tel, que plus tard, d'autres femmes dirent qu'elle était meilleure pour Nahomi que l'auraient été 7 fils. (Ruth 4: 15)

Comme elles arrivaient à Bethléhem au commencement de la moisson des orges, Ruth partit dans les champs afin d'y trouver de la nourriture pour elle et pour Naomi.  Elle se trouva par hasard dans celui qui appartenait à Boaz, un parent d'Elimélech, et demanda au préposé sur les moissonneurs la permission de glaner.   Son zèle au travail devait être remarquable puisque le contremaître en parla à Boaz.  (Ruth 1: 22 à 2: 7)

Quand Boaz lui témoigna de la bonté, Ruth montra combien elle appréciait son attitude et reconnut humblement qu'elle était inférieure à n'importe laquelle de ses servantes. 
A l'heure du repas, il lui offrit du grain rôti en une telle quantité qu'il lui en resta pour en donner à Naomi (Ruth 2: 8 à 14, 18)
Bien que Boaz se fut arrangé pour lui faciliter la tâche, Ruth ne quitta pas le champ de bonne heure, mais continua à glaner jusqu'au soir, "puis elle battit ce qu'elle avait glané, et il y eut environ 1 épha (22 litres) d'orge".  Comme Boaz lui avait demandé de continuer à glané dans son champ, c'est ce qu'elle fit jusqu'à la fin de la moisson des orges et des blés. -Ruth 2: 15 à 23

Quand Ruth fut de retour, Naomi, ne reconnaissant peut-être pas dans la nuit la femme qui voulait entrer, elle demanda : "Qui es-tu ma fille".   Ou alors, sa question était-elle en rapport avec la nouvelle identité de Ruth en rapport avec son Racheteur. (Ruth 3: 16)

Plus tard, après qu'un parent plus proche eut refusé d'épouser Ruth (dans le cardre du mariage Léviratique) par le droit de rachat, Boaz la prit pour femme sans tarder.  Ruth devint ainsi la mère du fils de Boaz, Obed, et par-là une ancêtre du roi David et de Jésus-Christ. (Ruth 4: 1 à 21;  Matthieu 1: 5 , 16)

Le récit montre comment Ruth devint une ancêtre de David en contractant un mariage par lévirat avec Boaz en faveur de sa belle-mère, Naomi , en lui donnant une descendance.
La gratitude, la fidélité et la confiance en Jéhovah qu'ont manifestées Boaz, Naomi et Ruth imprègnent toute l'histoire  de ces trois serviteurs de Dieu.

(Dieu bénit toujours ses serviteurs fidèles.  Ruth en faisait partie aux yeux de Dieu, malgré ses origines moabites)




sans faire trop long , Ruth est une moabite et la loi est catégorique : le moabite n'entrera point dans l'assemblée de l'Éternel, à perpétuité .

alors pourquoi ?

les moabites tout simplement sont les descendants d'un inceste ( Lot et l'une de ses filles ) .

et puis étant déjà mariée , elle va chercher quoi entre les jambes en les écartant en pleine nuit de ce cher fils de Dieu ??

alors comment Jésus est parfait avec dans le sang des gênes d'une moabite adultère ?????




BATH-SCHEBA
D'abord femme d'Urie, le Hittite, un des hommes puissants de David, puis marié à David après avoir été mêlée à un des épisodes les plus noirs de la vie de celui-ci. -2Samuel 23: 39

Un jour de printemps, comme le soir tombait, Bath-Schéba était en train de se baigner quand le roi David, son voisin, apperçut du haut de la terrasse de son palais cette jolie femme, "de belle apparence".  Lorsqu'il apprit que le mari de Bath-Schéba était à la guerre, le roi enflammé par la passion, la fit amener dans son palais et coucha avec elle.  "Plus tard, elle retourna à sa maison", mais au bout de quelques semaines , elle informa David qu'elle était enceinte.  David prit alors des mesures pour permettre à Urie de coucher avec sa femme, afin de camoufler l'adultère.  Son projet ayant échoué, le roi s'arrangea pour qu'Urie fût tué au combat.  Son temps de deuil terminé, Bath-Schéba devint la femme de David et donna naissance à l'enfant.  (2Samuel 11: 1 à 27)

"Mais la chose (...) apparut comme mauvaise aux yeux de Jéhovah".  Dieu lui envoya son prophète Nathan qui tança le roi au moyen d'une illustration dans laquelle il représenta Bath-Schéba comme l'unique "agnelle" d'un homme peu fortuné, Urie, qu'un homme riche, David, prit à celui-ci pour faire un festin à un visiteur.  Profondément affligé, David se REPENTIT (Psaume 51) mais comme Dieu l'avait décrété, l'enfant adultérin, qui est  resté anonyme, mourut.  Des années plus tard, David connut d'autres afflictions à cause de son péché quand ses concubines furent souillées par Absalom, son fils.  (2Samuel  11: 27 à 12: 23  et  16: 21, 22)

Bath-Schéba fut consolée par son mari repentant qu'elle appelle à de nombreuses reprises "mon seigneur" comme Sara lorsqu'elle d'adressait à Abraham , son mari (1Rois 1: 15 à 21 ; 1Pierre 3: 6)
Plus tard, elle lui enfanta un fils appelé Salomon, fils que Jéhovah aima et bénit (2Samuel 12: 24, 25)
Elle eut aussi 3 autres fils, Schiméa, Schobab et Nathan, qui fut l'ancêtre de Marie, la mère de Jésus.  Puisque Joseph descendait de Salomon, les parents terrestres de Jésus pouvaient faire remonter leur famille respective à Bath-Schéba aussi bien qu'à David. (1Chroniques 3: 5 ; Matthieu 1: 6, 16 ;  Luc 3: 23, 31)

Bath-Schéba réapparaît dans le récit biblique vers la fin du règne de 40 ans de David.  Ce dernier lui avait juré : "C'est Salomon , ton fils, qui deviendra roi après moi".  Aussi quand Adonijah, demi-frère de Salomon, tenta d'usurper le trône juste avant la mort de David, Bath-Schéba, conseillée par le prophère Nathan, rappela à David son serment.  Le roi plaça aussitôt Salomon sur le trône, et Bat-Schéba devint la reine-mère.  (1Rois 1: 5 à 35)

Après que Salomon eut solidement établi son trône, Bath-Schéba se présenta devant lui pour intercéder en faveur d'Adonijah (demi-frère de Salomon) et présenter une requête de sa part.  Aussitôt , Salomon "se leva à sa rencontre et se prosterna, et il ordonna qu'on plaça un trône pour sa mère, pour qu'elle "s'assit à sa droîte"  (1Rois 2: 13 à 25)

(Bath-Schéba était une bonne femme, en perdant son enfant , elle a payé sa faute. Le plus coupable était David qui n'a pas pu réprimer sa passion dévorante.  Mais quand le prophète est venu le voir pour lui révéler sa faute, il a réagit positivement en se repentant sincèrement , avec larmes . Dieu n'est pas insensible, il pardonne, .... mais il corrige aussi : David en a fait les frais tout le reste de sa vie)

C'est un peu long , mais instructif!

JL




comme au début et encore trop long pour ne rien dire , on n'a pas besoin que tu nous racontes toute l'histoire , on l'a connait déjà , ça devient lassant de répéter et répéter !! mais quand-même , j'ai des questions :

pourquoi David voulait à tout prix tuer le mari Urie, le Héthien si ce n'était pas une grande trahison suite à son acte grave et odieux envers une femme isolée ? .. en principe c'est un abus de pouvoir , suivi d'un viol , et un enfant innocent illégitime qui risque de n’être jamais admis dans l'assemblée de Dieu !

pourquoi cette enfant qui n'est pas admis dans l'assemblée de Dieu se trouve accepter comme parent du fils du même Dieu ?????

pourquoi cette femme s'est culpabilisée après tant d'année si ce n'est à cause de l'enfant conçu de cette liaison illicite , pourtant elle n'a rien à voir avec cette tragédie ?

pourquoi David , s'agissant de Salomon , parlant à sa femme , il lui dit ton fils et non pas le sien si c'était un fils légitime ??

Salomon , selon la Bible est donc un autre bâtard !

la question la plus importante est :

comment peut-on traiter Jésus de parfait alors que sa généalogie est truffée de prostituées et de bâtards ???




Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@rayessafa a écrit:
@vulgate a écrit:
@rayessafa a écrit:ça n’empêche que ce bâtard est bien le père de Jésus
Tu traites Dieu de bâtard ? Pauvre de toi !
le bâtard c'est pharès ! Dieu Le Très Haut n'a pas de fils .
Sauf que le père de Jésus c'est Dieu !

Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
@rayessafa a écrit:
@vulgate a écrit:

Tu te prends pour qui ? Dans les ancêtres de Jésus il y a une ex-prostituée qui s'était repentie et avait une vie tout ce qu'il y a de plus honnête lorsqu'elle a conçu l'ancêtre de Jésus. Alors au lieu de dire des conneries, regarde dans ta propre généalogie, parce que,contrairement à Jésus, il y a peut-être des bâtards conçus par des prostituées en activité !


C'est toi qui prétends ça, pas Matthieu !




voici ce que dit ta Bible et non Rayessafa , cher génie de la Bible :


1-

Tamar grand-mère de Jésus :

Genèse
38.13
On en informa Tamar, et on lui dit: Voici ton beau-père qui monte à Thimna, pour tondre ses brebis.
38.14
Alors elle ôta ses habits de veuve, ...


c'est un bon signe chez la future grand-mère ... elle a eu déjà une mauvaise intention dés le départ , elle sait que c'est de .. l'inceste mais .. !


38.15
Juda la vit, et la prit pour une prostituée, ...

eh ben lui non plus ... ah , le grand Juda le père des rois fils de Dieu , lui aussi est prêt , il ne peut se retenir .. avec une prostituée , on peut faire ce qu'habituellement on ne fait pas avec sa femme !!

38.16
Il l'aborda sur le chemin, et dit: Laisse-moi aller vers toi. Car il ne connut pas que c'était sa belle-fille. Elle dit: Que me donneras-tu pour venir vers moi?

il va la faire , mais oui .. il va le faire .. avec sa belle-fille ( future grand mère du sauveur ) , là tout de suite , il était très très .. en chaleur .. et si lui il ne l'a pas reconnu  , elle .. elle savait que c'est le grand Juda !!
pourtant dans la plus part des cas on peut reconnaître une personne par sa voix surtout si c'est une proche !
 
 

38.18
.... Puis il alla vers elle; et elle devint enceinte de lui.

elle devient même enceinte de cet inceste , elle a 2 bâtards dans ses entrailles !!!

38.24
Environ trois mois après, on vint dire à Juda: Tamar, ta belle-fille, s'est prostituée, et même la voilà enceinte à la suite de sa prostitution. Et Juda dit: Faites-la sortir, et qu'elle soit brûlée .


ah , saint-Juda .. il peut brûler la femme , lui , il est le grand !!


38.27
Quand elle fut au moment d'accoucher, voici, il y avait deux jumeaux dans son ventre.
38.29
... Pérets.
38.30
... Zérach.

les 2 bâtard s'appellent Zérach et l'autre .. ah l'autre .. c'est Pérets le futur grand-père de Jésus !

Matthieu a dit et non Rayessafa :

1.3
Juda engendra de Thamar Pharès et Zara;...


2-

Bath Schéba, fille d'Éliam, femme d'Urie , grand-mère de Jésus :

2Samuel
11.2
Un soir, David se leva de sa couche; et, comme il se promenait sur le toit de la maison royale, il aperçut de là une femme qui se baignait, et qui était très belle de figure.
11.3
David fit demander qui était cette femme, et on lui dit: N'est-ce pas Bath Schéba, fille d'Éliam, femme d'Urie, le Héthien?
11.4
Et David envoya des gens pour la chercher. Elle vint vers lui, et il coucha avec elle.
Après s'être purifiée de sa souillure, elle retourna dans sa maison.
11.5
Cette femme devint enceinte ...
...
11.26
La femme d'Urie apprit que son mari était mort, et elle pleura son mari.
11.27
Quand le deuil fut passé, David l'envoya chercher et la recueillit dans sa maison. Elle devint sa femme, et lui enfanta un fils. Ce que David avait fait déplut à l'Éternel.

maintenant le grand roi David à son tour , il utilise son pouvoir sur une femme qui ne faisait que se baigner , et il va la faire comme son père Juda , sauf lui , il la fait venir par sa garde , et la viol .. c'est le roi .

cette femme devint enceinte et devint grâce à son enfant bâtard la grand mère de Jésus . l'enfant c'est Salomon le futur grand-père de Jésus !

l'enfant conçue de cette liaison illicite , est-il venu avant ou après que David eu prit Bath Schéba comme femme ?


les chrétiens disent que l'enfant bâtard était mort , et qu'après , David a eu Salomon légitimement ! .. et ben non , l'enfant bâtard c'était bien Salomon !

c'est la Bible qui le dit et non Rayessafa :

1Rois
1.21
Et lorsque le roi mon seigneur sera couché avec ses pères, il arrivera que moi et mon fils Salomon nous serons traités comme des coupables.

le mot hébreu hat·ta·’îm se dit de la même façon en arabe , en français c'est pécheurs .

....
David dit à celle qui est devenu sa femme :
1.30
Ainsi que je te l'ai juré par l'Éternel, le Dieu d'Israël, en disant: Salomon, ton fils, régnera après moi, et il s'assiéra sur mon trône à ma place, -ainsi ferai-je aujourd'hui.


3-

Rahab grand-mère de Jésus :

c'est la Bible qui le dit et non Rayessafa :

Josué  
2.1
Josué, fils de Nun, fit partir secrètement de Sittim deux espions, en leur disant: Allez, examinez le pays, et en particulier Jéricho. Ils partirent, et ils arrivèrent dans la maison d'une prostituée, qui se nommait Rahab, et ils y couchèrent.

Rahab était une prostituée "de profession".

6.17
La ville sera dévouée à l'Éternel par interdit, elle et tout ce qui s'y trouve; mais on laissera la vie à Rahab la prostituée et à tous ceux qui seront avec elle dans la maison,...

voici la grand-mère du sauveur , elle est archi-connue dans la prostitution , on la nomme déjà la prostituée !

6.25
Josué laissa la vie à Rahab la prostituée, à la maison de son père, et à tous ceux qui lui appartenaient; elle a habité au milieu d'Israël jusqu'à ce jour, parce qu'elle avait caché les messagers que Josué avait envoyés pour explorer Jéricho.


4-

Ruth grand-mère de Jésus :

Ruth
1.3
Élimélec, mari de Naomi, mourut, et elle resta avec ses deux fils.
1.4
Ils prirent des femmes Moabites, dont l'une se nommait Orpa, et l'autre Ruth, et ils habitèrent là environ dix ans.

pourtant :

Deutéronome:
23.3
L'Ammonite et le Moabite n'entreront point dans l'assemblée de l'Éternel, même à la dixième génération et à perpétuité,

c'est la Bible qui le dit et non Rayessafa :

Ruth la grand-mère de Jésus est moabite , elle comme tout moabite n'entrera point dans l'assemblée de l’Éternel parce que ces moabites sont le fruit d'une union illicite de Lot avec l'une de ses filles .. un autre inceste quoi ( Genèse 19.30-37 ) !!

mais l'histoire ne s'arrête pas là avec cette future grand-mère de Jésus , elle était déjà marié à l'un des fils de Naomi et regardez ce que lui enseigne cette dernière de faire ! .. et bien sûr Ruth va s'exécuter immédiatement :

et c'est encore la Bible qui le dit et non Rayessafa :

3.3
Lave-toi et oins-toi, puis remets tes habits, et descends à l'aire. Tu ne te feras pas connaître à lui, jusqu'à ce qu'il ait achevé de manger et de boire.
3.4
Et quand il ira se coucher, observe le lieu où il se couche. Ensuite va, découvre ses pieds, et couche-toi. Il te dira lui-même ce que tu as à faire.
3.5
Elle lui répondit: Je ferai tout ce que tu as dit.

je ne vois pas ce que fera une femme mariée chez un homme après lui avoir découvert les pieds et se faire prête pour qu'il lui dise ce qu'elle a à faire !!!

c'est la grand-mère de Jésus la moabite et encore .. la .. hmmmm !!



maintenant , on a 4 femme futures grand-mères de Jésus , et on demande à notre ami vulgate de nous citer qui d'entre elles .. cette ex-prostituée qui s'est repentie ??

lui , il ne dit pas son nom , en fait il ne la connait pas .. sûrement .. maintenant que je les lui ai montré , les 4 , il va choisir une au hasard et la pointée du doigt et faire semblant de la reconnaître !!

mais la question reste toujours posée à notre génie de la Bible :  

qui est cette ex-prostituée et où est sa repentance ??

qui parle de prostituées et bâtards dans la généalogie de son sauveur , Matthieu ou Rayessafa ??

que les lecteurs en jugent !







Ray, il faudrait déterminer d'abord ce qu'est une "souillure". Écoute, quand le Dieu tout-Puissant créa l'homme et la femme, il ne les fit pas souillé. Comment un être humain se souille d'après toi?
Faisons une "mise en situation", tu es célibataire et tu rencontre une femme qui te semble très honnête. Tu discute avec elle, et elle te surprend pas ses connaissances et de son esprit intègre, te voilà sous le charme mon petit Ray, ton coeur bat fort pour cette femme délicieuse à regarder, un vrai bijoux.
Tu l'invites une journée à prendre un breuvage dans un restaurant, puis les jours se succèdes et tu l'invite chez toi pour souper. La soirée se déroule comme tu l'avais prévu, elle a un béguin sur toi, tu fini la soirée et tu l'embrasse sur les lèvres. Tu fais cela pendant des semaines. Mais un beau jour, allant chez elle sans la prévenir, tu la surprend chez elle avec un autre homme à moitié dévêtu.
Plus tard tu te renseigne et on te dit qu'elle se prostitue. Ne le croyant pas tu surveille sa maison, et oui!! c'est une prostituées.
Donc, tu es un homme souillé!!


Starheater 

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum