Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Dieu est un 


Récurrent
Récurrent
La perfection des mœurs du prophète, que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui

 

Le messager d’Allah, que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui, représentait un bon modèle et un exemple digne d’être imité en tout, ses mœurs étaient un exemple pour l’individu et le groupe, ainsi qu’une preuve certaine de sa prophétie, que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui. En effet, il a pu construire une nation à partir de rien en se basant sur la méthode divine qui lui a été révélée, en plus, il a établi une civilisation qu’il est impossible de voir  une autre pareille dans le temps, les piliers de cette civilisation ont été bâtis sur les mœurs, c’est pour cela qu’il avait dit – que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui - : «  je n’ai été envoyé que pour compléter les bonnes mœurs ».

Il suffit comme honneur au prophète Mohammad - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – qu’Allah L’Exalté a attesté de la grandeur de ses mœurs, Il avait dit : « Et tu es certes, d'une moralité éminente » (La Plume 4). Cette grande attestation de la part d’Allah Le Tout-Puissant au profit de son prophète - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – est une preuve que les mœurs du prophète - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – étaient toujours magnifiques depuis qu’Allah L’Exalté l’a créé, c’est pour cela qu’il était connu parmi les siens comme étant « le sincère, l’honnête », aucun d’entre eux n’avait osé  l’accuser de mensonge ou de trahison, cependant ils ont inventé d’autres moyens pour repousser les gens de lui comme la folie, la sorcellerie et ainsi de suite…

La description par Allah, exalté soit-il, de son prophète  - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – comme ayant la grandeur des mœurs n’était pas uniquement une description de son attitude - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – mais une allusion de Sa part Le Tout-Puissant que les bonnes mœurs ne peuvent pas coexister avec la folie ou la sorcellerie ou autres choses qu’ils ont inventées contre le prophète - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – et tant que l’homme est caractérisé par les mœurs les plus bonnes, il est loin de la folie.

Beaucoup de gens –ses ennemis avant ses compagnons – ont été impressionnés par les mœurs du prophète - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – elles étaient la cause de l’adoption de l’islam comme religion par certains d’entre eux. Penchons-nous sur le roi d’Oman qui a vécu à l’époque du messager d’Allah - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – c’est Al-Julandi qui a été ébloui par les mœurs du messager - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – alors il avait dit : « je jure par Allah que ce qui m’a guidé vers ce prophète analphabète c’est que quand il ordonne de faire du bien, il est le premier à agir, quand il interdit une chose, il est le premier à l’abandonner, il n’est pas vaniteux lorsqu’il vainc et ne s’énerve pas lorsqu’il est vaincu, il effectue l’engagement et accomplit le promis, j’atteste qu’il est un prophète ».

Ce qui caractérise la grandeur de ses mœurs  - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – c’est qu’elles sont intégrales et équivalentes, de sorte qu’un côté de ses mœurs  - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – ne domine pas l’autre côté, d’où le fait que sa patience était comme son courage, sa loyauté comme sa générosité et sa sincérité comme son indulgence. Ainsi, nous ne trouvons pas une de ses mœurs - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – dans sa position dans la vie qui augmente et qui diminue par rapport à une autre qualité morale dans sa position. Aucune vie réelle d’un homme n’a connue cette équivalence morale à part Mohammad - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui, c’est la raison pour laquelle le poète allemand Goethe avait dit : « j’ai cherché dans l’histoire un modèle suprême pour cet homme,  je l’ai trouvé en la personne du prophète arabe Mohammad - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui.

Le noble Coran était la principale source d’où provenaient ses mœurs - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui, il a rajouté plus de perfection à sa perfection morale et plus de beauté à la beauté de son comportement, en le dirigeant vers tout bien et en le guidant vers toute bienfaisance, au point qu’il est devenu - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – comme un coran qui marche sur la terre dans ses actes et ses paroles, pour cela, Aicha Oum Al-Muminin (la mère des croyants) – qu’Allah soit satisfait d’elle – a dit quand Hicham Ibn Amer – qu’Allah soit satisfait de lui – lui a posé une question à propos des mœurs du messager d’Allah - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui : « Tu ne lis pas le Coran ? j’ai répondu : si. Elle a dit : les mœurs du prophète d’Allah - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – étaient le Coran. Dans un autre récit, Aicha - qu’Allah soit satisfait d’elle – a dit : les mœurs du messager d’Allah - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – étaient le Coran. Ensuite elle a ajouté : tu lis sourate Al-Muminoon (Les croyants), lis { Bienheureux sont certes les croyants}, quand il a atteint le dixième verset, elle a dit : ainsi ont été les mœurs du messager d’Allah - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui ».

Quelle précise description des mœurs du prophète - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – de la part d’Aicha la mère des croyants - qu’Allah soit satisfait d’elle !

De surcroît, la perception du prophète Mohammad - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – de la nature de l’islam était basée sur les bonnes mœurs, c’est ce que les arabes ont compris depuis le début de son appel à l’islam  - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui. Lorsque Mohammad - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – s’est présenté – par exemple – à la délégation des fils de Chayban Ibn Thaalabah qui comprenait Mafrouk Ibn Amr, Almouthanna Ibn Harithah, Hani Ibn Kabisah et  An-Noaman Ibn Charik,  le messager d’Allah - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – leur a récité la parole d’Allah Le Tout-Puissant : « Dis : "Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit : ne Lui associez rien; et soyez bienfaisants envers vos père et mère. Ne tuez pas vos enfants pour cause de pauvreté. Nous vous nourrissons tout comme eux. N'approchez pas des turpitudes ouvertement, ou en cachette. Ne tuez qu'en toute justice la vie qu'Allah a fait sacrée. Voilà ce qu'[Allah] vous a recommandé de faire; peut-être comprendrez-vous » (Les bestiaux 151), alors Mafrouk a dit : ceci n’est pas la parole des gens de la terre et s’il faisait partie de leur parole nous l’aurions connu. Ensuite, le messager d’Allah - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – leur a récité la parole de Lui L’Exalté : « Certes, Allah commande l'équité, la bienfaisance et l'assistance aux proches. Et Il interdit la turpitude, l'acte répréhensible et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez » (Les abeilles 90), à ce moment-là Mafrouk avait dit : O Qureshi (originaire de Quraish), je jure par Allah que tu as appelé aux bonnes mœurs et aux beaux actes. Certes, les gens qui t’ont démenti et ont aidé à ta nuisance ont été détourné de la foi.

Son respect profond des mœurs s’est manifesté dans beaucoup de ses paroles et ses discours, voici ce qu’avait dit le messager d’Allah Mohammad - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – en enseignant ses compagnons : « le croyant qui a la foi la plus complète est celui qui est le meilleur en matière d’éthique et celui qui est le plus doux avec son épouse ».

Ces mœurs n’étaient pas exclusives vis-à-vis des personnes ou un groupe sans les autres, mais elles se sont manifestées clairement et évidemment dans tous ses rapports, il fréquentait beaucoup ses compagnons, il ne s’est jamais éloigné d’eux, on le voyait souvent avec les pauvres, il avait pitié des misérables, il marchait avec la soubrette dans les rues de la Médine où elle voulait, il fréquentait les malades, assistait aux funérailles, rendait visite à ses compagnons chez eux et eux aussi faisait de même, en plus il était toujours souriant, les traits de son visage manifestaient la joie, son visage était radieux, il était pleinement miséricordieux envers sa nation, chaque fois qu’il devait choisir entre deux choses il choisissait la plus facile des deux tant qu’elle n’est pas un péché, il était l’homme le plus éloigné du péché ainsi qu’il pardonnait beaucoup même celui qui a commis une injustice à l’égard de lui, même si c’est une profonde injustice.

De surcroît, les mœurs du prophète - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – étaient aussi magnifiques chez lui, et dans son comportement avec les non-musulmans dans sa société, aussi, son comportement  - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – même avec ses ennemis  et ceux qui le détestaient était caractérisé par la clémence et la patience, effectivement, Abu Sofiane, le chef des polythéistes,  a attesté de ses bonnes mœurs avant son islam, lors de sa conversion en islam il a dit : « je jure par Allah que tu es noble, je t’ai combattu, quel bon combattant tu étais, et lorsque j’étais en paix avec toi, quel bon pacifique tu étais, qu’Allah te récompense de la meilleur façon ».

En résumé, on ne pourra pas se référer à quelques pages pour se renseigner sur les mœurs du messager - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui. En effet, les mœurs du messager d’Allah - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – étaient un sujet d’admiration de la part de beaucoup de musulmans et de non-musulmans. Voici l’orientaliste britannique William Moyer (1819-1905) décrivant sa vie - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – en disant :

« la simplicité était une image de sa vie entière, la courtoisie et la politesse étaient parmi ses qualités les plus apparentes dans son comportement à l’égard de ses adeptes les plus inférieurs. La modestie, la compassion, la patience, l’altruisme et la générosité étaient des attributs inhérents à sa personne et entraînaient l’amour de tous ceux autour de lui, on n’ a jamais souligné qu’il a refusé l’invitation des gens les moins importants ni le moindre cadeau, il ne manifestait pas de la supériorité et du sublime dans son assemblée, personne ne sentait  auprès de lui qu’il ne lui accordait pas d’attention même si elle est ignoble, quand il rencontrait un homme heureux à cause d’un succès qu’il a atteint il tenait sa main et partageait sa joie avec lui, il était un partenaire plein de miséricorde envers les sinistrés et les malheureux, un bon réconfortant, il partageait son repas avec les gens en période de misère ainsi qu’il était tout le temps occupé et réfléchissait sur l’aise et le bonheur de ceux autour de lui ».

C’est notre messager - que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – dont nous sommes fiers, et toute l’humanité est fière avec nous car ses mœurs étaient vraiment le Coran.

                                           Texte original en arabe sur rasoulallah.net

Voir le profil de l'utilisateur

Dieu est un 


Récurrent
Récurrent
A celui qui le cherche le chemin qui mène au vrai bonheur:
http://chemindubonheur.eklablog.com/accueil-c17624079

Voir le profil de l'utilisateur

Dieu est un 


Récurrent
Récurrent

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum