Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Wayell 


Résident
Résident
Al-hamdou li Lleh.

Oui, je m'en douté un peu ^^
J'ai reconnu ton style pugnace .

Voir le profil de l'utilisateur

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
@Wayell a écrit:Al-hamdou li Lleh.

Oui, je m'en douté un peu ^^
J'ai reconnu ton style pugnace .
big-smile

mazél massalit el aasr , je te laisse avec notre ami libremax

Voir le profil de l'utilisateur

Wayell 


Résident
Résident
@ Libremax.

Vous jugez avec une justice humaine et vous la comparez à Celui qui nous a donné la Vie. Le châtiment éternel est pour celui qui a mécru en unicité de Dieu, Lui apposant des créatures dans la création, le jugement et cetera ; Lui associant aussi des créatures dans le pouvoir Divin. Le mécréant mourant avec cette conviction aura éternellement le Feu comme demeure.
___

Le livre des hébreux est une interprétation aggadique de l'AT réfutant le sacrifice paulien. Ce verset témoigne de la vengeance par le jugement (exempte d'injustice) et ainsi rétribuer Ses serviteurs. L'Eternel ne rétribue que éternellement, que ce soit par le Feu ou par la félicité.
___

@Libremax a écrit:Les coupables seront bel et bien punis et jugés : ils seront condamnés à la destruction dans le "lac" de "feu et de soufre", une image pour symboliser leur destruction. Mais ils ne seront pas punis éternellement, car ils cesseront d'exister.
Vous changez le sens pour satisfaire votre passion.

Voir le profil de l'utilisateur

Wayell 


Résident
Résident
Allah yqbel, azzedine.

Voir le profil de l'utilisateur

Wayell 


Résident
Résident
@Libremax a écrit: c'est haïr, garder rancune. Et on ne peut pas attribuer ça à Dieu
Donc, vous reniez Celui Qui Dit : "A Moi la vengeance" (cf : hbx 10:30)
___

@Libremax a écrit:Le fait de condamner à un "Enfer éternel", ce n'est pas juger ; c'est faire preuve de cruauté
Et le fait de reniez son Seigneur Dieu en Lui associant des créatures, exprimant ainsi son ingratitude, n'est elle pas une preuve de cruauté ?

Voir le profil de l'utilisateur

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
@Wayell a écrit:Allah yqbel, azzedine.
amine ! a toi également frere wayell
Allahouma yej  aalna  min ahl el djenna incha Allah ya rabbi

Voir le profil de l'utilisateur

Azzedine 


Chevronné
Chevronné
@libremax

tu n'as toujours pas répondu a ma question au poste 20 ?

Voir le profil de l'utilisateur

Libremax 


Novice
Novice
81
@Wayell a écrit:Vous jugez avec une justice humaine et vous la comparez à Celui qui nous a donné la Vie.
Donc, selon votre logique, la justice humaine n'est pas assez cruelle pour condamner quelqu'un au tourment éternel, mais la justice divine est assez cruelle pour le faire ? 

Le châtiment éternel est pour celui qui a mécru en unicité de Dieu, Lui apposant des créatures dans la création, le jugement et cetera ; Lui associant aussi des créatures dans le pouvoir Divin. Le mécréant mourant avec cette conviction aura éternellement le Feu comme demeure.
C'est ton Dieu, le Dieu du Coran, qui enseigne cela. Pas la Bible. Le Dieu de Jésus-Christ, Jéhovah, ne compte pas nos péchés — il pardonne. Et dans le cas où il ne pardonne pas, il ne fait pas éternellement souffrir ; au contraire, il prend en pitié ceux qui le reniaient et mécroyaient en lui et les plonge dans le néant ; c'est la seconde mort, la destruction définitive (Apocalypse 20:14).


Le livre des hébreux est une interprétation aggadique de l'AT réfutant le sacrifice paulien. Ce verset témoigne de la vengeance par le jugement (exempte d'injustice) et ainsi rétribuer Ses serviteurs. L'Eternel ne rétribue que éternellement, que ce soit par le Feu ou par la félicité.
Il n'existe pas de « livre des hébreux » dans la Bible. Il existe un « épître aux Hébreux » qui a été écrit par Paul lui-même ou par ses disciples ; il ne réfute pas le sacrifice « paulien » comme vous le prétendez et n'a rien d'une interprétation aggadique de l'AT. Vous ne maîtrisez de toute évidence pas le sujet.
___

Vous changez le sens pour satisfaire votre passion.
J'ai toujours dit que la destruction se faisait par le symbole du lac de feu et de souffre ; c'est l'enseignement officiel de mon Église et de la Bible et je n'ai jamais changé d'opinion à ce sujet. Qualifier mes croyances de « passions » simplement parce qu'elles contredisent le Coran, c'est faire d'intolérance.

Voir le profil de l'utilisateur

Wayell 


Résident
Résident
@libremax a écrit:Donc, selon votre logique, la justice humaine n'est pas assez cruelle pour condamner quelqu'un au tourment éternel,[..]
Elle n'en a pas le pouvoir de faire justice au préjudice causé.

@libremax a écrit:mais la justice divine est assez cruelle pour le faire ?
L'enfer est une machine à laver le pêché, certains on en à l'infini pour la simple raison qu'ils sont mort mécréants. Donc, châtiment éternel.
___

@Wayell a écrit:Le châtiment éternel est pour celui qui a mécru en unicité de Dieu, Lui apposant des créatures dans la création, le jugement et cetera ; Lui associant aussi des créatures dans le pouvoir Divin. Le mécréant mourant avec cette conviction aura éternellement le Feu comme demeure.
@libremax a écrit:C'est ton Dieu, le Dieu du Coran, qui enseigne cela. Pas la Bible.
Merci d'admettre que la "bible" permet la mécréance en l'unicité de Dieu.
___

@libremax a écrit: Le Dieu de Jésus-Christ, Jéhovah, ne compte pas nos péchés — il pardonne. Et dans le cas où il ne pardonne pas, il ne fait pas éternellement souffrir ; au contraire, il prend en pitié ceux qui le reniaient et mécroyaient en lui et les plonge dans le néant ; c'est la seconde mort, la destruction définitive (Apocalypse 20:14).
Etre guider par la passion engendre une sélection de versets selon le ressenti. Plonger dans le néant comme tu dis, est une doctrine athéiste et cela reviendrait à dire que Dieu (Gloire & Pureté à Lui) est démuni face au jugement des injustes, des pervers, des corrupteurs, des mécréants...etc sous prétexte de pardon.
Le mécréant renie son Créateur, Ses bienfaits. Il Lui associe des créatures alors Qu'Il Lui a donné la vie. Il éprouve un manque de reconnaissance et d'ingratitude alors Qu'Il Lui donné une raison et un libre arbitre. Le mécréant a de la répulsion à ce qui est véridique car il est enchainé à ses passions terrestres par la frivolité, l'insouciance, aucune prise de conscience, il est régit par des bas instincts pour satisfaire sa passion sans avoir à penser au dû qu'il doit au VIVANT, Celui Qui lui a permit d'entendre, de voir, de sentir, de gouter, de comprendre la création.
___

@Wayell a écrit:Le livre des hébreux est une interprétation aggadique de l'AT réfutant le sacrifice paulien. Ce verset témoigne de la vengeance par le jugement (exempte d'injustice) et ainsi rétribuer Ses serviteurs. L'Eternel ne rétribue que éternellement, que ce soit par le Feu ou par la félicité.
@libremax a écrit:Il n'existe pas de « livre des hébreux » dans la Bible. Il existe un « épître aux Hébreux » qui a été écrit par Paul lui-même ou par ses disciples ; il ne réfute pas le sacrifice « paulien » comme vous le prétendez et n'a rien d'une interprétation aggadique de l'AT. Vous ne maîtrisez de toute évidence pas le sujet.
L'Épître aux Hébreux est un livre du Nouveau Testament. Il s'adresse à des chrétiens issus du judaïsme, c'est-à-dire, au sens premier, aux judéo-chrétiens encore attachés à certains usages de la Loi juive comme la circoncision.
Je ne crois pas que celui qui a écrit (paul) aux philippiens - chapitre 3- je cite : "ces chiens, ces mutilés" soit pour la circoncision. Même Origène est de mon avis, païen.

Voir le profil de l'utilisateur

Libremax 


Novice
Novice
Wayell, nous ne serons de toute évidence jamais d'accord.
La Bible ne croit pas à l'Enfer, le Coran si. Je suis chrétien, vous êtes musulman. Nous avons deux visions différentes de l'au-delà que nous ne pourrons tous les deux jamais prouver. Tout ce que vous essayez de faire, c'est de tordre le sens de versets bibliques que vous ne connaissez pas, ou donner votre prophète exégèse de livres dont vous ne maîtrisez pas le sujet. La discussion est donc stérile.

Voir le profil de l'utilisateur

Wayell 


Résident
Résident
C'est votre interprétation partisane à une fraction (Tj ou millérisme) qui vous laisse croire à la non croyance à l'enfer. Vous l'expliquez par une image (parabolique) alors qu'un K-to vous dirait l'inverse.

La bible atteste d'un enfer pour les méchants et votre ressenti embelli (par interprétation) les versets dont vous avez une certaine réserve.

Voir le profil de l'utilisateur

Libremax 


Novice
Novice
@Wayell a écrit:C'est votre interprétation partisane à une fraction (Tj ou millérisme) qui vous laisse croire à la non croyance à l'enfer. Vous l'expliquez par une image (parabolique) alors qu'un K-to vous dirait l'inverse.

La bible atteste d'un enfer pour les méchants et votre ressenti embelli (par interprétation) les versets dont vous avez une certaine réserve.  
Vous ne maîtrisez de toute évidence pas le sujet. Vous vous trompez constamment sur le nom même des livres du NT (!!) et vous osez vous auto-proclamer exégèse de la Bible, défiant par là les millions de gens qui ont consacré leur vie à l'étude de la Bible et sont infiniment plus compétents que vous.

Occupez-vous de votre Coran avec son Enfer ; mais ne venez pas mêler votre ignorance en dénaturant le sens de versets qui disent tout le contraire que ce que vous voulez faire croire...

Voir le profil de l'utilisateur

Wayell 


Résident
Résident
Alors parlons sérieusement, voulez vous ?

@libremax a écrit:Vous vous trompez constamment sur le nom même des livres du NT (!!)
Preuve ? Ou taisez vous.
___

@libremax a écrit:Occupez-vous de votre Coran avec son Enfer ; mais ne venez pas mêler votre ignorance en dénaturant le sens de versets qui disent tout le contraire que ce que vous voulez faire croire...
Vous êtes partisan de l'incarnation à ce que j'ai lu, ici ou là. De ce fait, j'ai une problématique doctrinale à vous soumettre.

Comment un Dieu incarné (jésus) peut-il vénérer un autre Dieu (Mc 12:29) ?
Comment un Dieu incarné (jésus) peut-il se prosterner face contre terre pour prier un autre Dieu (Mt 26:39) ?

Merci de vos réponses.

Voir le profil de l'utilisateur

Libremax 


Novice
Novice
@Wayell a écrit:Preuve ? Ou taisez vous.
Vous transformez l'épître aux Hébreux en "livre des hébreux", ce qui n'a vraiment rien à voir. Et le comble, c'est que vous n'avez sûrement jamais lu cet épître et que (comme le reste de la Bible) vous n'en savez rien... Vous pensez que l'épître aux Hébreux permet la circoncision et est, de ce fait, totalement opposé à Paul, alors que cet épître a été écrit par les disciples de Paul eux-mêmes et est totalement en accord avec Paul, puisqu'il enseigne (au contraire) l'accomplissement de la Loi. Vous ne faites que répéter des informations mal comprises avec un air convaincu alors que vous accumulez erreurs sur erreurs...

Vous êtes partisan de l'incarnation à ce que j'ai lu, ici ou là.
Le terme exact est "divinité du Christ" ou "Trinité", qui ont un sens bien plus profond que le terme "incarnation"...

De ce fait, j'ai une problématique doctrinale à vous soumettre.
Ce que vous pensez être une problématique n'est en fait que votre incompréhension (et c'est normal) du mystère divin..

Comment un Dieu incarné (jésus) peut-il vénérer un autre Dieu (Mc 12:29) ?
Comment un Dieu incarné (jésus) peut-il se prosterner face contre terre pour prier un autre Dieu (Mt 26:39) ?
Comme beaucoup de musulmans, vous avez du mal à comprendre la Trinité. Jésus, Dieu fait chair, nous montre l'exemple, en vénérant le Père et en l'adorant (relisez les passages auquel vous renvoyez). Le Père et le Fils ne sont pas les mêmes ; ce sont deux êtres distincts, unis par l'Esprit-Saint ; une même manifestation de Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

Wayell 


Résident
Résident
@libremax a écrit:Vous transformez l'épître aux Hébreux en "livre des hébreux", ce qui n'a vraiment rien à voir.
L'Épître aux Hébreux est un livre du Nouveau Testament. Il s'adresse à des chrétiens issus du judaïsme, c'est-à-dire, au sens premier, aux judéo-chrétiens encore attachés à certains usages de la Loi juive comme la circoncision.

Le reste n'est que de l'invective personnelle. Et certainement vous avez une science infuse au delà des père de l'Eglise tel que Origène.
___

@libremax a écrit: alors que cet épître a été écrit par les disciples de Paul eux-mêmes et est totalement en accord avec Paul, puisqu'il enseigne (au contraire) l'accomplissement de la Loi.


Jésus été circoncis et saul de tarse appelé les circoncis "des chiens et des mutilés" (épitre aux philippiens, chapitre 3), voulez vous la preuve ? Saul de tarse qualifié aussi les apôtres de "faux frères", voulez vous la preuve ?

Voir le profil de l'utilisateur

Libremax 


Novice
Novice
@Wayell a écrit:
@libremax a écrit:Vous transformez l'épître aux Hébreux en "livre des hébreux", ce qui n'a vraiment rien à voir.
L'Épître aux Hébreux est un livre du Nouveau Testament.
Et ce livre s'appelle "épître aux Hébreux", et non "livre des Hébreux". Au lieu d'avouer et d'assumer votre méconnaissance évidente, vous essayez de "rattraper" le coup en citant Wikipédia, mais vous ne faites que vous enfoncer davantage...

Il s'adresse à des chrétiens issus du judaïsme, c'est-à-dire, au sens premier, aux judéo-chrétiens encore attachés à certains usages de la Loi juive comme la circoncision.
Et justement, l'épître aux Hébreux dit à ces judéo-chrétiens que la circoncision devient inutile si le coeur n'est pas circoncis ! Vous êtes ridicule, mais à l'extrême... Par pitié, ouvrez un peu votre Bible et lisez ne serait-ce qu'un chapitre de l'épître aux Hébreux, et vous réaliserez que tout cet épître traite de l'accomplissement de la Loi, et donc, de la circoncision... Vous ne comprenez rien à rien, vous accumulez erreurs sur erreurs, et vous vous risquez pourtant à décréter du haut de votre piédestal que la Bible parle de l'Enfer. C'est un comble...

Et certainement vous avez une science infuse au delà des père de l'Eglise tel que Origène.
Tout ce qu'Origène a dit au sujet de l'Epître aux Hébreux, c'est qu'elle n'a probablement pas été rédigée par Paul mais par ses disciples. N'imputez pas vos propres erreurs à Origène, s'il vous plait, et n'ajoutez pas encore une autre bévue à celles que vous avez déjà faites...

__

Le reste de votre message n'est que propagande musulmane sur laquelle je ne m'attarderai pas. Elle n'a aucune valeur.

Voir le profil de l'utilisateur

Wayell 


Résident
Résident
Donc, vous reconnaissez que l'épitre est un livre du nt mais pas un livre !!!! Si vous le dites.
___

La bible parle bien de l'enfer et que ça vous plaise ou non.
___

Jésus été circoncis dans la chair et saul de tarse méprisé cette circoncision, voulez vous la preuve ?
___

@libremax a écrit:Au lieu d'avouer et d'assumer votre méconnaissance évidente, vous essayez de "rattraper" le coup en citant Wikipédia, mais vous ne faites que vous enfoncer davantage...
Saviez vous que le "livre des hébreux" (en référence à l'épitre) est aussi appelée "cinquième évangile" ? Saviez vous aussi que pour l'auteur de ce "livre", les écrits de l'ancien testament sont des écrits révélés par Dieu, profonds, des vérités incontestables et dont la circoncision fait partie ? Saviez vous encore une fois que les écrits de cette lettre avaient probablement étaient rédigés pour des personnes qui connaissaient bien les supports et le matériel clérical ? C.a.d., pour des groupes de personnes qui étaient familiarisés avec les cultes religieux, avec les cérémonies sacrées et avec les rituels pieux de cultes à Dieu. Là, les connaissances de l'ancien testament (A.T.) sont simplement mis en avant.

Beaucoup des pères de l'église (particulièrement dans l'église d'orient) distinguaient Paul en tant qu'auteur de l'épitre aux Hébreux. Mais très tôt, des doutes surgirent. Ainsi, Paul était à nouveau exclu en tant qu'auteur. La raison en était la suivante :

- l'épitre aux Hébreux ne correspond absolument pas au style Paulien habituel , lorsqu'on le compare au nombreux épitres de Paul. En effet, à la fin on arriva à la conclusion, que l'auteur devait provenir qque part de l'entourage et du milieu de Paul, mais jamais que ce soit Paul qui soit l'auteur de la lettre aux Hébreux. L'épitre aux Hébreux se distingue des lettres de Paul, autant par ses lignes directes, par ses idées principales homilétiques (Homilétique = enseignement de prédication), dans lesquelles il montre un intérêt considérable dans la pratique, que par la diversité de ses avertissements et ses exhortations de caractère didactiques. La lettre en elle même se présente comme une lettre faite de « paroles d'exhortations » ( He.13,22 ). Tous les textes d'exhortations dans l'épitre aux Hébreux sont conçus pour renforcer la foi dans le "seigneur Jésus Christ", des communautés citées. Ils soulignent la seigneurie unique et supérieure, et le ministère sacerdotal élevé de Jésus. Ces exhortations doivent conduire à une compréhension débouchant à une grande certitude intérieure. L'auteur sait très bien qu'il ne peut y avoir une décision ferme et volontaire sans une reconnaissance active et une compréhension approfondie de la portée considérable de l' œuvre de Christ. A l'exemple de Jésus élevé, le croyant est instruit au travers de l’obéissance fidèle au travers de la foi. De temps en temps, d'autres auteurs possibles étaient mentionnés, comme par ex. Silas, Luc, Priscilla ou Apollos. Et ceci, non sans raisons.  
___

Continuer avec vos invectives.



Dernière édition par Wayell le Sam 16 Nov - 19:08, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Wayell 


Résident
Résident
@Wayell a écrit:Et certainement vous avez une science infuse au delà des père de l'Eglise tel que Origène.
@libremax a écrit:Tout ce qu'Origène a dit au sujet de l'Epître aux Hébreux, c'est qu'elle n'a probablement pas été rédigée par Paul mais par ses disciples. N'imputez pas vos propres erreurs à Origène, s'il vous plait, et n'ajoutez pas encore une autre bévue à celles que vous avez déjà faites...
Origène disait à la finde ses recherches : "Dieu seul connait l'auteur de l'épitre !"

Voir le profil de l'utilisateur
Le Saint Esprit était déjà présent pour le châtiment donné au peuple de Loth. Pourtant Loth n'est pas Dieu, ni son fils.

Le Saint-Esprit a suivi tous les prophètes qui portaient un Message (révélation) ou donner un châtiment.

Sauf pour Moïse qui a été le Seul à parler à Allah directement.

Jésus (évangile) annonçait que le Saint-Esprit allait porter un Message après la fuite de Jésus, fuite annoncée dans l'évangile car très certainement, ce noble prophète que vous prenez pour Dieu, allait très certainement savoir qu'il allait passer à la boucherie, donc fuir avant le jour fatidique. D'où la notion de "consolateur", et oui, Mohamed ﷺ vous a consolé, il a annoncé que Jésus n'a pas été crucifié, lui qui "croira en moi et demandera aux gens de croire en moi, qui réparera l'erreur, qui vous fera supporter ce que vous n'ayez pour le moment pas la capacité de le faire, celui qui parlera au nom de Mon Dieu, par sa bouche, tout ce que Dieu voudra qu'il dise, croyez en lui car je vous annonce le baptème spirituel (du feu), peu s'en faut que je vous vomisse dessus".

Voir le profil de l'utilisateur

Starheater 


Résident
Résident
@rayessafa a écrit:la Bible nous répond :

1-
Luc
12.10
Et quiconque parlera contre le Fils de l'homme, il lui sera pardonné; mais à celui qui blasphémera contre le Saint Esprit il ne sera point pardonné.

pourquoi cette distinction entre le Fils et le Saint Esprit ? ne font-ils pas un ??? en principe si on blasphème contre l'un ça touchera automatiquement l'autre ( qui n'est autre que lui-même ) ! alors pourquoi cette séparation ??

pourquoi parler contre Jésus est pardonné , tandis que pour le Saint-Esprit ça ne pardonne pas ?? .. ceci prouve sans aucun doute qu'ils sont vraiment 2 , Jésus n'est pas le Saint Esprit et que ce dernier a un statut plus élevé que Jésus !!

autre chose :

le texte peut-il avoir un sens si en remplace Jésus et le Saint Esprit par Dieu puisqu'ils font 1 :

12.10
Et quiconque parlera contre Dieu, il lui sera pardonné; mais à celui qui blasphémera contre Dieu il ne sera point pardonné.

?????????????

2-
Jean
14.16
Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous,

si le Saint-Esprit est ce consolateur , alors le terme " autre " veut dire qu'il n'est pas Jésus , il désigne une autre personne , c'est un autre que Dieu donnera après le départ de Jésus :

16.7
Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m'en aille, car si je ne m'en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous ; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai.

alors là y a une condition , Jésus dit qu'il faut qu'il parte pour que le Saint-Esprit vienne , alors sont-ils vraiment un ?? on voit bien que l'un doit partir pour que l'autre vienne , ils sont 2 !!

question :
pourquoi Jésus l'appelle consolateur (1) , autre (2) , et il va venir (3) au lieu de dire tout simplement Saint-Esprit que tout le monde ( ses disciples ) connait ??


Parlons Science Ray, tu va peut-être comprendre un peu plus, je sais pour l'avoir expérimenté que la Bible est dure à comprendre, mais c'est peut-être que l'on n'a pas l'esprit qu'il faut pour la comprendre.
C'est pour cela que je te conseille d'y allé selon la science afin de comparé.
L'Énergie est Dieu, de l'Énergie émane la Vibration, donc la vibration est Énergie.
Vois-tu comment cela peut être simple, entre l'Énergie et la Vibration, il n'y a pas d'intermédiaire. Quand l'Énergie décide une chose, la Vibration la génère, la crée. Tu me comprend Ray? 
Donc, il n'y a que Deux formes à cela: L'Énergie et la Vibration.
Ceux-ci engendre de multitudes de choses dans notre Univers, tu suis jusqu'à maintenant? Ces choses sont de l'ordre atomique, et elles deviennent une multitude de combinaisons possible, et ceci par le nombres d'éléments qu'elles ont créer. Que ça sois les différents isotopes jusqu'aux fruits dans les arbres. Ceci est de même au Ciel de Dieu, car l'Univers d'où l'ont vie est semblable à l'Univers de Dieu, mais en fichtrement plus beau, plein de couleurs vives, rayonnantes, qui te donne l'impression d'un surréalisme. J'ai eu la chance d'avoir cette impression de surréalisme, et crois-moi cela est fantastique et très stimulant. Si ce surréalisme aurait été plus fort, disons de 10 fois ce qu'il était, j'aurais perdue connaissance. 
Quand tu dis que la Bible va te rendre dingue, eh bien, tu n'es pas le seul crois-moi. Au début quand je lisais la Bible, j'essayais de comprendre, mais je ne comprenais rien ou presque, surtout le début de la Genèse, je ne pouvais pas croire que que Dieu ait créer la Terre avant le Soleil, je me suis cassé la tête pendant des années. Mais aujourd'hui, je sais que c'est la Vérité, et plus que tout, je sais pourquoi Dieu à créer les choses ainsi comme décrit dans la Bible.
Ray, tu connais la Bible autant que moi, et crois moi, je ne serais nullement surpris si tu me disais que tu enseigne la Bible, et qui sait, peut-être le Coran aussi. Tu nous montre l'aspect négatif, mais quand tu obtiens la bonne réponse on ne t'entend plus.
Moi je sais par expérience qu'on ne peux pas lire la Bible et resté indifférent, c'est complètement impossible, car la Bible est avant tout chose, Logique et Raison, c'est ce qui forme l'esprit des étudiants de la Bible.
Même si les gens venait qu'à te prendre pour un fanatique Musulman, moi, je ne serais pas de cet avis, car je te connais malgré tout.
Je sais que l'Univers est rempli d'illusion; la Terre qui semble plate, le Soleil qui semble tourné autour de la Terre et bien d'autres choses, alors, j'ai appris à pas me fié aux apparences.
Ta réflexion sur le blasphème contre l'Esprit Saint est valable selon moi. C'est comme si on aurait fait des rajouts. Je ne vois pas d'autres options. Car je ne vois pas comment on pourrais blasphémé contre l'Esprit Saint. C'est comme dire "anathème" à Jésus sachant qu'il est le Christ, ça n'a aucun sens. Alors, très franchement, je ne sais pas ce que l'auteur a voulu dire. D'après le ton, c'est comme si un Catholique aurait écrit cette parole en plus, est-ce possible, je n'en sais rien. Tout ce que je sais c'est que la Bible a plusieurs ennemis.
Que-ce que le Dieu Tout-Puissant pourrait pensé d'une personne qui blasphème contre l'Esprit Saint, ça n'a aucun sens, c'est de parlé en homme , or Dieu ne pense pas comme les hommes, aussi haut est le Firmament au-dessus de nous, aussi hautes sont ses Pensées. Donc, d'après moi, c'est un homme qui parle ainsi, et pas n'importe lequel, un homme qui ne connait pas Dieu pour rendre Justice à ces Pensées.
J'aimerais bien que tu fouilles sur le bord des jéhovah, et ceci, concernant le Sang. Allez, je veux te voir à l'oeuvre contre ces transgresseurs.

Starheater   

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum