anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

rayessafa 


Résident
Résident

Marc dans son Évangile dit :

16.17
Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues;
16.18
ils saisiront des serpents; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur feront point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris.

vous aimez Jésus , vous lui faites confiance , allez , qui est prenant ??

Jésus dit bien que celui qui aurait cru en lui , peut boire du liquide mortel sans lui faire de mal !! alors prouvez-le ! on verra si Jésus disait vrai ou pas !




Voir le profil de l'utilisateur

myrmex 


Récurrent
Récurrent
c'est pas pour casser ton delire mon frère hein... Boire du venin, quand bien même extrêmement mortel, n'est pas dangereux, il parait même que boire le venin de scorpion est bon pour la santé. Le venin est dangereux quand il est injecté dans le sang, pas quand il est bu. Ça n’empêche pas que la bible soit falsifiée...

Voir le profil de l'utilisateur

rayessafa 


Résident
Résident
@myrmex a écrit:c'est pas pour casser ton delire mon frère hein... Boire du venin, quand bien même extrêmement mortel, n'est pas dangereux, il parait même que boire le venin de scorpion est bon pour la santé. Le venin est dangereux quand il est injecté dans le sang, pas quand il est bu. Ça n’empêche pas que la bible soit falsifiée...

cher frère ;

le verset précise bien de boire une boisson " mortelle " , ce que j'ai précisé en disant du liquide mortel , je ne parle pas du venin ! mais merci comme même de ta remarque !


Voir le profil de l'utilisateur

myrmex 


Récurrent
Récurrent
"ils saisiront des serpents" le seul "breuvage mortel" qu'il contient est son venin, buvable mais pas moins mortel.

Voir le profil de l'utilisateur

rayessafa 


Résident
Résident
@myrmex a écrit:"ils saisiront des serpents" le seul "breuvage mortel" qu'il contient est son venin, buvable mais pas moins mortel.
en saisissant un serpent , on risque d’être piquer , je ne vois pas comment peut-on boire son venin !

moi j'ai compris dans le verset que " saisir des serpents " est une phrase et " boire la boisson mortelle " en est une autre !

Voir le profil de l'utilisateur

myrmex 


Récurrent
Récurrent
effectivement, voilà une autre version du passage(tiens, des versions différentes de la même histoire, très crédible pour un texte prétendument venu de Dieu...)

17 Voici les signes miraculeux qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront des démons, ils parleront des langues nouvelles,

18 ils saisiront des serpents venimeux, ou s'il leur arrive de boire un poison mortel, cela ne leur causera aucun mal. Ils imposeront les mains à des malades et ceux-ci seront guéris.


Donc là effectivement c'est totalement puérile, j'aimerais bien avoir la réponse d'un chrétiens tiens... Et bizarrement, je sent qu'ils vont nier et nous sortir leur excuse en bois prémâché de "l'interprétation".

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
17 Voici les signes miraculeux qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront des démons, ils parleront des langues nouvelles,


les apôtres auront pouvoir aussi bien dans le monde visible (ils chasseront les démons) que dans le monde visible (ils parleront des langues nouvelles)

18 ils saisiront des serpents venimeux, ou s'il leur arrive de boire un poison mortel, cela ne leur causera aucun mal. Ils imposeront les mains à des malades et ceux-ci seront guéris.


C'est du même style. Ici cela a rapport avec la guérison : le mal ne pourra rien contre eux (puisque serpents et venin désignent le mal) tandis qu'eux guériront les autres du mal (imposition des mains et guérison).

Voir le profil de l'utilisateur
Le poison mortel dans le verset ne désigne pas le venin de serpent, mais bien un breuvage mortel (javel par exemple, mdr). Donc oui une réponse de la part des chrétiens serait bienvenue.

Myrmex, il y a une seule version, et si tu lis bien tu verras que le texte de rayessafa et le tien sont les mêmes avec des synonymes différents. C'est juste que tu as une autre traduction que celle de rayessafa.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
@ Seigneur Aviconte,

 Poison mortel ou venin c'est pareil. Cela désigne le mal (serpents= les démons) pas un poison en particulier (poison mortel = la mort ). Les apôtres seront protégés du mal et c'est eux qui l'enlèveront aux autres. Voilà ce que signifient ce verset 18.

Voir le profil de l'utilisateur

myrmex 


Récurrent
Récurrent
@Credo a écrit:17 Voici les signes miraculeux qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront des démons, ils parleront des langues nouvelles,


les apôtres auront pouvoir aussi bien dans le monde visible (ils chasseront les démons) que dans le monde visible (ils parleront des langues nouvelles)

18 ils saisiront des serpents venimeux, ou s'il leur arrive de boire un poison mortel, cela ne leur causera aucun mal. Ils imposeront les mains à des malades et ceux-ci seront guéris.


C'est du même style. Ici cela a rapport avec la guérison : le mal ne pourra rien contre eux (puisque serpents et venin désignent le mal) tandis qu'eux guériront les autres du mal (imposition des mains et guérison).
MDRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR, dans la catégorie explication totalement débile et non crédible je te donne l'or!

Voir le profil de l'utilisateur
@myrmex a écrit:
@Credo a écrit:17 Voici les signes miraculeux qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront des démons, ils parleront des langues nouvelles,


les apôtres auront pouvoir aussi bien dans le monde visible (ils chasseront les démons) que dans le monde visible (ils parleront des langues nouvelles)

18 ils saisiront des serpents venimeux, ou s'il leur arrive de boire un poison mortel, cela ne leur causera aucun mal. Ils imposeront les mains à des malades et ceux-ci seront guéris.


C'est du même style. Ici cela a rapport avec la guérison : le mal ne pourra rien contre eux (puisque serpents et venin désignent le mal) tandis qu'eux guériront les autres du mal (imposition des mains et guérison).
MDRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR, dans la catégorie explication totalement débile et non crédible je te donne l'or!
Son explication est valable. Il n'y a qu'à voir la médiocrité de tes messages pour voir que tu as beaucoup à envier à Credo...

Merci pour l'explication, Credo. Cependant, il faut admettre qu'une lecture littérale du passage conduit aux interrogations légitimes que se pose rayessafa dans ce thread.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
myrmex a écrit : MDRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR, dans la catégorie explication totalement débile et non crédible je te donne l'or!
 La seule erreur que je viens de faire, finalement, c'est de t'expliquer quoi que ce soit. A part dénigrer et ne rien comprendre à ce qu'on te dit, tu ne sais rien faire d'autre.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Seigneur Aviconte a écrit : Merci pour l'explication, Credo. Cependant, il faut admettre qu'une lecture littérale du passage conduit aux interrogations légitimes que se pose rayessafa dans ce thread.
 Bien sûr, je comprends. Sa question est tout à fait justifiée.

Voir le profil de l'utilisateur

myrmex 


Récurrent
Récurrent
le verset ne parle EN AUCUN CAS d'une opposition de temps ou de monde, et toi tu te ramène avec une explication farfelue qui ne s'appuie sur absolument rien, on est habitués à vos inventions fanatiques.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Tu sembles avoir un vocabulaire très limité, puisque tu ne sais que te moquer et n'a aucune discussion, alors c'est vrai que ça doit être dur pour toi de comprendre quoi que ce soit. Alors bonne soirée, j'ai finis de donner mon explication et je ne vais pas polémiquer plus longtemps sur tes facultés de compréhension.

Voir le profil de l'utilisateur

myrmex 


Récurrent
Récurrent
Alalala... Tu me fait sincèrement pitié. Même en tant que chretiens comment peux tu oser affirmer quelque chose dont tu n'a fait qu'une supposition? Ce verset ne donne aucune information de Lieu ni de temps. Bref je vais pas perdre mon temps avec toi.


Que Dieu te pardonne si tu te repent ou t'afflige la souffrance éternelle si tu t'obstine dans la mécréance.

Voir le profil de l'utilisateur

rayessafa 


Résident
Résident
@Credo a écrit:@ Seigneur Aviconte,

 Poison mortel ou venin c'est pareil. Cela désigne le mal (serpents= les démons) pas un poison en particulier (poison mortel = la mort ). Les apôtres seront protégés du mal et c'est eux qui l'enlèveront aux autres. Voilà ce que signifient ce verset 18.



ici Jésus ne parle pas en parabole , remarque qu'il dit :

" s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur feront point de mal "

si c'était la mort qu'il désignait , il aurait dit " le " breuvage mortel et non " quelque "breuvage .. !

maintenant pour comprendre que Jésus ne parlait pas en parabole , voici d'autres exemples :

Matthieu
17.20
C'est à cause de votre incrédulité, leur dit Jésus. Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne: Transporte-toi d'ici là, et elle se transporterait; rien ne vous serait impossible.

si vous avez de la foi même comme un petit grain de sénevé , vous pouvez soulever une montagne ...

moi je vous dis que même si vous avez une foi qui égale les cieux et la terre , vous ne pouvez même pas soulever un grain de sable !! sinon c'est un autre défi !!

même chose pour ce texte :

Luc
17.6
Et le Seigneur dit: Si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à ce sycomore: Déracine-toi, et plante-toi dans la mer; et il vous obéirait.

s'agit-il ici encore d'une parabole ? ben , non ... alors on vous défi de le faire !!!

et le plus beau est celui-ci :

Jean
14.12
En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m'en vais au Père;

là , il ne s'agit non plus de parabole , alors vous pouvez faire des œuvres comme Jésus et .. attention .. vous pouvez faire même plus que lui !!

donc le défi tient toujours , et vous n'allez qu'à choisir celui qui vous convient le plus , et nous montrez la fiabilité des dires de Jésus !






Voir le profil de l'utilisateur

patience 


Enthousiaste
Enthousiaste
 
Bonjour Rayessafa,

Ce n’est pas un défi que je viens relever, mais sa parole….

Jésus dit bien que celui qui aurait cru en lui , peut boire du liquide mortel sans lui faire de mal !! alors prouvez-le ! on verra si Jésus disait vrai ou pas !



Gn 3:4- Le serpent répliqua à la femme : Pas du tout ! Vous ne mourrez pas !  Voila le poison mortel servit à l’incrédulité.
 
Mc 16:17- Et voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom ils chasseront les démons, ils parleront en langues nouvelles, 


Il dit ici que celui qui aura grandit en sa parole, parlera en son nom et qu’il sera capable par elle de chasser le mal, un serpent reste un serpent.
Le venin du serpent est un poison pour le corps, mais le poison du venin est lui un mal pour l’esprit de vérité.
 
Mc 16:18- ils saisiront des serpents, et s'ils boivent quelque poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux infirmes et ceux-ci seront guéris. " 


L e verbe saisir à plusieurs synonymes,  pénétrer, percer, transpercer ……. Le déterminant quelque ne peu être pluriels car  la parole ici est une , au nom du seigneur elle est parole nouvelle quand elle est donnée à dire en son nom.
 
En son nom, toute parole est vérité, celui qui parle ici en ce monde parle pour lui, mais celui qui parle pour lui, ne peut être la parole.
De ce fait,  celui qui parle au nom du seigneur est parole du monde, quand jésus dit en vérité je vous le dis, une seule parole est vérité, la sienne.
 
et s'ils boivent quelque poison mortel, il ne leur fera pas de mal


Et s’ils entendent   le mal en parole elle ne pourra l’atteindre car celui qui parle au nom du seigneur est parole de vérité.
Le mal un, à aussi séparer dans sa parole la vérité en cela qui rétablira la vrai vérité si ce n’est d’enlever le mal qui se trouve à l’endroit du un.
 
Mt 12:34- Engeance de vipères, comment pourriez-vous tenir un bon langage, alors que vous êtes mauvais ? Car c'est du trop-plein du cœur que la bouche parle. 


Mt 23:33- " Serpents, engeance de vipères ! Comment pourrez-vous échapper à la condamnation de la géhenne ? 


Chacun de nous faisons et disons selon ce que nous croyons, c’est que nous savons  qui compte.
L’interprétation n’y a pas  place, ce que le cœur dit l’amour l’ordonne, se qui est ordonné en lui et porté en nous.
 
on verra si Jésus disait vrai ou pas !


 
Tout ce qu’il a dit est vrai, tout ce qui a été dit est deux fois vrai tout ce qui reste à dire sera une seule vérité.


D’ailleurs ne l’a-t-il pas dit …
 
Jn 13:20- En vérité, en vérité, je vous le dis, qui accueille celui que j'aurai envoyé m'accueille ; et qui m'accueille, accueille celui qui m'a envoyé. " 


Jn 18:37- Pilate lui dit : " Donc tu es roi ? " Jésus répondit : " Tu le dis : je suis roi. Je ne suis né, et je ne suis venu dans le monde, que pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix. " 


Jn 14:26- Mais le Paraclet, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. 


 
A toi de voir……

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
[quote="patience"]Voici un commentaire concernant la fin de l'évangile de Marc (16:9-20) :
Certains pensent que Marc 16:8, qui se termine par ces mots : “ Et elles ne dirent rien à personne, car elles avaient peur ”, est trop abrupt pour avoir été la conclusion originelle de cet Évangile. Toutefois, il n’y a pas lieu de le penser si on considère le style général de Marc. En outre, Jérôme et Eusèbe, biblistes du IVe siècle, s’accordent sur le fait que le récit authentique s’achève par les mots : “ Car elles avaient peur. ” — Jérôme, lettre CXX, question III ; Eusèbe, “ Ad Marinum ”, I, publié dans Patrologia Græca, Paris, 1857, vol. XXII, col. 937.

Dans un commentaire sur les conclusions longue et courte de l’Évangile de Marc, Edgar Goodspeed, traducteur de la Bible, a fait cette remarque : “ La conclusion courte se relie bien mieux à Marc 16:8 que la longue, mais ni l’une ni l’autre ne peut être considérée comme une partie originelle de l’Évangile de Marc. ” — The Goodspeed Parallel New Testament, 1944, p. 127.


A l'évidence les versets 9 à 20 ne font pas partie de l'évangile de Marc !

Voir le profil de l'utilisateur
lit les neuf lettres du christ et puis tu te feras une idée de ce qu'il a dit et pas dit par toi-même !

Voir le profil de l'utilisateur
A quel moment, dans l’évolution du monde,la « conscience » est perceptible pour la première fois. Dans la cellule vivante ? Si c’est dans la cellule vivante, est  elle était perceptible dans les molécules vivantes qui se sont combinées pour former une cellule et s’entourer d’une membrane si intelligemment conçue qu’elle permet la consommation d’aliments sélectionnés et l’excrétion de déchets toxiques ? Comment reconnaissent elles les déchets toxiques ? Et s’il était admis que la conscience pouvait être présente dans des molécules
vivantes, ne faudrait il pas demander si les propriétés chimiques qui sont devenues une molécule vivante, ne pourraient pas avoir possédé elles mêmes « de  la conscience » qui les a finalement poussées et propulsées dans une combinaison vivifiante qui a créé une molécule ? Et après être remontés aussi loin dans les origines de l’existence – les propriétés chimiques , il faudrait encore
se demander pourquoi « la conscience » ne devrait devenir une présence viable que dans les composés chimiques – et pourquoi pas dans les éléments dans lesquels l’individualité a d’abord pris forme et –si on l’admet dans les éléments – pourquoi faudrait il nier que « la conscience » propulse les particules électriques pour former les éléments ? Est il rationnel de nier une telle possibilité ?
http://www.voiechristique.co.za/letters/lettre5.pdf

Voir le profil de l'utilisateur

Jowel 


Récurrent
Récurrent
Bonsoir,
Ravi de prendre part à cette dscussion...

Marc dans son Évangile dit :

16.17
Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues;
16.18
ils saisiront des serpents; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur feront point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris. 

vous aimez Jésus , vous lui faites confiance , allez , qui est prenant ??

Jésus dit bien que celui qui aurait cru en lui , peut boire du liquide mortel sans lui faire de mal !! alors prouvez-le ! on verra si Jésus disait vrai ou pas !

Permettez moi d'attirer votre attention  sur le fait  le Chrétien exprime la foi en son Seigneur mais n'est pas un présomptueux, car la présomption n'a rien à voir avec la foi.
Il est écrit également " tu ne tenteras pas le seigneur ton Dieu". Deutéronome 6/16 et Matthieu 4/7


Donc, ces versets s'appliquent simplement dans le cadre où un des fidèles viendrait à se trouver dans une  situation éventuelle...


D'ailleurs,il y eut par exemple dans Actes 28/3-6 où on voit Paul expérimenté la promesse de Jésus!


Notons egalement qu'à l'exeption de l'absorption de breuvage,tous les autres miracles mentionnés dans le texte ont été expérimentés par des disciples! Voir verset 20 de Marc 16


 

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum