Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

Salam alaykoum,

Je suis Musulman, vous le savez très bien, donc forcément, énormément compatissant à la douleur de la Palestine et des palestiniens. 

J'estime qu'Israël (le peuple) qui s'est acquis blâme et péchés tout au long de l'histoire de la prophétie n'a pas fait des efforts pour se repentir.

Ainsi, j'opte uniquement pour la Palestine à 100% et loin de cet état criminel qu'est Israël, voyou et génocidaire. Pseudo état d'alliance divine contractée par Moise et les anciens prophètes d'Israël. Etat déchu en 70 de l'ère chrétienne et voulant s'imposer comme tributaire de cet état, cette terre et cette patrie sur une optique religieuse mais en le faisant très mal car oubliant qu'il leur est interdit de retourner là bas.

Cela dit, je respecte les autres (62% des juifs du monde) qui savent que cette terre leur est interdite pour le moment et s'y éloignent vivant une vie d'exil dans l'espoir d'une rédemption.

Mais maintenant, j'aimerais vous poser des questions pour avoir votre avis:

Si, un beau jour, inchaAllah, peut-être je suis naïf, un homme parvient à convertir tous les enfants d'Israël à l'Islam orthodoxe (Coran+sunna), avec un long exposé et des preuves intransigibles donc une certaine science forte et énorme. Je dis cela vu qu'ils sont dans l'attente d'une personne qui les sort du péché et du blâme.

J'aimerais savoir qu'est-ce que cela changera pour eux, selon vous?


Je respecte tous points de vue.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
salam

sourate 35 Fâtir

8. Et quoi! Celui à qui on a enjolivé sa mauvaise action au point qu'il la voit belle...? - Mais Allah égare qui Il veut, et guide qui Il veut - Que ton âme ne se répande donc pas en regrets pour eux : Allah est Parfaitement Savant de ce qu'ils fabriquent.

Voir le profil de l'utilisateur
Salam alaykoum,

Ca ne répond pas trop à ma question.

Je demande qu'est-ce que cela change pour eux d'un point de vue purement coranique?

Personnellement, pour moi ça change énormément de choses au monde entier et surtout au destin d'Israël.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@modeste-humble a écrit:Si, un beau jour, inchaAllah, peut-être je suis naïf, un homme parvient à convertir tous les enfants d'Israël à l'Islam orthodoxe (Coran+sunna), avec un long exposé et des preuves intransigibles donc une certaine science forte et énorme. Je dis cela vu qu'ils sont dans l'attente d'une personne qui les sort du péché et du blâme.

J'aimerais savoir qu'est-ce que cela changera pour eux, selon vous?

Je respecte tous points de vue.
Selon les critères des systèmes laïques nationalistes qui empestent un peu partout dans le monde Arabe, oui ils doivent retourner chez eux malgré leur conversion. Selon les critères de l'Islam, non.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com
@Yassine a écrit:
@modeste-humble a écrit:Si, un beau jour, inchaAllah, peut-être je suis naïf, un homme parvient à convertir tous les enfants d'Israël à l'Islam orthodoxe (Coran+sunna), avec un long exposé et des preuves intransigibles donc une certaine science forte et énorme. Je dis cela vu qu'ils sont dans l'attente d'une personne qui les sort du péché et du blâme.

J'aimerais savoir qu'est-ce que cela changera pour eux, selon vous?

Je respecte tous points de vue.
Selon les critères des systèmes laïques nationalistes qui empestent un peu partout dans le monde Arabe, oui ils doivent retourner chez eux malgré leur conversion. Selon les critères de l'Islam, non.
Preuves coraniques svp. Et ça ne répond pas à ma question, tu l'éludes.

Note: je ne parle pas de laîcité mais d'islamité.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
Mouhammed aaleyhi salat oua salam n'avait pas réussi à vivre en paix avec les juifs de son époque, comment voudrais-tu que les palestiniens d'aujourd'hui aient la paix ?


Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@modeste-humble a écrit:Preuves coraniques svp. Et ça ne répond pas à ma question, tu l'éludes.

Note: je ne parle pas de laîcité mais d'islamité.
Je te connais toi, t'inquiètes pas.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com
Parle de ton chef et non du chef d'un savant.

Je t'ai donné ma conception du texte, donne la tienne, ta propre interprétation et non pas celle que tu tronques en utilisant le chef des autres.

Peut-être et très certainement que si il y avait un homme sincère et droit, juste et correct et non pas un voyou, cette affaire de judéité et de judaïsme aurait été classée et terminée car Juifs auraient déjà été tous convertis à l'Islam.

Et pour info, Ahmed deedat a confirmé qu'Allah qualifie, bien qu'ils ne portent pas foi à Mohamed ﷺ, les juifs de mou'min.

Et puis franchement, à rester derrière ton clavier à hurler malédiction aux juifs et puis à côté pleurer avec larmes de crocodiles pour la palestine à rester sans rien faire, franchement c'est facile.

Je remarque aussi que mes 4 vérités sur vous tous ont été censurés, ben sache que je te connais aussi très bien, monsieur l'hypocrite qui n'est pas capable de réfléchir car attention est interdit de réfléchir quand on lit le Coran à l'image de l'âne qui suit une carotte sans comprendre pourquoi il avance.

signé l'Israélite Musulman; qui sait ce que signifie tant être descendant d'Israël mieux que n'importe quel juif, et sait ce que signifie porter le titre noble de Musulman mieux que n'importe quel musulman sur cette terre.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
@modeste-humble a écrit:
Et pour info, Ahmed deedat a confirmé qu'Allah qualifie, bien qu'ils ne portent pas foi à Mohamed ﷺ, les juifs de mou'min.
والذي نفْسُ محمدٍ بيدِهِ لَا يَسْمَعُ بي أحَدٌ من هذِهِ الأمَّةِ ولَا يَهودِيٌّ ولا نصرانِيٌّ ولم يُؤْمِنْ بالذي أُرْسِلْتُ به إلا كان من أصحابِ النارِ

Voir le profil de l'utilisateur


Amat Allah,


Ne crois pas que je ne passe pas mon temps à hurler sur les Juifs, je leur hurle bien plus pire que ce que je fais à vous. Je leur crache aussi mes 4 vérités encore pire que chez vous à eux dans leurs sites à eux au point qu'ils me bannissent de leurs sites en utilisant leur torah je leur prouve qu'ils sont maudits, alors moi j'essaye de construire au lieu de détruire. Tout simplement. Et ils ne savent pas répondre à ce que je dis.


Et crois-moi sincère.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
et qu'avons-nous fait pour que tu nous agresses ? est-ce parce qu'on ne reconnait pas l'état d'Israël ? comment voudrais-tu que les musulmans reconnaissent un état qui a été construit sur des débris humains palestiniens ?

Voir le profil de l'utilisateur
Je ne vous agresse pas Amat Allah, c'est vous qui m'avez moqué, critiqué, traité de non musulman, de juif, d'apostat.

J'ai dit que l'Etat d'Israël tel que perçu aujourd'hui n'est pas le grand royaume d'Israël soumis à la volonté divine lorsque les rois et prêtres israélites se conformaient à la Torah à l'époque de l'alliance d'Israël avec Allah car le Messie n'est pas encore arrivé.

Je vous donne raison sur un point: Israël ne représente pas le royaume prophétique d'Israël à l'époque des rois soumis à Dieu.

Moi, je vous dis simplement de vous mettre dans le cas de figure si maintenant, le Messie attendu par le haut rabbinicat orthodoxe qui est censé:

"corriger le péché et le blâme de millénaires d'histoire prophétique" 

venait à annoncer qu'il est Musulman.

Je vous fais mettre dans ce cas de figure.

Que changera-t-il pour les Juifs!?

Ca m'a valu 10 années d'études pour répondre à cette question.

Voir le profil de l'utilisateur
Tu n'aimerais pas un monde où les Juifs sont vos frères en religion?

Tu n'aimerais pas un monde où Juifs et Musulmans soient enfin unis par unanimité?

Tu n'aimerais pas un monde où le royaume de David accueille les palestiniens dans leur royaume?

Tu n'aimerais pas un monde où Juifs reviennent en Christ et Mohamed?

C'est tout simplement ce que j'essaye de faire.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
le jour où tu sortiras de ton ethnocentrisme tu verras le monde en couleur..

Voir le profil de l'utilisateur
Quel monde en couleur!?

Qu'il est beau ce monde selon toi!

Je ne suis pas ethnocentrique!

Pourquoi l'être!?

Parce que j'ai un coeur bon qui veut aider tout le monde!?

Peut-être est-ce ça mon défaut!?

Ce n'est pas de l'ethnocentrisme mais de la naïveté maladive, vouloir le bien d'autrui alors que tous me méprisent, se moquent de moi, m'humilient, m’injurient et veulent mon mal.

Quel monde en couleur! Regarde à quoi rime ce monde de merde!

Tu le trouves bien ce monde! Tu trouves qu'il tourne rond? 

Pourquoi personne n'aide les gens, tout le monde pense à son train de vie, à soi, son égoîsme morbide, à quoi vous sert la religion si tous crèvent de faim dans la rue, si tous mendient, si tous en ont marre de la vie et vous passez à côté sans les regarder.

A quoi sert de vouloir imposer la suprématie de sa religion si vous ne l'appliquez même pas!? Si vous ne vous concentrez pas à faire ce qu'il y a dedans.

Voir le profil de l'utilisateur

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
voila maintenant qu'il met une main de fatma dans son profil !

Voir le profil de l'utilisateur
Es-tu parfait!?

Faut arrêter avec ça quand même.

J'écoute un anachid: "besmillah nabdina", et tu entends les trompettes retentir et les flutes.

Donc il commence sa chanson "besmillah nabdina" avec ses flutes tout en oubliant que le prophète Mohamed ﷺ a interdit la flute! smirk 

Pourtant vais-je dire qu'il est hypocrite, non, je ne le juge pas.

C'est la main de Fatima zahra quand elle levait ses mains et les rejoignait pour prier Allah, essaye de rejoindre tes mains vers le ciel et tu verras que ça donne à peu près cela.



Dernière édition par modeste-humble le Ven 22 Nov - 23:57, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
la main de fatma est une bid'aa , de l'associationisme

Voir le profil de l'utilisateur
Je t'ai donné l'explication pour moi plus haut.



Dernière édition par modeste-humble le Sam 23 Nov - 0:03, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
Ca n'a rien à voir avec l'islam !

Voir le profil de l'utilisateur
Peut-être suis-je tout simplement la personne qui empêchera le pire de se produire!?

Une guerre mondiale idéologique et religieuse!?

Voir le profil de l'utilisateur
Ah bon!?

Votre guerre, votre propagande de merde, tous les djihads que vous faites, vos thématiques apocalyptiques! C'est quoi!? Pourtant quand eux parlent de ça, ils ne sont pas "malades".

Merci de mettre ton texte et le supprimer par la suite...

Voir le profil de l'utilisateur

         
          « Il semble que le mot Baphomet soit une déformation du nom de Muḥammad. L’archiviste Régine Pernoud estime, dans Les Templiers, que cette affirmation est attestée par plusieurs textes et, parmi eux, la fameuse supplique ira et dolor, poème en langue d’oc composée par un Templier anonyme après la perte d’Arsouf en 1265, dans laquelle il s’écrie : “Aucun homme s’il croit en Jésus-Christ   Ne demeurera plus, s’il le peut, en ce pays,   Du moûtier de Sainte-Marie   On fera la Bafomerie (Mahomerie). En fait, le Templier déplore qu’après la prise d’Arsouf par les Sarrasins, on transforme l’église dédiée à la vierge en mosquée”. » P. Mauclair.
          On peut supposer que cette propagande infernale avait pour but de diaboliser un de leurs symboles complexe, l’Abrasax (cf. infra) !


Màj 10-7-03 trouvée sur <templiers.net> : « Mais aux Chevaliers accusés, les enquêteurs attribuèrent les aveux qu’ils voulurent. Certes, certains symboles blessaient leur ignorance. Ainsi le fameux Baphomet, l’idole prétendue des Chevaliers, pour l’esprit grossier des inquisiteurs, ne pouvait être que l’image du Diable (voir le note sur le Baphomet de Marion Melville). Or qu’était donc ce mystérieux Baphomet dont les lettres se retrouvent dans la formule qui le désigne : TEMpli Omnium Hominum Pacis ABbas, ce qui doit être lu “cabalistiquement” de droite à gauche : ABPHOTEM –> BAPHOMET ! (cf. § “Kala, dans notre art. Gïoia*, la Joie des Troubadours)n(…)
          « En dressant la liste des cent vingt-sept chefs d'accusation présentée aux Commissaires pontificaux en 1310, Nogaret fit de l'idole le centre d'un véritable culte. "Les templiers en possèdent une dans chaque province, sous la forme d'une tête d'homme, à un ou à trois visages, qu'ils adorent dans leurs chapîtres généraux ; ils croient que cette idole fait croître les richesses, fleurir les arbres, germer les moissons, et rend le bétail fertile". » (cf. § “trinêtre” in art. Déesses Mères*)n



Màj du 2 oct. 03 proposée par < coupigny.rene@wanadoo.fr > :

          « L'interprétation que je développe ci-dessous m'a fait trembler, car elle secoue deux millénaires d'idées reçues et, surtout, quelle hécatombe historique pour constater en définitive un leurre, une vaste fumisterie : un “crime contre l'humanité” car cette religion n'a rien résolu au Proche-Orient (nous en voyons l'apothéose aujourd'hui) ! De plus, elle a détruit l'apport original constitué, pour ce qui nous concerne, par la mythologie nordique4 .
– Les cultures ne doivent pas s'opposer mais se confronter pour s'enrichir mutuellement –
Or, nous voyons aujourd'hui – comme par le passé – le résultat lamentable de la devise “Diviser pour régner” qui convient si bien à certains…
          Mais, venons en à notre Baphomet et à mon interprétation :

          Tout d'abord ,je pense qu'il est nécessaire de rappeler – rapidement et en toile de fond – la Genèse et de revenir au patriarche Abraham : n'oublions pas que le dieu des Chrétiens, des Juifs et des ‘Arabes’ (Musulmans) est le même, seuls divergent les messies, Jésus pour les chrétiens, Muḥammad pour les Musulmans, les Juifs considérant qu'il n'est pas encore arrivé.
          Selon la Genèse, il y a un arbre généalogique commun entre arabes et juifs puisqu'ils descendent du même père Abraham, mais de deux lits différents à travers Isaac et Ismaël. La doctrine du Christianisme qui est née avec J.-C. est donc postérieure aux croyances antérieures des juifs et des arabes…
          Rappelons que le Christ fut baptisé par Jean le Baptiste (était-ce nécessaire pour le fils décrété de Dieu?) Cela affirme en tout cas la prééminence du Baptiste tout au moins à cette période-là ; et que celui-ci fut décapité sur ordre de Hérode Antipas pour avoir dénoncé son mariage avec sa nièce…

          Par ailleurs, l'idole que les Templiers adoraient était une tête coupée5 qui avait plusieurs visages6, première analogie avec le Baptiste, mais plusieurs visages pourquoi ? Tout simplement par ce qu'il rassemblait et unifiait sur un même idéal (la tête) une diversité de croyances, ce qui veut dire en clair que le Baptiste était le prophète qui avait la capacité de réunir juifs et arabes ce que Jésus n'a pas réussi à faire !

          Les Templiers ont certainement découverts sur place des textes “gnostiques” qui nous sont inconnus (ou qu'on a fait disparaître) : le véritable messie pour eux (virtuellement) devait être un compromis entre le Baptiste et Mahomet d'où… le Baphomet ! Ou bien, ont’ ils découvert les véritables circonstances de l'exécution du Baptiste ? Dans ce cas Jésus serait un comploteur qui a cherché à imposer une religion à thème de résurrection inspiré par le mythe* (solaire)n égyptien d'Isis et Osiris ?

          Il est certain que si le Baptiste avait vécu et avait été reconnu comme messie à la place du Christ, le monde serait différent aujourd'hui, les Templiers devaient en être tout à fait conscients. Par un effet inverse, l'Église* sait aussi incidemment que la pierre sur laquelle elle est bâtie n'est qu'une pierre friable et c'est certainement la raison principale pour laquelle nos Templiers finirent au bûcher de l'Inquisition (avec de tels propos… j'aurai été bon, moi aussi, il y a quelques siècles !)

          Tout cela demanderait un développement que certains auteurs commencent à aborder : je viens de lire "La révélation des Templiers" de Lynn Picknett et Clive Prince et, bien sûr, il faut trier comme toujours ! Mais, je souscris à leurs propos lorsqu'ils disent que cette révélation pourrait faire vaciller les fondements même de l'église catholique ! Par contre, leur interprétation du mot Baphomet, par l’utilisation d'un code appelé Atbash, ce qui donnerait… sophia = sagesse7, est à mon avis trop alambiquée. Templiérement et Templeuvement, René. »





vu sur : < templiers.net >
Note sur le Baphomet par Marion Melville
(la vie des templiers. gallimard 1978).

          «« L'explication la plus plausible de "l'idole des templiers" décrite assez souvent sous la forme d'une tête d'homme montée sur quatre pieds, est ce qu'il s'agissait en vérité d'un reliquaire, présenté â la vénération des frères. Mais encore fallait-il prouver l'existence de tels objets. Le reliquaire portable en bronze doré, fait pour conserver les reliques de Saint Jean l'Evangéliste, qui date du milieu du 12ème siècle (reproduit sur la couverture du bulletin) correspond exactement â l'image qu'on pourrait se faire du Baphomet, avec son air hautain, le rictus de sa bouche, ses yeux globuleux aux paupières lourdes, quoique ce soit probablement un portrait de l'empereur Frédéric Barberousse.

          Nous ne prétendons pas que ce reliquaire ait jamais appartenu au Temple, mais nous pensons qu'il peut être pris comme typique d'un certain style, d'une certaine formule artistique, et qu'il ne fût pas le seul de son espèce. Les templiers faisaient preuve d'un goût marqué pour les physionomies humaines dans le décor sculpté de leurs chapelles : les têtes gigantesques d'Athlit, les grotesques du Temple de Londres, les figures d'ange en cul-de-lampe à Coulommiers, les élus et les réprouvés de La Ferté Gaucher, pour ne citer que quelques exemples.

          On peut supposer que ce penchant s'étendait aux objets du culte, ce qui expliquerait l'existence d'un certain nombre de reliquaires en forme de tête, parfois â trois visages : ce serait alors d'un symbole de la Trinité (du Trinêtre!)n, comme il en existe dans les églises orthodoxes.

          Mais pourquoi "Baphomet" ? Ce nom mystérieux, qui a suscité tant de fausses dérivations, n'est autre qu'une déformation du nom du Prophète, soit en provençal, soit en des textes émanant du Royaume Latin ou langue d'oc, langue d'oil et italien se mélangeaient pour former une lingua franca dans laquelle on trouve couramment bafomet et bafomeria pour Muḥammad et mahomerie (mosquée).

          Deux frères-sergents du Temple, interrogés à Carcassonne en novembre 1307 ont parlé "d'une figure baphométique" (autrement dit, une idole mahométane, ce qui est d'ailleurs un non-sens ; l'un d'entre eux ajouta que cette figure avait nom Yalla (Allah).

          Logiquement, le reniement dont on accusait les templiers aurait dû se terminer par une profession de foi islamique "lever le doigt et crier la loi", comme l'insinuait l'empereur Frédéric II, pour se venger de sa déconvenue lorsqu'il essaya de s'emparer de Château Pèlerin par trahison et fut pris à son propre piège. "Les templiers reçoivent les musulmans en amis et-participent à leurs rites, portes closes" écrivit-il aux rois de l'Occident. Mais à l'époque du Procès, le souvenir du siège d'Acre et du sacrifice du Couvent de l'Ordre tout entier était encore trop proche pour que cette imputation fût croyable, même chez le public le plus crédule. Il fallait trouver autre chose...

          "L'idole" apparaît pour la première fois comme une simple figure de rhétorique dans le texte rédigé par Nogaret au nom de Philippe le Bel, pour ordonner et expliquer l'arrestation massive des templiers de France. "Cette engeance immonde a délaissé la source d'eau vive, et remplace sa gloire par le Veau (d'or) et sacrifie aux idoles".

          N'y a-t-il pas ici le souvenir d'une enluminure, "les hypocrites adorant le Veau d'or", première d'une série de peintures faites pour La Somme du Roi, manuscrit calligraphié à Pontoise en 1295, sans doute pour Philippe le Bel qui collectionnait les beaux livres et aimait montrer sa bibliothèque à son entourage. Comme le texte de Nogaret est censé être de la plume du roi, il y avait là une référence flatteuse poux l'érudition de Philippe.          

          Dans les instructions données tant aux inquisiteurs qu'aux gens du roi sur la façon de mener l'enquête, l'idole devient un objet matériel : "les templiers baisent et adorent une idole qui est en forme d'une tête d'homme avec une grosse barbe". Mais il paraît par la suite que les inquisiteurs (sauf dans certaines villes du Midi) n'insistaient guère sur cette idolâtrie, même quand Hugues de Pairaud affirma "qu'il avait tenu cet objet entre ses mains dans un chapitre général à Montpellier, et que c'était une tête d'homme montée sur quatre pieds, deux du côté de la face et deux derrière." (Comme le reliquaire-portrait de Barberousse.)
          En dressant la liste des cent vingt-sept chefs d'accusation présentée aux Commissaires pontificaux en 1310, Nogaret fit de l'idole le centre d'un véritable culte. "Les templiers en possèdent une dans chaque province, sous la forme d'une tête d'homme, à un ou à trois visages, qu'ils adorent dans leurs chapitres généraux ; ils croient que cette idole fait croître les richesses, fleurir les arbres, germer les moissons, et rend le bétail fertile". •
• N : Jusqu'à quel point Nogaret se moquait-il de son monde, pape, roi, inquisiteurs et victimes, en lançant le plus vaste et le plus cruel des canulars ?
           Mais ici, les enquêteurs ecclésiastiques ne suivent plus du tout ; il était dangereux de remuer les cendres de certains cultes païens, et ils bornaient leurs questions aux accusations formulées en premier lieu : (le reniement, le crachat, les gestes obscènes, la sodomie, et l'idole dont la nature demeure indéterminée). Pour le reste, les témoins répondent "qu'ils n'en savent rien" et les Commissaires laissent tomber tout ce que Nogaret avait surajouté. Ainsi les gestes sacrilèges dont on accusait les templiers sont toujours vides de sens le reniement demeure un acte purement négatif, et l'idole un simulacre. Et ceci peut sembler d'autant plus remarquable du fait que la Commission pontificale réunissait des témoignages pour ou contre le Temple considéré comme entité corporative, et non contre les templiers individuellement.

       


Màj 12 déc. 03 : « La console à trois têtes qui représente peut-être un mariage (le Chevalier, la Dame et le Moine) n'est pas sans rappeler une clé de voûte du château de Tomar au Portugal où se réfugièrent les derniers Templiers. Cette curieuse figure serait la représentation du Baphomet, l'idôle secrète que les Templiers auraient adorée et qui servit de chef d'accusation au cours de leur procès. » @?…

          Plusieurs rermarques concernant cette citation dont le nom de l’auteur nous a échappé (qu’il veuille bien nous en excuser) : “trois têtes”, c’est le Trinêtre, mais disant cela on n’a rien dit du tout ! Alors, qu’est le Trinêtre ? Successeur du très ancien (magdalénien) concept féminin calqué sur les trois phases lunaires de la Déesse Mère* – 1er quartier la Vierge, 2ème quartier la Nymphe féconde, 3ème quartier la Vieille, Sage Femme devenue8 la Sorcière* par la grâce de l’Église* – le Trinêtre masculin qui lui a succédé figure les trois fonctions* duméziliennes
          En effet, après le concept maternel de Déesse Mère* qui nourrit le Clan*, un concept paternel de protection, plus politique, survint avec la naissance de la 2ème Fonction dite de potection et de la 1ère Fonction* dumézilienne d’éducation et de direction/ commandement dans la tribu/ theuta/ Cité, non comme opposition, mais comme un lent perfectionnement d’une communauté* vivant un équilibre harmonieux (logique du tiers inclus)…



Enfin la Lumière !

Màj 22 déc. 03 : C’est le Solstice d’Hiver qui a tellement d’importance dans nos tra vaux ! Fêtons donc à notre petite communauté* un bon troisième anniversaire en vous proposant la résolution définitive (?) du mystère du Baphomet que nous venons de trouver sur le site italien <antikitera.net> : C’est simple et ça décoiffe… comme Vent du Nord :

          « On raconte qu'au centre de la cour du pseudo château de Castel del Monte de Frédéric (en Apulie/ Pouilles, I) il y à une grande vasque elle même octogonale où l’on célébrait le rite baptismal si cher au culte mithriaque (!).
          « Son étymologie* serait reprise de l'arabe, par bafè° “immersion”, et metis°° “sagesse”, donc à la lettre “baptême de sagesse”, souvenir du Baphomet templier*, donc pas d'idole barbue mais illustration/ représentation symbolique d'une opération de type mystico-ésotérique apprise (?) par les Chevaliers du Temple en Orient. » Andréa Romanazzi.

          En Orient? Pas si sûr, mais le renseignement nous apporte aussi quelques notes:
Note du traducteur “Slan n'a Gael” : Bafé vient du farsi ou iranien ancien, lequel est curieusement assez proche du vieux saxon ;o) Bafé ~ Bath : dans le Parsi tout n'a pas des racines “arabes”, au contraire ! (N. r.t : L’iranien ancien et, avant lui, le Sumérien, sont des langues “pré-indo-européennes originaires de la Civilisation engloutie de la Mer Noire et donc proches du sanscrit des Aryas, langue du groupe indo…européen* !)n.

          Cet article d’Andrea Romanazzi est nommé La Magia del Ottagono. Et, puisqu'il est suffisamment important – dans notre optique “racines.tarditions” – nous vous conseillons de le lire en entier en cliquant sur :



Dernière édition par modeste-humble le Sam 23 Nov - 0:18, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
tu me donnes mal au cœur ! c'est pour ca  que j'ai supprimé le message

soit en paix.

Voir le profil de l'utilisateur
Ne me prends pas en pitié surtout car je suis loin d'être pitoyable, tout me réussit.

Ce n'est pas de l'arrogance du tout.

Mais c'est moi qui est plutôt trop généreux pour penser aux autres en m'oubliant moi-même.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum