Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1L'Enfer dans la Bible le Jeu 19 Déc - 14:03

etuglev 


Novice
Novice
Bonjour,

Récemment j'ai écrit un article pour un blog en réponse à certaines personnes qui enseignent que l'âme est anéantie à la mort. Le voici.

La Bible nous parle de la "Géhenne", qui est réservée aux injustes et dans laquelle le "corps" entier sera jeté : Si ton oeil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne. Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi; car il est avantageux pour toi qu'un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n'aille pas dans la géhenne. (Matthieu 5:29-30)

* Le mot "Géhenne" dérive du mot grec "hinnom". Ce mot désigne la vallée de Hinnom, la décharge publique d'Israël au temps de Jésus, dans laquelle on jetait les déchets et les carcasses d'animaux pour les y faire brûler. Mais que voulait dire Jésus en comparant l'Enfer à la Géhenne ? La Bible répond :

Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la; mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que d'avoir les deux mains et d'aller dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint point. Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le; mieux vaut pour toi entrer boiteux dans la vie,  que d'avoir les deux pieds et d'être jeté dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint point. Et si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le; mieux vaut pour toi entrer dans le royaume de Dieu n'ayant qu'un oeil, que d'avoir deux yeux et d'être jeté dans la géhenne, où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point. (Marc 9:43-48)

Dans ces versets, Jésus nous donne deux définitions de la Géhenne : c'est un "feu qui ne s'éteint point" (Jésus répète cette définition deux fois, en insistant), et c'est un lieu "où le ver ne meurt point". Est-il question de la vallée de Hinnom dans ce passage ? Non, car Jésus décrit ce lieu comme un lieu de tourment éternel, comparé à un "feu qui ne s'éteint point". Il donne à ce lieu le nom de Géhenne à titre de comparaison, mais c'est bien de l'Enfer qu'il parle, malheur éternel réservé aux injustes.

Le Fils de l'homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l'iniquité: et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. (Matthieu 13:41-42)

Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d'avec les justes, et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. (Matthieu 13:50)

* Jésus parle d'une fournaise ardente. Encore une fois, il compare l'Enfer à une fournaise, et le tourment qui en résulte à un feu ardent ; ce sont ces mots très forts que le Christ a choisis pour décrire le malheur et le tourment éternels en Enfer. Jésus ajoute qu'en Enfer, dans la fournaise ardente, il y aura des "pleurs et des grincements de dents". Qui sont ceux qui iront en Enfer ? Les scandales, ceux qui commettent l'iniquité (Matthieu 13:42), ainsi que les méchants, les injustes (13:50).

Lorsque Jésus a demandé aux disciples s'ils avaient bien compris que l'Enfer existe VRAIMENT et que c'est un lieu de tourment éternel semblable à une fournaise ardente, ils répondirent : "oui". Preuve biblique : "Et il leur dit: Avez-vous compris toutes ces choses? -Oui, répondirent-ils." (Matthieu 13:51). Même les Juifs admettaient que ces enseignements sur l'Enfer sont une sagesse : "S'étant rendu dans sa patrie, il enseignait dans la synagogue, de sorte que ceux qui l'entendirent étaient étonnés et disaient: D'où lui viennent cette sagesse et ces miracles? N'est-ce pas le fils du charpentier? n'est-ce pas Marie qui est sa mère? Jacques, Joseph, Simon et Jude, ne sont-ils pas ses frères? et ses soeurs ne sont-elles pas toutes parmi nous? D'où lui viennent donc toutes ces choses? (Matthieu 13:54-56).

L'apôtre Pierre écrit de sa plume inspirée : "Car Dieu n'a pas épargné les anges qui ont péché, mais il les a précipités dans les abîmes de ténèbres et les réserve pour le jugement [...]. Le Seigneur sait délivrer de l'épreuve les hommes pieux, et réserver les injustes pour êtres punis au jour du jugement. (2 Pierre 2:4 et 9). Quelle est cette punition dont parle Pierre ? "L'Enfer de feu", répond Jésus (Matthieu 13:43).

En Apocalypse 20:15, l'apôtre Jean prédit que "quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l'étang de feu". Quelques versets plus tard, en Apocalypse 21:8, Jean donne davantage de précisions : "Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort".

Jean décrit aussi en termes terribles la punition de ceux qui ont suivi Satan : "Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d'une voix forte: Si quelqu'un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l'agneau." (Apocalpse 14:9-11) Pour ne laisser aucun doute sur la nature ÉTERNELLE de cette punition, Jean précise que "la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles; et ils n'ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom. (Apocalypse 14:12).

De même, Jésus précise que la punition de l'Enfer (le brasier, la fournaise ardente, le lieu de tourment, la géhenne, le feu éternel, le tourment...) sera ÉTERNELLE :  "Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche: Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. [...] Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle" (Matthieu 25:41 et 46, voir aussi versets 42, 43, 44 et 45). Le prophète Daniel, des centaines d'années auparavant, écrit dans son livre : "Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, et les autres pour l'opprobre, pour la honte éternelle" (Daniel 12:2).

C'est donc avec raison que l'apôtre Paul a dit : "C'est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant." (Hébreux 10:31)

CONCLUSION :

A la lumière de tous ces versets bibliques, nous pouvons affirmer que pour la parole de Dieu, l'Enfer existe ! Et non seulement il existe, mais il est aussi éternel, terrible, puisque Christ le compare aux flammes et au brasier ardent, à la vallée de Hinnom, et l'apôtre Jean le compare à un étang de feu. Tous ces mots terribles pour décrire la souffrance et le tourment éternel que subiront les injustes en Enfer.

Attention : ce n'est pas l’Église catholique ou protestante qui enseigne cela, ce ne sont pas des païens qui enseignent cela. C'est  la Bible, parole de Dieu. Dans cette courte étude, je n'ai cité que la Bible, je l'ai comprise littéralement, comme il se doit ; et l'évidence apparait, ça coule de source : l'Enfer est réel. A la mort, il n'y a pas d'anéantissement,  il y a résurrection puis jugement (Hébreux 9:27). Ceux qui auront cru en Dieu seront grâciés et vivront éternellement au Paradis (voir la merveilleuse description d'Apocalypse 21:4-8 ), ceux qui auront renié Christ et commis l'iniquité seront jetés en Enfer pour un tourment éternel (voir Daniel 12:2).

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum